Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

343 Guilty Spark

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher

Vous cherchez peut-être : 343 Guilty Spark (niveau de Halo CE).


343 Guilty Spark (04-343)[1]
H3-343 Guilty Spark (render).png
Informations
Naissance :

Environ 98 121 ans avant JC

Décès :

11 décembre 2552, Installation 04B

Sexe :

Masculin

Taille :

Longueur : 58,2 cm[1]
Largeur : 50, 6 cm[1]

Yeux :

Bleu argenté

Type :

Monitor

Affiliation :

Forerunner

Batailles :
Acteurs :
Voir les citations associées
HR radio.png
Voir source - Modifier - Liste

343 Guilty Spark (traduisible par Étincelle Coupable), surnommé Spark, était un Monitor, en charge de l'Installation 04. Il fut l'un des principaux acteurs liés aux Forerunners ayant participé aux derniers mois de la guerre Humain contre Covenant, changeant de camp et travaillant seul au gré de ce que dictaient ses protocoles. Il fut détruit au terme d'une énième trahison.


Histoire[modifier]

Naissance[modifier]

Spark fut créé lorsque fut vidée la mémoire d'un Monitor accueillant l'esprit de Chakas, un ancien humain travaillant avec La Bibliothécaire et servant à stocker une large connaissance de la protohistoire humaine.[2] Les raisons qui ont motivées cet effacement, et donc la perte des données, sont inconnues. Bien que Spark ait affirmé que plus rien ne subsistait de sa mémoire passée, la suite de son histoire prouva le contraire.[5]

Une fois devenu 343 Guilty Spark, le Monitor fut envoyé sur l'Installation 04, l'un des Halos de la deuxième génération, après une dernière réunion avec ses pairs Monitors. Il discuta notamment de ce qui resterait des Forerunners après l'activation des Halos avec 049 Abject Testament. Puis, une fois sur le Halo, celui-ci fut envoyé à son emplacement prévu dans le système Soell, en attente de l'ordre de faire feu. Celui-ci fut donné par l'Isodidacte depuis la grande Arche au cours de la bataille de la Sphère Maginot, nettoyant la Voie lactée de toute trace du Parasite, comme prévu.[2] Néanmoins, Spark n'avait aucun moyen de savoir si le plan des Forerunners avait fonctionné.[5]

Solitude[modifier]

Durant les dizaines de milliers d'années suivantes, Spark s'occupa méticuleusement de son installation, veillant à son bon fonctionnement et conduisant les recherches sur les spécimens de Parasite conservés à sa surface comme elles étaient prévues. Mais avec le temps, de nombreux doutes commencèrent à ronger l'esprit de Spark, notamment la solitude, la communication avec les autres anneaux étant perturbée, et l'impossibilité de savoir si le plan des Forerunners avait fonctionné et si son travail serait utile. Il se prenait à rêver de partir loin de l'anneau, mais était constamment rappelé à l'ordre par son sens du devoir et du protocole. L'atterrissage d'un vaisseau d'origine inconnue, mais dont l'atmosphère était semblable à celle de l'anneau, accéléra la décadence du Monitor, rongé par la curiosité mais dont les protocoles l'interdisait d'enquêter plus sur l'intrus, d'autant plus que personne n'en sortait. En créant le sarcophage isolant que lui imposait le protocole, Spark décida qu'il ne laisserait pas sa curiosité insatisfaite la prochaine fois.[5]

Bataille de l'Installation 04[modifier]

Début septembre 2552, la flotte covenante de Particular Justice, menée par le commandant suprême Thel 'Vadamee, arriva dans le système et découvrit l'anneau alors qu'ils poursuivaient l'UNSC Pillar of Autumn, en fuite après la défaite lors de la bataille de Reach. Le considérant comme sacré, ils envoyèrent des troupes à sa surface.[3] Le 19 septembre, l'Autumn arriva et se dirigea vers l'anneau, entrant dans son périmètre de sécurité d'une année-lumière. Le Monitor déclencha les procédures de sécurité et entra en contact avec le vaisseau pour l'avertir, mais découvrit la présence d'humains à bord, et donc de Dépositaires potentiels. Il leur permit donc de rester près de l'anneau, mais leur interdit d'atterrir le temps de vérifier leurs GEAS. Les humains ne comprirent pas ou ne tinrent pas compte des avertissements et, assaillis par les Covenants, se posèrent d'urgence sur l'anneau.[5] Peu de temps après, Spark entra en contact avec l'intelligence artificielle du vaisseau covenant Truth and Reconciliation, tentant de faire comprendre à l'IA simpliste et aux pensées chaotiques la gravité de la situation : il ordonna de cesser toute attaque contre les Dépositaires et d'éloigner les troupes des lieux de quarantaine pour ne pas la rompre. Mais ses tentatives de communication furent un échec total.[5] En fouillant ce qu'ils pensaient être une cache d'armes forerunners, les Covenants rompirent les mesures de quarantaine, libérant le Parasite qui se répandit rapidement sur le Halo. Dès lors, les protocoles dictaient à Spark de trouver un Dépositaire afin d'activer le Halo et purger toute menace Parasite. À un moment donné, Spark entra en contact avec un Marine, le sergent Marvin Mobuto, et tenta de le guider à travers la Bibliothèque pour qu'il récupère l'Index, mais celui-ci mourut près du but.[6]

«

Bonjour, je suis le Monitor de l'Installation 04. Je suis 343 Guilty Spark. Quelqu'un a libéré le Flood. Je dois l'empêcher de quitter cette installation. Mais j'ai besoin de votre aide. Venez, par ici.[7]

Bonjour, je suis le Veilleur de l'Installation 04. Je suis 343 Guilty Spark. Quelqu'un a libéré les Floods. Ma fonction est les empêcher de quitter cette installation. J'ai besoin de votre aide. Veuillez me suivre.[8]

Spark se présentant au Spartan-117.
»

En se rendant près du lieu de la quarantaine rompue originelle, Spark entra en contact avec John-117, qui avait été envoyé pour enquêter sur la disparition du groupe devant fouiller la « cache d'arme » mentionnée par les Covenants. Alors que le Spartan ressortait de l'installation avec les survivants, le Monitor le choisit comme Dépositaire potentiel, sûrement grâce à ses capacités supérieures et son armure protectrice, et le téléporta dans la Bibliothèque. De là, il le guida à travers l'installation vers l'Index, via un chemin chaotique où la mentalité déviante du Monitor plaça souvent le soldat en difficulté. Il réussit néanmoins à atteindre l'Index et à le sortir de son emplacement. Spark s'en empara, ses protocoles lui dictant de protéger l'Index jusqu'à ce que le Dépositaire puisse l'utiliser, et se téléporta avec le Spartan jusqu'à la salle de contrôle. Il rendit alors l'Index au Major, lui intimant de l'insérer dans le panneau de contrôle pour activer l'anneau et détruire le Parasite. Mais le protocole fut interrompu : à la grande surprise de Spark, une autre IA se trouvait dans le système et empêcha l'activation : Cortana. Celle-ci expliqua au Major le véritable but de l'installation, et Spark le confirma ingénument, pensant que le Dépositaire avait déjà la pleine conscience de ses actes.[3]

Dès lors, devant le refus du Dépositaire d'utiliser l'Index, Spark se retourna contre lui. Il devait maintenant tuer le Spartan sans détruire Cortana, arracher l'Index à l'IA, puis trouver un autre Dépositaire. Combattant les Sentinelles contrôlées par Spark, le Spartan prévoyait, selon les plans de Cortana, de détruire l'Autumn écrasé sur l'anneau pour détruire la menace. Mais pour cela, ils devaient retrouver le capitaine du vaisseau, Jacob Keyes, pour obtenir les codes d'accès du vaisseau. Afin de gagner du temps et empêcher Spark de les gêner, le Spartan détruisit plusieurs générateurs à impulsions. Une fois les codes récupérés sur le cadavre de Keyes, et le Spartan rendu sur la carcasse du vaisseau, Spark s'interposa de nouveau : prenant le contrôle des systèmes encore en marche du bâtiment depuis la salle des machines, il stoppa le compte à rebours d'auto-destruction, et entrava le chemin du Spartan vers la salle des machines tout en combattant les Covenants et le Parasite présent à bord avec ses sentinelles. Mais il ne put empêcher le Major de détruire les réacteurs à fusion du vaisseau, ni stopper la réaction en chaîne qui s'ensuivit. Il quitta son installation peu avant qu'elle ne soit détruite par l'explosion.[3]

Servitude aux Covenants[modifier]

Seul dans l'espace, Spark se dirigea vers la mine de gaz de la planète à proximité, Threshold, et y rencontra un corps expéditionnaire covenant. Il fut attaqué par des Rapaces et se défendit, mais fut sauvé par un Élite qui tua ses agresseurs, leur punition pour avoir attaqué un « Oracle », et le conduisit à son chef, Sesa 'Refumee. Spark tenta alors de s'assurer leur loyauté pour lutter contre le Parasite, mais les choses ne se déroulèrent pas comme prévu : les Covenants ne connaissaient pas le véritable but des Halos et leur puissance destructrice, et les révélations faites à 'Refumee le poussèrent à se rebeller contre l'ordre religieux Covenant et à devenir un hérétique. Dès lors, Spark resta aux côtés de 'Refumee, mais son but, assurer la destruction du Parasite, restait en suspens.[5]

Lorsqu'une escouade de Spec Ops prit d'assaut la mine, et que Thel 'Vadamee, déshonoré par la destruction du Halo et devenu Arbiter, tua 'Refumee, Spark tomba aux mains des Covenants, prit au piège par la prison magnétique du Poing de Rukt de Tartarus. Il fut alors conservé à Grande Bonté, et interrogé par les Hauts Prophètes.[9]

Libération[modifier]

H3-343 GS Rampant & John-117.jpg

Lorsque Tartarus fut chargé d'activer l'Installation 05 grâce à l'Index et sa prisonnière Miranda Keyes, il emmena Spark avec lui. Après la défaite des loyalistes, le Monitor coopéra en révélant des informations sur la petite Arche aux humains et aux séparatistes.[9] Par un moyen inconnu, il retourna sur Terre aux côtés de ses alliés du moment, dans les dernières heures de la bataille de la Terre. À la fin de la bataille de Voi, alors que le Major s'infiltrait dans l'épave d'un croiseur corrompu par le Parasite transportant un message de Cortana, retenue prisonnière par le Fossoyeur sur Grande Bonté, Spark réapparut, afin d'aider le Spartan à récupérer le message. Le Major se montrant toujours méfiant après la trahison de Spark, le Monitor lui assura que leur différend initial était entièrement dû aux protocoles, qui lui imposaient de l'empêcher de détruire le Halo. L'installation étant maintenant détruite, Spark était libre d'aider le Spartan à arrêter le Parasite. Sur le Shadow of Intent, vaisseau amiral des séparatistes, Spark remit en marche le dispositif de stockage covenant pour lire le message laissé par Cortana, qui annonçait l'existence d'un plan pour détruire le Parasite sans sacrifier la galaxie. Lorsqu'il fut décidé que les séparatistes et les humains franchiraient le Portail pour accéder à l'Arche et combattre les Covenants malgré le danger imminent de l'arrivée massive du Parasite sur Terre, Spark accompagna les combattants sur l'Arche.[4]

Au cours de la bataille de l'Arche, Spark aida les combattants à s'opposer au Haut Prophète de la Vérité en ouvrant des portes et en s'opposant à l'IA de l'Arche. Bien que sa connaissance de l'Installation 00 soit limitée, il savait qu'il tenait une chance de voir son installation reconstruite, et cette attente se confirma lorsque John-117 et l'Arbiter découvrirent l'Installation 04B après la mort de Vérité. Spark s'attacha avec enthousiasme à remettre le nouveau Halo en marche, ignorant que le plan des humains et des séparatistes était d'activer le Halo afin qu'il explose, détruisant ainsi l'Arche, et le danger que représente sa capacité d'activation simultanée des Halos, ainsi que le Parasite, rassemblé sur l'Arche afin d'en prendre le contrôle et de s'abriter des Halos. Lorsqu'il retrouva le Major, l'Arbiter et le major Johnson dans la salle de contrôle de l'installation au cours du raid de l'Installation 04B, il comprit le plan de l'humanité et entra dans une rage folle qui compléta son passage dans la frénésie. Développant instantanément un caractère surprotecteur envers son installation, il tua Johnson et agressa le Major ainsi que l'Arbiter, mais fut tué à coup de laser Spartan par John-117.[4]

Résurrection[modifier]

Spark était alors considéré comme mort, son enveloppe ayant subit des traumatismes importants après son exposition à plusieurs coups de laser chimique, puis à l'explosion du Halo et de l'Arche. Pourtant, les équipes de l'UNSC fouillant les décombres de l'installation dans l'après-guerre captèrent un signal, et envoyèrent un vaisseau, l'UNSC Rubicon, en détecter la source.[10] Perdant plusieurs équipes de récupération dans le processus, le vaisseau réussit à mettre la main sur les restes du Monitor. Ils le branchèrent sur le réseau du vaisseau, et celui-ci tint à leur raconter son histoire alors qu'il s'appelait encore Chakas, preuve que sa mémoire n'avait pas complètement disparu. Au cours de son récit, il tenta plusieurs fois de s'introduire dans les réseaux du vaisseau. Une fois son histoire terminée, son corps fut éjecté dans l'espace, son insistance à s'infiltrer le rendant trop dangereux. Mais il était trop tard : Spark, ou plutôt Chakas, était de nouveau en vie, dans les réseaux du vaisseau, et baissa le niveau d'oxygène pour neutraliser l'équipage. Avec sa nouvelle enveloppe, il aspirait à retrouver une personne en laquelle il tenait beaucoup, déclarée morte, mais dont il savait non seulement qu'elle était vivante, mais également où elle se trouvait : La Bibliothécaire.[11]


Psychologie[modifier]

Le Monitor est très proche de l'humain qu'il était (Chakas). Il aimerait être capable de ressentir la douleur et les sensations humaines. Il voudrait aussi revoir son monde natal, Erdé-Tyrène. Il ne demande qu'à aider La Bibliothécaire et à revoir Novelastre, Vinnevra et Traqueur, dont il garde des souvenirs de quand il était encore humain.[11]


Divers[modifier]

  • Le numéro de Guilty Spark est le chiffre 7 à la puissance 3.
  • On peut nettement apercevoir le signe de Marathon dans son œil unique.
  • Son nom a inspiré celui de 343 Industries.
  • Selon Des Bribes dans l'espace, l'histoire de Spark est légèrement différente : plusieurs espèces lui ont rendu visite durant sa période de solitude et il a été récupéré par les hérétiques à bord d'un Phantom.[12]


Galerie[modifier]


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Halo : The Essential Visual Guide, p. 88
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Halo : Silentium
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 Halo : Combat Evolved / Anniversary
  4. 4,0, 4,1, 4,2 et 4,3 Halo 3
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3, 5,4 et 5,5 Terminaux (Halo CE Anniversary)
  6. Halo : Les Floods
  7. Halo : Combat Evolved, niveau 343 Guilty Spark
  8. Halo : Les Floods, ch. 9, p. 306 (2013)
  9. 9,0 et 9,1 Halo 2
  10. CLASSIFICATION : ELEVENTH HOUR
  11. 11,0 et 11,1 Halo : Primordium
  12. Halo 2 (édition limitée), Des Bribes dans l'espace


Forerunners (Auxilias)

Contenders : 05-32 Mendicant BiasOffensive Bias

Monitors : 000 Tragic Solitude031 Exuberant Witness049 Abject Testament343 Guilty Spark686 Ebullient Prism859 Static Carillon2401 Penitent TangentEnduring BiasGardien

Autres : AdjutantReflexLe SavantCold Storage MonitorMétarqueCustodianIntrepid Eye
Humaines
Civiles :
AndartaDillonErin LynnGenieGuinevereJulianaLouiseLychusNeroSloan
Personnelles : AraqielHarrietJerrodKalmiya
Insurgées : Teach
Surintendants : Nouvelle Mombasa (Virgil)
Comité de surveillance des esprits
Militaires :
UNSC : AineArchieAuntie DotBarcaBeatrixChaunceyCléoCopperfieldCortanaCromwellDopplerEponaFitzGibbonIsabelKue ChingLeoMackMo YeOrlinRolandRosaritaSekmetSerinaSifToranVestaWatchmakerWellsley
ONI : BeowulfBlack-BoxCuratorDeep WinterDéjàEndless SummerEternal SpringIonaLacklusterLysitheaMelissa (DurgaThe OperatorSleeping Princess)NyxPhoenixRebeccaRookerSolipsilSondukWendell
PSI : LokiCAA : JiangCMA : Lorelei
Autres factions
Covenantes : Seeker

Entités

Abaddon
Non-canoniques
Fractured WardMaman