Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Red Team

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher

Vous cherchez peut-être : Red Team (Spartans-III).


La Red Team durant la bataille de Reach

La Red Team (équipe rouge[1]) est une dénomination prise par un sous-groupe de Spartans-II le temps d'une opération.


Spartans-II[modifier]

Entraînement[modifier]

La Red Team était une équipe qui perdit souvent contre la Team Black durant l'entraînement. Lorsque Black-Un fut envoyée dans la prison du camp après que Black-Quatre ait dévoilé à Mendez sa relation avec Black-Trois, la Red Team s'y rendit armée de gourdins et la passa à tabac, lui faisant perdre un œil. Aucun des membres de Black ne dénonça la Red Team, mais ils se vengèrent en tabassant à leur tour la Red Team. Ils furent tous punis à 10 jours de prison pour cette vengeance, qui permit néanmoins à l'équipe de mettre un terme à leur différend.[2]

Red Team du Spirit of Fire[modifier]

De gauche à droite : Douglas-042, Jerome-092 et Alice-130.[3]

Une équipe de Spartans-II portant de manière constante le nom de Red Team a été constituée à partir de trois candidats étant parvenus à passer avec succès leurs augmentations après un premier échec : Alice-130, Douglas-042 et leur leader Jerome-092.

En 2531, cette Red Team fut déployée avec l'Omega Team au cours de la première bataille d'Arcadia pour assister l'évacuation des civils de Pirth. Après que l'Omega Team ait aidé à la sécurisation des alentours de la ville, la Red Team suivit l'UNSC Spirit of Fire dans la bataille du monde bouclier 0459,[4][5] puis la seconde bataille de l'Installation 00.[6] Durant cette bataille, ils portèrent des armures hybrides intégrant des composants modulaires Mjolnir GEN2 sur une base Mark IV.[7]

Bataille de Jéricho VII[modifier]

En février 2535, les Covenants envahirent la colonie humaine Jéricho VII et les Spartans-II furent déployés sur la planète. Accompagnés de plusieurs divisions de Marines, ils réussirent à ralentir l'avancée de l'ennemi. Le 12 février, la Red Team eut pour mission d'infiltrer un camp de Grognards afin d'y déposer un charge nucléaire HAVOK qui servirait à détruire le prochain vaisseau covenant qui débarquerait ses troupes. Grâce à la diversion de la Blue Team ils accomplirent leur objectif, cependant, le capitaine De Blanc leur ordonna d'évacuer la planète car une flotte covenante venait d'entrer dans le système. Malgré les efforts des forces de l'UNSC, Jéricho VII finit par être vitrifié.[8]

Bataille de Sigma Octanus IV[modifier]

Lors de l'arrivée des Spartans sur place, l'équipe fut chargée de mettre en place les détecteurs de mouvement, radars et défenses automatiques autour du camp Alpha. Puis elle rejoignit Côte d'Azur en suivant le chemin entre le littoral et la lisière de la forêt proche, et entama une reconnaissance dans le quartier des quais entre 1830 et 1930 heures, où ils découvrirent plusieurs Ingénieurs ainsi que vingt survivants civils cachés dans un vaisseau-cargo. John-117, Leader Blue, transforma leur mission en escorte afin de ramener les civils vers le camp Alpha avec l'aide de la Green Team, plaçant Linda-058, Leader Green, en charge de l'opération.[9] La mission fut un succès.[10]

Bataille de Reach[modifier]

Durant la bataille de Reach, la Red Team, la plus grande connue[Note 1], fut chargée de la défense des générateurs de défense orbitale, à la surface de Reach, afin d'empêcher leur destruction par les Covenants et maintenir la source d'énergie des Super-CAM.[11] Lorsque le Pélican Bravo 001 fut privé de son pilote,[12] les Spartans durent sauter en vol, faisant six blessés graves et quatre morts à l'atterrissage.[13]

La Red Team arriva près de l'ODG Facility A-331 et fit un état des lieux avant d'établir des défenses. Le vice-amiral Whitcomb contacta ensuite la Charlie Company mais ce fut Frederic-104 qui répondit en expliquant que la compagnie avait eu de trop nombreuses pertes pour effectuer leur mission initiale. Le vice-amiral ordonna aux Spartans de venir le récupérer dans une ravine, au camp Indépendance, où se trouvait désormais un QG improvisé. Fred décida de diviser son équipe en quatre sections : la Team Delta sécuriserait une zone de repli avec plusieurs Marines en soutien, la Team Beta défendrait le générateur avec les survivants de la compagnie,[Note 2] la Team Gamma évacuerait le vice-amiral vers les générateurs et la Team Alpha éliminerait toute menace dans la forêt autour des générateurs.[14]

Malgré leurs efforts pour défendre l'ODG Facility A-331, les Spartans de la Team Beta ne purent rien contre les vaisseaux covenants, et ils furent tous tués en protégeant l'évacuation des survivants de la Charlie Compagny.[15] Une partie d'Alpha et Delta réussirent néanmoins à rejoindre la base CASTLE pour y être soignés par le docteur Halsey avant de mettre la main sur le cristal forerunner, tandis que Gamma rejoignit le camp Indépendance. La déformation temporelle induite par celui-ci permit aux survivants de la bataille de l'Installation 04 de récupérer les membres de Gamma, les survivants d'Alpha et Delta, ainsi que le personnel non-Spartan survivant : le vice-amiral Danforth Whitcomb et le docteur Halsey.[16]

† désigne les Spartans morts entre le largage et l'exfiltration

Notes[modifier]

  1. Selon le premier chapitre de Halo : Opération First Strike, la Red Team était composée de 27 Spartans selon l'édition 2003, et de 22 selon l'édition 2010 (la chronologie (Halo Wars) et les data drop confirment ce chiffre). Avec les quatre morts, on obtient donc 23 et 18 survivants selon les éditions.

    Les équipes Alpha et Gamma comportent chacune trois membres, et Delta six, ce qui laisse 11 et 6 membres pour Bêta. Les Bribes radio parlent de 11 membres, ce qui correspond aux chiffres de l'édition 2003, mais pas à ceux de 2010. Mais les Spartans de Bêta ont été sélectionnés de Red 4 à Red 20 dans l'édition 2003 et de Red 4 à Red 19 dans l'édition 2010.

    En retirant les numéros des quatre morts (supposant qu'ils se trouvaient entre 4 et 20), on obtient 17 et 16 Spartans, ce qui ne correspond pas aux chiffres obtenus par soustraction du total et des morts. Il est donc impossible de déterminer précisément le nombre total de Spartans de cette Red Team, ni de la Team Bêta.
  2. Dans Halo : Opération First Strike, les quatre survivants de la compagnie furent placés dans la Team Delta avec les Spartans blessés. Le placement de Marines dans la Team Delta est toujours possible même s'il ne s'agit pas des seuls survivants.


Sources[modifier]

  1. Halo Wars 2, niveau Le signal
  2. Halo : Blood Line
  3. Halo : The Essential Visual Guide, p. 153
  4. Halo Wars
  5. Halo Wars 2, Journaux de Phœnix, Alice 130 & Équipe Omega
  6. Halo Wars 2
  7. Canon Fodder - The Art of War(s)
  8. Halo : La Chute de Reach, Prologue
  9. Halo : La Chute de Reach, ch. 20
  10. Halo : La Chute de Reach, ch. 22
  11. 11,0 et 11,1 Halo : La Chute de Reach, ch.34
  12. Halo : Opération First Strike, ch. 1
  13. Halo : Opération First Strike, ch. 2
  14. Halo : Opération First Strike, ch. 3
  15. Halo : Reach, Bribes radio
  16. Halo : Opération First Strike, partie 3


Teams Spartan
Spartans-II
Black TeamBlue TeamGray TeamGreen TeamOmega TeamRed Team (AlphaBetaGammaDelta)
Spartans-III
Team EchoTeam FoxtrotTeam GladiusTeam KatanaTeam LimaTeam RomeoTeam SaberTeam IndiaTeam Wolf PackTeam X-rayTeam Zulu
Spartan Operations
ApexApolloAvalancheBaileyCastleColossusCrimsonDominoFenrirForestHorseIvyJackknifeKodiakLancerMajesticMountainOsirisRhinoShadowStingraySwitchbackSwordSydneyTalonTaurusTowerVenomWolf
Autre
Noble TeamEcho TeamGauntlet TeamRed TeamHeadhunters