Intrepid Eye

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Cette page contient des informations tirées de Halo : Last Light, Halo : Retribution et Halo : Divine Wind susceptibles de spoiler.
Consultez-la en connaissance de cause.
Intrepid Eye
Informations
Décès :
14 octobre 2559, Petite Arche[1]
Sexe :
Féminin (dans le texte)
Type :
Classe archeon[2]

Intrepid Eye était une auxilia forerunner de classe archeon affectée à la Jat-Krula Covert Support Base 4276 sur Gao. Elle fut réveillée en 2553 et fut à l'origine de plusieurs incidents civils qui attirèrent l'attention de l'UNSC et du gouvernement rebelle local. Elle fut capturée par l'ONI mais les manipula depuis sa prison sur la station Argent Moon, mettant en œuvre un vaste plan de destruction sélective de l'humanité pour les rendre plus dignes du Manteau de responsabilité.

Après que l'ONI ait contrecarré ses plans, Intrepid Eye rejoignit la Petite Arche en se cachant dans les appareils des Keepers of the One Freedom dans une tentative d'activer les Halos, mais fut détruite peu avant d'atteindre son objectif grâce à la Ferret Team One et au UNSC Spirit of Fire.

Biographie[modifier]

Éveil[modifier]

Suite à la destruction de l'Installation 444-447 par le Pious Inquisitor sur Shaps III, Intrepid Eye fut réveillée et tenta d'obtenir un rapport de situation. Elle tenta également de lancer un drone de reconnaissance, provoquant un effondrement dans le Montero Cave System qui endommagea la base et ses équipements de communication et permis à l'UNSC de s'y infiltrer pour l'étudier. Elle tenta dès lors de rétablir les communications tout en maintenant le secret sur la nature de leur installation et en protégeant Roams Alone, pensant que l'UNSC tentait de le récupérer,[2] alors que les militaires tentaient de la capturer elle[3]. En juillet 2553, après avoir lancé un signal de détresse, elle tenta de gagner du temps en activant ses Sentinelles Aggressor. Ses forces ayant été réduites de moitié par les combats contre l'UNSC en une semaine, elle apprit que les soldats la recherchaient directement en espionnant leurs communications.

Lors d'une escarmouche, Intrepid Eye élimina le soldat Hayes par électrocution lorsqu'il menaça d'ouvrir le feu sur Roams Alone par surprise. Quand l'Huragok lui désobéit et tenta de soigner le soldat, Ira Halal le blessa avec son Magnum. En réponse, Intrepid lui arracha son arme avec un aimant et bloqua le signal de détresse automatique de Wendell. Théorisant que les soldats auraient accès à des communications interstellaires et sécurisa le tacpad de Halal en lui arrachant le bras pour interroger Wendell.

Wendell refusant de coopérer, Intrepid Eye implanta une routine parasite dans un programme d'infiltration, mais cette tactique échoua contre les protocoles de blocage et l'encryptage de l'IA militaire. En analysant les paquets de données issus des messages de Wendell, elle put en reconstituer une copie qui lui fournit son identité, avant de créer un virus équipé d'un drainage mémoire visant à supprimer toute mémoire liée à elle ou Roams Alone.[2]

Quand la Blue Team, Veta Lopis et Cirilo, après avoir retrouvé les cadavres de Halal et Hayes, suivirent la piste laissée par les fluides de Roams Alone et s'enfoncèrent dans les installations forerunner, Intrepid utilisa Wendell, transféré dans l'armure de Frederic-104, pour suivre leur progression et tenter de les arrêter. Son plan était alors de provoquer suffisamment de dégâts dans le groupe pour forcer Frederic à rebrousser chemin, et ainsi ramener Wendell dans un système connecté à des communications interstellaires. Le groupe ne s'arrêtant pas, elle lança un assaut avec ses quatre dernières sentinelles, écoutant directement le TEAMCOM de l'ennemi pour contrer ses tactiques.[4] Elle tenta également de se transférer directement dans l'armure Mjolnir, mais la mémoire disponible était trop faible pour cette opération malgré ses opérations pour étendre la taille de la partition utilisée. Wendell affirmant qu'il pouvait contrer chacune de ses attaques, Intrepid jouait le jeu en s'affirmant plus faible tout en continuant à s'infiltrer plus loin dans l'armure. Ignorant les directives du code de service des Serviteurs-Combattants pour contacter l'Écoumène, elle s'exposa également pour tenter de récupérer Roams Alone.[5]

Capture par l'UNSC[modifier]

Capturée par Frederic-104 dans un drone de surveillance immobilisé par une scramble grenade,[5] les codes implantés dans Wendell présents dans l'armure de Fred parvinrent à prendre le contrôle des communications planétaires, entraînant un brouillage massif des communications.[6] Utilisant les relais humains pour transmettre son message de détresse aux capteurs de sa base avant de le diffuser dans le réseau de communication quantique forerunner, Intrepid attendit plusieurs heures sans réponse. Elle conclut que son installation avait été abandonnée par les Forerunners car ils avaient vaincu le Parasite et n'en avaient plus besoin, et devait donc retourner auprès d'eux pour être réassignée. Elle était néanmoins bloquée dans l'armure de Fred en cours de réparation et décida d'attirer l'attention de Wendell pour l'utiliser de nouveau pour se libérer. Mais contrairement aux méthodes qu'elle avait employé avec succès pour infiltrer le fragment de Wendell, l'IA complète se révéla beaucoup plus puissante et maligne et décida de coopérer, révélant à Intrepid que les Forerunners avaient disparu.

Au vu du contenu principalement spéculatif des dossiers de l'UNSC, Intrepid Eye conclut que Wendell lui mentait, trouvant notamment la disparition des Forerunners incohérente. Quand Wendell tenta de la convaincre que les humains avaient hérité du Manteau et qu'elle devait de fait se mettre à leur service, Intrepid analysa de nombreux rapports concernant le Manteau et des interactions désignant les humains comme des Dépositaires, mais découvrit également que l'UNSC, les Keepers of the One Freedom et le gouvernement de Gao tentaient tous de la capturer. Constatant que tous les camps avaient eu recours à l'intimidation, la violence ou la tromperie pour s'emparer d'elle, elle décida d'éliminer Wendell et les humains à proximité. Elle tua Tegg avec le drone réactivé et Murtag Nelson avec les portes du sas, considérant qu'ils n'étaient pas encore dignes du Manteau.[7] Elle évacua ensuite l'oxygène du sas pour tuer Veta Lopis,[8] mais Frederic parvint à ouvrir le sas et engagea un combat avec le drone, qui le blessa grièvement au bras. Le drone tua ensuite Ryan et repoussa un assaut de Ash-G099 avant d'être détruit par A. Gallo.[9]

Lorsque Lopis révéla à Fred qu'Intrepid avait pris le contrôle du réseau de l'UNSC, l'IA s'empara de l'armure du Spartan pour le forcer à tuer Lopis, mais celle-ci endommagea le réacteur dorsal de l'armure avec un explosif artisanal planté précédemment. Ayant échoué trois fois à éliminer Lopis, Intrepid Eye commença à considérer que sa résilience était un signe qu'elle était digne du Manteau. Elle comptait également enquêter sur le signal fantôme émanant de Requiem, estimant que l'ONI ne pourrait jamais la retenir prisonnière très longtemps. Le cristal de données la contenant fut extrait de l'armure de Fred et transmis à Serin Osman à bord du Silent Claw durant l'évacuation de la planète.[10]

Argent Moon[modifier]

Intrepid Eye fut transférée sur la station Argent Moon en juillet 2553 et enfermée dans un corps limité dans une cellule l'isolant de toute onde électromagnétique, afin de l'empêcher d'accéder aux réseaux externes. Elle était alors souvent utilisée par le personnel de la station pour identifier de petits artéfacts forerunners. En réalité, Intrepid parvint à utiliser un défaut d'isolation dans la caméra de surveillance de la cellule pour communiquer avec l'extérieur, malgré la surveillance de Rooker, et déploya au moins cinq fragments d'elle-même dans tout l'espace de l'UNSC,[11] dont Oriel.[12] Elle espionna les humains et en particulier Bartalan Craddog, un officier incompétent qu'elle manipula pour le faire passer pour l'inverse de ce qu'il était en lui partageant des informations sur le fonctionnement de différents artéfacts forerunners alors que celles qu'elle fournissait à d'autres membres de la station étaient vagues ou fausses. Craddog obtint ainsi le poste chef scientifique.[11]

Dès août ou septembre, elle parvint à contacter Castor des Keepers of the One Freedom, lui indiquant l'emplacement du Contemplarium comme base et débutant la préparation de son plan en faisant attaquer des cargos précieux mais aussi des yachts venant de Gao.[13] Son objectif était de sélectionner les spécimens humains jugés dignes d'hériter du Manteau, et d'éliminer tous les autres. Grâce à sa puissance de calcul, Intrepid monta de nombreuses sociétés-écrans et manipula discrètement l'économie humaine pour se constituer d'immenses réserves financières pour mener son plan à bien,[14] tel que Eld Ventures, et Dark Moon Enterprises qui lui permettrait de former une force militaire.[15] Elle infiltra également des agences de communication, des cabinets juridiques et des sociétés de consultation politique dans une douzaine de mondes.[14] Elle identifia une bacille particulièrement virulente contre les humains, l'Asteroidea, et chercha à en composer un remède qu'elle inoculerait aux héritiers avant d'utiliser le composé pour éliminer le reste de l'humanité.

Début décembre 2553, elle engagea les mercenaires de Dark Moon Enterprises pour enlever Catalin, Yuso et Kerbasi Tuwa, seuls humains connus à posséder une résistance naturelle à l'Asteroidea. Elle les fit emmener dans un laboratoire sur Gao où ils furent maintenus en vie le temps de cultiver leurs cellules, puis tués et leurs organes récoltés avant d'être envoyés vers l'Argent Moon pour étude.[15] Intrepid fit en sorte de pousser l'UNSC à identifier les Keepers comme les responsables de leur enlèvement laissant des cadavres de Brutes sur les lieux, tandis qu'un de ses fragments, Argie,[14] conduisit les mercenaires sur Salvation Base afin qu'ils y abandonnent les corps des Tuwa après avoir soudoyer Jarves pour qu'il leur donne accès à la base.[13] En poussant l'UNSC à détruire Salvation Base, elle remplirait également son contrat avec Arlo Casille, le président de Gao, qui lui autorisa l'accès à son laboratoire si elle l'aidait à neutraliser les pirates Keepers qui attaquaient ses vaisseaux depuis sa trahison durant l'opération : JOVIAN WHISTLE. Cependant, l'IA forerunner se rendit compte que sa situation de prisonnière, combinée au manque de puissance de ses fragments et à la latence induite dans la transmission de ses ordres, la faisait faire des erreurs, et décida de s'évader. Pour ce faire, le 12 décembre, elle fit chanter Craddog en le menaçant de dévoiler sa relation prohibée avec une subalterne ainsi que sa négligence qui lui permit de sortir de sa cellule. Craddog céda et Intrepid obtint accès aux systèmes de communication de la station.[11]

Les plans d'Intrepid furent partiellement mis en échec par des erreurs d'organisation. En effet, Argie ne prit pas correctement en compte le champ de dilatation temporel présent dans la base des Keepers, retardant de plusieurs dizaines d'heures la mise en place des corps des Tuwa,[13] à laquelle s'ajouta la négligence de Chur'R-Sarch qui permit à l'ONI de rapidement accéder à Salvation Base[16] et recouvrer les corps. Leur autopsie les mena à découvrir qu'ils avaient été utilisés pour une culture de cellule sur Gao, prenant une nouvelle fois Intrepid de vitesse.[17] Voyant que la situation tournait en sa défaveur, elle envoya Craddog et l'escouade Papa-10 sur Meridian afin de récupérer les cuves de stase contenant les organes et les ramener sur la station, ainsi que supprimer les coursiers venant de Gao pour couvrir ses traces.[14] Papa-10 atteignit ses objectifs mais la présence des Keepers sur place[18] poussa Oriel, un autre fragment d'Intrepid,[15] à saisir l'occasion pour éliminer Castor et parvint à provoquer la mort de plusieurs Keepers, mais ne fit que blesser superficiellement Castor.[18] Le combat entre Papa-10 et les derniers Keepers se poursuivit à la surface de Meridian[15] jusqu'à ce que les Ferrets de l'ONI, à la recherche des cuves de stase,[19] ne tuent les Keepers,[20] à l'exception de Castor qui réussit à s'échapper,[12] et que les derniers renégats de l'ONI, dont Craddog, ne soient tués par Castor puis par Veta Lopis dans une explosion qui détruisit aussi les cuves de stase.[21] Craddog fut incriminé pour l'ensemble du plan d'Intrepid Eye, bien que ses motivations ne soient pas claires pour l'ONI.

Début 2554, Intrepid intercepta et falsifia le rapport final de l'opération : RETRIBUTION rédigé par Serin Osman pour autoriser la poursuite des recherches sur l'Asteroidea à bord de l'Argent Moon dans le cadre du projet SLEEPING STAR avec des moyens illimités sous un niveau de secret zéro. De plus, elle ordonna la destruction des archives du projet situées hors de la station, qu'un budget illimité soit accordé, que le personnel non-autorisé à connaître le projet soit éliminé et promut Jess Wallace ainsi que Kris Gaston au grade de capitaines de corvette afin qu'elles recherchent d'autres donneurs pour des anticorps contre l'Asteroidea. Elle manipula ensuite Rooker pour ne pas attirer les soupçons.[12]

L'ONI repéra finalement les failles de sécurité causées par Intrepid Eye et mirent en place une vaste opération pour l'arrêter, consistant à déployer des millions d'IA « bêtes » chasseuses qui dépassèrent ses capacités de calcul et parvinrent à la contenir sur Argent Moon, où elle fut placée sous un confinement plus strict, totalement coupée du monde extérieur. Elle se trouvait encore en confinement durant l'incident de l'Asteroidea qui tua toute la population dans la station, mais n'avait aucun moyen de connaître la situation.

Son confinement fut accidentellement brisé durant l'opération : BIRD IN HAND et elle quitta l'Argent Moon avant sa destruction en se transférant dans les systèmes de l'ONI Acrisius et tenta de nouveau de mettre en place ses plans de destruction de l'humanité, mais se heurta à Cortana et ses Entités. Considérant Cortana comme une usurpatrice du Manteau, elle tenta de s'opposer à elle mais ne pouvaient s'opposer à la puissance de calcul considérable possédée par Cortana grâce au Domaine. Afin de contrer Cortana, Intrepid Eye décida d'atteindre la Petite Arche et d'activer les Halos pour endommager le Domaine et vaincre Cortana, ainsi qu'utiliser les matériaux génétiques humains stockés sur l'Arche pour relancer l'évolution de l'espèce sous son contrôle.[22]

Sur l'Arche[modifier]

Pour atteindre son nouvel objectif, Intrepid Eye se transféra dans les appareils portés par les Keepers of the One Freedom alors qu'ils empruntaient le Portail de Reach vers l'Arche le 12 octobre 2559. Lorsque les Keepers rencontrèrent les soldats de l'Alliance Covenante menés par Dhas Bhasvod, Intrepid transféra ses fragments principaux dans son Hardlight Glaive afin de gagner la possibilité de se matérialiser en lumière solide tout en utilisant les hauts-parleurs des armures autour d'elle pour parler. Se manifestant ainsi sous la forme d'un monitor pour être reconnue comme « Oracle », elle noua une alliance entre Bhasvod et Castor, le chef des Keepers, pour les guider vers l'activation des Halos. Elle insista ainsi auprès de Bhasvod sur l'importance des humains lorsque celui-ci était sceptique quand à leur nécessité pour atteindre leur objectif.[22]

Alors que les Covenants se dirigeaient vers le Cartographe local, Intrepid sélectionna la Keeper humaine Aita Gomez pour les accompagner en tant que Dépositaire, mais également pour confirmer ses soupçons sur sa réelle identité. L'analyse de son empreinte vocale révéla qu'il s'agissait en réalité de Veta Lopis, infiltrée parmi les Keepers avec son équipe, Ferret Team One. Elle révéla leurs identités à Castor et Bhasvod, qui tentèrent ensuite sans succès d'éliminer le groupe.[23]

Lors du voyage vers la Citadelle Epsilon, Intrepid indiqua aux Covenants comment contourner le siège mis en place sur la Citadelle par les Parias en les redirigeant vers un tunnel partant d'une des tours de défense de la Citadelle,[24] mais ils furent pris en embuscade par les Ferrets et le Pélican Romeo-008, qui endommagea fortement la puissance de calcul d'Intrepid en détruisant les appareils des soldats dans lesquels elle stockait ses fragments. Elle convainquit néanmoins l'auxilia de la Citadelle de la laisser entrer.[25]

Dans la Citadelle, Intrepid fut de nouveau confrontée à l'auxilia, et contourna prudemment ses défenses pour se transférer dans les systèmes de la Citadelle et lancer le signal vers les Halos. Mais ce faisant, elle concentra tous ses fragments dans l'installation afin d'optimiser sa puissance de calcul, tombant ainsi dans le piège des Ferrets, qui appelèrent le UNSC Spirit of Fire pour détruire l'installation avec son canon AM.[26] Après la destruction de la Citadelle, Inslaan 'Gadogai fit fondre le Hardlight Glaive de Bhasvod dans les ruines en fusion pour faire disparaître la dernière trace d'Intrepid Eye.[27] Le Spirit of Fire surveilla les communications de la Citadelle avant, pendant et après sa destruction, et ne repérant aucun transfert ils considérèrent Intrepid Eye comme bel et bien détruite.[1]

Capacités et personnalité[modifier]

Sur Gao, Intrepid Eye pouvait prendre le contrôle de plusieurs corps robotiques, dont une forme de maintenance ressemblant à une cloche sous laquelle pendait dix bras utilitaires qui lui permettaient de communiquer avec Roams Alone, l'Huragok de l'installation.

Intrepid Eye estimait posséder une puissance de calcul 10 000 fois supérieure à celle d'une IA militaire de l'UNSC. Affiliée aux Serviteurs-Combattants, elle considérait les Biotechniciens comme des excentriques obsédés par leurs sujets.[7]

Sources[modifier]