Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

UNSC Infinity

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher


Vous cherchez peut-être : Infinity (homonymie).


UNSC Infinity
H4-Concept UNSC Infinity (John Liberto 02).jpg
Informations
Devise :

Audere Est Facere[1]

Identifiant :

INF-101[2]

Type et classe :

Transporteur de classe Infinity

Flotte :

Expeditionary Strike Group 1 (date inconnue)[3]

Commandant :

Andrew Del Rio, puis Thomas Lasky

Intelligence artificielle :

Roland (anciennement Aine)

Construction :
Statut :

En service

Batailles :
Voir source - Modifier - Liste

L’UNSC Infinity est un navire expérimental conçu par l'UNSC à partir de technologies covenantes et forerunners récupérées au cours de la guerre Humain contre Covenant[5] et celles trouvées dans le monde bouclier 006[6]. Conçu à l'origine comme une des dernières stratégies de l'humanité contre l'Alliance Covenante, il ne fut terminé que peu de temps avant la fin de la guerre et officiellement lancé bien après.[1] Il fut alors reconverti en vaisseau amiral à but autant militaire que scientifique. Il s'agit du plus grand vaisseau jamais construit par l'humanité, et également celui ayant la plus grande puissance de feu.[7] Le vaisseau est tellement grand qu'aucun dock de l'UNSC ne permet de l'arrimer[8] et est surnommé « le fleuron de l'UNSC Navy » (flagship of UNSC Navy).[3]

Les moteurs de sous-espace sont tirés d'une rétro-ingénierie de technologies forerunners, installés avec l'aide du docteur Halsey.[9] Leur origine a à plusieurs reprises porté préjudice au vaisseau, à cause d'interactions avec les artéfacts de Requiem.


«

A warship unparalleled in human innovation, UNSC Infinity is easily the largest and most powerful vessel ever employed by Earth. Although it was originally designed to contend with the Covenant, the war's end recommissioned Infinity for peaceful exploration and research - until it discovered the Forerunner world of Requiem and was mercilessly pulled into the maw of the planet. Now, the fate of Infinity and its crew is inexorably tied to that of the Master Chief, as the ending of a 100,000-year story finally takes shape.

L'UNSC Infinity, un vaisseau de guerre sans équivalent dans l'innovation humaine, est sans conteste le plus grand et le plus puissant bâtiment jamais employé par la Terre. Conçu à l'origine pour faire face aux Covenants, l’Infinity a cependant été réemployé à la fin de la guerre pour des missions pacifiques d'exploration et de recherche - Jusqu'à ce qu'il découvre Requiem, un monde des Forerunners, et qu'il soit irrémédiablement attiré dans sa gueule. Désormais le destin de l’Infinity et de son équipage est inéluctablement lié à celui de Major, lorsqu'une histoire vieille de 100 000 ans est sur le point de se conclure.

Halo Waypoint.[7]
»


Historique[modifier]

Construction[modifier]

«

Je suis satisfaite. Nous disposons d'un vaisseau efficace, capable de faire mourir de trouille les Sangheilis. Ou mourir tout court.

I’m satisfied we’ve got a vessel that’ll not only loosen Sangheili bowels, but that can also vaporize them.

Margaret Parangosky.[5]
»

La construction du navire a débuté en 2544[1][Note 1] dans le nuage d'Oort au-delà du système solaire[6] en tant qu'un des piliers du projet OUROBOROS, le plan de l'UEG pour la survie de la civilisation humaine. Il fut à l'origine pensé pour être un vaisseau colonial en cas de victoire de l'Insurrection, des Covenants ou d'une autre catastrophe, mais finit cependant par être reconverti en vaisseau de guerre sans que ses principaux supporteurs n'aient été informé.[4] Le secret était assuré par des travailleurs y ayant stationné en permanence il y a plusieurs années, avec un black-out total des communications[6]. La plupart des travailleurs étaient sélectionnés parmi des célibataires sans famille, afin d'assurer leur disponibilité. Certains scientifiques de talent, tels que Catherine Halsey et Henry Glassman travaillèrent sur le navire, contre son gré et à l'insu d'une grande partie de l'équipage dans le cas d'Halsey.[5] Les autres principaux architectes du vaisseau sont : le vice-amiral Elizabeth Spark, le capitaine de frégate Oscar Greyson et les docteurs Dana Wolff et Sada no Okuni.[4] L'énorme coût du navire empêcha cependant l'ONI de garder l'existence de l’Infinity complètement secrète. Des membres supérieurs de la Navy, tels que le contre-amiral Saeed Shafiq, sont conscients de l'existence du navire[6]. Étant donné l'implication de la Navy dans le projet, ces derniers avaient un droit de décision sur son commandant, et ils choisirent Andrew Del Rio[Source manquante] quelques années avant 2553, notamment car il s'agissait d'un des rares commandants à pouvoir disparaître pour un projet secret sans attirer l'attention[6]. Cette décision déplut fortement à Parangosky, chef de l'ONI, qui lui adjoignit Thomas Lasky, en qui elle avait confiance, en tant que commandant en second.[5] Au cours de sa construction, il subit un abordage qui fut maîtrisé par les premiers Spartans-IV.[10]

MYTH-Earth's Fleet (Isaac Hannaford).jpg

En mars 2553, la technologie de la découverte récente du monde bouclier Trevelyan a été planifiée pour être incorporée dans le navire. L'affinage de la navigation en sous-espace, en particulier, était attendue pour pousser le processus de construction en avant.[6] Certaines autres technologies provenaient d'Onyx. À l'époque, pas moins de sept Ingénieurs améliorant d'eux-mêmes les installations étaient présents dans la salle des machines, dont A-Été-Ajusté.[5] Ils provoquaient néanmoins quelques failles de sécurité étant donné qu'il était impossible de les enfermer à cause de leur habilité à démonter n'importe quel verrou et de leur habilité à absorber des données sensibles.[11] Plusieurs Spartans-IV étaient affectés à l’Infinity avant que les premiers essais ne commencent[6]. Serin Osman et Naomi-010 eurent l'occasion d'inspecter les plans du vaisseau fournis par Parangosky.[12]

«

Il n'a pas de moquette, mais il est rapide et très méchant.

No carpets, but she’s fast and nasty.

»

Le premier essai en conditions réelles du navire consista en l'intervention du bâtiment durant la guerre civile sangheilie. L’Infinity y utilisa son armement afin de soutenir les forces de Thel 'Vadam lors du siège de Vadam.[14] Ce premier essai permit de juger de l'efficacité des réacteurs, qui permettent une précision impressionnantes avec un écart spatial d'un kilomètre et temporel d'une seconde avec les prévisions,[13] ainsi que l'armement, de déceler tout maillon faible dans l'équipage et surtout de faire une démonstration de puissance aux Élites.[15]

À un certain moment, le docteur Halsey fut transférée hors du vaisseau. Il est également vraisemblable que Aine, l'IA du vaisseau pendant sa conception ait été retirée entre-temps, laissant l’Infinity sans IA pendant un certain temps.

Requiem[modifier]

L'Infinity récupérant le Recomposeur du Halo Gamma.

Mis en service le 21 février 2557,[16] l’Infinity était parfaitement fonctionnel et avait pour mission de rechercher les Halos afin d'y établir des bases de recherche. Il avait auparavant assisté la station Ivanoff à déplacer le Recomposeur depuis l'Installation 03.[17] Lorsque les scientifiques sur le Halo découvrirent un nouveau signal forerunner, le vaisseau le suivit jusque sur Requiem,[18] où il capta le signal de détresse de l'UNSC Forward Unto Dawn et suivit immédiatement sa trace.[19] John-117 et Cortana, à l'intérieur de la planète[20], captèrent tardivement le signal de l’Infinity et, en tentant de les prévenir du danger du puits de gravité de la planète en se rendant au cœur de celle-ci pour amplifier leur signal, ils réveillèrent Le Didacte tout en échouant à prévenir le vaisseau qui fut aspiré et s'écrasa à l'intérieur.[21]

L’Infinity s'échappe de Requiem alors qu'elle est propulsée dans l'étoile Epoloch.

Aussitôt prit d'assaut par les forces covenantes et forerunners locales, les forces de l’Infinity luttèrent et réussirent à repousser le Cryptum du Didacte, qui tentait de scanner les données du vaisseau afin de localiser le Recomposeur.[17] Une opération terrestre fut menée pour détruire les canons à particules menaçant le vaisseau ainsi que le puits de gravité le maintenant au sol, mais malgré l'insistance de John-117 concernant l'importance de détruire le Didacte, Del Rio ordonna le départ du vaisseau.

Celui-ci rentra sur Terre sain et sauf en passant par la station Carinae.[22] À son arrivée, Del Rio fut radié de son poste de capitaine pour avoir abandonné le Major et remplacé par le commandant en second Lasky, promu capitaine à cette occasion. Lorsque le Mantle's Approach s'attaqua à la Terre, l’Infinity déploya des chasseurs contre lui et assistèrent l'infiltration du Broadsword du Major en détruisant à coup de CAM le bouclier d'accès au réacteur.[23]

En février 2558, l’Infinity revint sur Requiem pour y continuer les recherches. Entre-temps, une IA avait été embarquée à bord : Roland.[24] Suite à la découverte d'un artefact, des coupures de courant intervinrent régulièrement,[25] forçant l'équipage à faire appel à l'experte en matière de technologie forerunner : Halsey fut ramenée à bord par l'UNSC Aladdin.[9] Des Chevaliers prométhéens réussirent par la suite à s'y téléporter,[26] et le vaisseau fut bloqué en orbite de Requiem par l'artefact à bord. Alors que la planète se jetait dans l'étoile Epoloch, le lien fut brisé par les Spartans des équipes Crimson et Majestic, permettant au vaisseau de se retirer avant la destruction de Requiem.[27]

Ealen IV[modifier]

Après le débriefing de la mission sur Requiem à Bravo-6 sur Terre le 3 mars 2558, l’Infinity fut désigné pour transporter et protéger l'amiral Hood durant la rencontre entre l'UNSC, Thel 'Vadam des Lames de Sanghelios et le chef Brute Lydus sur Ealen IV deux jours plus tard. Lasky accompagna la délégation en surface et confia temporairement le commandement au commandant Bradley. La réunion fut interrompue par l'attaque des mercenaires de Vata 'Gajat et la trahison du Spartan-IV Vladimir Scruggs, et un brouillage empêcha toute communication avec les vaisseaux en orbite, où les Brutes accusèrent l’Infinity de provoquer le brouillage.

Lasky et la Spartane Ray parvinrent à détruire le brouilleur en surface et contacter l’Infinity pour avertir les vaisseaux de la situation, et l’Infinity et les forces Élites et Brutes s'unirent, poussant 'Gajat à retirer ses troupes. Une cérémonie en l'honneur des Spartans morts durant la bataille fut organisée à bord.[28]

Daniel Clayton[modifier]

ESC5-UNSC Infinity & Oth Lodon space station.png

Alors que Lasky, en accord avec l'amiral Hood, partait enquêter sur le traître qui a révélé la position de la réunion sur Ealen IV, Hood prit temporairement le commandement du vaisseau le 8 mars pour un voyage de test, qui se transforma en mission de sauvetage après réception du message de détresse du vaisseau civil Pilgrims Pride à Artesia-702.

Arrivé trois jours plus tard, l’Infinity s'apprêtait à porter secours au vaisseau quand l'équipage de celui-ci attaqua. Le Pilgrims Pride fut détruit, mais les aéronefs utilisés pour l'attaque furent identifiés comme provenant de l'UNSC Spirit of Fire, ce qui attisa la curiosité de Hood, en partie responsable de la disparition du vaisseau durant la guerre. L’Infinity remonta jusqu'au point de départ du Pilgrims Pride, la planète Oth Lodon dans l'espace Brute, où il fut pris en embuscade par les mercenaires de Vata 'Gajat sous le commandement de Daniel Clayton, fils du capitaine Cutter et ennemi de Hood affilié aux insurrectionnistes de la Nouvelle alliance coloniale. L’Infinity fut touché par le tir de la station ennemie et l'équipage du pont subit des pertes : Bradley fut tué et Hood grièvement blessé. Bien que toujours sous les ordres de Clayton, 'Gajat comptait également s'accaparer la gloire de la destruction de l’Infinity, mais sa flotte fut détruite et la station neutralisée par l'intervention de Palmer et de l'équipe Majestic.

Au terme de la bataille, Clayton fut capturé et Lasky revint à bord deux jours plus tard, ayant appris de son côté l'identité de Clayton au moment où celui-ci prenait d'assaut le vaisseau.[29] Du 22 mars au 12 avril, l’Infinity fut immobilisé suite au combat à Oth Lodon et l'équipage en permission sur Terre.[30]

Ven III[modifier]

ESC12-Bataille de Ven III - 02.png

Suite à la découverte d'une arme biologique sur la planète Ven III le 9 mai, l'amiral Osman confia à Lasky la mission de neutraliser cette menace discrètement en déployant une petite équipe de Spartans dès le lendemain. L’Infinity resta à distance du terrain afin de conserver la discrétion requise, mais les communications avec l'équipe furent coupées durant l'opération. Lasky négociait avec Palmer le détachement d'une nouvelle équipe quand Ray parvint à rétablir le contact et prévenir de l'existence d'une immense citée souterraine Kig-Yar sous la planète. Lasky décida alors de déroger aux ordres et de lancer une attaque d'envergure contre la planète.

À terme, la menace de l'arme biologique fut neutralisée par une intervention de l'ONI, la cité Rapace détruite, et Osman satisfaite, mais Lasky et Palmer devinèrent que les paramètres de mission risquée et la rétention d'informations concernant la cité Rapace faisaient partie du plan d'Osman visant à forcer l’Infinity à intervenir en mesure urgence en l'absence de décision du haut commandement pour éliminer la menace pirate.[31]

La clé de Janus[modifier]

Cette section attend d'être complétée par vos soins avec des informations tirées de Halo : Escalation.
ESC15 bataille d'Aktis IV.jpg

Alors que l'attention de l'UNSC se concentrait sur la colonisation et la défense contre l'insurrection et les Covenants, le docteur Halsey, prisonnière de Jul 'Mdama depuis la campagne de Requiem, cherchait à s'emparer de la deuxième partie de la clé de Janus. Elle convainc pour cela 'Mdama de lancer un assaut sur la planète Oban, afin d'attirer l’Infinity et modifier ses moteurs pour lui tendre un piège à retardement. Le plan fonctionna et malgré la défaite des Covenants sur Oban, le saut en sous-espace initié par l’Infinity en direction du lieu de la prochaine base Galiléo fut faussé et le vaisseau immobilisé dans un secteur lointain, baptisé secteur Aktis. Après avoir déployé des troupes sur Aktis IV, l'UNSC découvrit un artéfact apparemment en rapport avec la clé, convainquant le docteur Glassman de sortir la clé de l’Infinity, conformément aux plans d'Halsey.

Le plan fut perturbé par l'intervention de Sali 'Nyon, et l’Infinity de nouveau placé face à la flotte de Jul 'Mdama.[32]

L'opération : ATHENA terminée, l`Infinity retourna sur Terre pour entretiens et rotation de son équipage avant de se rendre sur Kamtchatka.[33]

Entités[modifier]

Cette section attend d'être complétée par vos soins avec des informations tirées de Halo 5 : Guardians.
Cette section contient des informations tirées de Halo : Fractures susceptibles de spoiler.

Peu avant le 23 octobre 2558, l’Infinity, à la tête de l'Expeditionary Strike Group 1, engagea la flotte des Covenants de Jul 'Mdama à Kamtchatka dans le cadre de l'opération : ANCHORITE.[34] Le 23 octobre, il déploya la Blue Team qui mena l'opération : BIRD IN HAND.[35] Peu après, le vaisseau accueillit le docteur Halsey, capturée par l'équipe Osiris durant les évènements de Kamtchatka.[36]

L’Infinity vint notamment à l'aide du UNSC Sentry of El Morro lorsqu'il fut attaqué par le Veilleur éternel.[37]

Caractéristiques[modifier]


Équipage connu[modifier]

H4-Equipage UNSC Infinity.png

Développement[modifier]

Durant sa conception, l’Infinity devait mesurer dix fois sa taille finale, mais les humains auraient alors construit un vaisseau plus grand que ceux des Covenants et elle fut réduite.[41]


Divers[modifier]

  • Le pont S est strictement réservé aux Spartans-IV.
  • Pendant sa construction en mars 2553, des plantes génératrices d'oxygène, des ginkgos et un pin du Paraná ainsi que des sièges ergonomiques étaient prévus pour l'atrium, un dôme transparent de la taille d'un parc[5] dont la taille est plus importante que la plupart des parcs naturels terrestres. Il est ensuite devenu le mémorial du vaisseau et possède sa propre biosphère avec des animaux et des plantes.[42] Le bal de la Saint-Valentin y eut lieu en 2557.[16]
  • Il peut transporter dix frégates de classe Strident stockées verticalement dans une immense baie ventrale.[39]
  • Afin de distraire l'équipage, il existe un planning des loisirs à bord proposant course d'endurance, bal, soirée poker, combats en cage, concours de chili (les activités sont susceptibles de changer en fonction des opérations du vaisseau).[16]
  • Le vaisseau possède un réseau intranet Waypoint.[16]
  • L'Infinity a bénéficié d'une double page dans Halo Warfleet présentant une coupe transversale du vaisseau.


Galerie[modifier]


Notes[modifier]

  1. Elle aurait débuté vers 2537 selon la vidéo Halo 4 Infinity Multiplayer Trailer - E3 2012. Dans Halo Warfleet, il est indiqué que le moteur subluminique avait pris 15 ans de développement, de construction et de tests, ce qui correspond à cette date.


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Halo Mythos, p. 132-133
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Halo 4 (édition limitée), Livret de l'Infinity
  3. 3,0 et 3,1 Halo Legendary Crate, Spartan-IV Initiation, Fichier:Legendary Crate 1 doc 4.jpg
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4 et 4,5 Halo Warfleet, p. 42-43
  5. 5,00, 5,01, 5,02, 5,03, 5,04, 5,05, 5,06, 5,07, 5,08, 5,09, 5,10, 5,11, 5,12 et 5,13 Halo : Le Baptême du feu, ch. 2
  6. 6,0, 6,1, 6,2, 6,3, 6,4, 6,5 et 6,6 Halo : Les Mondes de verre, ch. 17
  7. 7,0 et 7,1 Halo Bulletin du 10/10/12
  8. Halo : Le Baptême du feu, ch. 14
  9. 9,0 et 9,1 Spartan Ops, S1E3 : Catherine
  10. Halo : Initiation
  11. 11,0 et 11,1 Halo : Le Baptême du feu, ch. 9
  12. Halo : Les Mondes de verre, ch. 18
  13. 13,0, 13,1 et 13,2 Halo : Le Baptême du feu, ch. 10
  14. 14,0 et 14,1 Halo : Le Baptême du feu, ch. 12
  15. Halo : Le Baptême du feu, ch. ?
  16. 16,0, 16,1, 16,2 et 16,3 Halo 4 (édition limitée), Livret de l'Infinity (Planning des loisirs)
  17. 17,0, 17,1 et 17,2 Halo 4, niveau Infinity
  18. Halo Mythos, p. 168
  19. Halo 4 : Forward Unto Dawn
  20. Halo 4, niveau Requiem
  21. Halo 4, niveau Forerunner
  22. Halo 4, niveau Dépositaire
  23. Halo 4, niveau Midnight
  24. Spartan Ops, S1E1 : Amarres larguées
  25. Spartan Ops, S1E2 : Artefact
  26. Spartan Ops, S1E7 : Invasion
  27. Spartan Ops, S1E10 : Exode
  28. Halo : Escalation, arc 1
  29. Halo : Escalation, arc 2
  30. Halo : Escalation, n°7
  31. Halo : Escalation, arc 4 : Exposure
  32. Halo : Escalation, arc 5 : Spartan Ops: The Janus Key
  33. Halo : Library Edition, vol. 2, p. 276
  34. Halo Official Spartan Field Manual, p. 11
  35. Halo Waypoint: Universe - Linda-058
  36. Halo 5 : Guardians, niveau Osiris
  37. Halo : Fractures, Rossbach's World, part. 4
  38. 38,0, 38,1, 38,2 et 38,3 Halo : Escalation, n°2
  39. 39,0 et 39,1 Spartan Ops
  40. Halo 5 : Guardians, cinématique finale
  41. Halo : Library Edition vol. 1, p. 33
  42. Halo 4, niveau Arrêt


Classe Epoch :
UNSC Atlas
Classe Infinity :
UNSC EternityUNSC Infinity
Classe Orion
Classe Phoenix :
UNSC SkidbladnirUNSC Spirit of Fire
Classe Poseidon
Classe Punic :
UNSC Trafalgar
Non classés :
UNSC All Under HeavenUNSC MagellanUNSC MusashiUNSC StalingradUNSC Totem LakeUNSC Witness