Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Sangheili

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
(Redirigé depuis Élite)
Aller à : navigation, rechercher
Sangheili
Macto cognatus
H4-Dévot Sangheili.jpg
Informations
Taille moyenne :

2,23 à 2,59 m

Masse moyenne :

139 à 178 kg

Caractéristiques :
  • Mâchoire séparée en quatre mandibules
Planète d'origine :

Sanghelios

Factions :
Population :

Plus de 8,135 milliards[1]

Palier technologique :

2

Situation :

En conflit

Voir source - Modifier - Liste

Les Sangheilis (Macto cognatus[1] en latin, « J'honore le sang de mon père »[Note 1]), appelés Élites par les humains, sont une espèce extraterrestre à l'apparence reptilienne formant le fleuron des forces armées de l'Alliance Covenante. Ce sont des ennemis récurrent depuis Halo CE, et seul Halo 3 : ODST ne permet pas d'interagir avec eux. Avec les Grognards, ils sont les ennemis emblématiques de la série.


Origines et formation de l'Alliance[modifier]

Les Élites sont originaires de la planète Sanghelios, et maîtrisaient le voyage spatial bien avant leur intégration à l'Alliance,[2] forts de l'expérience de navigation acquise sur les océans de leur planète natale.[3] En l'an - 938, les San'Shyuums Réformistes découvrirent leur planète, très riche en artéfacts forerunners qu'ils convoitaient. Mais comme les Stoïques San'Shyuums, les Sangheilis vénéraient les artefacts, les considérant comme sacrés et ne devant pas être profanés. Une guerre, connue sous le nom de guerre Prophète contre Élite se déclencha. Le peuple Sangheili, fort d'une société très militaire et brutale, ne put pas tenir longtemps face à la technologie forerunner exploitée par les Prophètes.

Ils durent capituler devant cet ennemi plus puissant qu'eux, et signer un traité connu sous le nom de Traité de l'Union, qui fut le point de départ de l'Alliance Covenante. Les Élites furent obligés d'adopter les technologies forerunners pour combler les termes de leur traité : les Prophètes avaient besoin de l'aide des Élites pour trouver d'autres artefacts, et les Élites avaient besoin des Prophètes pour qu'ils exploitent la technologie qu'ils avaient trouvés.[4]

Par la suite, la branche armée des Covenants fut responsable de l'intégration des nouvelles espèces dans l'Alliance : les Lekgolos, les Yanme'es, les Kig-Yars, les Unggoys et les Jiralhanaes, et était chargée de la protection des hiérarques, agissant toujours comme espèce la plus autoritaire après les Prophètes, jusqu'en 2552.


Historique[modifier]

Avant 2552[modifier]

Les Sangheilis ont évolué sur les côtes maritimes de la planète Sanghelios.[5] Depuis leur intégration dans l'alliance en -938, et ce jusqu'au Grand Schisme, les Sangheilis exécutèrent leur rôle de principale force militaire pour soumettre les races qui se dressaient en travers du chemin de l'Alliance et sécuriser les artéfacts forerunners qu'ils transmettaient aux Prophètes. Les cités-états Sangheilies de Sanghelios disposaient d'un réseau les reliant aux Prophètes.[6]

Parmi leurs coups d'éclat, on peut noter la soumission des Chasseurs, ainsi que la maîtrise de la révolte des Grognards.[7]

Les Élites ne furent pas présents lors du premier contact entre Humains et Covenants, mais ils furent des guerriers particulièrement redoutés tout au long de la guerre Humain contre Covenant. Ils sont également responsable de la mort de plusieurs Spartans.

Un Zélote dans Halo 2.

Le Grand Schisme[modifier]

De grands changements s'opèrent à partir du 2 novembre 2552 : les Sangheilis, protecteurs des Prophètes depuis le début de l'Union, sont chassés de ce poste et remplacés par les Brutes. Cet évènement, perçu par les Élites comme une violation du Traité de l'Alliance et prémisse du Grand Schisme, est appelé le Changement de la garde. Les dissensions entre ces deux races étaient déjà connues de longue date, les Élites ne voyant pas d'un bon œil la montée en puissance des Brutes au sein de l'Alliance.

C'est le 3 novembre, lorsque le chef Brute Tartarus trahit l'Arbiter Thel 'Vadamee sur l'Installation 05, et que les Prophètes ordonnent l'assassinat de nombreux hauts-placés Élites par les Brutes que commence la séparation des Sangheilis de l'Alliance. Lors d'une terrible guerre civile, le Grand Schisme, les Sangheilis, menant les Unggoys et les Lekgolos en tant que séparatistes, affrontèrent les Jiralhanaes, épaulés des Kig-Yars et des Yanme'es en tant que loyalistes. Partout dans la galaxie, des affrontement entre les deux camps naissent : entre vaisseaux dans l'espace, sur l'Installation 05, et surtout dans la capitale : Grande Bonté.[7]

L'Alliance Humain-Sangheili[modifier]

Suite au Grand Schisme, les Sangheilis se retirent totalement des Covenants, mais se retrouvent seuls face aux autres espèces et à un autre ennemi : le Parasite. Face à l'adversité, ils décident à contrecœur de s'allier temporairement aux humains. Ils participèrent à la fin de la bataille de la Terre, avant de maîtriser une infection du Parasite sur Terre en vitrifiant la corne de l'Afrique. Bien que les commandements Humains et Sangheilis entrent souvent en désaccord, ils décident de faire entrer leurs flottes respectives dans le Portail et prennent part à la bataille de l'Arche. C'est pendant cette période que les deux races sont le plus proches, notamment entre les deux grands guerriers que sont le Spartan-II John-117 et l'Arbiter Thel 'Vadamee.

C'est l'Arbiter qui mit fin à l'Alliance Covenante en tuant le Prophète de la Vérité, avant que les deux combattants ne fuient l'Arche prête à exploser. De retour sur Terre dans la moitié de la frégate UNSC Forward Unto Dawn, il fut récupéré par les humains et retourna sur Sanghelios, où il fut nommé dirigeant suprême des Élites.[8]

Après-guerre[modifier]

Un Sangheili des Lames de Sanghelios parlant au Spartan Locke.

Sortis de l'Alliance, les Élites se retrouvèrent avec une population de 8,132 milliards d'habitants[1] composée principalement de militaires, avec une main-d'œuvre agricole, technique, scientifique et marchande quasiment absente, pris au piège de l'interdépendance des espèces mise en place par les Prophètes. Les vaisseaux en bon état devenaient rares de même que les véhicules, dont certains étaient recyclés pour un usage civil, et de nombreux membres d'équipage se retrouvèrent sans moyen de subsistance.

Les questions d'approvisionnement en nourriture et d'entretien des vaisseaux étaient régulièrement éludées par les vétérans au profit de la résolution des conflits sociaux : la société Sangheilie était morcelée sur les questions de religion et d'alliance avec les humains, certains rejetant complètement les Forerunners, d'autres ayant conservé leur foi (le rejet des San'Shyuums comme Prophètes étant unanime), certains considéraient l'éradication des humains comme une priorité avant qu'ils ne deviennent une menace et d'autres pensaient devoir reconstruire la société avant de mener une nouvelle guerre.[2] L'absence de réseaux de communications fiable les obligeait à faire principalement reposer leurs informations de parole à parole, favorisant l'apparition de rumeurs,[9] et le climat de calme avant la tempête motivait les kaidons à rassembler autant de vaisseaux et de matériel possible sur leurs terres, favorisant encore plus les risques de guerre civile.[10] Hors des colonies, les commandants à la tête d'un vaisseau ou d'une flotte continuèrent leurs efforts contre l'humanité comme Merg Vol[11] ou abandonnèrent leurs traditions pour subsister et se tournèrent vers le mercenariat comme Let 'Volir.[12] Cette période de forte collaboration avec les humains aida néanmoins les artisans Élites à adopter des modes de production économiques et efficaces passant par l'automatisation, soutenus par la découverte de connaissances forerunners cachées par les San'Shyuums et l'abandon des contraintes de production de l'Alliance.[13]

Thel 'Vadam étant placé aux commandes du gouvernement en 2553, il dut faire face aux difficultés éprouvées par la société Sangheilie à retourner à un mode de vie moins guerrier, et fit une priorité de signer un traité avec les humains afin de garantir la tranquillité de son peuple dans les années à venir. Il organisa une assemblée des Kaidons, durant laquelle il mit au défi tous les hauts placés en désaccord avec lui sur la question des humains d'essayer de l'assassiner, comme le permet la tradition. La société chamboulée et au bord de la guerre civile vit renaître le culte des Serviteurs de la Vérité constante, qui prônent la croyance en les Forerunners, et n'hésitèrent pas à prendre les armes pour punir les blasphémateurs. Jul 'Mdama, un haut placé convaincu que les humains devaient être exterminés le plus vite possible, s'allia aux moines pour renverser 'Vadam. Dans le même temps, Kilo-Five, une escouade mandatée par l'ONI, fournit des armes aux Serviteurs dans le but d'accélérer la guerre civile, afin que les Sangheilis se détruisent de l'intérieur. Finalement, Jul 'Mdama fut capturé par Kilo-Five, et l'amiral Terrence Hood, encore dirigeant de FleetCom, rencontra 'Vadam avec qui il conclut un cessez-le-feu officiel en février 2553. Le xénoanthropologue de Kilo-Five, Evan Phillips, fut invité sur Sanghelios pour en apprendre plus sur leur culture.[14] S'ensuivit la guerre civile sangheilie.

L'armure Mjolnir GEN2 Helioskrill, exemple de collaboration humain-Sangheili.

En 2558, les forces de l'UNSC et des Sangheilis collaborent à plusieurs niveaux et maintiennent notamment une Joint Occupation Zone. Quelques programmes d'entraînement conjoints entre les forces de l'UNSC et des Élites étaient prévues par l'initiative ANVIL.[15] Le développement de nombreuses technologies militaires ont fait l'objet d'efforts conjoints, comme le Warthog de la Lame Needler[16] ou les armures Helioskrill[17] ou Anubis, au grand dam de la paranoïa sécuritaire de l'ONI.[18] Ces collaborations se limitent parfois à un échange de ressources, comme pour le casque Freebooter,[19] et d'autre projets comme le VISR Saturnine prennent la forme de systèmes capables d'opérer à la fois sur une armure Mjolnir et un harnais de combat sangheili, laissant penser qu'ils sont conçus pour l'exportation.[20] Tous les décisionnaires politiques et militaires Sangheilis sont considérés comme des cibles prioritaires pour la recherche d'informations,[21] un protocole auquel a fait appel Jameson Locke pour interroger Thel 'Vadam.


De 2552 à 2559, au moins une partie des forces armées Sangheilies menèrent une guerre contre les forces Brutes encore sous le contrôle de quelques Prophètes. Mais les Brutes retournèrent rapidement à l'état sauvage, ce qui permit aux Élites de mettre rapidement fin au conflit.[22] Des tentatives de paix supportées par l'UNSC furent tentées durant cette période.[23]

Anatomie et physiologie[modifier]

Un Élite ouvrant la gueule dans Halo : Reach.

Les Sangheilis présentent une apparence générale de reptile humanoïde. Ils possèdent une double articulation sur les jambes, leurs pieds ont une anatomie plus proche du sabot, leurs mains possèdent quatre doigts dont deux pouces opposables avec des ongles pointus et épais,[6] et leur mâchoire est semblable à celle des Predators de Stan Winston : la mâchoire inférieure est séparée en quatre mandibules, dont les nombreuses dents pointues sont dirigées vers l'intérieur.[Note 2] Ils n'ont pas d'oreilles, mais disposent d'une bonne ouïe et surtout d'un sens olfactif très performant, sensible aux odeurs[24] et phéromones.[Source manquante] Eux-même possèdent une odeur proche du cuir neuf.[24] Ils possèdent également deux cœurs, ce qui leur procure une plus grande résistance aux accélérations brutales.[25]

La musculature des Élites est particulièrement développée, la masse musculaire d'un individu occupant une grande partie de son poids. Prédateurs naturels dont le corps s'est adapté à leur culture violente et militaire, ils sont bien plus imposants, vifs et puissants qu'un humain : un combattant Sangheili est assez fort pour résister à l'immobilisation par deux ODST.[26] Un adulte mâle mesure en moyenne entre 2,23 et 2,59 m pour 139 à 178 kg[Note 3]. Cette constitution se répercute négativement sur leur capacité de discrétion et de nage, peu d'Élites sachant nager.[3] En mars 2558, l'espérance de vie d'un Élite était de 27 années terriennes seulement[21]. Le plus vieil Élite connu, Thel 'Vadam, a atteint les 73 ans en 2558.

Leur peau est couverte d'écailles grises ou marrons plus ou moins sombres, peu visible sous leur armure. Leur couleur générale peut changer avec des émotions fortes, comme un humain dont le visage blêmit.[27] Ces différences font partie des quelques différences phénotypiques observables au sein de l'espèce.[28] Leur sang est violet sombre[Note 4] et sent le goudron frais[29], leurs muqueuses violet clair et leurs yeux reptiliens se déclinent en de nombreuses couleurs comme le noir, le vert, le bleu foncé ou encore le orange[Note 5]. Disposés des deux côtés du crâne, ils offrent une vision plus aigüe que celle des humains,[30] avec probablement une meilleure vision périphérique. Ils semblent pourtant bénéficier d'une vision frontale et d'une bonne vision binoculaire, car ils peuvent manier des armes de tir à distance et piloter des véhicules avec précision. Ils possèdent une bonne sensibilité à la lumière, et trouvent les environnements humains trop éclairés.[31]

Illustration de la différence de couleur de peau entre Ayit 'Sevi et Sali 'Nyon.

Les Élites sont des carnivores, comme le laisse supposer leur dentition, et mangent principalement de la viande d'élevage, notamment le Colo, mais ils consomment également des plantes, comme l’irukan.[32] Néanmoins, la disposition de leur mâchoire laisse la manière dont ils mastiquent et boivent sujette à débat.

La seule différence d'apparence entre un mâle et une femelle élite est la taille, légèrement plus petite chez les femelles.[33][Note 6] Les Élites sont ovipares, les femelles sangheilies pondant des œufs.[34]

L'UNSC possède une connaissance poussée de l'anatomie Sangheilie, des corps morts ayant fait l'objet de dissections. Il semblerait également qu'ils aient une connaissance suffisante de leur physiologie pour mettre au point des substances pouvant les rendre malades.[32] Il n'avait avant cela jamais été observé d'Élite malade, il se pourrait donc qu'ils possèdent un système immunitaire extrêmement adaptatif et résistant.[35]

Culture[modifier]

Les Sangheilis possèdent un comportement très guerrier, avec des valeurs basées sur l'honneur et le combat. Leur société est construite en strates liées au rang militaire, représentée par l’arum.

Politique[modifier]

Dans l'antiquité, les Élites étaient dominés par un Arbiter.[36] Malgré l'absence de capitale désignée,[2] un gouvernement global gouverne l'intégralité de l'espèce,[37] tenu dans l'après-guerre par Thel 'Vadam et ses Lames de Sanghelios, mais le pouvoir est tenu localement par les états.

Chaque clan sur Sanghelios est composé de plusieurs familles, ou lignées, et possède un domaine (keep), qui constitue une propriété plus ou moins grande. Le clan porte le nom de sa famille principale. Plusieurs domaines peuvent se rassembler pour former un état, qui sera contrôlé par le clan le plus puissant, le clan principal, ayant autorité sur les autres clans et leurs domaines (client keep[6]). La taille du domaine au sein de l'état détermine le poids politique du clan.[2] On peut classer les domaine dans l'ordre ascendant suivant : on trouve les domaines familiaux (family keeps) qui répondent aux domaines communaux (township keeps), qui eux-même répondent à la cité-État[Note 7], également appelée domaine régional (city keep). Il se créé ainsi une hiérarchie dans les domaines, certains se trouvant sous la direction d'autres. Il est également possible qu'un clan soit réparti sur plusieurs domaines.[6] En 2553, beaucoup d'états étaient fortement urbanisés, important leur nourriture plutôt que de la produire.[3] Le nombre de domaines familiaux sur Sanghelios est estimé à plusieurs centaines.[38]

Le dirigeant du clan ou de l'état est un chef, issu du clan principal dans le cas d'un état et de la famille principale dans le cas du clan, portant le nom de Kaidon. Il est élu et assisté par les Anciens (elders)[Note 8], les chefs des autres clans, qui ont pris le nom du clan principal, et auxquels on s'adresse comme « mon seigneur »[6][Note 9] (my lord).[2] Le Kaidon possède un pouvoir décisionnel sur l'état, mais fait aussi figure de chef et en tant que tel doit prouver sa valeur en tant que guerrier : si un ancien estime que le Kaidon n'est pas digne, il peut le tester en tentant de l'assassiner. Ce geste est devenu traditionnel, en particulier envers les Kaidons nouvellement élus,[39] et peut également être invoqué en opposition à une décision.[40] Il existe également une limite à ces assassinats[Note 10] : ils doivent être perpétrés en personne,[Note 11] avec des armes personnelles, afin de respecter les codes d'honneur et empêcher l'apparition de guerres civiles par l'usage de moyens disproportionnés.[6] Le Kaidon peut également exclure un clan de l'état. Les anciens jouent le rôle de conseillers et portent le pouvoir exécutif.[39]

Les femelles, de par leurs connaissances des lignées, disposent d'une grande importance politique au sein de leur clan.[24] Les femmes des anciens, appelées « ma dame » (my lady),[6] possèdent notamment une autorité absolue au sein de leur domaine, au-dessus de toute autre personne[2] (excepté peut-être le Kaidon de leur état), mais ont également la charge de gérer les finances de leur clan.[6] Malgré leur pouvoir sur le clan, une femelle ne peut prétendre au titre de Kaidon. Si le Kaidon d'un clan meurt sans descendant, son épouse est la seule en mesure de décider de l'avenir du clan : les familles du clan peuvent marier un de leurs membres à la veuve pour devenir la famille principale (on ignore si le clan change alors de nom), ou bien tenter de prendre l'ascendant par la force. La maîtresse d'un clan peut également refuser qu'une autre famille ne prenne la tête du clan, obligeant les prétendants à employer la force. Les Gray Maiden sont connues pour avoir employé ce moyen.

L'histoire du clan est gravée sur une fresque murale appelée saga, dont un poète a la charge.[41] Pour agrandir son territoire, une famille peut en attaquer une autre.[14]

Filiation et éducation[modifier]

«

Les mères sangheilies n'étaient peut-être pas des combattantes, mais c'étaient elles qui détenaient le véritable pouvoir et le savoir, et qui choisissaient les lignées. Chez les Sangheilis, les hommes étaient souvent voués à la solitude et à l'incertitude.

Sangheili mothers might not have been frontline fighters, but they certainly held the real power, the knowledge and selection of bloodlines. Being a Sangheili male could sometimes be lonely and uncertain.

»

Un Élite ignore l'identité de son père, et donc son éventuel héritage guerrier. Cette éducation martiale et basée sur l'apprentissage en groupe sans distinction autre que leur seule valeur individuelle ne permet pas aux enfants de bénéficier d'appuis que leur donnerait leur lignée et les rendraient supérieurs à d'autres sur d'autres critères que leurs actes et capacités, ce qui pose les fondement de la méritocratie Sangheilie,[2] qui vise à renforcer la cohésion du clan entier plutôt que de la famille. Ces règles sont établies et respectées sur Sanghelios, mais pas forcément dans d'autres colonies comme sur Rahnelo.[38]

Malgré cela, les Élites connaissent généralement leur mère,[42] et vivent avec leur père biologique mais n'ont aucune idée qu'il s'agit de leur géniteur[2] et du lien marital entre leur mère et leur père. Le plus souvent, ils le connaissent comme un oncle[42] et souffrent de cette ignorance.[2] Ce système fait des femelles les gardiennes du secret de la parenté, qui doivent veiller à empêcher la consanguinité.[43] Le système méritocratique, si il empêche toute transmission directe du père à ses enfants, n'empêche pas la transmission de la renommée d'un clan, comme le clan 'Taham réputé pour ses bretteurs.[44] Des enfants de la même famille peuvent également maintenir une forte relation fraternelle qui permettrait à un jeune faible de bénéficier de la protection de ses frères et de survivre malgré des capacités inférieures, comme ce fut le cas pour Reff 'Talamee.[45]

L'importance du lien marital est mal défini : dans Halo : Le Protocole Cole, Thel 'Vadamee semble ne s'intéresser qu'au nombre d'épouses qu'il pourra attirer et le nombre d'enfant qu'il aura pour faire grandir son clan. Mais l'épisode de Halo Legends Le duel et Halo : Le Baptême du feu mettent en avant des maris ayant un grand respect pour leur épouse, et prêts à tout pour venger leur mort.


La famille, ou lignée (bloodline en VO), est un composant essentiel de la société : la plupart des Élites nourrissent l'ambition de rendre leur famille puissante et honorable. Tout honneur ou déshonneur reçu par un membre de la famille, par exemple une promotion, ou à l'inverse une marque de la désobéissance, voir une marque de la honte, affecte directement l'honneur de celle-ci, ce qui peut avoir de terribles conséquences : lorsqu'une famille tombe en disgrâce, tous ses membres peuvent être exécutés sur ordre du gouvernement afin qu'ils ne transmettent pas leurs gènes déshonorés. C'est pourquoi les Élites, lorsqu'ils le peuvent, préfèrent se tuer ou se faire tuer plutôt que d'amener le déshonneur sur leur famille, comme l'a fait Jora 'Konaree. À l'occasion de ces hara-kiri, peut être récitée l'oraison funèbre,[37] et le corps doit être détruit à la suite de ceux-ci afin de préserver l'honneur.[46]

Deux Sangheilis s'entraînant au combat.

Noblesse[modifier]

La notion d'honneur est très importante chez les Sangheilis. Elle est représentée notamment au combat : mourir des mains de son adversaire lors d'un combat singulier est une mort honorable, et un combat n'est considéré comme tel que lorsque les deux guerriers sont à armes et forces égales. Attaquer un ennemi sans défenses ou au sol est inégal, ou bien posséder un avantage matériel sur lui ne rend pas un combat honorable. Cette notion permet de définir la montée en grade au sein de la hiérarchie militaire : celui qui a tué le plus d'ennemi dans des conditions d'armes égales est assuré d'être reconnu[47] pour peu que sa démonstration ait été faite devant des témoins.[40] L'épée à énergie est considérée comme l'arme la plus noble qui soit pour un Élite, car elle nécessite beaucoup de capacité pour pouvoir être maniée lors d'un face-à-face. Par ailleurs, ils considèrent qu'une arme dégainée réclame le sang, c'est pourquoi ils sont réticents à rengainer sans avoir tué.[47] L'armure d'un Élite joue également un rôle dans leur honneur, son usure témoignant des combats vécus. Certains combattants refusent donc de changer d'armure même à un stade avancé d'usure.[38] Refuser un combat revient à jouer avec les limites entre la fuite et le repli stratégique.[48] La reddition est la pire honte possible et affecte toute la famille du Sangheili, femme, frères et enfants, qui est alors rejetée par le reste de la société et condamnée à la disparition.[49]

Dans ce même ordre d'idée, les Sangheilis sont réticents à subir des soins médicaux. Ils conçoivent en effet le sang comme véhicule de la noblesse, et toute blessure est ainsi une perte d'honneur. Celui-ci est encore plus grand si le sang est versé en-dehors du combat, lors d'interventions médicales, car non seulement le guerrier n'a pas pu protéger sa vie lui-même,[47] mais il doit laisser une machine médicale[50] ou un Élite médecin le soigner. Ces derniers sont sûrement le plus bas rang de l'espèce, et n'ont aux yeux des leurs absolument aucun honneur,[47] si bien qu'il a probablement disparu dans l'après-guerre en l'absence des Prophètes. La seule médecine acceptée repose sur des remèdes herboristes[9], mais subir la blessure ou mourir est toujours préférable pour un guerrier.[50] De manière similaire, les Élites ne pratiquent pas l'autopsie.[9] Le suicide semble lié à certaines conditions, comme l'approbation des pairs : un Élite ayant vécu dans l'honneur mais ne pouvant plus espérer une mort honorable à cause de ses blessures peut demander à être tué par ses pairs récitant l'oraison funèbre.[37] Enfin, les Élites ne se retirent jamais réellement du combat, prenant des postes plus adapté à leur âge le temps venu, comme celui de garde.[51]

Étant donné les nombreux conflits entre domaines au cours de l'histoire des Sangheilis, des prisonniers furent faits à de nombreuses occasions, notamment des Kaidons, enfermés à vie, déshonorés et privés d'une mort digne. Un membre de la famille du Kaidon enlevé peut alors invoquer le Right of Release et tenter d'aller le délivrer. Les termes exacts de ce droit ancien ne sont pas clairs, mais semblent permettre de faire appel à toutes les ressources nécessaires auprès de ses alliés. Des récits de guerriers ayant invoqués le Right of Release sont devenus légendaires, notamment celui de la Ballade de Kel 'Darsam. Il était très rares que des femelles demandent ce droit.[38]

Les Élites ont naturellement une haute opinion de leur peuple, et tiennent la plupart des autres espèces pour inférieures. Cela est particulièrement vrai pour les Brutes, les Grognards et les Humains. Mais les mentalités changent, et certains Élites, face à l'impressionnante résistance humaine, se sont demandés pourquoi ils n'intégreraient pas l'Alliance.[52][44]

Formation[modifier]

La société Sangheilie est méritocratique. Dès leur plus jeune âge, les mâles sont formés à l'art du combat dans des écoles spécialisées, au sein de groupes d'une dizaine d'individus sous l'autorité d'un maître d'armes, avant d'être engagés au combat, éventuellement dans une Légion. Cette formation militaire est très large, touchant même des situations a priori sans danger, et influe sur les habitudes des Élites. Thel 'Vadam avait prit l'habitude au cours de son entraînement de s'asseoir dans une position lui permettant de bondir haut en avant en un éclair si besoin.[31]

Au sein de l'armée de l'Alliance Covenante, les jeunes guerriers Mineurs, avides de prouver leur valeur et gagner en rangs, voyaient leurs rôles répartis en fonction de leur mentalité. Ceux comprenant rapidement l'intérêt de la tactique et du travail en équipe et montrant des capacités de leadership étaient placés à la tête d'une unité de soldats de castes inférieure, tandis que les plus téméraires étaient eux-même placés sous le commandement d'Élites déjà expérimentés pour tempérer leur caractère.[53]

Les femelles Sangheilies sont entraînées au combat dès leur plus jeune âge aux côtés des mâles, mais cet entraînement a d'avantage pour but de les rendre apte à défendre leurs terres que de les préparer à combattre en première ligne.[2] Ceci dit, plusieurs femelles ont pu entrer dans l'armée et devenir des soldats d'exception, mais ces cas restent rares.[32]

Mode de vie[modifier]

Les arts Sangheilis sont aussi consacrés à la guerre. Certains Élites comme Veer composaient des poésies guerrières inspirées de leurs combats.[47] Alors même que leur culture se tournait exclusivement vers le militarisme et adoptait les panneaux métalliques bleu et violacés typiques des constructions covenantes, l'architecture sangheilie a toujours cherché à rester proche de son style pré-Covenant.[2]

Les Sangheilis répartissent leurs repas selon le modèle matin-midi-soir, en intercalant deux autres repas en milieu de matinée et d'après-midi.[6]

Évolution[modifier]

Autrefois, les Sangheilis possédaient une société aux métiers très variés, mais lors de leur adhésion aux Covenants, ils abandonnèrent toute activité extérieure au combat, vivant aux crochets des autres races. À la suite de la séparation des Élites de l'Alliance Covenante, leur structure sociétale fut un grave problème, les Élites devant réapprendre à cultiver et construire.[2] Les puissantes cités-états fortement urbanisées virent leur sources d'importation coupées en faveur des états ruraux. Les installations basiques comme celles dédiées au séchage furent reconstruites et les techniques de gestion des productions retrouvées dans des documents centenaires.[3]

Dans l'après-guerre, les Élites se séparèrent en plusieurs groupes, ayant différentes priorités et visions de la situation : certains pensaient pouvoir traiter avec les humains, d'autres avaient l'intention de les détruire, certains continuaient de considérer les Forerunners comme des dieux (reniant toutefois le concept du Grand Voyage apporté par les Prophètes), et d'autres perdirent cette foi. Ces différences d'opinion sont les principales sources de discordes pouvant mener à une guerre civile dans l'après-guerre.[2]


L'UNSC eut du mal à s'informer de la situation politique des Élites dans l'après-guerre, profitant des missions comme celles de Kilo-Five pour recueillir des informations sur les forces en présences.[54] Elle n'eut également jamais l'occasion d'analyser en détails la société Sangheilie avant la capture de Jul 'Mdama, qui n'apporta lui-même que peu de détails.[32]

Langue et langage[modifier]

Étude des caractères sangheilis par Catherine Halsey.
«

Nnse-kooree-koocha nee-ey-mawoo

Transcription d'un extrait de communication militaire en Sangheili.[55]
»
«

—Until we meet again.
—In Urs's everlasting light.

Salut traditionnel en deux parties en fin de conversation.[56]
»

La langue des Sangheilis est d'importance car elle est utilisée comme lingua franca parmi les espèces covenantes.[57]

Langue[modifier]

La langue sangheilie, composée de sons articulés variés par des claquements et des hoquets[58] et que Evan Phillips suppose dérivée du Forerunner,[24] est bien entendu adaptée à la forme particulière de leur mâchoire et toute une couche tonale employée n'est pas reproductibles par la physionomie humaine. Rares sont les humains connaissant bien cette langue : Evan Phillips, Luther Mann et Olympia Vale sont capable de le comprendre, de le lire et de le parler dans les limites de la morphologie humaine. Mike Spenser[58] et le docteur Catherine Halsey peuvent le comprendre.[59]

Le sangheili moderne s'écrit avec des caractères utilisant différentes organisations de triangles de différentes tailles. La plupart des caractères se présentent comme un grand triangle parfois indenté entouré de triangles plus petits, avec des variations d'orientation, de position et d'éloignement. Des caractères proches des glyphes forerunners sont également parfois utilisés, généralement en lien avec la religion. Il existe également des versions dialectiques ou anciennes du sangheili usant de caractères similaires, mais stylistiquement différents.

Il n'existe à ce jour aucune information typologique officielle sur le sangheili (morphologie, syntaxe, rythme, …) ni même de preuve qu'il s'agit d'une langue construite plutôt qu'une collection de symboles et de sons ad hoc. Les même symboles utilisés pour représenter le sangheili ont également été utilisés pour la langue des Brutes.[60]

Langage[modifier]

Outre le langage verbal, les Sangheilis communiquent également par sifflements, généralement pour indiquer l'irritation,[2] et par langage corporel et tout particulièrement au niveau des mâchoires : plusieurs ouvertures et fermetures rapides indiquent l'amusement,[2] le même geste plus lent l'agressivité,[61] elles tombent pour indiquer la stupeur,[62] un claquement des mâchoires inférieures indique l'indifférence,[63] un claquement simple permet de mettre l'emphase sur les paroles à suivre,[64] et elles se serrent pour indiquer l'autorité ou l'attente.[65]

Le langage Sangheili est très soutenu. Dans Halo 3, ils emploient des mots vieillis comme « pourceau » et utilisent une grammaire structurée, notamment dans leurs sermons religieux. Les Sangheilis ne manquent néanmoins pas d'expressions pour insulter leurs ennemis : nishum, le nom d'un ver intestinal, désigne un humain,[66] tandis qu'ils possèdent une expression se traduisant globalement par garce de poule pondeuse (overbreeding chicken-bitch) pour décrire les femelles Rapaces.[67] Pour les Brutes, ils utilisent le mot-valise Jir'a'ul, qui contracte le nom Covenant des Brutes, Jiralhanaes, et a'ul, qui désigne un morceau de bois.[68]

Rapport aux autres langues[modifier]

Rares sont les Élites à maîtriser l'anglais, la principale langue humaine.[Note 12] Parmi les Élites les plus familiers avec l'anglais, on trouve Avu Med 'Telcam, ancien traducteur à bord d'un vaisseau[24], ainsi que Thel 'Vadam.[49] Jul 'Mdama ne comprend ni ne parle pas l'anglais en 2553,[14] mais le comprend et en parle quelques mots en 2558.[59] En 2555, des traducteurs simultanés anglais-sangheili et sangheili-anglais intégrés dans des oreillettes et assez sophistiqués pour intégrer des locutions sont utilisés par les humains et les Élites.[69] Des traducteurs primitifs sangheili-anglais existaient dès 2530 avec la capture du sujet Groombridge dont les propos furent l'objet d'une traduction approximative par Solipsil.[Note 13][70] Certains opérateurs de l'UNSC comme Jun-A266 sont capable de « lire sur les mandibules ».[71].Pour parler l'anglais, les Élites resserrent leurs mâchoires pour imiter celle des humains,[24] mais ils prononcent difficilement les sons bilabiaux,[43] sont difficiles à reproduire par l'anatomie sangheilie, notamment les sons « sf » de « sphère » et « ps » de « Phillips », le « p » étant remplacé par un « f » ou un « s ».[43] Les Élites capables d'une bonne prononciation ont tendance à postillonner sur certains syllabes comme le « f ».[24]

Noms[modifier]

Dans la culture sangheilie, posséder un nom est un privilège. C'est pour ces raisons que les espèces les plus faibles de l'Alliance n'ont que des noms très simples.[4][72]

Personnes[modifier]

Les noms Élites respectent les conventions traditionnelles suivantes :

  • Le prénom est la première partie du nom complet. Tant que le Sangheili n'est pas adulte, il sera appelé uniquement par son prénom.
  • Un espace, puis un apostrophe (la prononciation de cette partie est un croisement entre un clic et un coup de glotte[26]).
  • La lignée, ou nom de clan[26]. C'est ce qui se rapproche le plus du nom de famille.

Le nom peut également s'accompagner d'un titre honorifique. Celui-ci définit le rôle de l'Élite dans la société :[73]

Suffixes

  • -ee : le plus répandu chez les Sangheilis, il désigne l'appartenance et la dévotion à l'armée des Covenants.[39] Après le Grand Schisme, ce suffixe a été largement abandonné, pour son rapport avec les Covenants et parce que l'appartenance d'un Élite à une force militaire est considérée comme innée.[74][73] Il se prononce [i]?.[75]
  • -ai : désigne un individu qui a dédié sa vie à la recherche de la perfection du maniement de l'épée.
  • -ro : désigne un individu qui remplit une fonction publique, comme un membre du Conseil.

Préfixes

  • Ika- : désigne un individu qui est affecté à l'assistance personnelle d'un Prophète.[73]


L'adjectif descriptif est indiqué dans Halo Encyclopedia comme étant la première composante de la deuxième partie du nom complet et désigne une caractéristique forte chez l'Élite (fort, vif, ...), mais cette partie n'a en réalité jamais été utilisée en pratique.[73]

Le nom d'un Élite est celui de sa lignée, sa famille. Les terres familiales (keep en VO, traduisible par domaine) portant le nom de la famille qui en est propriétaire, le nom d'un Élite est donc le même que celui des terres de sa famille. Les Élites portant le rôle d'anciens, dirigeant de leur domaine, dérogent à cette règle nominale dans un cas particulier : chaque domaine étant partie d'un état, et cet état étant dirigé par un domaine principal (l´état portant le même nom que le domaine principal), un ancien ne portera pas le nom de son domaine, mais celui du domaine principal.[14]

On trouve également des noms sans rapport avec la famille, comme Elar 'Nas (du domaine de Nes'alun de l'état d'Acroli), voir modifient la position de l'apostrophe comme Re'gish Wamik, voir l'abandonnent comme Parg Vol. Ces noms atypiques sont hérités de héros, de batailles ou de légendes remontant loin dans l'histoire des Sangheilis et toujours honorés par certains clans.[76]

Armes[modifier]

La tradition de nommer ses armes personnelles remonte à une époque précédant l'histoire connue des Élites, et la plupart ont été utilisées et marquées par de nombreuses batailles. Ces armes sont ainsi reconnues comme honorables et peuvent servir de cadeaux, de gages ou d'artéfacts familiaux conservés comme trophées.[77]

Elles restent néanmoins considérées comme des outils et peu d'armes sont considérées comme importantes dans l'histoire de cette civilisation, comme l'épée à énergie Fléau des Prophètes. Suivant la tradition, le nom de telles armes n'est pas choisi par son porteur mais est issu des histoires relatées et amplifiées à son sujet.[78]


Combat[modifier]

Un Élite armé d'une carabine dans Halo 3.

Élevés en tant que guerriers et conduits par une imposante carrure, les Élites sont de redoutables combattants, peut-être les plus dangereux de toute l'Alliance. Regroupant à la fois puissance et intelligence tactique, chaque Sangheili est une menace sérieuse, capable d'abattre de nombreux humains. Les armures Élites, appelés harnais de combat, se déclinent sous de nombreuses formes incluant presque toutes des boucliers énergétiques et certaines des capacités de camouflage, mais ces protections restent inférieures aux armures Mjolnir humaines.[79]


Gameplay[modifier]


Grades et titres[modifier]

Comme pour toutes les autres espèces militairement impliquées dans l'Alliance Covenante, les Élites suivent un système de grades pour établir une hiérarchie militaire. Néanmoins, contrairement aux autres espèces, le galon définit également la place du Sangheili dans sa société natale.

Les Sangheilis montent en grade en tuant des ennemis en combat singulier. Les Élites des plus hauts rangs ont personnellement massacré des milliers de combattants ennemis pour gagner le droit de commander des troupes.[80] Il est néanmoins à noter que la position des Élites dans l'Alliance leur donne le droit de commander toutes les autres espèces, à l'exception des Brutes.

Par ailleurs, certains grades ne sont pas incompatibles entre eux : un Dévot ou un Général peut également être commandant de vaisseau.[81]

Rangs militaires
HR-Elite mineur (render).png
Mineur
(Minor)
La majorité des Élites sont de ce rang, reconnaissables à la couleur bleue de leur armure. Ils sont des néophytes du combat en situation réelle, mais restent néanmoins plus puissants que n'importe quel Marine. Ils sont en revanche vulnérables aux vétérans, comme les membres des forces spéciales, les ODST ou les Spartans. Ils sont aptes à diriger un groupe de Grognards ou de Rapaces, mais rendent des comptes à leurs supérieurs, et peuvent donc être intégrés à n'importe quelle unité sous la direction d'un Élites majeur ou de grade supérieur.
HR-Sangheili Major 01.png
Majeur/Officier
(Major/Officer)
Les Élites de grade majeur en armures rouges (appelés Officiers et portant des armures oranges dans Halo : Reach) sont plus puissants que les mineurs, sur les plans physique, mental et tactique. Ayant l'expérience du combat, ils sont aptes à diriger Grognards, Rapaces et Élites mineurs. Ils forment, avec les Élites mineurs, le grade le plus souvent présent sur le terrain, bien qu'ils soient aussi présents auprès des hauts gradés.
HR-Sangheili Ultra.png
Ultra Vétérans utilisés comme Commandants de terrain lors de déploiements d'importance, les Ultras sont reconnaissables à leur armure blanche et leur grande dangerosité.
HR-Elite general (render).png
Général Les Généraux élites sont le haut du panier des troupes d'infanterie, habilités à commander de larges troupes directement sur le terrain lors d'assauts d'envergure sur des cibles prioritaires, en vue de contrôler la zone. Accompagnant leurs hommes au combat, ils sont vêtus d'armures dorées indiquant clairement leur fonction et leur expérience qui en fait des guerriers meurtriers.
Capitaine/Maître de combat
(Field Master)
Ce titre est donné à chaque Élite chargé de diriger des troupes directement sur le terrain.
Commander Ce grade qui date d'avant la création de l'Alliance[82] est détenu par des guerriers expérimentés portant une armure lourde de couleur argentée et bleue.[83]
Commandant de vaisseau
(Shipmaster)
Le commandant de vaisseau est capable de coordonner les manœuvres du bâtiment qui lui est affecté. Il est sous les ordres directs d'un Commandant de flotte.
Commandant de flotte
(Fleetmaster)
Autorité supérieure dans la majorité des flottes covenantes, le commandant de flotte est à même de mener des attaques de grande envergure impliquant des dizaines de vaisseaux. Ils ne sont surclassés que par les amiraux impériaux.
HFB Rho 'Barutamee.jpg
Commandant suprême
(Supreme Commander)
Un commandant suprême est à la tête des flottes covenantes les plus grandes et les plus puissantes. Thel 'Vadamee en fut un, à la tête de la flotte de Particular Justice.
HFB Xytan 'Jar Wattinree.jpg
Imperial Admiral[Note 14][Note 15] Le seul porteur de ce rang connu est Xytan 'Jar Wattinree, qui dirigea l'intégralité des forces sangheilies.[84]
Spécialisations militaires
Weapon Master Les Weapon Masters remplissent le rôle d'ingénieurs, chargés de maintenir l'équipement de combat en bon état et de l'améliorer.[85]
Artillery Master Spécialistes dans l'utilisation de l'artillerie.[86]
Chevalier du ciel
(Sky-chevalier)
Cet ordre rassemblait les experts dans le pilotage de chasseurs Banshees. Interdit sous l'Alliance Covenante, en même temps que les Ascètes, il connaît une résurgence dans l'après-guerre.[87]
Engineering officer Les Élites détenant ce titre ne portent pas d'armure et ne se battent que rarement.[83]
Garde d'honneur
Elite GH1.png
Garde d'honneur
(Honor Guard)
Ce grade, porteur d'un grand honneur, désigne l'Élite responsable de la sécurité des séances et des membres du Haut Conseil. Ils possèdent de grandes capacités martiales, mais sont condamnés à une grande inaction de par leur position de gardes. Ils sont équipés d'armures cérémonielles ornées, et de lances cérémonielles.
H2-Garde d'honneur Ultra (sans casque).jpg
Garde d'honneur Ultra Ce rang est attribué aux membre de l'unité des Lights of Sanghelios. Ils portent une armure blanche d'Ultra, tout en arborant le casque, les épaulières et les protège-tibias stylisés des Gardes d'honneur, dont ils sont les leaders de par leur expérience dans la garde.
Dévots
HR-Zealot sword.png
Dévot
(Zealot)
Les Dévots sont formés des meilleurs combattants Élites qui soient. Ce titre est garant d'une dévotion totale, et peut être accordé à des commandants de vaisseaux, des commandants du terrain, ou des commandant de flotte. De plus, seuls un Élite portant le titre de Dévot peut recevoir celui de maître du terrain. À la différence des troupes conventionnelles, dirigées par le Ministry of Resolution, les Dévots sont déployés sur injonction du Ministère de l'Intercession Fervente, et uniquement lors de missions spéciales impliquant des artefacts forerunners.
HR-Maitre du terrain (render).png
Maître du terrain
(Field Marshall)
Ce grade, réservé aux Zélotes les plus méritants, est chargé du commandement d'un très grand nombre de troupes, comme durant l'invasion d'une planète, ou bien aux commandes d'un petit groupe de Zélotes lors d'opérations spéciales. Ce rang est supérieur à celui d'un Général.
Opérations spéciales
HR-Sangheili Spec Ops.png
Opérations spéciales Ces Élites sont le fleuron des Opérations spéciales covenantes. Opérant en groupes restreints, et à la tête de Grognards, ils sont équipés de camouflages actifs et sont reconnaissables à leurs armures noires. Résistants et tenaces, ils sont menés par un unique Commandant. Au sein des Spec Ops, on distingue les troupes d'Infanterie des Officiers comme Zuka 'Zamamee.
H2-Rtas 'Vadum (render).png
Commandant des Opérations spéciales Ces Commandants dirigent toute la division des forces spéciales attribuée à une flotte. Ils disposent d'un grand pouvoir décisionnel et symbolique, comme celui de pouvoir entrer directement en contact avec les Prophètes. Rtas 'Vadumee était le Commandant des forces spéciales associées à la flotte de Particular Justice.
Sécurité de la flotte
HCEA-Stealth Elite.png
Furtif Faisant partie des troupes d'intervention furtives, les furtifs sont équipés d'une armure leur conférant un camouflage actif permanent, à même de tromper un ennemi inattentif, et les rendant difficiles à suivre en combat. Cet attribut les privent néanmoins de leur bouclier énergétique dans le premier opus et sa remasterisation, ce qui les rend plutôt vulnérables lorsqu'ils sont découverts.
HR-Ranger 02.png
Ranger Les Rangers sont reconnaissables au jetpack qu'ils portent sur le dos. Déployés aussi bien au sol qu'en gravité zéro dans des armures hermétiques, comme ce fut le cas lors des combats sur la station Le Caire, ils forment l'infanterie élite la plus mobile qui soit.
Autres rangs militaires
Instructeur Les instructeurs sont des Élites chargés d'enseigner les rudiments du combat et de la tradition militaire sangheilie aux jeunes élites.[14]
Maître armurier
(Artisan-armorer)
Ce rang désigne les constructeurs chargés de la confection du matériel militaire chez les Sangheilis. Souvent attachés à la tradition, ils ont néanmoins adapté d'antiques conceptions et travaillent parfois en collaboration avec l'UNSC.[88][89][90][91]
Seneschal Un des titres pouvant être atteint par un Ultra en fin de carrière. Bien qu'il s'agisse probablement d'un poste de servant auprès d'un membre haut placé de la société ou de l'armée, ce titre reste associé à un grand honneur.[92]
Ossoona Les Ossoonas, nom signifiant « Œil des Prophètes », sont des espions désignés le temps d'une mission parmi les Élites de rang intermédiaire par les Prophètes pour agir comme informateur. Ne prenant pas part aux combats, les Ossoonas sont équipés d'un puissant camouflage, mais sans boucliers énergétiques.
HW-Ripa 'Moramee (render).png
Arbiter Rang légendaire et revêtant un fort symbole religieux, l'Arbiter est un guerrier qui embrasse le rôle de bras armé des Prophètes. Endossant une armure spéciale forgée à son attention, l'Arbiter est déployé lors d'opérations à très haut risque, ce qui fait que peu d'entre eux survivent à leur première mission. Ils ont notamment été déployés lors de grandes crises covenantes, comme la révolte des Grognards, ou lors de la soumission des Chasseurs. Depuis l'époque de Fal 'Chavamee, le grade a revêtu une autre signification, devenant le seul moyen pour un Élite déshonoré de mourir dignement au combat.
Rangs politiques et culturels
H2-Élite Conseiller (render).png
Conseiller
(Councilor)
Ces Élites, généralement des aristocrates, partagent le pouvoir avec les Prophètes mineurs du Haut Conseil. C'est sûrement le plus haut rang qu'un Élite puisse atteindre. Ils sont facilement reconnaissables grâce à leurs coiffe honorifique et leurs armure blanche.
Oracle Master[Note 16] Ce sont les assistants des Prophètes et des Conseillers. Tel des hauts fonctionnaires, ils s'occupent de toutes les questions théologiques et politiques. Ils sont très intelligents et connaissent bien la technologie forerunner, sans toutefois la comprendre totalement.[93]
Aristocrate Est considéré comme un aristocrate tout Élite assez entraîné pour manier l'épée à énergie, la plus noble arme de l'armement sangheili. Dès lors qu'un aristocrate reçoit sa propre épée à énergie, il ne peut plus être marié, mais a l'opportunité de s'accoupler avec la femelle de son choix afin de transmettre ses gènes d'épéiste.
HWG-Sangheili Clan Leader.jpg
Kaidon Kaidon est un rang méritocratique porté par le chef d'un état. Les Kaidons sont élus par les Anciens de leur état. Après l'élection, il est considéré comme une tradition que toute personne âgée qui n'est pas d'accord avec l'élection du nouveau Kaidon envoie un assassin pour le tuer. Comme une forme de test pour savoir si le Kaidon est digne de régner.
Ancien
(Elder)
Les anciens sont les Élites les plus sages du clan, mais pas forcément les plus anciens,[2] qui forment un conseil décisionnel au sein de leur clan. Ils ont notamment le pouvoir de choisir un Kaidon.
H3-Ascetic armor (render).png
Ascète
(Ascetic)
Les Ascètes sont des Élites ayant dédiés leur vie au perfectionnement de leur combat, s’assurant de la stabilité et de la pureté idéologique de leurs congénères. Ils sont sous la juridiction du Ministry of Abnegation, et sont également très savants dans les domaines de la théologie et de l'histoire.

Galerie[modifier]


Développement[modifier]

Durant le développement de Halo : Combat Evolved, Jason Jones insistait pour que les Élites aient une queue, mais le concept artist Shi Kai Wang estimait que cet élément les rendait trop sauvages et ne transmettait pas assez l'aspect d'une créature technologiquement évoluée. De plus, un problème se posait quand les Élites montaient dans des véhicules, et la solution de la plier entre les jambes fut jugée trop phallique.[94]

Divers[modifier]

  • Les plus dangereux Sangheilis ,représentant une menace pour l'Alliance Covenante, étaient enfermés à la prison Weeping Shadows of Sorrow.[95]
  • L'interjection de Halo : Combat Evolved « Wort Wort Wort » est basé sur le « Go, go, go ! » de Johnson inversé et à la hauteur modifiée. Les autres interjections sont produites de manière similaire sur la base de dialogues de combat de Marines.[96]
  • Les soldats humains ont donnés plusieurs surnoms péjoratifs aux Élites, tels « Face de pieuvre » (Squid-Head).[97], « split-chin »[98][Note 17], « Face de lézard » (Hinge-Head)[24][Note 18], « Slip-Lip »[99] ou « Alligators ».[99][42] Les Kig-Yars les surnomment également « Gueules fendues » (split-faces)[100] ou « Quatre mâchoires » (four-jaws).[101]

Notes[modifier]

  1. Selon le Gaffiot, dictionnaire de référence pour la traduction franco-latine, Macto est la première personne du présent de l'indicatif du verbe Macto, as, are, avi, atum signifiant « Honorer ». Cognatus provient quant à lui du nom Cognatus, a, um. La traduction de ce nom est plus délicate car à l'origine ce mot signifiait « apparenté », mais on peut également le traduire par la locution verbale « Uni par les liens du sang », toujours en prenant en compte l'idée de parenté (tant du côté paternel que du côté maternel). Macto Cognatus est donc une expression latine toute faite pouvant se traduire littéralement par « J'honore les liens du sang qui m'unissent à mes parents ». Mais Cognatus étant ici dans sa forme masculine et au nominatif (signifie que Cognatus est le sujet) singulier, la traduction peut-être réduite à « J'honore les liens du sang qui m'unissent à mon père », traduction qui, une fois remaniée, peut-être traduite par « J'honore le sang de mon père », dans le sens où la culture Sangheili étant tournée vers le combat le sang fait référence aux liens de parenté.
  2. Quand Malcolm Geffen demande si les dents des Élites repoussent à la manière des requins après que Jul 'Mdama en ait perdu après avoir été frappé par Naomi-010 au chapitre 13 de Halo : Les Mondes de verre, il n'obtient pas de réponse réelle. Bien que cette observation ne puisse donner lieu à une déduction solide, Jul 'Mdama est représenté sans dent manquante plus d'un an plus tard durant la bataille de Requiem dans Halo 4.
  3. Ces données sont extraites des sources les plus récentes, les Essentials Visual Guides, ainsi que la bibliothèque d'Anniversary et Halo Waypoint. Halo Encyclopedia indique 2,24 m et 144 kg, le Bestiaire 2,20 m et 144 kg.
  4. Il est représenté de couleur bleue dans Halo : Escalation n°14.
  5. D'après un message de Josh Holmes sur Twitter, les Élites seraient daltoniens et percevraient le violet comme du bleu. Au vu du ton du message et des suivants, il n'est néanmoins pas sûr que ce message était sérieux.
  6. La première représentation d'une femelle sangheili, Han, dans Le duel de Halo Legends, était controversée et intégrée dans une représentation elle-même très stylisée des Sangheilis.
  7. État-Cité dans Halo : Blood Line n°3.
  8. La seconde partie de Halo : Shadow of Intent mentionne le rang de lesser Kaidon, qui semble correspondre au rôle d'Ancien.
  9. Traduit par « commandant » au chapitre deux de Halo : Les Mondes de verre.
  10. Le système judiciaire des Sangheilis est décrit comme une common law, c'est-à-dire dirigé non par un code comme dans une civil law, mais par les tendances des décisions individuelles des juges. Néanmoins les seuls jugements connus relèvent de l'Alliance Covenante et aucun acte judiciaire propre aux Sangheilis n'est connu.
  11. Le chapitre 3 de Halo : Les Mondes de verre indique que l'assassinat doit être perpétré en personne, mais Halo : Le Protocole Cole évoque la question comme un principe d'honneur et non une obligation. Au chapitre 9, Koida 'Vadam envoie trois assassins contre Thel 'Vadamee, et celui-ci lui reproche de ne pas avoir tenté de le tuer lui-même, mais il indique que Koida est en droit de le faire assassiner.
  12. Selon la Chronologie de Halo Wars, tous les soldats Covenants sont sensés connaître l'anglais. Cette information est susceptible d'avoir pour objectif de justifier l'aisance de communication entre humains et Élites dans certains supports comme Halo 2, Halo 3 ou Halo : Les Fantômes d'Onyx. Les supports récents traitant de l'après-guerre mettent l'accent sur l'usage de traducteurs pour la communication entre espèces et la rareté de la maîtrise de l'anglais par les Élites.
  13. Dans Halo Wars : Genesis, le sujet Groombridge s'adresse à Preston Cole en anglais. La transcription de la scène dans l'Adjunct de la réédition de Halo : La Chute de Reach contredit cette version et le fait parler le sujet dans une langue inconnue des humains.
  14. Indiqué comme Imperial Commander dans Halo : The Essential Visual Guide (p. 61).
  15. Traduit par « Amiral Impérial » dans la VF de Halo : Les Fantômes d'Onyx (ch. 27).
  16. Traduit par « Maître Oracle » dans la VF de Halo : Les Fantômes d'Onyx (ch. 27).
  17. Traduit par « Menton-Fendu » dans la version française du roman Halo : Les Fantômes d'Onyx.
  18. La traduction « Tête de lézard » n'est utilisée qu'à une seule reprise dans Halo : Les Mondes de verre, au chapitre 12.


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Bestiaire
  2. 2,00, 2,01, 2,02, 2,03, 2,04, 2,05, 2,06, 2,07, 2,08, 2,09, 2,10, 2,11, 2,12, 2,13, 2,14, 2,15 et 2,16 Halo : Les Mondes de verre, ch. 2
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 Halo : Les Mondes de verre, ch. 5
  4. 4,0 et 4,1 Halo Encyclopedia
  5. Halo Mythos, p. 39
  6. 6,0, 6,1, 6,2, 6,3, 6,4, 6,5, 6,6, 6,7 et 6,8 Halo : Les Mondes de verre, ch. 3
  7. 7,0 et 7,1 Halo 2
  8. Halo 3
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 Halo : Les Mondes de verre, ch. 10
  10. Halo : Les Mondes de verre, ch. 12
  11. Halo : Spartan Assault
  12. Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, L'ascension d'Atriox III
  13. Canon Fodder - Armory Amore
  14. 14,0, 14,1, 14,2, 14,3 et 14,4 Halo : Les Mondes de verre
  15. Canon Fodder - Have S'Moa
  16. Canon Fodder - Tales & Stingers
  17. Halo 5 : Guardians, REQ Card Casque et armure Helioskrill
  18. Halo 5 : Guardians, REQ Card Casque Anubis
  19. Halo 5 : Guardians, REQ Card Casque Freebooter
  20. Halo 5 : Guardians, REQ Card Saturnine
  21. 21,0 et 21,1 Catalog (Waypoint), Sujet dédié
  22. Halo : Evolutions, The Return
  23. Halo : Escalation, n°1
  24. 24,0, 24,1, 24,2, 24,3, 24,4, 24,5, 24,6 et 24,7 Halo : Les Mondes de verre, ch. 1
  25. Halo : Le Protocole Cole, ch. 22
  26. 26,0, 26,1 et 26,2 Halo : Les Mondes de verre, ch. 13
  27. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 7
  28. Catalog (Waypoint), message 2994218
  29. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 37, p. 403 (2014)
  30. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 10
  31. 31,0 et 31,1 Halo : Le Protocole Cole, ch. 27
  32. 32,0, 32,1, 32,2 et 32,3 Halo : Le Baptême du feu
  33. Halo : Le Baptême du feu, ch. 7
  34. Halo : Broken Circle, ch. 1
  35. Halo : Dictata mortels, ch. 6
  36. Halo 2 : Anniversary, Terminaux
  37. 37,0, 37,1 et 37,2 Halo : Le Protocole Cole, ch. 24
  38. 38,0, 38,1, 38,2 et 38,3 Halo : Shadow of Intent, part. 2
  39. 39,0, 39,1 et 39,2 Halo : Le Protocole Cole, ch. 9
  40. 40,0 et 40,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 7
  41. Halo : Le Protocole Cole, ch. 19
  42. 42,0, 42,1 et 42,2 Halo : Le Baptême du feu, ch. 3
  43. 43,0, 43,1 et 43,2 Halo : Dictata mortels, ch. 4
  44. 44,0 et 44,1 Bungie.net - The Tru7h About Co-Op in Halo 3
  45. Halo : Blood Line
  46. Halo : Le Protocole Cole, ch. 34
  47. 47,0, 47,1, 47,2, 47,3 et 47,4 Halo : Le Protocole Cole, ch. 18
  48. Halo : Les Mondes de verre, ch. 11
  49. 49,0 et 49,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 14
  50. 50,0 et 50,1 Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 16
  51. Halo : Les Mondes de verre, ch. 8
  52. Halo 2 (édition limitée), Des Bribes dans l'espace
  53. Halo : Ground Command, Elite Minor - Overseer Base
  54. Halo : Les Mondes de verre, ch. 4
  55. Spartan Ops, Épisode 6, Chapitre 2
  56. Halo : Shadow of Intent, part. 13
  57. Halo Waypoint: Universe - Covenant
  58. 58,0 et 58,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 4
  59. 59,0 et 59,1 Halo 4, Spartan Ops
  60. Halo : Tales from Slipspace, Hunting Party
  61. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 39
  62. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 31
  63. Halo : Les Floods, Prologue
  64. Halo : Les Floods, ch. 6
  65. Halo : Le Protocole Cole, ch. 22
  66. Halo : Le Baptême du feu, ch. 3
  67. Halo : Dictata mortels, ch. 3
  68. Halo : Le Baptême du feu, ch. 1
  69. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 5
  70. Halo : La Chute de Reach, Adjunct
  71. Halo Waypoint: Universe - Jun-A266
  72. Guides officiels Halo : Combat Evolved, Sybex
  73. 73,0, 73,1, 73,2 et 73,3 Halo Encyclopedia, p. 125 (2009), p. 131 (2011)
  74. Halo : The Essential Visual Guide, p. 11
  75. Halo 2 : Anniversary, terminaux
  76. Canon Fodder - Know for an Answer
  77. Canon Fodder - Fury's Road
  78. Halo Waypoint: Universe - Prophet's Bane.
  79. Halo Encyclopedia, p. 125 (2009), p. 131 (2011)
  80. Bungie.net - The Covenant Primer
  81. Halo : Le Protocole Cole, ch. 9 & 18
  82. Halo : Broken Circle, ch. 1
  83. 83,0 et 83,1 Halo : Broken Circle, ch. 18
  84. Halo Encyclopedia, p. 129 (2009), p. 137 (2011)
  85. Halo Wars Launch Site
  86. Halo : The Thursday War, ch. 12
  87. Canon Fodder - Surface Features
  88. Canon Fodder - Surface Features
  89. Halo 5 : Guardians, Armure Helioskrill
  90. Canon Fodder - Fury's Road
  91. Halo 2 : Anniversary, Armure Invader
  92. Canon Fodder - Log of War
  93. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 27
  94. The Art of Halo, p. 23
  95. Halo Wars : Genesis
  96. Halo.bungie.org - EliteSpeak
  97. Halo : Combat Evolved, niveau Le Pillar of Autumn
  98. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 23
  99. 99,0 et 99,1 Halo : Evolutions, Headhunters, ch. 3
  100. Halo : Dictata mortels, ch. 2
  101. Halo : Dictata mortels, ch. 5


Parala 'AhrmonroXaebho 'AnyameKitun 'ArachResa 'AzavaylLoka 'BandoleeKola 'BaothRho 'BarutameeIlta 'BemetOtar 'BemetK'hurk 'BornisameeTilik 'BornisameeCrun 'BrinsmeeMahkee 'ChavaOebrin 'ChavaSilset 'ChavaFal 'Chavamee'CreckaSalus 'Crolon'CroluneeAkato 'DakajKel 'DarsamOrok 'Darsam'DremDunilErnicka the Scar-MakerOrna 'FulsameeVata 'GajatGalurKhoto 'GaraanGmalGmezza the LimperViyo 'GriotTersa 'GunokGusayHakaHanHenryBako 'IkaporameeIlicCadan 'IlmirTul 'ImjanameeTano 'InanrareeJalamJatZasses 'JeqkogoeeJicamTul 'JuranTulum 'JuranaiRojka 'Kaasan'KasameeK'ckelKholat 'KebremKezaVil 'KthameeKimalZiln 'KlelJora 'KonareeBero 'Kusovai'KwariGek 'LharThel 'Lodamee'LordanUruo 'LosonaeeVoro Nar 'MantakreeAsum 'MdamaDural 'MdamaForze 'MdamaJul 'MdamaLevu 'MdamaNaxan 'MdamaRaia 'MdamaLnur 'MolRipa 'MorameeArdo 'MoretumeeAdo 'MortumeeThev 'MuraMuskemElar 'NasUstaf 'NbekeeN'oraqIsna 'NosoleeSali 'NyonLoquen 'NvongOlarLoro 'Onkiyo'OntomeePanomY'gar 'PewtrunoeePidarNoga 'Putumee'QualomeeQunuNesh 'RadoonGol 'RahmeeDaga 'RathumJato 'RatumLat 'RavameeSesa 'RefumeeRelonRdolo'RduanRohSoha 'RolameeRuhaOrda Val 'SahamSaalDuru 'ScoahameeRhul 'SalmuteeSanj'ikThars 'SarovD'ero 'S'budmeeScorinnSeharAyit 'SeviShobarVul 'SoranBaron 'SraomN'tho 'SraomSujet 386Ori 'SumaiToha 'SumaiUsze 'TahamReff 'TalameeThon 'TalameeTrok 'TanghilLuro 'TaralumeeAvu Med 'TelcamTharsThunZef 'Trahl'TskelkMahlo 'TuraggHuki 'UmameeUmiraBuran 'UtaralKoida 'VadamLak 'VadameeMarak 'VadamThel 'Vadam (L'Arbiter)Ther 'VadamRtas 'VadumZon 'VadumVeerVertikusMerg VolParg VolLet 'VolirRe'gish WamikXytan 'Jar WattinreeBal'tol 'XellusOssis 'XellusSooln 'XellusUssa 'XellusZuka 'ZamameeZharJe'ddak Zule
Espèces principales
San'Shyuums (Prophètes)Sangheilis (Élites)Jiralhanaes (Brutes)Unggoys (Grognards)Kig-Yars (Rapaces)Mgalekgolos (Chasseurs)Yanme'es (Drones)Huragoks (Ingénieurs)T'vaoans (Écorcheurs)
Espèces marginales
Yonhet
Espèces supprimées
DrinolStalkersAliens TroopersKeelbugsSpecial Purpose Snipers