Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Kig-Yar

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher
Kig-Yar
Perosus latrunculus
Un Kig-Yar d'Ibie'sh.
Informations
Sous-espèces :
Taille moyenne :

1,90 à 2,03 m

Masse moyenne :

88 à 93 kg

Caractéristiques :
  • Morphologie aviaire et reptilienne
  • Vision aigüe
Planète d'origine :

Eayn

Factions :
Guerres :
Population :

Plus de 978 millions[1]

Palier technologique :

2 (4 pré-Covenant)

Situation :

Débâcle politique

Voir source - Modifier - Liste

Les Kig-Yars (Perosus latrunculus, Bandit haineux en latin), appelés Rapaces par les humains (Jackals en VO),[Note 1] Covenant secundarium carnivora prœdonis selon la classification biologique humaine[2], sont des extraterrestres à l'apparence aviaire dotés d'une grande agilité et acuité visuelle, ainsi qu'un penchant pour le banditisme et la fourberie. Les Kig-Yars se différencient en trois sous-espèces d'apparences différentes : ceux de Ruuht, ceux d'Ibie'sh, et ceux de T'vao, plus communément appelés Écorcheurs.

Bien que faisant partie des espèces principales de l'Alliance Covenante, les Kig-Yars sont restés farouchement indépendantistes et ont toujours été traités comme indignes de confiance. Plutôt que la croyance dans le Grand Voyage, ce sont l'existence de contrats juteux et l'existence d'un marché noir développé qui ont poussé les Kig-Yars à servir l'Alliance jusque durant le Grand Schisme. Ils sont par ailleurs la seule espèce que la fin de la guerre Humain contre Covenant n'aura quasiment pas affecté, des combattants Kig-Yars luttant sous contrat pour diverses sectes covenantes existant toujours aux côtés des pirates indépendants.

Histoire[modifier]

Origines[modifier]

Les Rapaces sont originaires d'Eayn, satellite de la planète Chu'ot. L'espèce connut une grande ère de piraterie dans les archipels tropicaux de la lune, avant de s'unir dans son ère spatiale et de retomber dans une ère de piraterie, spatiale cette fois.[3]

Intégration à l'Alliance Covenante[modifier]

L'espèce a été intégrée à l'Alliance Covenante en 1342, avant les Grognards et après les Drones.[4] Une résistance rapace se concentra dans les astéroïdes locaux. Les capitaines ne purent conserver leurs vaisseaux qu'à la condition de signer des lettres de marque les soumettant à l'autorité de l'Alliance,[3] faisant d'eux un équivalent des corsaires humains.

Le statut des Rapaces est unique dans l'Alliance : la plupart suivent les ordres des Prophètes non par foi, mais parce qu'ils sont contractuellement liés à différents Ministères, desquels ils perçoivent une rémunération. Cette relation mercantile explique pourquoi certains Rapaces continuent d'officier à leur compte en tant que pirates, et qu'ils utilisent des vaisseaux de leur propres conception.[5]

Les combattants rapaces sont la plupart du temps utilisés comme fantassins légers, mais peuvent également être chargés de précéder les flottes covenantes afin de localiser les mondes humains, sous la tutelle du Ministère de la Quiétude.[6] En l'absence de leurs querelles internes, les Rapaces auraient constitué une force capable de résister aux Covenants, et même en tant qu'espèce vassale, les Rapaces sont toujours à l'affût d'informations ou de ressources qui pourraient avantager leur matriarche dans leurs complots ou leurs familles.[7]

Les escadrons de la mort Kig-Yar étaient des groupes vraisemblablement composés uniquement de Kig-Yars, ils étaient apparement chargés des exécutions au sein de l'Alliance Covenante. En 2550, les escadrons de la morts furent mobilisés afin d'exécuter des travailleurs Unggoys. Ils étaient chargés de choisir et d'exécuter un travailleur Unggoy sur soixante-quatre pour chaque vaisseau non-équipé de la technologie luminique.[8]

Après-guerre[modifier]

Les Rapaces sont la seule espèce Covenante florissante après la guerre Humain contre Covenant, les rapports commerciaux entre leurs principales colonies Eayn, Mulogt, Kaelarot et Valyanop aidant. On en trouve parmi les mercenaires à la solde d'états sangheilis conservateurs, de sectes covenantes[9] et des conflits politiques internes créant de nombreuses petites factions opposées,[10] portant notamment sur les idées remettant en cause le libertarianisme ancestral de l'espèce.[11]

Biologie[modifier]

Etude du rapace d'après le Dr Halsey
«

Des genres de lézards, sans la queue.

Avery Johnson, lors du premier contact d'un humain avec un Rapace.[12]
»

Il est communément admit que les Rapaces mélangent des caractéristiques aviaires et reptiliennes. La description ci-dessous se concentre sur la sous-espèce la plus connue, celle de Ruuht (pré-Halo 4).

Ils possèdent un corps frêle penché vers l'avant, mesurant de 1,90 à 2,03 m pour 88 à 93 kg,[13] avec des membres fins qui ne les prédisposent pas au combat rapproché et au maniement d'armes lourdes. En revanche, cette faible constitution, associée à leurs jambes à double articulation, leur confère une impressionnante agilité et stabilité, qui leur permet de réaliser des bonds aussi bien hauts que longs. Ils ont ainsi été comparés à des espèces ayant évolué dans des environnements de faible gravité, comme les Lacerta erectus.[14] Ils possèdent trois doigts griffus à chaque membre, dont deux pouces opposables à chaque main. Leur corps est couvert d'une peau écailleuse dont la coloration est le plus souvent orange (mais peut aussi être grise [15]). Les mâles possèdent des plumes épineuses sur la tête et les coudes, tandis que les femelles possèdent des plaques calleuses à ces endroits. Le changement de couleur de ces parties du corps sert à transmettre les émotions.[16] De plus, les plaques des femelles se contractent et forment une armure naturelle lorsqu'elles sont sexuellement excitées, les protégeant des morsures par le mâle, fréquentes lors de l'accouplement.[3] Cette caractéristique, ainsi que la complémentarité des organes sexuels, sont les seules différences anatomiques entre les deux sexes.[17][Note 2] Les Rapaces sont une espèce ovipare.

Leur tête se compose d'un long bec, et d'une bouche garnie de dents apparentes et contenant une longue langue.[16] Leurs yeux sont grand et globuleux, avec une pupille fendue, et leur acuité constitue leur second avantage biologique. Ils ne sont pas capables d'expressions faciales, qu'ils remplacent par des gestes discrets.[18] Leur sang est d'un violet légèrement plus clair que celui des Élites[Note 3] dont ils partagent le régime carnivore (notamment la viande de Grognards[19]). Les Rapaces infectés par le Parasite ne peuvent devenir des formes de combat par manque de calcium.[20] Pour boire, ils plongent leur bec dans la boisson, le referme, puis relèvent la tête, comme le font les canards. Il est néanmoins plus pratique pour eux de boire directement à la bouteille. Ils ne supportent pas la nourriture fermentée et sont connus pour boire des mixtures graisseuses,[21] ou du thé pour les plus gradés.[22]

Par ailleurs, une légende au sein de l'UNSC veut que la viande des Rapaces ait un goût de poulet.[23]

Sous-espèces[modifier]

Un Rapace d'Ibie'sh et un Rapace de Ruuht.

Les Rapaces se déclinent en plusieurs sous-espèces distinctes biologiquement de par leur évolution sur des continents isolés :

  • Les Rapaces de Ruuht (Ruutian en VO)[24], dotés d'une apparence mi-aviaire mi-reptilienne, les plus courants durant la guerre Humain contre Covenant.
  • Les Écorcheurs, originaires de T'vao, qui possèdent une apparence plus aviaire.
  • Les Rapaces d'Ibie'sh (Ibie’shan en VO)[24], qui sont une sous-espèce à l'apparence plus reptilienne et font partie des Covenants de Jul 'Mdama. Ils ont été introduits dans Halo 4.[25]

Culture[modifier]

Sous l'Alliance Covenante[modifier]

Les Rapaces ont un petit statut dans la hiérarchie covenante. Ils sont souvent comparés aux Grognards, ce qui leur déplaît fortement. Tandis que les autres espèces déconsidèrent les Grognards, les Rapaces sont très souvent cruels avec ces derniers pour s'assurer de leur supériorité.

Au sein de leur espèce, les Rapaces respectent leur hiérarchie, certains membres se démarquant par leur statut de commandant de vaisseau au sein de l'Alliance, ou bien par d'autres titres, comme celui de Prince pirate.[26] Les sentences pour traîtrise sont cruelles : cacher une information capitale à son commandant de vaisseau est passible de castration.[27] Par ailleurs, les prisons de Grande Bonté contenaient beaucoup de Rapaces affamés.[28]

Même les soldats de haut rang ne sont pas forcément en accord avec les valeurs de l'Alliance : des commandants comme Chol Von considèrent que seuls les faibles d'esprit adoptent la religion, et les Rapaces en général ne sont pas croyants.[21] Certains rapaces comme Reth faisaient en sorte d'attirer l'attention des Prophètes sur leur espèce en accomplissant de hauts faits comme sur les Décombres, considérant les Élites comme des fous et les Brutes comme des imbéciles, indignes d'occuper les hautes fonction dans l'Alliance.[29]

Les vaisseaux rapaces sont très différents de ceux utilisés par la flotte covenante et ont un aspect très artisanal, ressemblant à des assemblages de poutres, tourelles et modules attachés à une unité centrale. Rare sont ceux qui peuvent supporter l'entrée en atmosphère.[6] De plus, les Rapaces sont soumis aux restrictions religieuses instituées par les Prophètes et n'ont pas le droit de construire des réacteurs subspatiaux ou d'en équiper leurs vaisseaux sans autorisation[30], principalement par manque de confiance entre les deux espèces.[31]

Dans l'après-guerre[modifier]

Sans le joug de l'Alliance, les Rapaces subsistèrent beaucoup mieux que les autres espèces grâce à l'indépendance matérielle et culturelle qu'ils avaient su conserver. Certains Rapaces pensent que c'est l'absence de gouvernement central ou de hiérarchie, et donc l'impossibilité d'exercer un pouvoir total sur l'espèce, qui leur permit de ne pas subir le même sort que les Élites ou les Brutes.

Certains, comme Chol Von, pensent néanmoins qu'une forme d'organisation sera indispensable pour éviter à l'espèce de subir à nouveau un enrôlement forcé. Cette idée nécessitait la création d'un gouvernement contrôlant une flotte et une armée centrale équipée de vaisseaux puissants, des concepts éloignés de ceux en vigueur au sein de l'espèce et provoquant de vifs débats.[21]

Certains groupes organisés comme celui de Ven III pratiquent la piraterie, l'esclavage et maintiennent des relations avec le marché noir. Ce groupe était sous le contrôle d'une Reine.[32]

Général[modifier]

Contrairement aux humains ou aux Élites, les Rapaces font peu de cas de l'honneur ou de la bravoure. Tout comme les Grognards, ceux-ci fuient en se protégeant la tête lorsqu'ils sont désarmés et à proche distance de leur ennemi. Ils ont un comportement égoïste, réservant leur intérêt pour leurs propres problèmes.

Bien que les Élites les traitent couramment de lâches, les Rapaces peuvent se montrer très féroces lorsqu'ils sont en groupe. C'est probablement une des raisons pour lesquelles ils n'étaient pas déployés en grand nombre par les Prophètes sous l'Alliance.[33]

Matriarchie[modifier]

La plupart des commandants de vaisseau rapaces connus sont des femelles, mais les mâles peuvent également assumer ce rôle.[13] Leur espèce reste néanmoins matriarcales, les femelles ayant une forte influence sur les mâles, qu'elles envoient au combat et aux travaux à leur place, se réservant les postes de commandement.[18] Les femelles tendent à considérer les mâles comme trop incapables pour diriger un vaisseau, même ceux d'autres espèces.[21] Les mâles, lorsqu'ils s'adressent à une femelle possédant un rang militaire ou social, utilisent le terme « Maîtresse ».[34]

Tribalisme[modifier]

L'organisation tribale des Rapaces se caractérise par l'existence de nombreux clans, qui constituent le nom de famille des Rapaces. Les clans sont liés historiquement à des noms récurrents ou à des lieux : de nombreux membres du clan Gei portaient le nom Dhak, et ce clan est historiquement lié à la planète Eayn.

Collaboration[modifier]

Les Rapaces apprennent rapidement à collaborer et patienter pour obtenir un meilleur butin, la possession et la récupération elle-même étant plus importantes que l'objet. Ils préfèrent le pillage, la tromperie et la furtivité aux frappes lourdes afin de protéger tout atout récupérable, ce qui explique que leurs vaisseaux soient conçus sur mesure au lieu d'être des vaisseaux de guerre. Leur amour du mercantilisme est un trait qu'ils partagent avec les humains. Ils déposent couramment des primes, appelées mev-ut, sur les personnes qui auraient attaqué les leurs. Les preuves de la mort de la cible sont des parties du corps, principalement la tête ou les vertèbres, dont les implants neuraux sont appréciés.[35] La monnaie utilisée par les Rapaces est le Gekz.

L'absence de gouvernement central est contrebalancé par des règles sociétales qui rejettent tacitement toute action pouvant nuire à un autre Rapace : chaque marchand ou pirate sait qu'il est dans son intérêt de préserver celui des autres. Cette cohésion entendue permet d'éviter les problèmes liés à la dissension au sein de l'espèce, bien que certains aspects comme la communication restent problématiques : les évènements, marchands notamment, ne sont connus que par bouche-à-oreille en l'absence de canal d'information officiel.[21]

Même dans le pillage, les Rapaces respectent une certaine étiquette consistant à ne prendre que ce qu'ils pensent réellement pouvoir utiliser ou revendre, et ne pas prendre de pièce qui seraient utiles à d'autres pilleurs.[36] Ce système organisationnel n'a pas toujours été en vigueur : un empire rapace fut en vigueur à une certaine période de leur histoire, et sa chute confirma que l'espèce n'était pas prête à être organisée sous un gouvernement.[37]

Le système d'auto-gestion de l'espèce se retrouve même dans le système bancaire : si un client se retrouve avec un compte négatif, des créanciers sont immédiatement dépêchés pour saisir ses biens, voir ses terres. Si la dette ne peut être remboursée malgré tout, le client est simplement exécuté, ce qui procure une grande stabilité à leur économie.[38]

Langage et noms[modifier]

Sous l'Alliance Covenante, les espèces inférieures comme les Rapaces n'avaient pas le droit de porter de nom complexes, mais les Rapaces s'accommodaient facilement de cette exigence : leurs noms étant par tradition simples, ils se contentaient de ne pas utiliser publiquement leur nom complet[39], comprenant leur nom et leur clan.[40] Le nom du clan est parfois composé, comme dans Huz Mor-Kha, mais la signification de cette forme est inconnue.[22]

Parmi le dialecte Rapace, on trouve des mots comme : mev-ut, une prime pour capture,[35] jha-rig, une maladie[22], ou shaks, un jeu de pions.[38] Peu sont ceux capables de comprendre le dialecte, les Rapaces utilisant un mélange d'anglais, de covenant et de dialecte dans leurs conversations.[21]

Combat[modifier]

H3-Rapace explosion.jpg

L'agilité et l'acuité visuelle naturelle des Rapaces les prédisposent à des rôles de reconnaissance, de tireur embusqué, d'assassin[41] ou de combattants dans des terrains accidentés.

En tant que soldats de terrain, les Rapaces compensent leur faiblesse physique par une protection efficace : le gant d'énergie. Cet outil leur permet de couvrir leur corps tout en étant en position pour tirer. Cette protection est particulièrement utile dans les endroits confinés où le contournement est impossible. Leur agilité leur permet également d'esquiver rapidement les grenades.

Gameplay[modifier]

Grades[modifier]

Image Rang Description
Titres spéciaux
ESC12-Reine Rapace 01.jpg Reine Il semblerait que ce grade ne soit destiné qu'aux femelles. Les Reines peuvent diriger un très grand groupe de Rapaces, voire même une armée.
Rangs militaires conventionnels
H3-Rapace mineur (render).png Mineur Portant un gant d'énergie bleu ou vert, les Mineurs ce sont ceux qui sont le plus souvent vus au combat et servent en tant que fantassins au sein de l'Alliance Covenante.
H3-Rapace majeur (render).png Majeur Portant un gant d'énergie orange, violet ou rouge, les Rapaces Majeurs peuvent commander des Rapaces Mineurs ainsi que des Grognards dans l'Alliance Covenante.
H5G render jackal.png Assaut Le grade de Rapace le plus courant parmi les Covenants de Jul 'Mdama. Ils sont équipés d'un bouclier énergétique bleu et manient des armes comme le Needler ou le pistolet à plasma.
H5G - Kig Yar Heavy.jpg Lourd Les Rapaces les plus gradés dans les Covenants de Jul 'Mdama. Un bouclier jaune plus résistant leur est assigné, et ils sont plus forts et résistants que leurs subordonnés.
Spécialisations
H5G-Kig-Yar Sniper.png Sniper Utilisant une carabine ou un fusil de sniper, ce sont des tireurs isolés, le plus souvent placés sur des hauteurs, mais ils sont plus vulnérables car ils ne possèdent pas de boucliers. Ceux des Covenants de Jul 'Mdama disposent d'une meilleure protection.
H5G Kig-Yar Ranger.png Ranger Équipés de jetpacks et de scaphandres pour respirer dans l'espace,[42] les Rapaces Rangers sont à même de sortir dans le vide spatial avec une armure adéquate, comme pour aborder la coque des vaisseaux. Sous l'Alliance Covenante, ils étaient initialement les subordonnées des Élites pendant leurs missions spatiales, mais ont été remplacés par les Drones.{{tosource2}
Autres
Grade inconnu Dans le roman Halo : Les Fantômes d'Onyx, il est fait mention d'un chef rapace en armure rouge, équipé d'un gant d'énergie.[43] Il pourrait s'agir d'un grade supérieur aux Majeurs.

Divers[modifier]

  • « Kig-Yar » signifie « poulet » sous forme de nourriture en Breton, et phonétiquement en gallois : « la viande de poulet ». « Yar » signifie « poulet » sous forme d'animal.
  • Les soldats de l'UNSC appellent souvent les Rapaces « poulets », ce que les intéressés n'aiment pas,[44] ou « Tree-Turkey », « Dinde des arbres ».[45]
  • Le Rapace a été la première espèce combattue par les êtres humains. Avery Johnson et Nolan Byrne en ont combattu et tué deux durant l'escarmouche d'Harvest.
  • Le premier Covenant que John-117, Samuel-034 et Kelly-087 ont vu et combattu durant la bataille de Chi Ceti était un Kig-Yar.
  • Dans Halo Wars, les Rapaces peuvent être infectés par le Parasite. La forme de combat est alors équipée d'un sniper covenant même si le Rapace n’était équipé que de la carabine, et ne possède plus de bouclier.
  • Plusieurs dialogues Rapaces sont des phrases anglaises accélérées ou inversées.

Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. Traduit par « Chacals » sur Halo Waypoint (section Factions).
  2. Une femelle est représentée avec des cheveux longs dans Halo : Escalation n°12.
  3. Le sang des Rapaces est décrit comme bleu dans Halo : La Chute de Reach.

Sources[modifier]

  1. Bestiaire
  2. Journal personnel du Dr Halsey, 10 janvier 2536
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Halo : Contact Harvest, ch. 6
  4. Halo Encyclopedia, p. 115 (2009)
  5. Halo Story Pages - Joe Staten Interview, August 2006
  6. 6,0 et 6,1 Halo : Le Protocole Cole, ch. 22
  7. Canon Fodder - The Art of War(s)
  8. Chronologie (Halo Wars)
  9. CLASSIFICATION : ELEVENTH HOUR, 2/5
  10. Halo : Sang nouveau, ch. 16
  11. Halo : Dictata mortels, ch. 3
  12. Halo : Contact Harvest, ch. 8
  13. 13,0 et 13,1 Halo : The Essential Visual Guide, page 100
  14. Halo Waypoint: Intel - Kig-Yar (Archive)
  15. Halo : Combat Evolved
  16. 16,0 et 16,1 Halo : Contact Harvest, ch. 3
  17. Halo Encyclopedia, p. 146 (2009)
  18. 18,0 et 18,1 Halo : Dictata mortels, ch. 2
  19. Halo 3, dialogue aléatoire
  20. Halo : Les Floods, ch. ?
  21. 21,0, 21,1, 21,2, 21,3, 21,4 et 21,5 Halo : Dictata mortels, ch. 3
  22. 22,0, 22,1 et 22,2 Halo : Dictata mortels,ch. 6
  23. Halo 2, Armurerie, dialogue aléatoire
  24. 24,0 et 24,1 Halo Waypoint: Universe - Kig-Yar
  25. Halo 4 : The Essential Visual Guide, p. 40 & 43
  26. Halo Wars : Genesis
  27. Halo : Le Protocole Cole, ch. 36
  28. Halo 2
  29. Halo : Le Protocole Cole, ch. 34
  30. Halo : Le Protocole Cole, ch. 38
  31. Halo : Les Mondes de verre, ch. 10
  32. Halo : Escalation, n°12
  33. Halo : Les Mondes de verre, ch. 11
  34. Halo : Dictata mortels
  35. 35,0 et 35,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 9
  36. Halo : Dictata mortels, ch. 7
  37. Halo : Dictata mortels, ch. 4
  38. 38,0 et 38,1 Halo : Dictata mortels, ch. 9
  39. Halo Encyclopedia (2011), p. 155
  40. Halo : Dictata mortels, ch. 5
  41. Halo Legends Heroes Journey Sweepstakes, no24
  42. Halo Wars : Genesis
  43. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 24
  44. Halo : Dictata mortels, ch. 14
  45. Halo : Evolutions, Blunt Instruments, ch. 1


AisBakzBokChol VonChur'R-YarChur'R-ZhalChur 'R-MutDhakEith MorGonHiiqHuz Mor-KhaIskJakJecLaikLigKijKrithNoitNulmNor FelRethRilSav FelSig RaanSkalTekVedVekYegZharZim
Non-canoniques
J-011-422
Espèces principales
San'Shyuums (Prophètes)Sangheilis (Élites)Jiralhanaes (Brutes)Unggoys (Grognards)Kig-Yars (Rapaces)Mgalekgolos (Chasseurs)Yanme'es (Drones)Huragoks (Ingénieurs)T'vaoans (Écorcheurs)
Espèces marginales
Yonhet
Espèces supprimées
DrinolStalkersAliens TroopersKeelbugsSpecial Purpose Snipers