Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Avery Johnson

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

(Redirigé depuis Johnson)

Vous cherchez peut-être : Johnson (Spirit of Fire).


Le major[Note 2] Avery Junior Johnson[1] est un vétéran du Corps des Marines de l'UNSC et un allié récurrent des Spartans-II et notamment de John-117, étant lui-même un ancien super-soldat du projet ORION.

Énergique, meneur-né et sniper émérite, il est un personnage très apprécié de l'univers Halo, et il est le protagoniste du roman Halo : Contact Harvest. Après être apparu furtivement dans un ViDoc du jeu,[13] il a été révélé dans un stream Beam le 19 mai 2017 comme le chef dans la mise à jour de mai de Halo Wars 2.


Historique[modifier]

Enfance[modifier]

Les parents d'Avery se séparèrent lorsqu'il était encore enfant, son père abandonnant sa mère et la laissant incapable de s'occuper d'elle et de leur enfant de six ans. Avery fut donc confié par les services sociaux de Chicago à sa tante Marcille Johnson, avec qui il vivait sur Blackstone Avenue, fréquentant longtemps l'église jusqu'à ce qu'il s'engage à 19 ans.[10]

Début de carrière[modifier]

En 2491,[3] il participa au projet ORION[10][1] visant à créer des super-soldats augmentés biologiquement.[14][3]

Ayant étudié à la Naval Special Warfare Sniper School, il se rendit pour la première fois sur Harvest en 2502 pour son examen final, afin d'éliminer Jerald Mulkey Ander dans le cadre de l'opération : KALÉIDOSCOPE, mission qu'il remplit avec succès et lui valut une mention spéciale, ainsi qu'une place au sein de NavSpecWar.[5][8] Lorsque ORION fut abandonné en 2526, Johnson rejoignit le Corps des Marines dans le rôle de « raider ».[15]

Au cours des 26 années de service suivantes, il a participé à de multiples projets et opérations plus ou moins secrètes, dont ORION (où il était chef d'équipe[16]), TANGLEWOOD et surtout l'opération : TRÉBUCHET.[10] Ces années lui laissèrent néanmoins de nombreuses séquelles psychologiques se traduisant par un sommeil troublé, comme lorsqu'il élimina un conducteur civil innocent à cause du faux positif d'un ARGUS, à peine quelques mois après la fin de son entraînement.[5] Le 16 juin 2524 sur Tribute, détenant alors le grade sergent-chef, il participa à une opération s'étant soldée par la mort de trente-sept civils et trois Marines, et de graves blessures pour son co-leader Nolan Byrne. Suite à cela, il lui fut accordé deux semaines de repos, qu'il passa à boire après avoir appris la mort de sa tante. Retrouvé saoul devant un poste de recrutement par le lieutenant Downs, il fut informé qu'une demande de transfert qu'il n'avait pas déposé le transférait sur Harvest[10] pour assurer l'entraînement de la milice coloniale locale.

Harvest et Reach[modifier]

Transféré par l'UNSC Two for Flinching avec le maître Healy le 21 décembre 2524, il visita pour la première fois la Tiara, pas encore construite lors de sa première visite,[5] avant de se rendre au camp où il rencontra son supérieur, le capitaine Ponder, et retrouva Byrne, qui engagea un combat avec lui pour ne pas avoir tiré un mois plus tôt sur Tribute. L'intervention de Ponder empêcha Byrne de tuer Avery.[17] Après le début de l'entraînement des recrues, Ponder et Johnson représentèrent la milice pour la célébration du solstice le 16 janvier 2525, où il rencontra Jilan al-Cygni, qui lui expliqua la raison de sa présence, ainsi que de celle de Ponder et Byrne : chargée d'enquêter sur la disparition des vaisseaux autour d'Harvest, imputée aux insurrectionnistes, al-Cygni les avait choisis pour constituer une force de frappe si besoin.[16]

HCH-Avery Johnson - XBR55.jpg

Le lendemain, lors d'un piège destiné aux insurrectionnistes, Johnson et Byrne, armés de fusils de combat expérimentaux, firent face aux Rapaces du Minor Transgression dans un combat en gravité zéro, le premier de Johnson.[18] Assommé par l'explosion initiale provoquée par Chur'R-Yar, il fut récupéré par Byrne avant la destruction complète du vaisseau et reçut les premiers soins avant d'être amené à l'hôpital pour soigner son crâne fracturé. Il resta deux jours dans le coma avant de débriefer al-Cygni et Nils Thune, le gouverneur d'Harvest. Malgré sa convalescence, il retourna rapidement prendre en main la milice pour résister à une éventuelle invasion, prétendant aux recrues qu'ils devaient se préparer pour une visite de représentant de la CAA.[19] Lors de l'entraînement au combat en escouade, il prit d'assaut le côté ouest du complexe de réacteurs défendu par les recrues, mais contrairement à l'assaut musclé de Byrne, élimina en toute discrétion les escouades One-Charlie et Critchley, profitant du bruit provoqué par Byrne pour éliminer discrètement des recrues. Après avoir confronté One-Charlie et Two-Charlie, il tenta de rejoindre les tours du complexe et élimina Forsell, mais fut touché à la jambe par Jenkins et les deux adversaires s'apprêtaient à échanger un dernier tir quand Ponder déclara la victoire des recrues après que Byrne ait été touché.[20]

Présent lors du premier contact,[21] Johnson participa également à l'évacuation des civils durant l'attaque de Gladsheim, blessant grièvement Maccabeus.[22] Il assista également à la destitution de Nils Thune[23] avant de mener les volontaires du premier peloton de la milice à bord de la Tiara pour y éliminer les Covenants et ouvrir la voie à l'évacuation des civils.[24]

HFoR-IJohnson.jpg

Siège des colonies intérieures[modifier]

Quand les Covenants attaquèrent Paris IV en 2549, Johnson combattit vaillamment : pendant la bataille, il prit une cargaison de grenades à plasma dont il se servit pour distraire les troupes ennemies afin de permettre à son équipe d'évacuer. Il reçut une Commendation (médaille américaine) pour son courage. L'ONI profita de cet évènement pour utiliser la fausse maladie du syndrome de Boren pour couvrir les dégâts neuronaux contractés durant les augmentations d'ORION, les médecins identifiant la cause du syndrome comme l'utilisation de nombreuses grenades à plasma. Johnson refusa le traitement pour rester au front et reçut un Purple Heart.[25][8][26]

Fin août 2552, il fut assigné à la station orbitale Gamma. Pendant la bataille de Reach, Johnson défendit la station à la tête d'une petite équipe composée de O'Brien, Bisenti et Jenkins. Après avoir reçu l'aide de John-117 et Linda-058, ils évacuèrent à bord du UNSC Pillar of Autumn qui s'échappa dans le sous-espace.[6]

Installation 04[modifier]

Sortant du sous-espace, le Pillar of Autumn découvrit l'Installation 04. Suite à l'abordage du vaisseau par les Covenants, Johnson et son équipe évacuèrent à bord d'un Bumblebee. Atterrissant indemne, le groupe défendit une structure forerunner non loin du lieu d'atterrissage de John-117. Celui-ci rallia le groupe de Johnson et l'aida à se défendre contre les assaillants covenants. Johnson fut évacué par Echo 419 vers la base Alpha.[27][28][Note 3]

Rescapé du Parasite[modifier]

HGN-Johnson.jpg

Pendant que John-117 partait à la recherche de la salle de contrôle du Halo, les forces de l'UNSC recueillirent des informations sur la présence d'une cache d'arme covenante dans un marais de l'installation. Keyes rassembla des soldats compétents, dont Johnson, pour prendre la cache d'assaut. Sur place, ils ne trouvèrent que des cadavres horriblement lacérés et furent surpris par une attaque de formes d'infection Parasites.[29][30]

Les soldats dans la pièce furent tous infectés, à l'exception de Johnson. Il réussit à fuir l'installation,[31] puis par la suite l'anneau avant son explosion à bord d'un Pélican, en compagnie du lieutenant de vaisseau Elias Haverson, le caporal-chef Locklear et le second-maître Shiela Polaski.[Note 4] Ces survivants croisèrent par la suite le Longsword dans lequel avait fuit John-117. Ce dernier fut surpris de voir Johnson en vie après qu'il ait visionné l'enregistrement du casque de Jenkins, lequel le montrant être submergé par les Parasites. Il parvint néanmoins à convaincre le Spartan qu'il n'avait pas été infecté.[32]

FIRST STRIKE[modifier]

Afin de retourner sur Terre, les survivants abordèrent le vaisseau covenant Ascendant Justice en passant par l'aire de lancement des chasseurs et en utilisant le Pélican comme cible de distraction,[33] Johnson aida ensuite le Spartan à défaire les Élites du vaisseau. Par la suite, Johnson garda le pont avec Locklear et Haverson pendant que John-117 et un Ingénieur covenant réactivait le réacteur subspatial.[34] Une fois avoir échappé aux Covenants en passant dans le sous-espace, Haverson proposa de retourner sur Terre pour y apporter le vaisseau et ses technologies, il ordonna à John d'informer les autres de l'opération initiale du Pillar of Autumn, et Polaski et Locklear se rangèrent du côté de l’officier tandis que Johnson se rangea du côté du Spartan quand il proposa de continuer l'opération. Cortana intervint ensuite et apporta son soutien à Haverson. Elle fit accepter le Major et celui-ci abandonna le commandement à Haverson. Johnson, Polaski et Locklear furent envoyés au Longsword récupérer tout le matériel et une trousse de secours. Ils découvrirent que l'une des capsules cryogéniques contenait une Spartane. Haverson, John et Cortana décidèrent de se diriger d'abord vers Reach pour respecter le protocole Cole et récupérer un vaisseau de l'UNSC pour ensuite se diriger vers la Terre.[35]

Une fois arrivé dans le système Epsilon Eridani, l'équipage put observer les conséquences de la bataille de Reach. La vaste majorité de la planète avait été vitrifiée, mais ils remarquèrent qu'une partie de Reach avait été exemptée et où une centaine de petits vaisseaux patrouillaient,[36] en plus de la présence d'une dizaine de vaisseaux de guerre en orbite.[37] Cortana réussit à tromper la flotte présente et capta une transmission de l'UNSC venant de cette même zone, que John-117 identifia comme le code des Spartans Olly Olly Oxen Free. Le Spartan indiqua qu'il s'agissait de Spartans vivants et qu'ils devaient aller les chercher.[36]

Ils rejoignirent tous la surface de la planète où ils retrouvèrent la Team Gamma et le vice-amiral Danforth Whitcomb dans le camp Indépendance. John résuma au vice-amiral les événements depuis la fuite du Pillar of Autumn jusqu'à leur retour, puis Whitcomb en fit de même pour la fin de la chute de Reach. Il fut alors décidé par le vice-amiral, sur l'idée du Spartan et malgré l'opposition de Haverson, de se rendre à la base CASTLE où des Spartans auraient pu s'y être réfugiés, en dépit de la grande présence covenante.[38] Le groupe entra ensuite dans la Cavern of the Crystal à l'aide du Spirit piloté par Polaski qui les débarqua dans la grande salle. Tandis que Li-008 resta dans le vaisseau pour le protéger. Johnson, John, Whitcomb, Locklear, Haverson, Anton-044 et Grace-093 attaquèrent par surprise les troupes covenantes, créant le chaos dans leurs rangs avant que Fred, Kelly et Will, suivi d'Halsey avec le cristal, ne sortent du tunnel dans lequel ils s'étaient terrés plus tôt. Alors qu'ils s'apprêtaient à fuir et étaient totalement à découvert, ils aperçurent des milliers de Covenants les encerclant depuis les galeries des niveaux supérieurs.[39] Deux Chasseurs tirèrent, blessant grièvement Kelly, mais tous les autres Covenants tirèrent sur ceux-ci pour les empêcher de détruire le cristal. Le groupe fut récupéré par Polaski à bord de son Spirit mais lorsqu'ils tentèrent de sortir par le conduit d'où ils étaient venus, l'ascenseur gravitationnel du vaisseau situé au-dessus s'inversa empêchant le vaisseau de remonter, jusqu'à ce que le cristal réagisse et leur permette de reprendre leur trajet.

Ils se rendirent ensuite vers le point de rendez-vous prévu où Cortana sortit du sous-espace après avoir hybridé l’Ascendant Justice avec le navire UNSC Gettysburg puis ils tentèrent de s'enfuir vers un autre système en sous-espace[40] quand le cristal se réactiva et les envoya dans une bulle de sous-espace distendue[41] en compagnie d'une dizaine de vaisseaux covenants.[40] Cortana tenta de défendre le vaisseau en tirant mais tous ses tirs et ceux des ennemis étaient incontrôlables et imprévisibles, se téléportant aléatoirement dans la bulle de sous-espace. Des survivants de l'équipage covenant sabotèrent le conduit du réacteur principal ce qui demanda aux Spartans une sortie extra-véhiculaire pour le réparer.[41] Polaski emmena les Spartans qui parvinrent à réparer le conduit mais Polaski, Li et Anton furent tués par un tir de plasma tandis que les autres s'évanouirent.[42] Pendant ce temps, Johnson reçut l'ordre de Whitcomb d'évacuer Halsey et Kelly, toujours dans le coma, hors de la passerelle avec l'aide de Locklear pour l'aider à se concentrer. Whitcomb et Cortana réussirent ensuite à éliminer deux autres croiseurs et un transporteur puis à sortir du sous-espace.[43]

Après que les survivants de Reach aient été récupérés, dont le docteur Catherine Halsey, celle-ci expliqua à John-117 la résistance de Johnson au Parasite en laissant le choix au Spartan de remettre à l'ONI le cristal de données contenant l'ensemble des informations qu'elle avait recueilli, ce qui conduirait Johnson à la mort, ou le cristal qui omettait ces détails.[44] Ils arrivèrent dans le système Eridanus où ils prirent contact avec les rebelles présents dans l'astéroïde Eridanus Secundus et obtinrent leur aide après avoir détruit un croiseur covenant.[45] Johnson et Locklear furent ensuite appelés par John pour débriefer la situation et réfléchir à un plan pour stopper l'invasion covenante de la Terre. Johnson proposa d'attaquer le Hiérophante Inflexible, ce que tous les Spartans et Locklear supportèrent. John nomma l'opération : FIRST STRIKE.[46]

Tandis qu'ils rentraient sur Terre, l'équipage restant fut réuni dans le carré des officiers du Gettysburg par Whithcomb qui les informa de la mort de Locklear et de la destruction du cristal. John fit part de son plan au vice-amiral qui le rejeta, celui-ci ne souhaitant pas prendre le risque de perdre l’Ascendant Justice ainsi que Cortana et les données qu'elle avait emmagasiné. John lui assura que lui et son équipe pouvait voyager seuls du sous-espace à l'espace normal avec un vaisseau de largage, et cela sans que l’Ascendant Justice sorte du sous-espace. Cortana confirma que l'idée était réalisable malgré les risques auxquels s'exposaient les soldats. Après avoir bien fait comprendre à John et son équipe que la mission était sans retour, Whitcomb accepta l'opération : FIRST STRIKE. Johnson aida ensuite au renforcement du vaisseau de largage pour lui permettre de résister à la sortie du sous-espace. John remit à Haverson le cristal contenant les fichiers du Dr Halsey qui, selon elle, conduiraient Johnson à être tué pour protéger l'humanité du Parasite. Les Spartans saluèrent une dernière fois Johnson, Haverson et Whitcomb avant d'embarquer.[47]

Durant le trajet vers la Terre, Haverson demanda à Whitcomb de s’arrêter dans le système Tau Ceti et de mettre le moteur de sous-espace dans le Gettysburg puis de le libérer pour permettre à la Blue Team de sortir du système. Whitcomb accepta et Johnson fut placé avec Cortana ainsi que les Huragoks présents dans le vaisseau covenant à bord du Gettysburg. Lorsque les Spartans-II eurent accomplis leur mission et cherchèrent où s’enfuir avant l'explosion qui allait détruire environ 200 des 500 vaisseaux sur place, Whitcomb se montra avec le cristal tant convoité par les Covenants. Pendant que John et ses camarades se mettaient à l’abri sur le Gettysburg derrière une lune, l’Ascendant Justice, piloté par Whitcomb et Haverson, se rapprocha du Hiérophante Inflexible qui allait exploser.

À la suite à l'opération, John-117 décida de détruire les informations concernant l'immunité de Johnson, l'empêchant de se sacrifier comme cobaye pour le garder au front, mais privant l'humanité d'un moyen de résister à l'infection.[48] À son retour, le 19 octobre, il fut interrogé par le docteur Veronica Clayton de l'ONI sur le contact de Cortana avec l'IA de l'Ascendance Justice ainsi que l'état de John-117.[3]

Bataille de la Terre[modifier]

Sur la station Le Caire, Johnson fut débriefé avec le reste des Spartans par Veronica Clayton, mais il se montra particulièrement peu coopératif.[3] Il fut ensuite décoré avec John-117 de la croix coloniale par l'amiral de flotte Terrence Hood pour actions héroïques.[Note 5] Il participa à la défense de la station durant l'assaut initial de la bataille de la Terre, avant de monter à bord de l'UNSC In Amber Clad avec Miranda Keyes puis de se diriger vers la Nouvelle Mombasa[9] afin de capturer le Haut Prophète du Regret sur ordre de Hood.

Afin d'intervenir au sol contre les forces covenantes, Johnson et John-117 furent déployés en Pélicans, mais ces derniers furent abattus par un Scarab et s'écrasèrent dans l'Ancienne Mombasa. Armé d'un fusil de sniper, Johnson mena son équipe avec le Spartan jusqu'à ce que le groupe se sépare.[49] Les deux soldats se rejoignirent ensuite quand Johnson amena un char Scorpion pour passer le pont menant à la Nouvelle Mombasa. Les deux soldats rentrèrent sur l’In Amber Clad pour suivre le vaisseau du Prophète quand celui-ci s'échappa.[50]

Halo Delta[modifier]

À la sortie du sous-espace, les vaisseaux se trouvèrent face à l'Installation 05. Johnson et John-117 furent alors respectivement déployés à la surface de l'anneau en Pélican et VEBH pour continuer la traque de Regret.[51] Les deux soldats se séparèrent de nouveau quand Keyes se lança à la recherche de l'Index afin d'empêcher les Covenants de le trouver, emmenant Johnson avec elle.[52]

H2A-Johnson et Thel 'Vadamee (How Ya Doing).jpg

Les membres de l'UNSC atteignirent l'Index avant les Covenants, et quand Keyes manqua de tomber en récupérant l'Index, Johnson la rattrapa de justesse. L'Arbiter attaqua alors les soldats et assomma Johnson. Tartarus fit prisonnier les deux humains et trahit l'Élite en le poussant dans le vide.[53]

Johnson et Keyes furent amenés aux Prophètes sur Grande Bonté, mais rapidement évacués lorsque le Parasite, ayant prit le contrôle de l’In Amber Clad et l'ayant fait s'écraser sur Grande Bonté, envahit la capitale. Ils furent ensuite séparés, Keyes étant emmenée à la salle de contrôle et Johnson retenu prisonnier par des Brutes.[54] L'Arbiter libéra le soldat, qui convint d'une fragile trêve entre les deux guerriers. Il prit le contrôle d'un Scarab et, défendu par l'Arbiter en Banshee, l'amena avec succès devant la salle de contrôle pour en forcer l'entrée.

Armé d'un fusil de sniper, Johnson assista l'Arbiter dans son combat contre Tartarus en abaissant les boucliers de la Brute.[55] Il assista ensuite aux explications de 343 Guilty Spark sur l'Arche,[56] avant de rentrer sur Terre, où il participa à la bataille contre la flotte de Vérité. Il fut notamment envoyé par l'amiral Hood[57] interroger Rapide-À-S'adapter, un Ingénieur récupéré par l'escouade Alpha-Nine au cours de la bataille de la Nouvelle Mombasa,[58] et parviendra rapidement à le convaincre de partager des informations là où Alpha-Nine et l'ONI avaient échoué pendant un mois.[57]

L'Arche[modifier]

Quand John-117 sauta du Cuirassé forerunner pour s'écraser au pied du mont Kilimandjaro, Johnson, posté à la base Nid de Corbeaux non loin, forma une escouade accompagnée de l'Arbiter pour le récupérer. Johnson embarqua ensuite dans un Pélican avec pour objectif de d'évacuer le Spartan et l'Arbiter près de l’hydroelectric facility A2, mais son appareil fut abattu par des Banshees. Lui et son équipe survécurent, mais furent fait prisonniers par des Brutes dans l'installation A2 en aval. Il fut libéré par John-117 et l'Arbiter avec ses hommes et le groupe défendit le barrage jusqu'à l'arrivée de renforts.[59]

Il évacua ensuite le Nid de Corbeaux vers Voi quand la base fut attaquée[60] et fut rejoint par John-117 au cours de la bataille de Voi.[61] Quand il fut décidé que les forces de l'UNSC accompagneraient les Covenants séparatistes sur l'Arche, il se joint la flotte[62] et participa à la neutralisation du bouclier derrière lequel s'était retranché le Haut Prophète de la Vérité pour utiliser l'Arche. Il ne parvint néanmoins pas à désactiver la tour à cause de renforts Brutes[63] et fut capturé et amené à Vérité, qui tenta de le forcer à activer l'Arche. Keyes ayant abandonné l'UNSC Forward Unto Dawn pour lui venir en aide, fit irruption dans un Pélican et tenta de faire face seule aux Brutes gardant le Prophète, mais fut tuée par le Prophète lui-même.

Vérité força Johnson à activer l'Arche, mais l'intervention de John-117, l'Arbiter et le Parasite permirent d'annuler la mise à feu des Halos. Quand le Parasite se retourna contre ses alliés de circonstance, les combattants embarquèrent dans le Pélican, mais le Spartan et l'Élite en furent éjectés par le Parasite.[64] Ils retrouvèrent Johnson lors du raid de l'Installation 08 : après qu'il ait amené le Forward Unto Dawn sur l'anneau pour laisser un moyen d'évacuation, il rejoignit la salle de contrôle en Warthog pour assister John-117 et l'Arbiter. Le Spartan lui confia Cortana pour qu'il lui donne accès aux systèmes du Halo, mais 343 Guilty Spark, comprenant que le but de la mission était de détruire l'Installation, devint frénétique et lui brûla gravement le torse avec un rayon d'énergie avant d'attaquer le Spartan et l'Arbiter.

H3-Mort d'Avery Johnson.jpg

Johnson réussit à lui tirer dessus avec un laser Spartan, donnant à John-117 le temps de récupérer l'arme et d'éliminer le Monitor avec. Dans son dernier souffle, Johnson redonna Cortana au Spartan, en le priant de réussir sa mission.

Le corps de Johnson fut laissé sur place et détruit avec l'anneau. Le Warthog qu'il avait utilisé pour faire le trajet entre le Forward Unto Dawn et la salle de contrôle fut utilisé par John-117 et l'Arbiter pour le trajet inverse, et le vaisseau lui-même permit aux deux combattants d'échapper à l'explosion de l'Arche.[65] Trois mois après, une photo de Johnson est visible sur le mémorial de Voi.[66]

Gameplay[modifier]

HW2 Johnson artwork.jpg

Glitches, tricks et secrets associés[modifier]

Johnson infecté par le Parasite dans Halo 3.
  • Dans le niveau Le Grand Voyage, regardez Johnson avec l'Arbiter et il dira les même phrases comme s'il se trouvait face au Major.
  • Lors du niveau 343 Guilty Spark de Halo CE, il porte une armure médicale tandis que dans l'histoire La Quarantaine de Halo Graphic Novel où il se passe la même scène au même moment il porte une armure de Marines standard.
  • Dans Halo CE, à la fin du dernier niveau, un bonus dans la dernière cinématique est visible si on finit le jeu en légendaire. On voit Johnson essayant de récupérer son arme qu'un Élite tente de lui dérober mais s’apercevant que l'Autumn va exploser, le sergent Johnson prend l'Élite dans ses bras.
  • Au début du niveau Arrêt de Halo 4, en éliminant tous les alliés présents dans le hangar en plus de ceux arrivant en renfort, un soldat à l'apparence unique, à la peau sombre et portant une casquette, apparaîtra en tant que dernier ennemi. Il s'agit probablement d'une référence à Johnson.[67]

Développement[modifier]

Le personnage du sergent Johnson a été largement inspiré du sergent Al Apone du film Aliens, Le Retour.[68] Il est également visuellement proche du personnage George Dillon, joué par Carl Weathers, dans le film Predator de 1987. Avant d'être nommé, il était simplement appelé Sniper Sergeant.[69]

D'abord considéré comme un personnage secondaire durant le développement de Halo : Combat Evolved, Johnson prit de plus en plus d'importance grâce à son acteur David Scully, qui improvisait de nombreuses répliques et mena Martin O'Donnell à demander l'implémentation d'un moteur déclenchant au hasard certaines répliques. O'Donnell demanda à ce que Johnson apparaisse dans la cinématique finale du jeu, mais Joseph Staten refusa, estimant que le joueur ne se serait pas attaché au personnage.[68]

Divers[modifier]

  • Durant l'entraînement au combat défensif de la milice coloniale, où Johnson et Byrne attaquèrent les 72 recrues défendant un complexe de réacteur d'Harvest, sont nom de code était Crawler.[20][Note 6]
  • Grâce à son expérience durant l'opération : TRÉBUCHET, Johnson était capable de sentir si une foule civile était calme ou prête à se transformer en émeute.[23]
  • Au cours de sa carrière Johnson aura été capturé 5 fois par les Covenants. Il est surement l'humain à avoir été fait prisonnier le plus de fois (un record quand on sait que les Covenants ne font généralement pas de prisonniers).
  • Le célèbre Wort, wort, wort ! des Élites est en fait le Go, go, go ! de Johnson inversé et légèrement ralenti.
  • Le sergent est un grand amateur de cigares Sweet William et de flip-music[29][70].
  • Des rumeurs datant d'avant la sortie de Halo : Reach disaient qu'il serait présent au début de la campagne pour entraîner les Spartans. Elles se sont révélées fausses, puisque Johnson n'apparaît qu'en tant que voix dans le jeu.
  • Terminer les niveaux Grande Bonté et Le portail du Parasite sur Halo : The Master Chief Collection permet de déverrouiller deux avatars du major Johnson.

Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. Johnson est toujours désigné comme « Sergeant » dans les romans Halo : La Chute de Reach, Halo : Les Floods et Halo : Opération First Strike qui se déroulent en septembre 2552. Il est désigné par le grade de « Staff Sergent » uniquement dans Halo : Contact Harvest qui prend place 27 ans auparavant. Halo Encyclopedia (p. 108) le mentionne comme étant un « Staff Sergeant » durant les évènements de Halo : Opération First Strike. Il aurait été promu de « Sergeant » à « Sergeant Major », soit trois rangs d'écart, le jour de son retour sur Terre, soit le 19 octobre 2552, d'après la Loot Crate Let's Get Tactical. Dans Halo Mythos, il est systématiquement mentionné comme étant Sergeant, avant et après les évènements de sa promotion au rang de Sergeant Major.
  2. Johnson est appelé « Sergent » dans l'ensemble des supports en VF dans lesquels il apparaît, « Sergeant » étant le diminutif de son grade de Staff Sergeant. Or, depuis Halo 2 au moins, son grade en version originelle est Sergeant Major, correspondant au grade français de major. Ce grade étant utilisé pour désigner John-117, les traducteurs français ont probablement ignoré volontairement la promotion de Johnson afin de pouvoir toujours le nommer « Sergent » et ainsi ne pas créer de confusion avec John.
  3. Dans le niveau Le Truth and Reconciliation de Halo : Combat Evolved, Johnson aborde le Truth and Reconciliation pour libérer le capitaine Jacob Keyes. Son cadavre ainsi que celui d'autres Marines est vu sur la passerelle du vaisseau, dans la dernière partie de la mission. Dans Halo : Les Floods (ch. 4), il n'apparaît pas lors de cette mission et est remplacé par le sergent Parker.
  4. La fin de Halo : Combat Evolved en légendaire montre Johnson embrassant un Élite avant la destruction du Halo, un easter egg appelé Hugging Elite. Cette scène ne fait pas partie du canon.
  5. On ignore quelles sont précisément ces actions : la bataille de Reach, celle de l'Installation 04 (vraisemblablement top-secrète) ou celle du Hiérophante Inflexible.
  6. Mille-pattes dans la version française.

Sources[modifier]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 1,8 et 1,9 Halo : The Essential Visual Guide, p. 102
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 et 2,5 Halo Waypoint: Universe - Avery Johnson
  3. 3,00 3,01 3,02 3,03 3,04 3,05 3,06 3,07 3,08 3,09 3,10 3,11 et 3,12 Loot Crate, Let's Get Tactical
  4. 4,0 et 4,1 Halo 3
  5. 5,0 5,1 5,2 et 5,3 Halo : Contact Harvest, ch. 4
  6. 6,0 et 6,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 37
  7. 7,0 et 7,1 Halo Encyclopedia, p. 70
  8. 8,0 8,1 8,2 et 8,3 Halo Graphic Novel, p. 122
  9. 9,0 et 9,1 Halo 2, niveau Station Le Caire
  10. 10,0 10,1 10,2 10,3 et 10,4 Halo : Contact Harvest, ch. 2
  11. Halo Encyclopedia, p. 81 (indirectement cité)
  12. Remaking the Legend - Halo 2 : Anniversary
  13. YouTube - Halo Wars 2 Multiplayer Vidoc
  14. Halo Encyclopedia, p. 80-81
  15. Halo Official Spartan Field Manual, p. 108
  16. 16,0 et 16,1 Halo : Contact Harvest, ch. 7
  17. Halo : Contact Harvest, ch. 5
  18. Halo : Contact Harvest, ch. 8
  19. Halo : Contact Harvest, ch. 10
  20. 20,0 et 20,1 Halo : Contact Harvest, ch. 13
  21. Halo : Contact Harvest, ch. 15
  22. Halo : Contact Harvest, ch. 17
  23. 23,0 et 23,1 Halo : Contact Harvest, ch. 19
  24. Halo : Contact Harvest, ch. 21
  25. Halo : Opération First Strike, ch. 27
  26. Halo Encyclopedia, p. 81
  27. Halo : Combat Evolved, Halo
  28. Halo : Les Floods, ch. 3
  29. 29,0 et 29,1 Halo : Combat Evolved, niveau 343 Guilty Spark
  30. Halo : Les Floods, ch. 6 et 8
  31. Halo Graphic Novel, La Quarantaine
  32. Halo : Opération First Strike, ch. 5 et 6
  33. Halo : Opération First Strike, ch. 6
  34. Halo : Opération First Strike, ch. 7 et 8
  35. Halo : Opération First Strike, ch. 9
  36. 36,0 et 36,1 Halo : Opération First Strike, ch. 16
  37. Halo : Opération First Strike, ch. 18
  38. Halo : Opération First Strike, ch. 19
  39. Halo : Opération First Strike, ch. 20
  40. 40,0 et 40,1 Halo : Opération First Strike, ch. 22
  41. 41,0 et 41,1 Halo : Opération First Strike, ch. 23
  42. Halo : Opération First Strike, ch. 24
  43. Halo : Opération First Strike, ch. 25
  44. Halo : Opération First Strike, ch. 27
  45. Halo : Opération First Strike, ch. 27 à 29
  46. Halo : Opération First Strike, ch. 29
  47. Halo : Opération First Strike, ch. 31
  48. Halo : Opération First Strike, ch. 36
  49. Halo 2, niveau Banlieue
  50. Halo 2, niveau Métropole
  51. Halo 2, niveau Halo Delta
  52. Halo 2, niveau Regret
  53. Halo 2, niveau Zone de quarantaine
  54. Halo 2, niveau Le Fossoyeur
  55. Halo 2, niveau Le Grand Voyage
  56. Halo 2, niveau Épilogue
  57. 57,0 et 57,1 Halo : Sang nouveau, ch. 9
  58. Halo 3 : ODST, Cinématique finale
  59. Halo 3, niveaux Arrivée & Sierra 117
  60. Halo 3, niveau Nid de corbeaux
  61. Halo 3, niveau La tempête
  62. Halo 3, niveau Le portail du Parasite
  63. Halo 3, niveau L'Arche
  64. Halo 3, niveau L'Alliance Covenante
  65. Halo 3, niveau L'Alliance Covenante
  66. Halo 3, niveau Cinématique finale
  67. YouTube - Halo 4 - Easter Egg - Johnson
  68. 68,0 et 68,1 Vice Waypoint - The Complete, Untold History of Halo
  69. Halo 3 Essentials, Halo CE Developers Commentary
  70. Halo : Opération First Strike, ch. 6, p. 90 (2013)


Orions (Spartans-I)
Membres connus :

DakteenGillyJames JamesMoralesAvery JohnsonGladys Wilson

Orions 1.1 (enfants des soldats Orion) :

DarinJohn ForgeFrannieGuyJanissary JamesKevin MoralesBenji Wong

AboimJanet AdamsAllieriJacob ArdenAyadBanksVirgil BernardinBisentiBossmanBoyleBaldric BreitTed BrownBuckmanBurgundyNolan ByrneCalderCalinackJake ChapmanChrisCochranGordon CooperCoxCrankerDimitriDorkingDownsEdwardsEmersonC. Errera« Fantôme »FincherFiskFloydJohn ForgeFrenchM. FitzgeraldFugaziCamila GallardoMaria GallardoGalliardA. GalloGazTom GerencerGerstenGobiGonzalezFred GordonRobert GroveVartan GysirianForrest HabibHarlandHauserHayesJim Higgins« Hocus »HoganJemisonL. JenkinsWallace A. JenkinsJennisonPaolo JiminezAvery JohnsonKapalosKappusMorgan KinsanoKitsJessica KressLindemuthLockeZhao Heng LopezLovikAntoine LumMacJames MacCrawMahmoudMallerMcCaskyCade McDonnoughMcKenzieMaster Gunnery Sergeant (Le Caire)MeadowsManuel MendozaMikaelisMarvin MobutoMortonTJ MurphyNguyenNickBenjamín NùñezO'BrienAasif OlsenOdellOrlavO'SheaArtur PahlaviPalmerPapadakisParisaPercyPerezPhaedaPhaetusPineadaPonderRabbitRahudRakeshRalph-103RyanReynoldsRileyRitchieHelena RomanSalG. R. ScottScottleeSimmonsRaj SinghSteinStephensSullivanSydneyTangrediLaura TannerTsardikosTurotTwykerJaime Velasco‎‎WalkerWesleyKale WestWilkinsGladys WilsonTereem WingateD. WoodEugene YateVan Zandt
Non-canoniques
Trailers : GeoffMcLeesParsonsSegurWang
Believe : Ian CallahanPawel CzernekThomas ChangJames DessenRoland HuffmanJackson LawEmmanuel LomaxThomas MeyerTomas NavarroThomas PorterNiraj ShahRussel TinnierJohn TippettT. B. WilliamsSian WongCaio Zanato
Soldats de Halo : Spartan Assault
Milice coloniale d'Harvest
2524 : Felicia SandersonEric SantiagoAllison StarkGage Yevgenny
2525 : AndersenBurdickCritchleyDassFasoldtForsellHabelJepsenOsmoWallace A. JenkinsStisenVallenWick
Personnel : Nolan ByrneHealyAvery JohnsonPonder

Garde coloniale sedrane
Randall AikenBestLindsey DanfordSilas KipleyTalitha MacerLaban NeirSvennsonSamantha Wisner

Milice de la Nouvelle Tyne
Nairn

Milice de Suraka
AruRae CarsonDizzyGraceJeff GassKapoorWyse

Milice de Mesra
AurelloBah'd de Gaya y Elazia de los KarimHiyatJakome