Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Grenade à plasma

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

(Redirigé depuis Grenades à plasma)

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Illustrations.
Grenade à plasma
Anskum-pattern Firebomb[1][2]
H4-Grenade plasma (render).png
Informations
Dénomination UNSC :
Type-1 Antipersonnel Grenade[3][4]
Diamètre :
Poids :
Contenu :
263,7 g[5] de plasma latent[4][5][1][2] gazeux[3], dit « façonné »[4]
Zone mortelle :
3,9 m[3][4]
Zone de dégâts :
12,9 m[3][4]

La grenade à plasma (Plasma Grenade ou Sticky Grenade en VO[3][4]), formellement Anskum-pattern Firebomb ou Type-1 Antipersonnel Grenade (Grenade antipersonnel T-1[6] en français), surnommée Holy Flare (« Flamme sacrée ») par les Covenants les plus pieux,[1] est l'explosif antipersonnel le plus utilisé par l'infanterie covenante.[4] Elle est produite depuis des siècles et n'a connu presque aucun changement depuis.[7] Elle est similaire à la grenade à fragmentation humaine par sa forme sphérique, mais s'en différencie par sa puissance plus élevée et ses capacités d'adhérence.

La grenade est remplie d'un plasma gazeux latent. Lorsque le bouton d'activation est pressé, la grenade est amorcée. Lorsqu'il est relâché quand la grenade quitte la main du lanceur, le plasma qu'elle contient se libère alors lentement, ce qui l'entoure d'un halo bleuté.[4] Dans le laps de temps entre le lancement et l'explosion, la grenade peut adhérer aux surfaces émettant de la chaleur, comme un soldat ou un véhicule, celles en mouvement[4][5] et celles de grande taille.[4][Note 3] Elle est alors impossible à retirer. La cause de ces propriétés adhérentes sont méconnues, même des Covenants.[3] Les Parias en possède d'importants stocks issue du Grand Schisme.[2]

La fausse maladie du syndrome de Boren reposerait sur une exposition massive aux radiations émises par le plasma de ces grenades.[8] Elles émettent également des ondes électromagnétiques lors de l'explosion. Cette caractéristique est utile pour faire sauter des systèmes électroniques comme des détecteurs de mouvement ou des portes à serrure magnétique.[9]

Gameplay[modifier]

Divers[modifier]

  • Parmi les surnoms qui lui sont attribués par l'UNSC on trouve : Stickies, Demon Flare et Blue Ball.[3]
  • Dans le vocabulaire des joueurs, « stucker » (du verbe anglais « to stick », « coller ») désigne l'action de coller une grenade à plasma sur un adversaire.
  • Fichier mp3 des effets sonores de la grenade à plasma dans Halo : Reach.[10]

Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. Halo 4 : The Essential Visual Guide indique des dimensions de 14,6×14,2×15,4 cm (L×l×h), ce qui implique que la grenade n'est pas parfaitement sphérique.
  2. Halo Waypoint (2015) indique 400 g.
  3. Halo Encyclopedia limite les propriétés d'adhérence aux matière organiques, ce qui impliquerait que les grenades ne peuvent adhérer aux véhicules et aux armures.

Sources[modifier]