Netherop

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Cette page contient des informations tirées de Halo : Outcasts susceptibles de spoiler.
Consultez-la en connaissance de cause.
Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Lieux.
 Vous pouvez la compléter avec des informations tirées de Halo : Oblivion.
Netherop / N'ba / Neska
Informations
Système :
Satellites :
3[2]

Netherop, également appelée Neska et N'ba par l'Alliance Covenante,[3][4] est une colonie extérieure de l'UEG fondée en 2450, qui fut le site de plusieurs batailles entre l'UNSC et l'Alliance Covenante en 2526, avant d'être impliquée dans la recherche de la Divine Hand en 2559.[5]

Caractéristiques[modifier]

Dans la galaxie moderne, il s'agit d'une planète-serre, dont les nuages bruns en haute atmosphère piègent la chaleur de leur étoile, la rendant invivable depuis plusieurs centaines de milliers d'années.[1] La surface de la planète est un désert aride brun avec une végétation rase et éparse.[6] Les traces de la civilisation de palier technologique 6 qui l'habitait sont visibles sous la forme de cités enfouies éparses espacées de milliers de kilomètres, visibles depuis l'orbite sous la forme de grands tels.[2] Avant l'activation de la Divine Hand, la planète possédait des océans indigo et des jungles turquoise visibles depuis l'espace.[7]

Le nom natif sangheili de la planète, N'ba, signifie World of Death (« Monde-mort »).[4] Le second nom sangheili, dérivé de la langue des Forerunners, est Neska, dont le sens original a été reconstruit en Planet of Ghost Makers (« Le monde où sont faits les spectres »).[8]

Histoire[modifier]

Sous l'Écoumène forerunner, la planète était habitée par l'espèce de Chynndokahli et abritait les Veiled Ones, des survivants de la guerre Forerunner contre Précurseur. Lorsque les Forerunners découvrirent les Veiled Ones, un Gardien fut déployé, mais les Veiled Ones rassemblèrent les natifs dans la structure de la Divine Hand pour les protéger et détruisirent le Gardien.[9] Cet événement fut enregistré dans les archives de la Petite Arche[7] et les Veiled Ones persistèrent sur Netherop jusque dans la galaxie moderne.<ref<Halo : Outcasts, ch. 16</ref> Conséquemment au déploiement de la Divine Hand, la biosphère de Netherop dépérit et devint inhabitable.[10]

L'abordage du Radiant Arrow se déroula en orbite de la planète.[1] La même année, en juin 2526, la planète fut le site d'une bataille entre l'UNSC et l'Alliance lorsque le commandant de flotte renégat Nizat 'Kvarosee tenta de leurrer l'UNSC avec les Luminal Beacons dans l'objectif de localiser la base centrale de l'ONI. Durant le conflit, l'UNSC reçut l'aide des Castoffs, les descendant de pirates humains échoués sur la planète, en échange de la promesse qu'ils seraient retournés à la civilisation. Au terme de la bataille, l'Alliance Covenante, qui avait déployé une flottille et le Silent Shadow pour éliminer 'Kvarosee, décida de déployer un champ de mines en orbite de la planète afin d'y laisser 'Kvarosee prisonnier. Un contingent de forces de l'UNSC sous le commandement d'Amalea Petrov devint également prisonnier de la planète.[11] Les Hauts Prophètes annulèrent l'ordre d'exécution de 'Kvarosee, déclarant que son emprisonnement sur Netherop était un meilleur châtiment.[12]

Plusieurs tentatives de sauvetage de l'UNSC eurent lieu mais toutes échouèrent.[13] Les hommes de 'Kvarosee, composés autant de ses troupes renégates d'origine que de Covenants à l'origine envoyés pour le tuer, découvrirent plus tard la structure de la Divine Hand, qu'ils appelèrent le Sanctuaire et utilisèrent comme citadelle pour repousser les attaques des troupes de Petrov pendant des décennies tout en vivant dans le confort prodigué par la structure.[14]

Dans l'après-guerre, Netherop fut identifiée par la xénoarchéologue Keely Iyuska comme un site primaire de ruines protogéniques abritant une arme crainte même par les Forerunners en étudiant des rapports de combats de l'UNSC et en interprétant son nom original depuis le World Registry. Le financement d'une expédition fut cependant interrompu par l'ascension des Entités, et Iyuska se reposa sur le financement privé d'Eto 'Saljhoo, qui travaillait secrètement pour les Parias, avant de revenir sur sa décision et demander de l'aide à l'UNSC pour ne pas livrer l'arme aux Sangheilis.[8]

La rumeur de la présence d'une telle arme à Netherop fut relayée aux Entités, qui suspectèrent une opération de désinformation et ne déployèrent que trois harriers pour surveiller le système.[15] Leur surveillance fut détournée par une flottille des Parias commandée par Atriox lui-même, qui se cacha dans un champ de camouflage de la deuxième lune de la planète en attendant l'arrivée d'Iyuska.[7] Crei 'Ayomuu, engagé par 'Saljhoo pour traquer Iyuska, informa Thel 'Vadam de la rumeur, provoquant le déploiement d'une flottille des Lames de Sanghelios autour de la planète afin de dégager un passage dans les mines orbitales et localiser l'arme.[2] Le Hidden Point amena plus tard sur la planète l'expédition de l'UNSC, menée par Olympia Vale.[6]

Les Lames et l'UNSC pénétrèrent dans la structure de la Divine Hand et éliminèrent les forces de 'Kvarosee pour s'emparer de la Divine Hand, et l'arme fut utilisée par les différentes parties pour détruire les vaisseaux en orbite, dont un des harriers des Entités. Un autre harrier quitta le système pour avertir le High Auxiliary Sloan, qui déploya en réponse le Long Reverence.[15] Ce dernier arriva cependant trop tard, toutes les forces en présence ayant quitté le système après que la Divine Hand ait été capturée par les Parias, qui ignoraient que déployer l'arme sur une de leurs planètes la condamnerait à devenir aussi inhabitable que Netherop.[16]

Sources[modifier]