Baselard

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Véhicules.
 Vous pouvez la compléter avec des informations tirées de Halo : Silent Storm et Halo : Divine Wind.
Baselard
S-14 Space Striker[1][2]
Ency2 Baselard (Zack Lee).jpg
Informations
Affiliation :
Longueur :
19,6 m[2]
Largeur :
14,3 m[2]
Hauteur :
5 m[2]
Masse :
45 t
Arme primaire :
2 canons rotatifs M2056 de 30 mm jumelés[1][2]
Arme secondaire :
2 nacelles lance-missiles Archer M42[1][2]
Nombre de places :
2[1] (1 pilote + 1 opérateur armement)[2]
Fabricant :

Le Baselard, formellement S-14 Space Striker, est un chasseur spatial de l'UNSC.

Entré en service dans les décennies ayant précédé l'Insurrection, le Baselard était l'un des chasseurs d'assaut les plus produits durant le XXVe siècle et est toujours employé par la Navy et l'Air Force dans de nombreuses situations après la guerre Humain contre Covenant. Cet intercepteur aux performances élevées n'avait que peu d'égaux en termes de supériorité aérienne et spatiale dans les colonies, mais fut mis à l'épreuve lors des premiers combats de la guerre contre les Covenants. Il est optimisé pour les missions d'interception à grande vitesse, aussi bien en atmosphère et que dans l'espace, grâce à un imposant statoréacteur lui offrant une puissante accélération, au détriment d'une manœuvrabilité réduite.[2] Le Baselard est armé de deux canons rotatifs jumelés et de missiles Archer. L'équipage est constitué d'un pilote et d'un officier chargé de l'armement, mais le chasseur peut être piloté à distance.[1]

En 2526, l'UNSC Vanishing Point embarquait plusieurs Baselards qui furent utilisés pour combattre des Banshees spatiaux covenants pendant l'opération : SILENT STORM.[1]

Divers[modifier]

  • Une baselarde est un type de dague utilisée durant le bas Moyen Âge, dont le nom est dérivé de la ville de Bâle (Basel en allemand).

Sources[modifier]