FleetCom

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Cette page contient des informations tirées de Halo : Oblivion susceptibles de spoiler.
Consultez-la en connaissance de cause.

L'UNSC Fleet Command, ou FleetCom, parfois orthographié FLEETCOM, est la branche de l'UNSC Navy dédiée à la défense de l'espace contrôlé par l'UEG et au déploiement des forces de l'UNSC, et notamment les soldats du corps des Marines.[1][2] Son quartier général était localisé sur Reach[3] avant la chute en août 2552.

FleetCom est sous l'autorité du CINCFLEET (Commander in chief), qui est l'amiral de flotte Terrence Hood.[4] Il existe également une Fleet Security, à ne pas confondre avec la Fleet Security covenante.[5]

Les Marines qui sont assignées à FleetCom forment la Fleet Marine Forces. Ceux-ci sont déployés dans les vaisseaux, les actifs dans l'espace ou des installations de la Navy. Les troupes déployées à la surface depuis l'orbite restent sous FleetCom mais UniCom obtient les informations en même temps.[6]

Lorsque la guerre contre les Covenants éclata, face à l'incapacité de consolider les informations sur le champ de bataille avant qu'elles ne deviennent inutilisables, FleetCom cessa d'essayer de coordonner une stratégie centrale et accorda une autonomie opérationnelle à chaque groupe de combat.[7]

Secteurs[modifier]

FleetCom divise l'espace humain en au moins quatre secteurs.[8] Ces derniers sont eux-mêmes sectionnés en sous-secteurs (le secteur un possédait au moins 35 sous-secteurs[9]). Ces secteurs sont organisées en fonction de la vitesse des routes subspatiales depuis la Terre. Il existe aussi des secteurs spéciaux désignés comme des "lettered sector" qui ne suivent pas cette logique et qui sont temporaires.[10]

Le secteur un est sous l'autorité de l'amiral Roland Freemont,[11][9] et le secteur trois était sous celle du vice-amiral Michael Stanforth, mort durant la bataille de Reach.[12]

Divers[modifier]

Sources[modifier]