Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Humain

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
(Redirigé depuis Humains)
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Espèces.
Humain
Homo sapiens
HR-Civilian models (render).png
Informations
Sous-espèces :
Taille moyenne :

152,4 à 182,9 cm[1]

Masse moyenne :

61,2 à 90,7 kg[1]

Planète d'origine :

Terre[2]

Factions :
Conflits :
Population :

500 millions environ[Note 1]

Palier technologique :

3[2][1]

Situation :

En conflit

Voir source - Modifier - Liste
«

Though the Forerunner legacy is theirs to claim, humanity has yet to rediscover and explore their own ancient heritage.

La succession des Forerunners leur est offerte, mais l'humanité doit encore redécouvrir et explorer son propre héritage antique.

»

Les Humains (Homo, Homme en latin) sont une espèce originaires de la Terre. Leur espèce, très ancienne, est intervenue dans de nombreux évènements, principalement des conflits, depuis leur création. Ils sont souvent perçus comme des être faibles, mais tenaces par les autres espèces, qui ont tendance à les considérer comme des ennemis à cause de leur volonté expansionniste, trait caractéristique ancré dans leur histoire.

Ils sont les héros principaux de la saga Halo, et plus particulièrement un humain : John-117.


Histoire[modifier]

Humanité antique[modifier]

Voir page Anciens humains

Conception et découverte du Parasite[modifier]

Les humains ont été conçus par les Précurseurs à peu près en même temps que le Parasite, afin qu'ils remplacent les Forerunners en tant que gardiens du Manteau dans la Voie lactée. Les Précurseurs étaient alors presque vaincus dans la guerre créateur-créature menée par les Forerunners, et les humains étaient la dernière génération de gardiens créée, qui serait testée par le Parasite lorsque celui-ci aurait vengé les Précurseurs en détruisant les Forerunners. Si les humains se révélaient incapables de détruire le Parasite, alors celui-ci absorberait toute chose vivante et unirait toute la galaxie sous son sceau.

Au fil de leur évolution, les humains quittèrent leur planète natale, alors appelée Erdé-Tyrène, et établirent leur capitale sur une planète abondante en artefacts Précurseurs : Charum Hakkor. Ils se déclarèrent également publiquement élus des Précurseurs, ce qui les plaça en conflit avec les Forerunners. La menace humaine était d'autant plus grande que l'espèce atteignait, aux alentours de 110 000 avant JC, un palier technologique de 2 de plus en plus proche du niveau des Forerunners.

Lorsque les humains découvrirent une poudre extra-galactique dans des vaisseaux écrasés, ils l'utilisèrent négligemment comme produit cosmétique sur des animaux de compagnie, les Phéroux. Ils découvrirent également une bonde temporelle contenant ce qu'ils pensaient être un Précurseur. L'amenant sur Charum Hakkor, ils tentèrent d'entrer en contact avec lui, mais n'obtinrent aucune réponse satisfaisante.

Conflit contre le Parasite et les Forerunners[modifier]

Des années plus tard, la poudre se révéla être les bases nécessaires à la renaissance du Parasite, et l'humanité se retrouva face à une terrible épidémie qui menaçait de détruire l'espèce. S'alliant aux San'Shyuums, également touchés par le fléau, ils menèrent une guerre, durant laquelle ils furent contraints de s'en prendre à des mondes Forerunners pour assurer leur ravitaillement. Ils tentèrent également d'interroger le dernier Précurseur, mais celui-ci, qui communiquait enfin avec eux, ne donnait que des réponses qui poussaient ceux qui les connaissaient au suicide ou à la folie. Au cours du conflit, un remède fut apparemment trouvé, et un tiers de l'humanité fut sacrifié pour mettre fin à l'infection. Le Parasite recula, mais sous sa propre décision, sa priorité n'étant pas de tester les humains, mais de détruire les Forerunners.

Les humains, alors affaiblis par leur guerre, rencontrèrent la colère des Forerunners, qui décidèrent de lancer une guerre pour venger l'attaque de leurs colonies. Cette décision, bien que contraire au Manteau, était motivée par la haine des Forerunners pour les humains. Durant un millénaire, le conflit fut une écrasante défaite pour les humains, commandés par le Seigneur des Amiraux Forthencho. Le conflit se termina sur Charum Hakkor, où les Forerunners s'emparèrent de l'esprit des humains, dans le but de les réinjecter dans d'autres humains plus tard, et ainsi perpétuer la mémoire du peuple, et trouvèrent également l'Atemporel, qu'ils abandonnèrent après avoir jugé de sa dangerosité.

Deuxième évolution et génocide préventif[modifier]

Le châtiment de l'humanité fut la confiscation de leurs colonies, et leur enfermement sur leur monde natal, Erdé-Tyrène, ce qui poussa le peuple à régresser technologiquement. L'humanité était alors divisée en plusieurs sous-espèces, qui intéressaient beaucoup la Bibliothécaire. Celle-ci intégra notamment des généplans contenant les esprits d'humains de première génération dans ceux de la deuxième, et certains sélectionnés spécifiquement reçurent également un code qui les mènerait à réveiller le Didacte. Suite à la décision de mettre en place le plan de préservation, plusieurs spécimens humains furent transportés sur l'Installation 07, d'autres sur l'Arche. Ceux placés sur l'installation 07 furent victimes d'expériences commandées par Faber, puis, suite à la défection au Parasite de Mendicant Bias, furent menacés par l'infection. Certains humains purent en réchapper.

La Bibliothécaire imposa notamment aux humains un geas leur permettant d'utiliser les artefacts Forerunners, faisant d'eux leurs héritiers.

Nouvelle Humanité[modifier]

Troisième évolution[modifier]

Suite à l'activation des Halos et à la purge galactique, les humains furent réintroduits sur Erdé-Tyrène. Ils furent symboliquement la première espèce à être réintroduite sur leur planète d'origine.[4] Ils reprirent alors leur évolution de zéro de puis l'âge de pierre. Au fil du temps, certaines sous-espèces disparurent, naturellement ou suite à des conflits entre groupes primitifs, et seuls restèrent au final les homo sapiens ou Hamanush.

L'évolution guida lentement les humains jusqu'à un âge moderne, et au palier technologique 5, l'ère atomique.

Évènements scientifiques majeurs[modifier]

On retient principalement deux évènements scientifiques dans la période pré-XXIIe siècle : l'invention de la bombe atomique et son utilisation à des fins militaires sur les villes japonaises d'Hiroshima et Nagasaki, ainsi que les débuts de la conquête de l'espace, avec le premier homme dans l'espace, Youri Gagarine, et le premier atterrissage sur la Lune en 1969, marquant l'entrée de l'humanité dans le palier technologique 4.

Humanité moderne[modifier]

Colonisation spatiale[modifier]

Quelques dizaines d'années avant l'arrivée du XXIIe siècles, l'humanité acquit une maîtrise du voyage subluminique suffisante pour commencer la colonisation et la terraformation des planètes et satellites du système solaire. Rapidement, des colons commencèrent à réclamer l'indépendance de leur colonie, et notamment les groupes néo-communistes et néo-fascistes des Koslovic et de la Frieden. Ces mouvements provoquèrent la création de l'UNSC, et la Guerre interplanétaire. À la résolution du conflit, l'ONU évolua pour devenir l'UEG.

C'est en 2291 que Tobias Shaw et Wallace Fujikawa mirent au point le premier réacteur supraluminique, capable de faire voyager un vaisseau à une vitesse supérieure à celle de la lumière grâce aux propriétés du sous-espace. Cette révolution entraîna le début de l'ère de colonisation étendue, qui commença par l'arrivée de l'Odyssey sur Reach.

Insurrection[modifier]

Les premiers mouvements insurrectionnistes naquirent vers 2491. Des incidents isolés menés par des groupes rebelles laissèrent présager une montée de la violence, jusqu'à une guerre totale et sanglante. Le docteur Catherine Halsey décida alors la mise en chantier de projets destinés à empêcher toute flambée de violence : SPARTAN-II et MJOLNIR. Entre-temps fut lancée l'opération : TRÉBUCHET, une série d'opérations visant à éradiquer la rébellion.

Guerre contre les Covenants[modifier]

C'est en 2525 que le contact avec le monde éloigné d'Harvest fut perdu. Les groupes de combat envoyés enquêter revinrent porteurs d'un funeste message : une hégémonie extraterrestre hostile à l'humanité, les Covenants, leurs déclaraient la guerre.

S'ensuivirent 27 ans d'un sanglant conflit entre l'alliance extraterrestre dotée d'une technologie supérieure, et une humanité impuissante. Malgré le développement de programmes visant à surpasser les Covenants, ceux-ci gagnaient inexorablement et s'approchaient toujours plus des centres de commandement humains après avoir vitrifié les autres colonies, et l'importante planète Reach tomba le 30 août 2552. Mais les survivants trouvèrent une installation forerunner oubliée, un Halo.

Suite à la destruction de l'installation par l'un des Spartans, John-117, l'Alliance Covenante connut des évènements qui la firent vaciller. Suite à une attaque inconsidérée de la Terre par le Haut Prophète du Regret, l'Alliance lança un assaut prématuré sur la planète-mère de l'humanité, provoquant un gigantesque conflit, en parallèle duquel se déroula celui sur un second Halo. La destitution de la race des Élites de leur commandement des armées força l'espèce à faire sécession et à se ranger du côté de l'humanité dans la destruction des Covenants, la neutralisation des dangereux artefacts forerunners et l'éradication de la menace réveillée : le Parasite.

L'Alliance tomba le 11 décembre 2552, lors de la mort de son dernier Prophète.

Après-guerre[modifier]

Suite à la fin de la guerre, l'humanité dû reprendre ses activités sur plusieurs fronts : reconstruire ses colonies, faire face à l'insurrection renaissante, utiliser ses gains technologiques de la guerre pour consolider leur maîtrise technologique, et empêcher toute rechute dans une guerre inter-espèce.


Anatomie et physiologie[modifier]

Les humains sont des mammifères bipèdes dont la taille varie entre 1,40 et 2 mètres, pour un poids moyen de 80 kg. Dotés d'une pilosité limitée à certaines zones du corps, la pigmentation de leur peau varie entre le rose très clair et le marron presque noir selon leur descendance génétique, liée à l'habitat de leurs ancêtres. Leur corps est presque entièrement couvert de peau (à l'exception des yeux et des ongles) flasque, ce qui rend les humains particulièrement fragile contre les armes, et ils possèdent des mains à cinq doigts particulièrement adaptées aux manipulations précises et complexes.

Les poumons humains filtrent l'oxygène de l'air environnant, leur donnant un sang de couleur rouge (une fois exposé à l'air libre). Le régime alimentaire humain est idéalement omnivore. Ils se reproduisent selon un mode sexué, le mâle et la femelle se distinguant, outre la complémentarité de leurs organes sexuels, par une pilosité plus présente chez le mâle et la présence de glandes mammaires sur le torse chez la femelle. Enfin, l'espérance de vie d'un humain approche, mais dépasse rarement, les cent ans.


Tous les humains possèdent dans leurs gènes des généchants, implantés par la Bibliothécaire dans la population qui constitua la base de redéveloppement de l'humanité après le tir des Halos et la phase finale du plan de préservation. Ces généchants sont conçus pour ne prendre effet qu'à certains stades de l'évolution humaine, et sont probablement à l'origine de la reconnaissance par les machines Forerunners des humains comme les héritiers de leurs constructeurs, les Dépositaires. Certains généchants ne font pas encore effet, comme la résistance au Recomposeur, activée prématurément chez John-117 par un message de la Bibliothécaire.[5] Les Spartans, ou au moins les Spartans-II, sont considérés par les systèmes Forerunners comme une sous-espèce humaine, désignée Homo sapiens augeus.[2]


Rapports aux autres espèces[modifier]

De manière générale, les autres espèces de la galaxie considèrent les humains comme déloyaux et individualistes. Tout comme les humains donnent des surnoms péjoratifs aux espèces aliens, les Kig-Yars les appellent « visages plats » (flat-faces)[6] et les Sangheilis nishum, du nom d'un ver intestinal.[7]

Notes[modifier]

  1. Dans le huitième épisode de Hunt the Truth en 2558, une vidéo virale ayant touché une large partie de la population a été visionnée 500 millions de fois. Dans le Bestiaire, rapportant des chiffres de 2552, le nombre est de 200 millions.


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Halo Waypoint: Universe - Humans
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Halo 3, Bestiaire
  3. Halo : Warfleet, p. 9
  4. Halo : Fractures, Promises to Keep, part. 2
  5. Halo 4, Dépositaire
  6. Halo : Dictata mortels, ch. 6
  7. Halo : Le Baptême du feu, ch. 3


Espèces Humaines
Anciens
Floriens (Chamanush)Hominidés de DenisovaNéandertaliens (k'tamanush)HamanushB'ashamanushTudejsa
Modernes