Danforth Whitcomb : Différence entre versions

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Ligne 37 : Ligne 37 :
 
La [[Team Gamma]] et Whitcomb ne purent revenir au complexe des générateurs, celui-ci ayant été détruit par les bâtiments de guerre covenants. Ils durent tenir leur position dans la ravine puis se replièrent au [[camp Indépendance]]. Whitcomb après avoir vu que Reach était tombée, amorça les bombes Nova pour qu'elles explosent dans 10 jours. Il organisa aussi avec ses Spartans des raids contre les Covenants. Le 23 septembre, le groupe de survivants de la [[bataille du Halo Alpha]], conduit par [[John-117]], les rejoignit après avoir capté le signal ''[[Olly Olly Oxen Free]]'' émis depuis le camp. Whitcomb écouta le Spartan John-117 pendant qu'il lui racontait tous les évènements s'étant produits depuis la destruction de la base de données de l'{{V|Circumference}} jusqu'à la capture du vaisseau amiral covenant {{V|Ascendant Justice|}} en passant le [[Halo (structure)|Halo]], [[343 Guilty Spark]] et le [[Parasite]]. John indiqua que malgré la grande présence covenante, la [[Red Team]] avait pu se réfugier dans les souterrains de la [[base CASTLE]] et Whitcomb décida d'aller les chercher malgré l'unique opposition du [[LT|lieutenant]] [[Haverson]].<ref name=OFS19 />
 
La [[Team Gamma]] et Whitcomb ne purent revenir au complexe des générateurs, celui-ci ayant été détruit par les bâtiments de guerre covenants. Ils durent tenir leur position dans la ravine puis se replièrent au [[camp Indépendance]]. Whitcomb après avoir vu que Reach était tombée, amorça les bombes Nova pour qu'elles explosent dans 10 jours. Il organisa aussi avec ses Spartans des raids contre les Covenants. Le 23 septembre, le groupe de survivants de la [[bataille du Halo Alpha]], conduit par [[John-117]], les rejoignit après avoir capté le signal ''[[Olly Olly Oxen Free]]'' émis depuis le camp. Whitcomb écouta le Spartan John-117 pendant qu'il lui racontait tous les évènements s'étant produits depuis la destruction de la base de données de l'{{V|Circumference}} jusqu'à la capture du vaisseau amiral covenant {{V|Ascendant Justice|}} en passant le [[Halo (structure)|Halo]], [[343 Guilty Spark]] et le [[Parasite]]. John indiqua que malgré la grande présence covenante, la [[Red Team]] avait pu se réfugier dans les souterrains de la [[base CASTLE]] et Whitcomb décida d'aller les chercher malgré l'unique opposition du [[LT|lieutenant]] [[Haverson]].<ref name=OFS19 />
  
Le groupe entra ensuite dans la [[Cavern of the Crystal]] à l'aide du Spirit piloté par Polaski qui les débarqua dans la grande salle. John, Johnson, Locklear, Haverson, [[Grace-093]] et [[Anton-044]] attaquèrent par surprise les troupes covenantes, créant le chaos dans leurs rangs avant que Fred, [[Kelly]] et [[Will]], suivi d'[[Halsey]] avec le [[cristal forerunner|cristal]], ne sortent du tunnel dans lequel ils s'étaient terrés plus tôt. Alors qu'ils s'apprêtaient à fuir et étaient totalement à découvert, ils aperçurent des milliers de Covenants les encerclant depuis les galeries des niveaux supérieurs.<ref>[[Halo : Opération First Strike]], ch. 20</ref> Deux Chasseurs tirèrent, blessant superficiellement John et grièvement Kelly mais tout les autres Covenants tirèrent sur ceux-ci pour les empêcher de détruire le cristal. Le groupe fut récupéré par Polaski à bord de son Spirit mais lorsqu'ils tentèrent de sortir par le conduit d'où ils étaient venus, l'ascenseur gravitationnel du vaisseau situé au-dessus s'inversa empêchant le vaisseau de remonter mais le cristal changea de forme et devint vert et le Spirit put reprendre son trajet. Ils se rendirent ensuite vers le point de rendez-vous prévu où [[Cortana]] sortit du sous-espace après avoir hybridé l’{{V|Ascendant Justice|}} avec le navire {{V|Gettysburg}} puis ils t'entèrent de s'enfuir vers un autre système en sous-espace mais le cristal se réactiva et les envoya dans une autre dimension mais avec quatorze croiseurs covenants.<ref>[[Halo : Opération First Strike]], ch. 22</ref>
+
Le groupe entra ensuite dans la [[Cavern of the Crystal]] à l'aide du Spirit piloté par Polaski qui les débarqua dans la grande salle. John, Johnson, Locklear, Haverson, [[Grace-093]] et [[Anton-044]] attaquèrent par surprise les troupes covenantes, créant le chaos dans leurs rangs avant que Fred, [[Kelly]] et [[Will]], suivi d'[[Halsey]] avec le [[cristal forerunner|cristal]], ne sortent du tunnel dans lequel ils s'étaient terrés plus tôt. Alors qu'ils s'apprêtaient à fuir et étaient totalement à découvert, ils aperçurent des milliers de Covenants les encerclant depuis les galeries des niveaux supérieurs.<ref>[[Halo : Opération First Strike]], ch. 20</ref> Deux Chasseurs tirèrent, blessant grièvement Kelly, mais tous les autres Covenants tirèrent sur ceux-ci pour les empêcher de détruire le cristal. Le groupe fut récupéré par Polaski à bord de son Spirit mais lorsqu'ils tentèrent de sortir par le conduit d'où ils étaient venus, l'ascenseur gravitationnel du vaisseau situé au-dessus s'inversa empêchant le vaisseau de remonter, jusqu'à ce que le cristal réagisse et leur permette de reprendre leur trajet. Ils se rendirent ensuite vers le point de rendez-vous prévu où [[Cortana]] sortit du sous-espace après avoir hybridé l’{{V|Ascendant Justice|}} avec le navire {{V|Gettysburg}}, puis ils t'entèrent de s'enfuir vers un autre système en sous-espace quand le cristal se réactiva et les envoya dans une autre dimension avec quatorze croiseurs covenants.<ref>[[Halo : Opération First Strike]], ch. 22</ref>
  
===Dans le système Eridanus====
+
===Eridanus Secundus===
 
Whitcomb dirigea les opérations, et pressé de rentrer sur la [[Terre]], il voulut sauter dans le sous espace de suite. Mais les vaisseaux trop endommagés, il dut aller négocier avec le contrebandier [[Jacob Jiles]] dans le [[système Eridanus]] pour réparer ses vaisseaux. Sur le chemin du retour, John-117 détecta une masse de vaisseaux covenants préparant une attaque vers la Terre. John demande au vice-amiral la permission d’y aller pour les détruire, et dans un premier temps il refusa. Mais il finit par approuver l’[[opération : FIRST STRIKE]] de John.
 
Whitcomb dirigea les opérations, et pressé de rentrer sur la [[Terre]], il voulut sauter dans le sous espace de suite. Mais les vaisseaux trop endommagés, il dut aller négocier avec le contrebandier [[Jacob Jiles]] dans le [[système Eridanus]] pour réparer ses vaisseaux. Sur le chemin du retour, John-117 détecta une masse de vaisseaux covenants préparant une attaque vers la Terre. John demande au vice-amiral la permission d’y aller pour les détruire, et dans un premier temps il refusa. Mais il finit par approuver l’[[opération : FIRST STRIKE]] de John.
  

Version du 13 septembre 2019 à 03:00

Danforth Whitcomb
Informations
Décès :
13 septembre 2552, système Tau Ceti[1]
Sexe :
Masculin
Cheveux :
Noirs[Source manquante] (rasés)[2]
Yeux :
Noirs[2]
Affiliation :

Le vice-amiral Danforth Whitcomb était un officier supérieur de l'UNSC ayant participé à la guerre Humain contre Covenant. En 2552, il était le commandant en second des opérations de la Navy[3] et siégeait au conseil de sécurité de l'UNSC.[4]

Biographie

Chute de Reach

«

Cela fait maintenant deux heures que j'ai reçu le commandement tactique de la défense de Reach. Et je me fiche de savoir si vous êtes un Spartan ou Jésus-Christ marchant sur les eaux de la rivière Big Horn car je vous donne un ordre direct.

As of two hours ago, I have tactical command of the defense of Reach. Now, I don't care if you're a Spartan or Jesus Christ walking down the damned Big Horn River—I am giving you a direct order.

Whitcomb s'adressant au Spartan Frederic-104.[3]
»

Originaire du Texas, il s’est distingué durant ses actions sur la Nouvelle Constantinople et pendant le siège des lunes Atlas. Chaque Spartan-II a étudié ses brillantes stratégies. Il organisa la mise au point la bombe Nova, une nouvelle bombe tueuse de mondes.[2]

Lors de la chute de Reach, le 30 août 2552, il reçut le commandement tactique de la défense Reach[3] après que le QG du HighCom ait été détruit.[Source manquante] Il se mit à l'abri dans une ravine au sud-est de là où se trouvait le QG avec le reste de ses hommes et attendit l'intervention des Marines de la compagnie Charlie chargés de l'évacuer; mais ceux-ci n'arrivèrent jamais. Lorsqu'il tenta d'entrer en contact avec leur commandant, le lieutenant Jake Chapman, il tomba sur le Spartan Frederic-104 et lui ordonna d'abandonner sa mission actuelle consistant à défendre les générateurs de défense orbitale et venir le secourir. Le Spartan envoya la Team Gamma chercher Whitcomb et ses hommes et les ramener aux installations des générateurs.[3]

Arrivée des secours

«

Bienvenue dans le Camp Indépendance. Les chambres ne sont pas dignes d'un quatre étoiles… mais c'est notre foyer.

Welcome to Camp Independence. Accommodations ain't four star… but we call it home.

Whitcomb au Spartan John-117 lors de son arrivée.[2]
»

La Team Gamma et Whitcomb ne purent revenir au complexe des générateurs, celui-ci ayant été détruit par les bâtiments de guerre covenants. Ils durent tenir leur position dans la ravine puis se replièrent au camp Indépendance. Whitcomb après avoir vu que Reach était tombée, amorça les bombes Nova pour qu'elles explosent dans 10 jours. Il organisa aussi avec ses Spartans des raids contre les Covenants. Le 23 septembre, le groupe de survivants de la bataille du Halo Alpha, conduit par John-117, les rejoignit après avoir capté le signal Olly Olly Oxen Free émis depuis le camp. Whitcomb écouta le Spartan John-117 pendant qu'il lui racontait tous les évènements s'étant produits depuis la destruction de la base de données de l'UNSC Circumference jusqu'à la capture du vaisseau amiral covenant Ascendant Justice en passant le Halo, 343 Guilty Spark et le Parasite. John indiqua que malgré la grande présence covenante, la Red Team avait pu se réfugier dans les souterrains de la base CASTLE et Whitcomb décida d'aller les chercher malgré l'unique opposition du lieutenant Haverson.[2]

Le groupe entra ensuite dans la Cavern of the Crystal à l'aide du Spirit piloté par Polaski qui les débarqua dans la grande salle. John, Johnson, Locklear, Haverson, Grace-093 et Anton-044 attaquèrent par surprise les troupes covenantes, créant le chaos dans leurs rangs avant que Fred, Kelly et Will, suivi d'Halsey avec le cristal, ne sortent du tunnel dans lequel ils s'étaient terrés plus tôt. Alors qu'ils s'apprêtaient à fuir et étaient totalement à découvert, ils aperçurent des milliers de Covenants les encerclant depuis les galeries des niveaux supérieurs.[5] Deux Chasseurs tirèrent, blessant grièvement Kelly, mais tous les autres Covenants tirèrent sur ceux-ci pour les empêcher de détruire le cristal. Le groupe fut récupéré par Polaski à bord de son Spirit mais lorsqu'ils tentèrent de sortir par le conduit d'où ils étaient venus, l'ascenseur gravitationnel du vaisseau situé au-dessus s'inversa empêchant le vaisseau de remonter, jusqu'à ce que le cristal réagisse et leur permette de reprendre leur trajet. Ils se rendirent ensuite vers le point de rendez-vous prévu où Cortana sortit du sous-espace après avoir hybridé l’Ascendant Justice avec le navire UNSC Gettysburg, puis ils t'entèrent de s'enfuir vers un autre système en sous-espace quand le cristal se réactiva et les envoya dans une autre dimension avec quatorze croiseurs covenants.[6]

Eridanus Secundus

Whitcomb dirigea les opérations, et pressé de rentrer sur la Terre, il voulut sauter dans le sous espace de suite. Mais les vaisseaux trop endommagés, il dut aller négocier avec le contrebandier Jacob Jiles dans le système Eridanus pour réparer ses vaisseaux. Sur le chemin du retour, John-117 détecta une masse de vaisseaux covenants préparant une attaque vers la Terre. John demande au vice-amiral la permission d’y aller pour les détruire, et dans un premier temps il refusa. Mais il finit par approuver l’opération : FIRST STRIKE de John.

Sacrifice

Les Spartans-II ayant accompli leur mission, cherchant où s’enfuir avant la probable explosion qui allait détruire environ 200 des 500 vaisseaux sur place, Whitcomb se montra avec le cristal tant convoité par les Covenants. Pendant que John et ses camarades se mettaient a l’abri sur l'UNSC Gettysburg, l’Ascendant Justice piloté par Whitcomb et le lieutenant Elias Haverson se rapprocha du Hiérophante Inflexible qui allait exploser.

Les autres vaisseaux attirés par le cristal se rapprochèrent de lui, et donc du piège. Le Hiérophante explosa, détruisant la presque totalité des forces covenantes présentes. Whitcomb et Haverson se sacrifièrent et réussirent à porter un grand coup à l’ennemi ainsi qu'à retarder l’attaque de la Terre.

«

Écoute-moi bien maintenant, fiston. Tu te souviens de notre discussion au sujet de l'Alamo ? Tu sais que chacun de ces braves défenseurs est mort pendant le siège. Ils connaissaient les risques, mais ils ont donné un sacré coup à l'ennemi. Ce fut une défaite tactique évidente, mais également une victoire stratégique brillante. Car ils ont fait peur à l'ennemi. Cette poignée de bons soldats qui combattaient pour ce qui est juste a permis de changer les choses.

Dernières paroles de Whitcomb au Major.[7]
»

Vengeance d'outre-tombe

L'une des bombes Nova qu'il avait été contraint d'abandonner sur Reach fut récupérée par les Covenants et apportée à bord du Sublime Transcendence où elle fut activée par mégarde par un groupe d'Ingénieurs. Cette action eut pour résultat la destruction quasi-totale des flottes combinées de Righteous Purpose des séparatistes ainsi celle de leur avant-poste Joyous Exultation et sa lune Malhiem.[8]

«

This is the prototype Nova bomb, nine fusion warheads encased in lithium triteride armor. When detonated it compresses its fusionable material toneutron-star density, boosting the thermonuclear yield a hundredfold. I am Vice Admiral Danforth Whitcomb, temporarily in command of the UNSC military base Reach. To the Covenant uglies that might be listening, you have a few seconds to pray to your dammed heathen gods. You all have a nice day in hell.

Ceci est un prototype de bombe Nova. Neuf ogives à fusion enveloppées dans un blindage de lithium tritéride. Après détonation, elle comprime ses matériaux fissibles pour atteindre la densité d'une étoile à neutrons et décuplant cent fois la puissance thermonucléaire. Je suis le vice-amiral Danforth Whitcomb, commandant temporaire de Reach, la base militaire de l'UNSC. Ordures Covenantes qui m'écoutez, vous avez quelques secondes pour prier vos saletés de divinités païennes. Je vous souhaite un bon séjour en Enfer.

Message enregistré diffusé peu avant la détonation de la bombe Nova.[8]
»

Divers

  • Il portait une moustache poivre et sel.[2]

Sources


AbiadJilan al-CygniAmtowerAustenBettersBradleyDavid BrightlingJason BurtBadia CampbellCernyChoXaing ChoDaniel ClaytonPreston ColeKeith CollingwoodR. ConeyCullenJames CutterDe BlancAndrew Del RioDominiqueEllen DowskiMattius DrakeDunkirkBethany DurrunoEricTheo FigueroaRyan FrankRoland FreemontFrenchFryeJ. GarciaGerovShauna GlasgowGomezTedra GrantOscar GreysonRick HaleHallJoseph HarperHealyAki Hikowa« Hocus »Terrence HoodIglesiasJaggersJames (Infinity)Kristóf JenJenkinsYsionris JeromiJespersenJetJohnson (Spirit of Fire)JorgensonJunoJacob KeyesMiranda KeyesDale KilkinDante KirtleyKovalicKwanKwonK. LanbaRichard LashThomas LaskyHarold LewisRai LiWilliam LovellVioleta MaldiniMalikiFrancis MallardeSamuel MarcusJean MawikiziMcNallyMcRobbFranklin MendezMitchellMary MurphyW. MurrayKopano N'SingileO'NeilOnikaPascalPasqualeCarl PattersonPauleyPetersonShiela PolaskiPriselkovGail PurdyCarol « Foehammer » RawleyAlexander ReavesRemiArthur ResnickRichardsonRinkishaleRobinsonRyderCyrus ShawThom ShephardSinghElizabeth SparkHieronymus Michael StanforthBill StreeterEdgar SykesTaylorHoratio TemkinBerlin TurskGraselyn TuwaMaribeau VerediKonrad VolkovWallaceWangH. T. WardJulian WatersWilliam WebbWelkeWilliamsDanforth WhitcombWrenJoe YangYaoDmitri ZhengI. Zhou