Groupe de combat Omicron

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Groupe de combat Omicron
Informations
Vaisseau amiral :
Statut :
Détruit
Batailles :

Le groupe de combat Omicron[Note 1] (Battle group Omicron[1] ou Battlegroup Stalingrad[2] en VO) est un groupe de vaisseaux d'attaque de l'UNSC Navy.


Historique[modifier]

Il était composé de neuf[Note 2] navires et commandé par l'amiral Carl « Buster » Patterson. Son vaisseau amiral était le transporteur UNSC Stalingrad. Le 3 novembre 2552, alors qu'il stationnait à la station Tripoli, le groupe de combat fut envoyé dans le système Zêta Doradus par l'amiral de flotte Terrence Hood pour récupérer le Dr Halsey, une unité commune de Spartans-II et Spartans-III, et des technologies forerunners découvertes sur Onyx.

Première offensive[modifier]

Toutefois, avant de pouvoir mener à bien cette tâche, il dût engager la flotte covenante de Voro Nar 'Mantakree. Le groupe lança rapidement son offensive Alpha en attaquant deux destroyers covenants positionnés dans le puits de gravité de la planète. Plusieurs missiles Archer furent tirés ainsi que trois charges nucléaires qui éliminèrent un des deux vaisseaux ennemis. Le navire survivant contre-attaqua en lança des torpilles à plasma droit sur le Stalingrad qui furent interceptées par le UNSC Glasgow Kiss. Le reste du groupe utilisa ses canons à accélération magnétique à l'encontre du destroyer, lui causant suffisamment de dégâts jusqu'à ce qu'il batte en retraite. Les sept vaisseaux de l'amiral Patterson prirent en chasse le fuyard avant de s'apercevoir trop tard que vingt bâtiments de guerre covenants se dirigeaient vers eux. D'autres missiles Archers ciblèrent l'ennemi avant d'être détruits par les lasers à impulsion mais sept obus de CAM touchèrent et abattirent deux destroyers. Piégé dans le puits de gravité d'Onyx, le groupe de combat n'eut d'autre choix que de foncer vers la flotte covenante qui venait d'ouvrir le feu, espérant ainsi éviter une deuxième salve de tirs. Deux navires de l'UNSC furent annihilés et l'UNSC Iwo Jima alla percuter la flotte ennemie avant de faire exploser ses ogives nucléaires, emportant avec lui deux appareils. Tandis que les quatre derniers vaisseaux de Patterson continuaient d'accélérer autour d'Onyx, plusieurs drones attaquèrent la formation covenante, la réduisant de cinq navires.[3]

Seconde offensive[modifier]

Après s'être mis à couvert derrière la lune d'Onyx, le groupe de combat attendit que le Rôdeur UNSC Dusk ait terminé de mettre en place un champ de mines HORNET du côté de la face cachée de celle-ci. Patterson divisa par deux les quatre navires restants et ordonna un tir de CAM contre les quatorze vaisseaux covenants afin d'attirer leur attention et les faire venir jusqu'à eux. La ruse fonctionna et l'ennemi pénétra dans le champ de mines. Les détonations nucléaires oblitérèrent la majeure partie de la flotte covenante en laissant que quatre destroyers dont deux furent rapidement abattus par les CAM et les missiles Archer. Mais alors que le groupe de combat s'apprêtait à en finir avec les deux deux derniers destroyers, trente-deux de navires de guerre covenants émergèrent du sous-espace tout autour d'Omicron. Ils tentèrent désespérément de contre-attaquer mais furent vaporisés par les forces ennemies largement en surnombre.[Note 3] Le Dusk fut quant à lui capable de se dissimuler dans le champ de débris[4] et de s'en sortir.[5]


Composition[modifier]


Notes[modifier]

  1. Maladroitement traduit par bataillon Omicron dans la version française de Halo Mythos.
  2. Au chapitre 32 de Halo : Les Fantômes d'Onyx, page 441 de la version française, il est d'abord dit que le groupe de combat de l'amiral Patterson comporte huit vaisseaux puis neuf (sans compter le UNSC Dusk). La version originale indique systématiquement huit vaisseaux (toujours sans prendre en compte le UNSC Dusk).
  3. Selon Halo Mythos (p. 115) le groupe de combat Omicron aurait été détruit par les Sentinelles d'Onyx.
  4. Il n'est mentionné qu'à une seule reprise dans Halo : Les Fantômes d'Onyx (ch. 32) sans précision concernant sa classification. Il est cependant supposé qu'il s'agit d'un croiseur de classe Marathon.


Sources[modifier]


46DDakotaIndiaLeviathanMediiOmicronPhiRhinoSierra-3TangoVictoryX-ray