Abordage du Radiant Arrow

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Abordage du Radiant Arrow
Informations
Date :
5 mars 2526
Lieu :
Orbite de Netherop
Issue :
Victoire de l'UNSC
Belligérants
Forces
Commandants
Pertes
Radiant Arrow et tout son équipage

L'abordage du Radiant Arrow est une opération militaire de l'UNSC commandée par le vice-amiral Michael Stanforth qui se tint le 5 mars 2526, tôt au début de la guerre Humain contre Covenant, afin d'aborder et détruire le vaisseau de l'Alliance Covenante[1] Radiant Arrow.[2] Cet abordage fut le prototype de l'opération : SILENT STORM, consistant en des attaques furtives dévastatrices pour ralentir l'avancée des Covenants.

C'est durant cette mission que les Spartans commencèrent à surnommer les Sangheilis « Élites » et les Yanme'es « Drones ».[3]

Déroulement[modifier]

Après une observation longue distance de 24 heures depuis l'autre côté de la planète Netherop, les douze Spartans participant à l'opération furent déployés en EVA par l'UNSC Starry Night contre le groupe de cinq vaisseaux menés par le Radiant Arrow, cinq autres Rôdeurs étant dédiés à la récupération des Spartans une fois l'opération terminée. Materials Group espérait que les Spartans captureraient le vaisseau pour pouvoir l'étudier. À cette époque, l'UNSC n'avait établi aucune typologie pour identifier les vaisseaux ennemis, et leur structure et défenses internes étaient largement méconnues, la seule opération d'abordage précédente étant celle de l'Unrelenting durant la bataille de Chi Ceti. À cause de la perte de Samuel-034 à Chi Ceti, de nombreuses contre-mesures avaient été mises en place par les Spartans pour réparer leurs armures et permettre une sortie dans l'espace même après qu'elles aient été endommagées.[1]

Après une heure d'approche via une fronde gravitationnelle, les Spartans abordèrent des chasseurs Banshee afin d'infiltrer le Radiant Arrow. Utilisant un panel d'armes incluant lance-roquettes M41, Stanchions, MA5K avec silencieux,[4] MA5C avec M301, BR55, M6D et grenades à fragmentation,[3] les Spartans infiltrèrent le vaisseau sans déclencher d'alarmes.[4] Pendant que la Gold Team remplissait un Banshee avec du matériel et un cadavre ennemi avant de l'envoyer à la dérive pour récupération et analyse ultérieure par la division Bêta-3, la Blue Team tenta d'atteindre le pont du vaisseau et la Green Team la salle des machines, mais un des Rôdeurs de l'UNSC communiqua sur SQUADCOM le repérage du Banshee largué, brisant le silence radio et avertissant les Covenants de la présence des Spartans.[3] Bien que présentée comme une erreur, cette transmission était en réalité une tentative par Hector Nyeto de faire éliminer les Spartans au profit de l'Insurrection.[5]

John-117 ordonna de continuer la mission, la Gold Team restant en retrait pour mener des embuscades contre les forces covenantes tentant d'encercler les deux autres équipes, et essayer de faire des prisonniers. Gold Team élimina au total plus de 200 ennemis et se reposa sur l'usage d'armes ennemies pour économiser des munitions. Kelly-087 et Frederic-104 furent blessés par le souffle de grenades à plasma en empruntant un ascenseur, et John-117 prit seul d'assaut le pont du vaisseau, blessant mortellement le commandant de vaisseau. Cependant, celui-ci parvint à entrer le code d'autodestruction du navire, et les troupes covenantes commencèrent à fuir le vaisseau, les Spartans sautant dans l'espace, Kelly empruntant une navette de sauvetage ennemie pour pallier les dégâts de son armure. John tenta de sécuriser l'évacuation en s'assurant que l'interrupteur d'autodestruction n'était pas relâché, mais le commandant ennemi le relâcha dans son dernier souffle, et John parvint à entrer dans la navette de sauvetage du pont de justesse avant l'explosion du vaisseau.[3]

L'Alliance Covenante ignorait comment l'UNSC était parvenu à détruire l'Unrelenting et le Radiant Arrow avant que l'Insurrection ne leur dévoilent l'existence des Spartans.[2]

Sources[modifier]