Seconde bataille de l'Installation 00

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Batailles.
 Vous pouvez la compléter avec des informations tirées de Journaux de Phœnix.
Seconde bataille de l'Installation 00
HW2-Banished Assault Carrier above the Ark 02.jpg
Informations
Date :
28 mars[1] au 4 juin 2559 minimum[2]
Faits notables :
Belligérants
Forces
Commandants
Pertes

La seconde bataille de l'Installation 00, ou seconde bataille de l'Arche, est un conflit ayant opposé les troupes de l'UNSC Spirit of Fire de James Cutter et celles des Parias, sous le commandement d'Atriox, sur la petite Arche durant l'année 2559.[11]


Contexte[modifier]

«

28 ans professeur. Voyons ce qu'est devenue la galaxie en notre absence.

28 years, professor. Let's see what kind of galaxy we woke up to.

Capitaine James Cutter à son réveil près de l'Arche.[12]
»

Le 25 novembre 2558,[13] les Parias atteignirent la petite Arche, disposant d'une présence de l'ONI suite à l'opération : FAR STORM. La structure, bien que gravement endommagée durant la précédente bataille, était en cours de réparation automatisée.[14] Les troupes d'Atriox, comprenant un équipage Élite sous le commandement de Let 'Volir, massacrèrent les troupes humaines présentes pour prendre le contrôle de l'installation dans leur recherche de tout le pouvoir possible.[11] Les Parias ne recrutèrent aucun mercenaire Rapace pour les opérations sur l'Arche.[9]

En octobre 2558, les Entités furent formées par Cortana, qui promit d'établir une paix durable dans la galaxie en empêchant tout conflit en les écrasant avec les Gardiens.[15] La petite Arche étant néanmoins trop éloignée de la Voie lactée, la structure se trouvait hors de portée de son influence. À une période inconnue, l'IA sur place Curator sentit les défenses de l'Arche se mettre en marche en réponse à une menace imminente, potentiellement l'arrivée des Parias.[16]

À la dérive depuis 28 ans[11] suite à la bataille du monde bouclier 0459, l'UNSC Spirit of Fire, ayant perdu son IA Serina en 2537,[17] arriva sur la petite Arche le 28 mars 2559.[1] Ignorant tout de la fin de la guerre Humain contre Covenant, des Entités et des avancées technologiques réalisées par l'humanité, ils furent confrontés aux forces des Parias.[11] Ils trouvèrent Isabel, une IA logistique voulant venger le massacre commis par Atriox, qui les aida à exploiter les ressources présentes sur l'Arche et les capacités de production du Spirit of Fire pour mettre à jour l'équipement militaire nécessaire au combat.[18] Des pièces de Mjolnir GEN2 purent être ajoutées aux Mjolnir Mark IV de la Red Team grâce aux travaux de rétroingénierie entrepris par Serina lorsqu'elle était encore active.[9]


Prélude[modifier]

Le Spirit of Fire arriva aux alentours de l'Arche et l'équipage sortit de son sommeil cryogénique. Isabel tenta de contacter le vaisseau, mais les systèmes de communication de ce dernier étaient obsolètes, l'empêchant de recevoir la transmission. Une équipe de reconnaissance, composée notamment de la Red Team et de plusieurs Marines, fut déployée sur l'avant-poste scientifique Henry Lamb. Les Spartans-II pénétrèrent dans l'avant-poste et y récupérèrent Isabel, mais ils furent immédiatement attaqués par Atriox, marquant ainsi le premier contact entre le Spirit et les Parias, et donc le début de la seconde bataille de l'Arche.[19]


Déroulement[modifier]

Début des combats[modifier]

Le Spartan Douglas-042 fut grièvement blessé par Atriox et les forces de l'UNSC furent rapidement submergées par l'attaque soudaine des Parias. Les Spartans parvinrent finalement à s'enfuir à bord d'un Pélican, Alice-130 restant en arrière pour couvrir la fuite de ses coéquipiers. Sur le vaisseau, Isabel briefa l'équipage sur les Parias ainsi que sur l'issue de la guerre Humain contre Covenant. Il fut décidé de continuer à combattre les Parias et de tenter de rétablir le contact avec la Terre. La première cible du Spirit fut le bras droit d'Atriox, Decimus. Une force d'attaque, composée notamment du Spartan Jerome-092 et de plusieurs Kodiaks, fut envoyée près de l'avant-poste dirigé par le Jiralhanae. L'assaut entraîna la destruction de plusieurs structures d'approvisionnement des Parias, mais également le bombardement, à la demande de Decimus, de la base avancée de l'UNSC par l'Enduring Conviction. Decimus parvint de justesse à s'enfuir et ordonna le bombardement de sa base, touchant à la fois les forces de l'UNSC l'attaquant mais également ses propres forces. Une fois le bombardement terminé, les troupes du Spirit fouillèrent les ruines de la base paria, ce qui leur permit d'obtenir des informations liées au Cartographe de l'Arche.[20]

Apprenant l'importance du Cartographe pour les Parias, le Spirit détacha des soldats pour explorer la structure. Le complexe étant très bien défendu, la seule issue possible était un ascenseur forerunner permettant l'accès direct au Cartographe. Son utilisation nécessitant le piratage de tours de contrôle forerunners par le professeur Anders, un groupe d'élite dirigé par Jerome-092 fut envoyé sur place. Remarquant que les Parias se faisaient attaquer par les Sentinelles de l'Arche, une base fut déployée pour soutenir les forces au sol et tenir les tours de contrôle. Le professeur Anders rejoignit l'ascenseur une fois celui-ci sous contrôle et l'emprunta avec une importante escorte.[21]

Une fois l'ascenseur emprunté, un bouclier d'énergie barra l'accès au cartographe aux forces de l'UNSC. Pour pouvoir passer, Anders suggéra de détruire le conduit alimentant les boucliers. Le combat fut engagé contre les Parias sur place et le conduit fut finalement détruit. Isabel soutint les troupes au sol en envoyant des attaques IEM contre les nombreuses Sentinelles présentent aux alentours de la salle des cartes et qui bloquaient l'accès à cette dernière. Une fois dans l'installation, la scientifique constata que les Parias se servaient du réseau de portails de l'Arche pour déplacer leurs troupes sur le champ de bataille, expliquant ainsi leur présence partout à la fois. Leur mission remplie, les unités se retirèrent.[22]

Conformément aux données recueillies dans le Cartographe, une attaque fut lancée contre les commandes principales du réseau de portails de l'Arche, de manière à ralentir les déplacements des troupes parias. Les Spartans Jerome-092 et Douglas-042, remit de ses blessures, participèrent à l'opération. Celle-ci fut menée en détruisant les dispositifs de piratage parias sur les portails, tout en se servant de ces mêmes portails pour contourner les forces parias, notamment une zone faisant l'objet d'un bombardement par l'Enduring Conviction. La première rencontre avec les unités antiaériennes parias, les Reavers, eut lieu durant cette opération, leur présence empêchant pendant un temps l'envoie de Hornets. Une fois les portails détruits, toutes les troupes de l'UNSC attaquèrent Decimus, équipé de son exosquelette. Le Jiralhanae fut vaincu, mais le Spirit subit juste après une attaque du transporteur d'assaut paria, obligeant le rapatriement en urgence des unités au sol.[23]

Parallèlement aux combats provoqués par les forces du Spirit, Alice-130, restée en retrait lors du premier contact, lança une mission de sauvetage pour libérer les forces de l'UNSC capturées lors des événements de l'avant-poste scientifique Henry Lamb. Une fois toutes les unités secourues, la Spartane se dirigea vers un bâtiment de l'UNSC en ruine et défendit la position jusqu'à l'arrivée de l'évacuation. Les unités survivantes furent placées sous son commandement et elle mena des tactiques de guérilla contre les forces parias.[24]

La Spartane et son détachement mirent en place une base avancée en bord de mer et ils défendirent le secteur contre les assauts des Parias, ceux-ci se concluant avec la destruction d'un Scarab. La jonction fut ensuite faite avec le Spirit, Alice étant redéployée pour aider à l'abordage de l'Enduring Conviction.[25]

Destruction de l'Enduring Conviction[modifier]

L'Enduring Conviction lors de l'attaque du Spirit of Fire.

Le Spirit subit d'importants dommages lorsque le vaisseau paria lança son offensive, ses canons lourds tribord étant tous rapidement détruits. Anders proposa de créer un Halo, l'Arche en disposant un de manière permanente en son centre, pour ensuite le placer à portée d'une balise de communication de l'UNSC. Le processus prenant douze heures, Isabel, devant l'urgence de la situation, élabora un plan pour détruire le transporteur ennemi et sauver le Spirit. Celui-ci reposait sur l'utilisation d'un canon à particules forerunner qui détruirait les boucliers de l'Enduring Conviction, permettant ainsi à un petit groupe d'aborder le vaisseau avec l'IA et de le faire tirer sur l'Arche, attirant ainsi les Sentinelles de l'installation pour détruire la menace que représentait le vaisseau. Jerome-092 et Alice-130 furent désignés pour attaquer l'ascenseur gravitationnel du vaisseau, Alice devant permettre à Jerome d'emprunter l'ascenseur avec Isabel. Douglas-042 fut quant à lui chargé de défendre le canon à particules jusqu'à ce que les boucliers soient détruits.

Douglas et un contingent de Marines furent donc déployés sur l'arme forerunner avec Anders, et ils établirent plusieurs barricades pour ralentir la progression des forces parias. À mesure que les combats s'intensifiaient, plusieurs Banshees parias attaquant le Spirit furent redirigés vers la position du canon à particules, des Locusts étant également déployés pour neutraliser la base de l'UNSC présente à proximité du canon. Celui-ci parvint finalement à détruire les boucliers de l'Enduring Conviction et la zone fut ensuite évacuée.[26]

Parallèlement aux actions d'Anders et Douglas, Jerome se dirigea vers l'ascenseur gravitationnel du vaisseau, mais les défenses postées autour de celui-ci détruisirent les deux Pélicans. Le sergent Allieri et trois autres snipers s'exfiltrèrent de l'épave du Pélican et éliminèrent les ennemis les séparant du site du crash du Pélican du Spartan. Une fois Jerome rejoint, une contre-attaque fut lancée sur la base paria gardant l'ascenseur, plusieurs Kodiaks étant déployés en renfort par le Spirit. Alice plaça d'autres Kodiaks à des positions stratégiques pour neutraliser les dernières défenses de l'ascenseur. Une fois celles-ci neutralisées, Alice et toutes les forces de l'UNSC évacuèrent la zone pendant que Jerome transportait Isabel à l'intérieur du vaisseau.

À l'intérieur du transporteur, Isabel pirata le projecteur énergétique et fit feu sur l'Arche pendant que Jerome repoussait plusieurs vagues d'ennemis tentant de l'en empêcher. Les dégâts occasionnés par le rayon provoquèrent le déploiement massif de Sentinelles qui coupèrent le vaisseau en deux. L'Installation 09 fut déployée au même moment et Atriox y déploya ses troupes qui restaient encore très nombreuses malgré le crash du vaisseau. Jerome récupéra Isabel et sauta dans le vide spatial pour rejoindre l'Installation 09, l'ascenseur se trouvant dans l'autre partie du vaisseau.[27]

Déploiement de l'Installation 09[modifier]

Le Spirit déploya plusieurs commandos sur le Halo et y établit les bases Alpha et Bravo. Pour pallier la perte de leur vaisseau, les Parias se servirent des points d'accès de l'Arche pour rejoindre l'anneau. Douglas, Alice et plusieurs unités du Spirit furent immédiatement envoyés pour prendre le contrôle de l'un de ces points d'accès et ainsi stopper l'arrivée des renforts parias. Ils éliminèrent pour cela le Sangheili Orda Val 'Saham afin de prendre le contrôle du Scarab paria dont il supervisait les réparations. Ils se frayèrent un chemin jusqu'au point d'accès en éliminant par la même occasion les forces parias le protégeant, et l'empruntèrent.[28]

La Red Team se regroupa près de la base Alpha et tenta de repousser l'assaut des parias. Une Sentinelle d'extraction fit éruption lors de la fin des combats et élimina de nombreuses troupes avant d'être repoussée. La salle de contrôle étant protégée par un champ de force, Anders envoya les Spartans sécuriser plusieurs structures forerunners afin de prendre le contrôle de la Sentinelle dans le but de briser le bouclier. Les Spartans prirent et défendirent ces nœuds le temps qu'Anders parvienne à son but, portant assistance par la même occasion à la base Bravo et aux nombreuses unités de l'UNSC dispersées dans la zone. Le bouclier fini par être détruit grâce à la Sentinelle et Anders pénétra dans la salle de contrôle.[29]

Anders commença par désactiver le système d'armement du Halo avant d'y mettre la balise de l'UNSC. Le Spirit déploya un grand nombre d'unités en renfort, dont des Condors G81, pour la protéger et soutenir la Red Team. De multiples unités parias, dirigées par plusieurs seigneurs de guerre attaquèrent la salle de contrôle, quatre Scarab se joignant à l'assaut des défenseurs de l'UNSC. Anders parvint à les repousser en désactivant les systèmes gravitationnels dans les zones contrôlées par les parias, les envoyant dans l'espace. L'anneau se prépara à passer en sous-espace, les unités de l'UNSC parvinrent à quitter l'installation mais Anders resta bloquée dans la salle de contrôle et avertit le capitaine Cutter qu'elle déploierait la balise une fois arrivée à destination.[30]

Opération : SPEARBREAKER[modifier]

Un mois après la destruction de l'Enduring Conviction et le lancement du Halo, soit début mai 2559, à 0247, les drones du Spirit détectèrent un dispositif de camouflage forerunner activé cinq mois plus tôt par Colony[5] sur la Spire Nord de l'Arche.

Les compagnies Boomerang et India furent larguées aux abords du champ de camouflage où elles interceptèrent des communications parias qui leurs permirent d'apprendre que le champ de camouflage était contrôlé par cinq tour de contrôle. La Boomerang Company dut demander des renforts afin de sécuriser les tours protégées par les parias et les Sentinelles. Une fois les tours désactivées, la Boomerang Company dut affronter une Sentinelle d'extraction afin de désactiver le champ de camouflage. Elle découvrit que les Parias s'était emparés du site de lancement d'un vaisseau forerunner de classe Despair et en déduisit que les Parias allaient s'en servir pour quitter l'Arche et amener des renforts.[31]

Afin de contrer le lancement du vaisseau, la Boomerang Company utilisa tout d'abord son condor afin de détruire le vaisseau, mais le Condor fut détruit par une onde de choc provenant de l'aire de lancement. Le second plan consistait en le piratage du terminal du vaisseau afin de stopper le compte-à-rebours du lancement, mais il lui fallait avant tout désactiver les colonnes d'alimentation du vaisseau lui fournissait l'énergie pour le lancement.

Peu après, les techniciens du Spirit analysèrent l'orientation du vaisseau et se redirent compte que ce dernier était sur une trajectoire l'amenant en collision directe avec le Spirit, transformant le vaisseau en menace immédiate.

La Boomerang Company dut se servir de Colosses afin de désactiver les colonnes d'alimentation. Une fois toutes les colonnes désactivées et les forces parias éliminées, Quinn pirata le terminal du vaisseau et annula le lancement puis Vaughan décida de saborder le vaisseau afin d’empêcher toute future tentative des Parias. Mais avant que cela ne puisse être fait, Colony déploya des renforts menés par un Capitaine chasseur, les empêchant de détruire le vaisseau. Les forces parias furent vaincues et le vaisseau put être détruit.

Un avant-poste scientifique fut installé à proximité de l'aire de lancement afin qu'Isabel puisse analyser les restes du vaisseau.[32]

Assaut de Grande Bonté[modifier]

À la suite de l'échec de Pavium dans la protection du Halo d'Anders, ce dernier a fait redoubler sa meute d'efforts pour regagner la confiance d'Atriox, qui l'a placé avec Voridus sur une mission dont la réussite leur assurerait une place au sein de ses lieutenants.[33]

Cette mission, qui se déroula le 4 juin 2559,[8] consistant en la récupération de ressources covenantes autour du site de crash de Grande Bonté avec son frère, se révéla particulièrement ardue du fait que certaines zones d’énergie autour de Grande Bonté étaient tellement instables que leurs extracteurs d’énergie explosaient dès leur mise en service.

Les Sentinelles protégeant l’ancienne capitale covenante étaient particulièrement nombreuses et agressives. L’impulsivité de Voridus permit aux forces parias de forcer le chemin au travers des défenses forerunners grâce à un Scarab modifié par ce dernier tandis que Pavium établissait les défenses pour tenir en respect les Sentinelles attaquant les bases sans relâche. Une fois que Voridus eut atteint Grande Bonté et désactivé les Sentinelles, Pavium partit vers un autre site riche en épaves de vaisseaux covenants, sans oublier de rappeler à Voridus l’importance de ne pas endommager le bouclier confinant Grande Bonté. Voridus finit par outrepasser cet ordre et perça une brèche dans le bouclier avec son Scarab, libérant des vagues entières de Parasites piégés à l’intérieur.[34]

Libération du Parasite[modifier]

Plus tard, Pavium tenta de contacter son frère, mais il ne reçut qu’un avertissement peu compréhensible, avant de ne plus émettre. C’est à cet instant que Pavium découvrit le Parasite, engloutissant ses frères jiralhanaes, ainsi que l’efficacité de son mortier contre ce dernier. Il décida avec ses forces d’attendre le retour de Voridus ou d’un de ses hommes, repoussant le Parasite du mieux qu’il le pouvait. Le Parasite s’apprêtait à détruire la dernière base de Pavium quand Voridus lui indiqua s’être replié vers le site des foreuses que Pavium avait précédemment établi, sans omettre d’avoir croisé dans sa fuite une installation forerunner qui semblait être reliée aux Sentinelles qu’il avait désactivé, mais bloqué par le Parasite. Pavium put fuir de justesse avec ce qui lui restait de troupes et rejoignit Voridus.[35]

Afin de résoudre le problème du Parasite bloquant l’entrée de l’installation, Pavium voulait utiliser les foreuses pour percer la surface instable du sol afin de créer une réaction en chaîne qui détruirait les excroissances géantes avoisinantes. Cependant, l’énergie de la zone étant instable, les forces parias durent se résoudre à collecter directement l’énergie cristallisée à travers les fissures tout en contenant les Parasites. Une fois les foreuses activées et les Parasites éliminés, Voridus et quelques soldats d’élites pénétrèrent à l’intérieur du complexe en quête de la réactivation des Sentinelles tandis que Pavium protégeait l’entrée de l’installation.[36]

Durant son exploration, Voridus dût réquisitionner des troupes à Pavium qui en manquait déjà cruellement. Une fois que Voridus atteignit l’interface de réactivation des Sentinelles lourdement protégée par le Parasite qui commençait à présenter des signes d’organisation et de coordination avancés, Pavium lui envoya la presque totalité de ses troupes restantes afin de réactiver les Sentinelles jugeant que seul Voridus pouvait encore tous les sauver. Voridus accepta à contrecœur et réussit à réactiver les défenses forerunners au moment où le Parasite était sur le point de défaire Pavium et ses quelques hommes restants.[37]

Contre-attaque[modifier]

Au moment où les Sentinelles débutèrent leur opération de confinement du Parasite, Pavium et Voridus furent contactés par leurs hommes à la surface à propos d’un Parasite géant avant que la connexion ne soit interrompue. Les deux Brutes décidèrent de se rendre sur place et furent rapidement contactées par Atriox en personne qui leur envoya des renforts et ordonna de détruire le Parasite avec toutes les unités disponibles avant que lui-même arrive sur place.

Une fois arrivé à la base qui les avait contactés, leur progression fut rapidement entravée par d’immenses tentacules parasites. Pavium dût déployer une mégatourelle afin de libérer un passage à travers les tentacules.

En progressant, ils découvrirent avec effroi un proto-fossoyeur sur le point de se transformer en Fossoyeur. En utilisant plusieurs mégatourelles afin de faire sortir l’horreur de son antre et une armée conséquente pour le blesser petit à petit, Pavium et Voridus se rendirent compte que leur puissance de feu était insuffisante pour le détruire. Afin de gagner en puissance, Pavium localisa un verrou de Sentinelles proche, bloqué par le Parasite, qui appellerait des Sentinelles en renforts. Les forces parias réussirent à débloquer le verrou qui déploya une Sentinelle d’extraction. Avec leur nouvelle arme, ils réussirent à détruire le proto-fossoyeur et poussèrent un hurlement de victoire face au cadavre de leur nouvelle victime. Atriox arriva peu après, blâmant les deux Jiralhanaes, en particulier Voridus, qu’il jugea comme responsable de ce carnage et leur ordonna de terminer le nettoyage du Parasite.[38]

L’implication de l'équipage du Spirit durant les combats contre le Parasite est inconnu, mais la présence d'humain et de véhicules infectés indique qu'il y a eu un contact.

Galerie[modifier]


Sources[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Rapport d'Alice 130 1 & Par-delà les frontières
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Réflexions tordues
  3. Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Boîte de Pandore I
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 et 4,5 Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Fort Jordan
  5. 5,0 5,1 et 5,2 Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Un nouveau commandant
  6. 6,0 et 6,1 Halo Wars 2, L'éveil du cauchemar
  7. 7,0 et 7,1 Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Flotte À Peine Mais Flotte Quand Même
  8. 8,0 et 8,1 Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Avec légèreté
  9. 9,0 9,1 9,2 et 9,3 Canon Fodder - The Art of War(s)
  10. Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Frères d'armes I
  11. 11,0 11,1 11,2 et 11,3 Gamespot - Halo Wars 2 new story details and images revealed
  12. Halo Wars 2 Cinematic Teaser
  13. Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Le cimetière
  14. Xbox Wire - Halo Wars 2: Exploring the Campaign and a New Way to Play
  15. Halo 5 : Guardians
  16. Halo Mythos, p. 5 & 202
  17. Halo : Tales from Slipspace, Something Has Happened
  18. Halo Wars 2: New Character Images and Details Revealed
  19. Halo Wars 2, niveau Le signal
  20. Halo Wars 2, niveau Un nouvel ennemi
  21. Halo Wars 2, niveau Ascension
  22. Halo Wars 2, niveau Le Cartographe
  23. Halo Wars 2, niveau Extinction des feux
  24. Halo Wars 2, niveau Un Trois Zéro
  25. Halo Wars 2, niveau Dans les profondeurs
  26. Halo Wars 2, niveau Tenir la position
  27. Halo Wars 2, niveau Infiltration
  28. Halo Wars 2, niveau La Fonderie
  29. Halo Wars 2, niveau Le Halo
  30. Halo Wars 2, niveau Baroud d'honneur
  31. Halo Wars 2, Opération Spearbreaker, niveau Intrus
  32. Halo Wars 2, Opération Spearbreaker, niveau Départ arrêté
  33. Halo Waypoint: News - Back Mentality
  34. Halo Wars 2, L'éveil du cauchemar, niveau Jeu d'enfant
  35. Halo Wars 2, L'éveil du cauchemar, niveau Retraite
  36. Halo Wars 2, L'éveil du cauchemar, niveau Amorce
  37. Halo Wars 2, L'éveil du cauchemar, niveau Les archives
  38. Halo Wars 2, L'éveil du cauchemar, niveau Manifestation


Avant-guerre
DM-3-1123 bCE-10-2165-dCharum HakkorDelambreG617 g1GbraakonGrande ArcheKan PakkoLP 656-38 eMiasmic GiantsMonde bouclier 0673Sphère MaginotTarjakThermopyles
Guerre Humain contre Covenant
18 ScorpiiActiumAktis IVAlpha Corvi IIAlgolisAlluvionArcadia 1reArcadia 2eArielAlpha AurigaeAlpha CepheiAutoroute de TsavoBallastBase AlphaBase SwordBikoBlissCartographe silencieuxCharybde XIChi CetiClevelandCitadelleCircinius-IVCriterionCrête SzurdokDraco IIIFumiroleGamma Pavonis-VIIGrande BontéGrande OurseHarvest 1reHarvest 2eHat YaiInstallation 00 1reInstallation 04Installation 05KholoLa HavaneLeonis MinorisMare ErythraeumMine de gazMiridemMonde bouclier 0459Nouvelle AlexandrieNouvelle ConstantinopleNew HarmonyNouvelle JérusalemNouvelle Mombasa 1reNouvelle Mombasa 2eNouvelle Mombasa 3eOnyxPawaPsi SerpentisReachSargassoSkopjeSigma Octanus IVTerreLes DécombresTheta Ursae MajorisTributeVergeVieryVodinVoiXi BootisZone de quarantaine
Après-guerre
CarrowDraetheus VEalen IVGenesisInstallation 00 2eKamtchatkaObanRequiemSunaion

GuerresOpérations militairesAutres conflits