Oni (jeu)

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Jaquette britannique pour PlayStation 2.
«

A dark future… An ucertain past… No one left to trust.

Tagline
»

Oni est un jeu vidéo « action anime thriller » développé par Bungie et édité par Take-Two Interactive en janvier 2001[1] sur Windows, Macintosh et PlayStation 2. Oni a été le seul jeu dont le développement fut mené par la branche californienne de Bungie Studios, Bungie West, avant sa dissolution. Il s'agit également du seul jeu de Bungie qui ne soit ni un jeu d'arcade, ni de stratégie, ni un FPS, et le seul à adopter une stylistique typée « manga » pour ses personnages.

Description[modifier]

Oni est beat 'em up et un shooter joué à la troisième personne. Le joueur peut attaquer au corps-à-corps avec des techniques d'arts martiaux et utiliser des armes à feu trouvée sur le terrain pour éliminer les nombreux ennemis pour atteindre le bout des 17 niveaux. Les objectifs sont parfois de défendre des personnages non joueurs ou d'affronter un boss. Le joueur ne peut transporter qu'une arme à la fois et les munitions peuvent se faire rare, il faut donc choisir entre une arme moins puissante mais pouvant stocker plus de munitions. Il est également possible de sacrifier un des sprays de soin sur une barre de vie déjà pleine pour gagner un boost temporairement de vitesse et de puissance.

La principale qualité donnée au jeu est sa vitesse : Oni est parfois comparé à Tomb Raider, mais avec des mouvements plus fluides et un rythme plus soutenu. Oni est parfois considéré comme un précurseur à Metal Gear Solid 2 et BloodRayne. Bungie met en avant le fait que Oni met en scène une héroïne principale sans la déunder ou la présenter comme « une bimbo ». Lorraine McLees, artiste chez Bungie Studios faisant partie de l'équipe de Chicago en charge de valider les travaux de Bungie West, raconte que Bungie West présentait systématiquement des concepts sexy pour Konoko avec des vêtements peu couvrant, qui étaient systématiquement refusés au profit de vêtement « normaux ».[1] L'esthétique « manga » du jeu est renforcée par la présence de bulles de dialogue durant les cinématiques, au lieu d'une animation de la mâchoire.

Oni Screenshot.jpg

Synopsis[modifier]

Le jeu se déroule sur Terre en 2032, alors que le monde tombe rapidement sous le contrôle du World Coalition Government (WCG). Le WCG annonce être la clé pour résoudre tous les problèmes de l'humanité, mais ressemble plus à un conglomérat laissant les pauvres dans la pauvreté et forçant les riches à abandonner leurs libertés pour conserver leur statut. Hors des grandes villes protégées par les systèmes atmosphériques, l'air est toxique et y vivre mène à une mort rapide et certaine.

Konoko est une recrue de la Technology Crimes Task Force (TCTF), une police secrète combattant les cartels de la drogue et des armes où elle a également été élevée. Sous le commandement de Terrance Griffin et du docteur Kerr, Konoko et l'androide Shinatama, dont elle ignore tout malgré leur connexion au niveau neural, sont envoyés démanteler le Syndicat, une organisation criminelle récemment arrivée sur le devant de la scène grâce à un homme surnommé Boss Muro.

Les personnages et le scénario sont largement inspirés de Ghost in the Shell de Masamune Shirow.

Développement[modifier]

En 1997, Bungie Studios prirent la décision d'augmenter leur capacité de production en ouvrant de nouveaux bâtiments à San Jose, en Californie. Afin de différencier ces locaux de ceux de Chicago, la branche californienne fut nommée Bungie West. Le premier jeu de Bungie West,[1] développé sous le nom de code Full Contact Action,[2] fut révélé à la presse en 1999 sous le nom Oni, qui serait à la fois le premier jeu d'action 3D du studio ainsi que son premier jeu pensé pour une sortie sur console (hors portages) avec la PlayStation 2, grâce au partenariat avec Take Two Entertainment signé la même année. La chronologie du développement de Oni est similaire à celle du développement de Halo : Combat Evolved.

Lors du rachat de Bungie par Microsoft en juin 2000, il fut décidé que Take Two conserverait les droits sur Oni et les jeux Myth.[1] À la fin du développement d’Oni, Bungie West fut fermé et ses développeurs retrouvèrent ceux de Chicago dans les nouveaux locaux de Bungie Studios à Seattle. Une majorité travailla sur le projet Monster Hunter avant d'être transférés sur Halo 2 à l'annulation du projet.[3]

Le développement d'Oni a été décrit par Jaime Griesemer comme « le second pire crunch de Bungie » en 2011,[4] le pire étant probablement celui du développement de Halo 2.

Sources[modifier]


MarathonMythOniDestiny
Halo
Halo : Combat EvolvedHalo 2Halo 3Halo 3 : ODSTHalo : Reach