Campagne de l'Installation 07

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Campagne de l'Installation 07
HINF-Battle for Zeta Halo (trailer Carry On).jpg
Informations
Date :
Du 12 décembre 2559 au 31 mai 2560 minimum
Issue :
Victoire des Parias dans un premier temps
Faits notables :
  • Destruction partielle de l'Installation 07
  • Libération et mort de l'Augure
  • Mort de Cortana
Belligérants
Forces
Commandants
Pertes

La campagne de l'Installation 07 est un conflit ayant débuté le 12 décembre 2559, 14 mois après que Cortana ait diffusé un message galactique annonçant le début du règne des Entités, et ayant continué durant l'année 2560. Elle a opposé les forces de l'UNSC à celles des Parias, alliées à l'Augure, sur le Halo Zêta.

Contexte[modifier]

À la suite de l'opération : WOLFE mi-octobre 2559 sur Reach, l'UNSC parvint à récupérer les cerveaux clonés du docteur Catherine Halsey dans la base CASTLE. Les Parias, quant à eux, activèrent le Portail de Reach, permettant, avec l'action conjointe des forces parias sur la petite Arche lors du raid du Cuirassé,[1] de ramener Atriox dans la galaxie, ainsi que plusieurs de ses lieutenants.[2] Atriox avait développé un intérêt pour le Halo Zêta après avoir découvert certaines informations sur l'Arche,[3] l'anneau deviendrait le nouveau foyer et la base principale des Parias après la destruction de Doisac.[4]

Avec les cerveaux clonés, Halsey créa un clone de Cortana, l'Arme, afin de la capturer et la ramener sur l'UNSC Infinity pour la supprimer. L'Arme serait déployée sur le Halo Zêta,[5] occupée par l'UNSC depuis sa découverte en 2555,[6][7] et où Cortana se trouvait déjà, ayant pris possession de ses armes.[8] John-117, séparé de la Blue Team,[9] serait chargé de son déploiement.[10] En dernier lieu, les Parias commencèrent à s'installer sur le Halo et à le fortifier en se préparant pour la neutralisation de Cortana.[11]

Déroulement[modifier]

Abordage de l'Infinity[modifier]

Le 12 décembre 2559, l’Infinity arriva aux abords du Halo Zêta, une flotte d'escorte de six frégates Mulsanne l'accompagnant.[12] L'opération s'apprêtait à être lancée quand les Parias, menés par Atriox, lancèrent une attaque surprise sur l’Infinity.[13]

L’Infinity percuté par un cuirassé paria.

Quatre cuirassés parias entèrent en collision avec l’Infinity, l'immobilisant,[14][15] tandis que des troupes d'abordage se déversaient en grand nombre dans le vaisseau[16] avec Atriox à leur tête,[15] tout en renforçant l'anneau avec plusieurs centaines de vaisseaux de débarquement.[16] Malgré l'assaut, le capitaine Thomas Lasky ordonna le déploiement de l'Arme.[14] Le Major fit évacuer Lasky depuis un hangar, aidé par la Fireteam Taurus, et le capitaine donna l'ordre général d'abandonner le vaisseau pour rejoindre la surface de l'anneau à un point de rendez-vous.[17] Les Fireteams Taurus, Intrepid et Windfall ainsi qu'un certain nombre de soldats évacuèrent également malgré l'occupation de l'espace aérien par les vaisseaux parias et la présence de canons antiaériens Gorespike à la surface de l'anneau.[18] Le Major affronta Atriox dans l'un des hangars, mais il fut vaincu et jeté dans le vide spatial par le chef des Parias, son armure se mettant en mode survie.[15] Selon Escharum, l’Infinity aurait été neutralisé en environ quatre minutes.[19]

Le statut de l'Infinity à la suite de ce combat reste toutefois inconnu.

Canon antiaérien paria menançant une frégate de l'UNSC.

Protocole Rubicon[modifier]

Spartans-IV résistant aux Parias sur l'anneau.

Au sol, Taurus, soutenu par Nina Kovan,[20] prit les canons antiaériens parias comme cible pour couvrir l'évacuation[21] tandis les Spartans Vedrana Makovich et Henri Malik en firent de même en orbite.[22]

Parallèlement, Atriox trouva Cortana piégée dans l'Auditorium silencieux par l'Arme. Après plusieurs discussions, Cortana décida de se sacrifier en surchargeant les systèmes de l'anneau, provoquant sa dislocation. Atriox disparut dans le cataclysme.[23]

Le 13 décembre, alors que Taurus en finissait avec un second canon, la décharge d'énergie vint désactiver le dernier canon, en plus d'endommager leurs équipements.[24] La surface de l'anneau se brisa, les forces en présence se protégèrent dans la limite de leur moyens. Au moment instants, des Sentinelles forerunners s'en prirent à la Spartane Makovich.[25] Les dégâts provoquèrent également le déplacement en sous-espace de l'anneau, ainsi que tous les objets orbitant autour, du système Ephsu vers une destination inconnue.[26]

Deux jours après la catastrophe, le 15 décembre, Makovich trouva l'épave de l'UNSC Mortal Reverie, isolée de la présence des parias. Elle décida d'y établir la base qui servira de point de ralliement aux forces locales.[27] Les Parias, quant à eux, commencèrent à s'implanter durablement sur l'anneau, notamment en commençant la construction du Portail de la rupture, le 28 décembre, venant bloquer l'étranglement entre deux montagnes séparant l'est et l'ouest d'une des îles formées par la catastrophe.[28] Les forces humaines constatèrent également la réparation progressive de l'anneau par les Sentinelles.[29]

Le 20 janvier 2560, Kovan détermina que Escharum, chef de guerre des forces parias sur l'anneau, était une cible clé dans le conflit, son assassinat pouvant désorganiser les troupes parias.[30] Trois jours plus tard, le 23 janvier, le Spartan Hudson Griffin prépara l'assassinat d'Escharum, choisissant aléatoirement quatre Spartans. Panago, Sarkar, Malik et Griffin lui-même furent désignés et se lancèrent en plein territoire paria, laissant Bertold Vettel chef des survivants.[31] Le 30 janvier, en atteignant le Temple du jugement, la mission se révéla avoir été anticipée par Escharum, ce dernier faisant tuer les Spartans à l'exception de Griffin qui réussit à s'échapper, mais grièvement blessé. Griffin fut cependant en mesure de transmettre un message pour alerter les forces postées au Reverie de l'attaque initiée par Escharum.[32]

Le 31 janvier, une armée paria menée par Tremonius se rassembla au Portail de la rupture en préparation à l'assaut du Reverie qu'elle atteindrait au crépuscule.[33] Les forces humaines tinrent jusqu'au 2 février avant de devoir abandonner la base de fortune et se disperser sur l'anneau.[34] Un mois plus tard, face à l'éparpillement de leurs forces, les Spartans déclenchèrent le protocole Rubicon : empêcher les Parias de prendre le contrôle de l'anneau par tous les moyens nécessaires.[35]

Les Parias, suite à leur victoire sur la base humaine, y établirent l'avant-poste Tremonius sur les restes de cette dernière pour effectuer des fouilles, et y découvrirent le kylix de l'Augure, qui sera ouvert par le captif Lucas Browning.[36] Ils réalisèrent également des fouilles plus au sud afin de trouver le Conservatoire et le Monitor de l'anneau : 117649 Despondent Pyre.[37]

Le 26 avril, la Spartane Bonita Stone explora les fouilles de l'avant-poste Tremonius et y trouva le kylix de l'Augure ainsi que le signal de l'Arme,[38] mais sera tuée avant de l'atteindre.[39] Trois jours plus tard, le 29 avril, Vettel localisa Griffin, retenu dans la Tour, et tenta de le libérer, sans succès.[40] Le 15 mai, Makovich et Theodore Sorel explorèrent le site de fouilles du Conservatoire afin de trouver le Monitor avant les Parias,[41] mais ils furent tués par les membres de la Main d'Atriox.[42]

Retour du Major[modifier]

Escharum observant la destruction du Gbraakon.

Le 28 mai 2560, le Pélican Echo 216, avec à son bord Fernando Esparza, bloqué à l'intérieur depuis l'assaut sur l’Infinity, capta le signal IFF de John-117 dérivant dans l'espace. Esparza fit monter le Major dans la soute et alimenta son l'armure, le sortant de sa veille de six mois. Peu après, le Pélican fut trouvé et tracté par le cuirassé paria Ghost of Gbraakon. Le Spartan aborda le vaisseau ennemi et le détruisit de l'intérieur, tout en rencontrant Escharum pour la première fois par le biais d'un hologramme.[15] Retourné à bord du Pélican, le Major chercha à localiser l’Infinity ou des survivants, sans succès. Il reçut également une transmission cryptée de l'Arme. Ne pouvant la lire, il dirigea le Pélican en direction de la source d'émission, pénétrant dans une section endommagée de l'anneau.

Une base avancée de l'UNSC près de la Tour reprise par le Major.

Au même moment, Escharum, constatant le destruction du Gbraakon et se réjouissant du retour du Major, envoya Tremonius affronter le Spartan tandis que Jega 'Rdomnai devait se contenter de le suivre.

Dans la structure forerunner, John-117 retrouva l'Arme, bloquée sur l'anneau depuis son déploiement après que Cortana ait stoppé son programme de suppression. Il récupéra l'IA et remonta la structure jusqu'à l'ascenseur menant à la surface où il fut intercepté par Tremonius, qu'il vainquit.[39] Durant son ascension vers l'avant-poste Tremonius, il découvrit le kylix de l'Augure ouvert. Le Major sécurisa la base paria et l'Arme la fit disparaître du réseau de combat paria, permettant à Esparza de se poser en sécurité. L'avant-poste deviendra le principal point de ralliement des forces humaines locales.

John-117 retrouvant le Spartan Griffin.

L'Arme capta un signal de détresse émanant d'une structure plus au sud[43] et John-117 s'y dirigea. En pénétrant dans la Tour, une prison paria, il trouva l'armure de Griffin et le signal se révéla être un appât de Chak 'Lok pour affronter le Spartan, mais ce dernier vainquit l'Élite. Il libéra ensuite Griffin qui lui révéla la position du site de fouilles du Conservatoire avant de mourir des suites de ses blessures.[44] Le Major s'y rendit et trouva le site d'excavation désert, l'accès au Conservatoire ayant déjà été creusé. Le laser d'excavation s'activa, manquant de le tuer sur le coup. Ce dernier détruisit le laser, ainsi que son commandant, Bassus.[45] Il descendit dans le Conservatoire et y trouva 117649 Despondent Pyre, attaquée par les Criquets de l'Augure. En s'aventurant plus profondément dans la structure, il trouva Pyre démantelée puis finit par atteindre un ascenseur le ramenant à la surface, face à l'Augure. Cette dernière, ayant récupéré l'encéphale du Monitor, affronta le Major avant de fuir. Au loin, une spire se déploya, suite à l'activation du processsus de réparation de l'anneau par l'Augure grâce à l'encéphale.[8]

Canon antiaérien paria détruit par le Major.

Dans la spire, le Spartan y fit la rencontre de Adjutant Resolution, sous-Monitor activé suite à la mort de Pyre. Ce dernier guida le duo au sommet de la spire avant de réaliser leur véritable but : désactiver définitivement la spire pour empêcher la reconstruction de l'anneau et son fonctionnement. Furieux, le sous-Monitor tenta d'arrêter John-117, sans succès, et l'Arme put ainsi désactiver le spire. Le Major sauta de la spire lorsqu'elle menaça de s'effondrer sur lui et fut rattrapé de justesse par le Pélican d'Esparza.[46] Le Pélican fut cependant touché par plusieurs tirs de canons Gorespike, le forçant à se poser d'urgence sur une île isolée. Le Major repéra et détruisit les trois canons tandis que les tueurs de Spartans se dirigeaient vers le Pélican. Hyperius et Tovarus approchant, Esparza se réfugia dans une épave de Condor avant que le Major ne le retrouve après avoir éliminé les deux Brutes.

Tandis qu'Escharum constata la mort de ses tueurs de Spartans, l'Augure lui révèla la position de la spire de commandement, contrôlant toutes les autres. Escharum ordonna en conséquence à ses troupes de la protéger et demanda également à Jega 'Rdomnai de lui amener le Major vivant.[10]

L'Auditorium silencieux, en partie reconstruit.

Le Pélican déposa le Major au pied de la spire de commandement, mais l'entrée étant verrouillée par l'Augure, l'Arme le dirigea vers quatre balises de communication proches pour débloquer l'ouverture. Au fur et à mesure de l'exploration des balises, l'Augure, également dans le système, tenta d'utiliser les systèmes de l'Arme et du Monitor pour activer les spires, mais l'Arme parvint à éviter d'être complètement compromise.[47] L'entrée ouverte, le Major descendit dans le Nexus jusqu'à une salle pleine de résidus de données de Cortana. Il déploya l'Arme pour activer l'ascenseur menant à la spire de commandement, mais l'Augure attaqua l'IA afin d'activer la spire de commandement et reconstruire l'Auditorium silencieux. John-117 tenta d'utiliser le programme de suppression de l'Arme, mais cette dernière l'arrêta tout en réussissant à récupérer l'encéphale de Pyre et activa l'ascenseur.[48] Le Spartan fut toutefois interrompu dans son ascension par l'Augure qui coupa l'ascenseur, l'obligeant à progresser à pied. En atteignant le dernier ascenseur, Adjutant Resolution réapparut et affronta le Major pour l'empêcher de détruire une nouvelle spire. Le Spartan vainquit à nouveau le sous-Monitor avant d'emprunter l'ascenseur le menant au sommet de la spire, occupée par les Parias. Ces derniers éliminés, l'Arme utilisa l'encéphale du Monitor pour stopper la Reformation et les spires. Esparza arriva avec son Pélican pour récupérer le Major quand Jega 'Rdomnai apparut dans le cockpit et détruisit les commandes de l'appareil. Pour le suivre, l'Arme ouvrit un portail à la hâte qui téléporta le Spartan.

Au Temple du jugement, Escharum confronta l'Augure sur l'échec de la Reformation, mais cette dernière rétorque que l'Auditorium silencieux était suffisamment reconstruit pour pouvoir être utilisé. 'Rdomnai amena alors Esparza à Escharum en tant qu'appât pour attirer le Major.[49]

John-117 émergea dans une structure forerunner à proximité du Temple du jugement et Escharum en profita pour le contacter afin de lui montrer la capture d'Esparza, lui lançant le défi de l'affronter.[50] Le Major sortit de la structure, traversa le passage lourdement gardé par les Parias et atteignit le QG d'Escharum[51] où il élimina Jega 'Rdomnai avant d'atteindre la cellule où était retenu Esparza. Escharum apparut peu après et affronta John-117, mais fut vaincu par ce dernier, laissant les Parias sans meneur. Le Spartan libéra Esparza et ils se rendirent à l'Auditorium silencieux pour y arrêter l'Augure.[19] Sur place, il y trouva Adjutant Resolution qui souhaita aider le Major suite à sa découverte du vrai but de l'Augure : libérer les Xalanyns qui avaient été enfermés sur l'anneau. Il trouva également les données résiduelles de Cortana montrant son sacrifice. Lorsqu'il arriva dans la salle principale de l'Auditorium, l'Augure fit son apparition et activa l'installation, se connectant à un autre endroit de l'anneau tandis que des hordes de soldats parias affrontèrent le Major et l'Arme qui combattait informatiquement l'Augure. Il finit par vaincre l'Augure qui, malgré sa défaite, révéla que son but avait été accompli. La structure commença à s'effondrer peu après et John-117 dut emprunter un portail, ouvert par une entité inconnue, qui l'amena trois jours plus tard sur une section détachée de l'anneau au centre de celu-ici. Retrouvé par Esparza, le duo embarqua dans son Pélican pour continuer le combat contre les Parias.[23]

Belligérants[modifier]

UNSC[modifier]

Parias[modifier]


Galerie[modifier]

Sources[modifier]

  1. Halo : Shadows of Reach, Sacrifice
  2. Halo : Shadows of Reach, ch. 21
  3. Halo Infinite, fichiers audio parias, Augure
  4. Halo Infinite, monuments d'Atriox
  5. Halo Infinite, fichiers audio UNSC, L'Arme
  6. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 1
  7. Halo : Point of Light, ch. 9
  8. 8,0 et 8,1 Halo Infinite, niveau Conservatoire
  9. Halo Infinite, fichiers audio UNSC, Disponibilité
  10. 10,0 et 10,1 Halo Infinite, Pelican Down
  11. Halo Encyclopedia (2022), p. 25
  12. Halo Infinite, fichiers audio UNSC, Préparatifs
  13. Halo Infinite, fichiers audio UNSC, Arrivée
  14. 14,0 et 14,1 Halo Infinite, fichiers audio UNSC, Heure H
  15. 15,0 15,1 15,2 et 15,3 Halo Infinite, niveau Navire de guerre Gbraakon
  16. 16,0 et 16,1 Halo Infinite, fichiers audio UNSC, Objectifs
  17. Halo Infinite, fichiers audio UNSC, Évacuer le bâtiment
  18. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Atterrissage
  19. 19,0 et 19,1 Halo Infinite, niveau Temple du jugement
  20. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Protection
  21. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Atterrissage
  22. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Gagner du temps
  23. 23,0 et 23,1 Halo Infinite, niveau Auditorium silencieux
  24. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Canons et cataclysme
  25. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Gravité, Dispersion, Seul & Intrusion
  26. Halo Infinite, fichiers audio UNSC, À Andrew Valleros
  27. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Base de fortune
  28. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Point d'étranglement
  29. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Réparations
  30. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Faiblesse
  31. Halo Infinite, fichiers audio spartans, La mission & Sous la surface
  32. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Confrontation & La fin du Reverie
  33. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Marée rouge
  34. Halo Infinite, fichiers audio spartans, La retraite
  35. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Protocole Rubicon
  36. Halo Infinite, fichiers audio UNSC, Elle souriait
  37. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Sous la surface
  38. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Inexploré
  39. 39,0 et 39,1 Halo Infinite, niveau Fondation
  40. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Persévérance
  41. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Infiltration
  42. Halo Infinite, fichiers audio spartans, Tueurs
  43. Halo Infinite, niveau Avant-poste Tremonius
  44. Halo Infinite, niveau La Tour
  45. Halo Infinite, niveau Site de fouilles
  46. Halo Infinite, niveau Spire
  47. Halo Infinite, niveau La séquence
  48. Halo Infinite, niveau Nexus
  49. Halo Infinite, niveau Spire de commandement
  50. Halo Infinite, niveau Halle
  51. Halo Infinite, niveau La voie