Keepers of the One Freedom

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page contient des informations tirées de Halo : Last Light et Halo : Retribution susceptibles de spoiler.
Consultez-la en connaissance de cause.

Les Keepers of the One Freedom[Note 1] sont une secte covenante dévouée à l'expansion de l'adoration des Forerunners[1] et à la recherche de la One Freedom,[2] dirigée par le cercle des Dokabs, des anciens constitués pour la plupart d'anciens officiers de haut rang de l'Alliance Covenante,[3] dont Castor, et ouverte à toutes les espèces. Ils rejettent les autorités étatiques comme l'UEG, qu'ils considèrent comme une tyrannie hérétique, et recherchent les artéfacts forerunners comme les auxilias, qu'ils considèrent comme des Oracles.

Les Keepers sont entre autres basés à la Nouvelle Tyne sur Venezia,[1] et le gouvernement insurrectionniste de la planète leur fournit également leur équipement. Le groupe était majoritairement composé de Brutes, ainsi que d'humains et de Rapaces, mais le Dokab avait une confiance limité envers ces espèces bien qu'il n'hésitait pas à infiltrer ses propres fidèles humains chez ses alliés pour couvrir ses arrières. Leurs guerriers sont identifiés par leurs armures bleues et or et portent couramment autour du cou un disque de traduction leur permettent de communiquer avec d'autres espèces. Les Keepers commencent et terminent une conversation en plaçant leur poing sur leur cœur.[4] Après leur échec sur Gao, les Keepers furent fortement affaiblis et quittèrent Venezia, préférant s'installer sur Taram, dans le système Shaps.[5] Ils gardèrent cependant d'autres bases avancées.[6]

Historique[modifier]

En juillet 2553, les croyances de la secte connaissaient une expansion dans les colonies extérieures humaines qui avait attiré l'attention de l'ONI. Le pouvoir de nuisance de la secte avait motivé les membres pro-insurrection du gouvernement de Gao à les soutenir financièrement.[1] Ayant appris l'existence d'une auxilia dans le Montero Cave System de Gao, Castor obtint l'autorisation de mener 50 guerriers dans une expédition pour retrouver l'Oracle, avec le soutien logistique du Committee to Preserve Gao Independence. Ayant observé l'arrivée de Spartans transportant apparemment un atout stratégique, Castor annula l'opération et ordonna un assaut sur Wendosa.[4]

À l'issue de l'assaut et de la trahison de Casille, les Keepers furent vaincus et Castor grièvement blessé, mais grâce à l'aide de Roams Alone qui soigna ses blessures il put rejoindre le point d'évacuation à temps.[2]

Entre août et septembre, Intrepid Eye reprit contact avec les Keepers et leur révéla la présence d'une construction forerunner, le Contemplarium, qui fut utilisée comme base sous le nom de Salvation Base.[6] Ils continuèrent de pratiquer la piraterie et des raids dans le secteur Isbanola, notamment en commentant des enlèvements contre rançon pour financer leur groupe. Entre juillet et décembre, au moins cinq yachts avaient été attaqués et l'équipage pris en otage, en plus des attaques contre des navires cargos.[7] Les itinéraires de ces yachts avaient été donnés par Intrepid Eye, de même que ceux de cargos à chargement précieux.[6] Durant cette période, les Parias prirent leur essor et entrèrent en concurrence direct avec les Keepers, chacun étant à la recherche de bombes nucléaires.[5] En décembre, la flotte des Keepers était composée d'au moins 50 vaisseaux de différentes tailles, allant de la canonnière à la corvette.[8]

Début décembre, Graselyn Tuwa fut assassinée et sa famille enlevée lors de l'abordage de l'UNSC Donoma par des mercenaires de Dark Moon Enterprises, travaillant pour Intrepid Eye, et firent croire à une action des Keepers.[9] Castor fut informé de l'attaque et demanda à l'ensemble de ses troupes de faire profil bas ainsi que de ne pas prendre de risques, convaincu que l'UNSC allait lui faire endosser la responsabilité de cette attaque.[10] Le 12 décembre, les mercenaires de Dark Moon achetèrent une autorisation d'atterrir au contrôleur aérien de Salvation Base.[6] Ils abandonnèrent les corps de Kerbasi, Catalin et Yuso Tuwa dans la prison locale[11] dans une tentative de masquer qu'ils avaient été utilisés pour cultiver un remède à l'Asteroidea, et dans le même temps laisser penser à l'UNSC que les Keepers étaient responsables de leur mort.[12] En incitant l'UNSC à détruire Salvation Base, Dark Moon remplirait ainsi le contrat passé avec le gouvernement de Gao : en échange de l'usage d'un de leurs laboratoires pour la culture de cellules, ils détruiraient les Keepers responsables des attaques sur les vaisseaux commerciaux de Gao.[13]

L'UNSC détruisit effectivement Salvation Base et la presque totalité des Keepers présents,[12] mais l'intervention des Ferrets permit de découvrir les anomalies sur les corps. Les agents de Dark Moon ne parvinrent également pas à quitter la base avant d'être tués par l'UNSC ou les Keepers, mais deux d'entre eux furent capturés sur ordre de Castor.[14] Le Dokab apprit ainsi qu'il avait été utilisé comme appât et lança une expédition punitive sur le laboratoire de Gao, où il enleva la directrice Agnes Sabara pour continuer à traquer les responsables[15] sur Meridian. Les forces des Keepers prirent ainsi de l'avance sur les Ferrets et sur la station Pinnacle, elles furent témoins de l'élimination par des agents de l'ONI des mercenaires de Dark Moon chargés de transmettre les organes à ces agents. La totalité des forces humaines des Keepers fut tuée dans la station ainsi qu'Orsun.[16] Castor et les trois Keepers restant poursuivirent les agents l'ONI sur la planète jusque dans la Jenny Lynn Tantalite Mine mais ils furent attaqués par les Ferrets et la Blue Team. Les derniers Keepers furent alors éliminés à l'exception de Castor, qui parvint une fois de plus à sortir in extremis vivant d'une confrontation avec Veta Lopis.[17]

Membres[modifier]

Leader : Castor (Dokab)
Membres : Chur'R-SarchCreonFeodruzGyasiInslaan 'GadogaiJarvesKrelisNeolaOrsunPanyaSaturnusSeruphiTaborVankus
Vaisseaux : One LightStolen FaithTrue Light

Notes[modifier]

  1. Traduit par Gardiens de la Liberté dans la version française de Halo Mythos (p. 145).

Sources[modifier]

Humaines
UNSC / UEGInsurrectionDark Moon Enterprises
Covenantes
Alliance CovenanteCovenants de Jul 'MdamaHérétiquesLames de SangheliosLoyalistesSéparatistesSectes covenantesServiteurs de la Vérité constanteRéformistesStoïquesKeepers of the One FreedomPariasVictory or Death cult
Forerunners
ÉcoumèneRebelles CombattantsEntités
Autres
PrécurseurParasiteForce mystérieuse