Halo (générique)

Au vu de la récente tragédie de Paris, nous rappelons à nos utilisateurs que le Wiki n'est pas un espace de discussion et n'accueillera pas de discussions sur le sujet.
Aller à : navigation, rechercher
Un super-soldat Spartan-II de l'équipe rouge dans le multijoueur de Halo 3, à côté du drapeau de son équipe.
Logo utilisé depuis l'ère 343 Industries.

Halo est le nom, hérité des superstructures Halos, donné à l'univers de science-fiction dans lequel se déroulent les évènements relatés dans les différents supports de la licence Halo, composée principalement de jeux vidéo, mais également des romans, des comics, et des métrages. L'icône de la série est son héros John-117, plus connu sous les noms de Major ou Master Chief.

Appartenant à Microsoft, la licence a été créée par Bungie Studios en 2001 et est gérée depuis 2011 par le studio dédié 343 Industries. En 2015, près de 65 millions de jeux Halo avaient été vendus[1][Note 1] et 6 milliards d'heures passées en ligne,[2] Post-Halo 5 : Guardians, la licence pesait plus de 5 milliards de dollars.[3][Note 2] Dans une interview de 2015, Phil Spencer, directeur de la section Xbox de Microsoft, estime que Halo est la plus grosse licence exclusive sur Xbox.[4] La communauté des fans de Halo est appelée Halo Nation par 343 Industries.[5]


Historique de la licence[modifier]

Logo utilisé sous l'ère Bungie.

Afin de faire suite à leur saga Marathon, Bungie Studios travailla à partir de 1998 sur un nouveau jeu de tir pour Mac, qui fut présenté pour la première fois au public au Macworld 1999 sous le nom Halo. Alors à la recherche d'un titre de lancement pour la Xbox, Microsoft racheta Bungie, qui transforma conséquemment le jeu pour en faire un FPS console doté d'un univers développé.

Le premier produit Halo commercialisé fut le roman Halo : La Chute de Reach en octobre 2001, suivi du premier jeu Halo : Combat Evolved en novembre qui rencontra un vif succès et propulsa Bungie sur le devant de la scène vidéoludique. Après un développement difficile et un ARG atypique, Halo 2 fut commercialisé en novembre 2004. Dernier FPS Halo diffusé sur PC et souvent considéré comme l'opus le plus important de la saga, notamment sur la scène esport, Halo 2 est également crédité pour avoir popularisé le jeu en ligne sur console via le Xbox Live. Un an avant Halo 2, une petite équipe avait lancé Red vs Blue, qui deviendrait le machinima le plus populaire de l'histoire et consacrera le studio Rooster Teeth. La communauté de moddeurs, lancée grâce à Halo Custom Edition, est toujours active à ce jour.

Halo 3 fut diffusé en septembre 2007 et reste à ce jour le jeu le plus joué de la saga malgré son arrivée tardive sur la Xbox 360. Ce troisième opus introduit également le mode Forge. La campagne publicitaire étendue ayant précédé le jeu avait reçu la participation du réalisateur Neill Blomkamp, malgré l'échec de son projet de film deux ans plus tôt. Le mois suivant, Halo : Contact Harvest, le cinquième roman de la saga, est le premier roman Halo à se classer dans le New York Times Best Seller. Le premier spin-off de la saga est Halo Wars en février 2009, par le développeur historique Ensemble Studios, qui signe ainsi le RTS le plus vendu de l'histoire des consoles. Le jeu est également la première collaboration avec Blur Studio, réputé pour la qualité de ses cinématiques et qui travaillera de nouveau sur la licence dans les années suivantes. En septembre de la même année, Bungie réalise le spin-off Halo 3 : ODST, suivi de la première encyclopédie Halo, avant d'annoncer leur départ de Microsoft après avoir finalisé leur ultime titre Halo, se sentant trop restreints créativement par l'ampleur de la licence. Halo : Reach paraît en septembre 2010 et est le jeu le plus vendu de la saga, mais il est néanmoins le premier jeu à recevoir de vives critiques des fans, à cause des incohérences de son scénario avec l'univers et de l'introduction des power-ups d'armure. La scène esportive décline également à partir de cette période.

Bungie rejoignant Activision pour développer Destiny, Microsoft confia la licence à 343 Industries, studio interne accueillant de nombreux transfuges de Bungie et recrues de la communauté Halo. Le studio avait déjà participé à l'élaboration de Halo Legends en 2009, premier métrage commercial de la licence, et de deux trilogies de romans par des auteurs célèbres, la Trilogie Forerunner par Greg Bear et la Trilogie Kilo-5 par Karen Traviss. Après un remake du premier jeu, Halo 4 parut en novembre 2012, en fin de vie de la Xbox 360, et fut accueilli froidement par les fans pour son manque d'évolutions par rapport à Halo : Reach. Ni [[Halo 4 : Forward Unto Dawn], la première série Halo en prise de vue réelle, ni le Spartan Ops, contenu scénarisé hebdomadaire suivant la sortie du jeu, ne parvinrent à convaincre, sans compter que la promotion du jeu a été jugée indécente dans ses partenariats et partiellement liée au GamerGate. Le jeu produisit en conséquence de mauvais résultats sur la durée. En juillet 2013 paraîtra Halo : Spartan Assault, un spin-off en Top-Down Shooter pour mobile qui connaîtra une suite mais sera considéré comme un échec par 343 Industries.

En novembre 2014, 343 Industries entendra étendre et consolider sa communauté avec Halo : The Master Chief Collection sur Xbox One, une compilation rassemblant les troisième et quatrième opus de la saga, ainsi que le remake du premier jeu datant de 2011 et un nouveau remake du deuxième jeu. L'intégralité du contenu des anciens jeux campagnes, multijoueurs, Forges et possibilités de personnalisation sont incluses, mais la complexe technique sous-jacente de la compilation provoque de nombreuses complications qui produisent de nombreux bugs gênants, handicapant notamment sérieusement le jeu en ligne malgré les nombreux patches. La Master Chief Collection connaîtra au final un succès mitigé. En 2015, 343 Industries lancera un nouvel effort de collaboration artistique sur la saga, augmentant le nombre de publications écrites en engageant de nombreux auteurs sur des romans, novellas et nouvelles pour étendre l'univers et préparer l'arrivée du prochain jeu. Entre 2014 et 2016, le studio collaborera également avec Dark Horse Comics pour publier Halo : Escalation, un comic ongoing series résolvant certaines histoires introduites par Halo 4 et ajoutant aux efforts de préparation.

En octobre 2015 paraît Halo 5 : Guardians après une campagne promotionnelle primée et la première des bêtas publiques que 343 Industries promet d'utiliser plus souvent. Le jeu intègre un core gameplay beaucoup plus dynamique visant la reconquête de l'esport, notamment avec le Halo World Championship, associé à un système de cartes à collectionner lié au mode Zone de combat afin de proposer un système dédié aux joueurs non compétitifs. Le jeu s'axe sur un système de game as a service avec de nombreuses mises à jour gratuites au fil des mois, attirant les critiques en n'ajoutant qu'après la sortie des fonctions jugées centrales comme la Forge ou d'autres modes non compétitifs. Pour la première fois, le mode campagne n'est plus jouable en écran scindé, concentrant également les critiques. Le jeu marque également le premier retour partiel de la saga sur PC avec Halo 5 : Forge, qui consacre le mode Forge le plus complet jamais proposé. Halo 5 est suivi en février 2017 de Halo Wars 2, suite du premier RTS, disponible en cross-buy sur Xbox One et PC et capitalisant de nouveau sur un studio historique, Creative Assembly, et sur un mode de jeu utilisant des cartes, le Blitz.


Supports[modifier]

Jeux vidéo[modifier]

Livres[modifier]

15 Years of Halo - Anniversary poster (Eric Will).jpg

Romans & nouvelles[modifier]

Comics[modifier]

Artbooks, encyclopédies et autres[modifier]

Métrages[modifier]

Film[modifier]

L'adaptation cinématographique de l'univers Halo a fait l'objet de nombreuses rumeurs et négociations, avec des noms aussi prestigieux que Peter Jackson, Neill Blomkamp, Ridley Scott et Steven Spielberg, mais n'a à ce jour jamais été concrétisée.

Page principale de Halo : The Movie


Musiques de Halo[modifier]


Résumé de l'univers Halo[modifier]

Réalisé par Lunaramethyst et Fleau Scourge, ce résumé se divise en trois parties (Il y a 100 000 ans - Humains et Covenants - Après-guerre), chacune divisée en plusieurs sous-parties avec une illustration représentant la sous-partie.


Il y a 100 000 ans[modifier]

L'Écoumène Forerunner, un empire à la puissance toujours inégalée.

Les Précurseurs et les Forerunners

L'Atemporel, messager de la vengeance des Précurseurs (fan-art).

Les êtres sur lesquels reposent tout l'univers d’Halo sont les Précurseurs. Ces incroyables créatures étaient théoriquement capables de voyager entre les galaxies et de manipuler l'évolution des formes de vie intelligentes. Les Précurseurs suivaient un modèle précis d'équilibre de la vie dans notre galaxie, une idéologie appelé le Manteau. Ils façonnaient des espèces entières et définissaient les gardiens du Manteau pour leur servir d'émissaire, qu'ils détruisaient lorsqu'ils commençaient à s'écarter de ce mode de pensée. C'était le sort réservé aux Forerunners.

En effet, les Précurseurs ont créés les espèces les plus importantes de la galaxie : les anciens humains, et bien sûr, les Forerunners. Ces derniers se voyaient comme idéaux pour devenir les gardiens du Manteau, mais commençaient à s'écarter de cette idéologie, et le rôle devait revenir aux anciens humains. On ne sait par quel moyen, les Forerunners anéantirent les Précurseurs, devenant ainsi les maîtres de la Voie lactée. Peu avant leur destruction totale, les Précurseurs se réduisirent à l'état de poudre inorganique pour tenter d'y échapper.

Mais au fil des millénaires, alors que la société Forerunner connaissait de multiples changements et oubliait peu à peu son rôle dans la destruction de ceux qu'ils considéraient comme leurs dieux, le matériel génétique des Précurseurs se dégrada, ce qui entraînerait de terribles conséquences.

Voir page Guerre Forerunner contre Précurseur


Les anciens humains contre le parasite.

Guerre Humain contre Forerunner

Les anciens humains furent les premiers à découvrir la poudre qui était autrefois leurs créateurs, mais le matériel génétique vicié de ces derniers fit muter tous ceux qui y étaient exposés en monstres souhaitant unifier toute matière pensante dans une harmonie parfaite : le Parasite. Les anciens humains s'unirent avec les San'Shyuums et livrèrent une guerre à l'envahisseur puis, sans raison, ce dernier se retira. Son but premier était de se venger des Forerunners, le test des humains comme gardiens de la galaxie attendrait.

Durant leur lutte contre le Parasite, l'alliance anciens humains-San'Shyuum s'en prit à des mondes sous la tutelle des Forerunners, et ceux-ci considérèrent ces attaques comme une déclaration de guerre. Ils lancèrent leurs troupes, commandées par leur meilleur commandant, le Didacte, à l'assaut des deux espèces. Les San'Shyuums se rendirent les premiers, trahissant les anciens humains pour subir une peine plus légère.

À la fin de cette guerre, les San'Shyuums furent placés en quarantaine alors que les anciens humains furent renvoyés à l'âge de pierre, « création » de la deuxième génération d'anciens humains qui était diviser en plusieurs races inférieures, mentalement et physiquement, par rapport à la première génération. Et les Hamanush, comme Chakas, sont ceux qui se rapprochent le plus de la première génération, les Humains moderne sont leur descendants. La victoire fut de courte durée car les Forerunners prirent connaissance du danger de l'existence du Parasite. Ils abandonnèrent le premier loin de tout, et commencèrent à réfléchir à un plan pour annihiler le second…

Voir la page Guerre Humain contre Forerunner

Les Biotechniciens, acteurs de notre sauvegarde.


Préparation à la lutte contre le Parasite

Deux projets majeurs furent imaginés pour lutter contre le Parasite : les Halos, des armes gigantesques privant le Parasite de nourriture, mais détruisant toute vie dans la galaxie (lors qu’activer tous ensemble), et les mondes boucliers, carapaces immenses servant à la fois d'avant-postes, de laboratoires de recherches et de bastions contre le Parasite.

Le projet des Halos l'emporta car il était soutenu par Faber, le Maître-Bâtisseur de la société Forerunner, et donc un politicien extrêmement influent. Le deuxième projet, conduit par le Didacte, fut presque abandonné.

Finalement, les Halos et les mondes boucliers ne firent qu'un dans le grand projet du Rempart et de l’Épée. En parallèle, la Bibliothécaire, femme du Didacte, dirigeante des Biotechniciens mais aussi Forerunner la plus intelligente de toute la galaxie, élabora le plan de préservation pour conserver un maximum d'espèces de la galaxie à l'abri des Halos, afin qu'elles puissent renaître de leurs cendres après l'activation des anneaux.


Guerre Forerunner contre Parasite

Mendicant Bias, une intelligence artificielle de classe Contender –les plus puissantes IA Forerunners– fut choisie pour conduire le premier test des Halos et placé aux commandes de l'Installation 07. Sous les ordres de Faber, l'IA effectua un tir d'essai sur un système en apparence sans vie, et libéra accidentellement l'Atemporel. Le chef des Parasites fut conduit sur le Halo pour y être étudié, et corrompit Mendicant, puis les deux personnages disparurent avec le Halo durant 43 ans.

C'est pendant le jugement de Faber, destitué pour avoir tenté de détruire l'espèce San'Shyuum, que Mendicant réapparu et tenta de prendre le contrôle des 12 anneaux à proximité de la Capitale, immense création Forerunner et cœur de leur société, pour détruire ses créateurs. Peu avant l'issue de la bataille spatiale, Mendicant, sentant la situation tourner à son désavantage, fuit à bord de l'Installation 07, mais le Didacte le retrouva, tua l'Atemporel après avoir entendu ses explications sur la vengeance des Précurseurs, et récupéra le Halo, ainsi que Mendicant Bias. Suite à cette bataille, la guerre ouverte contre le Parasite débuta.

À la tête des armées se trouvait l'Isodidacte, un double du Didacte originel créé lorsqu'il transmit sa mémoire au jeune Novelastre. L'Urdidacte, le Prométhéen originel, fut capturé et torturé par un Fossoyeur. Lorsque l'Urdidacte revint à la civilisation, son esprit était brisé : il tint les humains pour seuls responsables du désastre du Parasite et rejeta sa femme et l'Isodidacte pour avoir accepté le projet des Halos. Se retirant, l'Urdidacte chercha tous les moyens pour vaincre le Parasite, déformant son corps au gré des expériences ratées. Il trouva la solution dans les Recomposeurs, des machines permettant de transférer l'esprit de ses fidèles Prométhéens dans des corps mécaniques insensibles au Parasite : les Chevaliers prométhéens.

Le Parasite, guidé par Mendicant Bias s'étant de nouveau retourné contre ses maître, et très certainement un autre Fossoyeur, s'opposèrent aux Forerunners, guidés par l'Isodidacte et aidés par Offensive Bias, l'alter ego de Mendicant créé spécifiquement pour le détruire. Mais le Parasite avalait inexorablement chaque planète sur sa route, et les Halos n'apparurent bien vite plus comme une simple option. La perte de la Grande Arche, bastion des Forerunners et structure permettant de créer et d'activer tous les Halos tout en étant suffisamment éloignée pour ne pas être dans leur rayon d'action, marqua la fin de toute solution alternative : les Halos devaient être activés. L'Urdidacte, refusant de reconnaître cette nécessité, recomposa les humains protégés par la Bibliothécaire pour créer toujours plus de Chevaliers. Ayant jugé que son mari était allé trop loin, la Biocréatrice enferma de force son mari dans un Cryptum au cœur du monde bouclier originel, Requiem, afin qu'il y médite sur ses actes et pardonne à l'humanité.

Le point culminant de la guerre se déroula en 97 448 avant JC : l'Isodidacte se trouvait sur la Petite Arche, version réduite et absolument secrète du bastion précédent, et sa femme, la Bibliothécaire, le somma d'enclencher les Halos alors qu'elle était bloquée sur Terre. Au même moment, Mendicant lança un assaut massif contre la Sphère Maginot, dernier rempart des Forerunner, et fut confronté à Offensive, qui l'emporta au terme d'une grande bataille.

C'est ainsi que les Halos furent enclenchés, anéantissant toute vie pensante dans la galaxie, y compris le Parasite, et laissant les Forerunners pour éternels martyrs. Mais les pertes réelles étaient encore pire qu'un génocide galactique : le Parasite révéla à la Bibliothécaire, peu de temps avant l'activation, que les Halos détruiraient toutes les structures des Précurseurs, qui renfermaient la connaissance infinie du Domaine. En détruisant le Domaine, les Halos réduisirent à néant le savoir emmagasiné depuis des milliards d'années, et condamnèrent l'Urdidacte à ressasser longtemps sa haine.

Voir page Guerre Forerunner contre Parasite

Humains et Covenants[modifier]

Le conflit le plus meurtrier de la galaxie moderne.
Grande Bonté, chef-d’œuvre de la rétro-ingénierie Covenante.

La galaxie après l'activation des Halos

Une fois la galaxie nettoyée, le plan de préservation se lança, et la vie recommença à se développer lentement dans la galaxie. En 2100 avant JC, une partie des San'Shyuums quittèrent leur planète natale à bord d'un vaisseau-clé Forerunner –vaisseau grâce auquel la vie était revenue sur leur planète– suite à une guerre religieuse. Lorsqu'ils rencontrèrent les Élites, ils entrèrent en guerre avec eux, mais les vainquirent, et formèrent avec eux l'Alliance Covenante en 852 avant JC. Par la suite, les Chasseurs, les Drones, les Rapaces, les Grognards, puis plus tardivement les Brutes, rejoindront l'alliance jusqu'en 2492.

Pendant ce temps, pour faire face à une rébellion interplanétaire, l'Humanité forma l'United Nations Space Command (UNSC) en 2163, et parvint à coloniser une partie de la galaxie grâce au réacteur Shaw-Fujikawa, création éponyme de deux chercheurs scientifiques pouvant propulser un vaisseau au-delà de la vitesse de la lumière. Pourtant, l'humanité subit de grandes crises car de nombreux insurgés –des rebelles refusant la souveraineté de la Terre sur les colonies– déclarèrent la guerre à l'UNSC. Le projet ORION, connu plus tard sous le nom officieux de SPARTAN-I, fut lancé en 2491, et consistait à faire subir des améliorations génétiques à des soldats volontaires. Avery Johnson fut un des ces soldats, mais le projet fut désactivé prématurément en 2506.


XXVIème siècle : John-117 et les Spartans-II

John-117, à 7 ans, déjà un combattant puissant, rusé, et sans peur.

À l'aube du XXVIe siècle, les insurgés prirent de l'ampleur et une guerre civile semblait se profiler. Trouver une solution à ce problème devint une priorité.

Le Dr Catherine Halsey, scientifique au sein du Service des Renseignements de la Navy (ONI en anglais), inventa alors un projet fou : SPARTAN-II. Celui-ci consistait à enlever des enfants âgés de 5 à 7 ans, en les remplaçant par un clone défectueux auprès de leurs familles, pour en faire des supers-soldats génétiquement améliorés et équipés d'une armure démultipliant leurs capacités physiques. Le projet débuta en 2517 avec la sélection des enfants, à laquelle participa un jeune lieutenant appelé Jacob Keyes, avant que le rude entraînement des jeunes recrues ne commence. Halsey et Keyes auront par la suite une liaison, qui donnera naissance à Miranda Keyes en 2525.

2525 fut une année très importante pour le programme, car c'est cette année, à l'âge de 14 ans, que les Spartans-II subirent leurs améliorations génétiques. Un sujet, remarqué dès le recrutement par Halsey, se démarquait des autres et avait déjà prit la tête du groupe : il s'agissait de John-117, qui deviendrait plus tard le Major. Cette même année, les Spartans-II furent enfin complets et prêts au combat lorsqu'ils entrèrent pour la première fois dans une armure Mjolnir, le modèle Mark IV.

Mais c'est surtout cette année que les Covenants déclarent la guerre à l'Humanité.


Déclaration de guerre

Le Haut Prophète de la Vérité, ancien ministre de la Fortitude, fit chanter le Haut Prophète de la Retenue pour lui voler son poste.

C'est le 3 septembre 2524 que se déroula la toute première rencontre entre les Covenants et l'humanité, lorsque le vaisseau missionnaire covenant Minor Transgression détruisit le vaisseau cargo humain Horn of Plenty, et en récupéra les données de navigations. Celles-ci mèneront les Covenants vers la colonie reculée d'Harvest, un petit monde agricole tranquille, qui deviendra le théâtre de la plus longue et sanglante bataille de la guerre.

Lorsque le petit vaisseau Covenant arriva près de la planète, son luminaire, appareil servant à détecter les reliques Forerunners, s'affola : un nombre incroyable de reliques semblait se trouver sur la planète.

Entrèrent en jeu trois San'Shyuums avides de pouvoir. Prétendants aux rôles de Hauts Prophètes, ces politiciens véreux vinrent consulter l'Oracle se trouvant dans le vaisseau-clé de Grande Bonté, en fait un morceau de Mendicant Bias. Dès que les San'Shyuums, pour le convaincre de leur accorder sa bénédiction, évoquèrent la présence de nombreux artefacts sur la planète, l'IA comprit qu'il s'agissait d'humains, et expliqua aux Prophètes que ce qu'ils prenaient pour des reliques étaient "ses créateurs" –en réalité leurs successeurs. La révélation était de taille : les croyances de toute l'Alliance reposaient sur le fait que nul ne pouvait accéder à l'illumination sans le Grand Voyage, et l'existence d'êtres au même niveau que les Dieux menaçait les fondations de cette religion.

Craignant pour la stabilité de l'Alliance, les trois San'Shyuums réussirent par plusieurs jeux politiques à devenir les Hauts Prophètes du Regret, de la Vérité et de la Pitié, et déclarèrent les êtres habitant cette planète impurs.

Le 11 février 2525, Harvest rompit soudainement tout contact. Deux mois plus tard, seul un des trois vaisseaux envoyés enquêter revint, porteur d'un funeste message :

Votre destruction est la volonté des dieux. Et nous sommes leur instrument.

Ainsi commencèrent les 27 ans d'une guerre sanglante.

Voir page Guerre Humain contre Covenant.


Harvest et ses conséquences

Sergent Avery Johnson, entraîneur de la milice coloniale d'Harvest.

La guerre semblait bien mal commencer. Les Covenants avaient une maîtrise parfaite de l'anglais, ce qui prouvait qu'ils étudiaient l'humanité depuis longtemps, et un seul de leurs vaisseaux avait détruit trois bâtiments humains. Quand aux pertes humaines, elles s'élevaient déjà à plus de vingt mille, et Harvest n'était qu'une prémisse au carnage qui se profilait.

La situation fut cachée au grand public par l'ONI un certain temps avant que le gouvernement ne se décide à rendre l'affaire publique suite à la destruction de nouvelles colonies. Dès lors, l'UNSC prit le pas sur l'UEG, le gouvernement civil, dans le cadre d'un gouvernement militaire d'urgence. La priorité était de marquer un grand coup en reprenant Harvest à l'ennemi. Pour cela, une légende militaire, le vice-amiral Preston Cole, fut sorti de sa retraite et, promu amiral, il mena une gigantesque flotte jusque là où tout avait commencé. Le vaisseau Covenant fut détruit et l’événement largement médiatisé : les Covenants n'étaient pas invincibles ! Mais ce que cachait l'UNSC, c'était la coût faramineux de cette bataille : les trois-quarts de la flotte furent détruits par un seul vaisseau ennemi.

Dès lors, d'âpres combats pour le contrôle d'Harvest prirent place dans l'espace et au sol. Dans le reste de l'espace humain, les colonies extérieures tombaient les unes après les autres. L'ONI, de son côté, redoublait d'effort pour en apprendre plus sur l'ennemi, et les Spartans-II furent envoyés au combat. Ils restèrent de simples légendes jusqu'en 2547, lorsque leur existence fut officiellement dévoilée. Couplée à la directive 930, obligeant à ne jamais noter un Spartan comme mort, seulement disparu, cette annonce transforma les super-soldats en outils de propagande. Chez les Covenants, ces soldats étaient connus comme les "Démons", provoquant la peur chez les moins courageux, et décuplant la combativité des plus braves.

Destruction du monde bouclier 0459.


UNSC Spirit of Fire

En 2531, de curieux évènements se produisirent : au cours de combats sur Harvest et Arcadia, les Covenants enlevèrent un humain, le professeur Ellen Anders. L'UNSC Spirit of Fire, à bord duquel le professeur était affectée, poursuivit les ravisseurs, ce qui le mena jusqu'à un monde bouclier. Après une grande bataille et la perte du sergent John Forge, la structure extraterrestre fut détruite, ainsi que la flotte que les Covenants prévoyaient de déployer contre l'humanité. Il s'agissait également de la première fois que le Parasite était rencontré par les deux parties. Malheureusement, le Spirit of Fire ne fit jamais profiter le reste de l'humanité de sa découverte : il fut déclaré perdu corps et biens en 2534.


La guerre fait rage

Reach, centre de toute l'activité militaire humaine.

Ce n'est qu'en 2534 que l'UNSC commença la sécurisation de ses bastions, en mettant en place le protocole Cole, qui obligeait tout le personnel de l'UNSC à détruire les données sensibles au moindre signe des Covenants, sous peine de condamnation pour haute trahison.

Jusqu'en 2552, l'UNSC perdra la quasi-totalité de ses colonies extérieures, ainsi qu'une partie de ses colonies intérieures. On notera également la création du programme SPARTAN-III dans une tentative de concevoir des Spartans plus rentables, la collaboration unique entre des Rapaces et les humains survivants de la destruction de Madrigal à bord du complexe astéroïdal les Décombres, ainsi que l'incroyable bataille de Psi Serpentis, au cours de laquelle deux flottes Covenantes complètes furent vaporisées, lorsqu'un missile nucléaire transforma subitement la géante gazeuse Viperidae en une naine brune.

En juillet 2552, un incroyable événement se produisit : dans l'espace de la planète Sigma Octanus IV, un seul vaisseau humain, l'UNSC Iroquois, vainquit, à lui seul, trois vaisseaux Covenants. L'auteur de cet exploit était un certain capitaine Jacob Keyes. Durant la bataille terrestre qui s'ensuivit, les Spartans-II récupérèrent des mains des Covenants un morceau d'astéroïde contenant d'étranges symboles. Alors que les vaisseaux rentraient victorieux vers la planète Reach, le principal bastion de l'humanité, un mouchard Covenant les suivit, révélant la position de la planète stratégique.


Reach

...transformée en une bille de verre incandescente.

Peu de temps après, une équipe de Spartans affiliés à l'armée, l'équipe Noble, découvrit une imposante présence covenante sur Reach. Il s'agissait du pire moment : l'opération : DRAPEAU ROUGE, consistant à envoyer les Spartans-II en territoire ennemi pour capturer un Prophète afin de forcer les Covenants à signer l'armistice, était alors en pleine préparation.

À cette occasion, l'IA Cortana sélectionna le Spartan-II qui la porterait pendant l'opération : John-117. Bien qu'elle se soit dite principalement intéressée par les capacités équilibrées et la chance du soldat, l'IA était issue d'un cerveau cloné du docteur Halsey, dont John-117 était le préféré, ce qui a sûrement influencé son choix.

Mais le 30 août, une gigantesque flotte Covenante fit son apparition au-dessus de Reach, et mit la planète à feu et à sang. Une grande partie des Spartans-II moururent durant l'attaque, ne laissant que quelques survivants cachés loin sous la surface de la planète, dans la base CASTLE de l'ONI. De la bataille spatiale, seul un vaisseau parvint à s'enfuir : l'UNSC Pillar of Autumn, avec à son bord John-117, Cortana, le capitaine Jacob Keyes et le sergent-chef Avery Johnson. Par curiosité, Cortana entra les coordonnées spatiales récupérées parmi les étranges symboles de la météorites de Sigma Octanus IV pour le saut spatial les éloignant de Reach.

C'est à cette occasion que les Humains se retrouvèrent face à un Halo, suivis de près par la Flotte de la Justice Particulière, menée par l'Élite Thel 'Vadamee.


Installation 04

Le Halo Alpha, une structure d'une terrifiante majestuosité

Arrivé face à l'Installation 04, le premier Halo découvert, le Pillar of Autumn fut attaqué par la flotte Covenante, forçant les passagers à évacuer le vaisseau humain pour se poser sur l'anneau. John-117 réunit les troupes de marines encore en vie, puis monta une opération pour aller sauver le capitaine Keyes, capturé par les Covenants durant son atterrissage. À sa délivrance, il rapporta avoir entendu les Covenants parler du Halo comme d'une arme d'une incroyable puissance que les humains se devaient d'arrêter. C'est ainsi que le Spartan-II fut envoyé à la salle de contrôle de l'installation, après en avoir trouvé la localisation.

Il y parviendra et fera entrer Cortana dans les systèmes de l'anneau, mais celle-ci, découvrant un grand danger, l'envoya arrêter le capitaine Keyes, alors parti à la recherche d'une cache d'armes Covenante. Cette cache se révéla être un centre de confinement contenant le Parasite, conservé par les Forerunners à des fins expérimentales, que les Covenants avaient accidentellement libéré. C'est en s'échappant du complexe avec quelques survivants que John-117 fit la connaissance du Monitor 343 Guilty Spark, IA gérant l'Installation 04. Ce dernier demanda au Spartan de récupérer l'Index, un objet permettant d'activer l'anneau, dans la Bibliothèque, une structure infestée de Parasites. Ayant récupéré la clé, le Spartan et le Monitor revinrent à la salle de contrôle, mais Cortana arrêta subitement John et l'activation de l'anneau en volant l'Index.

Puis elle lui expliqua que celui-ci était effectivement une arme, mais qu'il anéantirait toute forme de vie dans la galaxie pour priver le Parasite de nourriture. Comprenant que le Spartan ne servirait pas ses plans, Spark se retourna contre lui. La priorité absolue du super-soldat était maintenant de détruire le Halo, et pour cela, Cortana avait un plan : faire exploser la carcasse du Pillar of Autumn, écrasée sur l'anneau. Pour cela, ils retrouvèrent le capitaine Keyes, infecté par le Parasite, et prirent ses implants neuraux avant de les utiliser dans l'épave investie par le Parasite et les Covenants pour lancer son auto-destruction. Lorsque Spark bloqua la séquence, le Spartan détruisit lui-même les réacteurs, avant de s'enfuir à bord d'un chasseur spatial Longsword pour échapper à l'explosion.


Retour sur Terre

Le croyant face aux mensonges de ses Prophètes.

Après avoir récupéré les quelques survivants dans l'espace alentour, dont Johnson et la Spartane-II Linda-058 à moitié morte, ils volèrent un vaisseau Covenant, l'Ascendant Justice, et se rendirent sur les ruines de la planète Reach, où ils récupérèrent, par le biais d'une anomalie temporelle les renvoyant dans le passé, les Spartans-II survivants et le docteur Halsey. Sur le chemin vers la Terre, ils croisèrent la route du Hiérophante Inflexible, une gigantesque station spatiale Covenante servant d'avant-poste en vue d'une attaque de la planète-mère de l'humanité. Au prix de plusieurs Spartans, la menace fut éradiquée, et la poignée de survivants des deux grandes batailles rentrèrent enfin à bon port.

De son côté, 343 Guilty Spark survécut à l'explosion et entra en contact avec l'élite Sesa 'Refumee, un membre de la flotte de Particular Justice envoyé dans la mine de gaz sur la planète Threshold, proche du Halo maintenant détruit, et lui révéla la vérité à propos des Halos. 'Refumee commença alors à dénoncer le suicide collectif que représentait le Grand Voyage, faisant de lui un hérétique aux yeux des Prophètes.


La Terre

Comment le Solemn Penance savait-il où aller ?

Suite à la destruction de l'Installation 04, le commandant suprême de la flotte de la Justice Particulière, Thel 'Vadamee, fut jugé coupable d'hérésie. Destitué, il reçut la marque de la honte et s'apprêtait à subir une mort humiliante lorsque les Prophètes décidèrent de lui proposer le rôle d'Arbiter.

Rentré sur Terre, John-117, après avoir reçu comme les autres Spartans le dernier modèle de l'armure Mjolnir, recevait ses médailles à bord de la station orbitale Le Caire lorsqu'une flotte Covenante arriva près de la planète. Après une courte bataille et la destruction de plusieurs stations, le vaisseau du Haut Prophète du Regret réussit à se rendre sur Terre, et s'arrêta au-dessus de la ville kényane de la Nouvelle Mombasa. Le Spartan fut envoyé capturer le chef Covenant à bord de l'UNSC In Amber Clad, commandé par la fille du capitaine Keyes et du docteur Halsey, Miranda. Avant que le Major n'ait pu atteindre le vaisseau, celui-ci entama sa fuite en passant par le sous-espace, mais l'In Amber Clad réussit à le suivre.

Au même moment, un groupe d'ODST envoyés capturer le prophète furent détournés de leur mission par un agent de l'ONI, et s'écrasèrent dans la Nouvelle Mombasa, dispersés dans la cité en ruines par le saut en sous-espace du vaisseau. Durant la nuit, l'équipe fut reformée et la mission menée à bien : l'IA de la ville était en sûreté, et les humains avaient mis la main sur un Ingénieur Covenant, précieuse source d'informations. Peu après, une nouvelle flotte Covenante arriva sur Terre, pour mener le véritable assaut.

Pendant ce temps, le nouvel Arbiter fut envoyé pourchasser Sesa 'Refumee, avant de réussir à le tuer et de récupérer un oracle : 343 Guilty Spark.


Installation 05

Le Fossoyeur, centre nerveux de tous les Parasites.

On ignore comment, mais le vaisseau de Regret, et donc l’In Amber Clad, arrivèrent près d'un second Halo : l'Installation 05, aussi appelé Halo Delta. Poursuivant sa mission sur la nouvelle structure, John-117 retrouva le prophète et le tua, avant que toute une flotte Covenante accompagnant leur vaisseau-capitale, Grande Bonté, n'arrive, et qu'il ne soit capturé par une étrange créature chef des Parasites : le Fossoyeur.

L'Arbiter fut également envoyé sur l'anneau pour retrouver un artefact appelé l'Icône sacrée, capable d'activer le Halo. Après avoir traversé la Bibliothèque infestée de Parasites, il trouva l'artefact, et son chemin croisa celui de Miranda Keyes et du major Johnson. Mais Tartarus, le chef Brute qui l'accompagnait, le trahit en clamant que les prophètes avaient décidés de remplacer les Élites dans leur rôle de force militaire de l'alliance, et le laissa pour mort avant de s'emparer de l'Icône, et de capturer les deux humains. C'est alors que le Fossoyeur s'empara de l'Arbiter.

Maintenant en possession de deux puissants guerriers, l'intelligence centrale Parasite, contrôlant l'installation, prouva à l'Arbiter le mensonge des prophète en utilisant le Monitor du Halo Delta et le cadavre du prophète du Regret, et expliqua à ses prisonniers qu'il poursuivait le même but qu'eux : empêcher l'activation de l'anneau. Il téléporta donc le Spartan sur Grande Bonté afin d'arrêter le Haut Prophète de la Vérité, et l'Arbiter près de la salle de contrôle pour empêcher Tartarus d'activer le Halo.

Dans la capitale Covenante, une terrible guerre civile appelée le Grand Schisme, déchirait l'alliance : les Élites séparatistes luttaient contre les Covenants loyalistes. Au chaos vint s'ajouter le Parasite qui, ayant prit le contrôle de l'In Amber Clad, commença à infecter le vaisseau-capitale. Le Major se fraya un chemin parmi les combats pour poursuivre le Haut Prophète de la Vérité, mais celui-ci s'apprêtait à quitter la cité en direction de la Terre à bord du vaisseau-clé Forerunner. Pour permettre au Spartan de monter à bord, Cortana dut être laissée en arrière, à la merci du Parasite.

De son côté, l'Arbiter forma une alliance inattendue avec Avery Johnson pour arrêter le Halo. Détruisant la porte de la salle de contrôle avec un Scarab, le sergent permit à l'Élite d'entrer, mais il était trop tard. Tartarus avait déjà forcé Miranda Keyes à activer l'anneau. Peu avant l'activation de l'arme, l'Arbiter, assisté par Johnson au fusil de sniper, vainquit le chef Brute et Miranda parvint à arrêter le tir, mais 343 Guilty Spark les informa que les autres Halos de la galaxie étaient maintenant prêts à faire feu dès que le signal leur serait donné, depuis l'Arche.


Fin de la guerre

Unis jusqu'au bout.

Après quelques jours de voyage, le vaisseau-clé Forerunner arriva sur Terre pour se poser au milieu du Portail, déterré par les Covenants durant la bataille de la Terre. Le Major, pourchassé à l'intérieur du vaisseau, dut sauter depuis l'espace. Repéré par un groupe de marines, il fut retrouvé au pied du mont Kilimandjaro par le major Johnson et l'Arbiter. Après avoir participé à l'évacuation de la base Nid de Corbeaux, ils combattirent dans la ville de Voi pour faire tomber les défenses aériennes Covenantes, et permirent une attaque massive de la flotte humaine sur le vaisseau Forerunner, mais il était trop tard. Une énorme brèche de sous-espace s'ouvrit, dans laquelle s'engouffra la flotte Covenante. Un vaisseau contrôlé par les Parasites se crasha alors sur la ville et commença à infecter la région. En se rendant dans l'épave, le Major trouva un message de Cortana, qui fut étudié par les dirigeants humains et Élites une fois la menace Parasite éradiquée. L'IA pensait avoir trouvé un moyen de détruire le Parasite sans utiliser les anneaux, et le Spartan convainquit l'amiral Hood d'emprunter le portail avec les Élites. Ainsi commença la bataille de l'Arche.

Arrivés sur la nouvelle structure Forerunner, les humains et les Élites engagèrent une bataille spatiale contre les Covenants et envoyèrent des troupes trouver la salle des cartes, avant de se diriger vers la position du Haut Prophète de la Vérité. Après avoir fait tomber ses boucliers, ils se rendirent à la salle de contrôle de l'installation où se retranchait le prophète, la Citadelle, et, avec l'appui inattendu du Parasite, l'Arbiter tua le dernier meneur de l'alliance. Mais leur allié de quelques minutes se retourna rapidement contre l'Élite et le Spartan, et, dans leur fuite, ils découvrirent qu'un nouvel Halo avait été construit par l'Arche pour remplacer le premier Halo détruit : l'Installation 04B. Alors que la flotte humaine et Élite, victorieuse, se rassemblait pour quitter l'installation en empruntant le portail, le Major se rendit sur Grande Bonté, téléportée par le Fossoyeur à proximité de l'Arche, et retrouva Cortana. Celle-ci lui révéla son plan : utiliser l'Index du premier Halo, qu'elle avait avec elle depuis les événements de l'Installation 04, pour activer prématurément la nouvelle installation, entraînant sa destruction, celle de l'Arche et des Parasites, rassemblés dans cet espace. Le Major et l'Arbiter se rendirent alors sur le Halo en construction et après avoir atteint la salle de contrôle en affrontant le Parasite, ils rencontrèrent un nouvel ennemi : 343 Guilty Spark. Lorsque celui-ci comprit que le plan des humains était, une fois de plus, de détruire son installation, il sombra dans la folie et tua Johnson, avant d'être détruit une bonne fois pour toutes. John-117 activa alors l'anneau, et fuit avec l'Arbiter jusqu'à l'UNSC Forward Unto Dawn, qu'ils empruntèrent pour s'enfuir avant l'explosion.

Mais lorsque la frégate emprunta le portail, celui-ci s'effondra, ne laissant passer que la partie avant où se trouvait l'Arbiter, qui s'écrasa dans l'océan indien. La partie arrière dériva dans l'espace, laissant seuls le Major et Cortana. L'IA lança un signal de détresse, qui mettrait des années à être capté, et le Spartan se mit en cryogénie, n'attendant que le signal de sa coéquipière pour sortir de son sommeil.


Onyx

Des vecteurs hyper-mortels en action

En 2531 fut créé le programme SPARTAN-III. Son but était de concevoir des Spartans en plus grand nombre, pour un budget plus resserré. Dès 2536, la première compagnie de ces Spartans, la Compagnie Alpha, composée de 300 candidats, fut déployée sur plusieurs théâtres de guerre. Mais en 2537, toute la compagnie fut exterminée durant une opération qui mena à la destruction d'un chantier naval Covenant. La Compagnie Bêta connut le même sort : en 2545, seuls deux Spartans survécurent à la destruction d'une raffinerie de deutérium. La compagnie Gamma aurait pu connaître un destin similaire, si le cours des évènements n'en avait pas décidé autrement.

La planète où étaient entraînés ces Spartans, Onyx, fut classées secrète dès la découverte d'artefacts aliens. En novembre 2552, durant la bataille de la Terre et de l'Installation 05, d'étranges machines se mirent à attaquer le personnel présent sur la planète. Quelques jours plus tard, de nouveaux éléments entrèrent dans la bataille : le docteur Halsey et Kelly-087, qui avaient quittés les autres Spartans peu de temps avant la bataille du Hiérophante Inflexible, arrivèrent sur la planète en suivant des coordonnées trouvées dans la base CASTLE. Peu de temps après, les Spartans-II restants, à l'exception de John-117, quittèrent la bataille de la Terre pour rejoindre Halsey sur ordre de l'amiral Hood.

L'équipe de choc réussit à s'infiltrer au cœur de la planète, qui se révéla être artificielle. Pendant ce temps, en orbite, plusieurs vaisseaux de l'UNSC et des Covenants s’entre-tuèrent, laissant pour seul survivant le rôdeur UNSC Dusk, et les quelques troupes Covenants déposées à la surface. Devant toujours reculer face aux troupes Covenants en surnombre, l'équipe d'humains au sol atteignit le cœur de la planète, où était ouvert un portail vers une destination inconnue. Le groupe résista assez longtemps, au prix de quelques terribles pertes, pour emprunter le passage juste avant qu'il ne se referme, empêchant l'ennemi de les suivre. Depuis l'espace, le Dusk assista alors à la désintégration de la planète en des milliards de milliards de sentinelles. Les quelques humains survivants se retrouvèrent prisonniers d'un monde bouclier Forerunner, duquel ils ne sortiront qu'en 2553, après seulement quelques semaines passées à l'intérieur, le décalage des dates étant dû à une relativité temporelle.

Après-guerre[modifier]

L'UNSC Infinity, premier d'une longe lignée à venir.


Cinq longues années

Le combat n'est pas fini: il est seulement là où on ne le voit pas

Les combats sont terminés, mais la guerre est toujours présente dans l'ombre. Bien que l'UEG, le gouvernement humain civil, semble prendre la relève du gouvernement militaire d'urgence de l'UNSC, les services de renseignement ne laissent pas retomber la pression.

Le 26 janvier 2553 est mis en place l'escouade Kilo-Five. Son rôle : empêcher une contre-attaque des Élites contre l'humanité affaiblie en entretenant les tensions qui apparaissent au sein de la société extraterrestre, qui mènera en parallèle une guerre contre le peuple Brute jusqu'en 2559.

En effet, tous les Élites ne partagent pas les rêves de paix et de reconstruction de Thel 'Vadam, l'Arbiter devenu meneur de son peuple. Certains ne voient pas d'un bon œil les affronts faits aux reliques Forerunners au nom de l'abandon de l'idéologie Covenante, et d'autres n'ont pour seule envie que la destruction totale de l'humanité. Il ne faut pas oublier que, si la croyance du Grand Voyage est apparue avec le Covenant, les Élites considéraient les Forerunners comme des dieux bien avant la création de l'Alliance. C'est sur ces rivalités que va jouer l'ONI pour faire imploser la civilisation Élite, alors qu'en façade, l'amiral Hood signe d'une poignée de main la fin officielle de la guerre en février 2553.

Car l'UNSC doit combattre sur un autre front : les insurgés humains refont surface après la guerre, plus forts que jamais. Mais l'heure est également au progrès, alors que l'exploitation des technologies Forerunners et Covenantes trouvées durant le guerre donnent naissance à des vaisseaux comme l'UNSC Port Stanley et surtout l'UNSC Infinity, bijou de la flotte d'exploration humaine, ainsi qu'au projet SPARTAN-IV, recrutant des soldats volontaires.


Mystérieuse Requiem

Un ancien mal s'est réveillé : le Didacte

Alors que la carcasse du UNSC Forward Unto Dawn s'approche de la planète Requiem le 21 juillet 2557, John-117 est tiré de son sommeil et fait face à la flotte des Nouveaux Covenants avant d'être attiré dans la planète. Au même moment, l'UNSC Infinity, en route pour Requiem, capte son signal de détresse. Ainsi commence Halo 4.

C'est en tentant de prévenir l'Infinity du danger que le Spartan réveille un terrible danger pour toute l'humanité : le Didacte, Prométhéen Forerunner haïssant les humains, sort de son Cryptum. La situation est critique : l'Infinity s'est écrasé dans Requiem, le Didacte est en liberté, et Cortana est lentement condamnée à la folie par la frénésie.


Face à l'incrédulité de l'équipage de l'Infinity, le Major se dresse seul face au Forerunner, mais ne peut l'empêcher de mettre la main sur une terrible arme capable de tuer tout en capturant l'esprit : un Recomposeur. Ce n'est qu'après un combat dantesque à l'intérieur même du vaisseau de l'ennemi que le Major réussit à détruire la menace avec une bombe nucléaire HAVOK, laissant malgré tout derrière lui son compagnon de voyage, Cortana.


Le Didacte vaincu, l'UNSC s'intéresse alors à Requiem et y renvoie l'Infinity et les Spartans-IV afin d'en découvrir les secrets, mais ces derniers sont plus dangereux qu'ils ne le pensent, et sont surtout très convoités, car les Nouveaux Covenants, guidés par Jul 'Mdama, vendront chèrement leur peau pour ces reliques.

L'aube d'une nouvelle guerre

À l'issue des batailles sur Requiem, le docteur Halsey s'allie aux Nouveaux Covenants pour se venger de l'UNSC qui la traite comme une criminelle. La même année, l'UNSC commence de pénibles négociations visant à calmer les tensions entre les anciennes espèces Covenantes, mais les interventions des Nouveaux Covenants menacent de rompre l'instable équilibre de l'échiquier galactique.


Portée commerciale[modifier]

En octobre 2012, Microsoft annonça que la licence avait vendu 46 millions de jeux pour un revenu de 3 milliards de dollars, et que 5 milliards d'heures avaient été passées en ligne sur Halo sur le Xbox Live.[6]

Phil Spencer, directeur de la section Xbox de Microsoft, a déclaré à Gamespot en 2015 qu'il ne souhaitait pas surexploiter la licence afin de jouer sur sa capacité à générer l'excitation de l'attente chez les joueurs, tout en utilisant sa portée transmédia pour fournir régulièrement un contenu varié ne lassant pas le public. Spencer s'attend à ce que la licence existe toujours dans 20 ans, rivalisant de longévité avec des marques comme Star Wars et Spider-man.[4]

«
Halo est synonyme de Xbox. Halo a lancé la Xbox originale. Halo a lancé le Xbox Live. Et Halo était la clé de voûte de la Xbox 360. Nous referons tout ça avec Halo 5 : Guardians sur Xbox One et je pense que les personnages, les histoires et l'univers de la saga Halo seront toujours présents pendant encore des décennies.

‘Halo’ is synonymous with Xbox. ‘Halo’ launched the original Xbox console. ‘Halo’ launched Xbox Live. And ‘Halo’ was a cornerstone on Xbox 360. We are set to do it again with ‘Halo 5: Guardians’ on Xbox One and I believe that the characters, stories and saga of the ‘Halo’ universe will be around for decades to come.

Phil Spencer, directeur de la section Xbox de Microsoft.[2]
»

Le Halo Franchise Fact Sheet de mai 2016 renseigne les chiffres suivants :

  • Entre 2006 et 2016, les jeux Halo ont rassemblé plus de 840 prix, distinctions et nominations.
  • Les jeux Halo ont remporté plus d'une centaine de distinctions « Jeu de l'année » et plusieurs distinctions « Jeu de la décennie ».
  • Plus de 70 millions de copies de jeu Halo ont été vendues dans le monde.
  • La licence a rapporté plus de 5 milliards de dollars.
  • Plus de 6 milliards d'heures ont été passée sur un jeu Halo sur le Xbox Live.
  • Plus de 12 millions de livres Halo ont été vendu et 12 des 15 romans d'alors avaient été listés comme New York Times Best Sellers.
  • Des droits d'exploitation ont été distribué à plus de 64 entreprises pour un total de 1,5 milliards de revenus sur les produits dérivés.

Divers[modifier]

  • L'univers de Halo est considéré par Joseph Staten comme de la hard science-fiction.[7]


Notes[modifier]

  1. D'après l'article The Halo 5 Effect, Halo : Combat Evolved et Halo 2 totalisent 15 millions d'exemplaire, et Halo 3, Halo Wars, Halo 3 : ODST, Halo : Reach, Halo : Combat Evolved Anniversary et Halo 4 40 millions.
  2. Pré-Halo 5 : Guardians, la licence pesait 4,6 milliards de dollars ([1]).


Sources[modifier]

  1. Xbox Wire - Xbox is Coming to San Diego Comic-Con 2015
  2. 2,0 et 2,1 Microsoft - Stories : The Halo 5 Effect
  3. Think with Google - Microsoft Xbox's YouTube Launch Broadcast Helps Halo 5: Guardians Break Sales Records
  4. 4,0 et 4,1 Gamespot - Xbox Interview: Phil Spencer on Halo, the Future of VR, and Being Nice
  5. Xbox Wire - Xbox and YouTube Team Up for a One-of-a-Kind Halo 5: Guardians Launch Celebration
  6. Polygon - Halo franchise tallies 46 million copies sold, almost $3 billion total revenue
  7. Halo Story Pages - Joe Staten Interview, October 2004