Bonita Stone

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Bonita Stone
HINF Spartane Stone 01.jpg
Informations
Naissance :
25 décembre 2535, Komoya[1]
Décès :
Vers le 1er mai 2560, Halo Zêta[2]
Sexe :
Féminin
Taille :
2,08 m[1]
Poids :
110 kg[1]
Spécialité :
Reconnaissance[2]
Classe :
Actrices :
Krizia Bajos (VO)[3]

Bonita Stone[2] était une Spartane-IV de l'UNSC spécialiste en reconnaissance qui prit notamment part à la campagne du Halo Zêta pendant laquelle elle fut tuée au combat.

Biographie[modifier]

Durant la guerre contre les Covenants, Stone servit avec distinction à bord du croiseur furtif UNSC Relentless Watch où elle a coordonna les efforts de plusieurs équipes de reconnaissance déployées sur des sites clés, continuant même après la fin du conflit. Elle intégra par la suite le programme SPARTAN-IV et son expérience la conduisit à être aussitôt assignée à la Fireteam Shadow.[1]

Campagne du Halo Zêta[modifier]

Le 12 décembre 2559, la Spartane Stone se trouvait à bord de l'UNSC Infinity pendant son déploiement sur l'Installation 07 dans le cadre de l'opération de neutralisation de Cortana, mais celle-ci tourna court quand une flotte paria prit d'assaut l’Infinity et l'aborda. Stone contribua à la défense du vaisseau, mais reçut l'ordre de l'évacuer avec le reste de l'équipage.[4] Elle embarqua dans un Bumblebee avec un groupe de Marines et ils atterrirent sur le Halo[5] alors occupé par les Parias. Le jour suivant, alors que les Marines revenaient d'une mission de reconnaissance,[6] une puissante décharge d'énergie disloqua la partie de l'anneau où ils étaient[7] et Stone ordonna aux soldats de se réfugier à l'intérieur du Bumblebee. Lorsque la nacelle commença à chuter dans une faille du sol, la Spartane utilisa les propulseurs de son armure Mjolnir pour la maintenir sur l'anneau, sauvant la vie des Marines.[6][8]

Le 18 décembre, Stone avait rejoint d'autres survivants[8] sur le site du crash de l'UNSC Mortal Reverie dont l'épave servait de lieu de rassemblement et de base d'opérations.[9] Le 31 janvier 2560,[10] après l'échec d'une opération visant à éliminer le Chef de guerre Escharum,[11] elle signala l'approche d'un large détachement depuis le Portail de la rupture et dont elle estima l'arrivée au Reverie le soir même.[10] Après deux jours de combats, le Reverie finit par tomber et les forces de l'UNSC abandonnèrent leur position[12] en se dispersant.

Le 3 mars, Stone s'était regroupée avec les Spartans Vedrana Makovich, Bertold Vettel et Theodore Sorel, et l'une de ses reconnaissances permit de localiser 12 Marines rescapés. Le groupe décida alors de suivre le protocole Rubicon.[13] Le 23 avril, elle conduisit une reconnaissance sur le Reverie et découvrit que les Parias y avaient installé un avant-poste sous lequel des excavations d'artéfacts forerunners étaient réalisées. Dans son rapport, elle signala également qu'une grande partie des forces parias de l'avant-poste avaient été redéployées sur un autre site de fouilles abritant un complexe forerunner dénommé Conservatoire,[14] où Makovich et Sorel se rendirent le jour suivant.[15] Le 26 avril, Stone pénétra dans les souterrains de l'avant-poste et y aperçut ce qu'elle décrivit comme une capsule de stase vide,[16] qui se révéla être le kylix de l'Augure ouvert par les Parias.[17] La Spartane ne fut cependant pas en mesure de remonter à la surface en raison de la présence de troupes ennemies et décida de s'enfoncer dans la structure forerunner souterraine d'où un signal de l'UNSC était émis.[16] Toutefois, vers le 1er mai, elle fut repérée par l'Élite Jega 'Rdomnai qui la tua avec son épée à énergie. Le 28 mai, son corps fut retrouvé par le Major John-117 qui récupéra son module de boucliers amélioré pour son armure.[2]

Divers[modifier]

Galerie[modifier]

Sources[modifier]