Terrence Hood

Au vu de la récente tragédie de Paris, nous rappelons à nos utilisateurs que le Wiki n'est pas un espace de discussion et n'accueillera pas de discussions sur le sujet.
Aller à : navigation, rechercher
Terrence Hood
H2A-Terrence Hood 01.jpg
Informations
Naissance :

4 septembre 2490, Terre[1]

Sexe :

Masculin

Taille :

1,923 m[1]

Poids :

96,6 kg[1]

Cheveux :

Blancs

Yeux :

Bleus

Affiliation :

UNSC, Navy, HighCom

Numéro de service :

07960-48392-TH[1]

Grade :

Amiral de flotte puis amiral à la fin de la guerre Humain contre Covenant[Note 1]

Vaisseaux :

UNSC Roman Blue

Batailles :
Acteurs :
  • Ron Perlman (VO)
  • Daniel Gall (VF)
Voir source - Modifier - Liste

Lord Terrence Hood[Note 2] est un amiral de l'UNSC, membre de l'aristocratie anglaise[1], représentant de la Navy au sein du conseil de sécurité de l'UNSC, commandant en chef de FleetCom (CINCFLEET[Note 3], ou Admiral of the Fleet[2]),[3] amiral de l'UNSC Home Fleet[4] et Amiral de flotte durant la guerre Humain contre Covenant, appelé « commandant des commandants » (« Shipmaster of the Shipmasters ») par les Sangheilis[5] et considéré comme l'homme le plus puissant de la Terre.

Il porte un grand nombre de médailles et rubans de campagne, symbole de son passif militaire, et supporte le poids de nombreuses responsabilités, militaires pendant la guerre, et diplomatiques après celle-ci. Il est néanmoins largement considéré comme vieux combattant plutôt que comme un politicien.[2] Sur le plan stratégique, il est connu pour faire primer l'efficacité globale d'une flotte sur le micromanagement de chaque vaisseau individuel.[6]


Biographie[modifier]

Avant octobre 2552[modifier]

Pendant son service, sa vie fut sauvée plusieurs par deux fois par les Spartans-II,[7][1] et ses multiples rubans de campagne témoignent de sa longue carrière militaire. En 2550, il remit personnellement la Silver Star à Miranda Keyes lors d'une cérémonie organisée à Quezon sur Reach.[8] Hood participa à la première bataille d'Arcadia à la tête du UNSC Roman Blue,[9] il était aussi présent lorsque le lieutenant Wagner présenta son rapport sur la destruction de la planète Reach le 4 septembre 2552.[7]

«
Le Dr Halsey et ses Spartans méritent le plus grand respect, colonel. Et si vous voulez conserver votre position nouvellement acquise au sein du Conseil de Sécurité, vous montrerez à leur égard ce respect, ou je vous botterai personnellement le cul pour vous envoyer de Sydney à Melbourne.

Hood réprimandant le colonel Ackerson pour ses propos contre les Spartans-II.[7]
»

En mai 2552, Hood établit son QG de campagne dans la station Le Caire, un super-CAM en orbite de la Terre.[10]

Bataille de la Terre[modifier]

Avant la bataille de la Terre en octobre 2552, Hood distribua des médailles pendant une cérémonie à bord de la station Le Caire. John-117, Avery Johnson et Miranda Keyes en recevaient notamment et purent prendre rapidement part au combat. Il ordonna notamment au Major de trouver la bombe antimatière à bord de la station dès que l'existence de ces dispositif fut avérée.[11] Hood prit dès lors la tête des forces de défenses de la Terre contre l'invasion covenante.[1]


H3-Terrence Hood.jpg

Le 2 novembre 2552, l'amiral Hood obtint une transmission du docteur Halsey demandant à envoyer des Spartans sur Onyx. Hood obligea les Spartans 104, 058 et 043 à y aller.[12] Après la bataille de la Nouvelle Mombasa et la capture de Rapide-À-S'adapter, dont l'interrogatoire stagna pendant un mois, c'est lui qui enverra Avery Johnson pour tenter de faire parler l'alien, notamment à propos de l'Arche.[13]

Contacté par le Major et Miranda Keyes depuis la base Nid de Corbeaux, Hood adhéra au plan de Keyes de prendre d'assaut le vaisseau-clé forerunner où se cachait le Haut Prophète de la Vérité, mais la communication fut interrompue par l'attaque des Covenants sur la base.[14] Le plan eut malgré tout lieu et l'attaque fut lancée.[15] Suite à son échec, Hood s'entretint avec Rtas 'Vadum, commandant des forces des Covenants séparatistes, mais s'opposa à l'idée d'envoyer les forces de l'UNSC restantes à travers le Portail, souhaitant les conserver pour défendre la Terre de l'arrivée imminent de Grande Bonté et des Parasites. Il ne faisait également pas confiance aux séparatistes, leur reprochant la vitrification de la corne de l'Afrique pour prévenir une infection Parasite. Thel 'Vadam, John-117 et Keyes parvinrent néanmoins à le convaincre de donner son autorisation pour mener l'assaut sur l'Arche, qu'il consentit, mais il resta sur Terre et ne prit pas part à l'attaque.[16]

Diplomate[modifier]

ESC Hood.jpg
«
Il nous sera impossible de pardonner, et il nous sera impossible d'oublier. Mais il existe une troisième option qui n'implique aucune des deux précédentes. Elle n'exige pas de nous que nous devenions amis. Nous pouvons simplement décider de cesser de nous entre-tuer.

We can’t forgive, and we can’t forget. But there’s a third option which isn’t related to either. It doesn’t require us to be friends. We can simply both agree to stop killing each other.

Amiral Lord Hood à Thel 'Vadam.[17]
»

Dans les années suivant la fin de la guerre, il poursuivit principalement le but de reconstruire les colonies et de réaffirmer l'autorité de l'UNSC là où elle avait disparue, tout en essayant de négocier un traité de paix avec les Sangheilis,[18] mais il ignorait que l'ONI œuvrait secrètement pour leur destruction.[19] Il assura l'absorption au sein de l'UNSC des nombreuses organisations qui lui furent adjoints pendant la guerre, notamment civiles, et empêcha tout ralentissement du recouvrement de son autorité par l'UEG.[20] Il était également en charge de la communication avec les colonies,[21] et il fut notamment annoncé en janvier 2553 qu'il mènerait une vaste mission diplomatique pour organiser la reconstruction. Il était néanmoins rapporté que certaines de ces colonies refusaient toute négociation avec une administration dont ils estimaient qu'elle les avait abandonnés,[22] et Hood considérait la négociation avec les colonies comme un travail plus difficile que les relations entre espèces.

En février 2553, il se rendit sur Sanghelios à bord de l'UNSC Iceni, accompagné par Serin Osman, Vasily Beloi et Evan Phillips. Il y rencontra Thel 'Vadam et conclut un cessez-le-feu au cours d'une brève et discrète conversation. Il demanda également la libération de tout éventuel prisonnier de guerre, et invita 'Vadam à la commémoration au mémorial de Voi, qu'il refusera d'abord, mais accepta finalement.[2] En mars 2553, c'est lui qui présida la cérémonie commémorative au mémorial de Voi.

«
Je me rappelle comment tout à commencé, ce que vous nous avez fait. Je ne peux pas vous pardonner. Mais je vous remercie ; d'avoir combattu à ses côtés jusqu'au bout.

I remember how this war started. What your kind did to mine. I can't forgive you. But you have my thanks. For standing by him to the end.

Lord Terrence Hood à l'Arbiter, à propos de John-117.[23]
»

Deux semaines plus tard, il se rendit dans le nuage d'Oort pour visiter l'UNSC Infinity avec l'amiral Parangosky.[24] Cette dernière lui apprit que la situation sur Sanghelios tournait au désavantage pour l'Arbiter et le convainquit de sortir l’Infinity du chantier naval, à la fois pour aider son nouvel allié et faire une démonstration de force aux Sanghelis.[25] Arrivé en orbite, Hood contacta l'Arbiter et lui proposa de l'éliminer les forces rebelles assiégeant son domaine, notamment le destroyer Defender of Faith.[26] Cette action força les rebelles à battre en retraire. Quand un vaisseau furtif kig-yar, en réalité le UNSC Port Stanley, détruisit trois croiseurs loyaux à Thel 'Vadam avec des missiles Rudras, Hood accepta la demande de Parangosky de ne pas l'attaquer et de laisser le capitaine Osman le poursuivre, malgré les complications que cela générerait vis-à-vis de l'Arbiter.[27] Il questionna Osman à son retour sur l’Infinity mais celle-ci resta évasive quant au sort du vaisseau furtif.[28]

«
J'ai donné ma parole à l'Arbiter et, bien que ce ne soit peut-être plus très en vogue de penser qu'une telle chose a de la valeur, je tiendrai ma promesse jusqu'à ce qu'il n'honore plus la sienne.

»


En janvier 2554, Hood mena une enquête sur l'amiral Harper.[10] En mars 2555, suite à l'activation d'un compte à rebours suspect sur les Halos, Osman le convoqua à une réunion secrète à Bravo-6 pour répondre à cette urgence. Il fut décidé de réactiver le Portail pour envoyer une équipe sur l'Arche avec l'aide des Sangheilis, Hood convainquant Osman d'informer Thel 'Vadam de la situation afin d'utiliser les connaissances de ses hommes sur le Portail et leur connaissance du combat sur l'Arche.[29] Suite au départ non autorisé du Mayhem vers l'Arche, des tensions réapparurent entre l'UNSC et les Élites, tempérées par Hood jusqu'à leur apaisement à la désactivation du signal des Halos.[30]

Suite aux évènements de Requiem en juillet 2557, Hood chargea John-117 et la Blue Team d'enquêter sur la disparition des scientifiques et de la Black Team sur l'Installation 03. La mission terminée, Hood ordonna à 117 de prendre du repos, mais celui-ci se réassigna avec la Blue Team contre l'avis de l'amiral. Hood était alors considéré comme complètement dépassé par les évènements internes et externes à l'UNSC.[31]

Bataille d'Ealen IV[modifier]

Le 3 mars 2558, suite au retour de l'UNSC Infinity sur Terre après la campagne de Requiem, Hood présidera la séance du conseil de sécurité de l'UNSC au cours de laquelle le conseil débriefera les évènements de la campagne avec Sarah Palmer et Thomas Lasky. Peu après la réunion, il se rendra sur l'Infinity et confiera à Lasky une nouvelle mission : assister les négociations qu'il a lui-même arrangées entre Thel 'Vadam et le Chef Brute Lydus afin de régler le conflit entre les Élites et les Brutes autour de planètes riches en ressources.[32]

La réunion fut attaquée par les Covenants de Vata 'Gajat, aidés par le traître Vladimir Scruggs. Au cours de la fuite des diplomates vers un abri, Hood tenta de calmer les vives tensions entre Lydus et 'Vadam, et découvrit notamment en fouillant les corps des Covenants de nombreuses informations sur la délégation, mettant au jour la présence d'un traître.[33] Lorsque Scruggs prit Hood en otage, Palmer lui tira dans la jambe pour toucher Scruggs à travers elle, ce qui lui permit d'engager le combat. Hood, bien que blessé, réussit à s'enfuir avec les autres diplomates. Du fait que les forces Covenantes connaissaient la localisation exacte et secrète du lieu de réunion, Hood devina que les hautes sphères de l'UNSC étaient infiltrées.[34]

Clayton[modifier]

Quelques jours plus tard, Hood, toujours à bord de l’Infinity, autorisa Lasky à mener une enquête personnelle sur la taupe. Il occupa pendant ce temps ses fonctions de capitaine, et, en partant pour un tour d'essai des moteurs du vaisseau, capta la signal de détresse du Pilgrims Pride, qui se révéla être un piège insurrectionniste. Les chasseurs utilisés étaient originaires du Spirit of Fire, ce qui piqua la curiosité de l'amiral.[35] En se rendant au point de départ du Pilgrims, près d'Oth Lodon dans l'espace Brute, ils se trouvèrent face aux Covenants de Vata 'Gajat et leur employeur, qui se trouvait également être leur traître : Daniel Clayton. Celui-ci avait découvert que Hood l'avait assisté et pensait que toute sa carrière était construite sur le népotisme, et avait donc organisé son assassinat sur Ealen IV.[9] Lorsque Clayton fit feu sur l’Infinity avec un rayon d'énergie, Hood fut grièvement blessé, avec un bras cassé et le torse transpercé, mais survécut. Il essaya ensuite de parler avec Clayton, mais celui-ci était trop aveuglé par sa haine et son admiration pour Mattius Drake pour renseigner l'amiral sur les activités de la Nouvelle alliance coloniale.[36]

Rossbach's World[modifier]

Cette section contient des informations tirées de Halo : Fractures susceptibles de spoiler.

Lorsque Cortana diffusa un message à toutes les IA de l'UNSC pour les appeler à rejoindre les Entités, Black-Box organisa en urgence l'évacuation de Hood et Serin Osman de Sydney vers Rossbach's World. Sur place, Hood occupa ses premiers jours en envoyant les sondes de sous-espace de leur prowler afin de sonder l'espace humain.[37] Après quelques jours, Hood commença à entamer les réserves d'alcool, estimant qu'en ayant laissé John-117 lui désobéir en continuant ses missions, il avait facilité les plans de Cortana.[38]


Divers[modifier]

  • Le visage du personnage (dans la version classique de Halo 2 et Halo 3) est basé sur celui de Ron Perlmann qui en est le comédien dans la version originale.
  • Dans Halo 2 : Anniversary, il y a une erreur au niveau de ses épaulettes, Lord Hood porte celle d'un capitaine de vaisseau.
  • Hood était un des personnages secondaires prévus pour une courte apparition dans Halo 5 : Guardians. Sa modélisation fut néanmoins abandonné tôt dans le développement.[39]

Galerie[modifier]


Notes[modifier]

  1. Dans la Loot Crate Halo Conflict, Terrence Hood est désigné comme Fleet Admiral à la date du 31 octobre 2556, soit après la guerre.
  2. Orthographié Terrance dans Halo : Escalation n°6.
  3. L'acronyme n'est pas utilisé dans la version française du roman. Il est remplacé par commandant en chef de la flotte.


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 Halo : The Essential Visual Guide, p. 113
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Halo : Les Mondes de verre, ch. 14
  3. Halo : Les Mondes de verre, ch. 8
  4. Halo Encyclopedia (2011), p. 73
  5. Halo : Les Mondes de verre, ch. 11
  6. Canon Fodder - Infinity & Beyond
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Halo : Opération First Strike, ch. 11
  8. Journal personnel du Dr Halsey, Intersystem News du 6 avril 2550
  9. 9,0 et 9,1 Halo : Escalation, n°5
  10. 10,0 et 10,1 Loot Crate, Battle for Earth
  11. Halo 2
  12. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 23 & 24
  13. Halo : Sang nouveau, ch. 9
  14. Halo 3, Nid de corbeaux
  15. Halo 3, La tempête
  16. Halo 3, Le portail du Parasite
  17. Halo : Les Mondes de verre, ch. 13
  18. Halo : Les Mondes de verre, ch. 2
  19. Halo : Les Mondes de verre, ch. 4
  20. Halo Waypoint: Universe - Lord Terrence Hood
  21. Halo : Les Mondes de verre, ch. 7
  22. Halo : Les Mondes de verre, ch. 3
  23. Halo 3, Cinématique finale
  24. Halo : Le Baptême du feu, ch. 2 & 3
  25. Halo : Le Baptême du feu, ch. 9
  26. Halo : Le Baptême du feu, ch. 12
  27. 27,0 et 27,1 Halo : Le Baptême du feu, ch. 13
  28. Halo : Le Baptême du feu, ch. 14
  29. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 2
  30. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 16,5
  31. Halo : Escalation, The Next 72 Hours
  32. Halo : Escalation, n°1
  33. Halo : Escalation, n°2
  34. Halo : Escalation, n°3
  35. Halo : Escalation, n°4
  36. Halo : Escalation, n°6
  37. Halo : Fractures, Rossbach's World, part. 4
  38. Halo : Fractures, Rossbach's World, part. 6
  39. Halo : Library Edition vol. 1, p. 117


AbiadJilan al-CygniAmtowerAustenArreltsBradleyDavid BrightlingJason BurtBadia CampbellCernyChoXaing ChoDaniel ClaytonPreston ColeKeith CollingwoodR. ConeyCullenJames CutterDe BlancAndrew Del RioDominiqueEllen DowskiMattius DrakeBethany DurrunoRyan FrankRoland FreemontFrenchFryeJ. GarciaGerovGomezGreeneRick HaleHallJoseph HarperHealyAki Hikowa« Hocus »Terrence HoodIglesiasAlexis IndaraJaggersJames (Infinity)Kristóf JenJenkinsYsionris JeromiJespersenJetJohnson (Spirit of Fire)JunoJacob KeyesMiranda KeyesDante KirtleyKovalicKwanK. LanbaRichard LashThomas LaskyRai LiWilliam LovellVioleta MaldiniFrancis MallardeSamuel MarcusJean MawikiziMcNallyMcRobbFranklin MendezMitchellMary MurphyW. MurrayNevelKopano N'SingileO'NeilOnikaPascalPasqualeCarl PattersonPauleyPetersonShiela PolaskiPriselkovGail PurdyCarol « Foehammer » RawleyAlexander ReavesRemiArthur ResnickRichardsonRyderCyrus ShawOtto SeinmannThom ShephardSinghRolf SorensonMichael StanforthBill StreeterEdgar SykesHoratio TemkinBerlin TurskTuwaMaribeau VerediKonrad VolkovWallaceWangH. T. WardJulian WatersWelkeWilliamsDanforth WhitcombJoe YangDmitri ZhengI. Zhou