Groupe de combat Leviathan

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Le groupe de combat Leviathan[1] (Battlegroup Leviathan en VO) était une formation de vaisseaux de l'UNSC sous le commandement du vice-amiral Michael Stanforth en 2552. Il s'opposa aux Covenants durant la bataille de Sigma Octanus IV.


Historique[modifier]

Contexte[modifier]

En juillet 2552, l'avant-poste radar Archimedes détecta une masse anormalement élevée dans le système de Sigma Octanus IV, l'UNSC Iroquois reçut les données et le capitaine de frégate Jacob Keyes, perplexe face à cette masse inconnue, fouilla dans un journal d'astrophysique écrit par Fhajad-084. Il se rendit alors compte qu'il s'agissait de vaisseaux covenants et prévint immédiatement FleetCom. Le vice-amiral Michael Stanforth répondit à son appel et lui envoya tous les renforts disponibles mais il ne pourrait pas compter dessus dans l’immédiat à cause du temps de trajet. Il évalua ensuite le groupe de combat covenant à quatre vaisseaux et se prépara à engager le combat.[2] Grâce à une manœuvre militaire nommée boucle de Keyes, il parvint à détruire 3 des 4 vaisseaux covenants et demanda aux frégates UNSC Allegiance et UNSC Gettysburg d'intercepter le dernier vaisseau alien.[3]

Formation et bataille[modifier]

Plusieurs heures après l'attaque initiale, Michael Stanforth réunit une flotte de 48 vaisseaux pour défendre le système. Une nouvelle flotte covenante, bien plus importante que la première, fut repérée et les vaisseaux de l'UNSC se regroupèrent pour engager le combat. Le vice-amiral leur ordonna de maintenir leur position et de ne pas rompre les rangs. Les vaisseaux tirèrent de façon à envoyer deux salves sur la flotte ennemie (la première détruisant leur bouclier, la dernière les achevant), détruisant plusieurs vaisseaux covenants qui eurent le temps de riposter, la station UNSC Cradle s'interposa alors entre les vaisseaux de l'UNSC et les tirs covenants et absorba l'impact à leur place, leur permettant de tirer une seconde fois. Après la seconde salve, seul huit vaisseaux covenants avaient survécus. Les vaisseaux humains engagèrent alors le combat avec la petite flotte extraterrestre. L’Iroquois détruisit un vaisseau furtif covenant en le percutant et intercepta la transmission que le vaisseau ennemi tentait de récupérer. Un destroyer covenant s'en pris immédiatement à l’Iroquois et tous les vaisseaux de l'UNSC encore en état aidèrent le destroyer humain. La transmission s'interrompit et le vaisseau alien battit en retraite. Après la bataille, seul sept vaisseau de l'UNSC étaient encore intacts. Le groupe de combat Leviathan remporta l'une des rares victoires spatiales de l'UNSC lors de la guerre Humain contre Covenant.[4]

Le groupe de combat et l'Iroquois arrivèrent sur Reach le 12 août 2552 afin d'effectuer des réparations et de se réarmer.[1]

Composition[modifier]


Divers[modifier]

  • Le groupe de combat porte le nom de son vaisseau amiral : l'UNSC Leviathan.


Sources[modifier]


46DDakotaIndiaLeviathanMediiOmicronPhiRhinoSierra-3TangoVictoryX-ray