Civils

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Illustrations.
Spartans et soldats de l'UNSC Army intervenant auprès de civils (visibles à droite) sur Reach.

De manière générale, un civil, par opposition à un militaire ou un membre des forces de police, est une personne ne faisant partie d'aucun groupe armé, et ne possédant généralement aucune formation militaire. Les civils ne participent pas directement aux combats en temps de guerre, mais ils jouent un rôle clé dans le fonctionnement des industries militaires et dans le développement de nouvelles technologies. La protection des civils est un des rôles des forces armées étatiques, et peut devenir complexe lorsque le nombre de civils est trop important, pouvant causer des mouvements de foule.

En temps de guerre, l'article 50 du protocole additionnel I aux Conventions de Genève[Note 1] définit un civil comme tout personnel n'appartenant ni à une armée, ni à une catégorie de combattants (le personnel non-combattant comme les médecins de terrain ne sont pas considérés comme des civils).[1] On fait également la distinction entre forces armées régulières et irrégulières. Sont donc légalement considérés comme civils et forces armées irrégulières les membres d'une milice, d'une organisation mercenaire ou de tout autre groupe paramilitaire tant qu'ils n'ont pas été officiellement incorporés à une force combattante légale.[2] Un civil décidant de prendre part aux combats est reconnu par le Comité international de la Croix-Rouge comme un « combattant illégal ».[3] Ces lois ne sont pas applicables aux guerres civiles et il peut être difficile de classer avec certitude un individu dans une catégorie.

L'humanité est principalement gouvernée par l'UEG, une organisation civile supplantée en temps de guerre par le gouvernement militaire d'urgence de l'UNSC. Durant la guerre contre les Covenants, les massacres systématiques perpétrés par l'Alliance Covenante avaient causé plusieurs milliards de morts en 2531,[4] élevant probablement les pertes totales en 2552 au-delà de la dizaine de milliards.

Au sein des Covenants, la majorité des individus masculins matures est enrôlée dans les corps militaires. Il existe donc peu de mâles adultes civils, la plupart étant des femelles et des enfants. La part de population civile et militaire et leur répartition en âge et en genre varie selon les espèces.[Source manquante]

Événements notables[modifier]

HGN-Civils.jpg

Avant-guerre[modifier]

L'insurrection, avant et après l'expansion de l'humanité au-delà du système solaire, a toujours été majoritairement composée de forces paramilitaires utilisant des procédés artisanaux dans leur combat. C'est néanmoins deux civils, Tobias Shaw et Wallace Fujikawa, qui mirent au point le réacteur Shaw-Fujikawa ayant donné la capacité à l'humanité de voyager dans le sous-espace. De même, les projets SPARTAN-II et MJOLNIR ont été conçus par Catherine Halsey, probablement la civile la plus importante de l'univers Halo.

Guerre contre les Covenants[modifier]

Au commencement de la guerre Humain contre Covenant, c'est Henry Gibson, pilote du cargo This End Up, qui fut la première victime d'un Covenant, mais c'est l'humain qui avait déclaré les hostilités. La faible présence de militaires de métier durant la première bataille d'Harvest permit à sa milice coloniale de s'y démarquer.[5]

Tout au long de la guerre, les civils ayant pu être évacué vers d'autres colonies étaient accueillis dans des camps de fortune sur d'autres colonies plus ou moins proches, occasionnant parfois des conflits avec les locaux.[6] En URNA, ces camps étaient considérés comme pire que des prisons, avec des délais d'attente pour des soins minimaux allant jusqu'à quatre heures pour cinq minutes de visite.[7] Certains colons cherchaient préventivement à obtenir une autorisation de résidence vers les colonies intérieures, et notamment sur Terre, pour se protéger d'une invasion covenante. Les étudiants pouvaient notamment prétendre à ce genre d'autorisations, moyennant des résultats à la hauteur sous peine d'expulsion,[8] ainsi que les personnes mariées à un résident. De rares dispensations de visa étaient très rarement distribuées, notamment aux citoyens ayant permis la réussite d'opérations policières.[7] De faux titres de séjour, accompagnés de divers comptes informatiques créés illégalement pour parfaire la fraude, étaient également proposés par des passeurs comme Aiden Maki.[9]

Civils blessés à Mombasa.

Tout au long de la guerre, les civils ayant pu être évacué vers d'autres colonies étaient accueillis dans des camps de fortune sur d'autres colonies plus ou moins proches, occasionnant parfois des conflits avec les locaux.[10] Certains colons habitant sur des cherchaient préventivement à obtenir une autorisation de résidence vers les colonies intérieures, et notamment sur Terre, pour se protéger d'une invasion covenante. Les étudiants pouvaient notamment prétendre à ce genre d'autorisations, moyennant des résultats à la hauteur sous peine d'expulsion.[11] De faux titres de séjour, accompagnés de divers comptes informatiques créés illégalement pour parfaire la fraude, étaient également proposés par des passeurs comme Aiden Maki.[12]

Au cours de la bataille de la Terre, une débâcle eut lieu dans la Nouvelle Mombasa lors de son évacuation, racontée dans les journaux audio. Un de ses résultats a été constaté par le Bleu lorsqu'il découvrit le corps du docteur Endesha.[13] Un photographe travaillant pour la section 2 de l'ONI aida également à identifier l'objectif des Covenants.[14] Dans l'assaut général de la Terre qui suivit la bataille de la Nouvelle Mombasa, la bataille de Cleveland vit les Covenants rassembler les civils dans un stade à la recherche de la clé d'Osanalan, un faux artefact inventé par James Ackerson pour ralentir l'ennemi. Le civil Ruwan Ackerson se sacrifia pour identifier et éliminer un vaisseau amiral Covenant.[15] Enfin, des employés de Traxus Heavy Industries aidèrent les militaires au cours de la bataille de Voi.[16]

Après-guerre[modifier]

Civils visitant l'initiative Outpost Discovery.

Les révélations de la fin de la guerre ne furent pas médiatisées auprès de la population. Les Halos étaient au plus une légende urbaine[17] et si le nom des Forerunners était connu, c'était exclusivement comme l'objet de l'adoration des Covenants, sans connaissance de leurs prouesses technologiques.[18]

Avec la résurgence de l'Insurrection, les mégacorporations comme Liang Dortmund ont reçu un plus grand contrôle sur les colonies qu'ils exploitent, comme Meridian. Ce contrôle se traduit administrativement, ainsi que par la militarisation de leurs forces de sécurité,[19] qui ont toute autorisation pour répondre aux incursions de pirates Kig-Yars[20] et d'insurrectionnistes par la force létale sur les colonies les plus touchées[21] et de défendre leurs installations les plus isolées avec du matériel militaire.[22] On retrouve ainsi dans les flottes de véhicules des forces de sécurité privées des Mangoustes modifiées,[23] des Scorpions[22] ou des Warthogs démilitarisés[24] ou non[20] aux côtés de Warthogs Gauss confiés pour la défense contre les animaux sauvages mais détournés pour le contrôle de foules,[25] et des Mantis utilisés pour le même usage, avec des munitions non-létales le plus souvent.[26] Il est même possible pour les mégacorporations de se procurer un armement aussi dangereux qu'un Warthog lance-roquettes avec quelques crédits versés aux bonnes personnes.[27]

Intervenants civils notables[modifier]

Outre les nombreux insurrectionnistes et mercenaires légalement considérés comme des civils mais ayant adopté des rôles combattants, des civils ont joué un rôle clé dans certains conflits sans rentrer dans ces deux catégories :

Véhicules[modifier]

Les véhicules civils ne sont ni armés, ni blindés, ce qui les rends particulièrement vulnérables à la majorité des armes. On note néanmoins quelques exceptions, notamment les véhicules spécialisés pour être tout-terrains.

Sur Terre, les véhicules civils sont conduits automatiquement, « par la route ». Il est illégal de conduire manuellement,[28] off the grid, mais ce mode de conduite permet d'éviter l'enregistrement du trajet sur les réseaux de surveillance. Les black taxis sont des transporteurs spécialisés dans la conduite manuelle.[Source manquante]

Dans l'après-guerre, les Sangheilis recyclèrent des véhicules militaires en transports civils, notamment les Revenants, les Ghosts et les Warthogs gardés comme trophées de guerre.[29] Les rebelles humains de Venezia utilisaient également des véhicules militaires pour des fonctions civiles.[30]

Voir : Véhicules civils

Vaisseaux[modifier]

Il existe de nombreux types de vaisseaux civils, personnels ou commerciaux, chargés de mener des opérations industrielles ou de transporter des personnes. Sont également considérés comme vaisseaux civils les vaisseaux utilisés par des criminels comme des pirates ou des récupérateurs illégaux, disposant parfois d'un armement.

Cargos[modifier]

Des transporteurs amenant des biens de planète en planète et sont sous la responsabilité du UNSC Department of Commercial Shipping. Ils portent des noms liés au commerce ou au convoyage.

Transport[modifier]

Des vaisseaux de ligne transportant des civils d'une planète à une autre.

Prospection[modifier]

Des vaisseaux dédiés à la récupération et/ou au transport de matières premières. Depuis le début du XXVIe siècle, les équipements comme la graduation transoptique, qui permettent une navigation de précision, ainsi que l'allumage biométrique sont considérés comme des standards. Un autre système standardisé depuis les années 2490 est le protocole coopératif, ou « proco », nécessitant que deux personnes soient présentes à bord pour permettre le décollage du vaisseau. Ce système permet de réduire les risques de vol.[31]

Autres[modifier]

Vie courante[modifier]

Interfaces homme/machine[modifier]

Des intelligences artificielles « bêtes » sont couramment utilisées dans le milieu civil comme dans des établissements privés. Ils répondent à la voix et donnent des renseignements, comme une liste d'établissements, et permettent également de faire appel aux services d'un taxi. Cette interaction est également présente dans les véhicules civils.[32] Ces IA sont des cibles faciles pour les agences de renseignement, dont les agents sont formés à pirater ces IA pour utiliser de fausses identités ou accéder à des zones et des données restreintes.[33] Certaines IA « malignes » militaires sont capables d'exploiter ces IA à des fins d'espionnage.[29]

Les skeuomorphes comme le son d'un obturateur lors de la prise d'une photo ont survécu jusque dans l'après-guerre.[34]

Habitation[modifier]

L'éclairage intérieur des maisons est généralement apporté par des fibres optiques courant dans les cloisons et en sortant aux points d'éclairage.[35] Un élément décoratif commun est la photographie holographique (holo-still).[32][36] L'éclairage public est assuré par des lampes à vapeur de sodium.[37]

Les villes humaines sont parfois alimentées par des réacteurs thermiques, susceptibles sous certaines circonstances à un effondrement catastrophique capable de détruire la ville. Des protocoles d'évacuation à grande échelle sont mis en place contre ces événements.[38]

Communication[modifier]

La plupart des civils disposent d'un chatter, un appareil multi-fonction que l'on peut rapprocher des smartphones actuels. Le système COM est également largement utilisé Les communications entre colonies se font grâce aux vaisseaux transitant entre elles, ces derniers transportant les messages dans leur mémoire informatique. Ce procédé est plus rapide que le maser utilisé pour les communications à échelle planétaire grâce au voyage en sous-espace.[39] On retrouve cette lenteur dans la mode, créée dans les colonies intérieures et s'exportant lentement vers les colonies extérieures.[40]

Le réseau internet est nommé Waypoint, et propose de nombreux services comme le réseau d'actualités Waypoint Nine.

Nourriture[modifier]

La nourriture civile, qu'elle concerne la cuisine, les plats préparés, la junk food ou les boissons, est peu différente de celle du XXIe siècle. En revanche, le soja est devenu un produit de base très commun, qui est reconditionné pour remplacer le lait animal dans de nombreux fromages,[41] en particulier en période de rationnement lors des pénuries,[42] ainsi que certaines viandes.[43] Certaines crèmes sont également émulées à partir de graisse animale.[44][45]

On retrouve des alcools comme le whisky,[46] la vodka,[47] le shōchū[48] ou encore le baijiu,[49] mais on note l'apparition de nouveaux alcools comme le zantelle, proche du champagne, le whisky Titan Smoke,[50] la bière Mokyshan Red Ale,[51][Note 2] ou l'Alt Burgundy, un vin goudronné de Jericho VII (dont certaines bouteilles sont encore en circulation dans l'après-guerre malgré la destruction de la colonie),[52][53] ou la disparition de certaines comme la bière Guinness.[54] Les cocktails sont toujours appréciés des consommateurs, avec de nouveaux mélanges comme le two-tailed comet, servis dans les verres traditionnels comme les rocks glass (old fashioned) et les doffers (DOF glass).[50]

Les militaires ont accès à ce genre de nourriture sur les vaisseaux[55] mais se contentent généralement de rations de combat ou de MRE (Meal Ready to Eat)[Note 3] sur le terrain.[56]

Divertissement[modifier]

«

Je serais peut-être revenu plus tôt que vous le croyez, commandant.

I may be back sooner than you think, Control.

Phrase fétiche du héros de Undercover.[57]
»

Parmi les films de l'époque, on trouve Acha d'une durée de deux heures au Voi Theater,[58] une série de films catastrophe particulièrement apprécié par Vaz intitulée GlobeWar,[54] et une des séries d'espionnage en vogue, reprenant tous les poncifs éloignés de la réalités du genre, porte le nom d’Undercover.[59] Des références au personnage de HAL de 2001, l'Odyssée de l'espace sont toujours faites.[60]

En musique, on retrouve notamment la flip-music, aux inspirations hard-rock et de nouveaux instruments comme le styllight, dont Myras Tyla une célèbre joueuse.[15] La Commedia Coopérative Cosmique (Cosmic Commedia Cooperative) est une association théâtrale du XXVe siècle, ayant notamment conçu des pièces sur le thème de la dialectique absurde.[61] Parmi les classiques toujours populaires au XXVIe siècle, on trouve l'opéra Der Ring des Nibelungen de Wagner[62] et plusieurs chansons des opérettes H.M.S. Pinafore et The Pirates of Penzance de Gilbert et Sullivan.[63]

Parmi les magazines de l'époque se trouve STARS, traitant vraisemblablement de sujets militaires.[64]

Dans l'après-guerre, on trouve des figurines articulées du Major,[65] et les jeux d'enfants comprennent le Roi de la colline et le gravball.[66] Les jeux de plateau existants comprennent le backgammon et le go[67] et les formes de poker comme le Texas Hold'em est toujours pratiqué, mais le plus souvent sur une table numérique, les cartes physiques étant devenu rares et chères.[68] Des formes nouvelles de jeux traditionnelles ont également émergé, comme l’Alerian dice, un jeu de dés pratiqué sur Aleria.[69]

Le football[51] et le hockey sur glace sont toujours pratiqués, une finale pour ce dernier eut lieu à Saint-Pétersbourg en 2553 et fut relayée sur Waypoint.[70][71] En 2552, la Reach Galactic Cup d'un sport non-cité se tenait sur cette colonie.[72]

Les rallies extrêmes impliquant des environnements dangereux et des armes sont très prisés par la population, comme le New Carthage Sprint Series et les 24 Heures de Quezon.[73] Parmi les autres formes de divertissements dangereux, on trouve des drogues dures comme le Xenothook et le Kastal[74] et douces comme le tabac en cigarette ou cigare. Une substance de nature non identifiée mais interdite sur les sites militaires et laissant des traces caractéristiques sur les dents est le pick-up stick.[75]

Associations et religions[modifier]

Les cultes cités incluent plusieurs branches du christianisme, notamment le catholicisme,[76] le luthéranisme,[40] les Quakers[77] et le protestantisme évangélique, dans une branche fictive dite « Promessique » (Promessic).[32] D'autres sont nés après le XXIe siècle, comme la Triade. En tout, plusieurs centaines de religions existent dans les colonies.[78] Très populaire chez les pilotes civils, Elisa est la sainte patronne du vide spatiale.[79]

Parmi les associations non religieuses, on retrouve la fraternité étudiante américaine Sigma Chi,[80] ainsi qu'un mouvement aux motivations inconnues : le Kelorisme.

Contrôle gouvernemental[modifier]

La surveillance gouvernementale étroite est une partie intégrante de la société civile.[81] De nombreux programmes de surveillance comme les navy sentinels[82] ou les ONI Eyes parcourent les réseaux civils, et des caméras et capteurs audio sont répartis dans les villes, capables de repérer certaines expressions faciales et signes corporels pour surveiller des conversations potentiellement dangereuses.[83] L'ONI dispose d'une Facial Recognition Database, ou FRD, dédiée au stockage des données de reconnaissance faciales de toute personne connue pour représenter un danger pour leurs services,[84]

Un moyen de limiter la surveillance est de « passer hors-ligne » (go offline) en utilisant aucun appareil électronique susceptible d'héberger des programmes de surveillance, comme un chatter. Être hors-ligne représente néanmoins de nombreux désavantages : il devient impossible de communiquer sur les réseaux, de payer, de s'identifier auprès des services publics, comme les hôpitaux, ou privés, comme les taxis réguliers. La disparition subite d'une personne sur les réseaux peut également être repérée, mais un double virtuel peut être conçu pour éviter ce type de détection. Passer hors-ligne ne protège néanmoins pas de la surveillance via d'autres dispositifs à proximité, comme les micros et caméras publics ou les chatters d'autres personnes.[85] Il est possible d'échapper à la surveillance du trafic routier grâce à un Black Taxi.

Santé[modifier]

Les bornes médicales Optican en libre-service permettent aux civils de soigner rapidement les blessures bénignes.[13] Le port de lunettes reste courant même si la plupart des problèmes de vue peuvent être résolus médicalement,[86] probablement grâce aux fonctions d'affichage intégrées aux lunettes.[87]

Le cancer est une affection devenue très rare grâce à la thérapie génique et pouvant être traitée très simplement par irradiation et injection de drogues, la chirurgie, effectuée par un robot en moins d'une heure (pour quelques jours de convalescence), n'étant utilisée que pour éviter toute rechute.[88]

Divers[modifier]

  • Plusieurs variantes d'armures Mjolnir sont conçues pour une interaction avec les milieux civils.
    • La visière de l'armure Defender, conçue pour ne pas effrayer les civils,[89] est devenu un symbole de la protection et de l'oppression de l'UNSC à cause de son utilisation par les unités de contre-Insurrection.[90]
    • Le casque Cyclops parasite les réseaux civils de l'UEG et des Covenants et exploite leur matériel pour augmenter ses propres capacités.[91]
    • La suite de communication Buffalo A-29 du casque Orbital s'adapte aux réseaux de télécommunication anarchiques trouvés sur la plupart des colonies.[92]
    • Le VISR Wild Hunt est optimisé pour décrypter à la volée les symboles utilisés par les gangs.[93]
  • Le personnel non-combattant de l'UNSC et les civils redoutent la visite de soldats en tenue de cérémonie : un soldat signifie qu'un proche a été blessé au combat, deux qu'il a été tué.[94]

Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. Les Conventions de Genève n'ont pas été citées dans l'univers de Halo. Leur existence dans le canon ne peut être affirmée ou réfutée.
  2. Traduit par bière rouge Mokyshan dans la nouvelle Petra.
  3. Traduit par RPAM (Rations prêtes à manger) dans Halo : Les Floods (ch. 3) et par PPM (Portion prête à manger) dans Halo : Contact Harvest (ch. 13)

Sources[modifier]

  1. ICRC - Protocol Additional to the Geneva Conventions of 12 August 1949, and relating to the Protection of Victims of International Armed Conflicts (Protocol I), 8 June 1977 - Article 50
  2. ICRC - Protocol Additional to the Geneva Conventions of 12 August 1949, and relating to the Protection of Victims of International Armed Conflicts (Protocol I), 8 June 1977 - Article 43
  3. ICRC - The relevance of IHL in the context of terrorism
  4. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 2
  5. Halo : Contact Harvest
  6. Halo : Le Protocole Cole, ch. 2
  7. 7,0 et 7,1 Ilovebees, chapitre 9, The Devil
  8. Ilovebees, ch. 5, Casino
  9. Ilovebees, ch. 2, The Red Button
  10. Halo : Le Protocole Cole, ch. 2
  11. Ilovebees, ch. 5, Casino
  12. Ilovebees, ch. 2, The Red Button
  13. 13,0 et 13,1 Halo 3 : ODST
  14. Halo Graphic Novel, Les Derniers Jours de New Mombasa
  15. 15,0 et 15,1 Halo : Uprising
  16. Halo 3, La tempête
  17. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 1
  18. Halo : Last Light, ch. 2
  19. Canon Fodder - Armory Amore
  20. 20,0 et 20,1 Halo 5 : Guardians, REQ Card Warthog industriel
  21. Halo 5 : Guardians, REQ Card Gungoose industriel
  22. 22,0 et 22,1 Halo 5 : Guardians, REQ Card Scorpion industriel
  23. Halo 5 : Guardians, REQ Card Mongoose industriel
  24. Halo 5 : Guardians, REQ Card Warthog éclaireur industriel
  25. Halo 5 : Guardians, REQ Card Warthog Gauss industriel
  26. Halo 5 : Guardians, REQ Card Mantis industriel
  27. Halo 5 : Guardians, REQ Card Warthog lance-roquettes industriel
  28. Ilovebees, ch. 1, law_abiding
  29. 29,0 et 29,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 2
  30. Halo : Les Mondes de verre, ch. ?
  31. Halo : Nightfall, Second Stories, Cooperative Protocol
  32. 32,0 32,1 et 32,2 Halo : Contact Harvest, ch. 2
  33. Halo : Fractures, A Necessary Truth, part. 3
  34. Halo : Les Chasseurs dans l'ombre, ch. 1
  35. Halo : Dictata mortels, ch. 4
  36. Halo : Contact Harvest, ch. 19
  37. Halo : Contact Harvest, ch. 17
  38. Halo 4, Description Perdition
  39. Halo : Contact Harvest, ch. 1
  40. 40,0 et 40,1 Halo : Contact Harvest, ch. 7
  41. Ilovebees, ch. 3, unstoppable
  42. Ilovebees, chapitre 6, like_they_were
  43. Ilovebees, chapitre 7, taste_the_soy
  44. Ilovebees, ch. 4, apartment_squirrels
  45. Ilovebees, ch. 8, real_animal_fat
  46. Halo : La Chute de Reach, ch. 18
  47. Halo : Envoy, ch. 12
  48. Halo : Dictata mortels, ch. 5
  49. Halo : Sang nouveau, ch. 12
  50. 50,0 et 50,1 Halo : Fractures, A Necessary Truth, part. 1
  51. 51,0 et 51,1 Halo : Opération First Strike, Petra
  52. Ilovebees, chapitre 3, cranky_old_man, alt_burgundi
  53. Halo : Smoke and Shadow, ch. 5
  54. 54,0 et 54,1 Halo : Les Mondes de verre, ch. 18
  55. Halo Legends, Baby-sitter
  56. Halo : Contact Harvest, ch. 13
  57. Halo : Les Mondes de verre, ch. 17
  58. Halo 2, carte multijoueur District
  59. Halo : Dictata mortels, ch. 7
  60. Halo : Les Mondes de verre, ch. 9
  61. Halo : Contact Harvest, ch. 4
  62. Halo : Les Fantômes d'Onyx, ch. 22
  63. Halo : Dictata mortels, ch. 3
  64. Halo : La Chute de Reach, ch. 24
  65. 65,0 65,1 et 65,2 Halo : Escalation, n°7
  66. Halo : La Chute de Reach, ch. 2
  67. Halo : Last Light, ch. 5
  68. Halo : Tales from Slipspace, Fireteam Majestic Poker Night
  69. Halo : Smoke and Shadow, ch. 12
  70. Halo : Le Baptême du feu, ch. 14, p. 463 (2015)
  71. Halo : Le Baptême du feu, ch. 15
  72. Halo : Reach, niveau Exode (image)
  73. Canon Fodder - Driving Force
  74. Halo : Last Light, ch. 10
  75. Ilovebees, ch. 11, security_sweep
  76. Halo : Dictata mortels, ch. 10
  77. Halo : Evolutions, The Impossible Life and the Possible Death of Preston J. Cole, Section 1
  78. Halo : Le Protocole Cole, ch. 13
  79. Halo : Opération First Strike, ch. 28, p. 387 (2013)
  80. Ilovebees, chapitre 4, formal_wear
  81. Halo : Le Baptême du feu, ch. 7
  82. Ilovebees, ch. 1, jersey
  83. Hunt the Truth, S1E4
  84. Halo : Fractures, A Necessary Truth, part. 3
  85. Ilovebees, ch. 8, Coral is Gone
  86. Halo Bulletin du 16 avril 2014
  87. Halo : Evolutions, Pariah, Prologue
  88. Halo : Evolutions, Midnight in the Heart of Midlothian, ch. 1
  89. Halo 4 : The Essential Visual Guide, p. 150
  90. Halo 5 : Guardians, REQ Card Armure Defender
  91. Halo 5 : Guardians, REQ Card Casque Cyclops
  92. Halo 5 : Guardians, REQ Card Casque Orbital
  93. Halo 5 : Guardians, REQ Card Wild Hunt
  94. Ilovebees, Chapitre 7, dress_uniform


AcasmeRuwan AckersonAdamNatalie AikenAlexAlexander (capitaine)Alexander (professeur)AmyAntonioTejo AponteRamonda AvelosAviDana AwbreyGloria BaerGaspar BaezLynn BaisteseOleg BeloiBertiOliver BirchBjarneEllie BloomPeter BonifacioSophia BosseronBradWiljax BrantleyLillian BrattonSimon BrownLucy BuckCaleAnarosa CarmeloMichael CarmeloArlo CasilleCassiePinar ÇelikCharlesGraciona ChavelleChenChoCiriloJennifer ColeMichael ColeMolly Cole‎‎ Troy ColeEvelyn CollinsCottrellJake CourageJohn CourageJulianMary CourageAdam CrockettCroneCyanDahliaDaleDanzerLaura DaoudNadia DaoudRowan DaoudSarah DaoudDarioDavePaul des HommesDoriiMargaret EfendiHala ElfyEllamDaniel EndeshaSadie EndeshaMaria EsquivalHelen FinkFinnFox-977Victor GallardoGarbettGarzonAnna GerovDasc GevadimHenry GibsonBenjamin GiraudShel GomezDeon GovenderGretaAder HaddakHagueHalHerbertBrandon HinesHiroyukiHugoSpencer HumeIsabelJakobPetra JanecekSelene JeffersonJengiJessieJesmithJillianMarcille JohnsonJonasKathyKatrinaGretchen KetolaAlexander Kerr-FoxCharles KesslerKelvinCarrie KorpijaakkoEsko KorpijaakkoOscar KorpijaakkoRay KurzigLarsAoife LarssonRyan LarssonAlkmini LeandroLeifQuinn Lloyd‎Babeya LotaIndrid LotaSilas LotaLouSenola LuroneEllen MarcusMarquezMaria-062Angel MarimontisMartaMartoliDr Robert McLeesTaylor MilesMollyBrynn MoradMshak MoradiBonita MorelliJersey MorelliConstantine MoyaTom MuirGretchen NavarroSaskia NazariDorian NguyenMaximilian NguyenRémy NguyenNindiaNixalizLance O'DonnellBakri Omari-MuenguePhaPhanPhilPhilipJason Gatlinburg PopeSarah-John PopeDavid PulverSaul QuarresRamonaTrella RangelTomas ReynésBrandon RhodesOlinda RiostAndera RolanRouseEvelyn RousseauMikal RousseauGilbert RuaisThomas SanatosSariaSenjHedda SentzkeJaney SentzkeKerstin SentzkeLaura SentzkeLena SentzkeGeorge SheburaJane SheburaLinda SheburaKarl SimonPriya SinghLeah SobeckTommy SobeckSára SorvadStanleySteveTaliaTheresaTrevorMyras TylaTom UbertiEddie UnderwoodVernInna VolkovIvan VolkovJonas VolmanJakob WalkerCarlos WambuaFrank WelkerThomas WuXavierXuHarold YatesKamal ZamanZack
Voir aussi : ScientifiquesCAA et CMAUEGCriminels