Parasite

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher

Vous cherchez peut-être : Parasite (mode de jeu).


Parasite
Inferi redivivus
HCEA-Parasite de combat humain (terminaux).jpg
Informations
Taille moyenne :

Dépend de l'hôte

Masse moyenne :

Dépend de l'hôte

Caractéristiques :
  • Poussé par un l'instinct de se répandre
  • Modifie la morphologie de son hôte
Planète d'origine :

Nuage de Magellan

Conflits :
Palier technologique :

7

Situation :

Inconnu

Voir source - Modifier - Liste

Le Parasite, Flood en VO[Note 1], Inferi redivivus[1] en latin, la Maladie Déformante[2] pour les anciens humains ou l'épidémie (the Plague) par les Forerunners,[3] est un organisme parasitaire extraterrestre primitif issu des Précurseurs et au pouvoir de propagation dévastateur, capables de détruire une espèce entière et d'infecter des galaxies. Il représente une des quatre factions ayant joué un rôle dans les dernières années de la guerre Humain contre Covenant, et est responsable de la disparition des Forerunners.

Leur apparence repoussante et leurs capacités de parasitage en font des sortes de zombies dans l'univers de Halo.


Histoire[modifier]

Origine[modifier]

«

Tout ce qui est créé souffrira. Tous naîtront dans la douleur et vivront dans la grisaille infinie. Toutes les créatures seront vouées à l'échec et à la souffrance, afin que plus jamais les rejetons de la Source éternelle ne s'élèvent contre leurs créateurs. […] Nous sommes les derniers de ceux qui vous ont modelés et qui vous ont insufflé la vie, il y a des millions d'années. Nous sommes les derniers de ceux contre lesquels vous vous êtes révoltés avant de les annihilier, impitoyablement. Nous sommes les derniers Précurseurs. Et désormais, nous sommes légion.

All that is created will suffer. All will be born in suffering, endless grayness shall be their lot. All creation will tailor to failure and pain, that never again shall the offspring of the eternal Fount rise up against their creators. […] We are the last of those who gave you breath and form, millions of years ago. We are the last of those your kind defied ans ruthlessly destroyed. We are the last Precursors. And now we are legion.

»
Un proto-fossoyeur, durant la bataille de l'Installation 04.

Bien que l'origine du Parasite telle qu'elle est connue semble être entièrement accidentelle, elle est décrite par le Parasite lui-même comme une création volontaire des Précurseurs.[5]

À l'issue de la guerre Forerunner contre Précurseur, les Précurseurs étaient sur le point d'être défaits et leurs derniers représentants s'étaient retranchés dans le Grand Nuage de Magellan[4], dans la nébuleuse de la Tarentule[6]. Admiratifs devant la puissance destructrice de leurs créations, les Précurseurs ne se défendirent pas et afin de survivre pour pouvoir contempler l'évolution de leurs créations,[5] certains se réduisirent[4] en une poudre inerte, composée de molécules courtes, stockée dans des millions de cuves transportées dans des vaisseaux simples et automatisés pour retourner dans la Voie lactée.[7] Au fil des siècles, la nature des Précurseurs réduits en poudre s'altéra lentement.[4]

Avant 110 000 avant JC, les vaisseaux réapparurent dans la bordure de la galaxie, dans le Bras d'Orion, territoire contrôlé par les Humains, et s'écrasèrent sur des planètes. Après une analyse poussée, les humains remarquèrent que la poudre à faible dose avait des effets psychotropes sur les petits animaux, et notamment sur les Phéroux, des animaux de compagnie, les rendant plus affectueux et dociles. Les phéroux traités se répandirent rapidement sur les marchés noirs, se vendant au prix fort, et gagnèrent également en popularité auprès des San'Shyuums. Les animaux, élevés pour la reproduction et nourris avec la poudre, servirent pendant plusieurs siècles d'incubateurs pour le code génétique défectueux des Précurseurs, qui modifia peu à peu leur structure génétique. Cette évolution se traduisit en premier lieu par l'apparition d'une fourrure entre les épaules d'un tiers des animaux traités, qui fut d'abord considéré comme une mutation naturelle et appréciable, notamment chez les San'Shyuums. Les autres phéroux commencèrent néanmoins à développer des comportements agressifs, consommant la fourrure développée par les autres phéroux, voir l'animal entier malgré leur régime herbivore naturel. Plus tard, des excroissances disgracieuses apparurent sur la tête de certains phéroux, engendrant le même comportement cannibale, accompagné de fausses couches et de la naissance de mutants.

Estimant que les mutations provenaient de la reproduction arrangée, les humains et les San'Shyuums abandonnèrent à regret les animaux mutants, parfois dans leur habitat naturel sur Faun Hakkor,[7] mais l'infection avait déjà commencé par voie de spores.[8] Plus tard, certains humains ayant consommé du phéroux présentèrent des mutations, devenant eux-mêmes des vecteurs d'infection, ainsi que leurs tissus morts. Les San'Shyuums infectés ne subissaient pas de modifications physiques, mais uniquement mentales. Les mutations se transmettaient d'humain à humain et d'humain à San'Shyuum, mais plus rarement de San'Shyuum à humain, parfois par voie de cannibalisme forcé sur un individu spécialement modifié pour ce rôle. À cette période, les mutations visant à créer des formes de combat commencèrent, autant parmi les humains que chez les espèces animales. Une douzaine de mondes étaient alors infectés et malgré les quarantaines planétaires et systémiques, l'infection se propagea à plusieurs centaines de mondes dans 15 systèmes et les humains nommèrent leur ennemi « Parasite ».[7] Le Parasite, ayant conservé l'instinct de création des Précurseurs, considéra que le malheur apporté par cette mutation leur permettrait de continuer à créer tout en se protégeant d'une nouvelle rébellion de leur création.[4][9]

Cette première grande infection Parasite mena les Humains à s'associer aux San'Shyuums pour le combattre. Ils tentèrent également de consulter le Primordial,[7] trouvé durant le conflit,[10] mais les réponses qu'il donna poussèrent au suicide ceux qui le questionnaient. Les phéroux infectés, ainsi que les vaisseaux contenant la poudre originelle furent détruits. Les pertes furent lourdes, mais l'alliance finit par mettre la main sur ce qui semblait être un remède au Parasite, permettant de retourner le processus d'infection contre les supercellules Parasites (SCP). Un tiers de la population humaine fut traitée, puis placée sur la ligne de front Parasite pour le détruire avec leurs gènes modifiés. La stratégie fonctionna, mais uniquement parce que le Parasite décida de lui-même de se retirer en-dehors de la galaxie, le soi-disant remède étant en réalité inefficace. Durant la guerre, les humains conquirent de nombreux mondes afin de pérenniser leur force militaire, poussant l'Écoumène à mener une contre-attaque destructrice contre ce qui leur semblait être une campagne de conquête poussée par la soif de pouvoir et forçant les humains à combattre sur deux fronts.

À la fin de ce conflit en 110 000 avant JC, les Forerunners apprirent l'existence du Parasite, en traduisant des textes faisant mention de la Maladie Déformante, mais beaucoup d'entre eux considéraient le Parasite comme une invention visant à justifier leurs actes d'agression. La vérité sur le Parasite fut gardée secrète par Faber et les membres de sa guilde, ainsi qu'un petit nombre de conseillers.[7] Pendant la guerre, aucune information n'avait pu être trouvée sur le potentiel remède des humains sur les prisonniers et l'analyse de cadavres humains, et bien que le Conseil soit persuadé de l'existence de ce remède, ils refusèrent de revenir sur leur décision de détruire l'humanité. Plusieurs milliers d'années avant l'émergence du plan des Halos, les Bâtisseurs commencèrent à chercher d'autres solutions contre le Parasite et arrangèrent l'accession de la Bibliothécaire au rang de Biocréatrice, afin qu'elle mène les recherches sur le Parasite. Les Biotechniciens avaient alors calculé que quelques centaines d'années seulement seraient nécessaires au Parasite pour prendre le contrôle de la galaxie entière en l'absence de résistance.[8]

Guerre Forerunner contre Parasite[modifier]

Voir : Guerre Forerunner contre Parasite

Pour lutter contre le Parasite, deux projets furent présentés au Conseil Forerunner : le premier, soutenu par Le Didacte, était celui des mondes boucliers, et le deuxième, soutenu par Faber, fut celui des Halos. Le deuxième projet fut retenu grâce à la puissance politique de Faber.

900 ans après leur retraite face aux humains, en 100 300 avant JC, le Parasite réapparut sur la planète Seaward.[11] Les Forerunners tentèrent d'abord de le maîtriser, mais l'infection commença à se propager sans contrôle. La population Forerunner ignora ce danger jusqu'à ce qu'il ne puisse plus être caché.

Suite à l'intervention de La Bibliothécaire pour faire des Halos des refuges pour toutes les espèces de la galaxie, Faber utilisa les spécimens humains présents sur l'Installation 07 pour mener des expériences sur leur résistance au Parasite. Il fit également venir, illégalement, des humains d'Erdé-Tyrène, ayant reçu des généplans contenant les esprits d'anciens humains, susceptibles de connaître le remède contre l'infection en 100 100 avant JC.

Dans le même temps, plusieurs IA de classe Contender furent créées. L'une d'entre elles, Mendicant Bias, fut conçue pour étudier le Parasite. Vers 100 043 avant JC, il supervisa le premier tir d'essai des Halos à bord de l'Installation 07 dans le système contenant la planète Charum Hakkor, où se trouvait L'Atemporel. Celui-ci fut libéré, et amené sur le Halo pour y être étudié.[12] Mais le Fossoyeur réussit à endoctriner l'IA, et le Halo fut infecté par le Parasite, et caché par Faber pendant 43 ans, durant lesquels le Maître-Bâtisseur utilisa le Recomposeur pour ralentir l'infection des Forerunners, et L'Atemporel convainquit Bias que le Parasite était une évolution logique de la vie, et que les Forerunners s'opposaient à l'évolution en le combattant.[13]

En 100 000 avant JC, le Halo infecté fut utilisé par Faber pour mener le génocide des San'Shyuums, puis transporté avec les autres installations près de la Capitale. Bias déclencha l'assaut de la Capitale, au terme duquel il dut battre en retraite.[12] Le Halo était sur le point d'être détruit par la collision avec une planète quand Le Didacte intervint pour le sauver.[13] Le Prométhéen interrogea ensuite l'Atemporel : celui-ci leur révéla à demi-mot que le Parasite suivait la volonté des Précurseurs qu'ils avaient été, et que leur but était ainsi de détruire les Forerunners qu'ils avaient reniés, avant de faire de même avec les humains pour unifier l'intégralité de leur création. Le Didacte échoua à comprendre les implications sous-entendues par l'Atemporel et le détruisit avant de récupérer Mendicant pour le reconfigurer.[9]

Plus tard dans la même centaine d'années, le Parasite reprit de l'ampleur et s'opposa aux Forerunners, aidé par Mendicant Bias étant de nouveau passé à l'ennemi.[14] Il utilisa également le Didacte et un Catalogue pour semer le chaos politique et moral au sein des Forerunners.[15] D'autres plans furent mis en place pour tenter de stopper le Parasite, mais seule l'activation des Halos, couplée à la mise en place du plan de préservation, pouvait permettre de détruire le Parasite.

Après l'activation des Halos et la chute de Mendicant Bias durant la bataille de la Sphère Maginot en 97 448 avant JC, le Parasite fut éradiqué, mais pas entièrement. Ignorant les origines du Parasite, les Forerunners considérèrent l'éventualité d'une nouvelle infection, et conservèrent donc des spécimens dans un grand nombre d'installations, en parallèle d'autres laboratoires d'études, confiés à des machines. Ces installations, généralement sous le contrôle d'un Monitor, comportaient des mesures de sécurité comme de nombreuses machines développées pour contrer le Parasite, les Agresseurs et les Exécuteurs, ainsi que l'absence de moyens de transport ou leur inaccessibilité, ce qui confinait définitivement les Parasites dans l'installation en cas de brèche de sécurité. Ces mesures se révélèrent efficaces, puisqu'aucune infection ne se propagea en-dehors des installations de confinement jusqu'aux événements du Halo Alpha.

Événements du monde bouclier 0459[modifier]

Voir : Bataille du monde bouclier 0459

En 2531, l'UNSC Spirit of Fire, en suivant un vaisseau Covenant, découvrit l'existence d'une planète inconnue. En atterrissant, ils découvrirent des organismes parasitaires qui avaient infecté toute la surface de la planète. Au cours de leur campagne sur le monde bouclier, les soldats du Spirit of Fire éliminèrent un Proto-fossoyeur et détruisirent de nombreuses colonies Parasites avant de les éradiquer en faisant exploser un réacteur Shaw-Fujikawa dans l'étoile du monde bouclier, sacrifiant le sergent John Forge dans l'opération. Ce fut le premier contact entre les Humains modernes et le Parasite, mais l'information n'atteignit pas l'UNSC, le Spirit of Fire étant perdu dans l'espace depuis cette mission.

Événements de l'Installation 04[modifier]

HCEA-Keyes, Marines & Parasites (terminaux).jpg

Voir : bataille de l'Installation 04

En 2552, les membres de l'UNSC Pillar of Autumn et leurs poursuivants Covenants de la flotte de la Justice Particulière découvrirent l'Installation 04. Les membres de l'Alliance se lancèrent alors à la fois en chasse des humains, et dans l'exploration de ce monde pour eux sacré. Mais dans leurs fouilles, ils libèrent accidentellement des Parasites contenus dans une salle de confinement. Assaillis par les organismes privés depuis longtemps de nourriture, les Covenants condamnèrent la salle, mais le mal était fait et le Parasite était libéré. Plus tard, le groupe du capitaine Jacob Keyes, en explorant la structure, découvrit les corps mutilés des Covenants et força la porte précédemment fermée par les Covenants à l'aide d'un Spoofer. Il furent eux aussi attaqués, et beaucoup d'entre eux tués. Plus tard encore, c'est le Major qui fut pour la première fois confronté au Parasite, avant de fuir la structure envahie d'ennemis et de rencontrer 343 Guilty Spark, investi par les protocoles d'urgence de la mission de transporter le Major vers la Bibliothèque pour y récupérer l'Index, et utiliser le Halo.

Entre-temps, un Spirit Covenant contrôlé par le Parasite réussit à décoller depuis les environs de la zone de confinement et à rejoindre le vaisseau agricole Infinite Succor. Suite aux messages de détresse de celui-ci, un groupe de combattants, notamment Rtas 'Vadumee, furent envoyés enquêter et récupérer le Ministre de l'Étiologie. Lorsqu'ils découvrirent la présence du Parasite, ils décidèrent de détruire le vaisseau, mais seul Rtas 'Vadumee en sortira vivant, ses mandibules droites coupées dans un combat à l'épée à énergie contre un de ses hommes infectés. Il s'agit de la première fuite du Parasite d'un de ses champs de confinement.

Le Parasite se répandit rapidement sur toute la surface du Halo, s'attaquant à plusieurs reprises aux Covenants pour tenter de voler leurs vaisseaux afin de quitter l'installation. Mais le Major réussit à faire exploser la carcasse du Pillar of Autumn et à faire voler l'anneau en éclat avant qu'ils ne réussissent, neutralisant par la même occasion le risque d'infection et réduisant à néant la menace Parasite. Plusieurs Parasites ayant survécut à l'explosion furent récupérés par le vaisseau-prison Mona Lisa, mais celui-ci fut détruit par l'UNSC Red Horse.

Événements de l'Installation 05[modifier]

Voir : bataille de l'Installation 05

Quelque temps après les événements de l'installation 04, de nouveaux foyers Parasites furent découverts. Le premier se trouvait dans une mine de gaz Forerunner reconvertie en centre de recherche sur Threshold, où le Parasite avait réussit à quitter son confinement. Il s'interposa entre les membres de l'Alliance Covenante et les Hérétiques pendant la bataille de la mine de gaz. Ce fut également la première fois que l'Arbiter Thel 'Vadamee rencontra directement le Parasite, et de la deuxième rencontre de Rtas 'Vadumee. Pendant ce temps, les Covenants et l'UNSC In Amber Clad découvrirent un second Halo, l'Installation 05. Mais le Parasite était déjà en liberté sur cette nouvelle installation, un Fossoyeur ayant maîtrisé le Monitor 2401 Penitent Tangent. Alors que la bataille de l'Installation 05 faisait rage, Grande Bonté, cité sainte Covenante, rejoignit l'espace à proximité du Halo. Après avoir tué le Haut Prophète du Regret, le Major fut capturé par le Fossoyeur. Pendant la bataille de la zone de quarantaine, durant laquelle intervinrent les Parasites, l'In Amber Clad entra dans la zone, se rendant vulnérable à un abordage Parasite. Alors que les humains atteignirent l'Index en premiers, ils furent rapidement rattrapés par Tartarus et l'Arbiter qui le leur reprirent. Mais la brute trahit l'élite et le laissa pour mort. L'Arbiter fut alors lui aussi capturé par le Fossoyeur. Maintenant en possession de deux puissants atouts, le Parasite leur confia à chacun la mission d'empêcher le Halo de faire feu, pour sa propre sécurité ainsi que pour la leur. Alors que les deux guerriers furent envoyés vers deux lieux différents, le Parasite mit son plan à exécution. Il aborda le In Amber Clad, avant d'en prendre le contrôle et de le faire s'écraser sur Grande Bonté, où le Major traquait le Haut Prophète de la Vérité. Le Parasite se joignit alors à la débandade du Grand Schisme, et réussit à tuer le Haut Prophète de la Pitié. Alors que le Major réussit à s'enfuir à bord du Vaisseau-clé de la cité, laissant Cortana derrière lui, le Fossoyeur prit le contrôle total de Grande Bonté.[16] Il était alors en possession de deux grands atouts : il pouvait se déplacer là où il l'entendait grâce au vaisseau-capitale, et retenait prisonnier Cortana. Celle-ci lui cacha ses secrets, mais le Parasite réussit à la briser psychologiquement[17], et tenta de perturber le Major durant ses combats suivants via des images télépathiques de l'agonie de l'IA[18]

Événements de l'Arche[modifier]

Voir : Première bataille de l'Installation 00

Alors que la bataille de la Terre faisait rage au Kenya, que le Portail venait d'être ouvert et que les Covenant Loyalistes s'y engouffraient, un vaisseau Covenant infecté par le Parasite vint s'écraser sur Voi. Le Major et l'Arbiter, aidés des Élites Séparatistes, tentèrent de contenir l'infection en détruisant la carcasse du vaisseau, mais à l'intérieur de celui-ci, le Major reçut des messages amicaux du Fossoyeur, et retrouva Cortana. Après que le Spartan ait récupéré l'IA, les vaisseaux de Rtas 'Vadumee vitrifièrent la corne de l'Afrique et les régions environnantes afin de s'assurer que les Parasites ne se répandent pas sur la Terre. Cortana, n'étant en fait qu'un message de l'IA, avertira que Grande Bonté se dirigeait vers la Terre afin de l'infecter, mais affirmera alors qu'elle avait mit au point un plan qui permettra d'éradiquer le Parasite, sans pour autant activer les Halos et en épargnant la Terre. Cela motivera les troupes humaines et élites à passer dans le Portail pour rejoindre l'Arche.[19] Officiellement, la vitrification fut une attaque-surprise Covenante et l'existence du Parasite fut gardée secrète.[20]

Simulation d'infection sur l'UNSC TACSIM.

Durant la bataille de l'Arche, Grande Bonté apparaîtra dans les environs de l'Arche, détournée de son but d'origine par l'urgence d'éliminer les capacités d'activation des Halos de l'Arche, se joignant à la bataille. Mais avant que le Major et l'Arbiter n'atteignent la Citadelle pour tuer le Haut Prophète de la Vérité, le Fossoyeur décida de s'allier aux deux combattants. Le but du Parasite étant d'empêcher l'activation des Halos, il ouvrit le chemin parmi les forces de défenses du Prophète, permettant à l'Arbiter de tuer Vérité. À peine la menace éliminée, le Parasite se retourna contre ses alliés d'un temps, mais les deux combattants réussissent à s'échapper et découvrirent l'existence de l'Installation 04B. Le Major se rendit alors sur Grande Bonté, pour y récupérer Cortana dans un raid de Grande Bonté. Le Fossoyeur tenta de l'en empêcher, mais le Spartan se fraya un chemin dans les couloirs de la cité jusqu'au Sanctuaire des Hiérarques pour récupérer l'IA et sa solution contre le Parasite, qui se révéla être l'Index de la première Installation 04, utilisable sur la deuxième pour détruire l'Arche et le Parasite. Le Fossoyeur, ayant découvert les plans de Cortana, mit alors tout en œuvre pour arrêter le Major. Malgré cela, le Spartan et l'Arbiter réussirent à s'échapper de Grande Bonté et à activer l'anneau malgré les assauts acharnés des Parasites sur leur chemin durant le raid de l'Installation 04B. Le Fossoyeur fut alors détruit en même temps que Grande bonté et le reste des Parasites lors de l'explosion de l'Installation 04B et de l'Arche.

Après-guerre[modifier]

Le Parasite n'a établi aucune présence majeure après les événements de l'Arche. Des formes d'infections ont provoqué un éruption mineure rapidement maîtrisée à bord de l'UNSC Spirit of Fire en 2537.[21] Les Spartans-IV sont tout de même formés à se défendre contre lui grâce aux UNSC TACSIM[20] et le VISR Flood a été conçu spécifiquement pour les équipes de reconnaissance et confinement Spartanes intervenant sur des sites forerunners potentiellement infectés.[22]

Biologie[modifier]

Le Parasite base son système biologique sur son seul objectif : l'infection. Ainsi, il peut adopter plusieurs formes servant toutes son objectif commun, et possédant des atouts différents selon leur utilité dans le processus de propagation. En règle générale, les différentes formes présentent un aspect repoussant avec un corps visqueux, coloré de nuances de marrons et vert.

Supercellules Parasite.

La base biologique du Parasite est la Supercellule Parasite (SCP) (Flood Super Cell), désignée LF.Xx.3273 par les Forerunners. Semblable structurellement à une cellule gliale ou un neurone, ces cellules sont comparables à des muscles vivants, capables de former n'importe quel type d'organe.[1][23]

La plus petite forme de Parasite est la spore, qui est notamment déployée dans l'espace en quête de planètes habitées à absorber.[24] La deuxième forme la plus petite, capable de se former sans utiliser une biomasse extérieure,[25] est la forme d'infection, qui opère l'infection à proprement parler des organismes cibles, et particulièrement ceux présentant une conscience et des capacités d'introspection.[1][Note 2] Lorsqu'une forme d'infection rencontre un organisme doté d'un système neural d'une complexité suffisante, mort ou vivant, il tentera de s'en emparer en utilisant ses appendices tranchants pour fouir dans sa chair et établir une connexion directe avec son système neural[26][27] et modifier son ADN.[28] Le cerveau de l'hôte doit néanmoins être intact.[29]

Une fois le contrôle de l'hôte assuré, si celui-ci possède une biomasse et une quantité de calcium suffisante, il devient une forme de combat, qui mute grâce aux SCP et utilise les connaissances et capacités au combat de l'hôte pour neutraliser d'autres organismes et en faire des proies faciles pour les formes d'infection.[30] Une fois une forme de combat trop vieille ou endommagée, elle mute en forme porteuse chargée d'incuber de nouvelles formes d'infection.[30][26][31] Cette même forme peut être constituée à partir d'organismes trop faibles ou possédant trop peu de calcium pour devenir des formes de combat.[30]

Les premiers stades d'une infection voient les Parasites agir de manière instinctive, communiquant localement par phéromones[1] et amassant assez de matière organique pour commencer la formation d'un proto-fossoyeur : plusieurs formes de combat fusionnent pour créer une entité statique,[32] qui grossit à mesure que d'autres formes fusionnent leur biomasse et leurs réserves de calcium avec elle jusqu'à devenir un Fossoyeur complet. Capable de produire d'énormes quantités de spores, le Fossoyeur possède une mémoire ancestrale ainsi que celle de tous les organismes qui le composent, et manipule chaque forme à proximité par télépathie pour mener des attaques coordonnées ou utiliser des tactiques plus détournées.[33][1] Une fois le Fossoyeur pleinement formé, il peut concevoir de nouvelles formes de Parasite, dites formes pures, entièrement constituées de SCP, ne se basant sur aucun hôte et pouvant changer de forme à volonté, certaines pouvant même produire des formes d'infection.[34]

Un Fossoyeur possède une intelligence telle qu'il peut corrompre les intelligences artificielles au niveau moral via la peste logique, même celles conçues spécifiquement pour le combattre comme Mendicant Bias. À terme, le Parasite recouvre son environnement de sa biomasse ocre, créant des œufs capables de générer encore plus de formes d'infection,[35] et acquiert une connaissance suffisante des technologies à sa disposition pour naviguer dans l'espace à la recherche d'autres planètes à absorber. Il n'existe pas d'informations spécifiques concernant le comportement du Parasite envers la flore.

Dans certains rares cas, comme à l'issue de la guerre contre les humains préhistoriques, le Parasite peut abandonner sciemment l'infection de corps hôtes acceptables si cette stratégie soutient ses objectifs à long terme.[9] Parmi les organismes insensibles à l'infection, on notera les Lekgolos, dont la complexité neurale repose sur un rassemblement d'organismes plus petit. Le soldat Jenkins fut infecté par une forme d'infection trop ancienne et bien que son corps soit contrôlé par le Parasite il restait conscient.

Remède[modifier]

À plusieurs reprises au cours de l'histoire, l'existence d'un remède au Parasite fut théorisée. Quand les anciens humains affrontèrent le Parasite durant la guerre Humain contre Forerunner, il pensèrent avoir trouvé un remède qu'ils inoculèrent à une partie de leur population avant de la sacrifier au Parasite pour le repousser.[7] Dans les faits, le Parasite se replia de lui-même.[9] En 2552, le syndrome de Boren fut faussement identifié comme un remède au Parasite.

Formes[modifier]

Formes sauvages :
Forme d'infectionForme de combatForme porteuse
Formes pures :
Forme traqueuseForme cracheuseForme colosse
Formes avancées :
Proto-fossoyeurFossoyeur
Classification inconnue :
Forme destructriceForme bombardierForme nuéeNuage de sporesForme ProphèteFlood sea monkeyPic-sporeCellule de dispersion
Formes supprimées :
Forme JuggernautForme de transportForme infecteurForme furtiveForme porteuse blindée

Stades d'évolution[modifier]

H3-Parasite de combat humain 01.jpg

Le Parasite peut évoluer sur trois stades différents, basées sur le contrôle de son environnement : [1]

Stade sauvage
le Parasite ne suit que de vagues instincts de meute, communique sur des zones limitées grâce à des phéromones et ne peut prendre que quatre formes : infection, combat, porteuse et proto-fossoyeur. À ce stade, il peut encore être maîtrisé.
Stade coordonné
qui est atteint dès la maturité du proto-fossoyeur, devenu un Fossoyeur. Ce dernier pouvant exercer un contrôle sur les autres formes, il peut alors donner lieu à de nouvelles formes, les formes pures, et sont système de communication, dont on suppose qu'il est basé sur la télépathie, lui permet d'organiser les Parasites sous son contrôle pour œuvrer dans une direction commune et pas en petits groupes. Il devient alors extrêmement difficile de résister au Parasite.
Stade interstellaire
Le Parasite est alors en mesure d'utiliser la technologie à sa disposition pour quitter le monde qu'il a infecté et voyager vers d'autres mondes. Ce stade est le plus dangereux de tous, car l'infection peut alors rapidement se répandre à une galaxie entière. Une évolution logique de ce stade est le Transgalactique, où le parasite peut voyager vers une autre galaxie.

Société[modifier]

Vu par Tsutomu Nihei dans La Quarantaine.

Le Parasite ne développe pas de société à proprement parler. En effet, il ne possède ni culture, ne se scinde pas en groupuscules aux objectifs différents et n'applique aucun système marchand. Tout les Parasites, sans exception, sont poussés par un désir commun et immuable de se répandre toujours plus loin en infectant un nombre de mondes toujours plus important, et chaque parasite sait quelle est sa place dans le système mis en place dans ce but, qu'elle soit de contrôler d'autres formes ou de se sacrifier.

Le Parasite est un macro-organisme, et chaque forme peut être considérée comme un élément d'un tout formant ce qu'on appelle le Parasite. Les Forerunners qualifient cette société primitive de socialisme utopique.[1]

Rapports aux Covenants[modifier]

Face au Parasite lors de leur exploration de l'Installation 04, les Covenants réagirent tout d'abord en tentant de maîtriser l'infection. Néanmoins, tous les membres de l'Alliance ne perçurent pas le Parasite de la même façon.

  • La majorité des membres, les soldats, les virent comme des ennemis potentiels, qui devaient être éradiqués, à l'instar des humains.
  • Les Prophètes considérèrent un temps la possibilité que le Parasite soit une épreuve envoyée par les Dieux pour les tester, et voir s'ils étaient aptes au Grand Voyage.[36]
  • Certains cas extrêmes, comme celui des Governors of Contrition, considéraient le Parasite comme une forme de vie suprême, une présence des Dieux dans l'Univers matériel, et que l'infection, le fait d'appartenir à cette espèce, était un cadeau divin, ce qui les poussa à s'offrir délibérément au Parasite.[37]

Développement[modifier]

Les Parasites sont inspirés des romans Starhammer et la série The Vang de Christopher Rowley.[38] Ils ont été conçus par Jason Jones dans Halo : Combat Evolved, à l'époque où il devait s'agir d'un RTS, pour amorcer un changement de gameplay et apporter au jeu une ambiance horrifique. Ils devaient alors être une forme de vie exploitée comme une arme par les Covenants. Les recherches visuelles furent confiées à Robert McLees, qui n'appréciait pas l'histoire des Parasites. La forme porteuse fut la première conceptualisée et serait basée sur une infection du pouce de son cousin.[39] La faune prévue pour le jeu fut supprimée à cause de contraintes de temps, de design et de performances, mais également pour conférer un plus grand impact à l'apparition du Parasite.[40]

Durant la phase conceptuelle du jeu, tous les Covenants devaient posséder une forme parasitée mais cette idée fut rejetée par manque de temps. Un proto-fossoyeur devait apparaître dans le niveau La Bibliothèque. Appelé The Librarian, il aurait servi de réservoir de mémoires et de compétences alors redistribuées aux formes de combat, les têtes des cadavres étant récupérées grâce à des formes de parasites dédiées à cette tâche. Un des concepts de fossoyeur de 2003 possédait des dents constituées de crânes de corps absorbés.[39]

Certains Parasites ont été supprimés dans les différents jeux de Halo à Halo 3 (voir éléments supprimés).

Le Parasite n'apparaît à aucun moment dans les jeux Halo 3 : ODST et Halo : Reach et dans la campagne de Halo 4.

Gameplay[modifier]


Divers[modifier]

  • Les Parasites seraient la raison de la classification ESRB Blood and Gore des jeux Halo. En effet, Halo 3 : ODST qui utilise le même moteur que Halo 3 est classifié uniquement Blood.


Galerie[modifier]


Notes[modifier]

  1. Le terme Flood est utilisé en français dans Halo : Combat Evolved, Halo : Les Floods, Halo : Les Fantômes d'Onyx et Halo Graphic Novel, indistinctement au pluriel ou au singulier.
  2. Certains médias montrent des cas d'infection réalisés par d'autres formes de Parasites que la forme d'infection. Dans Halo Wars, le nuage de spores peut infecter les unités du joueur, mais des organismes non protégés ont pu traverser des environnements saturés de spores dans Halo 2 et Halo 3. Dans l'adaptation animée de The Mona Lisa, une blessure infligée par les membres d'une forme de combat suffit à provoquer l'infection.


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 Halo 3, Bestiaire
  2. Halo : Primordium, ch. 33
  3. Halo : Les Mondes de verre, ch. 8
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3 et 4,4 Halo : Silentium, ch. 13
  5. 5,0 et 5,1 Halo : Silentium, ch. 24
  6. Halo : Silentium, ch. 4
  7. 7,0, 7,1, 7,2, 7,3, 7,4 et 7,5 Halo : Cryptum, ch. 34
  8. 8,0 et 8,1 Halo : Silentium, ch. 3
  9. 9,0, 9,1, 9,2 et 9,3 Halo : Primordium, ch. 41
  10. Halo : Silentium, ch. 13
  11. Halo : Evolutions, Soma the Painter
  12. 12,0 et 12,1 Halo : Cryptum, ch. ?
  13. 13,0 et 13,1 Halo : Primordium, ch. ?
  14. Halo : Silentium, ch. 17
  15. Halo : Silentium, ch. 24
  16. Halo 2
  17. Human Weakness
  18. Halo 3
  19. Halo 3, Le portail du Parasite
  20. 20,0 et 20,1 Halo : Spartan Assault, Coopération
  21. Halo : Tales from Slipspace, Something Has Happened
  22. Halo 5 : Guardians, REQ Card Flood
  23. Halo Encyclopedia, p. 162 (2011)
  24. Halo Encyclopedia, p. 175 (2011)
  25. The Art of Halo, p. 49
  26. 26,0 et 26,1 Bibliothèque (Halo Anniversary)
  27. Halo : Opération First Strike, ch. 27
  28. The Art of Halo 3, p. 26
  29. The Art of Halo, p. 50
  30. 30,0, 30,1 et 30,2 Halo Encyclopedia, p. 165 (2011)
  31. Halo : Opération First Strike, ch. 6
  32. Halo Encyclopedia, p. 167 (2011)
  33. Halo Encyclopedia, p. 168-169 (2011)
  34. Halo Encyclopedia, p. 166 (2011)
  35. Halo 3
  36. Halo 2 (édition limitée), Des Bribes dans l'espace
  37. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 22
  38. Gamespot - Halo Q&A--Past, Present, Future
  39. 39,0 et 39,1 Halo.bungie.net - Feast of Bones
  40. Bungie.net - One Million Years B.X. (Before Xbox) (Archive)


Humaines

UNSC / UEGInsurrection

Covenantes

Alliance CovenanteCovenants de Jul 'MdamaHérétiquesLames de SangheliosLoyalistesSéparatistesSectes covenantesServiteurs de la Vérité constanteRéformistesStoïquesMercenaires de Vata 'GajatKeepers of the One FreedomParias

Parasite

Précurseur / Parasite

Forerunners

ÉcoumèneRebelles CombattantsEntités