Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Humain

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
(Redirigé depuis Humanité)
Aller à : navigation, rechercher
Humain
Homo sapiens
HR-Civilian models (render).png
Informations
Sous-espèces :

Spartans (Homo sapiens augeus)[1]

Taille moyenne :

152,4 à 182,9 cm[2]

Masse moyenne :

61,2 à 90,7 kg[2]

Planète d'origine :

Terre[1]

Factions :
Guerres :
Population :

[Note 1]

Palier technologique :

3[1][2]

Situation :

En conflit

Voir source - Modifier - Liste
«

Though the Forerunner legacy is theirs to claim, humanity has yet to rediscover and explore their own ancient heritage.

La succession des Forerunners leur est offerte, mais l'humanité doit encore redécouvrir et explorer son propre héritage antique.

»

Les Humains (Homo, Homme en latin) sont une espèce originaire de la Terre. Leur espèce, très ancienne, est intervenue dans de nombreux évènements, principalement des conflits, depuis leur création. Ils sont souvent perçus comme des être physiquement faibles mais tenaces par les autres espèces, qui ont tendance à les considérer comme des ennemis à cause de leur volonté expansionniste, trait caractéristique ancré dans leur histoire.

Ils sont les héros principaux de la saga Halo, et plus particulièrement un humain : John-117.


Histoire[modifier]

Humanité antique[modifier]

Conception et découverte du Parasite[modifier]

Les humains ont été conçus par les Précurseurs afin qu'ils remplacent les Forerunners en tant que gardiens du Manteau dans la Voie lactée. Les Forerunners, ayant été jugés indignes de ce rôle au fil de l'évolution de leur société, y virent une insulte et déclenchèrent une guerre contre leurs créateurs.[4]

Au fil de leur évolution, les humains quittèrent leur planète natale, mais perdirent ses coordonnées lors d'un âge sombre technologique.[4] La capitale de l'empire des anciens humains fut placée sur Charum Hakkor, riche en artéfacts des Précurseurs. Ils se déclarèrent également publiquement élus des Précurseurs, ce qui les plaça en conflit avec les Forerunners.[5] La menace humaine était d'autant plus grande que l'espèce atteignait un palier technologique leur permettant de s'opposer à l'Écoumène.[6]

Lorsque les humains découvrirent une poudre extra-galactique dans des vaisseaux écrasés, ils l'utilisèrent négligemment comme produit cosmétique sur des animaux de compagnie, les Phéroux, catalysant la résurrection du matériau génétique vicié des Précurseurs pour donner naissance au Parasite.[7] L'objectif du Parasite était alors de mener à bien l'extermination des Forerunners prévue des millions d'années plus tôt, avant de revenir tester les humains une fois leur rôle de gardiens du Manteau établi. Selon le Primordial, si les humains avaient cédé aux mêmes vices que leurs prédécesseurs, le Parasite les vaincrait et absorberaient alors l'intégralité de la vie dans la Voie lactée, forçant la paix par l'unification.[8]

Conflit contre le Parasite et les Forerunners[modifier]

La menace du Parasite se répandit rapidement dans l'espace humain. Formant une alliance avec les San'Shyuums, les humains établirent violemment un contrôle sur des mondes sous la protection des Forerunners afin de remplacer les planètes perdues face au Parasite. Au prix du sacrifice d'un tiers de leur population, infectée par un contre-agent efficace contre le Parasite, la menace fut finalement repoussée.[7] En réalité, le « remède » était complètement inefficace et le Parasite se retira de lui-même, l'extinction prématurée de l'humanité étant contraire à ses plans.[8]

En -110 053, alors que les humains affrontaient le Parasite, leur violation de l'espace forerunner et du Manteau constitua un casus belli pour l'Écoumène, qui y vit une occasion d'éliminer son plus grand rival.[7] Se battant sur deux fronts pendant quelques dizaines d'années, l'humanité put opposer une meilleure résistance aux Forerunners une fois le Parasite repoussé,[9] mais il était déjà trop tard. Les San'Shyuums brisèrent leur alliance avec les humains et se rendirent,[10] pendant que les humains résistèrent jusqu'au bout contre les Forerunners durant la bataille de Charum Hakkor.

Le Conseil forerunner prononça l'extermination des humains, mais la découverte de l'existence du Parasite, et du « remède » qu'avaient découverts les humains, les poussa à reconsidérer cette décision. Afin d'éliminer la menace humaine tout en conservant leurs connaissances, les spécimens humains les plus importants, capturés à l'issue des combats à Charum Hakkor, furent soumis au Recomposeur et leurs esprits numérisés. Plusieurs milliers d'humains furent capturés dans le reste de leur empire et soumis à la désévolution, remontant leur temporalité épigénétique jusqu'à en perdre leur intelligence développée. Durant le processus, les esprits numérisés furent réintroduits et stockés holographiquement dans leur ADN, faisant de chaque humain le porteur de la mémoire de dizaines de milliers d'autres et qu'il transmettrait à sa descendance, faisant d'eux des banques de données vivantes, potentiellement capables de reproduire les schémas culturels et les connaissances ayant mené à la découverte du remède. Ces humains désévolués furent réintroduits sur Erdé-Tyrène,[9] la planète la plus susceptible d'être leur monde natal.[11][12]

Captifs des Forerunners[modifier]

«

Quel ignoble péché contre le Manteau les Humains avaient-ils pu commettre pour avoir mérité une si terrible destinée ?

Humans must have sinned greatly against the Mantle to deserve such a fate.

»

Le processus de désévolution provoqua chez les humains l'apparition de plus d'une vingtaine de sous-espèces,[14] et Erdé-Tyrène devint une réserve personnelle pour la Bibliothécaire, chef de la caste des Biotechniciens nourrissant une fascination pour l'humanité.[15] La Bibliothécaire implanta de nombreux généplans dans le code génétique de l'humanité, permettant de les contrôler subconsciemment.[16][17]

À mesure que les Forerunners perdaient du terrain durant la guerre Forerunner contre Parasite, la nécessité de trouver un remède poussa le Maître Bâtisseur Faber à transporter illégalement des humains depuis Erdé-Tyrène jusque sur l'Installation 07 sous son contrôle, pour leur faire subir des expériences.[18] Les humains firent partie des espèces à être stockées sur les Arches en prévision du tir des Halos,[19] mais une partie fut recomposée par le Didacte pour nourrir son armée de Chevaliers prométhéens.[20]

Avant sa disparition à la fin de la guerre, la Bibliothécaire imposa plusieurs nouveaux généplans aux humains survivants, les identifiant comme Dépositaires,[21] et conditionnant leur ré-évolution.[22]

Humanité moderne[modifier]

Réévolution[modifier]

Suite à l'activation des Halos et à la purge galactique, les humains furent réintroduits sur Erdé-Tyrène. Ils furent symboliquement la première espèce à être réintroduite sur leur planète d'origine.[23] Ils reprirent alors leur évolution depuis l'âge de pierre. Au fil du temps, la plupart des sous-espèces disparurent, naturellement ou suite à des conflits entre groupes primitifs, et seuls restèrent au final les Hamanush, ou homo sapiens.[15]

L'évolution guida lentement les humains jusqu'à un âge moderne, et au palier technologique 5, l'ère atomique. On retient principalement deux évènements scientifiques dans la période pré-XXIIe siècle : l'invention de la bombe atomique et son utilisation à des fins militaires sur les villes japonaises d'Hiroshima et Nagasaki, ainsi que les débuts de la conquête de l'espace, avec le premier homme dans l'espace, Youri Gagarine, et le premier atterrissage sur la Lune en 1969, marquant l'entrée de l'humanité dans le palier technologique 4.

Colonisation spatiale[modifier]

Quelques dizaines d'années avant l'arrivée du XXIIe siècle, l'humanité acquit une maîtrise du voyage subluminique suffisante pour commencer la colonisation et la terraformation des planètes et satellites du système solaire. Rapidement, des colons commencèrent à réclamer l'indépendance de leur colonie, et notamment les groupes néo-communistes et néo-fascistes des Koslovic et de la Frieden. Ces mouvements provoquèrent la création de l'UNSC, et la guerre interplanétaire. À la résolution du conflit, l'ONU évolua pour devenir l'UEG.

C'est en 2291 que Tobias Shaw et Wallace Fujikawa mirent au point le premier réacteur supraluminique, capable de faire voyager un vaisseau à une vitesse supérieure à celle de la lumière grâce aux propriétés du sous-espace. Cette révolution entraîna le début de l'ère de colonisation étendue, la Domus Diaspora, qui commença par l'arrivée de l'Odyssey sur Reach.[24][25]

Insurrection[modifier]

Les prémices de l'Insurrection naquirent vers 2491. Des incidents isolés menés par des groupes rebelles laissèrent présager une montée de la violence, jusqu'à une guerre totale et sanglante. Le docteur Catherine Halsey mena plusieurs projets destinés à empêcher l'humanité de sombrer dans l'autodestruction : SPARTAN-II et MJOLNIR. Entre-temps fut lancée l'opération : TRÉBUCHET, une série d'opérations visant à éradiquer la rébellion.

Guerre contre les Covenants[modifier]

En 2525, le contact avec le monde éloigné d'Harvest fut perdu. Les groupes de combat envoyés enquêter revinrent porteurs d'un funeste message : une hégémonie religieuse extraterrestre, l'Alliance Covenante, leurs déclaraient la guerre.[26]

S'ensuivirent 27 ans d'un sanglant conflit entre l'alliance extraterrestre dotée d'une technologie supérieure, et une humanité impuissante. Malgré le développement de programmes visant à surpasser l'ennemi, les Covenants gagnaient inexorablement et s'approchaient toujours plus des centres de commandement humains après avoir vitrifié les autres colonies, et l'importante planète Reach tomba le 30 août 2552. Par chance, les survivants du UNSC Pillar of Autumn suivirent le chemin vers une installation forerunner oubliée, le Halo Alpha.

Suite à la destruction de l'installation par l'un des Spartans, John-117, l'Alliance Covenante connut une suite d'évènements qui menèrent à sa perte, en même temps que l'assaut décisif contre la Terre et une bataille sur un second Halo. Suite au Grand Schisme, l'espèce alien des Sangheilis s'associa aux humains pour mettre fin aux menaces de l'Alliance, des Halos et du Parasite durant la bataille de l'Installation 00.

Après-guerre[modifier]

La guerre fut un facteur d'évolution technologique majeur pour l'humanité. Les nombreuses technologies développées pour faire face à l'Alliance Covenante, et les nombreux artéfacts des Forerunners trouvés durant la guerre permirent la mise en place de projets d'importance, comme l'UNSC Infinity et SPARTAN-IV.[27] Ces projets devaient permettre de faire face au danger posé par les nombreuses factions alien issues de l'effondrement de l'Alliance,[28] ainsi qu'à la résurgence de l'Insurrection.[29]

Malgré les dangers, l'humanité a rapidement relancé une campagne pour remplacer les colonies perdues durant la guerre[30] et peut compter sur sa nouvelle alliance avec les Sangheilis des Lames de Sanghelios, bien qu'eux-même soient en proie à la guerre civile appelée Blooding Years.

La guerre contre les Covenants n'a ironiquement pas eu d'impacts sur certains aspects de la vie de la population humaine : la plupart n'ont jamais rencontré un alien[31] et la menace des Halos restent une légende urbaine.[32]

Anatomie et physiologie[modifier]

Les humains sont des mammifères bipèdes dont la taille varie entre 1,40 et 2 mètres, pour un poids moyen de 80 kg. Leur espérance de vie se situe entre 80 et 90 ans.[2] Dotés d'une pilosité limitée à certaines zones du corps, la pigmentation de leur peau varie entre le rose très clair et le marron presque noir selon leur descendance génétique, liée à l'habitat de leurs ancêtres. Leur corps est presque entièrement couvert de peau (à l'exception des yeux et des ongles) flasque, ce qui rend les humains particulièrement fragile contre les armes, et ils possèdent des mains à cinq doigts particulièrement adaptées aux manipulations précises et complexes.

Les poumons humains filtrent l'oxygène de l'air environnant, leur donnant un sang de couleur rouge (une fois exposé à l'air libre). Le régime alimentaire humain est idéalement omnivore. Ils se reproduisent selon un mode sexué, le mâle et la femelle se distinguant, outre la complémentarité de leurs organes sexuels, par une pilosité plus présente chez le mâle et la présence de glandes mammaires sur le torse chez la femelle. Enfin, l'espérance de vie d'un humain approche, mais dépasse rarement, les cent ans.

Tous les humains possèdent dans leurs gènes des généchants, implantés par la Bibliothécaire dans la population qui constitua la base de redéveloppement de l'humanité après le tir des Halos et la phase finale du plan de préservation. Ces généchants sont conçus pour ne prendre effet qu'à certains stades de l'évolution humaine, et sont probablement à l'origine de la reconnaissance par les machines forerunners des humains comme les héritiers de leurs constructeurs, les Dépositaires. Certains généchants ne font pas encore effet, comme la résistance au Recomposeur, activée prématurément chez John-117 par un message de la Bibliothécaire.[33] Les Spartans, ou au moins les Spartans-II, sont considérés par les systèmes forerunners comme une sous-espèce humaine, désignée Homo sapiens augeus.[1]

Rapports aux autres espèces[modifier]

De manière générale, les autres espèces de la galaxie considèrent les humains comme déloyaux et individualistes, et leur volonté constante d'expansion comme un danger.[34]

Tout comme les humains donnent des surnoms péjoratifs aux espèces aliens, les Kig-Yars les appellent « visages plats » (flat-faces)[35] et les Sangheilis nishum, du nom d'un ver intestinal.[36]

Notes[modifier]

  1. Dans le huitième épisode de Hunt the Truth en 2558, une vidéo virale ayant touché une large partie de la population a été visionnée 500 millions de fois. Cependant, dans Halo Warfleet (p. 22), il est indiqué que la population sur Terre après la guerre avoisine les 8 milliards. Dans le Bestiaire, rapportant des chiffres de 2552, le nombre est de 200 millions. Halo : The Essential Visual Guide (p. 54) reprend ce nombre mais l'applique à la population terrestre pour la même période.

Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Halo 3, Bestiaire
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Halo Waypoint: Universe - Humans
  3. Halo Warfleet, p. 9
  4. 4,0 et 4,1 Halo : Silentium, ch. 13
  5. Halo : Cryptum, ch. 11
  6. Halo : Cryptum, ch. 18
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Halo : Cryptum, ch. 34
  8. 8,0 et 8,1 Halo : Primordium, ch. 41
  9. 9,0 et 9,1 Halo : Silentium, ch. 3
  10. Halo : Silentium, ch. 12
  11. Halo : Primordium, ch. 21
  12. Halo : Silentium, ch. 4
  13. Halo : Cryptum, ch. 4
  14. Halo : Cryptum, ch. 1
  15. 15,0 et 15,1 Halo : Primordium, ch. 2
  16. Halo : Cryptum, ch. 2
  17. Halo : Primordium, ch. 8
  18. Halo : Primordium, ch. 19
  19. Halo : Silentium, ch. 2
  20. Halo : Silentium, ch. 31
  21. Catalog (Waypoint), message 2969311
  22. Halo 4, niveau Dépositaire
  23. Halo : Fractures, Promises to Keep, part. 2
  24. Xbox.com - The Halo Timeline
  25. Halo Encyclopedia, p. 42-43
  26. Halo : La Chute de Reach, ch. 11
  27. Halo Mythos, p. 132-133
  28. Halo : Sang nouveau, ch. 16
  29. Hunt the Truth, Saison 2
  30. Halo 4 : The Essential Visual Guide, p. 225
  31. Halo Official Spartan Field Manual, p. 145
  32. Halo : Hunters in the Dark, ch. 1
  33. Halo 4, niveau Dépositaire
  34. Halo : Les Mondes de verre, ch. 5 & 7
  35. Halo : Dictata mortels, ch. 6
  36. Halo : Le Baptême du feu, ch. 3


Espèces humaines
Anciens
Floriens (Chamanush)Hominidés de DenisovaNéandertaliens (k'tamanush)HamanushB'ashamanushTudejsa
Modernes