Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Guerre Humain contre Covenant

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher
Guerre Humain contre Covenant
De haut en bas et de gauche à droite : Marines de l'UNSC combattant le Parasite durant la bataille du monde bouclier 0459, la planète Reach vitrifiée par l'Alliance Covenante, la bataille du Halo Alpha, la bataille de la Terre, le Grand Schisme et la bataille de l'Arche.
Informations
Date :

11 février 2525[1] (10 juillet 2525 officiellement[2]) à février 2553[3]

Lieu :

Bras d'Orion de la Voie lactée et Arche

Issue :

Victoire de l'UNSC et des Covenants séparatistes

Belligérants
UNSC Alliance Covenante
Forces
Commandants
HighCom Haut Conseil
Pertes
  • Plus de 23 milliards d'humains[4]
    • Un nombre inconnu mais très élevé de soldats, dont la quasi-totalité des Spartans-II et III
  • Un nombre inconnu mais très élevé de vaisseaux
Intervenants :
Voir source - Modifier - Liste
«

Votre destruction est la volonté des dieux… et nous sommes leur instrument.

Déclaration de guerre de l'Alliance Covenante à l'humanité.[2]
»

La guerre Humain contre Covenant, également connue sous les noms de Grande guerre (Great War)[5], Guerre Covenant (Covenant War)[6][Note 1], Human-Covenant War[7][Note 2] ou Human-Covenant Conflict,[8] a été le plus grand conflit interstellaire de l'âge moderne de la Voie lactée. Il opposa le gouvernement militaire d'urgence humain de l'UNSC à l’empire religieux extraterrestre de l'Alliance Covenante durant 27 ans, de février 2525 à décembre 2552, pour un armistice officiel signé en février 2553. Plusieurs autres factions participèrent moins activement au conflit, comme les factions rebelles humaines et covenantes, mais particulièrement le Parasite et les machines forerunners, qui jouèrent un rôle important dans la dernière année de guerre. La grande majorité du conflit s'est déroulé dans le bras d'Orion de la galaxie, la région galactique habitée par l'humanité et l'Alliance, mais la bataille finale s'est déroulée en-dehors de la Voie lactée, sur l'Arche.

La guerre s'est terminée par la victoire de l'UNSC et des Covenants séparatistes, et mena à la dissolution de l'Alliance Covenante, l'élimination de la plus grande menace Parasite de l'âge moderne et la destruction du centre névralgique de la menace des Halos. Le bilan des pertes en matériel et personnel fut extrêmement lourd : de nombreuses colonies humaines furent rendues inhabitables par la vitrification covenante, et un nombre inqualifiable de vies humaines, principalement civiles, furent perdues. Les pertes covenantes restèrent marginales avant la dernière année de guerre et le Grand Schisme. Cette guerre civile vit l'Alliance se séparer en deux factions qui s’entretuèrent partout dans la galaxie.

La fin de la guerre signa l'indépendance des espèces covenantes mais le début de nouvelles crises politiques, militaires et industrielles, avec des relations diplomatiques difficiles, des dissensions internes, l'émergence de sectes armées proches de l'Alliance Covenante et de vastes pénuries civiles. On appelle communément cette période « après-guerre ».


Histoire[modifier]

Déclaration de guerre (2525)[modifier]

Les Covenants découvrirent les premières traces de présence humaine le 16 juin 2524, lorsque le missionnaire Minor Transgression détecta le cargo automatique Horn of Plenty. En suivant ses coordonnées de départ, ils découvrirent Harvest, la colonie la plus éloignée de l'humanité, et y détectèrent de nombreux artéfacts forerunners. L'appât du gain poussa le capitaine du vaisseau à cibler une relique pour son usage personnel, ce qui mena à la toute première rencontre entre un Covenant et un humain à bord du This End Up, entre le capitaine Henry Gibson et le Diacre Grognard Dadab. Gibson, agressif, fut rapidement tué par self-défense.

La seconde rencontre entre humains et Covenants donna également lieu à une escarmouche, durant laquelle les Marines Avery Johnson et Nolan Byrne contrèrent l'abordage d'un cargo par les Rapaces du Minor Transgression avant qu'il ne soit détruit. Le 11 février 2525, une délégation diplomatique menée par le chef Brute Maccabeus rencontra le gouvernement d'Harvest afin de réclamer la planète, mais la rencontre se termina en bain de sang. Une majorité de la population de la planète fut tuée au cours de la première bataille d'Harvest, le premier conflit à grande échelle de la guerre.

En comprenant que les humains étaient reconnus comme des reliques par les luminaires forerunners, les San'Shyuums Lod Mron, Ord Casto et Hod Rumnt décidèrent que l'espèce représentait une menace pour la religion covenante et la p position dominante des San'Shyuums sur l'Alliance. Afin cacher la véritable nature des humains, le trio accéda au rang de Hiérarques et déclarèrent l'espèce impie, ordonnant son génocide.[9] La déclaration de guerre officielle des Covenants n'atteindra le reste de l'humanité que le 10 juillet, avec le retour du CMA Heracles, un des vaisseaux envoyés pour enquêter sur le silence radio de la colonie.[2]

Certains scientifiques pensèrent au début de la guerre que le conflit était né d'un malentendu.[10] Certains groupes rebelles de l'URF restent persuadés que l'UNSC provoqua la guerre contre les Covenants, appuyant ainsi la légitimité de leur rébellion, notamment dans l'après-guerre.[11]

Massacre des colonies extérieures (2525-2535)[modifier]

Des Marines affrontant des Sangheilis durant la campagne d'Harvest.

La période entre 2525 et 2535 est appelée « Massacre des colonies extérieures » (Massacre of the Outer Colonies),[12][Note 3] dénotant l'incapacité de l'humanité à mettre en œuvre des stratégies efficaces contre son ennemi durant près de 10 ans.

Lutte pour Harvest[modifier]

Face à la menace covenante, l'UNSC décida de sortir de sa retraite le vice-amiral Preston Cole, héros de la guerre contre l'Insurrection et commandant d'exception. Aux commandes du groupe de combat X-ray, la plus grande flotte humaine jamais composée, il réussit à éliminer le Rapid Conversion au terme de la seconde bataille d'Harvest du 1er mars 2526, découvrant l'efficacité des canons à accélération magnétique contre les boucliers énergétiques covenants. Cette victoire fut largement médiatisée, car elle prouvait que les Covenants pouvaient être vaincus.[13][14]

Par la suite, l'UNSC et les Covenants se disputèrent âprement la planète, symbole de la ténacité humaine, au cours de la campagne d'Harvest.[15] La découverte de la relique d'Harvest en 2531 marqua les premières avancées humaines dans la compréhension des objectifs de l'Alliance et de l'importance des artéfacts forerunners.[16]

Vitrifications[modifier]

Dès la chute de Harvest, l'Alliance commença à viser méthodiquement les colonies humaines en bombardant leur surface avec du plasma afin de les rendre invivables, un procédé appelé vitrification. Sur certaines planètes, l'Alliance déploya ses troupes à la surface dans des assauts meurtriers, principalement pour récupérer des reliques forerunners. Suite à l'assaut et la vitrification de plusieurs planètes, dont Second Base, Green Hills[14] et Circinius-IV,[17] ainsi que la victoire de Preston Cole face aux Covenants durant la seconde bataille d'Harvest, la menace fut rendue publique[14] et l'UNSC prit le pas sur l'UEG dans le cadre du gouvernement militaire d'urgence.[2]

Une flotte covenante vitrifie Kholo et y appose le sceau de la foi.

Durant plus de vingt-sept ans, l'Alliance vitrifia les planètes de l'UEG une par une.[Note 4] Les humains parvinrent à remporter des victoires sur le terrain, mais la différence technologique entre les deux factions rendait le combat spatial terriblement déséquilibré, nécessitant des canons à accélération magnétique et un ratio minimum de trois contre un pour une chance de victoire.[18] Il était rare que l'évacuation des mondes commence avant l'arrivée des Covenants : les assaillants faisaient preuve de discrétion jusqu'à l'assaut, n'hésitaient pas à éliminer les vaisseaux en fuite[19] et ciblaient en priorité les moyens de fuite et de communication avant de s'attaquer aux centres de population.[20] Des systèmes furent néanmoins mis en place pour évacuer les colonies le plus rapidement possible,[21] menant à la création de nombreux camps de réfugiés sur les planètes encore épargnées[22][23][24] et poussant certains habitants des colonies extérieures à rejoindre les colonies intérieurs par tous les moyens possibles.[25]

Les colonies extérieures qui échappèrent à la vitrification furent coupées de l'UNSC et de son soutien en ressources et terraformation. Elles firent face à un effondrement social et des famines de masse causant de nombreux morts et ramenant dans les meilleurs des cas les colonies à un ordre social moins complexe dans des installations autonomes, et dans les pires cas furent détruites dans des guerres civiles, des épidémies ou des changements drastiques de la biosphère.[26]

Programmes militaires[modifier]

Plan éclaté du premier matériel covenant étudié en détail par l'humanité.

La guerre força l'UNSC à faire usage de tout le matériel à disposition, même des véhicules endommagés ou obsolètes comme le Shortsword,[27] mais alimenta également la recherche sur les artéfacts forerunners. L'ONI découvrit de nombreux sites et mit la main sur nombre d'artéfacts, mais le danger de voir ces connaissances aux mains de l'ennemi força la destruction de certaines de ces découvertes. Les avancées technologiques significatives, comme le voyage en sous-espace amélioré, n'arrivèrent que dans l'après-guerre[28] et de nombreux projets démarrés pendant la guerre, comme Zeus, furent arrêtés et repris après 2552.[29]

L'étude de la civilisation et des technologies des Covenants fut requise pour mieux armer l'UNSC. Le premier prisonnier covenant fut fait en 2530 suite à la bataille de Groombridge-1830, mais n'apporta que peu d'informations. Les scientifiques civils apportèrent une grande aide dans ces recherches, parfois sous la contrainte de l'UNSC, comme pour Ellen Anders.[14] Les protections contre la rétro-ingénierie placée par les Covenants dans leur matériel empêcheront l'humanité de combler leur retard technologie jusqu'en 2536, avec la découverte d'un gant d'énergie obsolète qui permit les premières avancées humaines dans le domaine des boucliers énergétiques. Le docteur Catherine Halsey contribua particulièrement à l'effort de guerre avec ses recherches sur les intelligences artificielles et ses programmes SPARTAN-II et MJOLNIR.[30]

Conçus comme outils de contre-insurrection, les Spartans-II remportèrent de nombreuses victoires contre les Covenants, mais n'étaient que de peu d'utilité durant les combats navals les plus stratégiques et trop peu nombreux pour faire pencher la balance. Le colonel Ackerson chercha à créer un programme similaire, SPARTAN-III, avec pour objectif de créer des Spartans en plus grand nombre, plus rapidement et à moindres frais. Bien que moins efficaces individuellement car mentalement moins entraînés, et équipés d'armures SPI incomparables aux armures Mjolnir, les Spartans-III entraînés entre 2531 et 2525 menèrent des ripostes d'envergure contre les Covenants, mais ne parvinrent pas non plus à influencer le cours de la guerre.[31]

Des efforts considérables furent initialement déployés pour lister et tracer les vaisseaux covenants, mais la perte d'informations dans la destruction des vaisseaux et planètes et l'augmentation de la taille de la flotte au fur et à mesure de la guerre rendirent la liste fragmentaire.[32]

En 2531, l'UNSC Spirit of Fire fut le premier vaisseau de l'UNSC à découvrir l'existence d'un monde bouclier et du Parasite, mais il fut privés de son réacteur subspatial et ne put rapporter ces informations dans l'espace humain avant la fin de la guerre.

Monde humain attaqué par l'Alliance Covenante.

Siège des colonies intérieures (2535-2552)[modifier]

«

Let no one here question our place in human history. That we are here right now is not coincidence or accident, it is our fate, and this war our birthright, our legacy. Our generation was born to fight the Covenant, and you my fellow soldiers were born for this very day. Today the enemy will hear the roar of humanity, and they will fear us.

Ne laissez personne remettre en question notre place dans l'histoire de l'humanité. Nous ne sommes pas là par hasard ou accident, c'est notre destin, et cette guerre est notre droit imprescriptible, notre héritage. Notre génération est née pour combattre les Covenants, et vous, mes semblables soldats, êtes nés pour ce jour. Aujourd'hui, notre ennemi entendra rugir l'humanité, et ils nous craindront.

»

2535 est considéré comme année charnière de la guerre, marquant le début du « Siège des colonies intérieures » (Siege of the Inner Colonies)[34][35] jusqu'à la fin de la guerre. Cette année, la quasi-totalité des colonies extérieures avaient été vitrifiées, causant un problème logistique majeure : le modèle colonial humain avait mit l'accent sur des colonies extérieures fournissant ses ressources aux colonies intérieures. Les colonies survivantes furent contraintes de produire leurs propres ressources, comme en convertissant leurs terrains cultivables, provoquant des soulèvements civils.[22]

Chez les Covenants, 2535 fut l'année qui marqua le début de l'ascension fulgurante du Sangheili Thel 'Vadamee après la bataille des Décombres. Dans les années qui suivirent, 'Vadamee prendra le contrôle de la flotte de Particular Justice et devint une cible prioritaire pour l'UNSC, l'efficacité et la sophistication de ses tactiques s'opposant à celles brutales et peu élaborées opérées jusqu'à présent par l'Alliance.[36]

Le vice-amiral Cole lui-même mourut en emportant toute une flotte covenante durant la bataille de Psi Serpentis en 2543.[13]

Contrôle de l'information[modifier]

Afin de ralentir la détection des planètes par les Covenants, l'UNSC mit également en place le protocole Cole, introduisant un contrôle strict des données de navigation présentes dans les vaisseaux. Cet ordre fut mal accueilli par les forces rebelles, qui y voyaient une nouvelle atteinte aux libertés populaires,[37] mais la fréquence de destruction des colonies fut effectivement ralenti.[35] Dans les dernières années de la guerre, de nombreuses opérations de surveillance et de contre-surveillance furent mises en place par l'UNSC. Des agents d'écoute furent envoyés discrètement derrière les lignes ennemies, comme Mike Spenser sur la Nouvelle Llanelli,[38] le Signal Corps de l'ONI utilisa le Radio Beacon Deployment Program pour miner l'espace de balises perturbant la surveillance covenante,[39][40] et des vaisseaux comme l'UNSC Apocalypso étaient déployés dans l'espace covenant pour intercepter les transmissions ennemies, permettant parfois de prévoir des attaques à venir.[41] Les Covenants répondirent à ces surveillances en introduisant dans leurs transmissions des chevaux de Troie comme les Seekers.[42]

Durant toute la guerre, l'UNSC recourut à la propagande pour préserver autant que possible le moral des troupes et cacher aux civils l'ampleur du désastre. L'existence des Spartans-II, ainsi que leur prétendue immortalité ont dans ce cadre été révélées publiquement en 2549.[43]

Dernière année (2552)[modifier]

Chute de Reach[modifier]

Suite à la bataille de Sigma Octanus IV, où l'UNSC récupéra un fragment de météorite d'intérêt pour les Covenants, l'Alliance découvrit la position de Reach, centre névralgique des forces armées humaines. La chute de Reach est un moment clé de la guerre : elle priva l'UNSC ne nombreuses troupes, dont la quasi-totalité de ses Spartans-II, et coupa court à l'opération : DRAPEAU ROUGE, considérée comme la dernière chance de l'humanité de mettre fin à la guerre. Cette défaite, signifiant que la voie vers la Terre était libre pour les Covenants, aurait pu marquer la fin de l'humanité si le UNSC Pillar of Autumn, avec à son bord John-117, n'avait pas été emmené près de l'Installation 04 par Cortana, suivant les coordonnées décryptées sur l'artéfact de Sigma Octanus IV, et si Thel 'Vadamee, commandant suprême de la flotte de Particular Justice, n'avait pas envoyé ses vaisseaux à la poursuite du fugitif.[44]

Au cours de 2552, l'ONI était parvenu à obtenir les coordonnées spatiales de nombreux mondes covenants d'importance, notamment Sanghelios. Si aucun assaut n'était envisageable, la chute de Reach poussa l'ONI à mettre en place l'opération : SUNSPEAR, visant à détruire ces planètes en cas de défaite imminente de l'humanité.[45]

Halo Alpha[modifier]

La bataille de l'Installation 04 mena à la destruction du premier Halo découvert par l'humanité et l'Alliance. Cet immense blasphème pour les Covenants déclencha une suite d’événements qui renversa le cours de la guerre.[46][47] Sur le chemin menant vers la Terre, les survivants humains de la bataille de l'Installation 04 récupérèrent ceux de la bataille de Reach, et notamment le docteur Catherine Halsey, atout scientifique important pour l'UNSC. Malgré leur forces réduites, ils menèrent l'opération : FIRST STRIKE sur la station Hiérophante Inflexible, retardant l'assaut de la Terre par l'Alliance.[48]

Immédiatement après l'arrivée des survivants sur Terre, les Covenants arrivèrent sur le monde central de l'UNSC. Les intrigues politiques des Hiérarques covenants, qui les poussaient à se cacher des informations vitales, provoquèrent alors une série de graves erreurs stratégiques. Sur Meridian, le Haut Prophète du Regret découvrit un luminaire forerunner contenant les coordonnées de tous les Halos existants, mais également de l'Arche et du Portail permettant d'y accéder.[49][50] Comptant s'attirer la gloire de ces découvertes, Regret commanda une expédition vers le Portail, sans savoir que la planète sur laquelle il se trouvait était la Terre, le dernier bastion de l'humanité. Le Haut Prophète de la Vérité seul connaissait l'importance de la Terre, étant à l'origine de la force d'invasion rassemblée sur le Hiérophante Inflexible, aussi Regret ignorait que son expédition n'était pas préparée à affronter les ultimes défenses humaines.[51]

Assaut sur la Terre[modifier]

Malgré leur nombre limité, les Covenants réussirent à passer les défenses orbitales terrestres et à larguer des troupes à la surface dans la ville de la Nouvelle Mombasa, proche de l'artéfact recherché. Les pertes rapides forcèrent le Haut Prophète du Regret à entrer en sous-espace pour s'enfuir vers un des Halos récemment découverts, l'Installation 05. Le saut en atmosphère ravagea la ville, mais permit également d'excaver une partie de l'artéfact. L'UNSC In Amber Clad, rejoint par la suite par quatre autres vaisseaux, suivit le vaisseau de Regret jusqu'au Halo.

Sur place, John-117 mena à bien sa mission initiale et élimina Regret. Mais celui-ci eu le temps de contacter le reste de l'Alliance, et pendant que leur capitale Grande Bonté et les autres Hiérarques se concentraient sur l'anneau, la bataille de la Terre prit place. La bataille de l'Installation 05 vit l'équipage du In Amber Clad et les Covenants, menés par Tartarus et Thel 'Vadamee, déchu au rang d'Arbiter après le fiasco de l'Installation 04, concourir pour l’Index permettant d'activer l'anneau. Les alliances changèrent quand le Haut Prophète de la Vérité ordonna l'exécution à grande échelle des Élites afin de les remplacer par les Brutes, plus manipulables en tant que bras armé. Cette trahison déclencha le Grand Schisme, qui devait signer la fin de l'Alliance en la divisant entre Covenants séparatistes et Covenants loyalistes.[52]

Grand Schisme[modifier]

Pendant que des conflits internes déchiraient l'Alliance dans toute la galaxie alors que les Élites se battaient contre leurs anciens alliés,[31] le Parasite prit sa place en tant que nouvelle faction dans le conflit : voulant éviter l'activation du Halo qui signifierait sa mort, le Fossoyeur de l'Installation 05 envoya John-117 à la poursuite du Haut Prophète de la Vérité, pour décapiter l'Alliance, et 'Vadamee combattre Tartarus pour l'empêcher d'utiliser l'Index. Pendant ce temps, il s'assura un moyen de s'imposer dans le conflit en abordant l’In Amber Clad et en le faisant s'écraser contre Grande Bonté pour en prendre le contrôle, et ainsi pouvoir se déplacer librement dans le sous-espace.

Au terme du combat sur l'anneau, John-117 et Vérité retournèrent sur Terre à bord d'un vaisseau forerunner, tandis que 'Vadamee et les survivants humains s'alliaient et apprenait l'existence de l'Arche, un moyen d'activer tous les Halos existants et but ultime de l'Alliance.[52]

Fin de la guerre[modifier]

La flotte des Covenants loyalistes et les flottes combinées de l'UNSC et des Covenants séparatistes se font face au-dessus de la petite Arche.

Sur Terre, Vérité posa le vaisseau forerunner au centre du Portail, sorti se terre par les forces d'invasion durant la bataille. L'UNSC focalisa ses forces sur l'artéfact, pensant qu'il s'agissait de l'Arche elle-même, mais échoua à empêcher son activation et la flotte loyaliste emprunta le Portail vers sa destination finale.

Au même moment, le Parasite envoya un vaisseau infecté s'écraser sur Terre. Avant qu'il ne soit vitrifié par les séparatistes afin de prévenir toute infection Parasite, John-117 y récupéra un message de Cortana, qu'il avait laissée sur Grande Bonté afin qu'elle la détruise. L'IA avait échoué à détruire l'ancienne capitale covenante, que le Fossoyeur utilisait à présent pour se déplacer librement, et son message avertissait de l'arrivée imminente de Grande Bonté sur Terre. Mais elle annonçait également avoir un plan pour détruire le Parasite, et demandait à l'UNSC de se rendre sur l'Arche.

Dès lors, l'UNSC se devait de faire un choix : suivre le plan de Cortana et envoyer sa flotte affaiblie avec celle des Sangheilis à travers le Portail pour empêcher l'activation de l'Arche, ou rester sur Terre pour tenter d'empêcher son infection par le Parasite. Le plan de Cortana fut finalement suivi et le combat porté vers l'Arche. Au terme de la bataille de la Citadelle du 11 décembre 2552, Vérité fut finalement éliminé, mettant fin à l'Alliance Covenante et à vingt-sept ans de guerre. Mais, comme prévu par Cortana, le Parasite avait abandonné son plan d'infection de la Terre pour porter son attention sur l'Arche. Ayant récupéré Cortana dans Grande Bonté, John-117 et 'Vadamee réussirent à activer prématurément l'Installation 08, prévu pour remplacer le premier Halo détruit, grâce à l'Index que conservait Cortana depuis la bataille de l'Installation 04, deux mois auparavant. L'explosion du Halo endommagea grièvement l'Arche, élimina la menace Parasite, ainsi que celle de l'activation simultanée des Halos. John-117 ne réussit néanmoins pas à passer le Portail avant sa fermeture, le laissant perdu dans l'espace.[53]

Bien que la bataille finale se soit achevée, le conflit ne prit fin officiellement qu'en février 2553, lorsque l'amiral Hood et Thel 'Vadam, leader des Lames de Sanghelios, déclarèrent la fin des hostilités entre leurs espèces.[54]

Après-guerre[modifier]

Inscription du mémorial de Voi : « À la mémoire de ceux tombés pour la défense de la Terre et de ses colonies. Le 3 mars 2553. »[55]
«

Decades from now, when historians evaluate the war, what will they say about us? Will they claim that our victory was ultimately fruitless? That it failed to secure a lasting peace, or worse, that it was only a prelude to far greater horrors that now lay ahead? My hope – OUR HOPE – is that history would instead view this war as a catalyst. That the last thirty years were a crucible, a threshing floor for our species, sifting out our fears and frailties. And that ultimately it made us stronger and more vigilant in the end, fully prepared for whatever will come next. After all, what good is struggle if there is no change? What good is a fire if the sword is not made stronger?

Dans des décennies, quand les historiens étudieront cette guerre, que diront-ils à propos de nous ? Clameront-ils que notre victoire était vaine ? Que nous avons échoué à maintenir la paix, ou pire, que ce n'était qu'un prélude à des horreurs bien plus grandes ? J'espère – NOUS espérons – qu'ils verront cette guerre comme un catalyseur. Que les trente dernières années étaient un terreau, un sol fertile pour nos espèces, masquant nos peurs et notre faiblesse. Et que nous en sommes finalement ressortis plus forts et vigilants, prêts pour tout ce qui viendrait ensuite. Après tout, à quoi bon lutter si cela n'apporte aucun changement ? À quoi sert le feu si il ne rend pas l'épée plus tranchante ?

Introduction au rapport stratégique des dangers pour l'humanité dans l'après-guerre par CODENAME : Surgeon.[56]
»

La fin de la guerre signa pour l'UNSC le début de la reconstruction des colonies, ainsi que le début d'une nouvelle phase de colonisation et la mise en pratique de nombreuses technologies développées pendant la guerre, dont le principal produit est l'UNSC Infinity. Dans les mois suivant la fin de la guerre, les quelques centaines de vaisseaux de l'UNSC survivants furent rassemblés dans le système Sol pour réparation et recensement, pendant que la production de vaisseaux de nouvelle génération commençait.[57] De plus, l'UNSC acquis rapidement des sites importants pour leur évolution technologique dans les années suivant la fin de la guerre, notamment le monde bouclier Trevelyan, ainsi que plusieurs Halos et le Portail.[58] Les récupérateurs sauvages qui se battaient pour piller les épaves et les champs de bataille parvinrent peu après la guerre à établir des codes rendant leur activité moins dangereuse et plus profitable.[59] Ils attirèrent également l'attention des nombreuses factions intéressée par la récupération ou la surveillance de matériel clé, généralisant les opérations de surveillance et la pose de traceurs dans les vaisseaux de récupération.[60]

La fin de la guerre appela néanmoins de nouveaux problèmes : le démantèlement de l'Alliance apporta de nouvelles complications diplomatiques et la reprise des activités insurrectionnistes (alors que la plupart des soldats n'avaient jamais eu à combattre d'autres humains[61]), dont les membres considéraient seulement que l'« autre guerre » avait pris fin, la leur, celle qu'ils menaient contre l'UNSC, ne s'étant jamais terminé.[62] La disparition de la nécessité des programmes SPARTAN-II et SPARTAN-III attira une vive critique éthique qui impacta notamment Catherine Halsey, malgré le rôle instrumental des Spartans dans la survie de l'humanité.[63] La destruction de nombreux relais de communication avait rendu impossible la communication avec de nombreuses colonies, et le silence de celles joignables pouvait soit signifier leur destruction ou leur trahison.[64] Le constat étant le même chez les espèces covenantes, les deux partis avaient des difficultés à recueillir des informations et certaines parties de la galaxie ignoraient que la guerre était finie plusieurs mois après.[65] Un marché noir fourni, concernant l'armement humain comme covenant, s'était également développé, permettant aux factions dissidentes de s'armer lourdement et à l'insu du gouvernement.[66] Quant à la menace des Parasites et des Halo, elle n'avait pas complètement disparu.

Pour les espèces covenantes, la fin de l'Alliance signifiait également la disparition du système de castes et de répartition des tâches, obligeant les espèces qui se reposaient auparavant sur les autres à réapprendre à subsister par elles-mêmes, et en l'absence d'unification, de nombreux groupes religieux néo-Covenants apparurent. Les vaisseaux en bon état étaient rares, la plupart ayant subi de lourds dégâts durant le Grand Schisme, et leur vol était courant, chacun voulant sécuriser de quoi se défendre dans le chaos.[67] L'UNSC conduisit plusieurs missions de colonisation pour remplacer les mondes perdus pendant la guerre,[68] tout en surveillant les mondes tombés[26] et en laissant des entreprises comme BXR Mining Corporation[69] ou Liang Dortmund Corporation exploiter les mondes vitrifiés.[70]

Belligérants[modifier]

Notes[modifier]

  1. Traduit par « guerre contre les Covenants » dans Halo : Les Floods (ch. 1), Halo : Les Mondes de verre (ch. 3), Halo : Le Baptême du feu (Prologue), le manuel de Halo Wars (p. 2) et la fiche de Buck dans l'édition limitée de Halo 5 : Guardians.
  2. Traduit par « guerre entre Humains et Covenants » dans la description de la carte multijoueur Eden.
  3. Le Halo 4 Interactive Guide appelle cette période « Siège des colonies extérieures » (Siege of the Outer Colonies).
  4. Le terminal de données numéro 14 indique que les huit premières planètes prises d'assaut par les Covenants sont Harvest, Green Hills, Second Base, Bliss, Madrigal, Chi Ceti, Côte d'Azur et Asmara, vitrifiées entre 2525 et 2530. Cette information est depuis faussée par l'ajout de nouveaux événements.

Sources[modifier]

  1. Halo : Contact Harvest, ch. 15
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Halo : La Chute de Reach, ch. 11
  3. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre
  4. Halo : Evolutions, Palace Hotel
  5. Halo : Opération First Strike, Addenda Petra
  6. Halo : Opération First Strike, ch. 28
  7. Halo Encyclopedia, p. 11 (2009)
  8. Halo : New Blood, ch. 1
  9. Halo : Contact Harvest
  10. Halo : Envoy, ch. 2
  11. Halo : Sang nouveau, ch. 12
  12. Halo Mythos, p. 72
  13. 13,0 et 13,1 Halo : Evolutions, The Impossible Life and the Possible Death of Preston J. Cole
  14. 14,0, 14,1, 14,2 et 14,3 Halo Wars : Genesis
  15. Halo Wars
  16. Halo Mythos, p. 65
  17. Halo 4 : Forward Unto Dawn
  18. Halo : Le Protocole Cole, ch. 17
  19. Halo : Hunters in the Dark, My Name is Luther Mann
  20. Halo Mythos, p. 66
  21. Hunt the Truth, S2E6
  22. 22,0 et 22,1 Halo : Le Protocole Cole, ch. 2
  23. Halo : Envoy, ch. 2
  24. Halo Waypoint - Meet Majestic Part 01 (Fichier:H4 Meet Majestic Hoya.png)
  25. Ilovebees, ch. 5 & 9
  26. 26,0 et 26,1 Canon Fodder - Sustained Glass
  27. Chronique:Halo Bulletin 24/09/2014
  28. Halo : Le Baptême du feu, ch. 10
  29. Canon Fodder - Clarity & Grace
  30. Journal personnel du Dr Halsey
  31. 31,0 et 31,1 Halo : Ghosts of Onyx
  32. Halo : Smoke and Shadow, ch. 8
  33. Heroes Never Die, Courage
  34. Halo : The Essential Visual Guide, p. 33
  35. 35,0 et 35,1 Halo Mythos, p. 81
  36. Halo 2 : Anniversary, Terminaux 1 à 3
  37. Halo : Le Protocole Cole
  38. Halo : Les Mondes de verre, ch. 4
  39. Ilovebees, ch. 1, jersey
  40. Ilovebees, ch. 10, pizza_delivery_guy
  41. Ilovebees, Monologues et flashbacks d'Operator, premier monologue
  42. Ilovebees, Flashback d'Operator
  43. Halo : La Chute de Reach, ch. 24
  44. Halo : La Chute de Reach
  45. Halo : Envoy, ch. 12
  46. Halo : Combat Evolved
  47. Halo : Les Floods
  48. Halo : Opération First Strike
  49. Halo 2 : Anniversary, terminal 1
  50. Halo Mythos, p. 104
  51. Halo Waypoint, Ten Twenty
  52. 52,0 et 52,1 Halo 2
  53. Halo 3
  54. Halo : Les Mondes de verre, ch. 15
  55. Halo 3, Cinématique finale (Mémorial de Voi)
  56. CLASSIFICATION : ELEVENTH HOUR, 1/5
  57. Halo Mythos, p. 132
  58. Halo Mythos, p. 133
  59. Halo : Smoke and Shadow, ch. 3
  60. Halo : Smoke and Shadow, ch. 4
  61. Halo : Les Mondes de verre, ch. 6
  62. Halo : Dictata mortels, ch. 5
  63. CLASSIFICATION : ELEVENTH HOUR, 3/5
  64. Halo : Les Mondes de verre, ch. 2
  65. Halo : Les Mondes de verre, ch. 11
  66. Halo : Les Mondes de verre, ch. 7
  67. Halo : Les Mondes de verre ch. 8
  68. Halo 4 : The Essential Visual Guide, p. 225
  69. Hunt the Truth, S1E11
  70. Halo 5 : Guardians


Guerre Forerunner contre PrécurseurConflit de KradalGuerre Humain contre ForerunnerGuerre Forerunner contre ParasiteGuerre civile San'ShyuumWar of Beginnings (Guerre Prophète contre Élite)Guerres des forêts tropicalesGuerre interplanétaireGuerres d'unification BrutesGuerre Humain contre CovenantGrand SchismeBlooding Years (Guerre civile sangheilie)

BataillesOpérations militairesAutres conflits