SPARTAN-II

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
(Redirigé depuis Spartan-II)
Aller à : navigation, rechercher
«
Vous avez été rassemblés ici pour servir. Vous serez entraînés... et vous deviendrez ce que l'on peut obtenir de mieux de vous. Vous serez les protecteurs de la Terre et de toutes ses colonies.

Dr Halsey aux recrues Spartans.[1]
»
Spartan Logo bw.png

Le projet spécial SPARTAN-II, code naval 45812,[1] est le deuxième programme Spartan mit en œuvre par l'UNSC. Imaginé et mené par le docteur Catherine Elizabeth Halsey, et supervisé par la Section 3 de l'ONI, il avait pour but d'entraîner, endoctriner et augmenter biologiquement des enfants, afin de créer des super-soldats dans le but d'endiguer une éruption de violence due aux mouvements insurrectionnistes dans les colonies extérieures. Ce projet fut couplé au projet parallèle MJOLNIR.

Les soldats issus du projet Spartan-II sont considérés comme des forces spéciales hyperlétales, capables d'exploiter au maximum n'importe quel matériel, environnement ou situation pour mener leur mission à bien, ainsi que de décupler la combativité des troupes qui combattent à leur côté.[2]


Historique[modifier]

Conception[modifier]

Les premières traces du projet remontent au 15 janvier 2511, date de l'entrée du journal du docteur Halsey où elle posa pour la première fois les bases d'un projet basé sur les antécédents du projet ORION.[3] Le docteur, alors entrée à l'ONI depuis quatre ans, travaillait sur les possibilités de réprimer les insurrections sanglantes qu'elle avait prévu grâce à un calcul matriciel des vecteurs sociaux/politiques/économiques de l'expansion humaine, et prévoyant un effondrement de l'ordre social dans les colonies extérieures dans une période inférieure à 20 ans, engendrant un minimum de 30 ans de guerre, avec 5 milliards de morts (à cause de l'accès à des transporteurs capables de vitesses supraluminiques pouvant facilement être transformés en armes de destruction massives).[4]

La seule façon d'enrayer le processus était la mise en place d'un contrôle gouvernemental strict ainsi qu'une présence militaire permanente et mise en place dans de courts délais.

Afin d'enrayer les dissidences naissantes dans les colonies sans carnages massifs, la présence de forces non-traditionnelles était nécessaires, mais la méthodologie employée par ORION n'était pas suffisante. Halsey détermina que les sujets adultes d'ORION devaient être remplacés par enfants prépubères pour des raisons de flexibilité ADN, la nécessité de la mise en place d'un examen de dépistage plus strict afin de mieux déterminer les candidats selon leur ADN, ainsi que l'importance d'un endoctrinement total, écartant la possibilité du lavage de cerveau. Ces pistes désignaient indubitablement les candidats idéaux comme des enfants[3] de six à neuf ans[5] et à plus forte raison des enfants des colonies extérieures[6] dont la disparition serait plus facile à masquer.[7]

«
Comme dit le vieux proverbe, « L'ignorance est le début de la sagesse ». Alors par où commencer la création du guerrier ultime ? Par l'innocence.

Docteur Halsey à propos de l'utilisation d'enfants pour SPARTAN-II.
»

Le projet resta sous le nom de ORION de deuxième génération[8] ou ORION-II[9] jusqu'au 19 juin 2513, où Halsey, dont les notions d'histoire militaire avait été remises à niveau par ses IA Déjà et Jorjet, décida de choisir le nom de Spartan, ce nom permettant d'éloigner les souvenirs de l'échec d'ORION dans l'esprit des bureaucrates, ainsi qu'étant une référence à l'histoire de la bataille des Thermopyles, appréciée des militaires, et aux Spartiates, dont l'entraînement et la sélection des individus étaient proches de ceux envisagés pour le projet. Le nombre II fut ajouté au nom du projet en hommage aux candidats d'ORION.[8]

Lancement et recrutement[modifier]

La phase de recrutement fut lancée aux alentours de juillet 2517, le docteur consignant dans son journal le 21 juillet qu'elle avait reçu les affectations de la navette Han, de l'IA Toran et du jeune lieutenant Jacob Keyes. Le docteur délégua une partie de l'observation à son équipe, tandis qu'elle s'occupait personnellement des candidats du secteur 4.[10] Le docteur avait sélectionné Keyes, alors sorti de l'école des officiers depuis seulement sept semaines et détourné de son affectation à l'UNSC Magellan, car le vice-Amiral Stanforth, dirigeant de la Section 3 de l'ONI, refusait de lui laisser une navette sans un officier de la Navy à bord, afin de lui servir de pilote et d'attaché, bien que Halsey était capable de piloter la navette elle-même. Son choix se porta sur Keyes car le Docteur jugea que le jeune lieutenant possédait le talent de garder un secret, primordial dans la mission en cours. Elle s'appuyait pour cela sur le dossier de Keyes qui, au cours d'un incident durant sa deuxième année en école, conserva sous les menaces de rétrogradation, de condamnation et de renvoi le secret confié par son ami responsable de l'incident.[11]

Le premier candidat fut observé le 17 août sur Eridanus II à Elysium City. Il s'agissait de John-117.

150 candidats,[12] sélectionnés sur la base des données ADN constituée par l'Autorité Administrative Coloniale lors des programmes de vaccination scolaire gratuits,[13] furent observés, mais seuls 75 furent sélectionnés en raison des limites des fonds et des infrastructures disponibles.[12] Tous disposaient de caractéristiques génétiques exceptionnelles, associées à des caractéristiques physiques et psychologiques hors du commun, comme une force et une vitesse supérieures, une grande intelligence ou une assimilation rapide des connaissances, observées sur le terrain. Outre John-117, accepté par Halsey à la suite d'un test de pile ou face où elle estima la chance du garçon[12] et de ses 45 victoires en deux semaines au jeu du Roi de la colline, sont rapportés les cas de Linda-058, qui avait organisée un réseau de renseignement pour espionner les enseignant de son école, et de Caleb-095 ayant totalement disparu, et supposé comme ayant des pouvoirs de précognition. Selon Halsey, chacun de ces enfants a surpassé les critères de sélection et ses propres attentes, et auraient pu être les nouveaux Alexandre, Cléopâtre, Hannibal ou Gengis Khan.[13]

Les enfants ont été observés sur plusieurs mois pour connaître leurs habitudes, leurs caractéristiques étant issues de dossiers médicaux scolaires. Une directive spéciale, le CAA Gifted and Special Needs Children Pilot Study (Étude pilote de la CAA concernant les enfants précoces et ceux connaissant des difficultés d'apprentissage), facilita la détection des candidats. Des récompenses sous forme de fonds financiers étaient distribués aux établissements détectant des candidats.[14]

En septembre, à une date indéterminée, les 75 enfants sont mis sous sédatifs et enlevés par des agents de l'ONI, et leurs vêtements transférés sur leur flash-clones[14] avant d'être emmenés vers Reach. Ces derniers, étant des clones ressemblants physiquement, mais imparfaits génétiquement, moururent de différentes maladies peu de temps après[Note 1]. Le subterfuge resta inconnu, sauf pour Daisy-023 et Ralph-103, deux Spartans-II échappés peu après leurs augmentations, et qui réussirent à rencontrer leurs clones, Ralph tuant le sien, avant qu'ils ne soient rapatriés.[15] Staffan Sentzke, le père de Naomi-010, après avoir remarqué les étranges circonstances de la disparitions de sa fille ainsi que son comportement anormal à son retour, découvrit le subterfuge et consacra sa vie à la recherche de la vérité, s'alliant avec le père d'Arthur-079 Andrew Remo.[16] Cette opération de remplacement fut gardée secrète par Halsey et l'amiral Parangosky ne l'apprit que des années plus tard, un grief qu'elle conserva longtemps envers Halsey. Celle-ci considérait que le remplacement rendrait la disparition de leur enfant plus facile auprès de leurs familles, mais Halsey se rendit plus tard compte qu'elle essayait également de soulager sa propre conscience.[5]

La capture de certains enfants fut difficile, notamment celle de Kelly-087, qui échappa aux agents pendant près de 6 heures à une vitesse incroyable avant de se présenter, pensant qu'il s'agissait d'un jeu pour son anniversaire.[17] Certains enlèvements furent rendus difficiles par des doses insuffisantes de sédatifs, les équipes de récupération respectant les doses minimales par poids pour éviter tout risque de mort par overdose : Naomi-010 se réveilla et réussit à sortir du véhicule et ne fut retrouvée que deux heures plus tard, une fois qu'une autre dose de sédatif pouvait être injectée.[14] Le même mois, Keyes sera réaffecté à l'UNSC Magellan.

L'enrôlement officiel s'effectua le 23 septembre 2517, lors du discours prononcé par le docteur Halsey devant les 75 enfants réunis dans la base CASTLE, au cours duquel elle décida de leur révéler la vérité plutôt que de leur mentir en prétendant la mort de leurs parents par une épidémie ou une attaque pirate au risque qu'ils découvrent la vérité, ou en leur faisant risquer une amnésie ciblée.


«
En vertu du Code Naval 45 812, vous êtes par la présente enrôlés dans le Projet Spécial de l'UNSC, nom de code SPARTAN-II.

Vous avez été rassemblés ici pour servir. Vous serez entraînés... et vous deviendrez ce que l'on peut obtenir de mieux de vous. Vous serez les protecteurs de la Terre et de toutes ses colonies.

Vous allez avoir des difficultés à le comprendre, mais vous ne retournerez pas chez vos parents.

Cet endroit va devenir votre nouvelle maison. Vos camarades seront votre nouvelle famille. L'entraînement sera difficile. Il y aura beaucoup d'épreuves, mais je sais que vous les surmonterez.[Note 2]

Le docteur Halsey aux 75 candidats du projet SPARTAN-II.[1]
»

Plusieurs enfants, dont Jai-006, tentèrent de quitter la salle pendant le discours, mais furent retenus par les instructeurs.[18]

Entraînement[modifier]

L'entrainement des Spartans-II débuta à le 24 septembre 2517. Il se déroula principalement sur Reach, à l'école navale des officiers, ainsi qu'au terrain d'entraînement militaire de Reach[19] et la réserve militaire 01478-B.[20] Ils furent encadrés par l'adjudant-chef Franklin Mendez pour les exercices physiques, et par Déjà, une IA « bête » développé spécialement pour le projet,[1] pour les cours magistraux de tactique et de stratégie militaire, durant lesquels les Spartans virent la bataille des Thermopyles et les techniques de chasse en meute des loups,[19] ainsi que des cours d'anatomie pour tuer avec efficacité.[21] Les journées typiques d'entraînements étaient composés d'une matinée d'exercices physiques, suivie des cours magistraux l'après-midi, et d'autres exercices à la fin de la journée, notamment à la réserve militaire 01478-B.[19] Par la suite, les entraînements se diversifieront, notamment avec des entraînement au pilotage par simulation, avec des exercices d'atterrissage d'urgence dans plusieurs modèles d'aéronef précédant le Longsword.[22] Une des composantes complémentaires de l'entraînement était un MOS (Military Occupational Specialty) comprenant un enseignement de la lecture des traces.[23]

C'est également durant cette phase que l'endoctrinement se fit, les enfants oubliant progressivement leur enlèvement et leur vie passée, aidé de mensonges concernant leurs parents qui les aurait intentionnellement donnés au projet.[24] L'endoctrinement visait notamment à inculquer une confiance totale envers l'UNSC, tuer sans aucun remord et obéir aux ordres sans questions.[21] Des rapports hebdomadaires suivaient la psychologie des sujets, détaillant notamment leur appétit, le temps passé à pleurer, le nombre de réclamation de leurs parents, leur agressivité et leur rétractation. Par la suite, les niveaux de souffrance et de stress seraient également suivis.[25]


Les premiers jours d'entraînement furent excessivement rudes pour les enfants, bien que certains soient déjà conscient de l'importance du projet, notamment lors des entraînements stricts et les punitions de Mendez, n'hésitant pas à jouer de la matraque paralysante et des privations de repas.[19] Halsey note que le 28 septembre, le jour où les candidats furent rasés, Kelly-087 désarma le caporal-chef coiffeur de sa tondeuse et que trois assistants durent la maîtriser pour qu'elle puisse être rasée.[26] Les meneurs possibles ressortirent dès le 10 décembre, Mendez et Halsey convenant que les candidats à ce poste étaient Kurt-051, Jerome-092, Frederic-104 et John-117.[27] Néanmoins, ce ne fut que le 12 juillet 2519 que John fut nommé chef d'escouade, à la suite d'un entraînement au terrain d'entraînement militaire de Reach, où John tendit une embuscade aux gardes d'un Albatross d'extraction trop agressifs et vola l'appareil pour rentrer à la base, risquant la punition pour le bien de ses coéquipiers.[28] À 13 ans, la plupart des sujets étaient capables de briser une nuque avec un effort minimal.[21]

Cette phase fut propice à l'apparition de liens sentimentaux entre les sujets. La plupart étaient amicaux à différents degrés, notamment entre John, Kelly et Samuel[19], ainsi qu'entre Jai et Adriana[18], mais au moins une relation amoureuse a brièvement existé entre Margaret-053 et Otto-031.[29]

Augmentation génétique[modifier]

Les Spartans-II, dans Halo : Fall of Reach - Covenant.

Les Spartans-II subirent leurs augmentations le 9 mars 2525 dans un complexe médical de l'ONI en orbite de Reach, à l'âge moyen de 14 ans.[30] Seul Soren-066 reçut le choix de passer les augmentations, Halsey souhaitant confirmer que les candidats auraient fait le choix de risquer les augmentations eux-même (bien que le cas particulier de Soren soit peu représentatif des autres candidats).[31] Les augmentations, accompagnées chacune des risques fortement handicapants ou mortels, comprenaient :[30]

  • Ossification par céramique carburée
    • Effet : Rend les os pratiquement incassable.
    • Danger : Risque spécifiques chez les adolescents pré-pubères et approchant de la puberté : une croissance osseuse incontrôlée pourrait causer une destruction irréparable des os.
  • Injection visant à améliorer les tissus musculaires
    • Effet : Augmente considérablement l'endurance en augmentant le volume de leur cœur (le rythme cardiaque d'un Spartan-II atteint les 180 battements par minute en action[32]).
    • Danger : cinq pour cent des cobayes succombent à l'augmentation fatale du volume de leur cœur.
  • Implant thyroïdien catalytique
    • Effet : développe les tissus des muscles et des os pour les rendre plus puissants (mais pas assez pour arracher un membre humain[33]).
    • Effet secondaire : pulsions sexuelles supprimées.[Note 3]
  • Renversement capillaire occipital
    • Effet : augmente la perception des yeux. Les Spartans possèdent une meilleure vision nocturne qu'un soldat de base.[32]
    • Risque : rejet et détachement de la rétine.
  • Supraconduction fibreuse des dendrites neuraux
    • Effet : 300% d'augmentation des réflexes. Augmentation significative de l'intelligence, de la mémoire et de la créativité.
    • Risque : quelques cas où le cobaye présente la maladie de Parkinson (tremblements) et le syndrome de Fletcher.

Une augmentation non précisée exposait également au syndrome d'Ehlers-Danlos (hyperélasticité des tissus et hyperextension des articulations).[31] Le processus induisait également des anomalies génétiques dans l'ADN des sujets.[34] Les augmentations provoquèrent notamment la sensation qu'on brisait leurs os et qu'on déversait du napalm[Source manquante] ou du verre brisé dans leurs veines. Le seul incident connu durant les augmentations est le réveil de Soren-066 qui tua plusieurs médecins et s'enfuit avant d'être tranquillisé.[35]

Près de la moitié des candidats furent tués par les augmentations et une douzaine incapacités,[35] confinés à une chaise roulante pour les moins touchés ou à des cuves de flottaison ou confinés à des chambres, constamment aux porte de la mort pour les pires cas.[36] Halsey passa un temps considérable à chercher des solutions pour rendre leur santé aux candidats handicapés suite aux malformations. Toute autopsie sur leurs corps fut également proscrite (à l'exception des scanners externes et des tests sanguins), et les morts et handicapés sévères furent conservés en cryogénie afin d'être étudiés. Les cercueils clos des cérémonies funèbres étaient vraisemblablement vides.[37] Un seul Spartan est connu pour avoir récupéré suite à l'échec des augmentations : Serin-019.[38] Les Spartans-II conservèrent toute leur vie les cicatrices des augmentation, notamment celles des bras[14] et des mains.[39] Les enregistrements vidéo de la procédure furent montrés aux Spartans-III avant leurs propres améliorations.[40]

À l'issue du débriefing concernant l'entrée en guerre contre les Covenants, le 2 novembre 2525, les survivants furent tous promus au grade de Petty Officer Second Class.[41]

Premières opérations et guerre Humain contre Covenant[modifier]

La première mission des Spartans-II fut une opération d'infiltration désignée TALON, menée sur la base rebelle secrète d'Eridanus Secundus en septembre 2552. Elle se solda par un succès complet et sans aucune perte.[42] En octobre et novembre 2525, les Spartans éliminèrent des rebelles sur Jéricho VII et démantelèrent un bazar du marché noir près de la base Roosevelt, sur une planète inconnue, avant de récupérer leurs armures Mjolnir sur Chi Ceti IV et de mener la bataille de Chi Ceti.[43]

Début 2526, les Spartans-II, dont Frederic-104, furent confrontés, sur une colonie inconnue, à la fois aux rebelles d'Ex-Terra et aux Covenants. Plus tard la même année, ils furent envoyés sur la planète Circinius-IV, alors attaquée par les Covenants. John réussit, de son déploiement à l'Académie Corbulo, à sauver trois cadets. L'un d'eux, Michael Sullivan, avait peu de temps auparavant réussit, avec l'appui d'une amie ayant accès à des documents confidentiels, Dimah Tchakova, à reconstituer une vidéo hautement protégée où l'on voyait les Spartans-II en action. Il s'agit sûrement de la première fuite du projet. Des trois survivants de cette bataille, Thomas Lasky fut le plus marqué, et les actes des Spartans le poussèrent à s'engager sérieusement dans l'UNSC malgré son allergie à la cytopréthaline.[44]

Le 21 mai 2547[Note 4], sur insistance du vice-amiral Stanforth et afin d'entretenir le moral des troupes après 22 ans de guerre, l'existence des Spartans-II est officialisée par l'ONI.[45][46][47]

On estime que les premiers signes de l'affaiblissement de l'approche purement analytique du combat enseignée aux Spartans repose sur l'attention de plus en plus poussée qu'ils ont donné à leurs armes au cours de la guerre. Bien qu'officiellement autorisés à modifier des pièces d'armement classiques à des fins d'optimisation, seulement quelques années ont passé après le début de la guerre avant que les Spartans n'apportent des modifications non approuvées et d'ordre purement émotionnel à leurs armes, d'abord subtiles, puis progressivement plus évidentes comme des peintures. Ces modifications étaient le plus souvent dédiées aux camarades tombés au combat ou aux colonies vitrifiées, et étaient reproduites sur les différentes versions des armes au fur et à mesure que la précédente était brisée, perdue ou abandonnée sur un champ de bataille. Kelly-087 possède un fusil à pompe nommé Oathsworn et Linda-058 un fusil de précision nommé Nornfang.[48]

Avenir des Spartans-II[modifier]

Les Spartans-II survivants après la guerre Humain contre Covenant ont tous continué à servir, mais on ignore sous quelle juridiction. Les Spartans-III s'étant vu offrir une place au sein de la branche des Spartan Operations, il est possible que les Spartans-II aient eu la même offre, mais elle n'a jamais été mentionnée.[5] L'amiral Parangosky avait également déclaré vouloir faire le nécessaire pour que les noms réels des Spartans-II soient un jour déclassifiés.[38] Elle comptait également soumettre au comité de défense restreint (Select Defense Committee, Select Committee ou Defense Committee) de l'UEG le dossier complet concernant SPARTAN-II, ce qui pourrait permettre de retrouver des parents de Spartans-II survivants, au risque de rendre inutile le deuil déjà effectué par les parents et de provoquer l'indignation de la population.[5]

Les secrets derrière la création des Spartans-II étaient déjà l'objet de nombreuses rumeurs au sein de l'armée, concernant notamment l'enlèvement à six ans et les augmentations génétiques.[49][50]

Classe II[modifier]

Une deuxième génération de Spartans-II, dénommée Classe II, fut lancée, bien que Halsey ait abandonné ce programme suite à une pénurie de sujets possédant les schémas génétiques requis.[51] En l'absence d'Halsey, les candidats de cette deuxième classe furent enlevés à six ans en 2537[52] et entraînés avec la participation du professeur Agnes[53], puis augmentés en 2545[54] Bien que cela ait été prévu[41], Mendez n'a pas participé à l'entraînement puisqu'il fut intégré comme entraîneur pour les Spartans-III en 2531.[55]

Parmi les candidats de la Classe II se trouvaient Yasmine Zaman, décédée pendant la phase d'augmentation[56] et Nicole-458. Janissary James fut également une candidate idéale grâce à son statut de Spartan 1.1, mais son père, ancien Orion, élimina ses kidnappeurs et se lança dans une longue course-poursuite avec l'ONI pour protéger sa fille.[57]


Psychologie[modifier]

Les Spartans-II ne possèdent aucune mémoire de leur enfance et ignorent leur planète d'origine, à moins qu'ils n'aient accédé à leur dossier.[58][Note 5] La plupart des Spartans-II sont également décrits comme cyniques, à l'exception notable de Douglas-042.[59] Ils n'apprécient pas d'être dépourvus de leurs.[60]

Esprit d'équipe[modifier]

Pour signaler un sourire sans retirer leur casque, les Spartans passent deux doigts sur leur visière.[61] Ils utilisent également ce symbole en interaction avec des civils.[62] Le pouce replié sur la paume de la main et les autres doigts pliés vers l'intérieur signifie pour les Spartans « Inconnus devant. Attendez. ».[63] Secouer légèrement la tête de la droite vers la gauche est leur signal pour indiquer des ennuis.[64] Les Spartans apprirent à communiquer en échangeant des signes corporels quasiment imperceptibles depuis leur plus jeune âge.[65][66][67] Lors de leur premier essai de l'armure Mjolnir, leur gestuelle était exagérée et durent réapprendre à contrôler leur mouvement.[68] L'utilisation du mot « accroc » est lourde de sens, il représente un problème imprévu.[69]

Les Spartans utilisent des voyants lumineux apparaissant sur leur l'ATH pour communiquer entre eux : le bleu clignotant signifie que les Spartans ont bien reçu l'ordre donné[70][71][72][Note 6], le vert clignotant deux fois indique une approche amie[73], et le rouge qu'il y a un problème.[74]

Les Spartans possèdent un code secret apprit durant leur enfance, « Oly Oly Oxen Free ».[75]

Cette section attend d'être complétée par vos soins.


Retraite[modifier]

Les Spartans-II pensent rarement à leur futur de soldat retraité, parce qu'ils ne peuvent concevoir une vie loin du danger ou ne pensent pas survivre pour atteindre la retraite.[76] Ils ont néanmoins le droit de demander à quitter l'armée comme n'importe quel autre soldat.[14]

Maria-062 est la seule Spartane connue à être retournée à la vie civile,[77] et deux autres Spartans non handicapés par l'échec des augmentations rejoignirent d'autres branches de l'UNSC : Serin-019 à l'ONI et Ralph-103 les Marines.[Note 7]

Libre arbitre[modifier]

L'endoctrinement des Spartans passait également par la répétition de leur but : être le seul moyen d'éviter l'extinction de l'espèce humaine. Confinés à leur groupe, les Spartans ne percevaient que cette tâche et s'y dévouaient jusqu'à la mort. Dans l'après-guerre, avec la disparition du danger direct, les Spartans réduits en nombre et moins appelés au combat ont plus de temps pour remettre en question leur place et leur but, sans pour autant pouvoir refouler le sentiment de culpabilité lorsqu'ils ne peuvent atteindre leur objectif.

Selon Naomi-010, les Spartans ressemblent aux Ingénieurs : forgés pour une seule tâche, qui soit aussi leur unique but.[78] Parangosky considérait également que les Spartans-II tenaient leur créatrice en trop haute estime et redoutait qu'ils s'opposent à son arrestation.[79]

Armures[modifier]

Créées exclusivement pour les Spartans, les armures mises au point par le projet MJOLNIR, décuplant encore plus leur force et leur vitesse tout en leur offrant une assistance en terme de communication et d'information sur le terrain, furent portées par les Spartans-II à partir de 2525 avec le modèle Mark IV. Dépourvu de boucliers, ce fut néanmoins la version la plus portée puisque le modèle Mark V ne fut distribué qu'en 2552 aux soldats présents pour la bataille de Reach. Le modèle Mark VI fut porté par un nombre encore plus restreint, les survivants des bataille de Reach, de l'Installation 04 et du Hiérophante Inflexible. Le dernier modèle, Mark VII, ne fut porté que par un seul Spartan connu, Naomi-010, avant l'adoption du modèle GEN2.

Les Spartans sont capable de se déplacer avec un minimum de bruit avec une armure, même en rampant.[80] Il est simple de différencier un Spartan-II d'un humain normal même sans son armure, notamment à sa taille. Selon Mal, les Spartans sont encore plus étranges en uniforme.[79] En revanche, seule le Dr Halsey est capable de différencier des Spartans portant la même armure à leur démarche et leurs gestes.[81] L'entraîneur Mendez pouvait lui deviner leurs émotions via leur langage corporel, comme la position de leurs épaules, ou leurs réactions, comme un court délai dans leur réponse.[82]


Équipes[modifier]

Durant leur entraînement, les Spartans étaient répartis en équipes de couleur, mais suivaient tous John-117, qui s'était imposé comme leur chef. La première utilisation connue de ce système d'équipes remonte à 2523.[83] Au cours de la guerre, les Spartans furent séparés en groupes, parfois spécialisés et dénommés par la couleur qu'ils portaient à l'entraînement comme la Gray Team et la Black Team, les autres unités adoptant des noms en fonction de la mission (voir ci-dessous) et leur composition pouvant varier en fonction des pertes. Certains comme Kurt-051, Jorge-052 et Naomi-010 passèrent une partie de la guerre hors d'un groupe de Spartans-II durant toute la guerre pour adopter des rôles spécifiques.

Lorsque, au cours d'une mission, les Spartans décident, par intérêt tactique, de se séparer en plusieurs sous-groupes (Team), ils dénomment chacun de leurs sous-groupes par une couleur : Blue Team et Red Team, puis dans le cas d'une troisième équipe, Green Team. Le leader du groupe désigne, avant la séparation, le ou les leader(s) des sous-groupes dont il ne fera pas partie.[Source manquante] Ils sont alors appelés Red Leader ou Green Leader, plus rarement Red-One ou Green-One, Leader Blue ou Blue-One étant le chef du groupe et de la Blue Team. Les autres membres du groupe sont identifiés par un chiffre (exemple : Red-Two, Green-Three).[84][Note 8] Des fréquences COM spécifiques sont utilisées pour parler au sous-groupe complet, aux membres d'un autre sous-groupe ou à tout les sous-groupes.[85]

Lorsqu'un sous-groupe doit lui-même se séparer, les sous-sous-groupes, appelés Sections (toujours Team en anglais), sont dénommés par les lettres de l'alphabet grec : Alpha, Beta, Gamma et Delta. Des militaires non-Spartans peuvent être inclus dans un groupe si besoin.[86]


Gameplay[modifier]


Divers[modifier]

  • Le docteur Halsey pensait utiliser d'autres noms que Spartan, afin de changer l'ancien nom Orion, porteur des souvenirs de l'échec du projet : Titans, Argonautes, Ulysse, Olympiens, Zoulou, Kronos, Prométhéens, Armure, Némésis, Dédale, Viking, Hercule, Hypérion.[3]
  • Les insurectionniste avaient composé une comptine pour tenir leurs enfants sages, faisant référence aux Spartans-II et à leur victoire contre Robert Watts : Sois sage, ne cherche pas la bagarre. Sois prudent, surtout le soir. Sinon les Spartans vont venir te chercher, avec leur armures froides comme l'acier. Ils te prendront tout ce que tu caches, comme ils l'ont fais au colonel Watts.[87]
  • Dans les trois premiers jeux, notamment dans leurs manuels, John-117 est décrit comme le dernier des Spartans-II en 2552, ce qui n'est pas le cas.


Galerie[modifier]


Notes[modifier]

  1. Joseph Chou mentionne dans le commentaire de l'épisode Retour au pays de Halo Legends que certains clones sont morts dans des accidents arrangés, mais cette information n'est jamais citée dans l'univers.
  2. La citation est partiellement réutilisée dans Halo : Le Protocole Cole et sa traduction différente : « Conformément au code naval 48512, vous êtes désormais enrôlés dans le programme secret de l'UNSC, nom de code SPARTAN-II. Vous avez été appelés pour servir. Vous serez entraînés... et vous deviendrez les meilleurs. Vous serez les défenseurs de la Terre et de l'ensemble de ses colonies. »
  3. Le chapitre 12 de Halo : Dictata mortels indique une réduction des pulsions et non leur suppression. Dans Test Armure, Maria-062 dit avoir une vie de famille, ce qui peut signifier que les aptitudes reproductrices en elle-même ne sont pas supprimées. Au chapitre 11 de Halo : Les Mondes de verre, Halsey semble également penser que les Spartans sont capables de reproduction.
  4. Les chapitres 24 et 25 de Halo : La Chute de Reach, tous deux datés du mois d'août 2552, mentionnent que le programme a été révélé trois ans plus tôt, soit en 2549.
  5. Le trailer Starry Night peut être interprété comme une réminiscence des souvenirs d'enfance de John-117 avec Katrina, mais rien ne confirme cette hypothèse. Scanned montre également des souvenirs apparemment extraits de la mémoire de John, mais rien n'indique qu'il s'agisse de souvenirs conscients.
  6. Dans Halo : Les Fantômes d'Onyx (ch. 1 & 3) les voyants de confirmation sont en vert.
  7. Le chapitre 12 de Halo : Dictata mortels mentionne qu'à part Serin Osman un seul Spartan partiellement augmenté a choisi de cesser son service. Il n'est néanmoins pas précisé si cette cessation concernait uniquement les Spartans ou tous ls services des forces armées. Dans le premier cas, ce Spartan pourrait être Ralph-103.
  8. Au chapitre 35 de Halo : La Chute de Reach, la désignation Blue-One n'est pas utilisée pour John-117 qui était le chef de la Blue Team, mais pour Linda-058.


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Halo : La Chute de Reach, ch. 3
  2. Halo : Ground Command, Spartan - Special Warfare Asset
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Journal personnel du Dr Halsey, 15 février 2511
  4. Journal personnel du Dr Halsey, 4 décembre 2510
  5. 5,0, 5,1, 5,2 et 5,3 Halo : Les Mondes de verre, ch. 18
  6. Halo : Les Mondes de verre, ch. 9
  7. Hunt the Truth, 08 : Drip, drip, drip
  8. 8,0 et 8,1 Journal personnel du Dr Halsey, 19 juin 2513
  9. Journal personnel du Dr Halsey, 30 juillet 2511
  10. Journal personnel du Dr Halsey, 21 juillet 2517
  11. Halo : La Chute de Reach, ch. 1
  12. 12,0, 12,1 et 12,2 Halo : La Chute de Reach, ch. 2
  13. 13,0 et 13,1 Journal personnel du Dr Halsey, 15 septembre 2517
  14. 14,0, 14,1, 14,2, 14,3 et 14,4 Halo : Dictata mortels, ch. 12
  15. Halo Legends, Retour au pays
  16. Halo : Dictata mortels, ch. 1
  17. Journal personnel du Dr Halsey, 15 septembre 2517
  18. 18,0 et 18,1 Halo : Le Protocole Cole, ch. 8
  19. 19,0, 19,1, 19,2, 19,3 et 19,4 Halo : La Chute de Reach, ch. 4
  20. Halo : La Chute de Reach, ch. 27
  21. 21,0, 21,1 et 21,2 Halo : Fractures, Rossbach's World, part. 1
  22. Halo : Evolutions, Pariah, ch. 9
  23. Halo : Last Light, ch. 1
  24. Halo : Dictata mortels, ch. 13
  25. Halo : Les Mondes de verre, ch. 16
  26. Journal personnel du Dr Halsey, 28 septembre 2517
  27. Journal personnel du Dr Halsey, 10 décembre 2518
  28. Halo : La Chute de Reach, ch. 5
  29. Halo : Blood Line
  30. 30,0 et 30,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 6
  31. 31,0 et 31,1 Halo : Evolutions, Pariah, ch. 3
  32. 32,0 et 32,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 10
  33. Halo : Last Light, ch. 2
  34. Halo Story Pages - Eric Nylund Mini-Interview, February 2, 2004, « HSP: Do the discrepancies in Kelly's DNA have to do with Ackerson and his flash clone madness? Nylund: Kelly's genetic anomalies are most likely the product of the biological modifications the Spartan IIs had to endure. »
  35. 35,0 et 35,1 Halo : Evolutions, Pariah, ch. 4
  36. Halo : Evolutions, Pariah, ch. 5
  37. Journal personnel du Dr Halsey, 1er avril 2525
  38. 38,0 et 38,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 15
  39. Halo : Nightfall, ép. 1
  40. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 10
  41. 41,0 et 41,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 11
  42. Halo : La Chute de Reach, ch. 10
  43. Halo : La Chute de Reach, ch. 12
  44. Halo 4 : Forward Unto Dawn
  45. Bungie.net: CAA Factbook - The Spartan Project
  46. Halo Encyclopedia, p. 37 (2009)
  47. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 15
  48. Halo Waypoint - Building Your REQ Collection: Part 1
  49. Halo : Sang nouveau, ch. 1
  50. Halo 4, Arrêt
  51. Halo : Les Mondes de verre, ch. 11
  52. Ilovebees, contactme.html, monster : « When I was six, I was like a regular kid. […] Then came all this Spartan training, […]. »
  53. Halo : La Chute de Reach, Adjunct : « I know you're working with new children »
  54. Ilovebees, contactme.html, a_little_sting : « On my 14th birthday they took me to a lab, […]. »
  55. Halo : Les Fantômes d'Onyx
  56. Ilovebees, recipe8.html, zero_motor_function : « YASMINE ZAMAN. SPARTAN II INVOLUNTARY RECRUITMENT, 16 SEPTEMBER 2537. MEDICAL WASHOUT, ZERO MOTOR FUNCTION... […] ..DECEASED BEFORE JANUARY 2546.
  57. Ilovebees
  58. Halo : Les Mondes de verre, ch. 7
  59. Canon Fodder - The Art of War(s)
  60. Halo : La Chute de Reach, ch. 24, p. 304 (2013)
  61. Halo : Opération First Strike, ch. 19, p. 268 (2013)
  62. Halo : Last Light, ch. 6
  63. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 18, p. 196 (2014)
  64. Halo : Opération First Strike, ch. 14, p. 207 (2013)
  65. Halo : La Chute de Reach, ch. 4, p. 70 (2013)
  66. Halo : Opération First Strike, ch. 14, p. 184 (2013)
  67. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 28, p. 297 (2014)
  68. Halo : La Chute de Reach, ch. 13, p. 167 (2013)
  69. Halo : La Chute de Reach, ch. 20, p. 259 (2013)
  70. Halo : La Chute de Reach, Prologue, p. 15 (2013)
  71. Halo : Opération First Strike, ch. 2, p. 27 (2013)
  72. Halo : Opération First Strike, ch. 14, p. 206 (2013)
  73. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 28, p. 301 (2014)
  74. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 1, p. 38 (2014)
  75. Halo : Opération First Strike, ch. 12, p. 182 (2013)
  76. Halo : Dictata mortels, ch. 2
  77. Halo Graphic Novel, Test Armure
  78. Halo : Dictata mortels, ch. 8
  79. 79,0 et 79,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 2
  80. Halo : Last Light, ch. 7
  81. Halo : Opération First Strike, ch. 13
  82. Halo : Les Mondes de verre, ch. 8
  83. Halo : Opération First Strike, ch. 17
  84. Halo : La Chute de Reach, Prologue
  85. Halo : La Chute de Reach, ch. 20
  86. Halo : Opération First Strike, ch. 3
  87. Halo : Le Protocole Cole, ch. 7


Projets et programmes de l'UNSC
BLACKBALLCHRYSANTHEMUMGUNGNIRHAYABUSAHRUNTINGJAVELINMJOLNIRORIONSABRESENIOR ICESLEIPNIRSPARTAN (SPARTAN-IISPARTAN-IIISPARTAN-IV)YGGDRASIL
Spartans-II
En service :

Classe 1 : James-005Jai-006Li-008Naomi-010 (Naomi Sentzke)Daisy-023Joshua-029Vinh-030Otto-031 (Black Trois)Samuel-034Randall-037Isaac-039Douglas-042 (Douglas Rutland)William-043Anton-044Keiichi-047Kurt-051 (Kurt Trevelyan)Jorge-052Margaret-053 (Black Un)Linda-058 (Linda Pravdin)Malcolm-059Maria-062Sheila-065Solomon-069Arthur-079 (Arthur Remo)Kelly-087 (Kelly Shaddock)Jerome-092 (Jerome Cable)Grace-093Victor-101 (Black Quatre)Frederic-104 (Frederic Ellsworth)Adriana-111John-117Mike-120Alice-130 (Alice Treske)Cal-141Roma-143 (Black Deux)Spartan inconnu

Classe 2 : Nicole-458
Non-canonique : SPARTAN-1337
Recalés :

Classe 1 : René-081Kirk-018Serin-019 (Serin Çelik/Osman)Soren-066Cassandra-075Fhajad-084Musa-096Ralph-103Oscar-129

Classe 2 : Yasmine Zaman
Situation inconnue :

Classe 1 : Spartan-013Caleb-095 (Caleb Aagard)Joseph-122Carris-137 (Carris Pernault)

Spartans-II en 2558
Spartans actifs :

Naomi-010Douglas-042Linda-058Kelly-087Jerome-092Frederic-104John-117Alice-130

Spartans inactifs :

Maria-062

Spartans WIA :

Kirk-018Serin-019Cassandra-075René-081Fhajad-084Musa-096Yasmine Zaman

Spartans KIA noté MIA :

Li-008Daisy-023Joshua-029Otto-031Samuel-034Randall-037William-043Anton-044Kurt-051Jorge-052Margaret-053Malcolm-059Solomon-069Arthur-079Grace-093Victor-101Sheila-107Cal-141Roma-143

Spartans réellement MIA :

James-005Jai-006Keiichi-047Soren-066Adriana-111Mike-120

Spartans sans indication (KIA ou MIA non-confirmé) :

Vinh-030Isaac-039Caleb-095Joseph-122Oscar-129Carris-137Spartan inconnuNicole-458SPARTAN-1337(non-canonique)