Opération : SMOKING ACES

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Opération : SMOKING ACES
Informations
Date :
1er mai 2531
Issue :
Victoire de l'UNSC
Faits notables :
Belligérants
Forces
Commandants
Pertes
Aucune

L'opération : SMOKING ACES[1] est un raid qui eut lieu le 1er mai 2531, au cours duquel cinq Spartans-II formant la Blue Team eurent pour mission d'infiltrer le camp New Hope de l'URF sur Victoria afin mettre la main sur trois ogives nucléaires FENRIS dérobées par les rebelles.

Contexte[modifier]

Alors que la guerre Humain contre Covenant fait rage depuis six années, l'UNSC épuisa presque entièrement ses stocks d'armes nucléaires dans le secteur. Les insurgés découvrirent cette information et entrèrent en contact avec le CentCom à qui ils proposèrent d'échanger trois ogives nucléaires FENRIS qu'ils affirmèrent avoir volé, en échange d'une aide médicale pour des patients atteints du syndrome de Boren. Bien que le CentCom leur ait répondu qu'il examinerait leur proposition, il planifia une opération de récupération des ogives qui serait conduite par les Spartans-II et, si l'opportunité se présentait, l'élimination du chef rebelle, le général Howard Graves. La Blue Team qui serait chargée de cette mission accueillit un nouveau membre, Kurt-051, pour remplacer le défunt Samuel-034.

Déroulement[modifier]

Le camp New Hope possédant un dispositif de sécurité important, les Spartans approchèrent discrètement du côté le moins défendu de la base rebelle, la porte de livraison, et éliminèrent les gardes qui s'y trouvaient. Après avoir nettoyé un poste de garde, Kelly-087 fit tourner en boucle le système de vidéosurveillance et les détecteurs sans requérir aux logiciels d'infiltration de l'ONI, Kurt-051 ayant aperçu le mot passe du système noté sur un papier. Kurt fit part au leader de la Blue Team, John-117, de la présence de rebelles déchargeant une caisse de balles perforantes qu'il jugea suspecte, mais John préféra continuer comme prévu. Les Spartans poursuivirent discrètement jusqu'au centre du camp où ils détectèrent la présence des ogives nucléaires. Tandis que John, Kelly, Fred-104 et Linda-058 pénétrèrent dans le bâtiment cible, Kurt s'assura que le Warthog APC garé à proximité soit prêt pour leur évacuation conformément aux instructions de John. Alors qu'ils s'apprêtèrent à charger les ogives, Kurt signala un problème et les quatre Spartans à l'intérieur furent pris de vertiges avant de perdre connaissance.

À leur réveil, les quatre Spartans furent incapables de faire le moindre mouvement en raison des neural-inhibitor collars qui leur avaient été posés et d'une plaque antigravité utilisée pour tromper les capteurs de leur armures Mjolnir. En sus se trouvaient une dizaine de commandos rebelles armés de mitrailleuses .308 CMG et un homme qui se présenta à John comme le général Howard Graves, un des leaders présumés de l'URF. Celui-ci avait orchestré ce piège pour venir à bout de la Blue Team dont les agissements avaient considérablement mis à mal les opérations des rebelles, notamment avec la station Jefferson et l'URF Origami, mais également la destruction d'une usine de fabrication d'explosifs, la neutralisation d'une cellule de saboteurs sur Reach et un incident en Micronésie sur Terre.

Lorsque général Graves apprit que leur système de sécurité n'était plus fonctionnel, il ordonna l'exfiltration des Spartans et le déclenchement de l'alerte, mais fut immédiatement tué par un débris quand une mine antipersonnel Asteroidea posée par Kurt explosa. Les rebelles encore en vie furent éliminés par ce dernier qui libéra ses camarades qui s'empressèrent de charger les ogives dans le Warthog avant de quitter le camp New Hope par la route 32-B conduisant au point d'extraction.

Sur le chemin, le Warthog fut pris en chasse par trois drones MAKO dont l'un fut abattu par les Spartans grâce à leurs fusils, mais l'un des deux autres parvint à tirer un missile qui fut détruit in extremis par le Pélican d'évacuation. Le Warthog fut accroché au vaisseau qui rejoignit immédiatement l'UNSC Bunker Hill en orbite.

Conséquences[modifier]

L'opération fut une victoire pour l'UNSC, les Spartans récupérèrent trois armes nucléaires, neutralisèrent de nombreux rebelles dont le général Graves et repartirent sans une seule perte. Elle révéla cependant que l'UNSC avait sous-estimé les rebelles qui s'étaient montrés ingénieux pour prévoir sa tactique.

La mission permit également de renforcer les liens entre Kurt-051 et le reste de la Blue Team, en particulier John-117, conduisant à son intégration dans la Blue Team.

Sources[modifier]


ANCHORITEATHENAABLE SENTRYASTUTE TIGERATLAS VIGILANCEBIRD IN HANDBLIND FAITHBLOWBACKBLUE MOONBRAVADOBREADCRUMBBREAKER TRIPBRONZE COBRABUMRUSHBUZZHAWKCARTWHEELCHARLEMAGNECIRRUSCOALPEPPERDAWN ECLIPSEDAYBREAKDELHIDESINENCEDEVIL FREEDOMDRAPEAU ROUGEEASTERN AZUREFALLEN WALLSFAR STORMFIREBRANDFIRESIDEFIRST STRIKEFLINT DEVILFOCUS LENS 2555GANT BLANCGREY VEILGUARDIAN LANCEHEMORRHAGEHORIZONHORN AND HIDEHWACHAHYPODERMIQUEINSTINCTIRON FISTIRON GREAVEJOINT MONITORJOVIAN WHISTLEKALÉIDOSCOPEKICKSTANDKINETIC STORMLAND GRABLEFT JABMARSH FLASHMAD HATTEROCEAN BREAKEROCEAN RAPTORPALE SHADOWPHALANXPOLECATPROMETHEUSRED CLOUDRATISSAGEROCK HOUSESENTRYSMOKING ACESSPEARBREAKERSUNSPEARSWORD 52TALONTANGLEWOODTENDRILTORPEDOTRÉBUCHETUPPER CUTVERITASWARM BLANKETWINDOW PANEWHISPER AMONG STARSWHISTLE STOPWHITE SANDWHITE VANWOLFE

GuerresBataillesAutres conflits