Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Bataille de la Terre

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de la Terre
H2A-Bataille de la Terre - Solemn Penance (cinematique) 01.png
Informations
Date :

20 octobre au 3 décembre 2552

Lieu :

Terre

Issue :

Victoire de l'alliance UNSC/Covenants séparatistes

Belligérants
UNSC/Covenants séparatistes Covenants loyalistes
Forces

Covenants séparatistes

  • Une dizaine de vaisseaux
  • Un nombre inconnu d'Élites
  • Un nombre inconnu de Phantoms
  • Plusieurs flottes
  • Une centaine de vaisseaux
  • Un nombre important de troupes
Commandants
Pertes
  • Plusieurs milliards d'individus, militaires et civils[2]
  • Un grand nombre de vaisseaux et de stations orbitales
  • Un nombre inconnu de troupes et de vaisseaux Élites
Un nombre inconnu de vaisseaux et de troupes covenantes
Intervenants :

Le Parasite dans les dernières heures de la bataille.

Voir source - Modifier - Liste
«

La Terre… c'est tout ce qu'il nous reste.

Amiral Terrence Hood.
»

La bataille de la Terre, parfois bataille pour la Terre (Battle for Earth)[3], formellement Earth Sustained Defense Campaign,[4] fut l'une des dernières grandes batailles de la guerre Humain contre Covenant. Elle s'est déroulée sur toute la surface de la Terre, du 20 octobre au 3 décembre 2552, et a opposé l'alliance entre l'UNSC et les Covenants séparatistes aux Covenants loyalistes, ainsi qu'au Parasite dans son dernier jour.

Plusieurs batailles s’inscrivent dans celle-ci, et notamment la bataille de la Nouvelle Mombasa, la bataille de l'Installation 05, la bataille de Mare Erythraeum, la bataille de Cleveland, la bataille d'Onyx, le raid du Kilimandjaro, l'assaut de la base Nid de Corbeaux et la bataille de Voi.

Bien que la dénomination de cette bataille ne mentionne que la Terre, tout le système solaire a été touché, en particulier la Lune et Mars.[5]


Avant la bataille[modifier]

La bataille de la Terre fut précédée de l'opération : FIRST STRIKE, durant laquelle les Spartans-II John-117, Frederic-104, Linda-058, Grace-093 et William-043, ainsi que le vice-amiral Danforth Whitcomb, le lieutenant Haverson, le major Avery Johnson et l'IA Cortana prirent d'assaut la station spatiale covenante Hiérophante Inflexible à l'aide du vaisseau hybride Ascendant Justice-Gettysburg, afin d'empêcher le rassemblement d'une immense flotte ennemie en vue de l'attaque de la Terre.

L'opération réussit, au prix de la mort de Grace-093, du vice-amiral Whitcomb et du lieutenant Haverson, ainsi que de la destruction de l'Ascendant Justice. Les Spartans-II survivants purent rallier la Terre grâce au Gettysburg, afin d'avertir le haut commandement de l'invasion imminente.[6] L'amiral Hood put ainsi mettre en alerte les défenses de la Terre quelques jours avant l'attaque.[7]


Dans l'espace covenant, le Haut Prophète de la Vérité fut averti de cette défaite par le chef Brute Tartarus et ordonna l'exécution de tous les membres covenants au courant de cet échec,[6] mais le Haut Prophète du Regret, ignorant que la Terre était le monde natal des humains et la protection sous laquelle elle serait placée, seulement qu'elle abritait un important artefact forerunner, capable de les mener jusqu'à l'Arche, où il pourrait exécuter le Grand Voyage. Le Prophète rassembla sa flotte personnelle et se mit en route vers la Terre le 19 octobre.[8][9]


Peu de temps avant l'attaque spatiale initiale, le 20 octobre, une cérémonie de décoration se tint sur la station orbitale Le Caire, où le sergent-chef Johnson fut promu major, et, avec John-117, reçut la Croix des colonies, ainsi que Miranda Keyes, la recevant à la place de son défunt père, Jacob Keyes, mort durant la bataille de l'Installation 04.[1] Dans le même temps, Frederic-104 reçut un examen psychologique non autorisé de la part du Dr Veronica Clayton.[10]


Déroulement[modifier]

Bataille spatiale[modifier]

La flotte covenante fut d'abord détectée près de Io, l'une des lunes naturelles de Jupiter, sous la forme de signaux provenant du sous-espace[1] par la sonde C319[9] aux alentours de 12:48.[4] Des croiseurs commencèrent à être dépêchés dans la zone, mais quelques secondes après l'arrivée de l'information sur Terre,[1] à 14:12,[4] la flotte covenante sortit de sous-espace à proximité du réseau défensif terrestre, composé de près de 300 stations orbitales CAM. Immédiatement, tous les vaisseaux passèrent en TACCON Alpha 2, et l'amiral de flotte Harper envoya les forces navales à la rencontre des vaisseaux covenants. Mais l'amiral Hood dicta un contre-ordre, ordonnant aux vaisseaux de former un réseau défensif autour des canons, avant de renvoyer Keyes à son vaisseau, l'UNSC In Amber Clad, accompagnée de Johnson, et de confier à John-117 la défense interne de la station. L'amiral se méfiait alors du petit nombre d'attaquants, cinquante fois moins important que lors de la bataille de Reach, ignorant que l'ampleur de la bataille n'avait pas été prévue par le Prophète du Regret, et que celui-ci agit dans l'urgence la plus totale.

La flotte ennemie concentra ses vaisseaux sur une zone du réseau défensif, comprenant les stations Le Caire, Malte et Athènes. Les stations ouvrirent le feu, provoquant de lourds dégâts chez les attaquants, mais l'objectif de la flotte covenante était de créer une brèche dans le réseau défensif humain en éliminant les stations de l'intérieur à l'aide de bombes antimatières. Des vaisseaux d'abordage firent entrer des troupes covenantes rapides composées de Grognards, de Rapaces et d'Élites dans les stations pour y planter les bombes, avant de s'enfuir rapidement avant l'explosion. Lorsque Le Malte et l'Athènes furent détruites[1] à 14:21,[4] l'amiral Hood ordonna à John-117 de retrouver la bombe et de la désamorcer. Lorsque le Spartan atteignit la bombe, il réussit à arrêter le compte à rebours de justesse grâce à Cortana. Malgré que Le Caire soit sauvé, les deux transporteurs d'assaut covenants profitèrent de la brèche dans le réseau défensif pour foncer vers la Terre. Le Spartan mit alors au point un plan pour les arrêter.


«

— Monsieur, permission de quitter la station ?
— Qu'avez-vous en tête, Major ?
— Refiler leur bombe aux Covenants.
— Permission accordée.

John-117 à l'amiral Hood.[1]
»


À 14:50,[4] le Spartan sortit dans le vide spatial avec la bombe, et l'amena près du générateur à striction d'un des transporteurs, le Day of Jubilation, avant de réactiver la bombe et de s'éloigner. L'explosion détruisit le vaisseau, mais le deuxième, le Solemn Penance, qui contenait le Prophète du Regret, réussit à entrer dans l'atmosphère. John-117 s'écrasa sur le In Amber Clad pour rejoindre la bataille au sol.[1]

Bataille de la Nouvelle Mombasa[modifier]

La bataille de la Nouvelle Mombasa fut le premier assaut terrestre mené par les Covenants sur Terre.

Après avoir traversé les défenses orbitales à 14:59,[4] le Solemn Penance arriva au-dessus de la Nouvelle Mombasa, une ville kényane, où il largua de nombreuses troupes d'infanteries, et notamment un Scarab, à la recherche d'informations sur l'artefact. Les forces humaines répliquèrent à grande échelle, et le In Amber Clad envoya notamment une équipe, comprenant le major Johnson et John-117, chargée de monter sur le vaisseau du Prophète pour le capturer,[11] dans la droite ligne de l'opération : DRAPEAU ROUGE, originellement annulée.

Plusieurs escouades d'ODST furent également placées sur la mission,[12] appelée opération : BUMRUSH.[4] L'une d'elles, Alpha-Nine, fut détournée par le capitaine Veronica Dare de la Section 1 de l'ONI[13] après qu'il ait été détecté à 15:12[4] que le Surintendant local disposait de données sismologiques concernant une immense structure souterraine.[14] À 15:57, les ODST de l'équipe Alpha-Five,[4] déployée préemptivement dans le cadre de l'opération : WINDOW PANE, signalèrent qu'ils avaient pris le Passe aux Covenants.[15]

Le Spartan réussit à éliminer le Scarab qui rôdait en ville et à se rapprocher de l'ascenseur gravitationnel du vaisseau.[16] Mais entre-temps, le Prophète apprit que le « Démon » approchait de sa position. Craignant pour sa vie, Regret ordonna que le Solemn Penance entame un saut en sous-espace vers le Halo Delta[17] à 16:03, une minute après le début de BUMRUSH et le largage des ODST.[4] Le Prophète espérait également que la destruction de la Nouvelle Mombasa révèle le Portail enterré.[7] Ramenant rapidement le Major et le major Johnson à bord, l’In Amber Clad obtint l'autorisation de suivre le vaisseau du Prophète grâce à sa brèche de sous-espace.[16] Quatre autres vaisseaux, l'UNSC Coral Sea, l'UNSC Dusk, l'UNSC Paris et l'UNSC Redoubtable furent envoyés à la suite de l’In Amber Clad pour lui prêter main forte.[18] Lorsque la brèche s'effondra, elle ravagea une grande partie de la ville[19] et tous les ODST participant à BUMRUSH furent tués.[20] Alpha-Nine en revanche survécut et parvinrent à accomplir leur mission. À 16:24, Alpha-Five fut déclarée KIA et le Passe perdu.[4][15]

Dès 21:41, les croiseurs survivants de la flotte de Sacred Consecration se massèrent dans la région de la Nouvelle Mombasa, pour entamer à 22:15 l'excavation de leur objectif.[4]

Batailles terrestres et spatiales intermédiaires[modifier]

Tandis que se déroulait la bataille de l'Installation 05, la bataille de la Terre continua pendant 25 jours, alors que, répondant au message de détresse de Regret, une nouvelle flotte covenante, envoyée par le Haut Prophète de la Vérité et commandée par les Jiralhanaes, arriva sur Terre le 21 octobre pour continuer la bataille.[19] Les Spartans-II restants, Frederic-104, William-043 et Linda-058, furent impliqués dans de nombreuses batailles terrestres pendant près de deux semaines, intervenant notamment au mont Erebus, en Antarctique, dans la péninsule du Yucatán et à La Havane, à Cuba. Ils furent envoyés par l'amiral Hood sur le théâtre des opérations de la bataille d'Onyx le 3 novembre suite au message de détresse envoyé par le docteur Halsey, suite à la bataille de La Havane.[21][22] D'autres attaques furent perpétrées à la surface de la Terre, et notamment à Sydney, en Australie,[23] ainsi que dans d'autres planètes du système, et notamment sur Mars, avec la bataille de Mare Erythraeum.[24]

Durant cette même période, l'UNSC Home Fleet fut lourdement touchée[21] et toute la région autour de la Nouvelle Mombasa fut excavée pour révéler le Portail. La majorité des troupes covenantes impliquées dans le conflit se concentrèrent sur cette mission,[25] laissant le reste des forces désorganisées et parfois en sous-nombre.[4]

Le 16 novembre, suite à la bataille de Grande Bonté, le Cuirassé forerunner grâce auquel s'était échappé le Prophète de la Vérité, et à son bord John-117, arriva dans l'espace terrestre. C'est à peu près à ce moment que commença la bataille de Cleveland, qui se terminera le lendemain, le 17 novembre, avec la destruction du Harbinger of Piety et la fuite de John-117 du Cuirassé,[24] avant qu'il ne s'écrase près du mont Kilimandjaro.

Raid du Kilimandjaro et assaut du Nid de Corbeaux[modifier]

Informés de la chute du Spartan sur Terre, la base kényane Nid de Corbeaux, commandée par Miranda Keyes, revenue de l'Installation 05 peu avant John-117 par un moyen inconnu, envoya un petit groupe de Marines, comprenant le major Johnson ainsi que l'Arbiter Sangheili Thel 'Vadam, rencontré durant la bataille de l'Installation 05 et devenu un allié des humains, chercher le Spartan. S'ensuivit une course dans la jungle jusqu'à l’hydroelectric facility A2, où ils furent amenés à la base. Pendant ce temps, le Prophète de la Vérité posa le Cuirassé au milieu du Portail, cherchant un moyen de l'activer.[26]

Dans la base, John-117 fut briefé par l'amiral Hood et Keyes, qui l'informèrent des derniers événements et de la localisation du Prophète. Keyes proposa une attaque sur le Cuirassé forerunner, après qu'une opération terrestre ait éliminé les défenses aériennes de la zone. Mais la communication avec l'amiral fut rompue, et le Prophète de la Vérité apparut sur les écrans, menaçant les humains d'une mort imminente. Keyes ordonna l'évacuation d'urgence de la base, et envoya le Major protéger l'évacuation des marines pendant que le capitaine de frégate armait une bombe afin de raser la base et les Covenants qui l'infestaient. Mais alors que les derniers marines étaient évacués, les Covenants réussirent à désamorcer l'explosif, forçant le Spartan à retourner l'armer, avant de sortir précipitamment de la base par les souterrains.[27]

Bataille de Voi[modifier]

Les survivants de l'explosion du Nid de Corbeaux empruntèrent l'autoroute de Tsavo[28] pour rejoindre la ville de Voi par ses installations portuaires. La mission des forces au sol était d'éliminer un canon anti-aérien Mantis pour permettre à la flotte de l'UNSC de faire feu sur le Cuirassé forerunner contrôlé par le Prophète de la Vérité posé au centre du Portail, et cherchant à l'activer. Plusieurs batailles eurent lieu dans les bassins asséchés du port, notamment contre un Scarab, avant que les forces terrestres ne rallient les bâtiments du Traxus Factory Complex 09 qu'ils traversèrent pour rejoindre la base du canon et le détruire.[29] Dans le même temps, la troisième bataille de la Nouvelle Mombasa permit l'élimination des canons de l'autre côté du Portail, laissant le champ libre aux vaisseaux du groupe de combat Victory.[4]

Le groupe de combat reçut l'autorisation de l'amiral de flotte Harper d'ouvrir le feu sur le Cuirassé avec leurs CAM en atmosphère, sans aucun effet, et le Portail s'activa, libérant une puissante onde de distorsion spatiale qui endommagea les systèmes de gravité artificielle des vaisseaux, les laissant à la dérive.[4] Le Cuirassé s'engouffra rapidement dans le portail, suivi de la flotte covenante loyaliste. Un croiseur de classe CCS infecté par le Parasite arriva alors par le sous-espace et s'écrasa dans la ville, commençant à répandre l'infection parmi les Marines et les cadavres de Covenants tués durant la bataille précédente.[29] La flotte de Retribution, menée par Rtas 'Vadum et le Shadow of Intent, arriva alors et envoya des troupes au sol pour soutenir les forces humaines dans leurs efforts pour faire exploser les réacteurs à fusion du vaisseau. Arrivé à l'intérieur du vaisseau, John-117 trouva alors un enregistrement de Cortana, précédemment laissée à Grande Bonté. Un Phantom allié vint le récupérer, avant que la flotte séparatiste ne vitrifie la corne de l'Afrique pour éliminer toute trace d'infection Parasite.[30]


Après la bataille[modifier]

Une réunion entre les commandants de l'UNSC et des Covenants séparatistes eut lieu à bord du Shadow of Intent. Avec l'aide de 343 Guilty Spark, le message de Cortana fut décrypté, et après d'âpres négociations, l'amiral Hood autorisa l'intervention des forces de l'UNSC aux côtés de celles des séparatistes durant la bataille de l'Arche.[30]

Le départ précipité de la flotte et du Cuirassé plongea les forces covenantes restantes dans le chaos. Les principales positions fortifiées se groupaient autour de la free-fire area OZONE, en URNA. L'URNA SW Campaign, lancée sept jours plus tôt pour venir à bout de ces positions, fut précipitée. Le code LUX fut déclaré au sein de l'UNSC et l'UEG ordonna une évacuation d'urgence le 19 novembre à 06:30, permettant à l'UNSC d'opérer un bombardement nucléaire des positions ennemies une demi-heure plus tard. La campagne dura jusqu'au 3 décembre, où l'opération : MARSH FLASH menée par Harper vint à bout des derniers meneurs Brutes d'OZONE.[4]


Belligérants[modifier]

[Afficher]


Divers[modifier]

  • Il est dit dans l'histoire de Sadie que la Nouvelle Mombasa était la seule ville attaquée par les Covenants. Cette information erronée est basée sur la méconnaissance de la situation extérieure et sur le fait que la Nouvelle Mombasa fut le premier point attaqué par l'Alliance.
  • La plupart des snipers Rapaces déployés durant la bataille étaient des survivants de la bataille de Reach expérimentés avec les fusils à aiguilles.[37]
  • Halo Encyclopedia (pages 200 et 204 (2009), 210 et 214 (2011)) indique une Première bataille de la Terre et une Seconde bataille de la Terre, les deux étant séparés par la bataille de l'Installation 05. Cette séparation n'est pas reconnue par les fans, de multiples sources comme Halo : Les Fantômes d'Onyx et Halo 3 : ODST montrant que les assauts covenants sur la Terre furent continus. Des sources officielles plus récentes rectifient les informations d'Encyclopedia en parlant d'une unique Bataille de la Terre.

Galerie[modifier]

Sources[modifier]

  1. 1,00, 1,01, 1,02, 1,03, 1,04, 1,05, 1,06, 1,07, 1,08, 1,09, 1,10, 1,11, 1,12, 1,13, 1,14, 1,15, 1,16 et 1,17 Halo 2, niveau Station Le Caire
  2. Halo : Les Mondes de verre, ch. 6
  3. Halo : Sang nouveau, ch. 8
  4. 4,00, 4,01, 4,02, 4,03, 4,04, 4,05, 4,06, 4,07, 4,08, 4,09, 4,10, 4,11, 4,12, 4,13, 4,14 et 4,15 Loot Crate, Battle for Earth
  5. Halo : Sang nouveau, ch. 12
  6. 6,0 et 6,1 Halo : Opération First Strike
  7. 7,0 et 7,1 Halo Mythos, p. 104
  8. Ten Twenty
  9. 9,0 et 9,1 Halo 2 : Anniversary, Terminaux
  10. Halo : Opération First Strike, Addenda
  11. Halo 2, niveau Banlieue
  12. Halo Waypoint/The Universe, UNSC Say My Name
  13. Halo 3 : ODST, niveau Attention au largage !
  14. Halo 3 : ODST, manuel
  15. 15,0 et 15,1 Halo : Spartan Strike
  16. 16,0 et 16,1 Halo 2, niveau Métropole
  17. Halo : The Essential Visual Guide, p. 148
  18. 18,0, 18,1, 18,2, 18,3 et 18,4 Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 22
  19. 19,0 et 19,1 Canon Fodder - Vergil Reality
  20. Halo : Sang nouveau, ch. 8
  21. 21,0, 21,1, 21,2, 21,3, 21,4, 21,5, 21,6 et 21,7 Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 23
  22. 22,0, 22,1 et 22,2 Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 24
  23. Halo : Les Mondes de verre, ch. 1
  24. 24,0 et 24,1 Halo : Uprising, ch. 1
  25. Halo Mythos, p. 117
  26. Halo 3, Sierra 117
  27. Halo 3, Nid de corbeaux
  28. Halo 3, Autoroute de Tsavo
  29. 29,0 et 29,1 Halo 3, La tempête
  30. 30,0 et 30,1 Halo 3, Le portail du Parasite
  31. 31,0 et 31,1 Halo 2 : Anniversary, niveau Station Le Caire
  32. 32,0, 32,1 et 32,2 Halo 3
  33. 33,0 et 33,1 Halo 3 : ODST
  34. Halo : The Essential Visual Guide, p. 27
  35. Halo : Uprising, n°4
  36. Halo Encyclopedia, p. 275 (2009)
  37. Canon Fodder - The Art of War(s)


Avant-guerre
DM-3-1123 bCE-10-2165-dCharum HakkorDelambreG617 g1GbraakonGrande ArcheLP 656-38 eMiasmic GiantsMonde bouclier 0673Sphère MaginotTarjakThermopyles
Guerre Humain contre Covenant
18 ScorpiiActiumAktis IVAlpha Corvi IIAlgolisAlluvionArcadia 1reArcadia 2eArielAlpha AurigaeAutoroute de TsavoBallastBase AlphaBase SwordBikoBlissCapellaCartographe silencieuxCharybde XIChi CetiClevelandCitadelleCircinius-IVCriterionCrête SzurdokDraco IIIFumiroleGamma Pavonis VIIGrande BontéGroombridge-1830Harvest 1reHarvest 2eHat YaiInstallation 00 1reInstallation 00 2eInstallation 04Installation 05Jéricho VIIKan PakkoKholoLa HavaneMare ErythraeumMine de gazMiridemMonde bouclier 0459Nouvelle AlexandrieNouvelle ConstantinopleNew HarmonyNouvelle JérusalemNouvelle Mombasa 1reNouvelle Mombasa 2eNouvelle Mombasa 3eOnyxPawaPsi SerpentisReachSargassoSkopjeSigma Octanus IVTerreLes DécombresTheta Ursae MajorisTributeVergeVieryVodinVoiXi BootisZone de quarantaine
Après-guerre
Bataille de CarrowDraetheus VEalen IVKamtchatkaObanRequiemSunaion

GuerresOpérations militairesAutres conflits