Hieronymus Michael Stanforth

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

(Redirigé depuis Stanforth)

Hieronymus Michael Stanforth
Ency2 Hieronymus Stanforth (Daniel Chavez).jpg
Informations
Naissance :
3 juillet 2486,[1] Terre[2]
Décès :
Sexe :
Masculin
Taille :
177,8 cm[2]
Poids :
79,4 kg[2]
Cheveux :
Gris
Yeux :
Bleus
Affiliation :
00834-19223-HS[4][5][2]
Vaisseaux :
Acteurs :
Ethan Sawyer (VO - FoRA)

Hieronymus Michael Stanforth[Note 2] était un membre éminent de la Navy de l'UNSC et commandant du croiseur UNSC Leviathan. Il fut directeur de la Section trois de l'ONI et du secteur Trois de l'espace humain, et était un commandant amical et proche de ses hommes, mais néanmoins ferme, bon vivant et au comportement décontracté. Il était proche du docteur Halsey, qu'il soutint tout au long de ses projets.

Biographie[modifier]

Cole et l'Insurrection[modifier]

En 2503, Stanforth était amiral,[Note 1] commandant du secteur Trois et commandait l'UNSC Leviathan.[Note 3] Le 13 juin de cette année, il apprit que l'ONI avait découvert que Lyrenne Castilla, alors amante du capitaine Preston Cole, était l'insurrectionniste commandant le Bellicose, ennemi juré de Cole. Alors que l'ONI s'apprêtait à rappeler Cole sur Reach, Stanforth, ne pensant pas que Cole aurait pu trahir l'UNSC ni divulguer d'informations sensibles, le prévint trois heures auparavant afin de lui laisser une chance de livrer lui-même Castilla à l'UNSC et prouver sa bonne foi. Castilla était alors déjà partie, mais Stanforth usa de toute son autorité pour empêcher Cole d'être envoyé en cour martiale.[4]

Directeur de la Section trois[modifier]

En 2507, Stanforth était capitaine,[Note 1] et assista, durant une soirée sociale académique, à une démonstration du génie scientifique de Catherine Halsey lorsque, encore étudiante, elle corrigea le spécialiste Elias Carver dans son propre domaine.[6] Après cette intervention, Stanforth fit entrer Halsey à l'ONI et utilisa son influence pour la faire la faire monter en position.[3]

Stanforth, vice-amiral en 2510,[Note 1] soutint alors régulièrement Halsey dans ses projets à l'ONI, profitant notamment de son rôle de directeur de la Section trois de l'ONI de 2512 à 2530.[7] Il fut impliqué dans le projet SPARTAN-II, et persuada notamment Halsey de délaisser le nom ORION.[8] Il lui cacha néanmoins tout du programme SPARTAN-III et l'obligea à emmener avec elle un officier militaire sans quoi elle ne pourrait utiliser le Han pour l'inspection des candidats Spartans-II.[9] Il fut également impliqué dans le programme GUNGNIR.[7] Le 2 novembre 2525, avec l'IA Beowulf, il présenta aux Spartans-II la nouvelle menace de l'Alliance Covenante.[10] En avril 2526, Stanforth concentra tous les efforts de la section trois sur les projets militaires afin de soutenir l'effort de guerre.[11]

Capitaine du Leviathan[modifier]

HFoR-Stanforth.jpg

En 2530, il abandonna son rôle de directeur de la section trois pour se consacrer au commandement de vaisseaux.[7] En 2531, Stanforth était en charge de la « Région Un »[Note 4] de l'UNSC et travaillait au CentCom de Reach. Cole lui fit parvenir une version du protocole qui prendrait plus tard son nom.[12] En 2535, il prit part à une réunion budgétaire rejetant la proposition de Halsey, qui souhaitant considérer l'évolution comme intrinsèque à Mjolnir, au profit de la nomenclature « Mark », plus conventionnelle et efficace en terme de catégorisation, objectifs et temporalité budgétaire.[13]

Le 17 juillet 2552, il était en charge du secteur Trois de FleetCom[14] lorsque le capitaine de frégate Jacob Keyes de l'UNSC Iroquois l'avertit de l'attaque covenante sur Sigma Octanus IV.[15] Il parvint à rassembler un important groupe de combat en seulement un peu plus de 24 heures qu'il mena depuis son vaisseau, l'UNSC Leviathan. Après la première bataille spatiale gagnée par Keyes, il se rendit à bord de l'Iroquois afin de le féliciter pour sa prouesse tactique et le promouvoir au rang de capitaine de vaisseau. D'après Keyes, le fait qu'il ait été envoyé dans le secteur accompagné d'un Rôdeur de l'ONI indiquait qu'il était là pour une autre raison que le moral des troupes.[16] Il mena ensuite la seconde bataille spatiale, coordonnant les premières salves et sacrifiant la station Cradle. Il fut blessé durant le combat lorsqu'une torpille à plasma frappa son vaisseau.[17] Après que les navires covenants aient battu en retraite, il ordonna au reste de son groupe de combat de retourner sur Reach, insistant auprès de Keyes.[14]

«

À tous les vaisseaux : rompez vos positions et à l'attaque ! Choisissez vos cibles et feu à volonté. Détruisez le plus grand nombre de ces salauds ! Stanforth, fin de transmission.

Stanforth aux vaisseaux de la bataille de Sigma Octanus IV.[17]
»

Il échangera ensuite plusieurs messages avec l'amiral Parangosky du 18 juillet au 27 août, à qui il donnera des détails sur l'opération : DRAPEAU ROUGE. Il soutenait alors qu'il était improbable que Reach soit attaquée et voulait éviter d'utiliser cette opération de dernière mesure.[5]

Stanforth participa à la bataille de Reach, ordonnant notamment le déploiement de plusieurs vaisseaux en soutien d'un petit groupe de vaisseaux ayant participé à l'évacuation de la station Teller, et pris en chasse par plusieurs bâtiments de la flotte de Valiant Prudence, permettant la récupération d'un artéfact forerunner.[18] Il est mort au cours la chute de Reach[7][19] en combattant à bord du Leviathan. Son courage et ses tactiques ingénieuses furent le sujet de réflexions par de nombreux commandants navals, y compris après la guerre.[3]

Divers[modifier]

Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 La chronologie des grades de Stanforth est incohérente :
  2. Le « H » de H. M. Stanforth est défini comme « Harold » et non « Hieronymus » dans The Impossible Life and the Possible Death of Preston J. Cole, section 5.
  3. Le Leviathan est un croiseur de classe Marathon, mais celle-ci est indiquée comme étant les successeurs de la classe Halcyon, elle-même introduite en 2510, soit sept ans après la date à laquelle Stanforth est sensé commander le Leviathan.
  4. Il se pourrait que la « Region One » citée dans The Impossible Life and the Possible Death of Preston J. Cole soit une erreur, et désignerait en fait le Secteur Un.

Sources[modifier]