Bataille de Carrow

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page contient des informations tirées de Halo : Envoy susceptibles de spoiler.
Consultez-la en connaissance de cause.
Bataille de Carrow
Informations
Date :
1er septembre 2558 (début)
Lieu :
Issue :
Victoire de Suraka, de l'UNSC et des forces de Rojka 'Kasaan.
Faits notables :
Destruction du Vertex et d'une cache de Sharquoi.
Belligérants
Suraka / UNSC / Forces de Rojka 'Kasaan
Forces de Thars 'Sarov / Forces d'Hekabe
Forces
Commandants
Pertes
Intervenants :
«

War makes for strange, shifting alliances.

La guerre amène des alliances bien étranges et éphémères.

»

La bataille de Carrow est une bataille d'au moins cinq jours[6] menée en orbite et dans l'atmosphère de la planète Carrow, ayant impacté la colonie humaine de Suraka et celle sangheilie de Rak. Le conflit a fait intervenir cinq factions différentes, ayant formé différentes alliances au cours de la bataille : les forces de Suraka, principalement représentées par la Surakan Militia Volunteers, les forces du dirigeant de Rak, Rojka 'Kasaan, les forces rebelles de Thars 'Sarov, les mercenaires Jiralhanaes d'Hekabe, et le Gouvernement unifié de la Terre, représenté par la diplomate Melody Azikiwe et trois Spartans-II de l'UNSC, la Gray Team.

Initialement, les forces de 'Sarov étaient alliées à celles d'Hekabe, les forces de 'Kasaan et celles de Suraka luttant indépendamment contre eux. Par la suite, Hekabe révéla n'avoir été qu'un allié de circonstance de 'Sarov afin de gagner l'accès à la cache de Sharquoi située sous Suraka. Les factions en présence s'allièrent alors pour contrer la nouvelle menace, à l'exception des forces de 'Sarov, quasiment anéanties à ce moment de la bataille.


Contexte[modifier]

Après la destruction de ses colonies durant la guerre Humain contre Covenant, Carrow fut intégrée dans la Joint Occupation Zone (JOZ) et recolonisée par des Sangheilis et des humains en 2553.[7] Bien que le Kaidon de la principale colonie sangheilie de la planète, Rojka 'Kasaan, prône la cohabitation pacifique avec les humains, certains éléments suprémacistes Sangheilis, notamment Thars 'Sarov, considérèrent que les humains devaient être éliminés.[8]

À partir de juillet 2558, les forces de 'Sarov commencèrent à s'en prendre aux humains. Lorsque l'UEG fut avertie de la situation,[7] elle dépêcha quatre membres du Diplomatic Corps, Melody Azikiwe, Adam Hsein, Jens Forsburg et Victoria Weaver,[2] afin de persuader le Kaidon d'intervenir en faveur des humains, et ainsi éviter une intervention militaire de l'UNSC qui menacerait le statu quo politique de la JOZ. 'Kasaan conserva une position de non-intervention jusqu'en août, où il convint de rassembler les hauts placés Sangheilis de la planète pour discuter du problème. Le simple fait de suivre les demandes des humains valut à 'Kasaan de perdre de nombreux soutiens, qui y virent un acte de faiblesse,[7] d'autant plus que les négociations se tirent à bord de son propre vaisseau.[9] Ces défections menèrent, le 1er septembre, à l'assaut frontal des forces de 'Sarov contre celles de 'Kasaan. La révolte de 'Sarov était politiquement critiquable, puisque les nombreux vaisseaux perdus dans les combats seraient irremplaçables et minerait l'autorité de Rak comme colonie indépendante.[2]

La principale colonie humaine de la planète et lieu central du conflit, Suraka, était improprement préparée à se défendre contre les assauts de 'Sarov, le gouverneur Ellis Gass ayant préféré concentrer le budget de la colonie sur les infrastructure civiles plutôt que la flotte et la milice locale.[7]

Déroulement[modifier]

Guerre civile chez les Sangheilis[modifier]

La bataille spatiale entre les deux factions sangheilies tourna d'abord à l'avantage de 'Kasaan, qui parvint à éliminer rapidement cinq destroyers de 'Sarov. Son avantage initial fut néanmoins annulé lors de l'arrivée des forces d'Hekabe, des vaisseaux disposant d'un blindage artisanal augmentant leur tonnage mais leur conférant la résistance nécessaire pour approcher sous le feu et mener des attaques dévastatrices. Deux destroyers légers furent détruits en protégeant l'Unwavering Discipline et ses deux destroyers lourds furent pris en embuscade, ne lui laissant que des frégates pour combattre.

Du côté de Suraka, les forces de 'Sarov s'étaient assurées de détruire tout vaisseau en orbite ou au sol disposant de capacités de sous-espace, et avaient privées la colonie de ses défenses anti-aériennes[2] et anti-spatiales,[10] la rendant complètement vulnérable à un assaut de grande envergure.[2] Toute communication interplanétaire fut également détruite,[7] bien qu'une surveillance des relais orbitaux permette de suivre passivement le déroulement des conflits.[10] Dès le début des hostilités, avant l'arrivée des Brutes, le commandement de la milice avait ordonné aux vaisseaux dans l'espace de s'enfuir et à ceux au sol de protéger la ville. Certains vaisseaux parvinrent à s'enfuir, le plan de 'Sarov étant de laisser les mercenaires brutes ravager la planète avant de les éliminer lui-même pour se placer en sauveur de la planète. Il éviterait alors les représailles de l'UNSC et gagnerait un avantage considérables lors de futures négociations.[7] Au total, 12 vaisseaux[Note 1] survécurent et se cachèrent derrière Kiriken, la lune de la planète, en attendant d'être rappelés, et plusieurs astéroïdes utilisés comme sites de minages restaient des options d'attaque valides. La priorité du gouverneur fut de rassembler les civils au sein du bunker principal de la ville.[10]

Les diplomates de l'UEG dépêchés sur l’Unwavering Discipline quittèrent alors le vaisseau pour rejoindre un lieu sûr sur Carrow, à l'exception d'Azikiwe, qui devait mener à bien le sauvetage des Spartans. L’Unwavering Discipline était néanmoins vulnérable à un abordage par les troupes de 'Sarov, qui mena une attaque avec quatre frégates endommagées et son propre croiseur lourd.[2] Néanmoins, 'Sarov craignait le vide politique qui serait créé si 'Kasaan, et par extension ses alliés politiques à Rak, venaient à être tués. Il proposa donc au Kaidon de se rendre, ce qu'il refusa,[7] et se prépara à se défendre contre un abordage, avec pour objectif de causer le plus de dégâts possibles aux troupes de 'Sarov.[9] Lorsque Azikiwe lui demanda, 'Kasaan refusa de libérer les Spartans-II de la Gray Team retenus prisonniers dans le vaisseau pour aider à contrer l'abordage, mais la diplomate les secourut malgré tout,[10] ouvrant brièvement un nouveau front à l'intérieur du vaisseau le temps que les Spartans et Azikiwe fuient le vaisseau à bord de leur navette Bumblebee. L'abordage fut repoussé avec succès pendant que 'Kasaan tentait d'éliminer les Spartans, mais celui-ci traça les mouvements de la navette pour la poursuivre.[11]

Plutôt que d'ordonner de fuir face aux forces de 'Sarov, 'Kasaan ordonna la poursuite des Spartans responsables de la destruction de la planète natale de la plupart des hommes d'équipage, remontant le moral déclinant à bord. Quand 'Sarov le contacta pour se moquer de sa fuite du combat, 'Kasaan lui révéla l'existence des Spartans. 'Sarov se montra immédiatement intéressé et proposa à 'Kasaan une mort honorable contre la position des Spartans, mais 'Kasaan préféra affronter les Spartans lui-même, profitant du fait que son adversaire ne pouvait pas risquer de le tuer et de perdre la position des Spartans.[1]

Invasion brute de Suraka[modifier]

Pendant que les Élites se faisaient face dans l'espace, Hekabe déploya Grave-makers, Prowlers, Marauders et troupes dans Suraka pour prendre le contrôle de Suraka,[9] notamment les quartiers résidentiels en bordure de la ville[10] qui furent rasés par les tirs du croiseur Foebane pour dégager la zone. Des Scarabs, Locusts[11] et Goblins[1] pilotés par des Grognards furent spécialement déployés pour l'excavation, et le périmètre sécurisé contre les contre-attaques de la milice avec des barricades et des tourelles.[11] Les dizaines de milliers de civils n'ayant pas pu rejoindre le bunker d'urgence fuirent vers le désert,[3] créant au total près de 70 000 réfugiés ne pouvant être évacués de la planète avec les vaisseaux restants.[12]

Lorsque 'Kasaan se rendit à la surface de Carrow à la poursuite des Spartans, 'Sarov le suivit, perturbant les opérations d'Hekabe. Le chef de meute tenta d'apprendre la situation de 'Sarov, mais celui-ci refusa de partager des informations, Hekabe lui-même ne l'ayant pas informé de ses opérations à Suraka. Hekabe ordonna alors d'attaquer la flotte de 'Sarov pour prévenir toute interruption, et d'employer le projecteur énergétique du Foebane pour accélérer l'excavation, malgré les nombreux Grognards encore présents sur le site,[1] tuant l'intégralité de ses forces unggoys.[12] Lorsque l’Unwavering Discipline pénétra l'atmosphère à la poursuite des Spartans, il fut poursuivi par les frégates Reprisal's Fire et Pure Resolve, mais cette dernière fut abattue par la flotte brute.[3] Après le crash du Unwavering Discipline, 'Kasaan dut également tuer le membre d'équipage Keza, qui tenta de l'assassiner pour interrompre la poursuite des Spartans.

Ayant appris le début des combats entre Brutes et Élites, Gass décida également de lancer une contre-attaque avec la milice de Suraka. Tout en usant de tactiques de guérilla prévues pour être utilisées contre l'UNSC pour occuper les Brutes à la surface, elle déploya des charges thermobariques pour détruire les fortifications brutes par en-dessous et rappela les vaisseaux pour lancer un assaut orbital.[13]

Chaos[modifier]

Avec le début des hostilités entre les forces d'Hekabe et les deux factions sangheilies, les forces navales sangheilies furent réduites à trois frégates, et celles des Jiralhanaes au Foebane. Sur ordre d'Hekabe, 300 brutes se dirigèrent vers les débris des vaisseaux sangheilis écrasés au nord de Suraka pour éliminer les survivants, conservant le Foebane ainsi qu'une petite force de 50 guerriers dans la ville.[12] Il creusa ainsi un cratère de plusieurs kilomètres, dévoilant une spire forerunner de quinze mètres de haut, dont Hekabe révéla l'accès grâce au Vertex en sa possession.[14] Une fois dans la structure, Hekabe utilisa le Vertex pour gagner l'accès aux chambres de stase contenant des Sharquois.[4]

Après avoir quitté l'épave de son vaisseau, 'Kasaan emporta avec lui une force de guerriers pour traquer les Spartans, laissant les autres survivants sur place pour effectuer les réparations possibles.[15] Cette arrière-garde fut massacrée par les forces de 'Sarov, laissant 'Kasaan à la tête de seulement 17 guerriers. La Gray Team, guidée par Azikiwe, se rendirent à Gila Station, une base de surveillance de l'ONI. Le commandant de la base, Greg van Eekhout, annonça que les Brutes avaient pénétré l'installation bien plus rapidement que prévu par les estimations de l'ONI, et que le seul vaisseau déployé en renforts par l'UNSC n'arriverait qu'au bout d'un jour et demi. Aucun autre vaisseau ne serait envoyé par manque d'effectifs, ainsi que pour éviter tout incident diplomatique avec les Sangheilis ou Suraka.[4] Ayant traqué les Spartans jusqu'à la base, 'Kasaan, ses 16 guerriers et leurs véhicules se trouvèrent encerclés par une centaine de fantassins de 'Sarov. Ce dernier proposa néanmoins lui proposa de leur offrir une mort honorable et d'épargner sa famille si il acceptait de se battre contre les Spartans. 'Sarov interviendrait alors si nécessaire pour tuer 'Kasaan et se présenter en sauveur devant le reste des humains en présence. 'Kasaan accepta l'offre. Face à cet assaut, Azikiwe et Eekhout laissèrent les Spartans partir en Warthog vers Suraka pour assister la milice contre Hekabe.[16]

Les Spartans ayant pris la fuite, Eekhout et Azikiwe se trouvèrent seuls face aux forces de 'Sarov. Celui-ci les interrogea pour pouvoir poursuivre les Spartans, mais devant leur refus décapita Eekhout et s'apprêta à tuer Azikiwe, qui tentait de l'avertir des plans d'Hekabe. Azikiwe fut sauvée par 'Kasaan, qui surveillait l'échange pour s'assurer que 'Sarov tiendrait parole en épargnant les humains, et l'évacua à bord de son Phantom.[17] Trois hommes de 'Kasaan ayant survécu à l'assaut prirent la décision de rejoindre Suraka à pied pour assister leur Kaidon.[6]

Opération : BUZZHAWK[modifier]

Au même moment que la prise de contrôle des Sharquois, la milice coloniale de Suraka lança l'opération : BUZZHAWK pour repousser les forces d'Hekabe hors de la ville.[18] Au sol, des Kodiaks furent déployés pour pilonner le Foebane et attirer l'attention des Phantoms et Grave-makers brutes, laissant le champ libre au déploiement de Pélicans. En orbite, huit des 12 vaisseaux disponibles menèrent leur propre charge, qui n'était également qu'une diversion pour permettre aux quatre autres vaisseaux de propulser trois astéroïdes miniers vers le croiseur. Malgré la perte de quatre vaisseaux, le Foebane fut frappé de plein fouet par les astéroïdes et s'écrasa à l'ouest de Suraka. La principale menace détruite, la milice se dirigea vers son deuxième objectif de prise de contrôle de la structure forerunner, entourée d'un vaste champ de mines. Au même moment, Hekabe établit définitivement son contrôle sur plus de 300 Sharquois et la Gray Team prit contact avec les troupes de la milice en périphérie de Suraka.[19]

À l'arrivée des Spartans, Hekabe libéra les Sharquois du complexe souterrain, qui résistèrent aux explosifs déployés par la milice et dépassèrent rapidement les défenses du cratère. À contrecœur, Gass accepta de déployer la Gray Team, alors que Hekabe ordonnait à ses troupes de prendre le contrôle de tous les vaisseaux humains et covenants disponibles pour déployer les Sharquois au-delà de Carrow. Les forces restantes de 'Kasaan, Azikiwe et les Spartans rallièrent le QG de la milice, où le gouverneur accepta à contrecœur de déployer les Spartans pour éliminer Hekabe avec un tir de fusil de sniper.[20] Adriana-111 parvint à toucher Hekabe à la tête, mais le chef brute fut sauvé par le Vertex avant de se replier dans la structure forerunner, faisant de la mission un échec ayant causé de nouvelles pertes dans les rangs de 'Kasaan et de la milice. Devant le coût de la bataille jusqu'à présent, le gouverneur accepta d'évacuer la planète. Tenant l'UNSC responsable de la situation pour leur avoir caché l'existence des Sharquois, elle refusa également de leur fournir toute aide, se concentrant sur la conception d'un canon IEM capable de rompre les communications entre Hekabe et les Sharquois.[21]

Interdiction spatiale[modifier]

Afin d'empêcher Hekabe d'atteindre les vaisseaux de 'Sarov en réparation au nord de Suraka, Azikiwe contacta le Sangheili, qui refusa d'envoyer ses vaisseaux en orbite. 'Kasaan expliqua alors à Azikiwe son plan pour persuader 'Sarov du danger : il le convoquerait en duel, offrant en échange Azikiwe et la vie des Spartans, et profiterait de l'occasion pour utiliser l'égoïsme de 'Sarov et le convaincre du danger des Sharquois pour lui.[22] En réalité, 'Kasaan s'arrangea avec les Spartans pour mener un assaut surprise contre 'Sarov lors de leur rencontre, comptant sur l'efficacité des Spartans et sur le camouflage actif des trois guerriers ayant voyagé depuis Gila Station pour éliminer les hommes de 'Sarov et s'emparer de leur vaisseau pour rallier leur site de réparation. Il cacha le plan à Azikiwe pour qu'elle ne s'y oppose pas.[6] Ne pouvant plus compter sur la coopération de la milice, la Gray Team vola un de leurs Pélicans afin de pouvoir suivre 'Kasaan jusqu'au lieu du duel,[22] à 50 km de Suraka. La mission échoua quand le Spirit de 'Sarov fut détruit, empêchant le groupe de rejoindre les vaisseaux et pour prévenir les troupes du danger. Par chance, 'Kasaan n'avait pas encore tué 'Sarov à l'issue de leur duel, mais 'Sarov refusa d'ordonner la destruction de ses vaisseaux, prévenant seulement ses hommes de l'assaut des Sharquois, confiant qu'ils pourraient le repousser. Au même moment, Gass et ses techniciens terminèrent le canon IEM et le chargèrent sur un Warthog avant de se rendre à la structure forerunner.[6]

Ayant chargé les Sharquois à bord des vaisseaux humains capturés par les Brutes, Hekabe les envoya contre les vaisseaux sangheilis au sol pour larguer ses troupes. L'efficacité de l'attaque força 'Sarov à ordonner le sabotage des réacteurs subspatiaux, avant qu'il ne soit exécuté par 'Kasaan. L'ordre était néanmoins trop tardif et les vaisseaux tombèrent sous le contrôle d'Hekabe, mais il les déploya immédiatement contre Rak afin de s'emparer d'autres vaisseaux. Ayant tracé le Pélican utilisé par les Spartans, le gouverneur les rejoignit avec l'arme, afin de requérir leur aide contre Hekabe. Gass elle-même accompagnerait le groupe dans le cas où l'arme de fortune tomberait en panne. Le canon fut monté sur un Jackrabbit, un détecteur d'ondes électromagnétiques servant de guidage vers Hekabe. Le groupe, constitué des Spartans, du gouverneur, d'Azikiwe, de 'Kasaan[23] et d'une escouade de huit miliciens menés par le caporal-chef Wyse, rejoignit la structure à bord de deux Pélicans.[24]

Fin des combats[modifier]

Hekabe tenta de condamner l'accès à la structure forerunner, mais l'équipe d'assaut parvint à y pénétrer avant que l'entrée ne se referme. Hekabe ordonna alors aux Sharquoi d'entrer dans la structure pour poursuivre les intrus. Un des hommes de Wyse, blessé à l'atterrissage, resta en arrière pour tenter de les retenir, sans succès, pendant que le reste du groupe s'enfonçait dans la structure. Au cœur de celle-ci, les forces d'assaut trouvèrent Hekabe, protégé par des Sharquois, et un combat s'engagea entre 'Kasaan, Adriana et Jai. Un Sharquoi parvint à endommager le Jackrabbit piloté par Mike,[24] forçant Jai à transporter le canon à pieds. Désespéré, Hekabe ordonna aux Sharquois situés plus haut dans la structure de se jeter dans le vide, espérant écraser les forces d'assaut à l'atterrissage. Alors que les huit miliciens furent tués, une ouverture permit à Jai d'utiliser le canon sur Hekabe, parvenant à rompre sa connexion avec le Vertex et désactivant toute l'énergie de la structure.

Sans l'artéfact pour le maintenir en vie, la blessure infligée plus tôt à Hekabe par le tir d'Adriana se rouvrit. Ellis s'empara alors de l'artéfact et l'utilisa pour prendre le contrôle des Sharquois. Dans un dernier élan de rage, Hekabe, aux portes de la mort, tenta de tuer Ellis, mais elle utilisa un Sharquoi pour le projeter dans la lave en contrebas.[25] Ellis rassembla alors les Sharquois dans la structure et activa le minuteur de la bombe Havok pour détruire la structure et empêcher les Sharquois d'être de nouveau utilisés comme armes.[26] Le reste de l'équipe ayant quitté la structure, Ellis fut confrontée à la mémoire des précédents utilisateurs du Vertex, qui tentèrent de l'empêcher de détruire l'artéfact. Elle activa alors manuellement la bombe, détruisant la structure et faisant s'effondrer le sol sur plusieurs kilomètres alentours.[27]

Après la bataille[modifier]

Deux jours après la fin de la bataille, 'Kasaan, ayant récupéré de ses blessures, fut ramené en Pélican jusqu'à Rak. Il fut accueillit par trente gardes armés et le kaidon Akato 'Dakaj, qui avait pris le contrôle de la ville en son absence. 'Kasaan ne disposant plus d'aucun soutien politique, 'Dakaj proposa à 'Kasaan de prendre un poste de liaison diplomatique entre Sangheilis et humains afin d'aider à reconstruire la ville. Ayant appris auprès d'Azikiwe que les mots pouvaient être des armes à part entière, 'Kasaan accepta le poste.

L'amiral Serin Osman se déplaça personnellement sur la planète pour superviser les décisions futures concernant le personnel. La Gray Team fut récupérée par l'ONI à bord du UNSC Welcome to the Snipehunt, où ils se virent proposer de continuer à participer à des missions de longue durée. Ils leur fut également promis le pardon officiel de Thel 'Vadam pour la destruction de Glyke. Osman comptait en réalité sur l'indépendance farouche de l'équipe pour en faire une force d'intervention secrète d'urgence. Azikiwe fut affectée à Suraka comme liaison officielle entre le nouveau gouverneur Lamar Edwards et l'UEG. Suraka devint une colonie extérieure officielle, éligible à la réception d'aides à la reconstruction. Osman prévoyait de faire d'Azikiwe un cadre supérieur dans les liaisons diplomatiques avec les Lames de Sanghelios.[28]

Divers[modifier]

  • Les prévisions du gouverneur de Suraka Ellis Gass montraient que sous trois ans, le développement du commerce avec les Sangheilis aurait donné à Suraka le poids militaire et diplomatique nécessaire pour éviter tout conflit.[1]

Notes[modifier]

  1. Le chapitre 4 de Halo : Envoy indique 13 vaisseaux, puis 12 à partir du chapitre 9.

Sources[modifier]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Halo : Envoy, ch. 6
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 2,6 2,7 2,8 et 2,9 Halo : Envoy, ch. 1
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Halo : Envoy, ch. 7
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Halo : Envoy, ch. 12
  5. Halo : Envoy, ch. 19
  6. 6,0 6,1 6,2 et 6,3 Halo : Envoy, ch. 22
  7. 7,0 7,1 7,2 7,3 7,4 7,5 et 7,6 Halo : Envoy, ch. 2
  8. Halo : Fractures, Oasis, part. 11
  9. 9,0 9,1 et 9,2 Halo : Envoy, ch. 3
  10. 10,0 10,1 10,2 10,3 et 10,4 Halo : Envoy, ch. 4
  11. 11,0 11,1 et 11,2 Halo : Envoy, ch. 5
  12. 12,0 12,1 et 12,2 Halo : Envoy, ch. 9
  13. Halo : Envoy, ch. 8
  14. Halo : Envoy, ch. 10
  15. Halo : Envoy, ch. 11
  16. Halo : Envoy, ch. 14
  17. Halo : Envoy, ch. 15
  18. Halo : Envoy, ch. 13
  19. Halo : Envoy, ch. 16
  20. Halo : Envoy, ch. 18
  21. Halo : Envoy, ch. 20
  22. 22,0 et 22,1 Halo : Envoy, ch. 21
  23. Halo : Envoy, ch. 23
  24. 24,0 et 24,1 Halo : Envoy, ch. 24
  25. Halo : Envoy, ch. 25
  26. Halo : Envoy, ch. 26
  27. Halo : Envoy, ch. 27
  28. Halo : Envoy, ch. 28


Avant-guerre
DM-3-1123 bCE-10-2165-dCharum HakkorDelambreG617 g1GbraakonGrande ArcheKan PakkoLP 656-38 eMiasmic GiantsMonde bouclier 0673Sphère MaginotTarjakThermopyles
Guerre Humain contre Covenant
18 ScorpiiActiumAktis IVAlpha Corvi IIAlgolisAlluvionArcadia 1reArcadia 2eArielAlpha AurigaeAlpha CepheiAutoroute de TsavoBallastBase AlphaBase SwordBikoBlissCartographe silencieuxCharybde XIChi CetiClevelandCitadelleCircinius-IVCriterionCrête SzurdokDraco IIIFumiroleGamma Pavonis VIIGrande BontéGrande OurseHarvest 1reHarvest 2eHat YaiInstallation 00 1reInstallation 04Installation 05KholoLa HavaneLeonis MinorisMare ErythraeumMine de gazMiridemMonde bouclier 0459Nouvelle AlexandrieNouvelle ConstantinopleNew HarmonyNouvelle JérusalemNouvelle Mombasa 1reNouvelle Mombasa 2eNouvelle Mombasa 3eOnyxPawaPsi SerpentisReachSargassoSkopjeSigma Octanus IVTerreLes DécombresTheta Ursae MajorisTributeVergeVieryVodinVoiXi BootisZone de quarantaine
Après-guerre
CarrowDraetheus VEalen IVGenesisInstallation 00 2eKamtchatkaObanRequiemSunaion

GuerresOpérations militairesAutres conflits