Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

UNSC Spirit of Fire

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher


Vous cherchez peut-être : Spirit of Fire (Graeme Devine).


UNSC Spirit of Fire
HW-UNSC Spirit of Fire.jpg
Informations
Devise :

Exitus Acta Probat[1]
« La Fin Justifie les Moyens »

Identifiant :

CFV-88[1][2][Note 1]

Type et classe :

Transporteur de classe Phoenix[1][2] 2473[3]

Flotte :

Troisième flotte, groupe de combat D[2]

Commandant :

Capitaine Alexander (civil),[4] puis capitaine James Cutter (militaire)[5]

Intelligence artificielle :

Serina[5][1] (2530-2537),[6] puis Isabel (2559 à —)[7]

Construction :

2470[8] au 2 janvier[9] 2473[2], Lune[9]

Statut :

Perdu Corps et Biens le 10 février 2534[4]
En service en 2559[7]

Batailles :
Voir source - Modifier - Liste

L’UNSC Spirit of Fire, traduit par Esprit de feu dans Halo Wars, est un navire colonial de classe Phoenix, conçut pour le transport du matériel et des colons avant de devenir un vaisseau de réparation et de ravitaillement.[2]

Le navire a été équipé avec un canon à accélération magnétique et d'autres armements pour servir comme navire de guerre, mais surtout de soutien terrestre. D'énormes baies de stockage pour loger les pièces de machines comme les véhicules d'entrée balistique et les Pélicans. Le Spirit of Fire a combattu durant la seconde bataille d'Harvest, fournissant des forces terrestres, des bombardements orbitaux, Scorpions, Longswords, Warthogs, Hornets, Vautours, ODST, etc.


Historique[modifier]

Mise en service[modifier]

La construction du Spirit débuta en 2470[8] en orbite de la Lune par Halifax Spacewerx et fut lancé le 2 janvier[9] 2473 en tant que vaisseau colonial.[2] Il participa aux dernières phases de la Domus Diaspora en terraformant des planètes éloignées et en construisant des usines sur celles-ci pour l'UEG et des mégacorporations. Il a été pendant 50 ans une partie vitale du programme de colonisation, incluant Arcadia et Verent.[9] Son dernier capitaine civil, le capitaine Alexander, se retira du service actif au terme cette dernière mission le 20 juillet 2520[4] et l'UNSC reprit le vaisseau afin de lui ajouter de l'armement en vue de l'utiliser pour lutter contre l'insurrection.[4] Lors de sa refonte, le vaisseau fut équipé de trois canons à accélération magnétique, 10 tourelles à induction linéaire asynchrone, 24 modules lance-missiles Archer ainsi que de 40 tourelles Rampart. Les baies de stockage furent transformées en hangars et en armureries mobiles tandis que ses usines furent améliorées et rééquipées pour produire tous les équipements nécessaires à l'UNSC dont des bases déployables sur les zones de combats. Ses huit principaux hangars de transfert contiennent les Darters et les autres véhicules de transit orbitaux. Ces hangars se connectent à l'immense salle de stockage qui s'étend d'un bout à l'autre du vaisseau.[9]

Le 1er septembre, le Spirit était prêt à soutenir les équipes au sol pour l'opération : TRÉBUCHET après son passage aux chantiers orbitaux de Reach,[4] en fournissant ravitaillement, eau, carburant aux troupes et en apportant un soutien orbital.[10] Il effectua également des missions de transport de troupes militaires et policières vers les colonies qu'il avait établies lors de son service civil.[11]

En préparation de la deuxième bataille d'Harvest, le vaisseau fut adjoint au groupe de combat D de la troisième flotte de l'UNSC sous le commandement du vice-amiral Preston Cole,[2] en tant que vaisseau de ravitaillement et de réparation. James Cutter fut assigné en tant que capitaine sur demande de Cole,[12] le 8 août 2525.[13] À un moment indéterminé, le vaisseau fut plus lourdement modifié pour la guerre contre les Covenants, ses baies et soutes étant reconditionnées pour transporter troupes et matériel.[14]

Le Spirit aurait pu perdre son nouveau capitaine le 30 janvier 2528, mais Cutter déclina l'offre de promotion en tant que commandant de l'UNSC Prophecy, afin de rester disponible pour sa famille.[4] C'est aux alentours d'août 2530 que le sergent John Forge est affecté au vaisseau afin d'être éloigné suite à des déboires judiciaires avec un officier.[4] La même année, le vaisseau vit sa production augmenter de 37 % après avoir reçu des pièces de l'UNSC Calcutta, incapacité après un sabordage.[13] Ces pièces permirent également d'améliorer sa propulsion subluminique,[9] constituée de six réacteurs à fusion principaux[8] Orphios Energy Systems Jupiter-1[9] et deux secondaires à poussée modulable,[8] s'ajoutant ainsi au réacteur Shaw-Fujikawa (un OKB Karman 11E, CODEN série III).[9] À la fin de cette année, le commandant en second, Terrence Hood, en service depuis plusieurs années, est transféré au commandement de l'UNSC Roman Blue avec l'appui de Cutter.[15]

Harvest, Arcadia et le monde bouclier 0459[modifier]

Le 3 février 2531, le Spirit est détaché de la troisième flotte et envoyé près d'Harvest afin de secourir le Prophecy, pris d'assaut par les Covenants alors qu'il repérait leurs activités à la surface de la planète.[13] Arrivé le lendemain[4], Cutter envoya une équipe EVA récupérer l'équipage et déclencher l'auto-destruction du vaisseau. Peu de temps après, le professeur Ellen Anders, enlevée par l'ONI afin de mettre ses connaissances en xénoarchéologie au service de l'UNSC à bord du Spirit, arrive via l'UNSC Last Gleaming.[13]

Le 9 février, le Spirit débarque ses troupes sur Harvest, qui viennent en aide à la Base Alpha avant d'avancer vers la relique forerunner convoitée par les Covenants. Après avoir découvert une carte stellaire pointant vers la planète Arcadia, le Spirit se rend à son nouvel objectif et participe aux combats au sol et à l'évacuation des civils aux côtés de l'UNSC Belfast, de l'UNSC Armstrong, l'UNSC Texas et l'UNSC Pillar of Autumn. Après un combat contre un Super Scarab en construction, Anders est enlevée par les Covenants et le Spirit poursuit les ravisseurs jusqu'au monde bouclier 0459.[5] Avant de passer en sous-espace, il largue une balise de données que le Roman Blue est chargé de récupérer, mais échoue à le faire, empêchant l'UNSC de savoir où s'est rendu le Spirit.[15] Après 312 heures de voyage,[4] le vaisseau arrive à destination le 23 février et est aspiré dans le monde bouclier après une courte expédition à la surface au cours de laquelle les soldats rencontrent le Parasite. Il fait ensuite face à un destroyer covenant, combat durant lequel ses Hérons de bâbord furent détruits à la suite d'une collision. Devant la menace du déploiement d'une flotte de vaisseaux forerunners par les Covenants, et après avoir retrouvé Anders, le Spirit déploie son réacteur Shaw-Fujikawa dans la structure afin de détruire son étoile et le monde bouclier avec. Ayant effectué une fronde gravitationnelle pour sortir à temps, le Spirit survit à l'explosion grâce au sacrifice du sergent Forge.[5]

Voyage retour[modifier]

Cette section contient des informations tirées de Halo : Tales from Slipspace susceptibles de spoiler.

À partir de ce 25 février, le Spirit entamera son long retour vers l'espace humain. Après avoir brûlé les cadavres potentiellement infectés et tenté, sans succès, de fabriquer un réacteur de secours, l'équipage entre en sommeil cryogénique en prévision d'un très long voyage. Mais tous sont persuadés de pouvoir rentrer, Cutter rassurant son équipage et rédigeant plusieurs lettres de recommandation et de condoléances.

Le 10 février 2534, trois ans se sont écoulés depuis que le Spirit a quitté Arcadia et n'a pas été revu depuis. Le statut du vaisseau passe de « porté disparu » à « perdu corps et biens », mais les familles des disparus gardent espoir et n'assistent pas à la messe commémorative.[4] De nombreuses théories disent que le vaisseau a été détruit à Harvest ou Arcadia lors d'une opération secrète impliquant qu'il soit porté disparu. Certaines disent que le vaisseau a rejoint des forces insurrectionnistes, ce que les familles rejettent totalement.[16]

Le 1er juillet 2537, le Spirit dérivait toujours à vitesse maximale sans avarie ni rencontre d'espèce intelligente non répertoriée. L'ingénieur Violeta Maldini fut sortie de cryostase par Serina pour un diagnostic technique réglementaire, mais elle fut infectée par une forme d'infection ayant survécu au nettoyage du vaisseau. Serina observa le Parasite pendant trois jours avant de réveiller Anders, ainsi que Jerome-092. Pendant que Jerome éliminait les Parasites, Serina demanda à Anders de la détruire pour lui éviter d'entrer en frénésie, laissant le vaisseau sans IA.[6]

Le 8 juin 2557, l'équipe d'intervention Apollo fut déployée via le Taurokado dans un champ de débris dans le système Korinth Prior. À 15:16 heures, l'équipe découvrit des morceaux de coque, puis plus tard du matériel affecté au Spirit. L'ONI estima les chances de survie du Spirit à 12 %.[3] En mars 2558, des Vautours et des Sparrowhawks originaires du Spirit furent retrouvés sur le vaisseau rebelle Pilgrims Pride.[17]

Cette section attend d'être complétée par vos soins avec des informations tirées de Halo Wars 2.


Suite à un événement de sous-espace de nature inconnue, le Spirit fut transporté sur des centaines de milliers d'années-lumière[18] jusqu'à l'Arche en mai 2559. Le vaisseau avait alors connu quelques transformations : les modifications de Serina à la matrice de contrôle de tir et aux systèmes d'acheminement avaient amélioré la vitesse de préparation des tirs de 50 %, mais les canons eux-mêmes étaient dysfonctionnels, en particulier le CAM. Isabel, spécialiste de la logistique, ajouta au travail d'optimisation de Serina pour les chaînes d'assemblages automatisées. La section du vaisseau la plus lourdement améliorée par Serina fut le laboratoire d'Anders. Le 45th Marine Regiment installa ses quartiers dans une des baies d'amarrage peu après l'arrivée. Bien que les capteurs du vaisseau étaient actifs, tout scan actif longue portée était impossible sans alerter les sentinelles locales, limitant la visibilité à trois secondes-lumière alentours (environ 900 000 kilomètres).

Les systèmes du vaisseau étaient en retard de 82 810 mises à jour système et 1 201 924 mises à jour optionnelles. Isabel estima qu'elle pourrait identifier celles compatibles avec les systèmes du vaisseau et les appliquer en 16 heures, tout en ramener autant que possible le vaisseau et son équipage au niveau des nouvelles consignes de sécurité de l'UEG, UNSC et MILSAFE. Le matériel disponible ne permettait toujours pas de créer un nouveau réacteur Shaw-Fujikawa.[3]

Équipage connu[modifier]

HW-UNSC Spirit of Fire (render).png

L'équipage se compose de 3 500 membres de la Navy, un membre UEG, 6 000 Marines, 1 000 ODST et 2 000 membres de l'Army.[9]

Liste des capitaines[modifier]

  • Cutter (2520 à ????)
  • Alexander (2513 à 2520)
  • Roggan (2507 à 2513)
  • Johnson (2499 à 2505)
  • Donald (2491 à 2499)
  • Rehkov (2484 à 2491)
  • Coleman (2473 à 2484)[21]

Véhicules embarqués[modifier]


Divers[modifier]

  • Sa capacité de transport est de 11 000[22] 5500[10] ou 12 501 hommes selon les sources.[9]
  • Le Spirit a la réputation d'avoir le meilleur mess de la flotte.[23]
  • Les six chaînes de construction automatisée du vaisseau, capables d'opérer en sur-rendement, étaient capables de produire indépendamment les munitions, les systèmes de tir, la propulsion, les systèmes de refroidissement, le châssis, l'alimentation, les turbines, le câblage, les instruments et les systèmes optiques de Grizzlys, Kodiaks, Scorpions, Condors, Hornets, Pélicans, Warthogs, Wolverines, Darters et du vaisseau lui-même.[3]
  • Le Spirit of Fire a bénéficié d'une double page dans Halo Warfleet présentant une coupe transversale du vaisseau.


Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. Lors de sa brève apparition dans le sixième numéro du comic Halo : Escalation, l'identifiant inscrit sur sa coque est « CFU-38 ».


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Halo Wars.com - Spirit of Fire
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5 et 2,6 Halo : The Essential Visual Guide, p. 188
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4 et 3,5 Loot Crate Atriox and the Banished
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4, 4,5, 4,6, 4,7, 4,8 et 4,9 Chronologie (Halo Wars)
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3, 5,4, 5,5 et 5,6 Halo Wars
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 Halo : Tales from Slipspace, Something Has Happened
  7. 7,0, 7,1, 7,2, 7,3 et 7,4 Halo Wars 2
  8. 8,0, 8,1, 8,2, 8,3, 8,4 et 8,5 Halo Mythos, p. 70-71
  9. 9,00, 9,01, 9,02, 9,03, 9,04, 9,05, 9,06, 9,07, 9,08, 9,09, 9,10, 9,11, 9,12, 9,13, 9,14, 9,15 et 9,16 Halo Warfleet, p. 48-49
  10. 10,0, 10,1, 10,2 et 10,3 Halo Wars : Prima Official Game Guide, p. 20
  11. Canon Fodder - Stay Frosty
  12. Manuel de Halo Wars, p. 2
  13. 13,0, 13,1, 13,2, 13,3 et 13,4 Halo Wars : Genesis
  14. Halo Encyclopedia, p. 257 (2009), p. 269 (2011)
  15. 15,0, 15,1 et 15,2 Halo : Escalation, n°5
  16. Graem Devine - The Mystery of Spirit of Fire
  17. Halo : Escalation, n°4
  18. Halo Mythos, p. 200
  19. Halo Wars 2, niveau Intrus
  20. PAX East 2017
  21. Halo Wars, Purification
  22. Halo Encyclopedia, p. 72 (2009), p. 74 (2011)
  23. Halo Wars : Prima Official Game Guide, p. 24


Classe Epoch :
UNSC Atlas
Classe Infinity :
UNSC EternityUNSC Infinity
Classe Orion
Classe Phoenix :
UNSC SkidbladnirUNSC Spirit of Fire
Classe Poseidon
Classe Punic :
UNSC Trafalgar
Non classés :
UNSC All Under HeavenUNSC MagellanUNSC MusashiUNSC StalingradUNSC Totem LakeUNSC Witness