Mjolnir GEN1

Le WikiHalo rappelle à ses contributeurs que toute information ajoutée doit être officielle et vérifiable. Les contributions sans sources et les théories sur Halo Infinite seront rejetées.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Technologie.
La Mark VI, dernière armure largement distribuée de la première génération de Mjolnir.

Mjolnir GEN1 désigne la première génération d'armures développées par Materials Group de la Section trois de l'ONI dans le cadre du projet MJOLNIR, lancé par le docteur Catherine Halsey en parallèle du programme SPARTAN-II. Cette génération fut suivie par la Mjolnir GEN2.[1]

Historique[modifier]

Les premières études théoriques remontent à 2511, mais il semblerait que les premiers prototypes ne furent commencés qu'en 2515.[2] Le projet a porté ses fruits avec une armure complète pour la première fois en 2525, avec le modèle IV, mais n'a véritablement atteint son but initial qu'en 2552 avec le modèle V, suivi à quelques mois près du VI, dernier modèle de la génération.

Cette génération comporte les armures Mark IV, Mark V, Mark VI et Mark VII,[3] ainsi que les prototypes d'exosquelettes étudiés par l'ONI, les Mark I, Mark II et Mark III. Bien que Halsey ait souhaité abandonner la dénomination Mark lorsque du lancement de MJOLNIR, cette demande a été rejetée pour des causes administratives.[2]

Caractéristiques[modifier]

Les premières armures de la GEN1 demandaient des méthodes de productions couteuse et chaque armure devait être faite sur-mesure en fonction du Spartan la portant. Cependant, les modèles postérieurs furent standardisées et plus modulaires.[1] Elles représentent tout de même un ensemble à la modularité limitée en comparaison avec les GEN2. La techsuit servant de base commune, sur laquelle viennent se greffer les modules de blindage et de fonctionnalités, n'existe pas sous cette forme modulaire sur les modèles GEN1, où les modules sont directement intégrés à la combinaison. Faire évoluer ces armures pour suivre les dernières avancées technologiques et le développement des aptitudes des Spartans fit des GEN1 des puits de financement, dont le coût final est comparé au prix et à l'investissement en temps et ressources d'un croiseur.[4]

Variantes[modifier]

L'armure CQB, grande représentante des variantes de la GEN1.

Mark IV

Mark V

Mark VI

Sources[modifier]