Jiralhanae

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
(Redirigé depuis Brutes)
Aller à : navigation, rechercher
Jiralhanae
Servus ferox
HGN Brute-ODST (Isaac Hannaford).jpg
Informations
Taille moyenne :

2,59 à 2,80 m

Masse moyenne :

500 à 680 kg

Caractéristiques :
  • Apparence simiesque
  • Pilosité abondante
Planète d'origine :

Doisac

Factions :

Alliance Covenante

Conflits :
Population :

12,5 milliards[1]

Palier technologique :

2 (4 pré-Covenant)

Situation :

En conflit

Voir source - Modifier - Liste

Les Jiralhanaes (Servus ferox,[1] Serviteurs sauvages en latin), appelés Brutes par les humains, sont une espèce extraterrestre aux apparences simiesques. Dernière espèce à avoir intégré l'Alliance Covenante, les Brutes sont connus pour leur agressivité naturelle, leur instinct grégaire et leur armement basé sur la force pure. Apparus dans Halo 2, ils sont les principaux ennemis Covenants rencontrés dans Halo 3 et Halo 3 : ODST, ils apparaissent aussi dans Halo Wars, Halo Wars 2 et Halo : Reach, mais en revanche ils ne sont pas présents dans Halo 4 et Halo 5 : Guardians.


Historique[modifier]

Pré-Covenant[modifier]

Les Brutes ont fait partie des espèces sauvées de l'extinction par le plan de préservation, et ayant survécu aux heures troubles sur leur planète natale, Doisac.

La nature belliqueuse de la race, si elle a permit un développement rapide de leur technologie jusqu'au palier 4, fut également responsable d'une récession technologique unique : les guerres d'unification Brutes ramenèrent l'espèce jusqu'au palier 7 initial, avant d'entamer une lente remontée vers leur précédent palier, en commettant de nouveau les mêmes erreurs.

Sous l'Alliance Covenante[modifier]

À l'arrivée de l'Alliance Covenante, en 2492, les Brutes étaient retournées à un niveau pré-industriel de bâtiments sans étage et d'éclairage à l'huile, et ils redécouvraient seulement le principe des ondes radio et de la fusée, et leurs applications militaires. Considérant la mentalité de meute et la brutalité de l'espèce, les Élites siégeant au Haut Conseil obtinrent de limiter l'accès des Brutes aux technologies les plus avancées pour restreindre leur volonté instinctive de s'opposer à leurs supérieurs hiérarchiques Élites.[2] Dans les faits, sur les ordres du Haut Prophète de la Vérité, des Prelates présents sur les bâtiments Brutes en tant que conseillers techniques permirent la remise en état des vaisseaux et l'entraînement de leurs troupes en préparation de l'élimination des Élites.[3]

Le peuple ne prit réellement de l'importance qu'en 2552, suite à la mort du Prophète du Regret des mains du Démon sur l'Installation 05. Les Prophètes avaient alors déjà fait plusieurs privilèges aux Brutes, graciant notamment l'un d'entre eux qui avait tué un Élite à deux pas d'un site sacré.[4] Jugeant les Élites incapables de protéger les Hauts Prophètes, Vérité et Pitié lancèrent le changement de la garde, faisant des Brutes leurs nouveaux gardiens. Mais les Élites vécurent particulièrement mal cet épisode, et décidèrent de quitter l'alliance en lançant une rébellion appelée le Grand Schisme. Les Brutes devinrent ainsi les principaux guerriers de l'alliance pour le peu de temps qui lui restait. Pendant le mois qui sépara le Grand Schisme de la chute de l'Alliance, les Brutes instaurèrent un régime particulièrement strict dans l'armée covenante, y injectant leur brutalité et leur instinct de meute. Ce changement d'organisation n'empêcha pas à la mort du Haut Prophète de la Vérité et la destruction de l'alliance.

Après-guerre[modifier]

Dans l'après-guerre, les quelques Brutes restées au service des Élites durant le Grand Schisme les suivirent lors de leur retour sur Sanghelios, continuant d'obéir à leur commandant de vaisseau malgré la méfiance générale à leur égard,[5] mais ils agissaient généralement car ils craignaient moins la honte ou l'autorité de leur meute que celle de leur commandant, ce qui faisait de leur allégeance une ressource instable. Ils étaient alors des hommes de main[6], des manutentionnaires[5] ou des gardes[7]. Ils jouèrent un rôle de catalyseur de la guerre civile sangheilie : malgré les attentats Brutes qui touchèrent Sanghelios, notamment à Ontom, et marquèrent le point de départ de la guerre, plusieurs Brutes restèrent fidèles aux Élites.[8]

En parallèle, les Élites combattirent les Brutes à grande échelle,[9] avec d'occasionnelles tentatives de paix,[10] jusqu'en 2559.[11] De manière générale, les Brutes étaient focalisées sur des guerres internes, avec quelques individus rejoignant des sectes covenantes menées par des Élites tentant de reconstituer l'Alliance originale, sans tenter de le faire elles-même.[12] Les Keepers of the One Freedom étaient principalement composés de Brutes et menés par le chef Castor[13] et plusieurs Brutes étaient au service de Boru'a'neem et Tem'Bhetek.[14] Les quelques flottes et colonies Brutes contrôlées par des seigneurs de guerre produisaient du matériel de plus en plus sophistiqué, signant une nouvelle évolution technologique de l'espèce.[15]

Début 2558, la population brute de Doisac était globalement ralliée à la cause des Parias par admiration pour leur chef Atriox.[16] Par ailleurs, bien qu'ayant été placées sur des colonies riches en ressources par les Covenants pour assurer leur protection, les Brutes étaient incapables de les exploiter et survivaient notamment du pillages de colonies sangheilies de la Joint Occupation Zone.[17]

Anatomie et physiologie[modifier]

HR-Brute Mineure.png

Les Brutes possèdent une apparence humanoïde, avec des caractéristiques simiesques qui leur valent plusieurs surnoms comme « macaque ». Il semble que leur régime alimentaire soit essentiellement carnivore, ce qui se voit autant dans leur stature imposante que dans leur dentition, ou encore leur propension à dévorer le cadavre de leur adversaire, ce qui les a mené à reconnaître la toxicité de certaines de leur armes, comme la grenade incendiaire. Mesurant de 2 mètres 59 à 2 mètres 80 pour 500 à 680 kilogrammes[18], les Brutes se veulent largement plus imposant que les Élites. Leur peau, un cuir particulièrement épais et résistant, est le plus souvent brun ou gris, qui s'éclaircit avec l'âge. Il semblerait que le vieillissement n'ait pas un effet aussi prononcé sur la baisse des capacités physique chez les Brutes que chez les humains, les Brutes âgées maintenant une force colossale.

Ils possèdent une fourrure drue et odorante[19] généralement marron ou brune mais aussi rousse[14] ou argentée[2] sur tout le corps, sauf les épaules, ce qui augmente encore leur résistance et leur ressemblance au singe (cette fourrure disparaît dans Halo : Reach au profit d'une peau plus lisse). Outre leurs membres particulièrement massifs, les Brutes sont dotées de mains tétradactyles et de pieds didactyles, équipés de grands ongles. La force d'une Brute est colossale : il semblerait que Tartarus pouvait déchirer un Chasseur en deux à main nue. Malgré leur imposante carrure, les Brutes n'en sont pas moins des créatures agiles et vives. Ils communiquent leurs émotions par phéromones, la maîtrise de ce medium augmentant avec l'âge.[2][14] Ils possèdent également un organe olfactif très développé, en faisant des chasseurs très efficaces.[20]

On ignore si les Brutes ont finit par coloniser d'autres planètes que Doisac, mais leur population était de 12,5 milliards d'individus en 2552.


Culture[modifier]

Les Brutes sont des êtres instinctifs et impatients[2], préférant attaquer de front[21] ou usant de stratégies simples comme le rolling ambush consistant en une force d'assaut mineure attaquant l'ennemi par l'arrière pour le pousser vers une force d'assaut lourde,[22] et capables de tuer simplement à cause d'une viande mal cuisinée.[23] Malgré leur niveau technologique, ils possèdent un mode de vie assez primitif : ils se regroupent en meutes (battle pack dans les situations militaires[24]), aussi appelés clans, qui peuvent être différenciés par des peintures ornementales, et dirigés par un mâle alpha. Au sein de ce clan, l'individu doit prouver lui-même sa valeur martiale pour gagner en grade et le parricide est monnaie courante pour obtenir le rang de chef. Les interactions entre Brutes dépendant du statut social, indiqué par les ornements portés.[25] L'ordre social est particulièrement important et respecté,[2] bien qu'il suive une politique dictatoriale.[20] L'âge adulte est signalé par la présence du suffixe « -us » à la fin du nom.[26] Aucune femelle Brute n'a été observée à ce jour, étant confinées loin des rôles militaires.

Les clans partageant des intérêts communs se regroupent parfois en métaclans, ou skeins, les plus importants de ces regroupements étant le Rh’tol, tourné vers la tradition, et le Vheiloth, plus culturellement ouvert, ces deux groupes incarnant la plus importante division culturelle du peuple Brute.[20] Cette organisation sociale favorise l'apparition de conflits, c'est pourquoi l'histoire du peuple Brute est marquée d'innombrables guerres de clans, qui ont constamment ravagé leur planète. Ces hostilités perpétuelles comparables à une guerre civile ont même fait régresser la race dans leur évolution technologique, et les Brutes se seraient sûrement auto-détruites sans l'intervention de l'Alliance Covenante, qui a uni les Brutes sous le sceau de la foi. Les guerres de clan restèrent tout de même d'actualité même à l'époque de l'alliance.

Les Brutes peuvent être de fervents croyants, leur religion primitive étant basée sur les cycles des trois lunes de leur planète. Lors de l'introduction par l'Alliance Covenante de la croyance du Grand Voyage, les membres du Rh'tol repoussèrent cette nouvelle foi, tandis que ceux du Vheiloth acceptèrent les réponses philosophique qu'elle apportait. Cette foi est tellement intense que même ceux qui, comme Tartarus, appartenaient au Rh'tol[20] et connaissaient la teneur de ce voyage (le suicide collectif), continuaient sans faillir à servir les Prophètes dans l'espoir de devenir des dieux.

Une soixantaine d'année seulement ont suffit à voir naître une haine mutuelle et viscérale entre les Brutes et les Élites. Cette haine, du côté des Élites, tient à la montée progressive en importance des Brutes au sein de l'alliance, une ascension sociale orchestrée par les Prophètes afin d'obtenir une nouvelle force armée plus manipulable. Néanmoins, si les Élites se sont vus menacés par les Brutes et les considéraient comme primitifs, il est plus délicat de trouver une raison particulière à la réciproque. On peut théoriser que les Brutes étaient jalouses de la place privilégiée des Élites auprès des Prophètes.

L'armement brute est représentatif de la nature de l'espèce : toutes en lames aiguisées et en métal chauffé, les armes brutes ont pour but de laisser mourir douloureusement. L'espèce semble avoir une affection toute particulière pour les ornements ostentatoires, visibles dans la complexification des armures à mesure de la montée en grade.

À noter que le Sacred Promissory, une fabrique d'arme covenante, était spécialisée dans la production d'armement brute vers la fin de la guerre, mais datait des premières années de l'alliance entre Prophètes et Élites.


Gameplay[modifier]


Grades[modifier]

Les plupart des grades Brutes au sein de l'Alliance Covenante sont une réinterprétation de rôles déjà présents dans la culture Brute.[20]

Soldats du rang
H3-Brute mineure (render).png Mineur Portant une armure turquoise, il s'agit du plus bas des grades Brute.
H3-Brute Major (render).png Majeur Leur armure bleue possède des améliorations pour différents équipements et matériels ainsi qu'un bouclier énergétique.
H3-Brute Ultra (render).png Ultra Ce grade se compose de vétérans sélectionnés parmi les plus rusés et brutaux.
Capitaines
H3-Capitaine Brute (render).png Capitaine Brute Portant une armure bleue-violette iridescente, leur rôle est le commandement d'escouades covenantes de faible importance.
H3-Brute Captain Major.png Capitaine Majeur Portant une armure dorée, leur rôle consiste à mener au combat des meutes de Brutes ainsi qu'à commander des Kig-Yars et des Unggoys de bas rang.
H3-Capitaine Brute Ultra (render).png Capitaine Ultra Portant une armure cyan, leur rôle consiste à mener au combat des meutes de Brutes. Elles sont extrêmement fortes et agiles.
Chefs Brutes
HR-Brute Chieftain.png Chef Brute Cette déclinaison du grade chef Brute est spécialisé dans le maniement du marteau antigravité.
War Chieftain.png War Chieftain Reconnaissables à leur armure bronze, les War Chieftains sont supérieurs aux Brutes standards et préfèrent utiliser des armes lourdes au combat, à la fois pour infliger un maximum de dommages à leur ennemis et pour renforcer leur supériorité physique par rapports aux Brutes inférieures.
Spécialistes
H3-Brute Stalker (render).png Stalker Portant une armure grise et usant du camouflage actif, elles agissent généralement comme gardes du corps pour les chefs Brutes et remplissent également le rôle d'espions. Elles sont spécialisées dans l'infiltration.
Brute Jump Pack.png Jumper Équipées d'un propulseur dorsal Brute, ces spécialistes ont un rôle de troupes de choc aéroportées.
H3-Brute Bodyguard.png Bodyguard Vêtus d'une armure bleue pâle similaire à celle des capitaines, les Bodyguards assurent la protection des chefs Brutes et ont la charge de faire respecter la loi tribale.
Autres grades
Brute Garde d'honneur.png Garde d'Honneur Suite au changement de la Garde, des Brutes remplacèrent les gardes d'honneur Élites. Elles conservent les mêmes fonctions que leurs homologues Sangheilis.
Commandant de vaisseau Comme les Élites, les Brutes pouvaient diriger leurs propres vaisseaux. Ces commandants devaient subir de nombreuses privations par rapport aux commandants élites, qui furent supprimées au fur et à mesure de leur montée en puissance au sein des forces armées.

Divers[modifier]

  • « Jiral » est un juron coréen signifiant « stupide », « lunatique », « agressif ».
  • Après que les Brutes aient pris la place des Élites lors du Grand Schisme, elles doivent s'adapter aux traditions et aux coutumes en portant une armure avec une couleur significative du rang. C'est la raison pour laquelle que les grades Brutes dans Halo 3 sont bien plus nombreux.[Source manquante]
  • Les Brutes de Halo 2 sont les seules unités (à part les Chasseurs) qui nécessitent deux coups d’épée à énergie pour être tuées.
  • Dans Halo 3 : ODST, les Brutes possèdent un bouclier énergétique plus résistant que dans Halo 3.
  • À cause des limitations graphiques, on peut remarquer que dès qu'une Brute est infectée par le Parasite, elle revêt une armure de mineur, quel que soit son rang initial.[Source manquante]


Galerie[modifier]



Sources[modifier]




  1. 1,0 et 1,1 Bestiaire
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 Halo : Contact Harvest, ch. 12
  3. Halo : Shadow of Intent, part. 5
  4. Halo 2 (édition limitée), Des Bribes dans l'espace
  5. 5,0 et 5,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 5
  6. Halo : Les Mondes de verre, ch. 8
  7. Halo : Les Mondes de verre, ch. 14
  8. Halo : Dictata mortels, ch. 4
  9. Halo : Les Mondes de verre, ch. 4
  10. Halo : Escalation, n°1
  11. Halo : Evolutions, The Return
  12. Halo : Sang nouveau, ch. 16
  13. Halo : Last Light, ch. 5
  14. 14,0, 14,1 et 14,2 Halo : Shadow of Intent, ch. 1
  15. Canon Fodder - Surface Features
  16. Journaux de Phœnix, L'ascension d'Atriox VI
  17. Halo : Escalation, no1
  18. Halo : The Essential Visual Guide, p. 25
  19. Halo : Contact Harvest, ch. 14
  20. 20,0, 20,1, 20,2, 20,3 et 20,4 Halo Waypoint: Universe - Jiralhanae
  21. Halo : Last Light, ch. 12
  22. Halo : Last Light, ch. 15
  23. Chronologie (Halo Wars), Rapport de l'incident 16-196901
  24. Halo : Last Light, ch. 11
  25. Halo Encyclopedia, p. 135 (2009), p. 143 (2011)
  26. Halo : Contact Harvest, ch. 15


AnexusAtrioxBalkarusBracktanusBrunusCalidCastorCeretusCethegusDecimusDrussFaciusGargantumGolubusGrattiusHammadusHekabeJupentusKritusLepidusLicinusLydusMaccabeusMaladusManusMelchusOrsunParabumPelliusRitulRuktSaturnusStrabTartarusTeranusTerrillusThrallslayerVikusVorenus
Non-canoniques
B-021-331B-054-846B-010-233B-113-421Pluton
Espèces principales
San'Shyuums (Prophètes)Sangheilis (Élites)Jiralhanaes (Brutes)Unggoys (Grognards)Kig-Yars (Rapaces)Mgalekgolos (Chasseurs)Yanme'es (Drones)Huragoks (Ingénieurs)T'vaoans (Écorcheurs)
Espèces marginales
Yonhet
Espèces supprimées
DrinolStalkersAliens TroopersKeelbugsSpecial Purpose Snipers