Bataille de Psi Serpentis

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Bataille de Psi Serpentis
Informations
Date :
18 avril 2543
Issue :
Victoire de l'UNSC
Faits notables :
Mort officielle du vice-amiral Preston Cole
Belligérants
Forces
Commandants
Inconnu
Pertes
Totales
Intervenants :
«

Listen to me, Covenant. I am Vice Admiral Preston J. Cole commanding the human flagship, Everest. You claim to be the holy and glorious inheritors of the universe? I spit on your so-called holiness. You dare judge us unfit? After I have personally sent more than three hundred of your vainglorious ships to hell? After kicking your collective butts off Harvest - not once - but twice? From where I sit, we are the worthy inheritors. You think otherwise, you can come and try to prove me wrong.

Écoutez moi, Covenants. Je suis le vice-amiral Preston Cole, le commandant du vaisseau amiral de cette flotte, l'UNSC Everest. Vous pensez que vous êtes les glorieux et saints héritiers de l'univers ? Je crache sur votre soi-disant sainteté. Vous osez nous juger indignes ? Après que j'ai personnellement envoyé trois cents de vos vaisseaux de pacotille par le fond ? Après que j'ai botté votre cul collectif pas une, mais deux fois à Harvest ? De là où je suis, nous sommes les héritiers. Si ça ne vous plaît pas, amenez-vous et prouvez-moi que j'ai tort.

Dernière transmission de l'amiral Cole adressée aux Covenants.
»

La bataille de Psi Serpentis est un affrontement naval entre l'UNSC et l'Alliance Covenante qui eut lieu dans le système Psi Serpentis le 18 avril 2543. Avec une unique manœuvre tactique suicidaire, le vice-amiral Preston Cole, figure de proue de l'UNSC, emporta plus de 300 vaisseaux covenants dans la destruction de la planète Viperidae. La bataille est également notable pour l'intervention d'une flotte insurrectionniste massive en faveur de l'UNSC.

Bien que Cole ait été déclaré KIA durant la bataille, un rapport compilé par CODENAME : Surgeon pour l'ONI suggère que le vice-amiral a en réalité survécu et fuit l'UNSC grâce à une planification minutieuse des événements.

Avant la bataille[modifier]

Plus d'un mois avant la bataille, Cole fit une demande de matériel volumineuse auprès du CentCom de Reach en réponse à des rapports de Rôdeurs faisant état de regroupements covenants massifs dans le Secteur Trois. Il demanda notamment 600 plaques de blindage en Titane-A pour remplacer celles endommagées sur l'UNSC Everest et les autres vaisseaux du groupe de combat India, une nouvelle IA « maligne » en prévision du remplacement de celle de l’Everest, 105 missiles Shiva VE-3, 2400 missiles Archer et 45 000 blocs de munitions pour tourelles Helix. Il demanda également une rotation de l'équipage de l’Everest, une carte des systèmes planétaires contenant une proto-naine brune dans le volume D-6 du Secteur Trois, l'accès aux réseaux d'IA de Reach pour effectuer un calcul subspatial complexe ainsi que le transfert de l'épave de l'UNSC Io, voulant le transformer en vaisseau-piège.

Le Rôdeur UNSC Wink of an Eye fut déployé dans le système Psi Serpentis une semaine avant la bataille pour surveiller les activités covenantes. Il est également probable que Cole soit parvenu à contacter la tête de file insurrectionniste et ex-amante Lyrenne Castilla.

Déroulement[modifier]

Première passe[modifier]

Le 18 avril 2543 à 9h15, les 162 vaisseaux de combat du groupe de combat India sortirent du sous-espace dans le système Psi Serpentis, provoquant des distorsions électromagnétiques massives qui avertirent la flotte covenante locale de leur présence. Le Wink of an Eye largua une balise de sous-espace avant d'effectuer un saut, rejoignant les 50 vaisseaux de soutien attendant en sous-espace.

La centaine de vaisseaux covenante mis en alerte, India disparut de nouveau en sous-espace pour réapparaître deux secondes plus tard de l'autre côté de la géante gazeuse Viperidae, 100 000 kilomètres plus loin. Lorsque les Covenants donnèrent chasse, India se sépara en deux groupes effectuant une fronde gravitationnelle des deux côtés opposés de Viperidae, et la flotte covenante imita la manœuvre. L'ennemi à présent séparé, l'aile gauche d'India coupa court à sa fronde et rejoignit l'autre groupe en passant par le pôle nord de Viperidae.

Menacée par la flotte humaine se dirigeant vers elle, l'aile droite covenante lança sa première salve de torpilles à plasma, qui fut interrompue par le déploiement d'une douzaine de missiles Shiva par la flotte de l'UNSC. Le temps gagné par l'UNSC permit à India d'entrer dans le champ d'action de leurs CAM, et une frappe massive, où chaque tir était écarté de quelques microsecondes, parvint à venir à bout des boucliers énergétiques et à détruire 37 destroyers covenants de classe CPV. Lorsque les deux flottes entrèrent en collision, India déploya un barrage de missiles Archer pour intercepter les torpilles à plasma covenantes et trois destroyers de l'UNSC se sacrifièrent pour percuter et détruire un croiseur de classe CCS covenant. À l'issue de la passe, 23 vaisseaux covenants avaient été détruits et un tiers de la flotte humaine. Les deux tiers restants avaient subis divers degrés de dégâts, à l'exception miraculeuse de l’Everest, qui menait pourtant la charge.

Repli de l'UNSC et intervention insurrectionniste[modifier]

L'aile gauche covenante rattrapa alors la bataille et prit l’Everest pour cible. La flotte humaine se dispersa et déploya un nouveau barrage d'interception de missiles Archer contre les tirs covenants. Le destroyer UNSC Agincourt se sacrifia pour intercepter plusieurs torpilles, mais une douzaine de vaisseaux humains furent perdus contre cette salve. La flotte humaine se regroupa de l'autre côté de Viperidae, hors de portée des tirs covenants, le temps de recharger les CAM.

Alors que la flotte covenante engageait la poursuite, une flotte de vaisseaux de l'Insurrection, composée de 55 vaisseaux marchands modifiés, de vieux modèles de l'UNSC et de modèles inconnus et menée par le Bellicose, sortit du sous-espace et engagea la flotte covenante. Les vaisseaux s'étaient alors suffisamment rapprochés de l'atmosphère de Viperidae pour que les torpilles à plasma perdent de leur précision, et qu'une douzaine des vaisseaux de chaque camps perdent contre la gravité et soient emportés et écrasés dans l'atmosphère de la géante gazeuse. Lorsque les forces insurrectionnistes repassèrent en sous-espace, les forces covenantes avaient été réduites de moitié, et les rebelles avaient perdu un quart de leurs forces.

Sacrifice de Cole[modifier]

La passe rebelle permit à India de recharger ses CAM, mais une nouvelle force covenante de plus de 200 vaisseaux apparut dans le système. India s'éloigna alors de Viperidae, à l'exception de l’Everest, dont les communications furent subitement coupées par un ver informatique et toute l'énergie coupée, seuls les tubes de missiles Archer restant ouverts. Alors que l’Everest plongeait dans Viperidae, Cole provoqua alors les Covenants, leur rappelant les victoires sur Harvest et clamant que l'humanité étaient plus méritant que les covenants.

La provocation poussa l'intégralité de la flotte covenante à concentrer ses forces sur l’Everest, la flotte se rapprochant de Viperidae et ouvrant le feu avec torpilles à plasma et lasers à impulsion. Les torpilles furent rapidement dispersées par l'atmosphère, mais les lasers touchèrent l’Everest, dont les ponts avaient été pré-dépressurisés. L’Everest lança alors l'intégralité de ses missiles Archer ainsi qu'une douzaine de missiles Shiva en direction de la flotte covenante, et plusieurs centaines de Shivas en direction du cœur de Viperidae. Lorsque les têtes nucléaires explosèrent, Viperidae atteignit sa masse critique et s'effondra en une naine brune, provoquant une micronova qui emporta la flotte covenante.

Après la bataille[modifier]

Le 28 juillet 2543 fut déclarée journée de deuil suite à la mort de Cole, héros de la guerre Humain contre Covenant. Les efforts covenants se relâchèrent quelques temps avant de redoubler suite à cette bataille. Les détails de la bataille restèrent flous pendant plusieurs années, et des versions glorifiées furent utilisées par la Section deux de l'ONI à des fins de propagande.

Survie de Cole[modifier]

Dans une étude réalisée par l'agent de l'ONI CODENAME : Surgeon en 2552, celui-ci conclut que Cole était parvenu à survivre, la théorie étant indépendamment validée à 89,7 % de certitude par les IA Lackluster et Phoenix. L'étude se base sur plusieurs éléments :

  • Les dernières images de l’Everest prises par India montrent une lumière bleutée, imputable à l'explosion prématurée de plusieurs missiles Archer, ou bien à un portail de sous-espace.
  • Le tir d'Archers et de Shivas final ne présentait aucun intérêt tactique. Son objectif aurait été de masquer les véritables événements autour de l’Everest.
  • Une augmentation hyperfine des dernières images révèle à la fois le profile de proue de l’Everest, mais également d'un croiseur. Étant donné qu'aucun vaisseau ne fut porté disparu durant la bataille, la théorie indique qu'il s'agirait de l'UNSC Io, réquisitionné par Cole avant la bataille mais non utilisé durant celle-ci.
  • Une analyse spectroscopique des débris radioactifs en orbite de Viperidae contiennent suffisamment de tungstène-180, mais le ratio de titane-50 est incohérent avec la masse de l’Everest, ce qui tend à confirmer qu'un autre vaisseau fut détruit à sa place.
  • Aucune des cinq boîtes noires qui auraient dû être éjectées par l'IA de bord lorsque l’Everest fut en danger imminent de destruction ne furent retrouvées. Ce fait pourrait être expliqué par la désactivation de l'IA par Cole, justifiant sa réquisition d'une nouvelle IA.
  • Le calcul demandé par Cole aux IA de Reach concernaient la possibilité d'un saut subspatial en atmosphère et à haute vitesse, cohérent avec le saut que Cole aurait dû effectuer pour survivre.
  • La demande de rotation de l'équipage de l’Everest aurait pu avoir pour but de constituer un équipage loyal à Cole, et prêt à le soutenir en cas de désertion. Ceux opposés auraient pu être mis en sommeil cryogénique forcé, les chances que Cole soit prêt à tuer ses propres hommes étant faibles.

L'idée même d'un saut intra-atmosphérique aurait pu naître lorsqu'il apprit que le Bellicose avait été aperçu en 2548, alors qu'il était porté disparu dans l'atmosphère d'une géante gazeuse pendant la bataille de Theta Ursae Majoris en 2504. Le commandant de ce vaisseau, Lyrenne Castilla, était l'amante de Cole et une insurrectionniste, et la motivation de Cole pour simuler sa mort aurait été de la rejoindre sans nuire à l'UNSC en transformant son image en celle d'un déserteur et traître. Cole aurait voulu devenir un élément neutre et passer le reste de ses jours loin de l'UNSC et des lourdes responsabilités qu'il portait depuis son implication dans l'affaire Inna Volkov, et ainsi retrouver son souhait initial de n'être qu'un simple colon.

Surgeon suggéra la possibilité de chercher Cole et le ramener dans le giron de l'UNSC pour supporter les efforts de reconstruction de l'après-guerre.

Divers[modifier]

Sources[modifier]


Avant-guerre
DM-3-1123 bCE-10-2165-dCharum HakkorDelambreG617 g1GbraakonGrande ArcheKan PakkoLP 656-38 eMiasmic GiantsMonde bouclier 0673Sphère MaginotTarjakThermopyles
Guerre Humain contre Covenant
18 ScorpiiActiumAktis IVAlpha Corvi IIAlgolisAlluvionArcadia 1reArcadia 2eArielAlpha AurigaeAlpha CepheiAutoroute de TsavoBallastBase AlphaBase SwordBikoBlissCartographe silencieuxCharybde XIChi CetiClevelandCitadelleCircinius-IVCriterionCrête SzurdokDraco IIIFumiroleGamma Pavonis VIIGrande BontéGrande OurseHarvest 1reHarvest 2eHat YaiInstallation 00 1reInstallation 04Installation 05KholoLa HavaneLeonis MinorisMare ErythraeumMine de gazMiridemMonde bouclier 0459Nouvelle AlexandrieNouvelle ConstantinopleNew HarmonyNouvelle JérusalemNouvelle Mombasa 1reNouvelle Mombasa 2eNouvelle Mombasa 3eOnyxPawaPsi SerpentisReachSargassoSkopjeSigma Octanus IVTerreLes DécombresTheta Ursae MajorisTributeVergeVieryVodinVoiXi BootisZone de quarantaine
Après-guerre
CarrowDraetheus VEalen IVGenesisInstallation 00 2eKamtchatkaObanRequiemSunaion

GuerresOpérations militairesAutres conflits