Halo : La Chute de Reach/Addenda

Au vu de la récente tragédie de Paris, nous rappelons à nos utilisateurs que le Wiki n'est pas un espace de discussion et n'accueillera pas de discussions sur le sujet.
Aller à : navigation, rechercher

Contenu[modifier]

Personnages

UNSC

Covenants

Vaisseaux

UNSC

Covenants

Lieux



Le sujet Groombridge[modifier]

Cet addendum raconte l'interrogatoire du premier prisonnier covenant, appelé Sujet Groombridge, en 2530. Cette histoire a déjà été racontée dans Halo Wars : Genesis un an avant la réédition de Halo : La Chute de Reach, et cette version comporte plus de détails ainsi que quelques différences.

Résumé[modifier]

Le rapport intitulé « Le sujet Groombridge » a été généré par Solipsil, l'IA du UNSC Everest le 28 décembre 2530, suite à la bataille de Groombridge-1830 le 24 et l'interrogatoire d'un survivant ennemi le 25. Les deux interrogateurs sont Le First Lieutenant Richard Lionel Barclay de l'ONI et le Fleet Admiral Preston Jeremiah Cole, le capitaine du vaisseau.

Le sujet, désigné « sujet 386 », est attaché et sous la menace du Magnum de Barclay. Cole engage la conversation, mais si le sujet comprend ce qu'il dit il ne peut répondre dans une langue compréhensible ou traduisible par le TSV-442, le logiciel de traduction du vaisseau. Barclay rapproche son arme et le sujet commence à parler dans une langue connue, indiquant que ses interrogateurs sont indignes des informations qu'il pourrait fournir.

Plus tard dans la discussion, le sujet révèle que les humains sont considérés comme des apostats du Grand Voyage, des impurs et des profanateurs qui insultent leurs dieux, et que les Covenants se sont donné pour mission de détruire toutes leurs colonies. Il entre alors dans une violente ferveur religieuse qui aboutit à une crise cardiaque. Cole conclut que l'objectif numéro un de l'humanité est à présent de cacher l'emplacement de la Terre.


Message de Luro 'Taralumee[modifier]

Luro 'Taralumee, commandant suprême, envoie un message au vice-prêtre de la Ferveur à propos d'une bataille au cours de laquelle Thel 'Lodamee a abattu un Démon au prix de nombreuses victimes covenantes. Cet addendum, à mettre en relation avec le suivant, est un prologue à l'épisode de Halo Legends Le paquet.

Résumé[modifier]

En ouverture de son message au vice-prêtre de la Ferveur, Luro 'Taralumee, commandant suprême de la troisième flotte de Glorious Consequence et capitaine du Resplendent Fervor, confirme la victoire de sa flotte sur la colonie humaine qu'ils attaquaient. Malgré cette victoire, 'Taralumee rapporte que de nombreuses vies ont été perdues à cause de Thel 'Lodamee, dont la haine contre les humains l'a déjà amené à risquer inutilement la vie de ses soldats et l'a déjà mené devant les tribunaux. Durant la bataille, Thel a ordonné à son vaisseau de poursuivre un vaisseau humain sur le point de quitter le système, occasionnant 3000 morts. Thel a néanmoins réussi à éliminer un Démon et capturer ce qu'il protégeait, une humaine.

'Taralumee conclut en annonçant qu'il rejoindra comme prévu les flottes de Furious Retribution et Rigorous Prayer, avec un léger retard dû à une anomalie magnétique locale.

Opération : WARM BLANKET[modifier]

Le vice-amiral Berlin M. Tursk signale au capitaine Lucius R. Jiron la capture du docteur Catherine Halsey durant la bataille de Miridem, et la mise en place prochaine d'une opération de secours pour la récupérer. Cet addendum, à mettre en relation avec le précédent, est un prologue à l'épisode de Halo Legends Le paquet.

Résumé[modifier]

Le vice-amiral Berlin M. Tursk, capitaine du UNSC Swiftsure, contacte le capitaine Lucius R. Jiron, capitaine du vaisseau ONI PRO-49776. Il annonce qu'après deux semaines de combat, Miridem a été perdue aux Covenants et que le docteur Catherine Halsey a été capturée sur un vaisseau civil après la mort de son garde du corps Spartan-II. Sa balise indique qu'elle est toujours vivante, mais pour capter ce signal l'UNSC doit émettre des micro-ondes qui ont sûrement déjà été repérées par les Covenants, qui se préparent sûrement à une attaque.

De peur que les Covenants ne finissent par découvrir la véritable valeur de leur prisonnière, Tusk annonce à Jiron que des Spartans-II lui seront bientôt affectés pour une mission d'extraction sur OF92.

Ralph-303[modifier]

Cet addendum est une lettre de Mike, un ex-membre du programme SPARTAN-II, à Agnes, son ex-femme qui travaille sur la deuxième classe des Spartans-II. Mike demande à Agnes de se rappeler du cas de Ralph-103 pour ne pas oublier de traiter les enfants avec humanité.

Ce message est à mettre en relation avec l'épisode de Halo Legends Retour au pays. Pendant tout l'addendum, Ralph est désigné sous son ancien matricule, 303, qui fut modifié en 103 par la suite. Le message se situe vraisemblablement en 2547, la déclassification partielle du programme SPARTAN-II étant récente.

Résumé[modifier]

Mike, après avoir vu le rapport de la mort de Ralph, contacte Agnes en l'assurant qu'il n'abordera aucun sujet confidentiel, se sachant surveillé par l'ONI. Les conditions de la mort de l'ex-Spartan-II et la déclassification lui rappellent qu'il est nécessaire, même dans leur tâche de créer des sauveurs de l'humanité, de ne pas perdre cette même humanité en traitant humainement les enfants du projet. Mike estime que même si Daisy-023 a mieux réagi que Ralph sur le court terme en épargnant son flash-clone, la mort de son clone a aidé Ralph sur le long terme. Mike se rappelle que bien que certains traitements génétiques aient pu être supprimés, certains étaient irréversibles, le forçant dans une position de mâle alpha lors de son retour dans le système scolaire qu'il vécut néanmoins normalement. Mike estime même que grâce au cadre militaire de sa famille adoptive, la mort de Ralph fut bien plus héroïque que celle des Spartans.

En conclusion, Mike demande à Agnes de se rappeler du cas de Ralph en travaillant avec les nouveaux candidats du programme SPARTAN-II, de ne pas devenir insensible comme ils auraient pu le devenir lors de la perte de leur propre fille et d'être une mère pour eux.

Préparation de RED FLAG[modifier]

Dans ce message au vice-amiral Kopano N'Singile, le capitaine Jacob Keyes critique l'ONI qui l'oblige à cacher à son équipage le carnage de la bataille de Reach alors qu'il ignore encore les détails de l'opération : RED FLAG. Cet addendum, à mettre en relation avec les Data drops, réconcilie partiellement les scénarios de Halo : La Chute de Reach et de Halo : Reach, en expliquant que le UNSC Pillar of Autumn a reçu l'ordre de continuer ses préparatifs malgré la bataille.

Résumé[modifier]

Le capitaine Jacob Keyes rapporte au vice-amiral Kopano N'Singile, membre de la Section 2 de l'ONI, les progrès dans la préparation du UNSC Pillar of Autumn. Il liste ensuite les indices qui lui permettent de deviner les tenants et aboutissants de la mission sur laquelle il n'a pour l'instant reçu aucune information : il déduit qu'il s'agira d'une mission solo avec des Spartans à bord. L'obscurité de la mission ne dérange pas fondamentalement Keyes, mais il a reçu l'ordre de cacher à l'équipage le massacre qui se produit actuellement sur Reach afin de mener à bien les préparatifs. Conscient que l'équipage apprendra forcément ce qui se passe, Keyes demande à connaître au plus tôt sa mission, afin de pouvoir expliquer en quoi elle est plus importante que la perte de Reach.


Enquête sur Alasdair Schicker et Joseph Poteet[modifier]

Alasdair R. Schicker, « GLancer », et Joseph M. Poteet, « TRIGTECH », sont deux mécaniciens de l'UNSC soupçonnés d'avoir partagé des informations ayant permis la découverte de Reach par les Covenants. L'ONI enquête sur leurs échanges textuels.

Résumé[modifier]

La discussion entre GLancer et TRIGTECH se déroule le 19 juillet 2552. GLancer, mécanicien de terrain depuis un an, prend des nouvelles de TRIGTECH, resté à la base. Les deux correspondants discutent de leurs problèmes avec la maintenance des Warthogs et des Falcons et partagent leurs préférences pour les véhicules terrestres et aériens. La discussion dérive finalement sur la tension de pus en plus palpable qui s'installe à mesure que la guerre semble approcher de sa fin, au front comme à l'arrière. GLancer témoigne de nombreux mouvements de troupe et de déploiement de matériel réservé aux opérations dans les colonies, et TRIGTECH indique également que la production et la maintenance de matériel lourd augmente. Chacun rapporte également le passage de soldats spéciaux, dont certains technicien supposent qu'ils sont des Spartans. La présence d'unités spartanes inquiète GLancer, qui s'inquiète que ces soldats soient postés sur Reach au lieu d'être envoyés au front. TRIGTECH conclut la conversation en affirmant que rien ne peut leur arriver sur Reach.


Ordres complémentaires de la procédure WINTER CONTINGENCY[modifier]

Cet addendum est un document décrivant plusieurs points de la procédure WINTER CONTINGENCY, utilisée dans le jeu Halo : Reach.

Résumé[modifier]

Le document demande à certains officiers supérieurs, en plus de la mise en place du protocole Cole, de veiller à la suppression de données XNAV et ASTRONAV pouvant mener à la localisation des colonies, qu'il s'agisse de données informatique ou « biologique », ce qui signifie qu'en cas d'urgence, le personnel qualifié doit se suicider pour éviter qu'ils soient capturés et forcés d'utiliser leurs connaissances pour le compte de l'ennemi, qui a déjà montré son intérêt pour ce genre de prisonniers par le passé. Pour assurer la mise en place de ce protocole, le personnel est doté à son insu d'une puce émettant durant toute la durée du protocole tant qu'ils ne se trouvent pas dans un lieu considéré comme sécurisé ou ont été éliminés. En vertu de l'exception Limon-Naxla, seuls les officiers de la Navy au-dessus du grade de Captain et les officiers supérieurs de l'ONI peuvent décider de contrevenir au protocole.


Addenda
Halo : La Chute de ReachHalo : Les FloodsHalo : Opération First Strike (PetraTug O' War)