Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Bombe HAVOK

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

HAVOK
EVG4-HAVOK (scan-render).png
Informations
Longueur :
15 cm[1]
Hauteur :
35 cm[1]
Diamètre :
18 cm[1]
Poids :
26,1 kg[2]
Puissance :
30 mégatonnes[3]
Jeux :

La bombe nucléaire tactique HAVOK[3] ou arme nucléaire tactique HAVOK[4] (HAVOK nuclear device,[1] HAVOK tactical nuke[1][3][5] ou HAVOK tactical nuclear device[4]), est l'une des plus puissantes armes thermonucléaires dans l'arsenal de l'UNSC. Durant la prmeière moitié du XXVIe siècle, Misriah Armory a créé plus d'une douzaine de modèles d'engins nucléaires regroupés sous le nom de HAVOK comme le Mark 2521 MFDD,[2] le Havok Bunker Buster 2550 MFDD (raccourci BB 2550),[6] ou le Mark 2556 MFDD. Ces modèles diffèrent en forme, taille et puissance d'explosion mais garde les mêmes objectifs : une explosion nucléaire à grande échelle.[2]

Bien qu'elles soient techniquement classées comme du matériel d'excavation,[7][8] elles sont principalement utilisées comme armes de destruction massive. Son rendement est de trente mégatonnes,[3][4] ce qui la classe comme arme de moyenne puissance, et les radiations résiduelles après utilisation sont faibles, ce qui la rend peu dangereuse à long terme.[6] Les bombes HAVOK utilisent une réaction deutérium-tritium de fusion pour exploser, sans l'un de ces éléments, elles sont totalement inoffensives.[9]

Les HAVOK sont principalement employées sur des missiles et tirées par des chasseurs/bombardiers[10] ou des vaisseaux de guerre.[11] Dans le cas où elle est larguée, la bombe déploie trois ailerons afin de lui imprimer une rotation et stabiliser sa descente.[12] Toutefois, l'ogive peut être placée sur un objectif et son explosion commandée à distance avec une télécommande[4] si son alimentation interne est intacte. Si celle-ci a été retirée ou endommagée, le seul moyen d'activer la bombe est de recourir à l'activation manuelle, au prix du sacrifice de l'utilisateur.[13]

Durant l'Insurrection, un modèle de HAVOK plus gros était utilisé. Les rebelles modifièrent les plans d'origine de ce modèle afin de permettre leur conversion en réacteur illégal, incluant une fonction d'éjection du noyau radioactif pour pouvoir l'utiliser comme arme.[14]

Utilisations connues[modifier]

Divers[modifier]

Galerie[modifier]

Sources[modifier]