Eridanus Secundus

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Lieux.
 Vous pouvez la compléter avec des informations tirées de Halo : La Chute de Reach (ch. 10) et Halo : Opération First Strike (ch. 28 à 29).
Le Laden approchant d'Eridanus Secundus série animée Halo : The Fall of Reach.

Eridanus Secundus[1] est une station[2] creusée dans un astéroïde situé dans la ceinture d'astéroïdes du système Eridanus et habité par un groupe rebelle.


Historique[modifier]

Cet astéroïde de deux kilomètres de diamètre[2] devint le bastion des rebelles d'Eridanus après que leur insurrection ait été réprimée au cours de l'opération : TRÉBUCHET. Les forces rebelles restantes se cachèrent dans la ceinture d'astéroïdes et creusèrent l'un des rochers afin d'y construire une importante base depuis laquelle elles menèrent des attaques. Afin de subvenir à leurs besoins, des ravitaillements périodiques étaient effectués via des cargos civils en provenant d'Eridanus II. L'UNSC tenta en vain de découvrir l'emplacement d'Eridanus Secundus, tombant parfois dans des embuscades tendues par les rebelles.[3] L'astéroïde est un composite d'oxyde ferrique renforcé avec une couche de blindage masquée faite de titane-A, allant jusqu'à 50 centimètres d'épaisseur. Certaines sections étaient étaient dotées d'un revêtement ablatif empêchant les capteurs radar de l'UNSC et des Covenants de voir au travers. La gravité, estimée à 0,75 G,[2] était assurée par la rotation de l'astéroïde. L'aire des docks s'élevait à un kilomètre de hauteur et accueillait des centaines de vaisseaux allant de petites navettes à des vaisseaux-cargos, en passant par des corvettes de classe Mako. Tous étaient maintenus par de puissantes grues montées sur des rails et déplaçant les vaisseaux jusqu'à des portes pressurisées. Cette aire était occupée par des ouvriers, des marchands ainsi que des chariots élévateurs et trams automatisés, et était séparée de la ville par d'énormes portes de protection. Cette partie de l'astéroïde ressemblait à un canyon et le plafond était difficilement perceptible en raison de sa hauteur. La ville abritait des gratte-ciels, des tours résidentielles, des usines et un petit hôpital. Elle est également parcourue de rues et d'un système de tram-cargo pour le transport de marchandises.[4] L'astéroïde possédait un centre hydroponique.[2] Certains endroits furent réaménagés et renforcés à partir d'anciens vaisseaux. En outre, des émetteurs de radiations à neutrons furent disposés dans les astéroïdes entourant Eridanus Secundus,[5] permettant aux rebelles de simuler la présences d'armes nucléaires en cas d'attaque.[6]

Les Spartans-II s'y rendirent à deux reprises. La première fois lors de leur première mission, en septembre 2525, lorsqu'ils capturèrent le leader rebelle Robert Watts.[4] La deuxième fois, en septembre 2552, les Spartans ainsi que les survivants de Reach et du Halo Alpha s'y rendirent à bord de l'Ascendant Justice-Gettysburg afin de demander de l'aide pour des réparations avant de retourner sur Terre. Eridanus Secundus était alors dirigé par le gouverneur Jacob Jiles.[2] Une importante flotte covenante arriva peu après dans le système et massacra les rebelles qui se défendirent comme ils purent, permettant à l’Ascendant Justice-Gettysburg de fuir.[7]

Divers[modifier]

  • En 2552, malgré la destruction d'Eridanus II, les rebelles avaient toujours à leur disposition des produits de luxe.[2]


Galerie[modifier]


Sources[modifier]

  1. Halo : Opération First Strike, Sixième partie, p. 349 (2013)
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4 et 2,5 Halo : Opération First Strike, ch. 28
  3. Halo : La Chute de Reach, ch. 9
  4. 4,0 et 4,1 Halo : La Chute de Reach, ch. 10
  5. Halo : Opération First Strike, ch. 30
  6. Halo : Opération First Strike, ch. 29
  7. Halo Encyclopedia, p. 287 (2009)


Stations spatiales
Plates-formes de défense orbitale : AthènesLe CaireMalteNassauOaxaca
Stations médicales : EnduranceHopefulLockhartM2SL Recovery
Avant-postes radar : ArchimedesDemocritusFermionIo
Stations de réparation/ravitaillement : Anchor 9Anchor 10CradlePlate-forme de construction 966A (Delphi)
Stations militaires : AnvilArgent MoonCarinaeChironFathomIvanoffLisbonPlates-formes MuneraStation TellerTripoliWayward Rest
Stations rebelles : Eridanus SecundusJeffersonLes Décombres
Stations civiles : AurigaCastellanetaSpatio-dock GammaTiara
Stations humaines non-classées : Shaw Institute FacilityStation FujikawaThreshold Array
Covenantes : Grande BontéHiérophante InflexiblePlate-forme orbitale RanarumSpatioport Ap'otStation Constant SustenanceStation spatiale d'Oth Lodon