Vaisseaux forerunners

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

(Redirigé depuis Torsion plate)

Les vaisseaux forerunners sont les bâtiments spatiaux les plus avancés technologiquement dans l'univers Halo, conséquence de leur construction par l'espèce avancée des Forerunners.

Le Mantle's Approach, vaisseau du Didacte.

Caractéristiques[modifier]

Chambre de résonance cristalline extraite de l'artéfact de Babd Catha.

Structure[modifier]

Cette section attend d'être complétée par vos soins avec des informations tirées de Halo : Cryptum (ch. 12, p. 137, 139 & 141 (2011)).

Les forerunners utilisent de la matière intelligente dans la plupart de leurs structures.[1] Ainsi, les vaisseaux forerunners présentent tous la particularité de posséder des aménagements intérieurs modulables (sièges, panneaux de contrôle) au bon vouloir de l'équipage (un processus appelé auto-maintenance (re-shaping)[2]). De plus, leur aérodynamisme est également modulable,[3] ce qui permet au vaisseau de modifier sa forme selon qu'il soit à vitesse de croisière dans l'espace ou entrant en atmosphère.[3] Sur certains vaisseaux lumière solide constitue plus de la moitié de la structure et peut être ajustée au gré du capitaine.[4] La lumière solide est également employée afin de combler les brèches dans la coque.[5] Les vaisseaux forerunners sont capables de se reconfigurer pour différentes missions ou environnements mais à partir de la guerre contre le Parasite les vaisseaux devinrent moins dynamiques, se spécialisant dans des arrangements offensifs ou défensifs connus.[6]

Les vaisseaux sont la plupart du temps pilotés automatiquement et ne possèdent pas de pont à proprement parler. On trouve pourtant sur certains vaisseaux des pièces dédiées à la protection et la surveillance de l'équipage essentiel, et l'équivalent des mess humains.[7]

Les déplacements entre les différentes parties d'un vaisseau s'effectuent via des tubes de transit. Il n'existe pas d'échelles de service en cas de panne de ces tubes, les déplacements doivent donc se faire en escaladant les parois. La gravité artificielle utilisée sur les vaisseaux est également connue pour pouvoir tuer par écrasement si elle se désactive brutalement.[2]

Production[modifier]

Les vaisseaux forerunners sont produits, comme la plupart de leurs autres équipements, dans des assembly vats où des nanomachines réorganise la matière selon les plans fournis par une design seed. Les Sojourners étaient produits dans des assembly vats de type Summus,[8] les Phaétons et les Gardiens dans des types Minoris.[1][9] L'Anodyne Spirit fut assemblé dans un type Ingens[10] et le Mantle's Approach dans la Fabricae personnelle du Maître Bâtisseur Faber.[7]

Les vaisseaux d'importance disposent d'une core seed, une section du vaisseau capable de le reconstruire intégralement s'il venait à être détruit, et en présence de matériaux de qualité acceptable.[7]

Intelligence artificielle[modifier]

Chaque vaisseau est muni d'une auxilia dédiée à son contrôle, et capable d'effectuer n'importe quelle directive sans aide extérieure. Les traditions veulent néanmoins que l'atterrissage soit supervisé par le membre le plus âgé de la famille à bord dans le cas d'un vaisseau familial.

La plupart des commandes sont réalisées par ordre vocal à l'auxilia en charge.[11] Celles-ci peuvent être de type sous-Métarque de flottille (flotilla sub-metarch), et sont donc partagées entre plusieurs vaisseaux et ne répondent qu'à un commandant de flottille (flotilla commander). Si tous les vaisseaux composant ce genre d'auxilia ne sont pas à portée, elle est incomplète et endommagée. Des sauvegardes d'urgences peuvent toutefois être récupérées, ce qui peut également servir à remettre en état une auxilia qu'on a tenté d'effacer.[Source manquante]

Déplacement[modifier]

Chaque vaisseau forerunner est équipé d'un réacteur subspatial avec une efficacité de loin supérieure à celle de l'UNSC ou des Covenants. Les vaisseaux forerunners peuvent effectuer des voyages instantanés là où un vaisseau covenant mettrait des mois, et ce en limitant, voire annulant les effets secondaires liés à l'entrée et la sortie en sous-espace. En revanche, les voyages les plus exigeants engendrent une forte dette spatiotemporelle créant une résistance quantique à l'échelle galactique, transformant par exemple un voyage de deux heures en un de trois jours, et obligeant à effectuer 12 entrées/sorties du sous-espace au lieu d'une.

La maîtrise du sous-espace offrait aux Forerunners des stratégies navales interstellaires uniques, combinant usage du sous-espace, causalité non-linéaire et manipulation des probabilités.[12]

Pour le déplacement subluminique, les vaisseaux forerunners font usage de torsion plates[10] convertissant directement l'énergie du vide en énergie cinétique (avec la possibilité d'améliorer la poussée en adjoignant de la matière exotique comme masse réactive)[13] ou de générateurs contragravitiques.[1]

Contrôles[modifier]

Les vaisseaux forerunners pouvaient être contrôlés par l'auxilia du vaisseau mais aussi par un membre de l'équipage ayant l'autorité nécessaire. La plupart des contrôles manuels se faisaient par interface neurale avec des écrans holographiques ou en lumière solide créés à la demande. Avec l'intensification de la guerre contre le Parasite, les protocoles de sécurités furent renforcés, les contrôles demandant l'utilisation physique de consoles avec vérification biologique.[6]

Armement et défenses[modifier]

L'armement des vaisseaux forerunners exploite les propriétés les plus complexes de la physique. Le torsion driver des Sojourners est un gravitic emitter capable de modifier la gravité elle-même pour emprisonner ou déchirer un bâtiment ennemi. Le convergent beam cannon utilise des filins énergétiques contrôlables à volonté guidant des salves d'antimatière capables de détruire n'importe quelle défense.[8] Cependant, plus le rayon est puissant, moins son mouvement est fluide. Les light mass cannons utilisent les propriétés de la lumière solide de manière stabilisée pour faire des dommages physiques et thermiques. Ces canons peuvent écraser, couper ou brûler de manière très précise la cible[6] et peuvent tirer sans jamais arriver à court de munitions.[8] Le heavy ion weapon system, capable de fissurer un continent en deux et obligeant la reconfiguration d'un vaisseau de plusieurs centaines de kilomètres, utilise un jet de matière exotique accéléré à une grande fraction de la vitesse de la lumière.[7] Il était déployé sur des plateformes de siège et des vaisseaux-forteresses. Il s'agit de l'une des plus puissante arme forerunner capable de détruire en un seul tir d'annihiler une ruche parasite et en plusieurs tirs de rendre inhabitable une planète.[6] Avec la guerre contre le Parasite, l'armement forerunner devint toujours plus puissant passant d'une stratégie d'interdiction à la stérilisation des mondes infectés par le Parasite. Les armes pouvaient alors de stériliser l'atmosphère de mondes parasités, de morceler le manteau planétaire sous des ruches et faire devenir les étoiles des novas pour détruire tout un système.[14]

Outre ces armements offensifs, des armements stratégiques sont utilisés comme le stasis tension driver, qui utilise des générateurs de singularité quantique couplés à des torsion drivers reconvertis,[6] et exploite des manipulations locales de la gravité et des générateurs de singularité quantiques pour tordre l'espace-temps lui-même et empêcher tout saut en sous-espace ou communication, et perturber les capteurs.[7] Cette technologie fut adaptée pour être utilisée dans les installations de la Ligne.[6] Le disruptor est une arme de cyberguerre utilisant des faisceaux de particules chargées et des nanomachines d'infiltration pour désactiver ou détruire les systèmes de contrôle ennemis.[12] L’attenuation pulse utilisée par les Gardiens est une attaque électronique multivectorielle capable de désactiver n'importe quel matériel technologiquement complexe, même d'origine forerunner.[9]

Les défenses passives connues des vaisseaux forerunners se limitent à un système de bouclier désigné prime dispersal field generator, une version avancée des boucliers énergétiques utilisés par les vaisseaux covenants.[10] Ce bouclier offre une protection contre les radiations, les champs de particules exotiques et les menaces cinétiques. En temps de paix, ce bouclier est suffisant pour empêcher tout dommage provenant d'espèces agressives. Les vaisseaux de guerre possèdent des générateurs de boucliers primaires créant des couches énergétiques qui absorbent et dissipent les attaques. Durant la guerre contre le Parasite, alors que celui-ci corrompait les flottes et s'adaptait aux tactiques forerunners, ces derniers élaborèrent de nouvelles techniques et technologies pour se protéger de leurs propres armes, en utilisant des degenerate matter coatings, des sous-assemblages à dimensions rotatives et anomalies spatiales comme des gouffres énergétiques. Cependant, ces innovations furent en réalité autodestructrices puisque chaque effort permettait au Parasite d'améliorer sa propre défense.[6]

Systèmes de survie[modifier]

Comme les Forerunners étaient presque constamment équipés d'une enveloppe, les systèmes environnementaux du vaisseau n'étaient pas utilisés à leur pleine capacité. Ainsi, la majorité des espaces d'un vaisseau était laissée dans un état de vide spatial, et seuls les lieux de détente ou détenant des non-Forerunners étaient environnementalement contrôlés.[6]

Scanners et astronavigation[modifier]

L'équipage forerunner et leurs auxilias utilisaient une combinaison complexe de capteurs regroupés sous le nom d′ultrascanners. Ces derniers peuvent explorer le sous-espace et y trouver des vaisseaux approchant, cartographier instantanément un système stellaire local, trouver des vaisseaux ennemis et même trouver à distance des changement minimes dans l'atmosphère planétaire ou de vaisseaux qui pourrait indiquer une contamination du Parasite.[6]

Équipages[modifier]

L'équipage d'un vaisseau de combat forerunner se compose le plus souvent de moins d'une vingtaine de navarchs[Note 1] sous le commandement d'un princeps[Note 2][10] assisté des Adjutants,[Note 3] composant son état-major.[14]

Par contraste, les troupes de Serviteurs-guerriers transportées dans un vaisseau se comptent par milliers,[8] principalement des scutarii[Note 4] pour s'occuper des systèmes de défense et du contre-abordage et des venatores[Note 5] pour les infiltrations, les attaques rapides, pour diriger les millions de chasseurs et les Sphinx de guerre. Accessoirement, cet équipage pouvait être complémenté par un Archmedicus,[Note 6] un Biotechnicien de haut rang, spécialisé dans la stratégie médicale et la médecine de guerre.[14] L'équipage est complété par des Sentinelles défensives.[10]

Au sein des battle stations de plusieurs centaines de kilomètres de long, les équipages étaient beaucoup plus conséquents : plusieurs centaines de Navarchs commandés par plusieurs dizaines de Princeps, eux-mêmes coordonnés par un Strategos, et prêts au déploiement des millions de Venatores et des centaines de milliers de Praetorians.[7]

Alimentation[modifier]

La plupart des systèmes des vaisseaux forerunners sont alimentés par divers extracteurs exploitant l'énergie du vide.

Classification[modifier]

Les vaisseaux de guerre sont organisés en « ordres » en fonction de leur taille, de leurs capacités offensives, défensives et auxiliaires. Ces ordres sont en perpétuel évolution en raison des évolutions technologiques et stratégiques qui rendaient des vaisseaux obsolètes toujours plus rapidement.[15] Les vaisseaux de premier ordre mesurent cinq kilomètres, et ceux de sixième et septième ordre mesurent environ 400 mètres et sont dédiés au soutien logistique ou sont des intercepteurs (interdictors).[16] Les harriers sont des vaisseaux de troisième ordre.[17] Il existe au moins douze ordres. De plus, certains vaisseaux spécialisés ne sont pas ordonnées et hors de ce système de classification en raison de leurs grandes capacités pour certaines situations et leur importante vulnérabilité pour d'autres.[15] Le Mantle's Approach fait partie de ces vaisseaux non-ordonnées.[18]

Cependant, les vaisseaux ne possédant pas de réacteur subspatial ou d'armement à grande échelle ne sont pas classés et ne sont pas répertoriés par le Conseil forerunner. Ceux-ci ainsi que les plus petits vaisseaux n'ont aucun standards de construction. Des vaisseaux pouvant être identique à l'extérieur pouvaient en réalité être totalement différents dans leur intérieurs et dans les spécificités de leur construction.[19]

La nature dynamique des modèles de vaisseaux empêche une classification restreinte selon des systèmes possédés ou leur fonction. Les vaisseaux forerunners sont alors classifiés selon leur nature formative à l'époque de sa construction et selon les principes du Manteau.

Il peuvent alors s'agir d'une référence à leur puissance ou leur taille comme les vaisseaux-forteresses ou la classe Gargantua, à leur vitesse, comme la classe Harrier et Falco, à un milieu culturel et leur phase de tests, comme les classes Despair et Dignité. Il existe aussi la classe Préservation et Sojourner qui prennent leur nom du but ultime voulu par ceux qui les avaient commandées au nom de la moralité provenant du Manteau.[15] On trouve cependant des dénominations plus traditionnelles liés aux rôles tenus par les vaisseaux, comme Peacemaker, Dragoon ou Battle Station.

Vaisseaux du Conseil[modifier]

Ces vaisseaux, utilisés par le Conseil forerunner, sont les plus richement décorés et les plus évolués de toute la flotte, sauf en termes d'armement.

Vaisseaux-forteresses[modifier]

Il s'agit des plus puissants vaisseaux de toute la flotte forerunner, lourdement armés, et pouvant transporter un très grand nombre de troupes.

Vaisseaux-Bâtisseurs[modifier]

L'utilisation de ces vaisseaux est dédiée aux membres des castes Bâtisseurs. Ils sont principalement équipés pour le confort de l'équipage.

Vaisseaux-Mineurs[modifier]

Ces vaisseaux sont utilisés par les membres de la caste des Mineurs. Leurs applications sont inconnues.

Vaisseaux-clés[modifier]

Ces vaisseaux disposent d'une bonne force de frappe, mais ils ont surtout été utilisés dans le cadre du plan de préservation pour le rapatriement des spécimens sur leur planète d'origine.

Battle Stations[modifier]

Les battle stations sont les vaisseaux amiraux de la flotte de guerre forerunner. Pouvant mesurer un seul kilomètre comme la plateforme Aspis ou être de la taille d'une lune comme les Castellans, ils servent de contrôleur central pour des millions de Sentinelles, de weapon-ships, de harriers, de Sphinx de guerre,[7] de Sojourners[20] et d'autres vaisseaux.[7]

Les vaisseaux-forteresses appartiennent à cette catégorie et la battle station la plus connue est le vaisseau personnel du Didacte, le Mantle's Approach.

Dragoons[modifier]

Les vaisseaux de type Dragoon sont des vaisseaux capitaux de première catégorie utilisés pour les frappes à longue distance et les raids[12] en coordination avec une Battle Station. Ils disposent également d'une batterie de capteurs Auspex longue portée capable de voir autant dans l'espace normal que dans le sous-espace et de cartographier un secteur planétaire entier instantanément.[8] Il existe plusieurs classes pour différents rôles depuis des cuirassés de premier ordre jusqu'à des croiseurs rapides de troisième ordre. Durant la guerre contre le Parasite, l'autonomie fonctionnelle et les capacités des systèmes furent réduits en raison de la peste logique. Cependant, l'équipage compensa la perte d'efficacité technique par un dévouement total et une innovation désespérée.[21]

Peacemakers[modifier]

Les Peacemakers sont des vaisseaux-armes automatisés dédiés au maintien de la paix dans la galaxie. Les Arcani et les Intercessors sont dédiés à la surveillance des conflits internes aux Forerunners, alors que les Preceptors et les Gardiens sont dédiés à la surveillance des autres espèces et à la désescalade forcée pour prévenir tout conflit d'une ampleur de nature à forcer une intervention de l'écoumène.[9]

Harrier[modifier]

Les Harriers (traduit par « chasseur »)[22] sont des vaisseaux capitaux de troisième catégorie[17] d'attaque rapide, d'un tonnage inférieur au cuirassé,[22] utilisés pour l'interception et le confinement.[17]

Raptors[modifier]

Les Raptors sont des vaisseaux bâtisseurs commandés par Faber pour sa nouvelle Garde des Bâtisseurs quelques décennies avant la guerre contre le Parasite. Les Raptors étaient caractérisés par la sophistication de leurs systèmes offensifs et l'usage important de matériaux contrôlés et rares pour leur construction. Ces vaisseaux étaient rapides et létaux, parfait pour des attaques rapides contre des vaisseaux capitaux. Cependant, les Raptors utilisaient des métarques pour synchroniser les flottes et la collaboration stratégique, une vulnérabilité exploitée par le Parasite avec sa peste logique. En conséquence, les vaisseaux furent reconvertis comme nœuds de commandement et de contrôle ou pour des missions spéciales dans des régions contestées, comme le transport de membres du Conseil ou des Myrmidons.[23]

  • Second-order fast frigate

Les second-order fast frigates (littéralement, frégate rapide de second ordre) utilisaient des techniques de navigations très avancées et de configurations de cristal de sous-espace pour faire de rapides trajets interstellaires sous dette de sous-espace. Ces Raptors furent utilisés à la fin de la guerre pour traverser la Brûlure.[23]

Escorteurs[modifier]

Chasseurs[modifier]

Seekers[modifier]

Les Seekers proviennent d'une modification d'anciennes machines et d'armures de combat, spécialement construites pour la guerre et possèdant l'imprimatur du Conseil forerunner. La Garde des Bâtisseurs utilisait des Seekers lourdement armés qui rappelaient les Sphinx de guerre des Serviteurs-Guerriers, mais sous une forme plus lisse et allongée. Il existe d'autres variantes comme le véhicule de reconnaissance léger suborbital ou d'orbite basse. Tous les Seekers étaient très puissants, des extensions de la volonté de l'opérateur et capables d'exécuter des attaques précises et dévastatrices.[24]

Hunter-Killer[modifier]

Tempo[modifier]

Weapon-ships[modifier]

Utilisés par millions dans des opérations aériennes et orbitales, les weapon-ships[Note 7] étaient des drones contrôlés par des IA relativement simples et faciles à produire.

Le Phaéton est un exemple de weapon-ship capable d'accueillir un pilote.[1]

Modules de sauvetage[modifier]

Divers[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le mot navach est un mot anglais dérivé du grec ancien « ναύαρχος » (návarchos) désignant un commandant de flotte ou de vaisseau de certains états de la Grèce antique. En français le mot est traduit par « navarque ». On peut noter que ce terme est grec contrairement à la majorité des termes forerunners qui sont latins. De plus, le terme a perdu son véritable sens remplacé par le princeps dans l'organisation militaire forerunner.
  2. Le mot princeps est latin et signifie « celui qui occupe la première place ». Il désignait sous la Rome antique soit le chef, soit un militaire de première ligne. Le mot est mal orthographié à la page 80 de Halo Warfleet, le « s » ayant été retiré comme un mot anglais pour signifier le singulier alors que celui-ci l'est déjà sous sa forme princeps.
  3. Adjutant est un mot anglais signifiant un assistant ou un sous-officier au niveau administratif.
  4. Les scutarii étaient des soldats forerunners spécialisés dans le combat à bord de vaisseaux et dans la reconfiguration tactique de l'intérieur des vaisseaux. Le mot provient du latin « Scutarius » désignant à l'origine des soldats ibériques combattus par les Romains durant la Première guerre punique puis intégrés dans les troupes auxiliaires équipées d'un large bouclier. Le mot scutarius désigne aussi les gardes de l'empereur et donnant le mot « scutaire » en français.
  5. Le mot « venatores » est le pluriel du mot latin « venator », le chasseur.
  6. Le mot Archmedicus est formé du préfixe anglais arch- provenant du latin archi-, et qui correspond au même préfixe français archi-, celui qui est le chef ou le plus important. Ainsi que de medicus qui est le mot latin pour « médecin ».
  7. Traduit par « Vaisseau de combat » dans Halo 5 : Guardians (REQ Card du Phaéton).

Sources[modifier]