Guerre civile ussan

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page contient des informations tirées de Halo : Broken Circle susceptibles de spoiler.
Consultez-la en connaissance de cause.
Guerre civile ussan
Informations
Date :
Issue :
Victoire des loyalistes ussans[2]
Faits notables :
Belligérants
Loyalistes ussans
« Greftus Faction »[1]
Forces
  • Un nombre inconnu de forces infectées
  • Un nombre réduit de navettes[3]
Commandants
Pertes

La guerre civile ussan est un conflit qui se déroula dans le monde bouclier 0673 entre les forces loyales au Kaidon Bal'tol 'Xellus et les rebelles soulevés par 'Kinsa, entre 2552 et 2553. Motivé par un état mental instable à cause de la Blood Sickness, 'Kinsa tenta de prendre le contrôle de l'installation lors de plusieurs escarmouches avant de défier le Kaidon dans un match de floatfight, qui fut interrompu par les forces covenantes séparatistes, assurant la victoire du Kaidon.

Contexte[modifier]

En -850, 400 Sangheilis menés par Ussa 'Xellus s'installèrent dans le monde bouclier 0673, fuyant la nouvellement formée Alliance Covenante.[5] Après la bataille contre ces derniers et la transformation du monde en une structure gravitant dans un champs d'astéroïdes, les Ussans restèrent isolés dans leur colonie pendant plus de 3000 ans, transformant en mythes et en légendes une grande partie de leur histoire réelle.

La population continua de croître pour atteindre 3210 habitants en 2552, répartie dans 14 sections. Une maladie, la Blood Sickness, se développa sous la gouvernance de N'Zursa 'Xellus au XXVIe siècle, rendant les infectés susceptibles à des crises de violence, une paranoïa aiguë et des hallucinations. La première vague d'infection, où les infectées se regroupèrent sous la « Greftus Faction » de l'Ussan du même nom, fut stoppée grâce à l’exécution de tous les infectés sur ordre du Kaidon, mais la maladie éclata de nouveau quelques années plus tard.[6] En 2552, l'infection s'était une nouvelle fois répandue et les infectés commencèrent à se rassembler autour d'un chef, « 'Kinsa », de son vrai nom Olsa 'Meln, qui reprit le nom de la faction précédente et se prit pour la réincarnation de 'Greftus, tout en leur promettant de rejoindre la mythique Sanghelios. Des non-infectés, voyant l'état de leur habitat se détériorer, rejoignirent également les rangs de 'Kinsa, attirés par ses promesses. Le Kaidon Bal'tol 'Xellus, ayant perdu sa femme de la maladie, concentra les efforts de la colonie sur le combat contre l'infection, mais refusa de massacrer les infectés, craignant une révolte des individus sains.[1]

Déroulement[modifier]

Début des hostilités[modifier]

Bal'tol 'Xellus, accompagné du chef de la sécurité Tirk 'Surb, du prêtre Tup'Quk, de C'tenz et de six protecteurs, interpellèrent 'Kinsa dans le Hall of Godminds dans la Section Five. 'Kinsa, le visage et les mains couverts des tissus rouges indiquant le troisième stade de la maladie, interpellait les fidèles, indiquant que la corrosion emplissait leur monde et qu'ils devaient le quitter, selon la volonté des Dieux. Il désigna également Bal'tol comme responsable de la colère divine.

Après plusieurs invectives du prêtre et de C'tenz, 'Kinsa devint agressif lorsque des accusations de cannibalismes furent jetées. Lorsque Bal'tol appela 'Kinsa par son véritable nom et tenta une nouvelle fois de le convaincre qu'il était un malade et non un prophète, Norzessa, un champion de floatfight, dégaina sa quartermoon pour le défendre. Tirk ordonna immédiatement l'arrestation des agresseurs, mais Norzessa était soutenu par quinze Sangheilis équipés d'armures et de mec-missilers, révélant que 'Kinsa s'était préparé au combat contre le Kaidon. Pendant que Tirk affrontait les renforts, Norzessa se concentra sur Bal'tol, défendu par C'tenz. Tup'Quk fut tué d'un mec-missiler au visage, et Tirk par trois autres tirs, tandis que C'tenz, armé d'une burnblade, résista contre Norzessa avec difficulté pendant que Bal'tol appelait des renforts.

L'appel donné, le Kaidon attaqua lui aussi Norzessa, le forçant à reculer, mais C'tenz fut blessé en poussant involontairement Bal'tol hors de la trajectoire d'un projectile. Un autre soldat protégea le Kaidon d'une attaque de Norzessa au prix de sa vie, permettant à Bal'tol de toucher le floatfighter à la gorge, qui continua de combattre avant que C'tenz ne tranche son bras directeur, puis le tue de deux autres coups de lame. Les renforts de Bal'tol arrivèrent alors qu'il prenait une nouvelle blessure au flanc, poussant les suivants de 'Kinsa à la retraite. Outre le Kaidon Bal'tol, la bataille n'avait laissé que deux soldats vivants chez les loyalistes et huit chez les rebelles. Bal'tol déclara que ses blessures étaient superficielles, et que si la bataille avait été glorieuse elle était une tragédie bien plus grande que ne le laissaient penser les apparences.[1]

Escarmouches[modifier]

Les rebelles prirent rapidement les Sections Two, Three, Four et Five. Cette dernière incluait non seulement le Hall of Godminds, mais aussi des réserves médicales importantes, dont un transformateur chimique ainsi que des pièces pour réparer les nombreuses machines du monde bouclier. Les loyalistes tenaient la Primary Section ainsi que les Sections Six à Fifteen. Le nombre de combats fut limité, aucune navette ne pouvant accéder aux sections sans autorisation depuis l'intérieur. L'eco-level était aussi sous le contrôle des loyalistes, mais celui-ci souffrait de nombreuses pannes non réparables sans les pièces situées dans la Section Five. Les forces de Bal'tol étaient plus nombreuses et mieux équipées que celle de 'Kinsa, notamment en vaisseaux. Une guerre d'usure s'installa alors que la colonie tombait en pièces assez rapidement.[7]

Dix cycles plus tard, six Ussans réussirent à s'enfuir des sections rebelles. Il décrivirent l'occupation violente de 'Greftus et 'Kinsa, qui obligeaient la population à les vénérer, rationnaient la nourriture, employaient la loi martiale et laissaient les infectés commettre des actes de sauvagerie. Lorsque Bal'tol envoya seize Ussans dans une navette vers la Section Two, elle fut détruite par un missiles fabriqué par les artisans de 'Kinsa, faisant reculer Bal'tol dans ses sections. Les différentes sections occupées par 'Kinsa n'avaient aucune source de nourriture autre que des synthétiseurs de protéines, mais ces derniers nécessitaient des matières premières. 'Kinsa et Bal'tol entreprirent un accord, échangeant des vivres contre des pièces de rechanges. Cependant, 'Kinsa continua d'organiser des blocus et envoya des vaisseaux s'écraser contre les sas d'accès aux différentes sections pour les condamner.

Au bout d'une demi-révolution solaire de la colonie depuis le début de la guerre (plusieurs centaines de jours), un météore frappa la Section Seven, ne touchant qu'un module de compression d'air mais mettant en évidence un dysfonctionnement des générateurs de champs répulseurs de la colonie, situés dans la Section Two. Les loyalistes ussans préparèrent un raid pour reprendre celle-ci, mais Bal'tol se montra réticent à l'idée de faire une brèche dans la structure et provoquer une décompression fatale pour les habitants. C'tenz assura qu'il connaissait un moyen de vérifier la présence de civils avant d'effectuer la brèche, convainquant Bal'tol de valider le plan, avec C'tenz à sa tête. Ce dernier refusa de laisser le Kaidon en première ligne, de peur qu'il ne meure durant l'assaut, octroyant la victoire à 'Kinsa.[3]

Assaut sur la Section Two[modifier]

Le groupe d'assaut fut constitué de Ctenz, Torren et V'ornik 'Gred. Ils utilisèrent un véhicule de maintenance pour couper le champ répulseur et transporter des éléments au niveau moléculaire[Passage confus]. Pendant ce temps, Bal'tol, accompagné de Xelq 'Tylk, utilisait un drone ainsi que les caméras de la première équipe pour superviser l'attaque. Une fois une entrée découpée, l'équipe pénétra dans la section et furent immédiatement attaqués par plusieurs Sangheilis infectés. L'un d'entre eux tua Torren d'un coup de hache dans la tête avant d'être abattu par C'tenz, mais son arme s'enraya et il fut submergé par les défenseurs de la section. V'ornik parvint à s'enfuir vers l'espace loyaliste avec leur navette, mais le propulseur de son véhicule fut touché par un tir, l'envoyant sans contrôle dans l'espace. 'Kinsa contacta Bal'tol via la camera de C'tenz, se proclamant le vrai Kaidon et lui ordonnant de se rendre, sans quoi il tuerait C'tenz, son combattant favori. Bal'tol proposa alors un match de floatfight entre dix combattants de chaque faction, le gagnant remportant le loisir de décider du destin de son adversaire. Le Kaidon attaqua l'orgueil de 'Kinsa pour le pousser à accepter, une décision validée par un prêtre proche qui déclara que les Dieux désiraient cette confrontation.

Alors que Bal'tol organisait le match de floatfight, un vaisseau approcha de la colonie. N'ayant pas le temps de s'occuper de cet imprévu, Bal'tol confia son collier à Qerspa 'Tel pour qu'il l'apporte à Xelq, lui attribuant temporairement l'autorité du Kaidon, avec pour ordre de communiquer avec le vaisseau et de le détruire si nécessaire. Depuis le vaisseau, V'ornik parvint à contacter la colonie, indiquant qu'il était accompagné de Sangheilis provenant de Sanghelios. Xelq se montra d'abord sceptique à l'évocation de la planète légendaire, mais V'ornik le persuada de les laisser approcher.[4] Le vaisseau, en provenance de Grande Bonté en proie au Grand Schisme, transportait le San'Shyuum Zo Resken et les Sangheilis, G'torik 'Klemmee, Tul 'Imjanamee et D'ero 'S'bud, ainsi que l'Huragok Sluggish Drifter. Ce dernier s'attela alors à réparer le Monitor Enduring Bias.[2]

Le match de floatfight[modifier]

Bal'tol composa son équipe selon les règles du floatfight, choisissant Z'nick 'Berda et huit autres compétiteurs plus ou moins expérimentés, et ne s'armant que des armes et armures réglementaires. Dans l'équipe adverse se trouvait le héros V'urm 'Kerdeck, armé de ses gants à pointes. C'tenz, gardé par un prêtre de 'Kinsa armé d'un burnblade, fut exposé aux participants. Lorsque 'Kinsa se présenta, il révéla que son équipe comptait onze combattants et qu'il était lui-même équipé d'un mec-missiler, une arme non autorisée. Le match commença immédiatement malgré tout.

Bal'tol et Z'nick se propulsèrent vers V'urm, le second arrivant en premier et commença le duel. V'urm frappa Z'nick au casque, le déstabilisant temporairement, mais il parvint à éviter un coup fatal. Bal'tol arriva ensuite au contact, mais ne parvint qu'à toucher le casque de V'urm, lui faisant perdre sa protection et le repoussant plus loin. Le Kaidon parvint à éviter un mec-missiler de 'Kinsa et profita de son temps de rechargement pour se repositionner et éviter la seconde salve. Un combattant de 'Kinsa tenta sans succès de s'interposer. À cet instant du match, trois patrouilleurs loyalistes étaient morts et deux affrontèrent un rebelle particulièrement grand qui élimina un des deux adversaires avant de commencer à étrangler le second. Bal'tol élimina l'étrangleur d'un coup dans la nuque, mais le sang fit glisser son arme de la main du Kaidon. Désarmé, Bal'tol décida d'aller libérer C'tenz, mais le nuage de sang l'aveugla, l'empêchant de voir arriver une attaque de V'urm.

Ce dernier était parvenu à tuer Z'nick, mais son visage couvert d'entailles et une de ses mâchoires brisée témoignait de la violence de leur affrontement. Bal'tol tenta de dévier V'urm d'un coup de pied, mais celui-ci l'agrippa pour se rapprocher et viser le cou du Kaidon avec sa lame. Bal'tol parvint à se baisser à temps, prenant une partie du coup à travers son casque. Nauséeux et ébloui, Bal'tol échoua à se préparer à l'attaque suivante de V'urm, qui visa le cou du Kaidon avec son quartermoon. Mais son attaque fut interrompue lorsque Enduring Bias, réparé par Sluggish Drifter, tira un rayon d'énergie au visage de V'urm, le carbonisant.[4] V'ornik et le Monitor interrompirent le match et tinrent les hommes de 'Kinsa en respect le temps de rapporter la situation du vaisseau covenant.

Alors que V'ornik libérait C'tenz, 'Kinsa ouvrit le feu sur le Monitor, mais ce dernier répliqua en utilisant de nouveau son rayon, d'abord contre le mec-missiler, puis contre 'Kinsa, l'éliminant. Le chef des rebelles mort, les survivants du match furent emmenés à l'infirmerie. Enduring Bias étant de nouveau opérationnel et disposant d'accès illimités à l'installation, lui ainsi que Resken, G'torik, Tul, Xelq, Sluggish Drifter et huit gardes armés se dirigèrent vers la Section Five dans une navette. Xelq déploya le Monitor avec des patrouilleurs pour qu'il pacifie les rebelles en tant que messager des Dieux. Le groupe fut rapidement confronté à des rebelles qui ouvrirent le feu avec des mec-missilers et un fusil à plasma, mais Enduring Bias utilisa un champ de force pour contrer leur attaque, laissant les deux Ussans armés de lance-roquettes répliquer.

Enduring Bias enregistra la scène et la retransmit dans tous les espaces contrôlés par les rebelles pour les inciter à se rendre. Devant le Hall of Godminds, les sculptures d'Ussa 'Xellus et de Sooln avaient été jetées au sol et les murs profanés d'inscriptions. À l'intérieur de celui-ci, le groupe fut accueilli par un feu nourri de projectiles, grenades incendiaires, javelots et tirs énergétiques. Les Ussans répliquèrent, mais Enduring Bias ordonna le cessez-le-feu pour éviter d'endommager les systèmes de l'installation plus que nécessaire, préférant éliminer lui-même les rebelles dont la majorité des survivants se rendirent. Enduring Bias désigna Tul pour récupérer l'Huragok resté dans la navette et commencer les réparations nécessaires.[2]

Conséquences[modifier]

La fin de la guerre civile marqua la fin de l'isolation des Ussans et de leur lente autodestruction, ainsi que de celle de la colonie. Grâce à l'action conjointe d'Enduring Bias et de Sluggish Drifter, la Blood Sickness fut résolue par la réparation des synthétiseurs de protéines défectueux. Bal'tol permit à son peuple de retourner sur Sanghelios et Zo Resken reçut l'offre de rester parmi eux.[2]

Note[modifier]

  1. Il est possible d'estimer les forces en présence en sachant que le Broken Circle contenait 200 habitants par section avec peu de jeunes et vieillards, à l'exception de la Combat Section qui n'en accueillait aucun et de la Primary Section qui en comptait 400. La population ussan peut donc être estimée à 2400 contre 800 partisans de 'Kinsa.

Sources[modifier]


Guerre Forerunner contre PrécurseurConflit de KradalGuerre Humain contre ForerunnerGuerre Forerunner contre ParasiteGuerre civile San'ShyuumWar of Beginnings (Guerre Prophète contre Élite)Guerres des forêts tropicalesGuerre interplanétaireGuerres d'unification BrutesGuerre Humain contre CovenantGrand SchismeBlooding Years (Guerre civile sangheilie)

BataillesOpérations militairesAutres conflits