Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Faber

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Faber
Faber-of-Will-and-Might[1][Note 1]
H4 Faber.JPG
Informations
Naissance :
Décès :
Sexe :
Masculin
Peau :
Grise/rosée
Yeux :
Noirs[2]
Acteurs :
Fred Tatasciore[3]

Faber était un Maître-Bâtisseur forerunner qui vécut en 100 000 avant JC. Il fut responsable de la déroute de la caste des Serviteurs-Combattants, ainsi que de l'envoi du Didacte dans son Cryptum sous l'influence de la Bibliothécaire. Il est surtout célèbre pour avoir commandé et supervisé la construction des Halos.

Historique[modifier]

Projet des Halos[modifier]

Alors qu'il était encore jeune, Faber rencontra une première fois Novelastre dans le complexe d'Orion, sans imaginer que leur rencontre suivante serait très mouvementée.[4] Au cours de sa carrière politique, Faber se distingua non seulement par son habilité, mais surtout par la corruption. Un grand nombre de membres du gouvernement forerunner étaient ainsi sous son contrôle et même la plupart des Juristes, lui assurant ses réussites futures.

Suite à la guerre Humain contre Forerunner et à la découverte de la menace représentée par le Parasite, Faber, alors Maître-Bâtisseur, fit partie du groupe de Bâtisseurs qui soutenaient le projet des Halos devant le Conseil forerunner contre le projet des mondes boucliers soutenus par la caste des Serviteurs-Combattants. Afin de contourner les critiques de son projet, considéré comme contraire au Manteau, les plans des Halos et de la grande Arche furent modifiés pour qu'ils puissent eux aussi servir de refuges, annulant un des avantages des mondes boucliers. Faber s'assura par la même le soutien obligatoire de la Bibliothécaire, qui ne pouvait pas refuser de travailler sur des lieux conçus pour préserver la vie.[Note 2] Cette augmentation des dépenses était également profitable aux Bâtisseurs, qui soutinrent le projet, et une seconde Arche prévue, afin d'augmenter les dépenses à long terme et mettre en pratique les possibilités d'améliorations apparaissant durant la construction de la première.[5]

Le projet des Halos fut finalement appairé à celui des mondes boucliers.[Note 3] Le Didacte continua pourtant à décrier le projet de Faber, le poussant à manœuvrer politiquement pour diminuer les pouvoirs de la caste des Serviteurs-Combattants, et le poussant à un exil d'un millier d'années dans un Cryptum.[5][6] Les agissements de Faber contre les Serviteurs-Combattants mena également à l'exécution de plusieurs Prométhéens, ainsi qu'à l'affectation de l'Approbateur à la surveillance du confinement du système solaire des San'Shyuums.[7]

Sur l'Installation 07, Faber s'impliqua dans les recherches sur les humains, visant à découvrir le secret de leur prétendue résistance au Parasite. Devant l'absence de résultats, il outrepassa ses accords avec la Bibliothécaire et commença à soumettre les humains à des expositions forcées au Parasite, forçant les scientifiques Biotechniciens à coopérer avec sa garde personnelle. En -100 100, il vola des humains dotés de généplans plus prometteurs sur Erdé-Tyrène[8] avant d'essayer d'utiliser un recomposeur sur eux. Son usage impropre et brutal de la machine était dangereux pour ses sujets d'expérience.[9]

En 100 043 avant JC, Faber commanda avec l'accord du Conseil le premier essai d'un Halo dans le système de la planète Charum Hakkor, lieu où s'était terminée la guerre Humain contre Forerunner. L'opération fut effectuée depuis l'Installation 07 et supervisée par une IA de classe Contender conçue par Faber avec le Didacte : Mendicant Bias.[10] Outre son aspect de test, ce premier tir avait également pour objectif de démontrer au Parasite que les Forerunners étaient prêts à risquer l'extinction totale.[11] Le tir à puissance minimale détruisit les structures précurseurs des planètes environnantes, et brisa la prison du Primordial. Faber fit transporter cette créature sur l'anneau afin qu'elle y soit étudiée. Confiant d'abord l'interrogatoire à des Biotechniciens, mais préférant ensuite déléguer cette tâche à Mendicant Bias, sa confiance envers les Biotechniciens était de plus en plus faible. Durant les 43 ans suivants, la créature corrompit l'IA, qui se retourna contre les Forerunners[8] et libéra le Parasite sur l'installation. Des foyers d'infection s'installèrent, infectant les humains et les Forerunners. Faber utilisa le Compositeur pour ralentir des effets de l'infection sur les Forerunners touchés, et cacha l'installation pendant 43 ans pour masquer ses expériences.[8][12]

Éveil du Didacte et défection[modifier]

Lorsque le Didacte fut tiré de son sommeil par Novelastre, Chakas et Traqueur, Faber envoya immédiatement une flotte pour le surveiller. Mais le Prométhéen fuit le système à bord d'un vaisseau avant d'être appréhendé. Néanmoins, le Maître-Bâtisseur devina les intentions du Didacte et contacta l'Approbateur pour tendre un piège au Prométhéen.

Lorsque le Didacte arriva effectivement dans le système San'Shyuum, l'Approbateur lui permit d'accéder à l'intérieur du bouclier de quarantaine, qui venait tout juste d'essuyer des dommages lors d'une tentative des San'Shyuums de s'enfuir. Alors que son vaisseau entrait dans l'atmosphère de Janjur Qom, le Didacte fut intercepté par les forces de Faber. Le vaisseau fut détruit et ses passagers (le Didacte, Novelastre, Chakass et Traqueur) furent capturés. Dans le même temps, le Maître-Bâtisseur décida de punir la tentative d'évasion des San'Shyuums en bombardant leur planète,[10] avant de transporter et déclencher l'Installation 07 à proximité.[8] Les seuls survivants furent quelques membres conservés par Faber, et les spécimens que la Bibliothécaire eut juste le temps de stocker sur l'Arche. Durant sa capture, Novelastre s'ouvrit au Domaine, et celui-ci lui révéla que la structure était un Halo, dévoilant une partie des plans de Faber au jeune Forerunner.

Dans son vaisseau, Faber interrogea le Didacte, et celui-ci lui apprit que s'il était venu sur Janjur Qom, c'était pour interroger le Premier Prophète, un San'Shyuum auprès duquel il avait passé un pacte qui disait que le vaincu devait révéler les secrets du remède contre le Parasite au Prométhéen lors de leur prochaine rencontre. Mais Vent de vie, un des San'Shyuums présent lors de l'interrogatoire, l'informa que le Premier Prophète était mort lors des assauts précédant la stérilisation de Janjur Qom. Faber fut très affecté par cette nouvelle, et fut encore plus impacté par le fait que Novelastre connaissait maintenant l'existence des Halos.

Au terme de cette séance, il renvoya Novelastre dans sa famille, qui avait sacrifié sa fortune pour le récupérer, et conserva les autres prisonniers. C'est également dans cette période qu'il amena le Didacte sur Charum Hakkor et l'interrogea sur l'emplacement des Mondes Boucliers et sur les IA de classe Contender. Devant le refus du Prométhéen de coopérer, il décida de l'abandonner, et les rumeurs voulurent que le guerrier ait été exécuté.[10]

Mais peu de temps après l'attaque de Janjur Qom, les troupes en présence sur l'Installation 07 se rebellèrent contre Faber, considérant le génocide des San'Shyuums comme un grave manquement au Manteau. La nouvelle rébellion fut contrôlée par la Garde des Bâtisseurs, et il fut proposé aux rebelles de se remettre au service de Faber ou d'être exécuté. Certains se soumirent, d'autre continuèrent à résister[8] et sabotèrent plusieurs installations pour affaiblir le Halo.[13][8] Lorsque la nouvelle parvint au Conseil, Faber fut destitué de son titre de Maître-Bâtisseur et condamné à un procès[10] pour corruption et usage non autorisé d'armes stratégiques[14] auquel Novelastre fut invité à participer.[10] Faber conserva les humains ayant accompagné le Didacte et Novelastre comme trophée dans son vaisseau personnel, ainsi que pour s'emparer de leurs génocodes,[15] et ordonna qu'ils soient transférés sur l'Installation 07.[13]

Collaboration et fin de la guerre[modifier]

«

Je l'ai forcé à s'exiler, je l'ai pratiquement poussé dans son Cryptum, et lorsqu'il est revenu, je l'ai appâté, ferré comme le poisson imbécile qu'il est… et je l'ai condamné à un destin pire encore. Je vous le demande, qui est le meilleur stratège ?

I forced him into exile, practically sealed him into his Cryptum, and when he returned from that exile, I lured him, hooked him like a silly fish—and sent him to an even darker fate. I ask you, who's the greatest strategist?

Faber à propos du Didacte.[2]
»

Malgré les rumeurs de sa mort,[16] Faber sortit vivant de l'assaut de la Capitale, sauvé par le Gardien. Ce sauvetage inattendu aurait été motivé par la corruption, selon les Juristes.[14] Il put ensuite quitter la Capitale avec l'aide de Affûté par les Coups, un Prométhéen intégré à la Garde des Bâtisseurs, mais ordonna qu'il soit éliminé avec le Didacte et Faiseuse de Lunes, une autre opposante politique, en les envoyant dans la Brûlure près d'Uthera Midgeerrd, où ils restèrent inconscients pendant un an.[17] Il nia plus tard ces faits, indiquant que ses subordonnés avaient mal compris ses ordres. Aux commandes d'une petite flotte composée de sa Garde des Bâtisseurs et de Serviteurs-Combattants déchus pendant plusieurs années, et ayant été déclaré mort sur la Capitale, il espérait qu'il pourrait mettre en place des stratégies innovantes contre le Parasite et il parvint effectivement à tenir une saillie pendant 3 ans malgré l'échec du Jat-Krula. Néanmoins, les fronts sur lesquels il combattait connaissaient un taux de retraite et de défaite cinq fois plus élevé que dans les autres thèmes et il perdit en tout 480 vaisseaux sur les 500 de sa flotte initiale. Selon Faber, il faisait toujours de son mieux avec le personnel alloué.[14]

En réalité, Faber s'était lancé à la recherche du Didacte, jugeant qu'il était nécessaire à la victoire contre le Parasite,[18] et capturait des vaisseaux infectés peu dangereux, les nettoyaient sommairement puis les revendait aux Serviteurs-Combattants pour de fortes sommes avec la permission d'une lettre de marque d'un commandant régional, se souciant peu que d'autres soldats soient perdus à cause de la négligence de sa désinfection. C'est en récupérant un croiseur non armé qui tentait de percer ses défenses, prétendument pour le ramener à un centre de recherche, qu'il retrouva le Didacte et le remit au Conseil. Il témoigna plus tard de ces événements auprès du Maître-Juriste.[14] Pour avoir ramené le Prométhéen, le Conseil libéra Faber des charges retenues contre lui,[19] puis lui conféra rapidement les pleins pouvoirs, dans l'espoir que son génie politique puisse sauver les Forerunners alors sur le point d'être entièrement détruits par le Parasite.[20] Après avoir été amené avec le Conseil sur l'Arche suite à la chute de la Capitale,[21] il prit la décision unilatérale de déplacer certains des spécimens de la Bibliothécaire sur l'Installation Oméga afin de laisser plus de place aux survivants Forerunners.[20]

Peu avant la bataille de la grande Arche, il discuta brièvement avec le Didacte sur le Mantle's Approach avant de rejoindre les généraux forerunners. On ignore si c'est à cette occasion ou lorsqu'il récupéra le Didacte que celui-ci lui transmit avec plaisir un message du Parasite l'informant de la mort de ses femmes et de ses filles à Path Kural, l'affectant considérablement. Devant les généraux, il défendit les capacités de l'Isodidacte et révéla l'efficacité des Halos contre les structures des Précurseurs ainsi que l'existence de la petite Arche.[2] Il retrouva ensuite les généraux sur l'Installation Oméga à l'approche des forces Parasites, où il confia les coordonnées de la petite Arche à l'Isodidacte puis activa le Halo sans cérémonie, avant d'annoncer qu'il mourrait sur le Halo en repentance de ses crimes passés. Il fut tué lorsque le sol de la salle de contrôle s'effondra durant la destruction du Halo.[22]

Physique et psychologie[modifier]

Il était d'un physique parfait du fait qu'il ait traversé sans aucun problème ses trois mutations,[10] mais dégageait une aura de cruauté et de puissance.[23] Il portait beaucoup d'attention à son apparence physique,[Source manquante] n'hésitant pas à faire usage de parfums[4] et adoptant une attitude de supériorité lors de rencontres avec des humains, des San'Shyuums ou même envers ses semblables.[24] Son visage décrit comme harmonieux était orné d'une bande de cheveux blancs,[Source manquante] et sa peau était couleur gris-bleu et exhalait une odeur musquée.[4] Le père de Novelastre partageait une ressemblance avec lui après avoir subi une énième mutation.[25]

Amateur de mises en scène et de grandiloquence, Faber projetait une aura de suffisance. Il abandonna complètement ce comportement dans ses dernières heures, faisant preuve d'une humilité jamais vue face à ses crimes passés,[22] accompagnée d'un spectaculaire changement d'apparence et de posture.[26]

Divers[modifier]

  • Des archives de la planète natale de Novelastre mentionnent que sa famille traitait avec Faber depuis près de 25 000 ans.[10]
  • Faber est également le nom du logiciel d'édition de fichiers de jeu utilisé par 343 Industries.[27]

Notes[modifier]

  1. Traduit en français par Faber le Tenace et le Puissant sur Halo Waypoint.
  2. Le contexte de la transformation des Halos et des Arches en installations de préservation sont contradictoires selon les supports. Dans Halo : Cryptum (ch. 34, relaté par le Didacte) et Halo : Primordium (ch. 19, relaté par Médigène Tisseur de Fortune), la Bibliothécaire est présentée comme étant à l'origine de ces propositions, poussant le Conseil à forcer la main de Faber. Dans Halo : Silentium (ch. 3, relaté par la Bibliothécaire), Faber est présenté comme étant à l'origine de ces propositions, dans une manœuvre politique pour forcer la Bibliothécaire à le soutenir.
  3. La version établie par Halo Mythos, où les deux projets furent acceptés en même temps, diffère de celle de la trilogie Forerunner. Halo : Cryptum (ch. 34) suggère que le projet des mondes boucliers fut rejeté. Halo : Primordium (ch. 19) indique que Faber convainquit le Conseil forerunner de ne pas accepter le projet des mondes-boucliers, faisant valoir que le Parasite était déjà trop étendu pour que le projet des mondes boucliers soit viable (cette version repose sur l'idée que le Parasite attaquait déjà l'Écoumène avant la conception des Halos et des mondes-boucliers, ce qui est contredit par les deux autres livres de la trilogie). Halo : Silentium (ch. 3) suggère que le Didacte produisit des mondes-boucliers contre l'accord du Conseil, expliquant leur existence malgré le rejet du projet.


Sources[modifier]


Bâtisseurs : Aube sur les ChampsFaberFaiseuse de LunesGardien des OutilsGrasping-Steady-FirmamentKeeper-of-Stone-SongsLe TacticienLightning-Weaving-Helix
Biotechniciens : La BibliothécaireCalyxCélébrateurChant de VerdureGrowth-Through-Trial-of-ChangeMédigène Tisseur de FortuneNaissance de LumièrePorteur d'Immunité
Serviteurs-guerriers : Affûté par les CoupsAmertume des VaincusL'ApprobateurLe CimeterreLe Didacte (UrDidacte)L'ExaminateurGloire d'une Aube LointaineLe GrammérienIsodidacteSorrow-for-Lost-VoicesLe StratègeVolonté sans Failles
Manipuleurs : Étincelante Particule des Soleils Antiques
Mineurs : Destruction d'Anciennes Forêts
Juristes : CatalogueMaître-Juriste
Ingénieurs : Walking-in-Light-of-Falling-Stars
Théoriciens : Infinie
Caste inconnue : The AuditorFinder-of-Things-HiddenHaruspisLueur des Soleils AnciensNovelastreThe PrelateTread-With-CareSoma the PainterStrength-of-Steady-Purpose