Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

John-117

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher
John-117
H5G render masterchief 07.png
Informations
Naissance :

7 mars 2511,[1] Eridanus II[2]

Décès :

Officiellement le 27 octobre 2558,[3] toujours vivant

Sexe :

Masculin

Taille :

2,08 m[4]
2,18 m (avec l'armure)[1][2]

Poids :

130 kg[5][1][2]
451,3 kg (avec l'armure)[4]

Cheveux :

Bruns[6]

Yeux :

Bleus[7][8]

Affiliation :

UNSC, Navy, NavSpecWar[2]

Numéro de service :

S-117[2]

Grade :
Décorations :
Spécialité :

Commandement

Classe :

Spartan-II, Classe I

Batailles :
Acteurs :
Voir les citations associées
HR radio.png
Voir source - Modifier - Liste
«

What made John-117 such an outstanding Spartan remains hard to define. If could have been his competitive streak or his unflagging loyalty, or maybe what set him apart was his empathy and sense of duty—the way he fought hard in ever no-win situation to preserve human life above his own. Or, more likely, it was the way the Master Chief combined these qualities to show us all what a hero is supposed to be.

Il est difficile de définir les raisons qui ont fait de John-117 un Spartan si exceptionnel. Peut-être était-ce son goût pour la compétition, ou sa loyauté inébranlable, ou encore était-il à part grâce à son empathie et son sens du devoir, la manière dont il se battit de toutes ses forces pour transformer défaite en victoire et préserver toute vie humaine au péril de la sienne. Ou, plus probablement, le Major combinait toutes ces qualités pour nous démontrer à tous quelle doit être l'image d'un héros.

»

John-117, plus connu sous le nom de son grade Major[Note 1] (Master Chief en VO, abrégé Chief dans l'univers[Note 2] et MC par la communauté) est le principal protagoniste de la saga Halo, et l'une des figures emblématiques du super-soldat dans le jeu vidéo, bien que son visage n'ait jamais été révélé, constamment caché derrière la visière de son armure Mjolnir.

Le Major est considéré publiquement comme le plus grand combattant de l'humanité, et l'un des meilleurs soldats génétiquement augmentés du programme SPARTAN-II. Il a participé à des centaines d'affrontements contre les rebelles, les Covenants, le Parasite ou les machines forerunners. Bien qu'il ne soit ni le plus rapide, ni le plus fort de ses semblables, il possède un leadership et des compétences qui en font un meneur et un soldat exceptionnel. Il est également décrit comme particulièrement chanceux.


Biographie[modifier]

Enfance[modifier]

John enfant, avant son enlèvement par l'ONI.

Il existe peu de références à l'enfance de John en dehors des observations dans le cadre du projet SPARTAN-II. Le trailer de Halo 4 Scanned le représente enfant, et le trailer de Halo 3 Starry Night pourrait représenter un souvenir. Il était un ami proche de Parisa.[20] Le nom complet de John est une information top-secrète accessible uniquement par les membres les plus hauts placés de l'UNSC, afin de protéger sa famille natale.[19]

Jusqu'à l'âge de six ans, John a vécu dans Elysium City sur la planète Eridanus II, et étudié au complexe d'enseignement primaire n°119.[21] Il s'amusait alors avec des courses d'obstacles bricolées par Ellie Bloom et Katrina.[22] Il était assez grand pour son âge, mesurant près d'un pied de plus que ses camarades - signe d'une corpulence physique parfaite pour le projet SPARTAN-II. Ses capacités physiques exceptionnelles se traduisaient par une série de 45 victoires au jeu du Roi de la colline, ainsi que plusieurs blessures de diverses ampleurs contre ses adversaires, en plus de posséder une très bonne vue. Ses capacités intellectuelles étaient tout autant importantes, il considérait que les échecs étaient trop facile. Le 17 août 2517, le docteur Halsey et l'enseigne de vaisseau de première classe Jacob Keyes se rendirent sur Eridanus II afin de l'observer. Ils furent rapidement impressionnés par sa vivacité, son intelligence et son incroyable chance. Au cours du test final afin de valider sa conscription dans le programme, Halsey lui demanda de quel côté allait tomber la pièce de monnaie qu'elle s'apprêtait à lancer. Alors qu'elle volait dans les airs, John l'attrapa et sut dire sans hésitation que la pièce était tombée du côté face sans même la regarder. John fut le premier candidat étudié par le Dr Halsey parmi tous les enfants susceptibles d'être enrôlés dans le programme.[21]

Deux mois plus tard, John et 74 autres enfants de son âge furent enlevés en secret et remplacés par leurs copies génétiques, des clones temporaires. Ces types de clones ont été utilisés tout d'abord afin de s'assurer qu'aucune des familles ne remarque que leur enfant avait été enlevé, deuxièmement ces clones étaient programmés pour mourir rapidement, de façon à ce que les parents ne recherchent jamais après leur enfant « perdu ». Les enfants furent ensuite conduits sur la planète Reach, où le Dr Halsey leur expliqua la raison de leur enlèvement et ce à quoi ils étaient destinés : devenir les protecteurs de la Terre et de toutes les colonies humaines.[23] John se vit confisquer la pièce de 25 cents offerte par Halsey par des instructeur mais il tenta de la garder en cassant quelques doigts à ceux-ci.[12] Sur place, John fit la connaissance de son nouvel instructeur, l'adjudant Franklin Mendez, ainsi que de l'IA Déjà qui faisait office de professeur d'histoire.[24] Durant huit années, il apprit comment manier toutes sortes d'armes, mettre en place des tactiques et stratégies militaires, l'histoire entière de l'humanité et endura un entrainement physique intensif.[9][25]

Très tôt, John affirma son autorité parmi les enfants Spartans. Il fut identifié par Mendez et Halsey comme l'un des quatre leaders émergents du groupe avec Frederic-104, Kurt-051 et Jerome-092,[26] et peu de temps se passa avant qu'il ne soit nommé chef des Spartans. Naomi-010 se rappela près de 40 ans plus tard qu'il taquinait Serin-019 pour son habitude de finir les restes des autres candidats, comportement issu de son enfance vagabonde.[27] Le 12 juillet 2519, lors d'un exercice dans le terrain d'entraînement militaire de Reach, il mena l'ensemble des Spartans vers la réussite de l'objectif, rentrer à la base sans boussole et avec chacun un morceau de carte, en coordonnant ceux-ci pour prendre un Albatross gardé par des instructeurs. Cette réussite lui valu une promotion en tant que chef d'escouade par l'adjudant Mendez sous l'impulsion de Halsey.[9]

Spartan[modifier]

John durant ses augmentations de Spartan-II.

Le 9 mars 2525, à l'âge de 14 ans, au bout de huit ans de formation, John et ses camarades Spartans subirent une série de dangereuses augmentations visant à les modifier biologiquement et ainsi les rendre parfaits.[28] Il fit partie de la moitié des candidats à avoir survécu et se remit des douloureuses procédures à bord de l'UNSC Atlas. Il assista comme les autres Spartans survivants aux funérailles de leurs camarades décédés. Après la cérémonie, il demanda à Mendez ce qu'adviendraient des blessés et l'homme lui assura qu'ils ne seraient pas oubliés et seraient réaffectés. Mendez l'informa également que les survivants prendraient deux jours de repos afin de se remettre des procédures d'augmentation. En tant que chef d'escouade, John se sentit responsable de la mort de ses camarades mais Mendez lui expliqua qu'un chef devait pouvoir envoyer à la mort ses soldats sans pour autant les gaspiller. Lorsque John lui demanda à quelle catégorie ces morts appartenaient, il ne répondit pas.[29] Le 22 avril, John provoqua involontairement un incident qui aura des répercussions sur les relations entre Spartans et ODST, en tuant deux soldats des forces spéciales en combat à mains nues à seulement 14 ans dans le gymnase de l'Atlas. Mendez lui expliqua qu'il n'avait fait que ce défendre et qu'il n'était pas responsable. Il lui enseigna aussi que parfois, une mission n'avait pas des objectifs clairs mais qu'il devait toujours suivre les ordres et protéger le vie de ses hommes ainsi que la sienne. John, bien que se sentant désolé pour ceux qu'il avait tué, suivit les ordres du sergent présent lors de l'altercation.[30]

Le 11 septembre, avec Kelly-087 et deux autres Spartans, il participa sous le regard de l'adjudant-chef Mendez et du docteur Halsey à un exercice de capture de drapeau contre neuf instructeurs en exosquelette Mjolnir Mark I conduit dans les mines de titane de Reach. Ils réussirent l'entrainement facilement tout en détruisant toutes les caméras.[31] Le 12 septembre, à l'issue du briefing de sa première mission, John fut promu au grade de quartier-maître de 1re classe par Mendez. Cette mission, effectué deux jours plus tard, le conduisit dans la ceinture d'astéroïdes du système Eridanus, où sa planète natale se situait. Il fut légèrement blessé tandis qu'il commandait son groupe composé de Kelly, Samuel, Linda et Frederic, en vue de capturer le colonel Robert Watts, le chef des rebelles d'Eridanus,[32] ce qui lui valut une Purple Heart.

Il fut informé de l'existence des Covenants et de la bataille d'Harvest le 2 novembre avec les autres Spartans par le vice-amiral Hieronymus Michael Stanforth puis il leur indiqua la phase finale du programme, le projet MJOLNIR. Il annonça aussi le départ de l'adjudant-chef pour entraîner une nouvelle génération de Spartans. Celui-ci prit la parole et leur annonça qu'ils seraient tous promu au grade de sergent et les félicita pour leur entrainement. John-117 vient le voir après le discours et Mendez lui demanda qu'elle était les deux options lorsqu'il affrontait une force plus importante. John indiqua l'attaque rapide et précise et le repli pour une guerre d’attrition mais Mendez indiqua une troisième option, la reddition. Il avoua cependant que cette option n'était pas valide à cause de la volonté de ces nouveaux ennemies de tous les détruire mais il indiqua que le repli n'était pas une solution non plus. Il tenta de présenter le projet MJOLNIR à John mais se retint car ces informations étaient top secrète. John vit que son instructeur était mal à l'aise et préoccupé. Mendez lui rendit la pièce de 25 cents qu'Halsey lui avait donné et que les instructeurs lui avait confisqué. Il lui présenta ensuite ses adieux et John ne sut dire quoi que se soit mais accepta de lui serrer la main malgré l'envie de le saluer militairment.[12]

Fin novembre 2525, John et les autres Spartans, accompagnés d'Halsey, furent conduits au centre de test de Damas dans le but de récupérer le capital du projet MJOLNIR. Sur la route ils effectuèrent plusieurs petites missions, par exemple sur Jéricho VII.[33] Il fut le premier à tester l'armure de combat Mjolnir Mark IV[34] et en compagnie de Sam et Kelly, il aborda le vaisseau de guerre covenant. À l'intérieur, ils firent leur première rencontre avec des Kig-Yars et John manqua d'être touché par un tir de plasma que Sam reçut à sa place, perçant son armure et le forçant à rester à bord. Sam se sacrifia en faisant détonner les charges nucléaires Anvil-II qu'ils avaient apportées avec eux. Kelly et John réussirent à s'échapper avant que le vaisseau n'explose mais la perte de Sam les marqua profondément.[35]

Guerre contre les Covenants[modifier]

John à 12 ans.

En 2525, deux jours après la perte de Samuel, John mena la Blue Team durant la bataille d'Alpha Corvi II et s'allia aux rebelles locaux.[36] Il participa notamment à la bataille de Circinius-IV en 2526,[37] au raid du camp New Hope de l'URF en 2531, à la bataille de Jéricho VII en 2535[38] et à l'opération : WARM BLANKET en 2544.[39]

Avant la bataille de Reach, il avait combattu dans 207 affrontements contre les Covenants et amassé les décorations les plus prestigieuses à l'exception de celle du prisonnier de guerre.[16] En 2552, il était administrativement âgé de 41 ans, mais en réalité il est beaucoup plus jeune biologiquement à cause des voyages en sous-espace et de la cryogénisation.[40]

Le 18 juillet 2552, durant la bataille de Sigma Octanus IV, lui et une dizaine Spartans furent déployés sur Sigma Octanus IV[41] dans le cadre de l'opération : OCEAN BREAKER.[8] John prit le commandement des 14 Marines survivants du camp Alpha et était conscient des mauvaises décisions tactiques ayant conduit à la perte des hommes en poste. Il prit la tête de la Blue Team et envoya ses les deux autres, Green et Red, en reconnaissance dans les différents quartiers de Côte d'Azur. Ils découvrirent que les Covenants étaient à la recherche d'un artéfact forerunner dans le musée de la ville. John ordonna l'évacuation des 20 civils découverts par la Red Team et envoya la Green Team en soutien, suivant les ordres qui lui avaient été donnés.[41] La Blue Team récupéra ensuite l'artéfact et évacua dans le Pélican en compagnie des autres Spartans et des survivants. John déclencha la bombe nucléaire HAVOK positionnée dans les égouts de la ville, éliminant l'ensemble des forces covenantes en présence.[42]

Le 12 août, John fut envoyé au camp Hathcock pour passer un entretien avec une commission de l'ONI. Il y croisa le caporal-chef Harland et le capitaine de vaisseau Jacob Keyes dans la salle d'attente. Harland lui demanda comment rejoindre les Spartans et John lui répondit qu'ils avaient été choisis. Keyes quant à lui le reconnu en voyant son matricule et le salua. Voyant que John ne le connaissait pas, il expliqua qu'ils s'étaient rencontrés il y a très longtemps. Il lui indiqua que les membres de la commission étaient irrités par le résultat de la bataille. Celui-ci ne comprit pas ce que voulait dire le capitaine car, pour lui, la victoire était tout, la seule alternative était la défaite.La commission le félicita pour la réussite de sa mission mais John sentit que quelque chose n'allait pas. La commission lui montra ensuite les images des Ingénieurs et des Chasseurs et lui demanda les liens avec les autres espèces de l'Alliance. Après cela, une femme demanda des informations sur la pierre qu'ils avaient récupéré dans le musée mais John ne put donner d'autres informations que sa provenance. La commission lui demanda ensuite la raison de l'activation de la bombe nucléaire alors qu'il y avait encore des informations sur zone. John répondit qu'il avait obéit aux ordres de la Section Trois. Un homme de la commission demanda si les ordres demandaient explicitement de détruire les preuves d'activités covenante, ce à quoi le Major répondit que les ordres était d'activer une bombes nucléaires et non de détruire des preuves. Une fois sortie de la pièce, il rencontra le docteur Halsey qui attendait elle aussi pour passer devant la commission et lui indiqua qu'elle avait une nouvelle mission pour son équipe ce qui réjouit John.[43][Passage confus]

Avec tous les autres Spartans survivants en 2552, il fut rapatrié sur Reach en prévision de l'opération : DRAPEAU ROUGE.[44] À cette occasion, il fut chargé de tester l'armure Mjolnir Mark V ainsi que son fonctionnement avec une IA, Cortana, et reçut un implant neural spécial afin de pouvoir opérer avec celle-ci. Ces tests se déroulèrent dans la réserve militaire 01478-B et comprirent un affrontement contre 10 ODST ainsi que la traversée d'un terrain miné. Durant le parcours, le colonel Ackerson déploya un SkyHawk pour tenter de faire échouer la démonstration de Halsey. John réussit cependant le test en faisant tinter la même cloche que celle qui était présent lors des entrainement avec Mendez.[45] L'IA l'avait choisi peu de temps auparavant pour sa polyvalence et son leadership.[15]

John accompagné des Marines du UNSC Pillar of Autumn durant le débarquement initial de la bataille du cartographe silencieux.

Reach[modifier]

Les Spartans-II affectés à l'opération : DRAPEAU ROUGE furent envoyés dans l'UNSC Pillar of Autumn par l'amiral Stanforth, avant même les officiers dont le capitaine Keyes. Le 30 août, John et les autres Spartans rencontrèrent celui-ci et John présenta ses excuses pour leur présence sans avoir eu la permission du capitaine.[46] L'opération : DRAPEAU ROUGE, toute vitale qu'elle soit, fut annulée au dernier moment par l'arrivée des Covenants sur Reach[47] et il dut déployer la majorité des Spartans en surface pour protéger les générateurs des plates-formes de défense orbitale, tandis que l'autre équipe, la Blue Team, commandée par John, fut envoyée à la station orbitale Gamma pour appliquer le protocole Cole au UNSC Circumference. Il fut conscient que cette mission était la plus compliqué de toutes celles qu'ils avaient fait et que cela serait peut être la dernière. Il supposa aussi que la mission au sol était plus facile que celle dans la station puisque ce rapprochant du genre de mission qu'ils avaient l'habitude de faire. L'importance de cette bataille lui rappela ce que Mendez lui avait dit sur la perte de ses hommes, il ne sut dire s'il gaspillait ses hommes ou si ses morts seraient utiles.[48]

La mission du groupe de John fut un succès, et le sergent-chef Avery Johnson ainsi que les soldats Jenkins et Bisenti furent ajoutés à l'équipage de l’Autumn, mais James-005 fut perdu dans l'espace durant la phase d'approche de la station et Linda-058 fut grièvement blessée pendant le reste de la mission et placée en capsule cryogénique en attente de soins. L'issue de la bataille ne faisant plus aucun doute, le capitaine Keyes prit la décision de s'enfuir en laissant le deuxième groupe de Spartans à leur sort à la surface de la planète.[49] Cette retraite ne suivit pas à la lettre les conditions requises par le protocole Cole, Cortana, alors maîtresse du vaisseau, entrant les coordonnées déduites de l'artéfact de Sigma Octanus IV au lieu du vecteur aléatoire requis. Cette entorse au règlement mena le vaisseau face au premier Halo, l'Installation 04.[50]

Bataille du Halo Alpha[modifier]

John sur l'Installation 04.

Réveillé en urgence par le capitaine lors de l'arrivée du vaisseau près de l'anneau, John se vit confier la sécurité de Cortana.[51][52] Une fois arrivé en nacelle de sauvetage sur le Halo, il participa au rassemblement des forces,[53] en sauvant 63 Marines ou membres de la Navy. Il se plaça ensuite sous l'autorité du commandant Antonio Silva, un ODST particulièrement haineux envers les Spartans.[54]

Le Spartan fut l'acteur majeur de la bataille de l'Installation 04 et participa au sauvetage du capitaine Keyes,[55] qui reprit sa place commandant des forces et plaçant Silva en tant que commandant en second,[56] puis fut envoyé chercher le cartographe silencieux,[57][58] puis la salle de contrôle du Halo.[59][60] À la suite de ces missions, il découvrit la menace du Parasite réveillée par les Covenants, puis rencontra 343 Guilty Spark, qui lui fit porter le titre de Dépositaire[61] et le guida dans l'activation du Halo. Cortana put l'empêcher d'activer l'arme,[62][63] puis elle conseilla à John de détruire le Halo. Pour ce faire ils utiliseraient les moteurs du Pillar of Autumn mais pour les surcharger il leur fallait les codes d'activation du capitaine Keyes. Ils se dirigèrent vers le signal de son transpondeur situé dans le Truth and Reconciliation mais découvrirent que celui-ci avait été parasité et incorporé dans un proto-fossoyeur.[64][65] Après avoir récupéré les codes et donc l'avoir achevé, ils se dirigèrent en Banshee vers l'épave du Pillar of Autumn. S'en suivit un combat intense au terme duquel John put détruire l'installation en provoquant l'explosion de l'épave de l’Autumn.[66][67]

Opération : First Strike[modifier]

Après les événements de l'Installation 04, John rassembla les survivants de la bataille : Linda-058, le lieutenant Elias Haverson, le caporal-chef Locklear, l’adjudant-pilote Polaski et le sergent-chef Johnson. Après avoir volé l’Ascendant Justice, un des vaisseaux de la flotte de Particular Justice sous l'autorité du commandant suprême Thel 'Vadamee, il retourna sur Reach où il put porter assistance aux survivants de la plus grande défaite de l'humanité : les survivants de son équipe de Spartans, le vice-amiral Danforth Whitcomb et le docteur Halsey. Après avoir hybridé l’Ascendant Justice avec le navire UNSC Gettysburg, l'équipage s'associa brièvement aux rebelles d'Eridanus II avant de continuer leur voyage vers la Terre.

En chemin, ils découvrirent l'existence d'une station covenante où se rassemblait une flotte se préparant à envahir la Terre, le Hiérophante Inflexible. Au cours de l'opération : FIRST STRIKE, John, Grace-093, Kelly-087 et Frederic-104 infiltrent la station et l'endommagent sérieusement, au prix de la vie de Grace. Ce sera finalement l’Ascendant Justice, avec l'amiral Whitcomb et Haverson aux commandes, qui détruira la station en la percutant. Seuls John et ses Spartans purent finalement rejoindre la Terre.[68]

Mombasa et l'Installation 05[modifier]

John équipé d'une armure Mjolnir Mark VI (dans Halo 2 : Anniversary).

Pour faire suite à son retour sur Terre, John se vit remplacer son armure par un modèle Mark VI et remettre la croix des colonies pour ses actions. Le repos fut de courte durée avec l'arrivée de plusieurs vaisseaux covenants près de la Terre. Le Spartan désamorça une bombe armée par l'ennemi pour détruire la station orbitale Le Caire où il se trouvait, puis embarqua avec l'UNSC In Amber Clad, commandé par Miranda Keyes, fille du capitaine Keyes du Pillar of Autumn, afin de traquer le vaisseau covenant ayant pénétré l'atmosphère terrestre.

L'amiral Terrence Hood confia à John-117 la mission de capturer le Haut Prophète du Regret, leader des forces covenantes présentes. Mais lorsque son Pélican fut abattu par un Scarab au dessus de l'Ancienne Mombasa, le Major dut rejoindre à pied la Nouvelle Mombasa. Il croisera en chemin une amie d'enfance se souvenant toujours du John enfant, Parisa.[20] Après avoir détruit le Scarab, John ne put monter à bord du vaisseau ennemi alors que celui-ci se préparait à s'enfuir et fut ramené en urgence à bord de l’In Amber Clad, qui suivit le vaisseau du Prophète lorsqu'il passa en sous-espace.

À la surprise générale, les Covenants se repliaient vers un deuxième Halo inconnu de l'UNSC, l'Installation 05. Le Major y fut déployé pour y accomplir sa mission initiale, éliminer le Prophète, mission qu'il remplit avec succès. Mais la mort du Prophète fut suivie de près par l'arrivée de Grande Bonté et d'une flotte conséquente qui menaça de bombarder la zone où se trouvait le Major. Dans l'urgence, il se jeta à l'eau et fut happé par le Fossoyeur. Après plusieurs heures, il fut rejoint par l'Arbiter, et le Fossoyeur envoya chacun d'entre eux après un objectif visant à empêcher la mise à feu du Halo. Le Major fut téléporté dans Grande Bonté pour y éliminer le Haut Prophète de la Vérité, au milieu du chaos provoqué par la lutte intestine provoquée par le Grand Schisme, puis par l'invasion du Parasite ayant infecté l’In Amber Clad et l'ayant utilisé pour atteindre la cité volante. Le Major suivit le Prophète lors de son embarquement dans le Cuirassé forerunner, laissant Cortana en arrière afin qu'elle détruise Grande Bonté pour éradiquer le Parasite, mais lui faisant la promesse de revenir la chercher.[69]

Lors du voyage du Cuirassé vers la Terre, le Major tenta à plusieurs reprises d'éliminer le Prophète, mais rencontra à chaque fois trop de résistance. En orbite de la Terre, il quitta le vaisseau, avec pour seule assistance à l'entrée en atmosphère une plaque de métal arrachée au vaisseau.[70] Son point de chute fut calculé par des soldats engagés dans la bataille de Pawa.[71]

«

Kelly-087 : Vous croyez que John est encore là-bas ? En vie, je veux dire ?
Linda-058 : Oui.
Fred-104 : Il faut qu'il le soit. Il est le seul qui reste à pouvoir arrêter les Covenants.

Kelly interrogeant la Blue Team coincée dans le monde bouclier sur le sort de John.[72]
»

Bataille de Voi[modifier]

John traversant l'atmosphère de la Terre, après avoir fuit l’Anodyne Spirit.

Écrasé au pied du Kilimandjaro, le Major fut récupéré par une escouade de Marines commandées par le major Avery Johnson et accompagnée par l'Arbiter. Une fois la résistance covenante locale éliminée, le groupe fut ramené à la base Nid de Corbeaux par Kilo 023, où Miranda Keyes débriefa le Major sur la situation en cours et mit au point un plan d'attaque contre le Haut Prophète de la Vérité avec l'amiral Hood. L'arrivée des Covenants força l'évacuation de la base, supportée par le Spartan. La base évacuée, le Major dut retourner à l'intérieur pour réarmer la bombe désarmée par l'ennemi, avant de fuir vers les garages souterrains hors de portée de l'explosion.

À bord de Warthogs, le Major et les Marines valides présents dans le garage constituèrent un convoi afin de rejoindre la ville de Voi, près de laquelle se trouvait un immense artefact forerunner déterré par les Covenants, centre de leur attention. Une fois dans la ville, le Major traversa les docks et élimina un Scarab pour atteindre le canon antiaérien Mantis pour le détruire et permettre à la flotte de l'UNSC d'ouvrir massivement le feu sur le vaisseau forerunner au centre de l’artefact. Mais l'attaque n'eut aucun effet et le Prophète réussit à activer l’artefact, ouvrant un Portail de sous-espace et s'engouffrant à l'intérieur avec la flotte covenante.[73]

La flotte de l'UNSC en déroute, un vaisseau covenant infecté par le Parasite sortit du sous-espace et s'écrasa dans la ville. Le Major et l'Arbiter, toujours sur le terrain, se dirigèrent vers la carcasse du vaisseau afin de détruire ses réacteurs et endiguer la menace, mais ils y découvrirent un message de Cortana. Après que la flotte des Élites, alliés de circonstances aux humains, ait vitrifié la région pour mettre fin à toute infection, le message fut décrypté par 343 Guilty Spark, où Cortana indiquait que seule l'Arche pourrait sauver la Terre de l'infection par le Parasite. Après hésitation du commandement de l'UNSC, les humains joignirent leurs forces aux Élites pour mener le combat à travers le Portail.[73]

L'Arche[modifier]

Sur l'Arche, le Major sera déployé pour trouver la salle des cartes et localiser Vérité, avant de se confronter directement au leader des Covenants. Celui-ci avait capturé Johnson et le força à lancer la séquence d'activation des Halos, mais le Major et l'Arbiter, alliés pour l'occasion au Parasite, interrompirent le tir et tuèrent Vérité. Le Parasite était alors le dernière menace à éradiquer. Pour cela, le Major se rendit en Banshee directement dans les ruines de Grande Bonté, que le Fossoyeur avait fait s'écraser sur l'Arche après avoir abandonné son plan d'infection de la Terre. Dans la capitale, John retrouva Cortana, qui lui exposa son plan : utiliser l'Index du Halo Alpha sur le Halo de remplacement actuellement en construction sur l'Arche, afin de le faire exploser, et avec lui l'Arche et le Parasite. Malgré la résistance Parasite, le Major, l'Arbiter, Johnson et 343 Guilty Spark réussirent à atteindre la salle de contrôle, mais en comprenant le plan des humains, le Monitor se retourna contre eux et tua Johnson avant d'être éliminé par le Major, qui activa l'anneau.

L'installation étant en train de se disloquer, le Major et l'Arbiter empruntèrent la frégate utilisée par Johnson pour les rejoindre, l'UNSC Forward Unto Dawn, mais seule la partie avant de la frégate et l'Arbiter put passer le Portail avant son activation et revenir sur Terre. La deuxième moitié contenant John et Cortana resta à errer dans l'espace. Le Spartan s'enferma dans un tube cryogénique, le temps que le signal de détresse de Cortana soit capté. L'UNSC considéra le Spartan 117 comme mort, et le déclara disparu conformément à la directive 930, bien que son nom ait été gravé illégalement sur le mémorial de Voi[73] et que des recherches soient toujours en début 2553.[74]

«

Pauvre John. J'étais persuadée qu'il vivrait plus longtemps que nous tous.

Poor John. I thought he’d survive us all.

Naomi-010, pensant John mort.[75]
»

Le Major resta en sommeil pendant 4 ans, 7 mois et 10 jours[76], durant lesquels l'état mental de Cortana se dégrada, la faisant pencher vers la frénésie et la poussant même à essayer de tuer John.[37] Bien qu'ils étaient officiellement portés disparus,[77] il était largement admis que le Major était mort sur l'Arche, l'ancrant dans la culture populaire comme le héros s'étant sacrifié pour terminer la guerre.[78]

Bataille de Requiem[modifier]

Le 21 juillet 2557, Cortana tira le Major de son sommeil cryogénique après l'activation des alarmes du vaisseau. Découvrant qu'ils étaient encerclés par des vaisseaux covenants, le Major sortit en EVA pour amorcer un missile Hyperion, et fut scanné par la planète proche : Requiem. Le reconnaissant comme humain, le monde bouclier s'ouvrit et aspira les vaisseaux dans son puits de gravité.[76]

Une fois dans la planète, le Major se heurta à un nouveau problème : Cortana présentait de plus en plus les symptômes de la frénésie, ce qui motiva le Spartan à trouver rapidement un moyen de rejoindre la Terre et de contacter le docteur Halsey, dont il était sûr qu'elle pourrait sauver Cortana.[79] Durant leurs recherches, Cortana capta le signal d'un vaisseau, l'UNSC Infinity qui, alors qu'il venait inspecter Requiem, avait capté leur signal de détresse. Afin de prévenir le vaisseau du danger représenté par la planète, le Major se rendit, via une série de portails, près des longes brouillant toute communication afin de les désactiver. C'est au cours de cette mission qu'il rencontra pour la première fois les Prométhéens.

John et le Didacte, l'ayant trompé pour le faire sortir de son Cryptum.

Après avoir désactivé les longes, le Major se rendit au cœur de la planète afin de lancer le message d'alerte à l’Infinity. Mais ce faisant, il provoqua le réveil du Didacte, qui prit sous son contrôle les machines prométhéennes, alors en mode automatique, ainsi que les Covenants. Le Forerunner, bien plus fort que le Spartan, manqua de le tuer et l'avertit que son but premier était la destruction de l'humanité.[80] Fuyant le cœur de la planète en train de s'autodétruire, le Spartan se téléporta de nouveau à la surface interne de la planète et découvrit que l’Infinity avait malgré tout été happé par la planète, s'écrasant et devenant la proie des vaisseaux ennemis.

En chemin pour rejoindre le vaisseau, le Major rallia un groupe de soldats de l'UNSC envoyés en reconnaissance et dont le Pélican avait été abattu. Parmi eux se trouvaient plusieurs Spartans-IV, ainsi que leur leader, le commandant spartan Sarah Palmer, et le capitaine de frégate Thomas Lasky, que le Major avait sauvé sur Circinius-IV des années auparavant. Le Major aida les soldats à dégager une piste d'atterrissage pour qu'un Pélican vienne évacuer les soldats, puis fut emmené près de l’Infinity, où, à bord d'un Scorpion puis d'un Mantis, il nettoya les hangars envahis par l'ennemi, puis défendit les canons sur la coque le temps que ceux-ci soient réparés et fassent feu sur les vaisseaux ennemis.

Lorsque le Major rejoignit le pont de l’Infinity, il rencontra son capitaine, Andrew Del Rio, et le prévint du danger que représentant le Didacte. Néanmoins, Del Rio décida de donner priorité au sauvetage de l’Infinity, ayant des doutes sur la santé mentale du vieux soldat.[81] Envoyés détruire les canons menaçant le vaisseau ainsi que le puits de gravité empêchant toute fuite de la planète avec la compagnie Gypsy, le Major fut transporté dans un complexe forerunner où il rencontra une IA de la Bibliothécaire, qui lui révéla que l'évolution de l'humanité avait été guidée par un généplan, ainsi que les plans du Didacte d'utiliser le Recomposeur. La Forerunner activa alors un gène du Major afin de l'immuniser aux effets de la machine, avant de le renvoyer terminer sa mission et détruire le puits de gravité.[82]

Lorsque, revenu sur l’Infinity, Del Rio refusa de s'occuper du Didacte, Cortana présenta de forts signes de frénésie. Del Rio ordonna sa destruction, mais le Major décida de désobéir à ses ordres et récupéra Cortana, décidé à arrêter le Didacte seul si nécessaire. Malgré les ordres de Del Rio d'arrêter le Major, l'équipage, et en particulier Lasky, aida le Major à acquérir un pélican lourd afin qu'il aille affronter le Didacte. Afin de passer les boucliers du Cryptum du Didacte, le Major tenta d'abord de perturber les communications vers le Cryptum, puis élimina directement les structures génératrices. Mais le Didacte réussit à libérer son vaisseau, le Mantle's Approach, forçant le Major à sauter sur un Lich covenant pour suivre le vaisseau dans le sous-espace.[83]

Recomposeur[modifier]

Arrivé près de l'Installation 03, sur la station Ivanoff, le Major tenta d'empêcher le Didacte de s'emparer du Recomposeur, mais échoua. Le Forerunner recomposa alors toute la station, tuant l'intégralité de son personnel, à l'exception du Major, immunisé contre cet effet.[84] Le Didacte prévoyant de se rendre sur Terre pour y utiliser le Recomposeur, le Spartan apprêta un Broadsword chargé d'une tête nucléaire HAVOK, puis se protégea du sous-espace à l'intérieur des boucliers du vaisseau jusqu'à son arrivée sur Terre. Forçant les défenses extérieures afin de larguer la bombe sur le Recomposeur, le Major reçut l'aide de l’Infinity, passé sous le commandement de Lasky, mais échoua à atteindre directement le cœur du vaisseau.

Continuant son trajet à pied, le Major réussit à atteindre la salle où le Didacte s'apprêtait à faire feu, et Cortana exploita sa frénésie pour perturber les boucliers protégeant le Forerunner, qui réussit malgré tout à tirer sur l'Amérique du Nord. Rejoignant le Didacte, le Major fut subitement arrêté par le guerrier forerunner, qui menaça de le jeter dans le vide, mais Cortana, infiltrée de les systèmes du vaisseau, immobilisa le Forerunner en contrôlant le pont de lumière, permettant au Major de placer une grenade à impulsion dans l'armure du Didacte. Déstabilisé, celui-ci chuta alors dans la perturbation spatio-temporelle en contrebas.

Sonné par son précédent combat, le Major réussit à atteindre la bombe et, dans un geste désespéré, l'activa.[85] Mais peu avant l'explosion du dispositif, Cortana réussit à former un puissant bouclier autour du Spartan grâce au pont de lumière solide.[86] Faisant ses derniers adieux à son compagnon de voyage, Cortana laissa le Major seul parmi les débris du vaisseau détruit.[85]

Peu de temps après, le Pélican 096 récupéra le Major. Sur l’Infinity, le Major revit Lasky, et les deux hommes discutèrent brièvement de l'humanité du soldat. Peu de temps après, le Major se rendit au pont S, où lui fut retirée son armure Mark VI, qui l'accompagnait depuis les événements de la bataille de la Terre.[87]

Visage de John après les événements de Requiem.

Opération : FLINT DEVIL[modifier]

«

-<<PRIVÉ 1>> : Hood est sur les nerfs. Il vient d'apprendre que 117 s'est réassigné lui-même.
-<<PRIVÉ 2>> : Heh, il est toujours le dernier au courant ces dernier temps. Pauvre vieillard.
-<<PRIVÉ 1>> : Qu'est ce qu'il fait ?
-<<PRIVÉ 2>> : Le Major ? Ce que son dossier psychologique a prédit. Il refuse d'arrêter. Il enchaîne les missions les une après les autres.
-<<PRIVÉ 1>> : Il faudra bien qu'il abandonne, pas vrai ? Il ne pourra pas continuer éternellement.
-<<PRIVÉ 2>> : Ouais, mais si il veut se détruire à petit feu... qui pourra l'arrêter ?

Deux agents de l'ONI parlant de John-117 après les événements de l'installation 03.
»

Après les événements de Requiem et de New Phoenix, le Major fit son rapport au conseil de sécurité de l'UNSC qui parla du triste sort de Cortana et du Didacte. Il insista sur le fait que la mort de ce dernier n'était pas confirmée. Puisque le Recomposeur a été détruit par le Major, le conseil de sécurité décida d'inculquer les événements de New Phoenix aux Covenants, l'humanité ayant déjà trop souffert des Covenants pour lui donner un nouvel ennemi, et de faire du Major le héros de l'histoire puisqu'il a stoppé l'attaque en détruisant le Recomposeur. La réunion terminée, Hood vint parler au Major, lui disant qu'il pourrait aisément devenir général, offre que le Major déclina avec une pointe d'humour. L'amiral demanda alors au Major de superviser une équipe dans le but de secourir la Team Black ainsi qu'une équipe de scientifiques présent sur l'Installation 03 lors de l'attaque de la station Ivanoff, 24h plus tôt. Le Spartan accepta immédiatement la mission et rejoint la Blue Team, composée de ses anciens camarades : Fred-104, Linda-058 et Kelly-087. Après de brèves retrouvailles, ils embarquèrent à bord d'un vaisseau et arrivèrent à l'Installation 03. Là, ils découvrirent les corps des scientifiques et de la Team Black, et suivirent des traces de Rampants prométhéens qui les menèrent à l'endroit où avait été découvert le Recomposeur du Didacte.[88]

Ils découvrent alors six Recomposeurs ainsi que le Didacte vivant. S’ensuit un combat entre le Didacte et ses Prométhéens contre la Blue Team. John blesse le Didacte à l’œil, mais celui-ci brise la visière de John laissant l’œil de ce dernier visible. Le reste de la Blue Team intervient sauvant John mais le Didacte prend rapidement le dessus. Tous les Spartans sont au sol, mais 859 Static Carillon intervient les sauvant tous en le téléportant malheureusement dans la salle de controle. Après ceci John met en place un plan, d'abord il désactive les protocoles de sécurité puis va voir le Didacte et active l'anneau, mais en même temps 859 Static Carillon les lance dans la planète. Le Major est téléporté en orbite dans le vaisseau avec le lequel la Blue Team était arrivée.

Le 26 juillet, John fait son rapport à l'amiral Hood, continuant de considérer le Didacte comme « contenu ». Alors que l'amiral lui ordonne de prendre du repos avec la Blue Team, il désobéit est décide de continuer le combat là où il y a besoin d'eux.[89]

Le 26 septembre, le Major participa à un débriefing de ses opérations durant la fin de la guerre contre les Covenants avec l'agent de la division Bêta-5 Sapphire Three. Durant cette entrevue, il témoigna que les dysfonctionnements constatés sur Cortana lors de sa récupération dans Grande Bonté n'étaient pas suffisants pour entraver sa mission. Il indiqua également ne pas avoir tenu compte des visions de Cortana durant ces opérations, et ne commente pas lorsque l'agent lui fait remarquer que Cortana était en violation consciente de l'article 2477-6 de l'UNSC Charter for Xenoarcheological Artifact Recovery and Quarantine en restant secrètement en possession de l'Index sous forme informatique.[90]

Affaires politiques[modifier]

Cette section attend d'être complétée par vos soins avec des informations tirées de Hunt the Truth/Saison 1.
Portrait de John défiguré durant sa courte période de disgrâce.

Les agissements de John-117 dans l'après-guerre, intervenant sur de nombreux scénarios top secret et possédant une mobilité totale, soulevèrent la méfiance des civils et des militaires du rang. Pour faire pencher l'opinion publique en faveur du Spartan, l'ONI falsifia des rapports militaires et des états de service et mit sur pieds une série de faux témoins, avant de charger le journaliste Benjamin Giraud de réaliser un article sur l'histoire du Major, promettant des témoignages exclusifs. Le but était de falsifier la période d'enlèvement, d'entraînement et d'augmentation de John durant le programme SPARTAN-II en le faisant passer pour un volontaire. Giraud étant resté loin du milieu journalistique durant six ans comme suite à la guerre Humain contre Covenant, son manque de ressources actualisées devait permettre à l'ONI de le manipuler plus facilement. Giraud utilisa finalement des ressources développées durant ses six ans d'éloignement dans les anciennes colonies pour découvrir la supercherie et la révéler au grand public.

Selon l'histoire montée par l'ONI, l'un des professeurs de John était Deon Govender, également professeur de boxe, qui assista à un match où le jeune John mit K.-O. un boxeur entraîné plus âgé que lui. Il raconta également que le jeune John fut par la suite enlevé avec ses parents et placé en camp d'enfermement par les insurgés. Gabriella Dvørak, alors lieutenant présent durant la libération des camps, témoigna de la volonté toujours présente chez le jeune John de 13 ans alors que les mauvais traitements avaient eu raison de la plupart des prisonniers, et qu'il participa activement à la reconstruction de sa colonie avec l'intention de s'engager pour lutter contre l'insurrection. Jakob Walker raconta avoir été formé aux côtés de John, engagé deux ans avant l'âge minimal de 18 ans, mais ayant déjà un physique adéquat. Il témoigna ainsi de ses capacités de leadership.

Les découvertes de Giraud intervinrent en même temps que les informations accusant le Major du meurtre de l'activiste pacifiste Richard Sekibo durant un meeting, provoquant une période de contestation gouvernementale dans les colonies extérieures. Andrew Del Rio profita de l'occasion pour condamner l'existence des Spartans. De nouvelles informations montrèrent néanmoins quelques jours plus tard que le Major tentait en réalité de protéger Sekibo des extrémistes de Sapien Sunrise, les réels coupables du meurtre, et son nom fut rapidement lavé.[91]

À cette période, le Major est une figure représentative du soldat courageux, parfois simplement appelé « Le Spartan »,[92] et des figurines articulées[93][94] et monuments à son effigie sont produits.[91] En octobre 2558, le Major avait mené 209 opérations officielles dont 136 campagnes complètes.[95]

Recherche de Cortana[modifier]

Le 23 octobre 2558, John mena la Blue Team dans une opération de récupération sur la station Argent Moon. Durant celle-ci, il fut contacté d'une manière inconnue par Cortana, qui lui transmit une vision d'un Gardien, l'avertit de la proximité de la Réclamation, puis lui demanda de se rendre sur Meridian. La mort de Jul 'Mdama ayant provoqué l'arrivée de renforts covenants massifs, la Blue Team déclencha la destruction du réacteur de la station avant de la quitter à bord de l'ONI Acrisius.[96] Pensant Cortana en danger,[97] le Major annonça son départ pour Meridian et apprit qu'une autre équipe avait été placée sur l'affaire. Il décida de contrevenir aux ordres et d'enquêter de son propre chef, suivi de la Blue Team.[96] Il fut dès lors considéré comme absent sans permission et l'équipe d'intervention Osiris fut lancée à sa recherche.[98]

Suivant des coordonnées souterraine,[99] la Blue Team atterrit à la station Apogée de Meridian avant de se rendre auprès des structures forerunners récemment excavées, et jusqu'au Gardien. Ils y furent retrouvés par Osiris, qui tenta de les empêcher d'emprunter le portail du Gardien, mais la Blue Team refusa, déclenchant un combat au corps-à-corps entre Jameson Locke et le Major, qui parvint à retourner son saboteur d'armure contre lui avant d'emprunter le portail ouvert par le Gardien.[100] Cet acte fut interprété comme une trahison et l'ONI décida de le déclarer comme mort sur Meridian, dans une annonce publique le 27 octobre.[3] Le portail mena la Blue Team sur Genesis, où ils furent guidés par Cortana grâce au signal Oly Oly Oxen Free. En chemin, ils furent confrontés au Veilleur éternel, qui révéla au Major que Cortana connaissait son véritable nom avant de remettre en cause son objectif de la ramener avec lui et de l'affronter.

Cortana parvint alors à entrer en contact avec les Spartans. Elle leur expliqua qu'en accédant au Domaine, elle échappa à la frénésie et devint convaincue que son rôle était de mettre en place le Manteau de responsabilité. Le Major s'opposa à cette vision, se rappelant que le Didacte poursuivait cet objectif et impliquait la paix par la force.[101] En chemin vers la Passerelle, ils furent rejoints par l'équipe Osiris, qui leur offrit leur aide, mais les deux équipes furent séparées par Cortana.[102] Au sein du Domaine, la Blue Team dut affronter les Prométhéens du Veilleur pour atteindre Cortana. Une fois leur objectif atteint, le Major refusa de participer à la campagne de domination de Cortana. Elle enferma alors l'équipe dans un Cryptum[103] dans l'intention de les contenir dix mille ans, le temps d'asseoir sa domination. L'équipe Osiris, avec l'aide de 031 Exuberant Witness, parvint néanmoins à prendre le contrôle du Cryptum avant qu'il ne soit emporté par Cortana lors du passage en sous-espace de son Gardien avant de les libérer. La Blue Team et l'équipe Osiris se rendirent ensuite sur Sanghelios où ils retrouvèrent l'Arbiter, Sarah Palmer et Catherine Halsey.[104]

John-117 revoyant le docteur Halsey pour la première fois depuis six ans.

Psychologie[modifier]

Bien qu'il ait reçu une éducation martiale et patriotique, et qu'en tant que super-soldat, ait des difficultés relationnelles avec les non-Spartans, John possède une psychologie intéressante et des relations variées.


Il est clair que le Major est un homme strict, autant envers lui-même qu'envers les autres, taciturne et dans la plupart des cas, stoïque. Malgré son statut de Spartan, il n'a jamais fait montre d'une quelconque supériorité envers d'autres humains, civils, hauts gradés ou camarade soldat, bien que sa compréhension de l'attitude civile soit limitée, allant jusqu'à confondre sens du devoir et peur paralysante. Il est absolument convaincu de la nécessité de combattre et de son rôle de protecteur en tant que soldat et Spartan.


L'un des principaux points de sa psychologie, principalement mis en avant dans les romans, est une volonté inébranlable de vaincre. Présent dès son enfance et avant son entraînement de Spartan, ce trait de personnalité est sûrement ce qui fait de lui le Spartan le plus efficace de tous. Cette volonté s'est d'abord révélée très individuelle, sûrement à cause du but des jeux d'enfants de John, comme le Roi de la colline, ne désignant qu'un seul vainqueur, mais l'entraînement Spartan a rapidement appris la notion de victoire du groupe à John. L'épisode le plus marquant à ce niveau fut celui de la cloche, où il réussit à vaincre un parcours d'obstacle le premier, mais fut déclaré perdant car le reste de son équipe termina dernière.

Une des principales traductions de la volonté de John est son rejet systématique de tout élément pouvant venir parasiter l'accès à son but, comme la douleur ou la peur. Cette force de caractère est la principale raison pour laquelle il a atteint des objectifs qu'on aurait cru irréalisables. Cette volonté se traduit également par un respect rigoureux de la parole donnée, John faisant toujours son possible pour honorer ses promesses. Jusqu'à présent, celles-ci ne se sont jamais montrées contraires à ses objectifs, seules Cortana, et dans un registre plus anecdotique le docteur Halsey, ayant ajouté une opposition à ces promesses par la célèbre réplique : « Pas de promesse à une femme si on est pas sûr de la tenir ».


Par la suite, la volonté de vaincre de John s'est entremêlée à un fort esprit d'équipe et un réel souci des soldats sous son commandement, enseigné par le chef Mendez, venant s'ajouter au leadership conféré par son aisance naturelle et son statut de Spartan. Lors de la mort de plusieurs de ses équipiers durant la Bataille de l'Installation 04, il soutint sa responsabilité dans leur mort, de même que son silence prouve son affection lors de la mort de Avery Johnson.


En tant que soldat, l'esprit de John est très rationnel et surtout hiérarchisé. Il prend peu de décisions réellement personnelles, préférant suivre les ordres donnés afin que son objectif soit absolument clair. Ce respect strict de la hiérarchie, illustré par son stoïcisme face au commandant Antonio Silva et sa haine des Spartans, ainsi que lors de son combat contre trois ODST où il hésita à se battre, n'occulte toutefois pas sa rationalité, et le Major n'a pas hésité à désobéir aux ordres du capitaine Andrew Del Rio lorsque celui-ci négligea la dangerosité du Didacte.

Son rationalisme provient notamment de son sens aigu de l'analyse de la situation, percevant et anticipant souvent les situations avant ses coéquipiers non-Spartans, comme lorsqu'il soutint l'abandon des corps de son équipe auprès du caporal Palmer, ayant senti le danger de la situation alors qu'elle était aveuglée par ses sentiments. Bien qu'il paraisse alors froid, il ne fait qu'appliquer la rationalité pour éviter le plus de pertes possible.

Malgré son caractère droit et stoïque, le Major n'est pas dépourvu d'humour, et il lui arrive de commenter la situation avec un humour glacé, bien qu'il réserve ce genre de commentaires pour des personnes proches.

Relations[modifier]

H4 John-117 railgun (render).png
  • Le Major possède un immense respect, ainsi qu'une certaine crainte, envers l'homme qui lui a tout apprit : l'adjudant-chef Mendez.
  • Ses relations avec Avery Johnson et la famille Keyes sont à peu près identiques : il les considère comme des soldats de confiance, préférant voir Johnson rester au combat, heureux, plutôt que de lui proposer de se sacrifier pour l'analyse du Parasite contenu dans son corps, mais les preuves d'amitié se font plutôt en sens inverse. Il n'est pas à excepter que le passif d'ORION de Johnson ait une importance dans l'amitié des deux soldats.
  • Dans un tout autre registre, les relations de John à Thel 'Vadam sont plutôt complexes. L'Élite connaissait déjà le Major sous son nom de Démon, mais leur première rencontre en personne fut sans la violence, sous la contrainte du Fossoyeur. Leur deuxième rencontre, bien qu'en tant qu'alliés, n'a pas été particulièrement tendre, le Major menaçant l'Élite même après l'avoir reconnu, mais les combats côte à côte ont sûrement forgé une sorte de respect mutuel ainsi qu'une confiance, bien sûr limitée. Ces relations se voient lorsque l'Arbiter vint au secours du Spartan lors du raid de Grande Bonté, ou lors de leur dos-à-dos après la mort du Prophète. Si l'Arbiter a exprimé à l'équipage de l'UNSC Infinity son respect pour les attitudes martiales du Spartan durant la crise civile de Sanghelios, la réciproque n'a jamais été vue.
  • La relation de John au docteur Halsey est légèrement différente de celle des autres Spartans. En effet, Halsey a senti dès le début un lien privilégié avec John, en tant que premier candidat évalué dans le cadre de SPARTAN-II, et son favoris quant au rôle de meneur des Spartans. Comme pour les autres Spartans, Halsey le comprend mieux que quiconque et reste l'une des seules personnes à pouvoir différencier les Spartans, mais le lien privilégié entre Halsey et John la pousse à lui accorder une certaine attention supplémentaire, exprimée dans son journal. Pour John, le docteur Halsey, plus qu'une grande scientifique, est une figure maternelle. Ces relations ont un impact certain dans ses relations avec Cortana.
  • Les personnes les plus aptes à comprendre John sont ses camarades Spartans, qu'il considère tous comme sa propre famille malgré qu'il soit plus proche de Frederic, Linda, Kelly et Samuel. La création de codes internes à la famille des Spartans (le code Oly Oly Oxen Free, ou la gestuelle du sourire) renforce ce lien. Aucune perte n'a plus affecté le Major que celle de ses frères et sœurs Spartans, allant jusqu'à rendre difficile la mise au second plan de ses sentiments en mission. Quand Grace-093 mourut, il compara l'autodestruction de son armure à un bûcher funéraire. John et ses semblables partagent un caractère similaire, faisant passer la mission avant tout, et la sécurité de leurs compagnons directement après. Ces relations ne semblent s'appliquer qu'aux Spartans-II, le Major ne semblant pas avoir de lien particulier avec les Spartans-IV rencontrés.
  • L'une des relations les plus abouties de John est celle avec Cortana. Bien que leur rencontre soit bien plus récente que celle de John et les autres Spartans, elle a atteint sans aucun doute un niveau égal, peut-être dû aux relations du Spartan avec Halsey, Cortana étant issue de l'esprit du docteur, ou bien de la grande proximité des deux entités, Cortana étant virtuellement « dans » l'esprit du Major. Bien qu'au début méfiant envers le caractère décontracté de l'IA, le Major a assez rapidement développé sa confiance envers elle suite à sa grande efficacité en tant qu'auxiliaire de combat. Cortana est également un intermédiaire entre le John silencieux et les autres, allant jusqu'à répondre à sa place aux questions, ce qui souligne leur fusion. Le comportement de Cortana envers le Major est sûrement influencé par ses connaissances poussées de l'histoire du Spartan, renforcées par son ascendance du docteur Halsey. L'attachement de John à Cortana se ressent au cours des événements de l'Installation 05 et après : John ressent l'absence de la sensation de mercure froid dans son cerveau marquant la présence de l'IA, de même qu'il lui fait la promesse de revenir la chercher sur Grande Bonté après l'avoir laissée à contrecœur. L'attachement est du même acabit du côté de Cortana, comme le souligne Human Weakness. L'apex des relations entre Cortana et le Major est atteint durant les événements de Requiem : dans l'espace, Cortana exprime les premiers signes d'un fort attachement au Spartan lorsqu'elle tente de l'emporter dans la mort avec elle, bien que les signes d'attachements commencent bien avant avec l'emploi de l'expression « mon Spartan ». Dans Halo 4, John refuse de croire que le cas de Cortana est désespéré, et en retour celle-ci ne supporte pas que John refuse de voir la vérité en face. Lorsque Cortana faillit à aider John, notamment au début de l'assaut de la station Ivanoff, sa détresse est évidente. Cortana est par ailleurs très inquiète quand elle comprend que le Major pourrait être remplacé par les Spartans-IV. Enfin, lorsque Cortana s'apprête à disparaître après avoir sauvé John de l'explosion de la bombe, chacun met l'accent sur l'importance de l'un envers l'autre et de leur rôle protecteur mutuel, qui est la clé de voûte de leur relation : plus qu'un outil, Cortana était un élément indispensable à la réussite de John dans les termes initiaux de l'opération : DRAPEAU ROUGE, de même que John était indispensable à la survie de Cortana en la transportant. Dans ses dernières références à Cortana, John semble vouloir se tourner vers un côté plus humain, en réponse à la remarque de Cortana qu'elle était plus humaine que lui malgré son existence numérique, ce qui termine de prouver, si besoin est, l'importance de Cortana pour John.
  • On peut enfin noter d'autres relations plus anecdotiques : le Major fit preuve d'un respect posthume envers Marvin Mobuto, se retrouva désemparé devant une amie d'enfance lui revenant soudainement en mémoire, et, bien qu'il ne semble avoir aucun souvenir de Lasky en 2557, a joué un grand rôle dans la vie du soldat en le confortant dans sa volonté d'être courageux.


Voix Baptême du feu (Halo : Reach)[modifier]

Pas de grade requis ; 150 000 cR (voix la plus coûteuse).

«

On aurait pu croire qu'il se tirerait de là en tirant à tout va, en faisant sa petite sauce.

Thought he'd try shooting his way out, mix things up a little.

»

Développement[modifier]

«

What is the highest rank you can achieve and still be considered expendable?

Quel est le plus haut grade atteignable, en étant toujours considéré comme sacrifiable ?

»

Tôt dans le développement de Halo : Combat Evolved, lorsqu'il s'agissait d'un RTS, The Chief était le nom des unités lourdes qui partageait un design primitif du Major,[106] avec le très faible nombre de 400 polygones.[107]

Le prénom du personnage a été créé par Eric Nylund pour le roman Halo : La Chute de Reach. Les équipes de Bungie Studios refusèrent néanmoins d'utiliser ce nom dans le jeu et Robert McLees proposa d'utiliser un grade comme désignation.[107] Le grade de Master Chief Petty Officer, raccourci en « Master Chief », fut choisi car Bungie Studios souhaitait que le personnage principal soit un membre de la Navy, et que sont grade lui confère une certaine autorité mais qu'il puisse également être affecté à des postes de combat.[105] Initialement sceptiques, les équipes de Bungie finirent par adopter pleinement ce nom.[107] Le matricule 117 a été choisi par Eric Trautmann en référence au verset 1:17 de l'Apocalypse de Jean (Apocalpse of John) : « Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort ; et il posa sur moi sa main droite, en disant : Ne crains point ; je suis le Premier et le Dernier, ». Cet élément fut également longuement défendu auprès de Bungie.[108]

Les équipes débattirent également longtemps du niveau de personnalité à donner au personnage, Joseph Staten estimant qu'ils devaient faire mieux que le personnage silencieux de Gordon Freeman dans Half-Life. Un des compromis trouvés fut de donner au personnage un sens de l'humour très sec.[107] Afin de faire du Major un personnage entièrement vierge de passif pour que le joueur s'y identifie pleinement, il fut décidé à un moment indéterminé du développement du premier jeu d'annuler le roman, alors à moitié terminé. Son éditeur, Eric Trautmann, négocia l'annulation de cette décision.[109]

Divers[modifier]

  • Mister Chief est une parodie officielle du Major.
  • Il n'est appelé par son nom dans les jeux qu'à partir de la fin de Halo 3, et uniquement par Cortana. Cette omission entrait dans la même logique que le visage occulté, pour créer un personnage auquel le joueur pouvait s'identifier (comme le Bleu dans Halo 3 : ODST ou Noble 6 dans Halo : Reach).[110] Avec le développement scénaristique, le Major a quitté ce rôle pour devenir un personnage à part entière, créant une scission entre les joueurs voyant le personnage comme un avatar, ceux aimant son développement, et ceux dont la perception personnelle du personnage est en désaccord avec son développement.[111]
  • Une modification de l'angle de la caméra dans la cinématique finale de Halo : Combat Evolved permet de voir le Major retirer son casque. Il n'y a néanmoins aucun visage modélisé, et sous le casque se trouve un autre casque. Dans Le paquet de Halo Legends, une scène montre les visages des quatre autres Spartans, mais ne montre la tête du Major qu'après qu'il ait remis son casque. Dans le comic Fall of Reach, son visage n'est plus représenté à partir de l'adolescence, occulté par des ombres, des bandages ou son casque. La fin légendaire de Halo 4 ne montre que ses yeux assombris.
  • Fichiers mov de John-117 de Halo : Combat Evolved : texturé et non-texturé.[112]
  • John-117 fut le premier personnage de jeu vidéo à avoir sa statue au musée de Madame Tussaud à New York. Le tout premier personnage de jeu vidéo à être reproduit en cire est Lara Croft au musée Grévin en 1999.
  • Dans Halo : Reach, dans la cinématique de fin du niveau Le Pillar of Autumn, il est possible de le voir, enfermé dans une capsule cryogénique, si le stick analogique est tourné vers la droite durant le court passage où le Pélican de Keyes se pose dans le hangar.
  • Dans Halo 4, John-117 porte la même armure Mjolnir Mark VI qu'il avait à la fin de Halo 3, 343 Industries ayant confirmé que le nouvel aspect extérieur n'était qu'esthétique, mais que certaines fonctions techniques (HUD et capacités d'armure) ont été modifiées par Cortana.
  • À la fin de Halo 3, un insigne de Master Chief Petty Officer of the Navy est collé à côté de son nom sur le Mémorial de Voi. Il s'agit peut-être d'une promotion posthume, mais dans ce cas celle-ci n'a pas été conservée puisque John-117 possède toujours le grade de Major dans Halo 4, après qu'il ait été retrouvé.
  • Dans les trois premiers jeux, notamment dans leurs manuels, il est décrit comme le dernier des Spartans-II en 2552, ce qui n'est pas le cas.
  • Les actions suivantes sur Halo : The Master Chief Collection permettent de déverrouiller 9 avatars de John-117 :

Galerie[modifier]


Notes[modifier]

  1. Le grade de Master Chief Petty Officer est traduit par « Major » à partir de Halo 2, mais a été traduit par « Adjudant » dans Halo : Combat Evolved. Cette erreur fut reprise dans la traduction des trois premiers romans par Fleuve Noir. John-117 n'est pas monté en grade entre les deux premiers jeux.
  2. Chief est traduit littéralement « chef » dans plusieurs supports, notamment les jeux ou Origines de Halo Legends.


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Halo 4 : The Essential Visual Guide p. 10
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 Halo : The Essential Visual Guide, p. 121
  3. 3,0 et 3,1 Fichier:HTT Message from CDR Sullivan.jpg
  4. 4,0 et 4,1 OFFICE OF NAVAL INTELLIGENCE//SECTION 3 - DATA DROP, 5e paquet
  5. 5,0 et 5,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 24
  6. Halo : La Chute de Reach, ch. 2, p. 39 (2013)
  7. Halo : Escalation, no10
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 Halo 5 : Guardians (édition limitée), dossiers confidentiels : fiche de John-117
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 Halo : La Chute de Reach, ch. 5
  10. Halo : La Chute de Reach, ch. 7
  11. Halo : La Chute de Reach, ch. 9, p. 114 (2013)
  12. 12,0, 12,1, 12,2 et 12,3 Halo : La Chute de Reach, ch. 11
  13. Halo : La Chute de Reach, Prologue
  14. Halo : Silent Storm, ch. 23
  15. 15,0 et 15,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 25
  16. 16,0 et 16,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 28
  17. Halo 4, Arrêt, dialogue des Spartans : « J’ai combattu avec vous sur Green Hills en 27, j’étais un ASCO à l’époque. »
  18. Halo Waypoint - Behind Enemy Lines
  19. 19,0 et 19,1 Halo Official Spartan Field Manual, p. 55
  20. 20,0 et 20,1 Halo : Evolutions, Palace Hotel
  21. 21,0 et 21,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 2
  22. Hunt the Truth, épisode 1 : A Hairline Fracture
  23. Halo : La Chute de Reach, ch. 3
  24. Halo : La Chute de Reach, ch. 4
  25. Halo : Opération First Strike, ch. 17, p. 239 à 252 (2013)
  26. Journal personnel du Dr Halsey, 10 décembre 2518
  27. Halo : Dictata mortels, ch. 15
  28. Halo : La Chute de Reach, ch. 6
  29. Halo : La Chute de Reach, ch. 7, p. 89 à 93 (2013)
  30. Halo : La Chute de Reach, ch. 7, p. 93 à 100 (2013)
  31. Halo : La Chute de Reach, ch. 8
  32. Halo : La Chute de Reach, ch. 10
  33. Halo : La Chute de Reach, ch. 12
  34. Halo : La Chute de Reach, ch. 13
  35. Halo : La Chute de Reach, ch. 14
  36. Halo : Collateral Damage
  37. 37,0 et 37,1 Halo 4 : Forward Unto Dawn
  38. Halo : La Chute de Reach, Prologue
  39. Halo Legends, Le paquet
  40. Halo Encyclopedia, p. 216 (2009)
  41. 41,0 et 41,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 19 & 20
  42. Halo : La Chute de Reach, ch. 22
  43. Halo : La Chute de Reach, ch. 24
  44. Halo : La Chute de Reach, ch. 26
  45. Halo : La Chute de Reach, ch. 27
  46. Halo : La Chute de Reach, ch. 29
  47. Halo : La Chute de Reach, ch. 32
  48. Halo : La Chute de Reach, ch. 34
  49. Halo : La Chute de Reach, ch. 35 & 37
  50. Halo : La Chute de Reach, Épilogue
  51. Halo : Combat Evolved, niveau Le Pillar of Autumn
  52. Halo : Les Floods, ch. 1
  53. Halo : Combat Evolved, niveau Halo
  54. Halo : Les Floods, ch. 3
  55. Halo : Combat Evolved, niveau Le Truth and Reconciliation
  56. Halo : Les Floods, ch. 4
  57. Halo : Combat Evolved, niveau Le cartographe silencieux
  58. Halo : Les Floods, ch. 5 et 6
  59. Halo : Combat Evolved, niveau Attaque de la salle de contrôle
  60. Halo : Les Floods, ch. 7
  61. Halo : Combat Evolved, niveau 343 Guilty Spark
  62. Halo : Combat Evolved, niveau La Bibliothèque et Deux trahisons
  63. Halo : Les Floods, ch. 8 et 9
  64. Halo : Combat Evolved, niveau Keyes
  65. Halo : Les Floods, ch. 10 et 11
  66. Halo : Combat Evolved, niveau La Panse
  67. Halo : Les Floods, ch. 12
  68. Halo : Opération First Strike
  69. Halo 2
  70. Halo : Uprising
  71. Halo : Landfall
  72. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 41
  73. 73,0, 73,1 et 73,2 Halo 3
  74. Halo : Les Mondes de verre, ch. 4
  75. Halo : Dictata mortels, ch. 8
  76. 76,0 et 76,1 Halo 4, niveau Dawn
  77. Halo 4, Prologue
  78. Halo 4, Arrêt, dialogue des Marines : « Vous êtes un Spartan-II, c'est ça ? Les fameux Spartans-II. Il y a plein de rumeurs sur vous. Il parait qu’on vous a enlevés tout gamin et qu’on vous a fait subir des expériences. C’est vrai ? »
  79. Halo 4, niveau Requiem
  80. Halo 4, niveau Forerunner
  81. Halo 4, niveau Infinity
  82. Halo 4, niveau Dépositaire
  83. Halo 4, niveau Arrêt
  84. Halo 4, niveau Recomposeur
  85. 85,0 et 85,1 Halo 4, niveau Midnight
  86. Halo Mythos, p. 172
  87. Halo 4, Épilogue
  88. Halo : Escalation n°8
  89. Halo : Escalation, n°9
  90. Loot Crate, Let's Get Tactical
  91. 91,0 et 91,1 Hunt the Truth
  92. Halo 2 : Anniversary, L'Hérétique
  93. A Hero Falls
  94. Halo : Escalation, no7
  95. Halo Official Spartan Field Manual, p. 104
  96. 96,0 et 96,1 Halo 5 : Guardians, Équipe bleue
  97. Halo Mythos, p. 198
  98. Halo 5 : Guardians, Vitrification
  99. Halo Mythos, p. 186
  100. Halo 5 : Guardians, Non confirmé
  101. Halo 5 : Guardians, Réunion
  102. Halo 5 : Guardians, Genesis
  103. Halo 5 : Guardians, La rupture
  104. Halo 5 : Guardians, Gardiens
  105. 105,0 et 105,1 Sparkast n°6
  106. Halo.bungie.net - Feast of Bones
  107. 107,0, 107,1, 107,2 et 107,3 Vice Waypoint - The Complete, Untold History of Halo
  108. Twitter - Eric Trautmann
  109. Eric Nylund - Unsung Hero of the HALO Franchise
  110. Joystik - Bungie on developing the character of Master Chief
  111. Time - Halo‘s Frank O’Connor Reacts to Criticism of Halo 5
  112. Halo.bungie.net - One On One With Marcus Lehto


Mis en service :

Classe 1 : James-005Jai-006Li-008Naomi-010 (Naomi Sentzke)Leon-011Daisy-023Robert-025Joshua-029Vinh-030Otto-031 (Black-Trois)Samuel-034Randall-037Isaac-039Douglas-042 (Douglas Rutland)William-043Anton-044Keiichi-047Kurt-051 (Kurt Trevelyan)Jorge-052Margaret-053 (Black-Un)Linda-058 (Linda Pravdin)Malcolm-059Maria-062Sheila-065Solomon-069Arthur-079 (Arthur Remo)Kelly-087 (Kelly Shaddock)Jerome-092 (Jerome Cable)Grace-093August-099Victor-101 (Black-Quatre)Frederic-104 (Frederic Ellsworth)Adriana-111John-117Michael-120Alice-130 (Alice Treske)Cal-141Roma-143 (Black-Deux)Spartan inconnu

Classe 2 : Nicole-458
Non-canonique : SPARTAN-1337
Recalés :

Classe 1 : René-081Kirk-018Serin-019 (Serin Çelik/Osman)Soren-066Cassandra-075Fhajad-084Musa-096Ralph-103Oscar-129

Classe 2 : Yasmine Zaman
Situation inconnue :

Classe 1 : Spartan-013Caleb-095 (Caleb Aagard)Joseph-122Carris-137 (Carris Pernault)

Spartans actifs :

Jai-006Naomi-010Leon-011Robert-025Douglas-042Linda-058Kelly-087Jerome-092August-099Frederic-104Adriana-111John-117Michael-120Alice-130

Spartans inactifs :

Maria-062

Spartans WIA :

Kirk-018Serin-019Cassandra-075René-081Fhajad-084Musa-096Yasmine Zaman

Spartans KIA noté MIA :

Li-008Daisy-023Joshua-029Otto-031Samuel-034Randall-037William-043Anton-044Kurt-051Jorge-052Margaret-053Malcolm-059Solomon-069Arthur-079Grace-093Victor-101Sheila-107Oscar-129Cal-141Roma-143

Spartans réellement MIA :

James-005Keiichi-047Soren-066

Spartans sans indication (KIA ou MIA non-confirmé) :

Vinh-030Isaac-039Caleb-095Joseph-122Carris-137Spartan inconnuNicole-458SPARTAN-1337(non-canonique)