Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Preston Cole

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Personnages.
 Vous pouvez la compléter avec des informations tirées de Halo : Silent Storm.

Preston Jeremiah Cole était un officier de la Navy de l'UNSC ayant servi au cours de l'Insurrection et de la guerre Humain contre Covenant, et une des plus grandes figures militaires de l'UNSC. Son image publique a été largement enjolivée pour maintenir le moral de la population pendant la guerre, son prestige s'élevant même au-dessus de celui des Spartans-II[10] malgré les nombreuses controverses de sa carrière, Cole fut un réel génie stratégique et un commandant respecté.

Il est notamment à l'origine du protocole Cole, une loi centrale dans l’organisation de l'UNSC pendant le conflit contre l'Alliance Covenante, ainsi que sa victoire durant la deuxième bataille d'Harvest, qui lui valut le surnom de Héros de Harvest (Hero of Harvest).[11]

Biographie[modifier]

Vie civile[modifier]

Preston Cole est né le 3 novembre 2470 à Mark Twain, dans le Missouri sur Terre, de Jennifer Cole et Troy Cole. Il était le troisième fils d'une fratrie de trois sœurs et quatre frères et grandit dans un environnement hautement anormal au XXVe siècle : une ferme laitière dans une ville rurale reconstituée, étant parvenue à survivre pendant huit générations malgré la mainmise des agrocorporations, bien qu'avec de faibles revenus. L'éducation conservatrice de Cole lui conféra une éthique de travail et une discipline anachronique dans une société d'abondance, qui l'accompagneront dans sa carrière militaire.

Cole étudia à la Wallace Fujikawa Elementary School. Enfant sérieux et obéissant, à 10 ans, sa professeure Lillian Bratton notait son excellence dans tous les domaines, à l'exception de l'éducation physique et de l'art, ainsi qu'un manque de sociabilité. Même lorsqu'il jouait, Cole semblait travailler sans jamais s'amuser, voyant le monde avec un esprit purement analytique et peu imaginatif. Son QI Finchy-Franks était alors de 147, mais ses compétences étaient ralenties par le fatiguant travail de la ferme, que son père lui imposait en plus de l'école.

Cole parvint notamment à obtenir deux fois de suite un score parfait en algèbre élémentaire et produisit à 14 ans une dissertation sur la viabilité de la colonisation extensive, dans laquelle il utilisa l'équation de Drake pour estimer le nombre de colonies potentielles et cita Yeats pour conclure que la théorie de l'évolution pouvait modéliser l'éloignement des valeurs morales qui se produirait entre la Terre et ses colonies, menant fatalement à un conflit. Sa professeure jugea le travail trop spéculatif, mais il se révéla être quasi-prophétique.

Au fil des années, les résultats scolaires de Cole baissèrent progressivement, probablement par ennui et par manque de reconnaissance dans le système scolaire classique. Avec de faibles moyens et un rêve de colonialisme romancé conféré par les médias de masse, Cole se tourna vers l'UNSC[1] et s'engagea comme recrue dans la Navy dès l'obtention de son diplôme à 18 ans, le 21 septembre 2488, avec l'idée de participer à l'expansion de l'humanité et de devenir lui-même un colon fermier, étant particulièrement admiratifs des colons abandonnant la vie tranquille de la Terre pour se jeter à corps perdu dans l'inconnu pour le bien de l'humanité.[5]

Enseignement militaire[modifier]

Cole passa son entraînement initial à l'UCMB Sierra Largo, où l'instructeur L. Graves remarqua ses excellentes aptitudes : si ses capacités physiques étaient standards, le score de Cole au test Gratney-Walis Hierarchical Aptitude était exceptionnel, démontrant une grande obéissance aux ordres ainsi qu'une forte volonté et prise d'initiatives. En réalité, les faibles aptitudes sociales de Cole l'empêchaient de comprendre la manière de penser de son entourage, et il considérait plus facile de suivre les ordres sans discuter. Cole reçut à cette occasion six semaines d'entraînement à la microgravité et à la gravité zéro. Graves recommanda que Cole soit déployé au plus vite afin de devenir un sous-officier, plutôt que d'être recruté comme élève-officier ou spécialiste. Cole fut plus tard influencé par cette même idée que tout soldat se devrait d'avoir eut une expérience du terrain avant de pouvoir devenir un officier.

Cole reçut sa première affectation à bord du CMA Season of Plenty en 2489. En tant que matelot breveté, il continua à étudier passionnément l'histoire ancienne et les théories des champs quantiques. En septembre 2489, l'enseigne Otto Seinmann, persuadé que les lectures de Cole visaient uniquement à lui créer une bonne image auprès des officiers, lui donna l'ordre de vérifier les calculs de variété Shaw-Fujikawa qu'il avait préparés pour un saut en sous-espace. Seinmann fut finalement envoyé hors du pont et Cole considéra la directive comme un ordre permanent. Tous deux recommandèrent Cole à l'Académie Lunaire dans le rapport biannuel en novembre. Sur cette période, Cole envoyait régulièrement des messages à son frère Michael, où il se décrivait comme débordé mais heureux de progresser vers son rêve colonial.[5]

Cole fut diplômé de l'Académie Lunaire magna cum laude en 2493, avec une spécialisation du Rutherford Science Magistrate. Durant sa troisième année, Cole fut impliqué dans un incident avec l'amiral Konrad Volkov, dont les détails sont méconnus. Le 7 juin 2492 Cole, un de six élèves, témoigna devant une cour martiale n'avoir observé aucune brèche dans le périmètre de l'académie. Suspecté de couvrir un autre élève pendant l'audience, Cole soutint que son rôle en tant qu'officier n'était pas de considérer ses propres intérêts, et fut accusé d'outrage à la cour par le colonel Mitchell Lima. Les charges furent néanmoins abandonnées. Cole épousa Inna Volkov, la fille de l'amiral, le 17 août 2492, et Ivan Cole naquit le 12 décembre de la même année.

Étant donné qu'Inna était donc enceinte de cinq mois au moment du mariage, l'affaire Volkov est très probablement une affaire montée par l'amiral afin de couvrir un potentiel scandale familial entre sa fille et un élève sorti illégalement de l'académie pour la rencontrer. De plus, les analyses ADN prouvèrent que Cole n'était pas le père de l'enfant. Les partisans de Cole soutiennent qu'il aurait, connaissant la situation et par chevalerie, soit accepté d'aider l'amiral ou proposé de l'aider en mentant face à la cour puis en épousant Inna pour donner un père à son enfant, le réel père étant soit inconnu soit répudié par l'amiral. Les opposants de Cole soutiennent quant à eux qu'il profita de la situation pour gagner les faveurs de l'amiral et s'assurer son soutien pendant sa carrière.

Cole et Inna passèrent deux semaines en lune de miel avant qu'il ne soit affecté à l'UNSC Las Vegas. Les deux époux eurent deux fils et une fille, que Cole soutint pendant le reste de sa vie.[6]

Insurrection[modifier]

Début 2494, alors qu'il était officier assistant de navigation et enseigne de seconde classe[Note 3] à bord de l’UNSC Las Vegas, Cole fut impliqué dans ce qui deviendra l'incident du Callisto. Lorsque les insurgés prirent le contrôle de la corvette UNSC Callisto, l’UNSC envoya l’UNSC Jericho, l’UNSC Buenos Aires et le Las Vegas pour le traquer. Lorsqu'ils trouvèrent et prirent en chasse le vaisseau le 2 mars, le Callisto utilisa un explosif minier pour détruire un astéroïde, et les vaisseaux de l'UNSC furent lourdement endommagés par les débris. Cole fut le seul officier à bord à ne pas être mort ou évanoui, et prit le contrôle du vaisseau avec l'intention de vaincre le Callisto coûte que coûte.

Après avoir repris le contrôle du Las Vegas, Cole signala sa reddition et demanda au Callisto une assistance médicale pour les survivants. Suivant la Common Space Law, le Callisto accepta et s'amarra au Las Vegas, mais Cole avait fait préparer un missile Ares qu'il fit partir depuis son pont jusque dans celui du Callisto, outrepassant son blindage et causant des dégâts massifs à l'ennemi. Il manœuvra ensuite la proue du Las Vegas dans la coque endommagée du Callisto et menaça de faire feu et couper le vaisseau en deux si ils ne lui laissaient pas l'accès à l'ordinateur de bord.

L'incident permit à la fois de démontrer le cruel manque de préparation de l'UNSC face aux tactiques de guérilla des rebelles, mais également la flexibilité tactique de Cole lui-même, qui avait non seulement utilisé un missile de manière novatrice, mais également outrepassé les tabous moraux autour de la Common Space Law pour amener l'ennemi dans un piège. Cette dernière transgression fit hésiter l'amirauté entre remettre une Légion d'Honneur à Cole où l'amener en cour martiale, mais ils choisirent de ne pas commenter l'incident pour éviter de faire jurisprudence. Pour Cole, cela signifiait également que plus jamais un ennemi ne lui porterait assistance.[7]

Bellicose[modifier]

Non sans protestations, Cole fut promu enseigne de vaisseau de première classe[Note 3] et se vit confier sa propre corvette, avec laquelle il patrouilla les colonies extérieures et remporta près d'une douzaine de combats contre des forces rebelles. En 2500, il fut propulsé au grade de capitaine de vaisseau et se vit confier l'UNSC Gorgon, le premier vaisseau doté d'un canon à accélération magnétique. Cette promotion permit à l'UNSC de faire de Cole sa figure de proue, opposant les actions violentes des rebelles à la dignité et au génie stratégique des militaires, afin de contrer la sympathie grandissante de l'opinion publique pour l'Insurrection. Mais en mai 2500, Inna divorça de Cole après trois extensions consécutives de son service dans les colonies extérieures, et coupa toute communication entre lui et leurs enfants. Bien que psychologiquement meurtri, Cole refusa d'abandonner son devoir envers l'humanité et continua sa campagne contre les rebelles.

Sur la même période, Cole fit face pour la première à un des plus grands obstacles de sa carrière : le vaisseau rebelle Bellicose, commandé par un mystérieux capitaine capable de rivaliser avec l'ingéniosité tactique de Cole. Le Bellicose échappa deux fois à Cole et parvint à créer un match nul durant l'escarmouche de Theta Ursae Majoris le 2 juin 2501 après avoir survécu à un tir de CAM en détournant sa trajectoire avec des explosions de missiles Archer, prouvant que l'arme fatale de l'UNSC pouvait être vaincue. Avant de s'enfuir, le capitaine du Callisto moqua Cole par messages interposés.

Mentalement épuisé par sa situation familiale et la traque du Bellicose, son Moby Dick personnel, Cole passa une permission sur la planète Roost en septembre 2501, où il rencontra Lyra, colon diplômée en ingénierie nucléaire devenue barmaid et pêcheuse sur Roost. Séduit par cette femme hautement intelligente mais dévouée à la cause coloniale, Cole fit de Roost son port d'attache et y passa un mois complet en juin 2502 après les dégâts subits durant l'escarmouche de Capella. Début novembre, Cole et Lyra, enceinte, se marièrent, laissant entrevoir à Cole l'espoir de se construire une nouvelle vie.

Mais le répit de Cole prit fin après 17 mois lorsque l'ONI découvrit que Lyra était en réalité Lyrenne Castilla, leader rebelle et capitaine du Bellicose, en juin 2503. L'amiral Michael Stanforth, en bons termes avec Cole, le prévint par avance que l'ONI venait le chercher sur Roost, donnant à Cole une chance de livrer Lyrenne à l'ONI lui-même pour prouver sa bonne foi. Celle-ci était néanmoins déjà en fuite, laissant derrière elle les messages échangés à Theta Ursae Majoris comme preuve de son identité. Cole fut rapatrié sur Reach et subit un long interrogatoire de l'ONI, qui le suspectait d'avoir livré des informations à l'ennemi. Cole nia toute fuite, son stoïcisme reflétant son passage en cour martiale à l'Académie Lunaire 11 ans plus tôt. Cole ne fut pas envoyé en cour martiale en l'absence de preuves à son encontre et pour ne pas défaire l'image construite autour de lui par l'UNSC, ainsi que grâce au soutien de Stanforth, mais il fut retiré du front et placé à un poste administratif[8] avec le grade de contre-amiral.[9] Le Bellicose plongea dans l'atmosphère d'une géante gazeuse durant la bataille de Theta Ursae Majoris le 2 janvier 2504 et fut considéré comme détruit.

Cole était un héros pour l'humanité, mais un homme brisé.[8] Toutes les requêtes de Cole concernant son transfert au front et ses propositions pour améliorer l'efficacité des troupes furent ignorées. Après 8 mois, il accepta de partir en retraite anticipée, avec le grade de vice-amiral. Dans les années qui suivirent, Cole se maria et divorça trois fois avec des femmes plus jeunes que lui, abîmant son image publique. Alcoolique, son foie dut être remplacé par un organe flash-cloné à cause d'une cirrhose le 11 mai 2525, et plus tard son cœur et son système endocrinien après deux attaques cardiaques.[9]

Contre l'Alliance Covenante[modifier]

Malgré sa descente aux enfers, Cole restait l'élément stratégique le plus intelligent de l'UNSC, et il continuait à étudier religieusement l'histoire militaire navale de Xerxès, Grant ou Patton, ainsi que les théories mathématiques du sous-espace comme les matrices de réunification des champs de Hilbert dans les singularités en spirales non bornées. Lorsque la déclaration de guerre de l'Alliance Covenante à l'humanité atteignit Reach fin octobre 2525, l'amirauté chercha immédiatement à faire revenir Cole. A posteriori, il fut également envisagé d'en faire un bouc émissaire en cas d'échec.

Le 2 novembre 2525, les officiers Demos et Hopper se rendirent chez Cole pour lui proposer de revenir au service actif. Négligé et fatigué, Cole accepta l'offre, et après un passage dans sa chambre et sa salle de bain, en ressortit comme ressuscité. Le 15 novembre, Cole avait le contrôle du croiseur superlourd UNSC Everest et analysait les rapports de contact du CMA Heracles et de la Bataille de Chi Ceti. Aux commandes du massif groupe de combat X-ray, Cole gagna la première victoire sur les Covenants durant la deuxième bataille d'Harvest du 1er mars 2526, prouvant que l'ennemi extraterrestre pouvait être vaincu par l'emploi stratégique des canons à accélération magnétique. Certains estiment a posteriori que si Cole n'avait pas été rappelé au service actif, les Covenants auraient atteint la Terre en 3 ans au lieu de 27.

Cole participa ensuite à la bataille de la Grande Ourse de mai 2531 et assista au premier interrogatoire d'un prisonnier covenant, le Sujet 386. Prenant conscience que l'ennemi ne ciblait pas spécifiquement la Terre, mais visait l'extermination totale et méthodique de l'humanité, Cole soumit à l'ONI le protocole Pied Piper, le prototype de son protocole Cole, visant à empêcher les Covenants de mettre la main sur toutes coordonnées spatiales utiles. Si le protocole ne fut officiellement implémenté qu'en 2535, Cole le fit appliquer dans sa flotte dès sa conception.

Entre début mars 2526 et fin juin 2541, Cole mena 28 engagements, dont la bataille de la Grande Ourse, la bataille d'Alpha Aurigae, la bataille de Xi Bootis, la bataille de Leonis Minoris et la bataille d'Alpha Cephei. Cole ne refusa d'engager que deux combats face à la supériorité numérique ennemie, et toujours pour revenir avec des renforts. Une telle période de service étendue, sans réaffectation des forces ni permission du commandant, aurait normalement été inconcevable, mais la présence de Cole au front était nécessaire pour ne pas impacter négativement le moral des troupes. Cette tension psychologique a été comparée à mener répétitivement et consécutivement le siège de Fort Alamo et les batailles des Thermopyles, de Stalingrad et de Pearl Harbor. Autrefois poussé par l'idéal d'expansion de l'humanité, la vision de Cole avait été pervertie en une succession de morts qu'il ne pouvait éviter.[9]

Cole cessa de tenir des journaux personnels en 2533 et fut finalement placé en charge de toutes les opérations militaires dans le secteur Trois.[2] En 2535, il se trouvait sur Falaknuma où il débriefa le lieutenant Jacob Keyes à la suite des évènements des Décombres.[12]

Psi Serpentis[modifier]

Le 6 mars 2543, un vaisseau identifié comme le Bellicose intervint en faveur de l'UNSC durant la bataille de 18 Scorpii. Cole lut probablement le rapport et un changement sembla s'opérer dans ses objectifs à cette période. Afin de contrer le rassemblement d'une flotte covenante dans le secteur Trois, il réquisitionna une grande quantité de matériel depuis Reach, dont la carcasse de l'UNSC Io ainsi que la résolution d'un complexe calcul de sous-espace par les réseaux d'IA locaux.

Durant bataille de Psi Serpentis du 18 avril 2543, Cole parvint à détruire une flotte de plus de 300 navires covenants au prix de son propre sacrifice lorsqu'il causa l'explosion de la géante gazeuse Viperidae. L'UNSC reçut l'aide d'une flotte de vaisseaux rebelles menés par le Bellicose durant la bataille. Un jour de deuil fut décrété le 28 juillet 2543, et la place de héros de l'UNSC fut reprise par les Spartans-II avec l'implémentation de la directive 930 en 2547.[2]

Le 30 décembre 2552, l'agent de l'ONI CODENAME : Surgeon rendit un rapport complet sur la vie de Cole à CODENAME : Usual Suspects, avec pour objectif de déterminer si Cole était réellement mort à Psi Serpentis.[10] En effet, de nombreux éléments laissent à penser que Cole utilisa la carcasse de l'UNSC Io pour remplacer son départ à bord de l’Everest. Les calculs demandés aux IA concernaient un saut en atmosphère, le même qui aurait sauvé le Bellicose à Theta Ursae Majoris 39 ans plus tôt, et lui aurait permis de se faire passer pour mort. L'intervention des rebelle à Psi Serpentis pointe également vers une reprise des contacts entre Cole et Castilla, le motif de Cole aurait donc été de fuir les combats et ses responsabilités pour finalement trouver la paix qu'il a longtemps cherché.

Selon les IA Phoenix et Lackluster, l'analyse des indices conclut à la survie de Cole à 89,7 % de certitude. Si Cole était toujours vivant en 2552, il aurait eu 82 ans administratifs et environ 60 ans biologiques. Il serait à la tête d'un groupe insurgé, de colons libres ou de déserteurs, potentiellement affiliés aux colonies non officielles et aux forces ayant combattu indépendamment les Covenants vers le côté Sagittaire du Bras d'Orion, dont parlent certaines rumeurs.[2]

Divers[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le mémorial de l'ONI situe sa date de naissance au 4 avril 2484.
  2. Selon The Impossible Life and the Possible Death of Preston J. Cole, son matricule est 00814-13094-BQ, mais il est ignoré car il ignore le format standard qui veut que les deux dernières lettres correspondent aux initiales du porteur.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 The Impossible Life and the Possible Death of Preston J. Cole identifie Cole comme Second Lieutenant en 2494 et First Lieutenant entre 2495 et 2500. Ces grades n'appartiennent pas à NavCom, mais à UniCom. Dans cet article, ces grades sont donc corrigés par ceux correspondant dans le système de NavCom, respectivement Ensign et Lieutenant, Junior Grade.
  4. Selon les sources, le grade de Cole pour le reste de la guerre Humain contre Covenant varie entre amiral et vice-amiral.
    Selon Halo Wars : Genesis et la chronologie de Halo Wars, il fut promu de vice-amiral à amiral suite à la deuxième bataille d'Harvest en 2526, un événement annoncé sur des canaux publics. Halo : La Chute de Reach, Halo : Le Protocole Cole, Halo Encyclopedia, le mémorial de l'ONI, le Halo Wars Launch Site et le manuel de Halo : Combat Evolved mentionnent tous Cole comme un amiral après 2526.
    La biographie de Cole dans Halo : Evolutions, The Impossible Life and the Possible Death of Preston J. Cole, n'indique néanmoins aucune promotion après 2526 et désigne toujours Cole comme vice-amiral. Le Canon Fodder Bulkhead Banter confirme cette version en désignant Cole comme vice-amiral.

Sources[modifier]


AbiadJilan al-CygniAmtowerAustenBettersBradleyDavid BrightlingJason BurtBadia CampbellGabriela CastanedaCernyChoXaing ChoDaniel ClaytonPreston ColeKeith CollingwoodR. ConeyCullenJames CutterDe BlancAndrew Del RioDominiqueEllen DowskiMattius DrakeDunkirkBethany DurrunoEricTheo FigueroaRyan FrankRoland FreemontFrenchFryeJ. GarciaGerovShauna GlasgowGomezTedra GrantOscar GreysonRick HaleHallJoseph HarperHealyAki Hikowa« Hocus »Terrence HoodIglesiasJaggersJames (Infinity)Kristóf JenJenkinsYsionris JeromiJespersenJetJohnson (Spirit of Fire)JorgensonJunoJacob KeyesMiranda KeyesDale KilkinDante KirtleyKovalicKwanKwonK. LanbaRichard LashThomas LaskyHarold LewisRai LiWilliam LovellVioleta MaldiniMalikiFrancis MallardeSamuel MarcusJean MawikiziMcNallyMcRobbFranklin MendezMitchellMary MurphyW. MurrayKopano N'SingileO'NeilOnikaPascalPasqualeCarl PattersonPauleyPetersonShiela PolaskiPriselkovGail PurdyCarol « Foehammer » RawleyAlexander ReavesRemiArthur ResnickRichardsonRinkishaleRobinsonRyderCyrus ShawThom ShephardSinghElizabeth SparkHieronymus Michael StanforthBill StreeterEdgar SykesTaylorHoratio TemkinBerlin TurskGraselyn TuwaMaribeau VerediKonrad VolkovWallaceWangH. T. WardJulian WatersWilliam WebbWelkeWilliamsDanforth WhitcombWrenJoe YangYaoDmitri ZhengI. Zhou