Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Kilo-Five

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Organisations.
«

Si je vous demande de risquer vos vies, le moins que je puisse faire, c'est, dans la mesure du possible, de vous dire la vérité. Je suis consciente d'avoir tendance à vous demander votre avis plutôt que de vous donner des ordres clairs, mais c'est parce que vous avez une expérience du combat nettement plus importante que la mienne, et j'ai confiance en votre jugement. Aussi, si vous avez l'impression que je suis en train de faire n'importe quoi, je compte sur vous pour me le faire savoir.

Serin Osman aux membres de Kilo-Five.[1]
»

Kilo-Five (Kilo-5) est une unité de l'ONI, anciennement sous la supervision de l'amirale Margaret Parangosky, chargée, entre autres, d'entretenir la guerre civile sangheilie dans l'après-guerre. Menée par la capitaine Serin Osman, l'unité voyage à bord de l'UNSC Port Stanley, un vaisseau équipé d'une technologie forerunner, moins avancée que celle de l'UNSC Infinity, et des Pélicans Tart-Cart et Bogof, équipés de camouflages et de réacteurs Shaw-Fujikawa.

Les membres de l'équipe ont été sélectionnés pour des traits précis : leurs qualités de combattant, leur honnêteté, leur loyauté et leur droiture morale. En plus d'être les qualités nécessaires pour leur mission, l'indépendance et le franc-parler de l'équipe est également un test de Parangosky pour son élève Osman[2] qui devait former au mieux ces soldats sans expérience des méthodes de l'ONI pour en faire sa garde rapprochée.[3] Les ODST passèrent également des évaluations psychologiques[4] et Evan Phillips fut promis un entraînement au tir qu'il ne reçut jamais.[5] Leur éloignement ou absence de proche fut également un critère déterminant[6] évitant de compromettre le secret de la mission au vu de la longueur des missions et la probabilité de la mort des membres.[7]

Historique[modifier]

«

Je vais vous demander à tous d'aller frapper les Sangheilis dans les parties, d'une manière qui pourra vous sembler étrange. Je veux que vous semiez le mécontentement et le trouble. Ils sont déjà en proie à des querelles intestines, et j'aimerais que ça continue jusqu'à ce que nous soyons prêts à terminer le boulot. Ça pose problème à quelqu'un ? Il n'y a aucune honte à refuser. J'ai parcouru vos étas de services, et vous avez tous largement gagné le droit de dire "non".

L'amirale Margaret Parangosky.
»

Constitution et mission sur Laqil[modifier]

L'équipe fut constituée au centre Bravo-6 de HighCom à Sydney, fin janvier 2553,[8] et prit immédiatement ses fonctions en fournissant des armes (fusils à plasma, épées à énergie, grenades, mines[5]), traçables grâce à des microtranspondeurs[9] intégrés au métal, aux Serviteurs de la Vérité constante, sur Nouvelle Llanelli[10], dans le but d'identifier les groupes auxquels les armes étaient redistribuées et de cartographier leur réseau d'approvisionnement.[3] En l'absence de gouvernement central, l'opération permettrait également de mieux visualiser les délimitations entre factions.[10] Dans la même mission, l'équipe récupéra un rescapé de la vitrification de la planète, Tom Muir, et l'évacuation d'un membre de l'ONI en poste sur une station d'écoute, Mike Spenser. Au cours de cette mission, l'équipe fut impliquée dans un bref combat contre des Kig-Yar.[11]

Suite aux révélations de Naomi concernant les Spartans, les Marines de l'équipe commencèrent à remettre en cause leur gouvernement tout en soupçonnant qu'il s'agissait d'un test psychologique, mais seul Phillips pensait qu'une telle révélation aurait un fort impact auprès des civils.[12] De retour de cette mission, l'équipe intercepta le cargo Piety afin de s'emparer d'un Huragok, A-Été-Ajusté, originellement destiné à leur allié Avu Med 'Telcam. Ils maquillèrent leur abordage en attaque par des pirates Kig-Yars.[3] L'opération fut suivie d'une courte réunion durant laquelle Osman indiqua que John-117 était considéré comme mort, ainsi que la docteure Halsey, et aborda les possibilités de mission ouvertes par la découverte de l'anomalie près de l'ancien emplacement d'Onyx et la rencontre diplomatique programmée par l'amiral Hood avec Thel 'Vadam.[1] Osman donna également l'occasion à Naomi de lire le journal de Halsey.[13]

Plus tard en février l'équipe effectua une autre transaction avec les serviteurs, durant l'une desquelles ils capturèrent Jul 'Mdama.[1] Il leur fut ensuite confié deux missions : escorter l'amiral Hood durant sa rencontre avec Thel 'Vadam et exfiltrer le docteur Halsey du monde bouclier 0006. Dans le cadre de cette dernière mission, Black-Box expliqua à l'équipe tous les actes reprochés à Halsey. Osman, Vaz et Phillips furent choisis pour accompagne Hood sur Sanghelios, Dev pilotant leur navette.[14] Peu après l'établissement des communications avec l'intérieur du monde bouclier d'Onyx, ils furent dépêchés pour extraire les survivants et mettre le docteur Halsey en état d'arrestation.[15]

Après avoir assisté à la cérémonie du mémorial de Voi le 3 mars 2553[16], l'équipe dépêcha Phillips sur Sanghelios comme agent infiltré[17] avant d'envoyer Vaz et Mal sur Venezia pour y assister Spenser dans son opération de surveillance et vérifier si des armes tracées y étaient présentes. Ils y découvrirent que le père de Naomi, Staffan Sentzke, était présent parmi les insurrectionnistes. Sur Sanghelios, à Ontom, Phillips fut contacté par Avu Med 'Telcam via un message caché dans un arum laissant penser que les rebelles frapperaient bientôt 'Vadam et qu'ils comptaient cacher le professeur dans leur temple. Black-Box prévint Osman, qui décida de faire appel à 'Telcam pour extraire Phillips, Naomi proposant d'intervenir pour une extraction forcée. Vaz et Mal furent rappelés lorsque Phillips fut pris dans l'attentat Brute qui marqua le début de la guerre civile sangheilie.[9][18]

Venezia[modifier]

En avril 2553, l'équipe reçut deux missions concernant les rebelles de Nouvelle Tyne, sur Venezia : mettre des armes traçables dans le circuit illégal, et retrouver et détruire le Pious Inquisitor. Alors que Naomi et Vaz épaulaient Spenser dans la recherche de Staffan Sentzke, qui le mèneraient à l’Inquisitor, Osman fut promue contra-amirale, ce qui donna lieu à une fête sur le Port Stanley.[19]

Peu après, Osman décida d'effectuer un roulement des équipes sur Venezia, envoyant Mal et Dev remplacer Vaz et Naomi, et de retirer la Spartane de cette mission, la proximité de son père et de sa nouvelle famille étant un facteur d'instabilité, bien qu'elle refuse de l'admettre. De plus, les livraisons d'armes à 'Telcam sur Laqil étaient un travail trop dangereux pour être effectué par Phillips seul, celui-ci devant toujours transmettre à 'Telcam la conclusion de ses travaux sur les glyphes forerunners du temple d'Ontom. Naomi fut donc placée en charge de cette mission. L'équipe reçut également un changement d'ordres concernant l’Inquisitor : ils devaient à présent le capturer, si possible. Black-Box pouvant facilement prendre le contrôle total du bâtiment grâce à une simple ligne de communication, l'équipe devait d'abord trouver le vaisseau.[20]

Dans les mois qui ont suivi la destruction du Pious Inquisitor, l'équipe continua de perturber la réunification des Sangheilis et mena à bien de nombreuses missions secrètes requérant leur expertise particulière. Osman remplaça Parangosky à la tête de l'ONI et depuis, le statut et les opérations de Kilo-Five demeurent hautement confidentiels.[21]

Divers[modifier]

  • Les membres de Kilo-Five font partie des personnes à connaître l'existence et la finalité des projets SPARTAN-II et SPARTAN-III.[12]

Sources[modifier]