Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Bouclier énergétique

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

(Redirigé depuis Boucliers énergétiques)

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Illustrations.
Des Spartans en Jeux de guerre démontrant l'usage de boucliers énergétiques personnels (à gauche).
Une barrière énergétique covenante utilisée pour empêcher le passage de véhicules.

Le bouclier énergétique,[1] aussi appelé bouclier d'énergie,[2][3][Note 1] (Energy shield ou dissipative shield[4] en VO) est une technologie d'origine forerunner exploitée par l'UNSC et les Covenants pour nombreuses applications, comme les boucliers personnels balistiques protégeant un soldat ou un vaisseau, ou les barrières énergétiques agissant comme des murs solides ou comme des filtres à l'entrée des hangars à vaisseaux pour retenir l'atmosphère interne tout en permettant le passage des vaisseaux.

Généralités[modifier]

Le bouclier énergétique est un champ de particules[Note 2] maintenues en suspension autour d'un objet et agissant comme une barrière repoussant les corps tentant de la franchir.

Les boucliers sont invisibles lorsqu'ils sont au repos. Dès qu'ils sont perturbés par un corps étranger qu'ils repoussent ou dissipent, ils surchargent et luisent en produisant des motifs lumineux, qui s'effacent lorsque le bouclier se stabilise.[5][6] Les motifs sont généralement en forme d'éclairs, mais ceux Forerunners, plus stables, forment une mosaïque d'hexagones.[7] Si les perturbations continuent, le bouclier luit avec plus de puissance, jusqu'à ce qu'il lâche. Il produit alors de petits éclairs électriques inoffensifs autour de l'armure jusqu'à ce que le bouclier se stabilise, après un certain temps sans perturbation. Une onde parcourt alors le corps et le bouclier est de nouveau établi.

La résistance des boucliers aux agressions dépend de la force exercée par celles-ci : les petits projectiles sont moins efficaces que les explosions, et les attaques au corps-à-corps, le choc avec un gros objet rapide comme un véhicule et les chutes sont particulièrement efficaces. En règle générale, les munitions plasmiques ou chimiques sont plus efficaces que les projectiles solides. Les objets produisant des champs IEM, comme le drain d'énergie, perturbent les circuits électriques produisant le bouclier, le drainant progressivement.[8] Ils sont également susceptibles aux champ de données ferroélectriques présents dans certaines installations forerunners, qui les désactivent.[9]

UNSC[modifier]

Les humains utilisaient des boucliers énergétiques transparents et assez puissants pour arrêter les balles dans certaines installations avant la guerre Humain contre Covenant, comme sur le balcon de la chambre législative du capitole de la Nouvelle Albanie sur Draco III après une tentative d'assassinat du président local lors d'une allocution publique.[10] Dans certaines structures spatiales, des boucliers sont utilisés comme mesure d'urgence en cas de brèche pour stopper une décompression de l'atmosphère interne dans l'espace.[11]

Néanmoins, l'UNSC se heurta à l'application militaire de ce type de protection pour la première fois lors de la première bataille d'Harvest, garantissant la victoire covenante en l'absence de véhicules ou de tirs concentrés.[12] Lors des investigations sur Harvest, le groupe de combat 4 se heurta à la fois à la puissance de feu du vaisseau covenant et à ses boucliers.[5] L'humanité ne réussit à traverser cette protection que durant la deuxième bataille d'Harvest, en concentrant plusieurs tirs de haute puissance en un point précis du vaisseau.[13] Les premiers gants d'énergie qui serviraient à la rétroingénierie de cette technologie furent récupérés à cette occasion par Chris Preston et David Dominguez.[14]

Après quelques prototypes ratés, c'est en 2536 seulement que cette technologie commença à être maîtrisée. Après qu'un gantelet énergétique kig-yar d'un âge avancé put être démantelé sans risque, là où les technologies plus récentes explosaient lorsqu'elles étaient ouvertes, un étudiant de l'ONI, Leonard Gillespie, réussit à comprendre le fonctionnement des boucliers. Néanmoins, la maîtrise des Covenants, basées sur la rétro-ingénierie des technologies forerunners, était plus avancée que celle des humains, et l'UNSC ne pouvait pas espérer appliquer cette technologie à un vaisseau entier. En revanche, le docteur Halsey trouva rapidement une application pour les armures Mjolnir des Spartans-II.[15][Note 3] Les premiers modèles Mark V équipés de boucliers furent testés dès 2531 (probablement par la Red Team).[16] On trouve également des armures Mark IV augmentées et opérationnelles, comme celle portée par Jorge-052.[17] En tout, une quarantaine de scientifiques et techniciens consacrèrent une vingtaine d'années à la rétro-ingénierie de ce matériel.[18]

Boucliers personnels[modifier]

Le bouclier énergétique fut introduit comme fonction de base dans les armures Mjolnir avec le modèles Mark V et devint un standard dans les modèles suivants : amélioré en terme de résistance et de rechargement pour la Mark VI,[19] ils apparaissent également sur les modèles Mark VII,[20] GEN2 et GEN3. Dès la Mark V, le bouclier atteint les performances de ceux utilisés par l'ennemi, et il est possible de réduire sa puissance à certains points clés du corps, comme les semelles et les mains, le bouclier rendant ces surfaces très glissantes.[21] Il est également possible de désactiver totalement le bouclier ou réduire sa puissance. Le bouclier puise son énergie dans une pile à fusion miniaturisée située dans le dos de l'armure, et est réparti le long du corps par des guidages ondulatoires situés dans les plaques de blindage et la combinaison de l'armure.[22] Des manipulations permettent de contourner certaines limitations et ainsi booster l'efficacité des boucliers, comme le module carapace.[17]

Les Headhunters possèdent une version de l'armure SPI supportant à la fois leur module de camouflage et des boucliers énergétiques, là où les SPI standard autres des Spartans-III n'en possèdent pas.[23] Le prototype d'armure Mark I HRUNTING/YGGDRASIL possède un bouclier sphérique.[24]

Autres applications[modifier]

L'ONI a développé des systèmes utilisant cette technologie autre part que dans les armures Mjolnir : la bulle protectrice déploie un bouclier sphérique tandis que le régénérateur émet un champ rechargeant les boucliers.[25] Des manipulations des régulateurs de performance des systèmes de l'armure GEN2 permettent également un rechargement plus rapide, via l'amélioration Protection,[26] et le champ de régénération permet à chaque Spartan de créer une bulle offrant aux alliés de récupérer ses boucliers, le fonctionnement de ce système développé par Acheron Security étant classé top-secret par contrat avec l'ONI, mais fonctionnant peut-être par un système de réappropriation énergétique de court terme.[27]

Les progrès dans la maîtrise de cette technologie ont permis d'appliquer un bouclier à des chasseurs spatiaux, d'abord le cadre d'accélération,[28] puis le Sabre[29] et le Broadsword, puis à des véhicules terrestres comme le Mantis,[26] le Colosse[30] et le Warthog de la Lame,[31] ainsi qu'à des vaisseaux plus massifs, notamment les frégates de classe Strident et l'UNSC Infinity.[32]

Covenants[modifier]

Boucliers personnels[modifier]

Les boucliers énergétiques covenants sont principalement utilisés par les Élites, puis aux soldats les plus gradés parmi les Brutes[25][17] et les Drones.[33] Les Prophètes disposent également d'un champ protecteur, sûrement inclus dans leur siège antigravité.[34] Les Rapaces utilisent une variante non-corporelle, diffusée en forme de bouclier rond depuis un gantelet porté au bras gauche, et donc récupérable et utilisable par une autre unité, notamment ennemie.[35]

Les Ingénieurs sont capables de modifier passivement et sur une certaine distance les boucliers des unités alliées pour les renforcer, et d'en ajouter à celles n'en possédant pas de base.[36][29] Un équipement, l'Invincibilité, principalement utilisé par les chefs Brutes, permet d'augmenter l'efficacité des boucliers à un point où ils ne peuvent être transpercés, pour une courte durée. Cet équipement est également utilisable par les systèmes humains.[25] Enfin, Tartarus a utilisé un bouclier d'une très grande résistance, ne pouvant être abaissé que par un tir de fusil à faisceau de particules covenant.[37]

Véhicules[modifier]

La plupart des vaisseaux covenants sont équipés de boucliers résistants et à régénération très rapide, ne pouvant être pénétrés par un armement léger comme des missiles Archer, même par centaine, ou par un tir seul de CAM. Une tête nucléaire Shiva est apte à supprimer les boucliers, sans pour autant endommager le vaisseau.[6] La seule arme capable à la fois de traverser les boucliers et endommager un vaisseau est un tir groupé de CAM,[38] ou un tir de Super-CAM.[39] Les tirs à base de plasma comme les torpilles sont efficaces,[40][41] de même que les puissantes décharges électromagnétiques.[Source manquante]

Les boucliers covenants possèdent une unique faille : pour pouvoir faire feu avec leurs tourelles, le bouclier doit s'abaisser à l'endroit du tir, le temps que la salve parte. Cette faiblesse peut être exploitée par des soldats EVA[42] ou des missiles précis.[43] Les tempêtes de particules provoquées par les étoiles en fin de vie affaiblissent également les boucliers[44] ainsi que les champs d'énergie isolant les hangars du vide et empêchant l'abordage par les vaisseaux ennemis.[45]


Les chasseurs Seraphs,[38] ainsi que les Phantoms canonnières, sont également équipés de boucliers.[29] Le modèle T-54 du Banshee conçu dans l'après-guerre s'est vu doté de boucliers plus puissants.[46] Au sol, seuls les Locust sont équipés de base de tels boucliers. Les Ghosts et Apparitions peuvent également recevoir de telles améliorations.

Stationnaires[modifier]

Les générateurs de boucliers stationnaires (Stationnary Shield Generator)[47] sont massivement utilisés par les Covenants pour interdire l'accès à certaines zones au sol. Ils peuvent être configurés de différentes manières, afin de laisser passer n'importe quoi, seulement les unités à pied,[48] ou barrer l'accès à n'importe quelle unité.[36] De tels boucliers sont généralement alimentés par une source d'énergie proche,[48][49] et sont contrôlés par un panneau de commande qui permet de les désactiver.[50][51] Dans certains cas, ils peuvent être déployés à distance par un vaisseau.[Source manquante] Des petits boucliers, peu résistants, servant de couverture face aux tirs et facilement transportables sur le terrain peuvent également être déployés.[25] Les bases déployables covenantes peuvent également être protégées par un bouclier étendu si un bâtiment générateur est construit.[52] Les Spires sont équipées de boucliers électromagnétiques étendus dans une large zone autour d'elles, coupant les systèmes des véhicules qui les traversent et interdisant ainsi toute approche par les airs.[53]

De tels boucliers sont également utilisés dans les vaisseaux pour empêcher les dépressurisations, sans pour autant barrer l'accès aux vaisseaux.[Source manquante] De manière anecdotique, certains modèles de Shades sont équipés de barrières.[54][55] Enfin, ces boucliers sont parfois utilisés pour déployer facilement des surfaces praticables où le personnel peut marcher, comme au sommet des spires,[53] remplissant alors une fonction similaire au pont de lumière.

Forerunner[modifier]

La technologie des boucliers énergétiques émane directement de l'ingénierie forerunner. Ainsi, les boucliers sont utilisés par certaines Sentinelles forerunners, qui s'entourent d'un tel bouclier de couleur bleu pour les Agresseurs normaux[7] et doré pour celles d'Onyx,[56] ou par les Exécuteurs, qui utilisent deux boucliers imbriqués pour protéger leur face avant.[57] Les Chevaliers prométhéens portent de tels boucliers, invisibles à l'œil nu.

Outre cette technologie, les Forerunners utilisent la lumière solide pour créer des boucliers portatifs.[58]

Gameplay[modifier]

  • La jauge de bouclier indique le niveau de charge du bouclier. Lorsqu'elle se vide, le bouclier prend des dégâts et commence à surcharger, produisant une série de bips. Lorsqu'elle est vide, le bouclier est surchargé et désactivé. La jauge clignote alors en rouge et émet un signal sonore. Il faut alors éviter tout dégât jusqu'à ce que le bouclier se stabilise et que la jauge remonte.
  • Dans Halo : Combat Evolved, le bouclier est montré en haut à droite. Dans Halo 2, il se trouve en bas à gauche, au-dessus du radar. Depuis Halo 3, elle est présentée en haut au centre de l'écran. Elle n'est pas présente dans Halo 3 : ODST.
  • L'Overshield permet d'augmenter la résistance des boucliers en ajoutant une deuxième jauge par-dessus la jauge principale.
  • Dans Halo : Combat Evolved, il faut 4 secondes pour recharger entièrement le bouclier, avec une latence de 5 secondes depuis le dernier coup. Dans Halo 2 et 3, il faut 1,75 secondes pour une recharge totale, avec une latence de 4,25 secondes depuis le dernier coup.
  • En multijoueur dans Halo 5 : Guardians, la recharge du bouclier est interrompue lors d'un sprint pour forcer les joueurs à marcher ou rester immobile pour récupérer leur bouclier et réduire la facilité de fuite lors des combats. Cette règle ne s'applique pas en campagne.
  • Le bleedthrough (qu'on peut traduire par « porosité ») détermine l'interaction entre la quantité de bouclier restant et les dégâts qui causeront sa disparition. La majorité des jeux Halo utilisent le bleedthrough, ce qui signifie que si la quantité de dégâts reçus est supérieure à la quantité de bouclier restant, alors une partie des dégâts seront annulés par le bouclier, et la partie restante sera décomptée de la vie du joueur. Lorsque le bleedthrough est désactivé, ce qui n'est le cas que dans Halo : Reach avant sa Title Update, cette quantité de dégâts restante est annulée, ce qui permet à la victime de toujours avoir tous ses points de vie après la perte de son bouclier. Un des impacts de l'absence de bleedthrough est une moindre efficacité du combat rapproché, puisqu'il n'est plus possible de tuer en un coup un adversaire avec un bouclier affaibli. En conséquence, il était possible de se ruer sur un adversaire ayant ouvert le feu pour asséner un premier coup, de survivre à la contre-attaque au corps-à-corps malgré les boucliers déjà entamés, et d'utiliser l'avantage gagné dans le délai entre deux coups pour asséner un second coup mortel. La présence ou l'absence de bleedthrough n'a aucun effet sur les power weapons suffisamment puissantes comme les tirs directs au lance-roquettes ou le headshot au fusil de sniper UNSC.[59][60][61]

Divers[modifier]

  • La couleur des boucliers pour les Covenants change selon les jeux. Dans Halo : Combat Evolved, ils étaient blanc-vert, puis bleu-violet dans Halo 3 et Halo 3 : ODST, bleu dans Halo : Reach et les cinématiques de Halo 2 : Anniversary, et blanc dans Halo 4. Les boucliers Spartans sont toujours représentés comme dorés à l'exception de Halo : Initiation n°3 où ils sont jaunes-verts. Les boucliers supplémentaires sont verts dans Halo 4, violets dans Halo : Reach et blanc-vert dans Halo 3 : ODST.
  • Dans le niveau de Halo : Combat Evolved Deux trahisons, le bouclier est utilisé pour surcharger un générateur forerunner. Dans le niveau Forerunner de Halo 4, il est utilisé pour fournir un boost illimité à un Ghost.
  • Les boucliers énergétiques défensifs produits par les installations forerunners produisent une odeur semblable à de l'ozone.[62]

Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. Également traduit par « bouclier à énergie » dans Halo 2 (niveau Armurerie) et « bouclier à champ protecteur » sur Halo Waypoint.
  2. Le chapitre 21 de Halo : Contact Harvest identifie le bouclier comme composé de plasma.
  3. Halo : La Chute de Reach (ch. 22) indique que l'ONI n'a pas réussi à reproduire la technologie des boucliers des Covenants en juillet 2552. Cette information est contredite quelques chapitres plus loin et par des sources ultérieures.

Sources[modifier]

  1. Halo : La Chute de Reach, ch. 11, p. 140 (2013)
  2. Halo : La Chute de Reach, ch. 12, p. 152 (2013)
  3. Halo 2, niveau Armurerie
  4. Spartan Games - Make your Halo table look awesome! (Archive)
  5. 5,0 et 5,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 11
  6. 6,0 et 6,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 12
  7. 7,0 et 7,1 Halo 3, niveau Le Halo
  8. Halo Encyclopedia, p. 343 (2009), p. 359 (2011)
  9. Halo 4, Requiem
  10. Halo : Sang nouveau, ch. 4
  11. Halo : Bad Blood, ch. 7
  12. Halo : Contact Harvest, ch. 15 & 21
  13. Halo : Evolutions, The Impossible Life and the Possible Death of Preston J. Cole, Section 6
  14. YouTube - Halo Infinite | UNSC Archives - Unspoken
  15. Journal personnel du Dr Halsey, 10 janvier 2536
  16. Halo : The Essential Visual Guide, p. 119
  17. 17,0 17,1 et 17,2 Halo : Reach
  18. Halo Encyclopedia, p. 89 (2009), p. 91 (2011)
  19. Halo Encyclopedia, p. 90 (2009), p. 91 (2011)
  20. Halo Waypoint: Universe - Mjolnir
  21. Halo : La Chute de Reach, ch. 27 et 35
  22. Halo Official Spartan Field Manual, p. 28
  23. Halo : Evolutions, Headhunters
  24. Halo Legends, Prototype
  25. 25,0 25,1 25,2 et 25,3 Halo 3
  26. 26,0 et 26,1 Halo 4
  27. Halo 4 : The Essential Visual Guide, p. 142
  28. Halo Legends : Le paquet
  29. 29,0 29,1 et 29,2 Halo : Reach, niveau Longue nuit de réconfort
  30. Halo Encyclopedia (2022), p. 146
  31. Halo 5 : Guardians
  32. Halo 4, Spartan Ops
  33. Halo 3 : ODST, niveau Centre de données
  34. Halo 2, niveau Regret
  35. Halo : La Chute de Reach, ch. 22
  36. 36,0 et 36,1 Halo 3 : ODST, niveau Les rues de Mombasa
  37. Halo 2, niveau Le Grand Voyage
  38. 38,0 et 38,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 33
  39. Halo : La Chute de Reach, ch. 24
  40. Halo : La Chute de Reach, ch. 17
  41. Halo : Opération First Strike, ch. 18
  42. Halo : La Chute de Reach, ch. 14
  43. Halo : Opération First Strike, ch. 5, p. 70 & 71 (2013)
  44. Halo : Shadow of Intent, part. 5
  45. Halo : Shadow of Intent, part. 6
  46. Canon Fodder - Designs of the Times‎
  47. Halo Encyclopedia, p. 341 (2009)
  48. 48,0 et 48,1 Halo 3, niveau Autoroute de Tsavo
  49. Halo 4, niveau Dépositaire
  50. Halo 3, niveau Sierra 117
  51. Spartan Ops, S1E1C2 Sniper Alley
  52. Halo Encyclopedia, p. 292 (2009)
  53. 53,0 et 53,1 Halo : Reach, niveau Fer de lance
  54. Halo 2, niveau Halo Delta
  55. Halo : Reach, niveau Nouvelle Alexandrie
  56. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 14
  57. Halo 2, niveau L'Icône sacrée
  58. Halo 4
  59. Game Informer - Exclusive Interview On The Halo: Reach Sandbox
  60. Twinfinite - Halo Reach: Bleed Through Explained
  61. YouTube - Halo Reach shield bleedthrough test
  62. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 15