Zone de combat

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

H5G Warzone screen logo.jpg

Zone de combat (Warzone en VO) est un mode de jeu dans Halo 5 : Guardians, dévoilé par Josh Holmes durant la conférence Xbox à l'E3 2015. Il se déroule sur des cartes qualifiées de quatre fois plus grandes qu'à l'habitude et oppose deux équipes de 12 joueurs, également opposées à des Covenants et des Prométhéens contrôlés par l'IA (affectés par les changements effectués à la campagne du jeu en avril 2016).

Ce mode est particulièrement lié au REQ System.



Descriptif[modifier]

Les parties se jouent sur de grandes cartes à 24 joueurs, durent au maximum entre 20 à 24 minutes[1] et se terminent lorsqu'une équipe atteint les objectifs nécessaires pour gagner (variables selon la playlist). Chaque base contrôlée est défendue par des bots Marines alliés et les joueurs sont informés du nombre d'ennemis menaçant la base ou défendant la base lorsqu'ils sont à l'intérieur de celle-ci. Des bots ennemis, Covenants ou Prométhéens, sont présents dans certaines playlists sous forme de boss et sont d'un niveau comparable à la difficulté Héroïque en campagne. Ceux-ci sont très puissants et résistants et possèdent leur propre histoire et un haut rang dans leur faction.[2] Ils peuvent être des unités d'infanteries mais aussi utiliser des véhicules.

Ce mode n'est pas accessible en partie personnalisée, mais une équipe peut accueillir 12 personnes d'un même groupe de joueurs. Le tir allié est désactivé pour empêcher le vol des armes de réquisition et les points d'apparition peuvent être choisis parmi les bases contrôlées. Le Join-in-Progress est activé sur ce mode.[3]

Deux variantes de ce mode étaient disponibles au lancement du jeu[4] , ainsi que 3 cartes. D'autres variantes et cartes ont été rajoutées par la suite.

Suite à une mise à jour, les parties de Zone de combat rapportent plus de points de réquisition que l'Arena, en raison de leur plus longue durée.[5]

La mise à jour Infinity's Armory a modifié le délai de suppression des armes par le garbage collector du moteur du jeu (chargé de supprimer certains éléments à l'écran pour maintenir l'affichage en 60 fps) de 5 à 20 secondes pour laisser de plus grandes chances de récupérer ses armes après une mort.[6]

REQ System[modifier]

Deux Soldats prométhéens devant une requisition station.

Au cours de la partie, un joueur gagnera des REQ Levels en effectuant des actions, pour un total de neuf. À chaque niveau gagné, il gagnera un point d'énergie supplémentaire. Cette énergie se recharge dans le temps et peut être dépensée dans les REQ Stations des bases ou à l'écran de respawn pour acheter des REQ Cards contenant du matériel.[7] Les joueurs possédant des cartes puissantes seront placés dans des parties contre des joueurs possédant également cet avantage.[8]

Plus le matériel demandé est puissant, plus il nécessite de dépenser d'énergie. Les réquisitions sont réparties dans les sections loadouts, donnant des armes de base au joueur et à usage illimité, power weapons, offrant des armes puissantes mais ne pouvant être réquisitionnées qu'un nombre limité de fois, et vehicle qui permet d'appeler un nouveau véhicule sur le champ de bataille et une seule fois par véhicule.


Cartes[modifier]

Chaque carte commence par une cinématique unique représentant l'arrivée des joueurs en Pélican pour les cartes classiques et en VEBH pour les variantes assaut. Les cartes comprennent des éléments interactifs sous forme de nouveaux passages à débloquer, des portes à ouvrir ou fermer. La base de départ est également protégée par des boucliers tant que toutes les bases ne sont pas contrôlées par l'ennemi. Les boss sont uniques à chaque carte et leurs points d'apparition fixes. Les joueurs ne pourront pas choisir la carte dans le lobby par vote ou veto.[1]

Pour une liste des boss, voir : Zone de combat/Boss

Cartes multijoueur de Halo 5 : Guardians
Cartes Arène
Cartes de base : ColiseumEden / EmpireFathom / RiptideOvergrowth / PlazaRegret / TruthThe RigTorque / StatisTyrantMoltenMercy
Cartes Forge :
Alpine : BasinDeadlockGuillotineOrionPegasusTidal
Élimination en Arène : AltitudeCrossfireGambolTrenchTrident
Glacier : AntifreezeRecurve
Parallax : Entombed
Barrens
Depths
Cartes Zone de combat
Cartes de base : Battle of Noctus / UrbanEscape from A.R.C. / DispatchMarch on Stormbreak / SummitRaid on Apex 7 / ArraySkirmish at DarkstarAttack on SanctumProspectTemple
Cartes communautaires
Cartes BTB : AltarBoulevardEagle SquareFractureScavengerViking
Cartes Grifball : BloodsportBlue vs Red 2003Crow's CourtGrif TempleFrontierHigh Charity
Cartes Élimination : AbsoluteApparitionCanalDeadcenterEpicenterHavocHighriseOverpassPylonSimulation

Playlists[modifier]

Zone de combat[modifier]

La playlist Zone de combat (Warzone) est une playlist disponible au lancement de Halo 5 : Guardians. Il faut obtenir 1000 points ou détruire le Générateur (Power Core) de la Base principale (Home Base) après avoir pris le contrôle des trois bases de la carte. En début de partie, lors du largage des équipes en Pélican, la base est attaquée par des bots ennemis.[2] Une équipe gagne des Victory Points[1] en tuant des Spartans adverses (1 point), en prenant des bases (1 point par base toutes les 10 secondes) et en vainquant des boss bots (150, 50 ou 25 points). Il se joue sur les cartes classiques.[3]

Assaut de la zone de combat[modifier]

La playlist Assaut de la zone de combat (Warzone Assault) est une des playlists de lancement de Halo 5 : Guardians. Il s'agit d'un mode asymétrique où une équipe doit prendre deux bases ennemies puis détruire le générateur pour gagner. L'autre équipe doit défendre une base pendant 6 minutes pour gagner. Le chronomètre est réinitialisé lorsque les attaquants prennent une base. Il se joue sur les variantes de cartes assaut.[3]

Baptême du feu zone de combat[modifier]

La playlist Baptême du feu zone de combat (Warzone Firefight), contenue dans la mise à jour du même nom, fut annoncé dans le trailer de la mise à jour Hammer Storm et sur Xbox Wire, ce mode fut très demandé par la communauté. Il implémente le Baptême du feu dans le mode, en opposant 8 joueurs contre uniquement des ennemis IA.[9] Le mode a reçu un trailer durant le HWC ainsi que de nouveaux détails sur la news Xbox Wire liée : le mode accueillera 8 joueurs pendant 5 rounds de difficulté croissante avec des objectifs à temps limité. Des ennemis de rang mythic seront ajoutés.[10]

Une version bêta fut annoncée du 14 au 18 avril 2016, accompagné du Mythic Warzone REQ Pack.[11] La période de test fut prolongée au 19 avril suite aux problèmes techniques du premier jour.[12] 287 086 heures furent jouées le premier jour et la mission Défense du garage fut échouée dans la moitié des cas sur la même période.[13] Pendant une durée limitée suivant la sortie du mode, la première victoire était récompensée par un REQ Pack Or, la troisième par trois et la dixième par cinq.[14] Au 8 juillet 2016, le mode avait engrangé 413 373 178 kills (dont 21 470 685 par armes), 93 339 237 morts et 104 secondes de survie en moyenne.[15]

Zone de combat Turbo[modifier]

La playlist Zone de combat Turbo (Warzone Turbo) était une playlist disponible du 30 mars au 4 avril. Elle est similaire à la playlist Zone Combat mais les réquisitions sont de niveau 9 dès que la base principale est sécurisée et le rechargement de l’énergie est également fortement accéléré. Il se joue sur les cartes classiques.[16]

Mythic Warzone[modifier]

Mythic Warzone est une playlist présente les week-ends, similaire au Warzone Firefight mais dans un niveau de difficulté plus élevé. La carte change toutes les semaines.

Warlords[modifier]

Fin 2016, la limite de groupe en Warzone fut passée de 12 à 6 afin d'éviter que des équipes de joueurs ne puissent remporter des victoires fulgurantes contre des adversaires non coordonnés. En réponse aux demandes des joueurs en grandes équipes, une playlist dédiée avec une limite de joueur supérieure fut testée.[17] Mise en ligne le 27 janvier à 14 h PST jusqu'au 30 janvier, la playlist n'est accessible qu'aux équipes de 12 joueurs, occasionnant potentiellement des temps de recherche plus longs que la moyenne. Le Warzone Assault n'est pas accessible mais le join-in-progress est activé pour pallier les déconnexions.[18][19]

Vidéos[modifier]


Développement[modifier]

Ouverture d'un Power Core.

Les premiers prototypes du Warzone datent de mars 2013.[20] Warzone était à l'origine le nom de code en interne du mode. Les noms Jumbo, Planetary Assault, Battlegrounds et SuperSlayer furent considérés, mais Warzone fut conservé au final.[1] Près d'un an fut a passé en prototypes et itérations entre les premiers concepts et les règles finales.[21]

Le concept de générateur fut implémenté très tôt dans le développement du mode. Afin de simuler les dernières minutes d'une partie, les développeurs effectuèrent les tests sur une carte surnommée Alamo consistant uniquement en une Home Base avec une équipe en défense et une en attaque, avec des véhicules. Il y avait alors trois Power Cores, chacun adapté à un élément de la sandbox afin de forcer les joueurs à penser leur stratégie d'attaque : l'un ne pouvait être détruit qu'avec les véhicules volants, le deuxième qu'avec l'infanterie, et le dernier avec des véhicules ou par l'infanterie. Ce concept fut abandonné car trop complexe, et rendant les Home Bases trop grandes.

La destruction du générateur était à l'origine le seul moyen de gagner une partie, tuer les Spartans adverses et vaincre les boss servant uniquement à engranger des REQ Levels. Le générateur et la base principale n'étaient pas protégés dans les premières versions, occasionnant lors des sessions de test des rushs qui terminaient une partie en moins de 2 minutes et motivant les développeurs à protéger l'accès à la base principale et à protéger le générateur tant que les trois bases du terrain ne sont pas contrôlées.[22]

Les stations de réquisition (REQ Stations, à l'origine REQ Terminal) projetaient durant le développement un hologramme orange d'un fusil d'assaut ou d'un Warthog. Dans le jeu final, seule une bande holographique verte ornée du symbole de réquisition s'affiche. Parmi les boss, on trouvait Oreal (type inconnu), Kiz et Nor, Ootu et Ozuu (Banshees), Ingato Nora Osu et Isara (Chasseurs), Master Intex (Phaeton) et Cordycept - Digital Exarch (Veilleur éternel).[23]

Malgré la volonté initiale de mettre en avant les possibilités de PvE, les développeurs ont au final jugé avoir trop accentué le PvP, manquant l'objectif du mode lors de son développement. Le premier jeu de Midwinter Entertainment, studio dirigé par Josh Holmes, est directement inspiré de la philosophie d'origine du mode.[24]

Un système de ping était prévu, mais fut finalement abandonné à cause de contraintes de temps.[25]

Warzone Firefight[modifier]

L'API publique de Halo 5 : Guardians, comprenant un module pour afficher les playlists, dévoila des playlists probablement utilisées pour des tests internes. Une de ces playlists, Weekend Warzone Turbo, permettait aux joueurs d'atteindre le niveau de réquisition 9 dès le départ, avec un rechargement de l'énergie plus rapide. D'autres playlists rapportées portaient le nom de Warzone Kraken, à 24 joueurs, et Warzone Accelerated.[26]

Galerie[modifier]


Sources[modifier]


Modes de jeu
Halo CE : AssassinCapture du drapeauCourseCrâneRoi de la colline
Halo 2 : AssautMastodonteTerritoires
Halo 3 : InfectionVIP
Halo 3 : ODST : Baptême du feu
Halo : Reach : Baptême du feuChasseur de têtesDéfense de générateurGrifballInsaneInvasionRéservesVS.
Halo 4 : ExtractionParasiteRégicideRicochetTerritoire
Halo 5 : Capture de basesÉliminationZone de combat
Halo Wars : À distanceÉpreuve de forceMatch à mortRenfortsStandard
Halo Wars 2 : BasesDominationMatch à mortBlitz