Avant-poste radar

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le [https://discord.gg/SSJtMT3 chat Discord] pour toute demande de création de compte. <noinclude>[[Catégorie:WikiHalo]]</noinclude>
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Réécriture.

Les avant-postes radar[1] ou stations de détection avancée[2] (Remote Scanning Outpost,[1] Remote Sensor Outpost,[3] Sensor Outpost[4], abrégé RSO,[5] Remote Sensing Station[2] ou encore Slipstream Space Monitoring Station[6][Note 1] en VO) sont de petites stations situées aux abords des systèmes contrôlés par l'UNSC. Ils sont généralement tenus par une petite équipe de membre de la Navy. Ils scannent l'espace lointain, le sous-espace et tout signe de phénomènes scientifiques, les pirates, les contrebandiers, et les navires covenants. Ils peuvent être munis d'un inventaire de trois sondes qui entrent en sous-espace, scannent le spectre dans son intégralité puis réémergent à leur retour pour transmettre les informations à l'avant-poste. Cependant, à cause des fluctuations du sous-espace, les sondes ne reviennent pas toujours à l'emplacement de départ et doivent être récupérées par des drones.

Ils sont tenus d'envoyer un rapport toutes les heures sur l'ensemble des activités des planètes dans le système. Ils sont également tenus de tirer déclencher l'alarme en cas de détection de toute activité suspecte dans le sous-espace. Ces stations ont une importance cruciale, puisque que les informations qu'elles transmettent permettant de lutter contre les invasions covenantes, comme sur Sigma Octanus IV ce qui mena à la bataille de Sigma Octanus IV.[1] Après ce combat, FleetCom réaffecta certains de ses meilleurs officiers dans les RSO. Une fois de plus, un avant-poste servit à empêcher l'UNSC d'être complètement pris au dépourvu comme lors de la bataille de Reach.[2]

Ils sont soumis au protocole Cole comme l'ensemble des vaisseaux et des colonies humaines et doivent activer leur autodestruction en cas de danger imminent d'invasion covenante.[1] Le personnel n'est généralement pas affecté à ces postes pour de longues périodes de temps, car ils sont considérés comme étant plutôt étroits et isolés.[7]


Avants-postes radar connus[modifier]


Notes[modifier]

  1. Traduit par station de surveillance spatiale et subspatiale de la version française de Halo : Ghosts of Onyx.


Sources[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Halo : La Chute de Reach, ch. 15
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Halo : La Chute de Reach, ch. 31
  3. Halo : La Chute de Reach, ch. 21
  4. Halo : La Chute de Reach, ch. 16
  5. Halo: Reach - We're Going Anywhere
  6. 6,0 et 6,1 Halo : Ghosts of Onyx, ch. 23
  7. Halo : La Chute de Reach, ch. 18


Stations spatiales
Plates-formes de défense orbitale : AthènesLe CaireMalteNassauOaxaca
Stations médicales : EnduranceHopefulLockhartM2SL Recovery
Avant-postes radar : ArchimedesDemocritusFermionIo
Stations de réparation/ravitaillement : Anchor 9Anchor 10CradlePlate-forme de construction 966A (Delphi)
Stations militaires : AnvilArgent MoonCarinaeChironFathomIvanoffLisbonPlates-formes MuneraStation TellerTripoliWayward Rest
Stations rebelles : Eridanus SecundusJeffersonLes Décombres
Stations civiles : AurigaCastellanetaSpatio-dock GammaTiara
Stations humaines non-classées : Lawrence Space StationShaw Institute FacilityStation FujikawaThreshold Array
Covenantes : Grande BontéHiérophante InflexiblePlate-forme orbitale RanarumSpatioport Ap'otStation Constant SustenanceStation spatiale d'Oth Lodon