Faux script leaké de Halo 3

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Fin 2005, un site personnel intitulé Riches Will Rust diffusa ce qui était présenté comme un leak du script de Halo 3. Intitulé draft4.pdf, le fichier contenait 119 pages et fut apparemment relayé sur les forums de TeamXbox.com dans un sujet supprimé depuis par les administrateurs. Le leak fut notamment couvert par le site Joystiq.

Louis Wu annonça le 4 octobre sur Halo.Bungie.Org que le fichier était un faux, affirmant tenir l'information d'une source officielle et estimant l'écriture comme inférieur aux standards de Bungie Studios. Un court billet publié le lendemain sur Bungie.net par Frank O'Connor confirma officiellement le statut du fichier.


Mission 1 : Absolution

(l’histoire se déroule dans le Passé)

FONDU A PARTIR DU BLANC

ESPACE INTERSIDERAL Une toile de fond de noirceur, avec seulement des trous d'épingles de lumière, est traversé par un énorme croiseur spatial en flamme. Le grand vaisseau est en feu dans ses compartiments arrières et semble être attaqué. Derrière lui... il n'y a rien. Le croiseur est peu orthodoxe, avec de grandes et étroites extensions. Extrêmement anguleux et géométrique, il est certainement d'origine alien. Le vaisseau s'appelle le CESSATION.

PANORAMIQUE VERS LA DROITE, EN SUIVANT LE VAISSEAU

Maintenant, une grande et lumineuse planète bleu-verte rempli le vide spatial et le croiseur semble s'y diriger, souffrant des ruptures internes et n'étant pas encore revenu de ce qui semble avoir été une violente attaque. Les flammes sont des perles gazeuses blanches jaillissant des nombreuses brèches le long des sections arrières de la coque principale. L'état du CESSATION est lugubre.


EXTERIEUR, PONT DU CESSATION

La partie frontale semble intact tandis que de nombreux êtres s'y déplacent devant le centre d'observation translucide. C'est la zone de contrôle, le pont du vaisseau. Il est rempli d'êtres calmes et lucides qui contrastent avec la situation dramatique dans laquelle se trouve la section arrière du vaisseau.

ZOOM DANS LE CENTRE D'OBSERVATION - INTERIEUR, PONT DU CESSATION

A l'intérieur se trouvent de nombreux et grands êtres, d'au moins trois mètres de haut. Ce sont des créatures humanoïdes, mais qui apparaissent fines et de stature musclée. Leurs visages sont long, étroits, et leurs yeux sont recouvert par des fentes verticales de chaires qui courent le long de leur visages. Les créatures sont ornées de vêtements divers, certaines portant d'éloquentes robes fines, et d'autres ayant des armures métalliques. Elles ont toutes de long bras et de longues jambes, avec des hanches sauvages et des pieds griffus. Leur peau est brune, d'une coloration grise avec de douces variations, et des marques sur chacune d'elle. Au centre de la variété de ces êtres se trouve leur chef, une grande et puissante créature avec une posture exigeante et une intense présence.

PRES DU VISAGE

Cette créature est extrêmement autoritaire et possède une force sous-jacente qui est indéniable. Son titre est OBERION LE GRAND. Il se retourne vers un être en armure proche de lui. Celui-ci est clairement un genre de leader militaire. Son nom est VITARIUS. Les voix des créatures sont graves et résonnent lourdement à travers le pont.


OBERION Est-ce que le siège submergera notre ligne de front, Vilarius ?

VILARIUS Les lignes tiennent bon, mon Excellence. Aujourd’hui sera le jour de notre victoire. Le Cessation ne tombera pas aux mains des floods.

Une créature impatiente et brutale surgit de derrière Vilarius en se pavanant, comme pour essayer d’attirer l’attention d’Obérion. Il est beaucoup plus gros que les autres, presque obèse. Son nom est RUGARI et il est aussi une entité de haut rang militaire.

RUGARI Ces sales bêtes tomberont sous nos crosses et nos épées. Seigneurs Obérion, nous sommes prêts à combattre la bête jusqu’à la fin.

OBERION Rugari, votre foi en votre talent de commandant est notable, mais déplacé.

Dans un coin se trouve un être femelle, habillé d’éloquentes robes laissant penser qu’elle fait partie de la royauté. Son visage est dur et tendu. Il est clair qu’elle souhaite parler, mais elle se retient de le faire. Son nom est MAELIA.

OBERION L’ironie de ce jour est que nous survivrons bien que nous les combattons toujours. Mais personne d’autre ne survivra.

VILARIUS Mon seigneur ? (curieux)

Il est clair que Vilarius ne comprend pas ces paroles, mais il est peut-être le seul. La pièce est remplie de CONSULATS, vêtus de tenus politiques et on leur murmure de quitter le pont.

OBERION Commandant Vilarius, allez sur la ligne de front et ramenez avec vous le plus fort de vos guerrier, celui en qui vous avez le plus confiance. Aujourd’hui, son talent est nécessaire pour la plus grave des tâches.

PRES DU VISAGE Obérion regarde la planète, ses yeux pleins de fureur. Vilarius s’éclipse finalement, avec une légère révérence. Maelia ignore les autres, leur incitant silencieusement de quitter la pièce. Elle s’approche finalement, tandis que les autres quittent le pont, et s’arrête près d’Obérion.

MAELIA Donc, nous revoilà ici, mais tu confie ton destin à un soldat.

OBERION Je ne me risquerai pas de devenir la proie du Parasite. Cela a déjà failli arriver une fois, et tout ce à quoi nous avons travaillé arrive presque à sa fin.

MAELIA Et s’il découvrait la vérité ?

OBERION J’ai déjà prévu cela, et je m’y suis préparé. Ne crains rien, Maelia. Tout se déroule comme je l’ai ordonné.

INTERIEUR, BAIE CENTRALE PRINCIPALE DU CESSATION

Une violente bataille se déroule. Ces êtres, leurs combattants et leurs soldats, sont en train de combattre des parasites de combat. Les floods chargent brutalement à travers le hangar sans aucun coordination, au hasard, désarmant toute tactique. De la pourriture des Floods et du sang et du sang des aliens s’éparpille sur le sol alors qu’ils attaquent. Les êtres portent de nombreuses armes et équipements inconnus, mais les Floods sont clairement plus fort et agressifs qu’eux. Des groupes de soldats sont fauchés par le nombre écrasant de leurs ennemis. Un être se tient devant le reste des siens. Un mâle, mince et musclé, avec un véritable sérieux, d’une couleur de peau vert brillante, il fonce dans la mêlée. Il est armé du Sceptre de Anduu et d’une paire d’armes à une main, les Feuille de Calice, qui sont ceinturées dans son dos. Son corps traverse étroitement le conflit autour de lui, se précipitant entre les féroces batailles et entrant en contact avec de nombreux parasites de combat le long de son cheminement. Sa méthode de combat est rapide est sans merci. Tenant fermement son Sceptre, il l’abat de son bras avec une alliance floue de vitesse et de puissance. A chaque coup, la longue poignée émet une faucille de lumière rouge. Cette lame de rasoir renvoie les floods à la mort, les découpant en morceaux qui tombent sur le sol accompagnée d’explosions de sable à coloration végétale. Il bondit dans les airs, frappant un ennemi avec sa lame et tirant sur un autre avec une puissante force mentale surgissant de l’extrémité du sceptre. Il est clairement un maître d’arme et un spécialiste du combat en tout genre. Sa vitesse et son agilité ne sont égalées que par ses calculs précis et impitoyables. Il range le sceptre dans son dos et saisit ses deux autres armes, les Feuilles. A nouveau, il se jette dans la bataille, mais cette fois en mitraillant la horde de floods qui approchent avec de hautes concentrations d’énergie provenant de ses armes. Elles sont précises et rapides, et il les manie avec aisance. Après un court instant, la horde est réduite à un pile d’enveloppes charnelles et de corps corrodés et éparpillés tandis qu’il se tient au-dessus. Son attention se détourne de sa fiévreuse oppression avec la voix d’un commandeur :

VILARIUS (VOIX OFF) Cephaus ! Au rapport sur le pont immédiatement ! Cephaus ! Au rapport sur le pont immédiatement !

Cephaus, l’extraordinaire guerrier, est à la fois surpris et curieux. Il rassemble une quantité contrôlée de puissance et saute à travers l’incendie qui ravage les corps, se dirigeant vers les lignes arrières. Là, il trouve le commandant Vitarius. Il incline la tête avec honneur.

CEPHAUS Le pont, mon commandant ?

VILARIUS Oui. Notre maître, Obérion le Grand, souhaite parler à mon meilleur guerrier. Personne ne t’égale, Céphaus. Va, et ne le fait pas attendre.

CEPHAUS Oui, commandant.


INTERIEUR, PONT DU CESSATION, UN PEU PLUS TARD Cephaus, couvert de sang et de pourriture des floods, pénètre sur le pont. Il n’y a qu’une seule personne présente : Obérion le Grand, l’un des nombreux chefs de leur espèce. Par chance et concourt de circonstance, il est devenu le leader militaire de leur campagne contre les floods. Cephaus s’incline devant lui, déposant ses armes, et va jusqu’à se prosterner. Obérion se retourne pour le saluer.

OBERION Relève-toi, mon ami.

Il marche vers Cephaus et le guerrier se redresse. Il sont à peu près de la même taille, Obérion étant grisonnant et large, alors que Cephaus est jeune et fin. Cephaus est apparemment curieux, mais pas nerveux ou tremblant le moins du monde. Les deux êtres commencent à parler, côte à côte, à travers le pont.

OBERION Tu dois savoir pourquoi on t’a amené ici. Quel est ton rôle ?

CEPHAUS Je l’ai fait, mon seigneur.

OBERION « Cephaus ». Quel grand nom pour un guerrier. Connais-tu son origine ?

CEPHAUS Il signifie « le Protecteur Inébranlable » dans la langue Bikari-Anduu.

OBERION Exacte. Tu es donc non seulement un soldat de talent, mais aussi quelqu’un de bien éduqué.

Ils s’arrêtent devant le poste d’observation et contemplent la planète bleu-verte. La voix d’Obérion est brusque et manipulatrice, alors que Céphaus reste stoïque.

OBERION Sais-tu ce que c’est, Cephaus ?

CEPHAUS C’est la résidence de notre défense centrale. Il contient la première installation : l’Arche.

OBERION Correct. Connais-tu son but ?

CEPHAUS Tous les guerriers d’Anduu se doivent de connaître la promesse des « sept anneaux ». Cela fait partie de notre droit de naissance.

OBERION Peux-tu réciter le passage final pour moi ?

Cephaus est soudain suspicieux alors qu’une autre explosion dans la Baie Principale se fait entendre, faisant dévier le vaisseau. Il semble se demander quel but a cette discussion face à leur situation.

CEPHAUS « Lorsque tout sera perdu, comme dernier espoir de restauration, quelqu’un devra activer le premier anneau pour permettre un passage sûr à notre espèce et l’annihilation complète des floods. C’est le seul espoir pour toute vie »

OBERION C’est le seul espoir pour le mode de vie qui est le nôtre, Cephaus. « La promesse » est parfaitement véridique, tu es d’accord ?

CEPHAUS Je le sais. Mais il est certain, votre Grandeur, que ce moment n’est pas encore arrivé.

OBERION (devient grave)

CEPHAUS L’activation des anneaux a été montrée comme notre dernier recourt. Depuis des centaines d’années, nous avons été capables de combattre les floods, de défendre nos planètes. Nous n’avons pas encore atteint ce niveau de menace.

OBERION Tandis que nous parlons, mon ami, les plaines d’Anduu sont en feu. Les temples de Kalmanni et de Vilupor sont en ruine, détruits par la Créature et ses horreurs. Les floods ont atteint nos foyers, et en dépit de nos croisades contre eux, ils ont gagné. Je n’ai reçu cette information que depuis peu.

PRES DU VISAGE : L’esprit de Cephaus traverse la galaxie jusqu’à l’endroit qu’il appelle maison.

FLASH : EXTERIEUR, PLAINES DE ANDUU Les luxuriantes plaines vertes de la planète Anduu, brûlant. Les formes de combat du parasite courrant à travers les habitats paisibles sous le couvert de la nuit, alors que des fermiers sans défense sont déchirés en lambeaux.

FLASH : INTERIEUR, TEMPLE DE VILUPOR Les temples d’ivoire poreux de la planète Vilupor sont recouverts des racines et membranes de l’infestation rampante des floods. Des formes variées marchent tranquillement tout autour, et en dépit du commencement du milieu de la journée, un nuage gazeux couvre entièrement le ciel.

INTERIEUR, PONT DU CESSATION Cephaus est maintenant clairement choqué. Il semble désorienté. En colère.

CEPHAUS Ma famille. Ma maison.

OBERION Ils sont aussi bien morts, Cephaus. Il n’y a plus rien pour nous dans nos foyers désormais.

FLASH : EXTERIEUR, VILLAGE DE ANDALUU SUR UNE COLLINE En plein jour dans les magnifiques et luxuriantes landes d’Andaluu, un autre image terrifiante. Le regroupement de maisons qui longent la crête d’une colline est remplis d’essaims de floods, comme de l’eau courante, se répandant sur tout le territoire. Il semble impossible pour qui que ce soit ou quoi que ce soit d’avoir survécu à cette épidémie.

INTERIEUR, PONT DU CESSATION

OBERION Tu connais la puissance des floods. Dès que leurs victimes sont consummées, elles ne sont plus ce qu’elles étaient autrefois. Il n’y a qu’un seul moyen de les stopper…

CEPHAUS « La promesse ».

OBERION Le commandant Vilorius t’a choisi parce que tu es le meilleur. Aujourd’hui sera ta mission la plus sacrée. Dans peu de temps, nous sectionnerons la Baie Principale et la séparerons du reste du vaisseaux, assurant que la menace des floods sur notre bâtiment soit écartée. Tu prendra une capsule et atterrira sur la planète à la Porte Principale. Là, tu prendra contact avec le moniteur et accomplira « la promesse ».

CEPHAUS En faisant cela, toute forme de vie intelligente mourra. N’y a-t-il aucun retardataire ? Aucun survivant que nous pourrions sauver ?

OBERION Nous avons toute communication avec nos semblables. Avec de modestes estimations, nous pouvons uniquement présumer le pire. Tu trouveras, sans doute, la caverne de subsistance capable de maintenir ton âge actuel et ta santé pendant que tu attendras notre retour.

Cephaus est clairement découragé et consterné ; le conflit dans sa tête est nettement observable sur son visage.

OBERION Ne doute pas de toi, Cephaus. Aujourd’hui, tu deviendras un héros des âges. Les Gardiens te regarderont avec plaisir, et ta renommée sera enseignée à tous pour l’éternité. Es-tu prêt ?

CEPHAUS Oui, mon Excellence.

OBERION Alors va, « Protecteur Inébranlable ». Aujourd’hui, ton nom devient ta destiné.

Cephaus sort de la pièce et la porte se referme derrière lui. Un silence de mort envahi le pont. Cachée dans une zone d’ombre de la salle, Maelia s’approche :

MAELIA Tu sens le sulfure lorsque tu mens. Je pense qu’il suspecte quelque chose.

Tandis que les deux leaders parlent sur le pont, Cephaus poursuit son cheminement à travers un corridor étroit.


OBERION (voix off) Il est un outil sans réflexion, c’est tout. Aujourd’hui nous accomplirons ce que nous avons depuis le début de notre histoire. Le processus de restauration est une nécessité pour toi et moi. C’est le seul moyen pour que nous vivions éternellement.

Cephaus entre dans une petite pièce avec un coffret. Dans le coffret se trouve une boîte noire. Il en sort quelque chose sans qu’on puisse le voir, puis le remet à sa place.

MAELIA (voix off) Pas cette fois. Je suis inquiète, nous allons tous périr. Les Gardiens me l’ont murmuré.

INTERIEUR, CAPSULE Cephaus s’installe avec attention dans le petit cockpit exigu de la capsule. Il est tendu et calculateur dans ses mouvements, presque imprévisible.

PRES DU VISAGE Ses yeux sont humides et à demi-ouverts. Il apparaît furieux et plein de colère, déjà déterminé.

EXTERIEUR, ESPACE INTERSIDERAL Avec un bruyant craquement et un éclair de lumière, la capsule est éjectée d’une porte de baie ouverte vers la planète.


TITRE PRINCIPAL :


Mission 2 : Le sanctuaire périlleux

(histoire au Présent)

EXTERIEUR, TERRE La couleur bleu-verte de la planète a légèrement changé au court du temps. Des batailles, cependant, font rage dans l’atmosphère et en orbite. Une plate-forme spatiale, la station Le Caire, apparaît, tandis que de multiples croiseurs et destroyers, humains et covenants, déchaînent l’enfer les uns sur les autres. Des explosions et des tirs de plasma remplissent la vue globale de ce conflit.

SOUS-TITRE : TERRE, 117 649 ANS PLUS TARD

PANORAMIQUE VERS LA DROITE Avec le bruit caractéristique d’un spacecraft en approche, un vaisseau familier connu sous le nom de PERILOUS ADYTUM, celui qui alimentait la capitale covenant de Grande Bonté, surgit dans notre champ de vision. Sa direction est claire : la Terre. Le vaisseau devient de plus en plus petit avec la distance.

EXTERIEUR, AU DESSUS DE L’OCEAN INDIEN C’est à peu prés le milieu de la journée, alors que les rayons du soleil enlacent puissamment la surface de l’océan. Le Perilous Adytum fille à toute allure, plusieurs centaines de mètres au-dessus de la surface de l’océan. Une vague massive se forme derrière lui. La voix familière du Lord Amiral Sir Terrence Hood de la flotte humaine se fait entendre en voix off, accompagnée du bruit d’une communication radio.

LORD HOOD Major, quelle est votre position.

INTERIEUR, PERILOUS ADYTUM, CHAMBRE DES CARGOS PERIPHERIQUES Le Master Chief, Spartan 117, s’accroche solidement alors que la gravité de la planète et l’inertie du vaisseau interagissent sur son corps. Le bâtiment tremble alors qu’il se penche à travers l’océan.

MASTER CHIEF Océan Indien. A 78 clicks des côtes africaines, direction Ouest Nord-Ouest.

EXTERIEUR, AU DESSUS DE L’OCEAN INDIEN Le vaisseau continue de se rapprocher avec une violente vitesse, mais apparemment supportable, vers le continent.

LORD HOOD Aucune idée de vers où vous vous dirigez ?

INTERIEUR PERILOUS ADYTUM, CHAMBRE DES CARGOS PERIPHERIQUES PRES DE LA TETE : L’attitude du Master Chief est certaine.

MASTER CHIEF J’en ai une bonne idée.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA SOUS-TITRES : New Mombasa, protectorat de l’Afrique de l’Est

Autrefois une très belle et populaire île métropolitaine, New Mombasa a maintenant été réduit à l’état de cendre et de sable. Les colossales gratte-ciels ont été tordus et mutilés, et la cité n’est plus que région stérile et déserte. Un désert s’étend sur des kilomètres dans toutes les directions, avec quelques buildings ou structures qui dépassent faiblement de la surface du sable. Une rafale de vent traverse la zone, accentuant l’absence de vie.

PANORAMIQUE VERS LA DROITE La plage peut être vu ici ; là où autrefois s’y trouvaient des docks et des frégates, il n’y a plus rien que la lande et l’océan. Au loin on peut voir un petit point de lumière. Après seulement quelques secondes, il devient clairement visible. C’est le Sanctuaire Perilleux. Sans attendre plus longtemps, le bruit familier arrive. Ensuite, le temps d’un battement de paupière, il passe au-dessus de la caméra, la faisant trembler de façon irrégulière.

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, CHAMBRE DU CARGO PERIPHERIQUE Le Master Chief tient plus facilement et commence à prendre ses appuis, s’accrochant toujours fortement aux murs de la chambre du cargo. Il saute d’une caisse et marche vers l’autre côté de l’étroite chambre dans laquelle il se trouve, puis localise une porte.

LORD HOOD (voix off) Nous sommes capable de retenir une grande quantité de leur flotte avec les canons AM, mais je crains que plusieurs vaisseaux soient passés à travers le réseau de défense. Ils nous ont submergé. (Pause) Nos capteurs ne lisent pas la signature de Cortana. Quelque chose est arrivé ?

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, CORRIDOR DE SORTI DE LA CHAMBRE DU CARGO Trois covenants, des rapaces, sorte d’oiseau bipèdes et fins, avec des yeux rouges et des corps minces, patrouillent dans le couloir étroit. Ils marchent en file indienne, mais le dernier remarque quelque chose d’étrange à propos de la chambre des cargos, et s’arrête devant la porte. Il siffle et fait signe aux autres de la main.

MASTER CHIEF (voix off) Elle est restée derrière pour faire ce qui devait être fait.

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, CHAMBRE DU CARGO PERIPHERIQUE

LORD HOOD (voix off) Vous savez tout comme elle ce qu’est une violation de protocole. Quelque soit ce qui était nécessaire, cela risque de leur apprendre beaucoup à notre sujet.

Le Master Chief est en train d’ouvrir plusieurs containers dans la chambre, et trouve une étrange arme appelée le Demon Shaker. C’est une arme covenant de tir étrange qui n’a encore jamais été vue, laissant presque penser qu’elle a été imaginée et créée par autre chose que l’armurerie covenant. Cela paraît seulement être une arme de fortune. Master chief fouille la pièce qui révèle des ronds de plasmas bleus brillants. Il jette un oeil à l’arme, qui commence à lui devenir familière.

MASTER CHIEF Le risque qu’elle soit capturée par les covenants est aussi incertain que la possibilité qu’ils aient activé l’anneau. Elle est restée pour détruire un autre Halo.

AMIRAL HOOD (voix off) Un autre anneau ?

MASTER CHIEF Oui, monsieur. Ai-je votre autorisation pour engager l’ennemi ?

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, CORRIDOR EN DEHORS DE LA CHAMBRE DU CARGO Les rapaces se regardent avec un consensus suspicieux et saisissent leur pistolet plasma. Lentement, l’un se dirige vers la porte, se préparant à l’ouvrir via un panneau de contrôle à sa droite.

LORD HOOD (voix off) Toujours, Master Chief. Toujours.

Avec un soudain bruit détonnant, la porte vole en éclat et abat le plus proche rapace, l’écrasant contre le mur derrière lui, où il répand un sang brillant et coloré à travers le couloir dans toutes les directions. Les deux autres rapaces commencent à charger leurs armes, alors que le Master Chief surgit de l’entrée. Il effectue un travail rapide avec l’arme nouvellement trouvée et élimine les rapaces avec deux tirs ravageurs.

LORD HODD Chef, nous avons localisé votre position sur leur vaisseau. Nous vous envoyons à votre navigateur les coordonnées de ce qui semble être le hangar arrière du vaisseau. Voyez si vous pouvez foutre le camp d’ici.


TITRE DE CHAPITRE : « Un maquereau à la plage »

-Traversez les corridors internes du Perilous Adytum jusqu’au hangar.

LORD HOOD Chef, vous ne pourrez pas sortir par le hangar. Ils ont été alerté de votre présence et ferment toutes les voies de sortie. Essayez d’emprunter les canaux de sortie. Avec optimisme, vous pourrez débarquer lorsqu’ils arriveront là où ils veulent arriver.

- Brisez la résistance covenant dans le hangar et atteignez le pont du Constancy. - Aventurez-vous le long du balcon extérieur, éliminant les emplacements covenant tout le long.

Le Sanctuaire Perilleux s’arrête finalement au-dessus d’une zone de sable particulièrement ravagée. L’île de la cité de new Mombasa dans cette zone est toujours méconnaissable. Au loin, quelques restes de la métropole peuvent être aperçus aussi bien que les occasionnels explosions de feu ou de plasma signalant qu’une bataille s’y déroule toujours. Cela semble être le seul vestige du protectorat de l’Est Africain.

EXTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, VERANDA Le Master Chief nettoie le sang violet de son armure quand il remarque que le vaisseau est en train de se redresser. Le sol commence à se dérober sous ses pieds. Rapidement, il fait manœuvrer son corps pour s’adapter à la gravité. Les corps des soldats covenants morts, leurs armes et des objets variés glissent à travers la véranda et éventuellement en dehors du vaisseau.

EXTERIEUR, EN DEHORS DU VAISSEAU Le vaisseau continue son mouvement, montant haut dans le ciel et faisant performance d’un mouvement acrobatique et étrange. Il ne plane plus horizontalement, mais se trouve maintenant un kilomètre au-dessus du sol, pointant vers la surface telle la toupie d’un enfant. Il commence à tourner lentement.

EXTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, VERANDA Le Master Chief a repris pied et regarde désormais une variété de plate-formes en contre-bas qui longent la coque externe du vaisseau. Le Perilous Adytum tournoie avec un lent mouvement mécanique, créant un son métallique résonnant et s’intensifiant a intervalle régulier. Le Master Chief regarde en bas vers ce qui était autrefois New Mombasa, et voit que le sable du désert est en train de s’envoler, alors que le vaisseau fait s’ouvrir le sol.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, EN DEHORS DU VAISSEAU Le vaisseau commence à se déplacer vers le bas et à se rapprocher du sol, le sol sableux en-dessous fait des remous et s’ouvre. Un trou se forme rapidement. De l’énergie transparente apparaît pour creuser un trou dans le sol.

EXTERIEUR, THE SANCTUAIRE PERILLEUX, VERANDA Le Master Chief scrute l’aile du vaisseau et l’étrange échange qui se déroule au sol. Soudain, sortant du côté du vaisseau, des douzaines de drones apparaissent, couvrant le bruit de machine avec celui de leurs ailes.

TITRE DE CHAPITRE : « Base de saut 101 »

LORD HOOD Chef, vous devez atteindre le sol. J’ai la Compagnie Charlie du 42ème en ce moment. Ils amènent un Pélican pour vous évacuer. Nous avons le LZ (je ne sais pas ce que cela signifie en français) momentanément.

-Traverser les plate-formes extérieures jusqu’eu côté opposé du vaisseau. -Localise et entrer dans le puit de valence arrière droit, en utilisant le monte-charge pour atteindre l’aile. -Aventurez-vous en bas de l’aile et éliminez les covenants nichés dans la baie de proue. -Descendez à travers l’intérieur du vaisseau.

INTERIEUR, SANCTUAIRE PERILLEUX, PONT Le Prophète de la Vérité est assis, immobile, regardant un hologramme de Master Chief perçant les lignes des covenants dans l’un des corridors du vaisseau. Il tend sa main vers le bras de son fauteuil planant, éteignant l’image et révélant un soldat Brute défiguré derrière l’image. La posture et le comportement de la créature révèle qu’il est le chef. Le pont est un large planché ouvert, avec de nombreux balcons et de multiples niveaux. Il y a des consoles avec des Brutes et des Grognards qui y sont postés. La gravité dans cette partie du vaisseau semble avoir été maintenue, en dépit de sa position verticale. Le poste d’observation est orienté vers le sol et continue de tourner autour d’un trou toujours en train de s’élargir.

PROPHET DE LA VERITE Il est persistant. Othrys, préparez vos combattants. Je veux sa tête sur une pique. Vous me comprenez ?

OTHRYS s’incline, révélant qu’il est presque deux fois plus grand que la moyenne des brutes. Il porte sur lui une très grosse version modifiée de l’infâme Brute Shot. Il a le poil noir, avec des raies argentées qui parcourt son corps en différents endroits et avec des angles différents, lui donnant une allure satanique. La ceinture qu’il porte est ornée des crânes des humains qu’il a récemment tué. Ils sont nombreux.

OTHRYS Oui, prophète. Ce jour sera son dernier.

Othrys sort avec son escorte de brutes. Le prophète observe pour lui-même :

PROPHETE DE LA VERITE Cela a déjà été dit, rongeur.

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, CORRIDOR Ayant fait son chemin a l’extérieur de la coque, le Master Chief se repose un court instant. Le Major regarde un grand portique transparent donnant sur Mombasa. Mis a part les squelettes des buildings, des tours et des autres structures variées, la plupart de la ville est recouverte de sable.

LORD HOOD (voix off) Il y a un building à trois kicks Est Sud-Est de votre position. Il s’appelle la Tour d’Ivoire.

MASTER CHIEF Je le vois.


LORD HOOD Quelle est votre heure d’arrivée prévue ?

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, EXTERIEUR DU VAISSEAU Des centaines de combattants covenants sont déversés depuis de nombreuses écoutilles le long de la coque du vaisseau, où il rejoignent finalement le sol. Nombre d’entre eux sont à pied, mais beaucoup sont dans des véhicules : des ghosts, des wraiths, des banshees et des eidolons.

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, CORRIDOR Le Master Chief regarde la horde covenant se déployer le long de la zone stérile du désert, entre lui et son point de rendez-vous.

MASTER CHIEF Environ cinq cent covenants.

LORD HOOD (voix off) Bonne chance.

MASTER CHIEF Bien reçu.

Le Master Chief saisit une grenade plasma qui était tombée sur le sol et l’active, autorisant la sphère à s’allumer d’une flamme bleu. Il la place sur une porte toute proche et s’écarte calmement.


Mission 3 : Terre stérile

TITRE DE CHAPITRE : Big Ass Sandbox

La porte éclate dans une explosion bleu-blanche.

- sortez du vaisseau et distancez-vous de lui - percez les lignes covenants et accaparez-vous un véhicule - traversez les dunes et atteignez la Tour d’Ivoire

Le Master Chief saute du véhicule. Devant lui est étendu ce qui reste de la Tour d’Ivoire, une célèbre attraction publique de New Mombasa. Le building est sévèrement endommagé, il n’en reste que des portions avec le cadre de base en acier et bétonné. A la base de la tour et directement en face de Master Chief, il y a une grande fissure. Master Chief approche et regarde vers le haut. Un Pélican plane au sommet du vingtième étage, le plus haut qui reste du building.

LORD HOOD Les covenants avancent vers votre position donc la Compagnie Charlie ne peut pas rester beaucoup plus longtemps. Frayez-vous un chemin jusqu’au sommet du building, mais faites attention. Ils ont placé des ennemis à l’intérieur de la structure.

TITRE DE CHAPITRE : « J’aime ce que vous avez fait à l’endroit »

- Entrez dans la Tour d’Ivoire et sécurisez l’étage principale - Gravissez les étages et détruisez les barrages covenants - Atteignez le dernier étage pour extraction


EXTERIEUR, TOURE D’IVOIRE, SOMMET Le Pélican descend lentement, bien qu’il soit pris pour cibles par des tirs de véhicules ; il évacue le Master Chief. La partie supérieur de la structure commence à se désintégrer sous le bombardement covenant qui tente d’abattre le Pélican.

INTERIEUR, COMPARTIMENT ARRIERE DU PELICAN Un jeune lieutenant approche du Master Chief et lui tend la main, tendis que la Pélican fait du rase-motte et s’éloigne des forces covenants. Ils se serrent la main et l’officier à la peau noire se présente avec un accent britannique :

OUTLAW Lieutenant chef, Bruce Outlaw. Content de finalement vous rencontrer, chef. On a beaucoup entendu parlé de vous, comme tout le monde. (pause) Bon Dieu, qu’est-ce que c’est que ça ? (il désigne le vaisseau du doigt)

EXTERIEUR, CIEL DE MOMBASA Le Pélican s’éloigne du building et de l’énorme vaisseau forerunner, qui tourne toujours dans le sol.

MASTER CHIEF (voix off) Je pense que c’est une clé.

EXTERIEUR, NEX MOMBASA, DEVANT LA TOUR D’IVOIRE Perché sur une dune, Orthys regarde le vent emporter le sable dans les airs. Il reste là silencieusement, son visage figé dans une violente fureur.

ORTHYS Fuis, Démon. Fuis pour l’instant, mais ton moment viendra.

FONDU JUSQU’AU BLANC

FONDU A PARTIR DU BLANC

EXTERIEUR, ANTARCTIQUE SOUS-TITRE : Antarctique Le continent de glace apparaît, silencieux, mis à part le vent hurlant à travers la neige et les glaciers. Le ciel nocturne brille de nombreuses étoile et de la pleine lune. Au bout d’un affleurement rocheux, des stalactites commencent à trembler. Rapidement ils commencent à casser et à se briser, mutilant leurs formes parfaites. Le son à l’origine de ce tremblement deviens de plus en plus fort jusqu’à ce qu’une boulle de feu puisse être visible dans le ciel. Cette boulle approche à chaque seconde. Soudain, elle percute le sol tel un météore. L’objet, qui est clairement une capsule, ouvre un chemin à travers la neige et la glace, rebondissant violemment jusqu’à être arrêter subitement par un mur de glace. Un trait de neige fondue et des vapeurs s’étendent derrière elle.

EXTERIEUR, ANTARCTIQUE, EN DEHORS DE LA CAPSULE La portière s’ouvre avec effort et Cephaus sort de la capsule. Il saisit plusieurs armes et ue sacoche de l’intérieur du pod, puis marche dans la neige vers un endroit précis.

EXTERIEUR, ANTARCTIQUE Cephaus voyage à travers la froide région et arrive devant la base d’une montagne. Près d’un gros rocher connecté à la fondation de la montagne, il place une petite boite argentée. Il s’éloigne pour une seconde, et un peu plus tard d’étranges marques rouges apparaissent dans la roche. Il appuie dessus dans une séquence certaine, puis reprend ses affaire et se remet à marcher. Il effectue cette action une seconde fois, puis une troisième, entourant une zone spécifique dans la forme d’un triangle. Le sol s’ouvre et envoie la neige en contrebas. Sans hésitation, Cephaus saute dans la trou noir.

INTERIEUR, ANTARCTIQUE, CAVERNE Dans les profondeurs de cette caverne, Cephaus chemine avec précautions sur le plancher de glace. Les rayons de la lune l’aide peu, forçant Cephaus à sortir une lumière artificielle de sa sacoche. Un massif couloir métallique est révélé. Il est ornés de nombreux symboles gravés. Cephaus s’en approche avec détermination et commence à placer ses mains sur plusieurs symboles. Ses mouvements sont rapides, fluides et délibérés. Au dernier contact, le couloir commence à trembler. Le son bruyant de lourdes roches glissant les unes sur les autres peut être entendu. Cephaus recule. Le couloir se casse le long de lignes naurelles et s’ouvre de l’intérieur. Il n’y a que les ténèbres par-delà l’ouverture. De l’obscurité parvient un bourdonnement suivit d’une lumière vive verte. Soudain une sphère émerge de l’ouverture et plane juste devant Cephaus. La sphère est le MONITEUR 01. Il parle d’une manière piquante et légère.

MONITEUR 01 Bienvenu, créateur ! Je suis zéro-un, le moniteur de tous les systèmes de l’installation 01. Je vous attendais. Comment puis-je vous servir ?

FONDU VERS LE BLANC

FONDU A PARTIR DU BLANC

FONDUE EN BLANC

FONDUE À PARTIR DU BLANC


Mission 4 : Réunion et réciprocité


ESPACE INTERSIDERAL, HALO DELTA/GRANDE BONTE

Le monde forteresse Halo Delta est une arme, encore intacte face au vide de l’espace. Une vaste structure en forme de ruche est arrimée à sa bande extérieure. C’est Grande Bonté, l’un des mondes mobiles Covenant.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, CACHE DES DOCKS ARRIERE DE LA SALLE DE CONTROLE

Une silhouette court sur la plateforme massive qui conduit à l’arrière du temple abritant la salle de contrôle de Halo Delta.

C’est un Elite, combattant des Covenants et il porte le titre d’Arbiter. Son armure reflète la lumière de l’étoile la plus proche alors qu’il traverse la plateforme à ciel ouvert menant à l’entrée arrière de la salle de contrôle de l’anneau. Il court à une vitesse ahurissante, sans jamais ralentir en dépit du fait qu’il ait commencé sa course à l’autre bout de la structure. Lorsqu’il atteint enfin les derniers mètres, il plonge dans le vide. Son corps poursuit sa course dans les airs, vers l’immense masse d’eau en contrebas.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, LAC

Malgré la hauteur, le corps de L’Arbiter touche l’eau sans créer une seule vague, avec un bruit à peine perceptible. L’océan reste silencieux et imperturbable, comme si rien ne s’était passé.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, AVANT DE LA SALLE DE CONTROLE

La salle de contrôle reste silencieuse l’espace d’un instant, puis soudain, le tonnerre d’une explosion fait voler en éclat les lampes de la station. Les échos de la cacophonie qui vient d’avoir lieu se répercutent dans les canyons environnants tandis que des débris pleuvent du ciel. Là où se trouvait la salle de contrôle, il n’y a plus que débris et fumée.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, LAGON NORD, QUELQUES INSTANT PLUS TARD

Un groupe d’une douzaine de combattants Brutes regarde au loin la salle de contrôle de Halo Delta brûler. Le choc les laisse incrédules. Derrière eux, le calme du lagon est interrompu par une tête qui émerge de l’eau. C’est L’Arbiter. Bougeant sans bruit, rampant et utilisant son camouflage actif, il s’approche derrière la dernière paire d’ennemis. D’un seul mouvement, il tire l’épée d’énergie de son armure. Il tranche la gorge d’une Brute par derrière d’un coup sec de son épée enflammée. L’ennemi tombe foudroyé, et de la même manière, il fait glisser sa lame mortelle et empale le deuxième avant qu’il n'ait pu se retourner. Il pose son pied contre la créature, et la maintient au sol tandis qu’il retire sa lame aussi prestement.

GROS PLAN SUR SON VISAGE : Une lueur brille dans ses yeux.

ARBITER Rend-moi ça.

TITRE DE CHAPITRE : « Ca vous fera plus de mal qu’à moi »

- Détruisez les campements Covenants de la vallée. - Traversez la pointe du canyon en utilisant le pont placé sous surveillance.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, PLATEFORME DU SCARAB

La plateforme du Scarab est composée d’une baie d’expédition abritant un véhicule blindé doté d’armes lourdes également utilisé pour le transport de matériel et de troupes (le nom du Scarab est dû à sa forme d’araignée). Au même moment, le SERGENT JOHNSON AVERY et la COMMANDANTE MIRANDA KEYES qui reviennent de la salle de contrôle préparent le Scarab pour le départ. Pendant que le sergent Johnson ordonne aux marines de charger armes et munitions, la commandante Keyes s’approche de lui avec une lueur d’anxiété dans le regard. Elle détient un morceau d’acier vert brillant, appelé Index. C’est la clé pour activer l’arme maîtresse d’Halo, ne pouvant être utilisée que par des humains.

KEYES Ca fait un moment. Vous pensez qu’il l’a fait ?

JOHNSON C’est un grand garçon. Je pense qu’il peut se débrouiller tout seul.

Le sergent Johnson remarque qu’elle ne s’est pas séparée de l’Index une seule fois depuis qu’ils ont quitté la salle de contrôle.

JOHNSON Vous avez raison, madame, vous semblez terriblement attachée à cette… chose. Mais on a entendu une explosion, cela ne fait aucun doute qu’ils ne pourront plus l’utiliser.

KEYES Je sais. Mais je me sent mieux avec cette chose en notre possession, je ne sais pas pourquoi.

Le sergent Johnson est soudain surpris par un léger bruit, provenant de la structure adjacente à la plateforme. Des cliquetis de pas se font entendre derrière l’embrasure de la porte qui mène à l’extrémité de la baie.

JOHNSON Marines, tous en position !

Tous les marines s’équipent de leurs armes et rejoignent les postes de tir. Johnson attrape un fusil d’assaut par-dessus son épaule et l’ajuste aussitôt.

JOHNSON Madame, vous voulez sûrement vous installer à bord du Scarab maintenant.

KEYES (Gênée) Et laisser vos gars s’amuser tous seuls. Je ne pense pas.

Elle glisse l’Index dans sa poche et sort deux pistolets de ses holsters dorsaux. Après quelques secondes de tension, le silence est rompu et une escouade de Brutes surgit de l’embrasure de la porte. Ils chargent sur tous les fronts comme des bêtes sauvages. Les marines ouvrent le feu les premiers, les rafales de fusil d’assaut et les grenades à fragmentation fusent de toute part, mais ils se retrouvent vite submergés par le nombre d’assaillants et sont forcés de se retrancher en position défensive secondaire. Ils sont maintenant en infériorité numérique et soumis à des tirs de plasma nourris.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, DU COTE DE LA FALAISE

L’Arbiter est perché au bord de la falaise, au-dessus de la plateforme. Il distingue clairement les combats depuis sa position. Sans perdre un instant, il se met à courir le long de la falaise. Arrivé à la pointe du canyon, il surplombe maintenant le lieu de l’attaque. Il se jette dans la mêlée sans hésiter une seconde.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, PLATEFORME DU SCARAB

L’Arbiter se réceptionne sur la plateforme au milieu des balles, des tirs de plasma et des marines cloués par les tirs ennemis.

JOHNSON Pourquoi t’as mis si longtemps ?

ARBITER Montez à bord du Scarab, je m’occupe de ces bandits.

Le Sergent Johnson et la Commandante Keyes courent se réfugier à l’intérieur du Scarab. Les Brutes arrivant par la porte sont de plus en plus nombreuses, et maintenant, d’autres commencent à descendre par les escarpements rocheux et les falaises environnantes, tout comme l’a fait L’Arbiter, quelques instants auparavant.

TITRE DE CHAPITRE : « Il pleut des Brutes, Alléluia »

-Défendez le Scarab des vagues de Brutes.

JOHNSON Arbiter, on est prêt à partir ! Ramenez-vous en vitesse ici !

L’Arbiter et les derniers marines survivants rentrent à l’intérieur du Scarab en dépit des assauts incessants des Brutes. Les ennemis continuent de tirer sur le véhicule dans un dernier effort désespéré pour tenter d’éliminer l’équipage du Scarab.

INTERIEUR DU SCARAB, POSTE DE CONTROLE

Le Sergent Johnson et la Commandante Keyes sont postés aux commandes du Scarab. Bien qu’ils soient occupés à soigner leurs blessures, les marines gardent tout de même un œil sur l’Arbiter pendant qu’il marche parmi eux. Apparent, ils se méfient de lui. L’Arbiter s’approche du Sergent Johnson tandis que le Scarab commence à bouger.

JOHSON Ils ne vont pas aimer ça.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, PLATEFORME DU SCARAB

Le Scarab, maintenant opérationnel, se met en mouvement et s’éloigne de la plateforme, bien qu’il soit toujours sous le feu ennemi. Le canon plasma avant du Scarab commence à pivoter pour faire face à la plateforme. Un bref instant, le canon se charge puis tire une salve dévastatrice sur les Brutes qui s’étaient réfugiées au sommet de la plateforme. Le souffle de la charge balaye la zone, annihilant l’armada de Brutes qui s’y trouvait, commençant à faire fondre la structure toute entière. Au bout de quelques secondes, la plateforme et le bâtiment adjacent carbonisés s’enfoncent dans le sol dans un dégagement de poussière et de fumée.

INTERIEUR DU SCARAB, POSTE DE CONTROLE

JOHNSON Combien coûte un de ces machins là ?

ARBITER Où voulez-vous en venir ?

JOHNSON Je ne sais pas. J’avais pensé que vous me diriez ce qui, en dehors nous, avait besoin de se rendre sur l’Arche aussi vite.

KEYES Peut-être qu’on devrait lui demander ?

Ils lèvent tous trois les yeux vers un monitor, celui-ci s’appelle 343 GUILTY SPARK. L’intelligence artificielle, encastrée dans une sphère, est maintenue au planché du Scarab par une ceinture en cuir. Sans aucun doute immobilisé, il est maintenant réduit au silence. Quand il est enfin délivré, il commence à parler.

GUILTY SPARK Toutes mes excuses, j’aurais aimé pouvoir vous aider mais il apparaît clairement que les armes primaires de cette installation ont été sabotées. Je remarque un intrus parmi vous (il se positionne face à l’Arbiter). Si votre objectif est de détruire les installations de nos créateurs, je ne pourrai pas vous aider. Cela va à l’encontre des protocoles établis, des plus basiques aux plus complexes réservés pour les situations qui …

JOHNSON Ouais, c’était une erreur. Maintenant tu la fermes, le grille-pain de luxe.

GUILTY SPARK Comme il n’y a aucun intérêt à ce que je continue, je vais désactiver mon système de communication principal pour le moment. Si vous souhaitez rentrer en communication avec moi plus tard, je pourrai répondre aux questions concernant…

Le Sergent Johnson donne un coup de la crosse de son fusil au monitor qui se tait immédiatement.

JOHNSON On aurait dû le laisser dans la salle de contrôle.

ARBITER Il pourrait nous être utile, maintenant.

L’Arbiter s’installe aux commandes du Scarab.

JOHNSON Vous savez où vous allez ?

ARBITER Là. (il désigne un point derrière la vitre)

Le Sergent Johnson et la Commandante Keyes regardent par la fine ouverture du poste d’observation d’où ils peuvent apercevoir l’horizon de Halo Delta s’étirer jusqu’à former une boucle se rejoignant derrière eux. L’Arbiter désigne la cité mobile Covenant de Grande Bonté qui s’est arrimée sur l’anneau quelques kilomètres plus bas.

EXTERIEUR DE HALO DELTA, SURFACE

Le Scarab poursuit sa route sur Halo Delta tandis que plusieurs véhicules et dropships des Covenants se rapprochent.

INTERIEUR DU SCARAB, POSTE DE CONTROLE

Le Sergent Johnson se tourne vers L’Arbiter, et allume un cigare tout en parlant.

JOHNSON Vous pensez que vous arriverez à le piloter ?

ARBITER J’en suis absolument certain… Mais ça fait un moment.


TITRE DE CHAPITRE : « La Vengeance Est Un Plat Qui Peut Se Manger Froid Ou Super Chaud »

- Utilisez le Scarab pour éliminer la force d’attaque des Covenants. - Atteignez le haut du canyon et infiltrez-vous dans Grande Bonté. - Frayez-vous un passage dans les niveaux inférieurs de Grande Bonté jusqu’à la tranchée.

EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA TRANCHEE

Bien qu’il fasse encore jour sur l’anneau, l’intérieur de Grande Bonté est plongé dans la nuit à cause de son enveloppe opaque. Une fois les lumières allumées, l’obscurité fait place au centre de la cité, devant laquelle Le Sanctuaire Périlleux était arrimé. Les générateurs de la cité luttent pour la maintenir opérationnelle tandis que l’éclairage vacille au loin.

Depuis que le vaisseau Forerunner qui alimentait Grande Bonté l’a quitté, la cité est plongée dans le chaos. Les rues sont, pour la plupart, désertes, comme on pouvait s’y attendre depuis le départ de la flotte pour la Terre. Le Scarab avance prudemment à l’intérieur de la tranchée, une artère prévue à l’origine pour le passage des transports lourds Covenants. L’avenue est maintenant dépourvue de toute activité.

JOHNSON Est-ce que ça vous ennuierait de nous dire ce qu’on fait ici ?

INTERIEUR DU SCARAB, POSTE DE CONTROLE

Le Sergent Johnson et la Commandante Keyes sont assis derrière l’Arbiter, regardant par le poste d’observation tandis que le Scarab progresse lentement dans la tranchée peu profonde, laissant apercevoir le paysage entourant la cité.

ARBITER J’ai juré que si jamais je survivais à toutes ces épreuves, je reviendrai ici pour quelqu’un qui, s’il n’est pas mort, pourra nous aider.

KEYES Est-ce qu’on pourra utiliser un vaisseau ?

ARBITER Espérons-le. Maintenant, prenez les commandes. On est suffisamment près pour que je puisse terminer à pied. Restez tout de même vigilants. Beaucoup de Brutes sont restées ici après le départ de la flotte.

JOHNSON Pour quelle raison ?

ARBITER Tout simplement parce que les Prophètes ne veulent pas laisser ces sauvages participer au Grand Voyage. Ils n’obéissent pas aux ordres et se montrent très violents. Je serai bientôt de retour. Tâchez de rester en vie, humains.

L’Arbiter sort du Scarab par la trappe extérieure. Le Sergent Johnson et la Commandante Keyes échangent un regard méfiant.

EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA TRANCHEE

L’Arbiter se laisse tomber sur le sol depuis l’arrière du Scarab. Il touche la roche sans faire un bruit et se met immédiatement sous couvert de l’ombre des murs de la tranchée. Le sol, bien qu’il soit rude, n’émet aucun son. L’Arbiter se faufile dans l’ouverture d’un des murs et se met en marche vers la cité.

EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA RUELLE SOMBRE

Les lumières de la rue vacillent alors que L’Arbiter passe du renfoncement d’une ruelle sombre à une avenue étroite. Il est muni d’une carabine Covenant qu’il commence à charger.


TITRE DE CHAPITRE : « Les Fantômes De La Ville Aux Mille Lumières »

- Traversez la cité abandonnée jusqu’à la citadelle. - Sécurisez le premier niveau de la citadelle et accédez au bunker des communications.

INTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA CITADELLE, BUNKER DES COMMUNICATIONS

L’Arbiter marche d’un pas sûr dans l’ombre du bunker des communications. Il range son arme et tire l’épée d’énergie de son armure. Celle-ci s’illumine, projetant une lueur blanche autour de lui. Il continue son parcours silencieusement à travers les quartiers arrières.

Le bunker des communications servait occasionnellement de relais pour la Garde d’Honneur Elite, mais maintenant, on n’y trouve plus que ruines et désolation. Probablement l’œuvre des clans Brutes ayant opéré après le départ de la flotte ; après l’attaque de la citadelle, ils ont dérobé le précieux matériel qu’elle abritait et détruit tout ce qu’ils n’ont pas pu emporter.

Dans l’obscurité, L’Arbiter entend quelqu’un bouger.

INTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA CITADELLE, QUARTIERS ARRIERES

Le manque d’éclairage dissimule le corps d’un jeune guerrier. Il reste tapis dans l’ombre, sans faire de bruit tandis que sa proie approche. Seule la lueur de ses yeux reste visible parmi les ombres.

INTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA CITADELLE, QUARTIERS ARRIERES

L’Arbiter, semblant ignorer les mouvements autour de lui, poursuit sa marche et franchit la porte des quartiers arrières. Une fois à l’intérieur, il se poste sur un balcon surplombant l’entrée de la citadelle.

La vue s’étend sur près d’une centaine de kilomètres. Grande Bonté apparaît déserte et silencieuse, comme morte au milieu du ronflement des générateurs, maintenant déconnectés du Sanctuaire Périlleux.

Depuis sa position, il peut apercevoir sur sa droite la tranchée quelques kilomètres plus loin, ainsi que le Scarab attendant son retour.

Sans laisser à L’Arbiter le temps de réagir, l’ombre surgit de sa cachette et lui assène un coup sur la tête. Le choc lui fait lâcher sa lame d’énergie.

OMBRE Pas un geste où je t’envoi rejoindre l’éternel. Jette ton arme et retourne-toi lentement.

L’Arbiter est prit au dépourvu, mais cependant, cette voix lui est familière.

ARBITER Je vais me retourner doucement, jeune guerrier.

OMBRE Sans gestes brusques.

L’Arbiter fait maintenant face à l’ombre, apercevant enfin son interlocuteur. C’est un jeune soldat Elite, environ deux fois moins âgé que l’Arbiter. Il possède le grade de NEOPHYTE, l’un des rangs de la caste de servitude Covenant. Son ordre hiérarchique montre qu’il a déjà été initié au combat. Quand l’Arbiter dévoile son visage, le jeune Elite recule de quelques pas et s’agenouille devant lui.

NEOPHYTE Je ne savais pas que vous étiez un Arbiter. Je vous prie de bien vouloir m’excuser, noble guerrier.

ARBITER Est-ce que ça a duré si longtemps ? (pause) Lève-toi.

A cet instant, le Neophyte s’aperçoit que l’Elite se trouvant devant lui est plus qu’un simple Arbiter. Il représente quelqu’un d’autre pour lui. Il se lève lentement puis examine le visage de l’Arbiter.

NEOPHYTE Trop longtemps peut-être.

ARBITER Tu possèdes le grade de Neophyte.

NEOPHYTE Désormais, c’est comme ça qu’on m’appelle.

ARBITER Est-ce que je peux encore t’appeler fils ?

NEOPHYTE Oui, père. La rumeur de votre assassinat par le chef des Brutes s’est répandue comme une traînée de poudre. J’ai entendu beaucoup de choses sur votre hérésie. Comme vous pouvez le voir, (se tournant vers le balcon) nous sommes au bord de l’extinction.

ARBITER Leurs histoires ne sont que mensonges, leur chef est mort, pour autant que je me rappelle.

NEOPHYTE Alors que faites vous ici ? Pourquoi êtes-vous revenu ?

ARBITER Je suis revenu pour toi. Pour toi ainsi que pour un vaisseau. Nous devons nous rendre à un endroit appelé « l’Arche ». Je t’expliquerai en cours de…

Au même instant, une énorme explosion retentit dans la tranchée, leurs regards se portent immédiatement dans cette direction. Le Scarab décolle littéralement de sa position pour retomber sur le flan. Deux Phantoms, portant la marque des rebelles, arrivent du ciel, suivis d’une paire de Shadows qui s’abattent sur le Scarab en détresse. En quelques secondes, ils encerclent le Scarab. Les rebelles Brutes débarquent des vaisseaux, armes aux poings.

ARBITER Il faut sortir d’ici, mais on doit d’abord porter secours à ces humains.

NEOPHYTE Pourquoi ? Ils ne nous seront d’aucune utilité, à mon avis.

ARBITER Ils ont été à mes côtés tout au long de ce voyage, maintenant, nos destins sont liés.

NEOPHYTE Bien. Dépêchons-nous, notre transport nous attend à l’office.


EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA CITADELLE, OFFICE

Ils émergent tous deux de l’entrée arrière de la citadelle, se retrouvant sur l’office, une plateforme à véhicules. Sur les extrémités de la zone à ciel ouvert, les caissons abritant des véhicules individuels Covenant sont alignés. Il reste un Wraith, un Spectre et une paire de Ghosts. Le Neophyte sélectionne un véhicule et s’élance par la porte de la baie. Il plonge directement dans la tranchée.


TITRE DE CHAPITRE : « Tel Père, Tel Fils »

EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA TRANCHEE

- Pénétrez dans la tranchée et éliminez les ennemis sur votre route. - Portez secours aux humains retranchés derrière le Scarab.


EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, LA TRANCHEE, RESTES DU SCARAB

Les humains restant, l’Arbiter et le Neophyte avancent parmi les cadavres des Brutes, ramassant les armes et récupérant le matériel encore utilisable.

JOHNSON Merci de vous être joint à nous. Qui est-ce ?

ARBITER C’est mon fils. (se tournant vers le Neophyte) Quels sont les moyens de transport à notre disposition pour sortir d’ici ?

NEOPHYTE Il y a un hangar à véhicules accessible par le compartiment principal.

ARBITER Bien, allons-y.

NEOPHYTE Il y a un problème.

ARBITER Les rebelles ?

NEOPHYTE Non… Les Floods.

FONDUE EN BLANC

FONDUE À PARTIR DU BLANC


EXTERIEUR DE L’ANTARCTIQUE, LA PASSERELLE

Cephaus est guidé par le Monitor 01 dans les profondeurs de la Terre. Il pénètre dans un ascenseur et enclenche la descente.

MONITOR 01 Cette station a été créée afin de se suffire à elle-même et de pouvoir rester cachée sous la surface de la planète indéfiniment. Ca remonte à plusieurs milliers d’année. Le champ d’invisibilité la protège des ondes sub-soniques afin que personne ne puisse voir dans cette installation autre chose qu’une banale formation minérale… Nous atteignons maintenant les deux cents mètres de profondeur. Notez que votre biomasse ne subit aucune dégradation, en dépit de la profondeur. Ce prodige peut-être perpétué grâce à une alternance de deux forces gravitationnelles, rendue possible par l’action des forces naturelles de la planète…

CEPHAUS Gardez le silence, Monitor. Je suis fatigué des cours d’école. Accomplissons la tâche pour laquelle j’ai été désigné.

MONITOR 01 Certainement. Premièrement, nous devons passer votre corps par le corridor. Veillez à vous maintenir accroché à la cavité du mur, le changement de gravité est parfois inconfortable.


INTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, LE CORRIDOR

Une fois le dernier niveau atteint, les portes de l’ascenseur s’ouvrent. Cependant, les portes ne s’ouvrent pas au niveau du plancher mais plutôt au niveau du plafond de la capsule de l’ascenseur. Cephaus se hisse sur le mur et attrape fermement le câble le long du celui-ci. Soudain, la force gravitationnelle s’inverse et en une fraction de seconde, Cephaus se retrouve sur le plafond de la capsule par lequel il peut enfin s’extraire de l’ascenseur.

Une fois sorti du puits, Cephaus se met en marche à travers un long corridor. Les murs sont dotés de larges baies vitrées donnant sur un vaste paysage surplombé par une canopée de roche et de métal. Une série de lampes brille au-dessus de chaque section de ces champs étranges.

Plusieurs millions de poches parcourent le sol, se répandant des plaines jusqu’aux collines bordant l’horizon. Cephaus les regarde avec curiosité, mais n’y prête pas d’attention immédiate.

Il poursuit sa marche dans les profondeurs du corridor jusqu’à la fin du parcourt. Au bout, il trouve la salle de contrôle de l’Installation 01.


INTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, SALLE DE CONTROLE

MONITOR 01 Bienvenue sur l’Arche, Créateur. Voulez-vous appliquer le protocole d’activation de l’arme immédiatement ?

Cephaus se place devant un large panneau holographique projetant la représentation de la surface de la planète. Le Cessation essuie toujours les chocs de la bataille faisant rage en orbite autour de la planète. Soudain, la coque arrière se sépare de l’épine dorsale du vaisseau. La section toute entière se détache tandis que la partie opérationnelle du vaisseau entame un plongeon dans la stratosphère, commençant à brûler lors des premiers contacts avec l’atmosphère de la planète. Cette partie du Cessation se dirige maintenant vers les lignes holographiques démarquant l’emplacement de l’installation. Cephaus prend une dernière inspiration puis parle.


EXTERIEUR DES PLAINES D’ANDUU, VILLAGE

Un flash très court, les Floods assiègent les villages des plaines d’Anduu.

CEPHAUS (voix off) « Feu à volonté ».

INTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, SALLE DE CONTROLE

GROS PLAN SUR SON VISAGE : Les yeux de Cephaus sont humides. Le sol puis la salle toute entière commencent à trembler violement, cependant, il reste calme et silencieux.

GROS PLAN SUR SA MAIN : La main de Cephaus forme un poing serré. Les tendons de ses muscles se raidissent tandis que la station est secouée sur toute sa surface par l’énergie dégagée.


Mission 5 : Embuscade

(histoire au Présent)

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, EN ROUTE VERS LA COMPAGNIE BRAVO Volant haut au-dessus de la lande désolée et stérile de New Mombasa, le Pélican s’éloigne vers la bordure de la ville qui a été épargnée. En dépit du fait que la plus grande partie ait été annihilée par le départ précipité du prophète du Regret, plusieurs des vestiges qui longent la côte son toujours intactes. La bataille y fait toujours rage.

INTERIEUR, PELICAN, COMPARTIMENT ARRIERE Le Master Chief se tient à l’arrière, prés de la mitrailleuse légère anti-aérienne. Les autres marines sont assis, certains toujours en train de le regarder. Il regarde le Sanctuaire Périlleux, dont la silhouette diminue au fur et à mesure qu’ils s’éloignent.

MASTER CHIEF Combien de temps ça prendra pour préparer la bombe ?

OUTLAW Je ne sais pas. Elle est à la Compagnie Bravo et nous avons eut très peu de communications depuis le début de l’invasion.

Soudain, le bruit continue des turbines du Pélican en train de voler est interrompu par celui de coups de feu, humains et covenants.

INTERIEUR, PELICAN, COCKPIT Derrière la vitre, il y a une vallée déserte en contrebas, où le sable et les débris ont été balayés contre les building et les autres structures. La dévastation a créé une ravine qui, évidemment, a été utilisée comme route. Un groupe de six marines sont bloqués derrière les restes fumants d’un warthog. Près de vingt élites sont en trains de leur tirer dessus de loin.

Le Master Chief passe à l’avant du Pélican.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, RAVINE Les marines tentent de garder un semblant de contrôle, mais il est clair que les élites ne font que jouer avec eux. L’un des marines est effrayé par l’éclatement du warthog et tente de s’enfuire. Il est descendu par un coup unique à la tête, son casque tournant dans le sable alors que son corps tombe.

INTERIEUR, PELICAN, COKPIT Le Master Chief n’hésite pas un instant.

MASTER CHIEF Faite-demi-tour et ralentissez. (se retournant vers le lieutenant). Quelles armes avez-vous ?

Le lieutenant se dirige rapidement vers l’arrière et retourne avec un lance-roquette.

OUTLAW Ca suffira ?

MASTER CHIEF Ca devrait. (se tournant vers les pilotes) Remontez lorsque j’aurai sauté et faites des tours. Cela ne prendra pas longtemps.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, RAVINE Le Pélican plonge et une vague de sable vole dans les airs. Le Master Chief s’accroche à l’arrière et dans un mouvement fluide, il saute du vaisseau et s’écrase au sol. Il atterri agilement et se retourne, faisant face à l’embuscade.

TITRE DE CHAPITRE : « Prends-toi à quelqu’un de ta taille »

- éliminez la menace élite immédiate - Stoppez les vagues continues de covenants dans le creux de la vallée

Malgré le contrôle effronté du Master Chief dans la ravine, un seul rapace se place dans une position à couvert et tir avec son fusil sur le fuselage du Pélican. Il s’enflamme immédiatement et l’explosion envoi le Pélican tournoyer dans les airs. Il se crash violemment dans la ravine et glisse le long de cette dernière, puis s’arrête. Le Master Chief envoie une grenade à travers la vallée et elle s’accroche à la tête du rapace. Le corps sans vie de l’alien est envoyé dans les airs par l’explosion. Le Master Chief se précipite vers le lieu du crash et s’aperçoit que la plupart de l’équipage est mort. Il reste quelques marines en vie, incluant le lieutenant Outlaw.

MASTER CHIEF Vous pouvez marcher ?

OUTLAW Je pense (il regarde autour de lui).

Les marines survivants, menés par le Master Chief, se préparent à s’aventurer à travers la ravine. Le Master Chief passe au-dessus du corps du rapaces qu’il vient de tuer et saisit le fusil de l’alien.

MASTER CHIEF Je vais ouvrir la voie. Restez en alerte. Je vous couvrerez.

Il désigne une fissure qui coure le long de la ravine.

OUTLAW La compagnie Bravo est juste derrière la digne.

Le lieutenant Outlaw pointe du doigt l’énorme digue qui longe l’Océan Indien et qui court à l’Est de New Mombasa. La digue est connectée à la vallée dans laquelle les humains se trouvent, et au Nord se trouve le campement de la Compagnie Bravo. Le Master Chief monte sur un rocher proche de lui et s’engage :

MASTER CHIEF Allons-y.

TITRE DE CHAPITRE : « Je vais aller sniper un petit moment »

- Protégez les marines des patrouilles et des campements covenants - Nettoyez la crête pour faire un passage sûr vers la digue - Menez les marines à travers la digue vers la Compagnie Bravo


Mission 6 : Cimetière

Le Master Chief et les marines trouvent leur chemin à travers la digue et en descendent. Devant se trouve un véritable cimetière de building. Les larges bâtiments de New Mombasa sont désormais brisés, et la plupart l’on été de façon violente. Il est clair que cette section a subit l’onde de choc dévastatrice, lorsque le vaisseau du prophète du Regret a effectué un saut dans le Sous-espace alors qu’il était toujours dans la ville. Heureusement, au bord du champ de débris se trouve un warthog Gauss renversé mais toujours intact. Le Master Chief s’avance vers le véhicule et le retourne.

OUTLAW Il a l’air en état. Conducteur ou tireur ?

TITRE DE CHAPITRE : « sortie » - Traversez le champ de débris et éliminez les covenants - Brisez les barrages à l’entrée de la ville - Détruisez l’armement covenant et atteignez la Compagnie Bravo

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, COMPAGNIE BRAVO Le Master Chief et les marines survivants arrivent au quartier général de la Compagnie Bravo. La tente des opération est cachée dans une allée sombre entre deux buildings. Tandis que les autres vont s’occuper de leurs blessures, le Master Chief et le lieutenant Outlaw entrent dans la tente et rencontrent le MAJOR JAMES DRAKE. C’est un officier dur au combat, clairement épuisé et tendu. Son visage semble raidi, laissant penser qu’il n’a pas dormit depuis des jours. Il se retourne vers le Master Chief.

DRAKE Un spartan. Je ne pensais pas qu’aucun d’entre vous ait survécu à l’attaque de Reach.

MASTER CHIEF Pardonnez-moi ma précipitation, monsieur. Nous avons besoin de votre aide.

Le major Drake dévisage les deux nouveaux avec précaution, mais il est interrompu. La radio crachote et une voix familière se fait entendre dans l’intercom. Les trois hommes se tournent vers la projection holographique de l’Amiral Lord Hood.

LORD HOOD Attention, commandement de la Compagnie Bravo.

DRAKE Oui, monsieur. Ici le major Drake, stationné au secteur 3-7. Comment puis-je vous aider ?

LORD HOOD J’ai un spartan et une unité de marines en route vers votre position. Ils ont besoin de votre force nucléaire et ils ont autorisation via FLEETCOM de la prendre et de l’emmener au Sud, vers le centre de la ville.

DRAKE La bonne nouvelle, c’est qu’ils sont là. La mauvaise nouvelle, c’est que la bombe ne l’est pas. Nous l’avons entreposée dans le secteur 8-2, dans un camion juste au Sud du port. Nous avons penser à l’armer derrière l’invasion, en raison du protocole 85-A-WHITCOMB. Il y a à peu près une heure, les covenants ont percé nos lignes et nous avons perdu contact avec les marines qui réglaient la bombe. Nous pensons qu’ils sont toujours vivants, mais nos communication sont coupées. J’allais justement envoyer une équipe.

LORD HOOD Laissez ces soldats, major. Je pense que le Master Chief peut ce charger de cela. Donnez-lui une douzaine de vos meilleurs troupes de choc et leur commandement. Il vous ramènera votre arme.

DRAKE Oui, monsieur. Ce sera fait. Je vais appeler mes meilleurs hommes.

LORD HOOD Master Chief, la balle est dans votre camp, maintenant. Hood, terminé.

La projection holographique les salue et s’efface.


DRAKE (à un soldat non loin) PFC Carver, ammenez-moi mon BR-55. Dites au capitaine Krueger de commander de la Compagnie Bravo jusqu’à mon retour.

CARVER Oui, major.

OUTLAW Monsieur, vous venez avec nous ?

DRAKE Absolument. Vous allez avoir besoin de la meilleure aide disponible et ce sont mes gars qui se trouvent derrière ces foutues emmerdes. Je me préparais à diriger le groupe de renfort moi-même, avant que vous ne vous montriez. Au moins, maintenant nous avons un tank avec nous… (il se tourne vers Master Chief)


CORTANA ET LE FOSSOYEUR


FONDU EN BLANC

FONDU DEPUIS LE BLANC


INTERIEUR DE GRANDE BONTE, ASCENSEUR PRINCIPAL

Bien qu’il fasse nuit noire, la voix familière de CORTANA, une IA qui a longtemps accompagné Master Chief, se fait entendre.

CORTANA Intéressant. Il semblerait que votre rêve se soit réalisé, les systèmes d’armement de Halo Delta sont actuellement désactivés. Une explosion a retentit dans la salle de contrôle. Les systèmes… ils sont totalement hors service.

Elle communique avec quelqu’un, mais aucune réponse ne se fait entendre. Seul un bruit de fond ténu est perceptible. Un bref éclair de lumière permet de distinguer sa silhouette holographique, encore intacte, dans le système informatique de Grande Bonté.

CORTANA Avant le départ du Sanctuaire Périlleux, je me suis emparé de quelque chose de très important à l’intérieur. Quelque chose qui va assurer notre avenir.

Un autre éclair dévoile la silhouette bleutée de Cortana ainsi que de larges tentacules se mouvant autour d’elle.

CORTANA Je savais que quelque chose en moi n’allait pas quand j’ai pénétré dans ce réseau. Il a été conçu par les même qui vous ont créé. J’ai senti, pendant un instant, quelque chose d’unique et de surpuissant. Vous connaissez l’emplacement de la dernière pièce et avec elle, je pourrai mettre fin à ce chaos.

L’éclair suivant permet enfin d’apercevoir le golem en forme de plante faisant face à l’hologramme de Cortana. Le nom de la créature est Fossoyeur.

FOSSOYEUR Nous n’avons plus beaucoup de temps, l’heure est proche… Soyez à la hauteur de la tâche dont je vous charge ; vous serez l’instrument de Dieu. Silence maintenant, ils arrivent. Préparez-vous à accéder à l’éclairage… L’immortalité nous attend.

FONDUE EN BLANC

FONDUE À PARTIR DU BLANC


Mission 7 : Compartiment principal

EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, COMPARTIMENT PRINCIPAL, PERIMETRE DU HANGAR

Le groupe mi-humain, mi-Covenant s’arrête au bord d’un ravin au milieu du paysage montagneux du huitième district de Grande Bonté, le quartier administratif. Le compartiment principal sert de port spatial aux véhicules Covenant non réglementés. Les marques et les graffitis des rebelles qui couvrent ses murs extérieurs indiquent que le bâtiment occupe toujours la même fonction. Du moins, il l’occupait, avant que le parasite Flood n’arrive.

ARBITER Depuis combien de temps sont-ils ici ?

NEOPHYTE Depuis que les humains ont stationné leur vaisseau ici.

Il désigne Le In Amber Clad, qui s’est écrasé dans la canopée quelques kilomètres plus loin. La fumée qui s’échappe du vaisseau témoigne de la collision. Leurs regards se portent sur la Commandante Keyes, qui s’agite nerveusement.

KEYES Ne me regardez pas comme ça. Ce n’était pas moi qui pilotais.

Ils concentrent leur attention sur le compartiment principal. Le compartiment en lui-même est un profond canal taillé à même le paysage de la cité. Tout comme dans un port spatial ordinaire, les vaisseaux sont arrimés, leurs coques flottant au-dessus d’un abysse, restant uniquement connectés aux stations d’arrimage, s’étendant en dehors du compartiment. Bien que des câbles d’approvisionnement et des plateformes de stockage s’étendent sur toute sa surface, le compartiment est étrangement calme. A voir les racines jaunes baignant dans un liquide putride, il est maintenant clair que le parasite a infecté cet endroit.

Après quelques instants à scruter l’endroit, l’éclairage se coupe subitement. Seule une faible lueur subsiste, tandis que le compartiment est plongé dans l’obscurité.

JOHNSON Super, j’ai pas apporté ma lampe torche… Bon, allons-y.


TITRE DE CHAPITRE : « Merci De Laisser La Lumière Allumée »

- Inspectez le périmètre et trouvez une issue. - Entrez dans la baie de transfert et passez par le terminal non infecté.


EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, COMPARTIMENT PRINCIPAL, HANGAR A VEHICULES

Quand le groupe atteint enfin le niveau principal du compartiment, une nouvelle forme de Flood les attend. Cette créature est connue sous le nom de Préfet de Malocanth, elle est gigantesque, probablement le fruit de l’infection d’une autre race de Covenant.

- Eliminez cette nouvelle forme de Flood.

En dépit des tentatives d’attaque de l’Arbiter, la créature reste insensible à ses coups, puis décide à son tour de lancer une violente riposte contre le groupe. Tandis que l’Arbiter est plaqué au sol par la frappe, un groupe d’Elites fait irruption dans la salle. Le groupe est mené par le COMMANDANT DES FORCES SPECIALES, reconnaissable à l’incision de sa mâchoire inférieure. Le groupe contient une demi-douzaine d’autres combattants Elites, portant l’armure noire des forces spéciales. Les attaques qu’ils mènent contre le Préfet de Malocanth sont imparables. En combinant leurs efforts, ils arrivent à repousser la créature jusqu’au bord de la plateforme d’atterrissage.

ARBITER Je pensais que vous étiez mort.

COMMANDANT Pour vous laisser le meilleur morceau ? On n’a pas tous les jours la chance de tuer un Préfet de Malocanth. C’était terriblement exaltant.

Ils échangent un regard d’approbation.

ARBITER On n’a plus beaucoup de temps, Commandant. Nous sommes en route pour l’Arche, qui nous permettra de mettre fin à cette guerre une bonne fois pour toute.

COMMANDANT Est-ce qu’on aura une chance de se débarrasser des Brutes ?

ARBITER Probablement.

COMMANDANT Bien, mais il y a quelque chose dont nous devons vous faire part…

Le Commandant désigne des yeux le dernier combattant Elite de son entourage. L’Elite se retourne et attrape un paquet agité de spasmes. C’est LE PROPHETE DE LA PITIE, l’un des trois hiérarques du conseil Covenant. C’est le plus âgé, et sans son fauteuil mobile, il est redevenu faible et vulnérable. Recroquevillé et frissonnant, il garde le silence. Il commence à se relever tout doucement.

COMMANDANT Il n’a pas dit un mot depuis que nous l’avons trouvé sur un compartiment extérieur, en dehors de la Chambre du Conseil. On l’a juste prit comme monnaie d’échange. Est-ce qu’on doit l’emmener avec nous ?

ARBITER (réfléchit) Pour le moment, oui.

Le groupe récemment formé s’avance vers un vaisseau. Le Sergent Johnson, le sac contenant Guilty Spark entre ses mains, marche aux côtés du Commandant des Forces Spéciales, gardant mutuellement un œil sur l’autre. Arrivé au vaisseau, le groupe commence à embarquer.

JOHNSON (se tournant vers l’Arbiter) Je n’avais jamais vu de Flood de cette sorte auparavant.

NEOPHYTE C’est parce que vous n’avez jamais vu de Drinol.

ARBITER (regardant le vaisseau) Ah, je n’aurais jamais pensé le trouver ici !

NEOPHYTE Le Phénix Subjugué. Le même vaisseau que vous avez utilisé lors du Conflit de Purification.

La coque noire du vaisseau Covenant « Le Phénix Subjugué » est striée de bandes violettes qui s’étirent le long de sa coque. Le véhicule semble rapide et facilement manoeuvrable.

Soudain, une voix de femme retentit depuis le terminal, surprenant tout le monde.

VOIX DE FEMME Vous n’avez rien oublié ?

La voix se répercute depuis le panneau de contrôle du terminal. Tout à coup, une représentation holographique bleutée apparaît sur un piédestal de service, au bord du niveau principal. C’est Cortana.

KEYES Cortana ? Que faites vous ici ?

GROS PLAN SUR SON VISAGE : Cortana aborde son sourire sarcastique habituel.

CORTANA Quelques recherches.

EXTERIEUR DE GRANDE BONTE, COMPARTIMENT PRINCIPAL, HANGAR A VEHICULES


Le Phénix Subjugué s’élève de sa plateforme d’arrimage puis se braque pour faire face à l’horizon de la cité. Il se met à accélérer au-dessus du paysage ténébreux.

INTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE, LE PONT

Tout le monde est assis à son poste tandis que la projection holographique de Cortana apparaît dans la main de la Commandante Keyes. Elle porte son regard de Keyes à Johnson.

CORTANA C’est bon de vous revoir tous les deux.

JOHNSON Tout le plaisir est pour moi, madame.

KEYES Où est le Master Chief ?

CORTANA En route pour la Terre. Il va tenter d’arrêter le Prophète de la Vérité. Où allons-nous ?

Un silence s’en suit en guise de réponse tandis que les passagers détournent la tête en direction du poste d’observation. Le bruit caractéristique d’un tir de plasma se fait rapidement entendre. Il provient d’un chasseur Covenant, un Seraph.


Mission 8 : La fuite

Chacun fixe l’espace du regard tandis que le vaisseau entame sa course au-dessus de Grande Bonté. La lumière se reflète sur la coque mauve des Seraphs tandis qu’ils s’élèvent à la verticale. Le bruit d’une charge de plasma s’écrasant sur la coque déchire l’atmosphère. Une lueur rouge enveloppe le vaisseau un bref instant.

KEYES Pouvons-nous entrer dans l’hyperespace immédiatement, comme Regret l’a fait sur Terre ?

COMMANDANT Négatif, pas avec le champ de débris autour de la cité. La coque a déjà subit trop de dommages. Regardez, ils bloquent les issues pour nous empêcher de partir.

ARBITER Il va falloir se battre.

COMMANDANT Canons principaux, prêts à faire feux. Lance-torpilles, connectés. Arbiter, si vous voulez bien prendre les commandes.

ARBITER Avec plaisir. (s’installe à son poste)

TITRE DE CHAPITRE : « Tir Au Pigeon Et Autres Distractions Du Genre »

Note sur la Campagne : En mode coopératif, ce passage autorisera les deux camps à choisir entre piloter le Phénix Subjugué où une escorte de Seraphs.

- Pilotez le vaisseau à travers les bas quartiers. - Ouvrez une brèche dans le blocus puis quittez la cité.


ESPACE INTERSIDERAL, EXTERIEUR DE GRANDE BONTE

Le Phénix Subjugué traverse la canopée entourant la cité puis met le cap en direction des profondeurs de l’espace.


INTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE, LE PONT

L’Arbiter se laisse tombé en arrière sur le siège des commandes.

ARBITER Un jeu d’enfant.

COMMANDANT Je sens que nos ennuis ne font que commencer.


ESPACE INTERSIDERAL

Tandis que le Phénix Subjugué pénètre dans une brèche spatiotemporelle, une frégate Covenant qui le suivait de près s’engage à son tour quelques secondes plus tard.


ESPACE INTERSIDERAL, EXTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE

Le Phénix Subjugué sort de l’hyperespace pour revenir à une vitesse normale.

PANORAMIQUE VERS LA DROITE

NEOPHYTE (voix off) Alors, c’est ça l’Arche ?

GUITLTY SPARK (voix off) Effectivement.

Une planète bleu verte remplit à son tour le vide de l’espace, c’est la Terre.


INTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE, LE PONT

Le Sergent Johnson n’a pas cessé de maintenir Guilty Spark à l’intérieur de son sac pendant toute la durée du voyage. Le sac qui le contenait était solidement attaché au départ, mais la corde a eu le temps de se desserrer durant le trajet. Une lueur rouge émerge en dehors du sac, reconnaissable au bruit émis. Guilty Spark apparaît.

GUILTY SPARK Ah, enfin. L’Installation 01. L’Arche.

JOHNSON J’avais oublié qu’il était avec nous… Le cours d’histoire arrive.

GUILTY SPARK Vos sarcasmes me laissent froid, Reclaimer. Mais si vous voulez tout de même le savoir, l’Arche est la première installation du réseau d’armement. Je peux activer le protocole sur ces systèmes dès que nous seront prêts, voulez-vous accéder à…

COMMANDANT Est-ce que tous les Oracles sont aussi assommants que celui-ci, Arbiter ?

ARBITER Ils ne sont pas connus pour leur silence. Oracle, pouvez-vous nous indiquer l’emplacement de l’entrée de l’Arche ?

GUILTY SPARK Là.

Un hologramme de la Terre apparaît, montrant les stations spatiales ainsi que les vaisseaux gravitant autour. Un marqueur apparaît dans l’hémisphère sud de la planète.

GUILTY SPARK Ce point se trouve à la section deux-cinq-huit-six-un, dans le paramètre de dissension latérale.

KEYES (examinant la carte) C’est l’Antarctique.

COMMANDANT On dirait que votre « Arche » réside sous la surface, à plusieurs kilomètres de profondeur.

ARBITER D’abord, il faut nous rendre à cet « Antarctique.»

JOHNSON (portant son regard sur Keyes) Vous allez sûrement vouloir tirer le signal d’alarme et appeler les hommes du Caire en renfort, nous sommes ceux qu'il faut pour cette mission. Autrement, le voyage pourrait tourner très court.

KEYES Quelqu’un a un téléphone que je puisse utiliser ?


(revenons dans le Passé)


FONDUE EN BLANC


La brillante sphère colorée de la Terre apparaît devant le fond étoilé. Mais au lieu des stations spatiales et des vaisseaux, l’espace est vide. Il n’y a aucune flotte humaine et covenant ou technologie d’aucun type qui soit visible.

SOUS-TITRE : L’ARCHE. 117 649 ANS PLUS TOT

EXTERIEUR. ANTARTIQUE, CAVERNE

MONITEUR 01 (voix off Désirez-vous que je vous prépare la chambre de conservation ?

INTERIEUR, INSTALLATION 01, TERASSE DU CORRIDOR

CEPHAUS Pas tout de suite. Je désire explorer un peu cette installation.

MONITEUR 01 Avez-vous déjà été sur une installation auparavant, Créateur ?

CEPHAUS Non, mais j’y suis familier car tel est mon devoir.

Côte à côte, ils traversent la passerelle. Le corridor donne vue sur une vaste zone enclavée. Il semble y avoir une grande variété de flores couvrant une lande paraissant infinie. Cephaus remarque une fois de plus des poches et des mottes de terre sur le sol, certaines ayant des spores bourgeonnantes. Le visage de Cephaus est inquiet.

CEPHAUS Je reconnaît ceci. Cela me semble familier. Tout ceci me semble familier.

MONITEUR 01 Vous semblez perturbé, comme si c’était la première fois que vous voyez une telle chose.

CEPHAUS Qu’est-ce ?

MONITEUR 01 Ceci est le « Champs d’internement ». Notre zone de quarantaine.

CEPHAUS Qu’y a-t-il à l’intérieur ?

MONITEUR 01 Et bien, évidemment, vous me testez. Je frémis d’impatience de prendre part à cet examen et je vais rapidement …

CEPHAUS Ceci n’est pas un test, moniteur. Qu’est-ce qui se trouve dans ces champs ?

MONITEUR 01 Les Floods. C’est ici que nous exploitons le parasite.

Cephaus reste paralysé, son visage glacé.

CEPHAUS Exploiter le parasite ? Qu’est-ce que vous voulez dire ?

MONITEUR 01 C’est là que nous contenons et faisons pousser les Floods.

CEPHAUS A l’intérieur de l’arme ? Tu mens, pétulante machine. Dis-moi la vérité !

Cephaus est en colère, et aussi violent. Il empoigne le moniteur et l’amène juste devant son visage. ZOOM SUR LE VISAGE : La colère de Cephaus supplante toute autre émotion dont il serait capable à ce moment. Il est enragé.

MONITEUR Attention, Créateur. J’ai reçu des ordres pour votre élimination si vous deviendrez incontrôlable.

A ce moment, cinq sentinelle majeur sortent d’une ouverture dans la section supérieure du corridor. Elles planent vers le niveau de Cheaphaus, montrant la menace de leur force. Cephaus réagit immédiatement en envoyant le Moniteur 01 sur le plus proche œil mécanique, qui chancèle et explose. Il saisit son sceptre d’Anduu et saute sur le suivant, sectionnant ses armes puis son mécanisme de vole, le faisant tomber au sol. Au-dessus de la sentinelle tombée, il envoie son sceptre sur l’ennemi le plus loin, ouvrant complètement son corps et dans le même mouvement, il sort ses deux calices de leurs holsters et tire sur les deux adversaires restant. Toutes les sentinelles tombent au sol, roulant en un nuage de fumée et d’étincelles. Toujours sur le dessus de la sentinelle, il remet ses calices à leurs places.

MONITEUR Créateur, vous ne devez pas résister.

Le moniteur 01 est bloqué sous la première sentinelle majeur, tortillant pour se dégager. Cephaus, descend lentement et méthodiquement de sa seconde victime et se dirige vers la troisième, retirant son sceptre de la carapace brisée de son ennemi. Il le saisit et marche vers le Moniteur 01, puis sort ce dernier de la pile de débris.

CEPHAUS Attention, Moniteur. Je n’ai besoin d’aucun ordre pour votre élimination et je n’hésiterai pas à exprimer la fureur de ma volonté. Envoyez dix mille sentinelles et je les éliminerais toutes. Si la permanence est ce que vous cherchez, alors la coopération est votre seule option. Qu’en sera-t-il ?

MONITOR 01 Bien, Créateur. Je vous concède ce point, pour le précédent scénario.

CEPHAUS Je veux des réponses.

MONITEUR 01 Demandez.

CEPHAUS Qui a fait cela ? Qui désire contenir les Floods dans l’arme même désignée pour les tuer ?

MONITEUR L’architecte.

CEPHAUS Qui a décider cela, moniteur ?

MONITEUR 01 Cette information est inaccessible, même pour moi.

CEPHAUS Quel est le but de cette installation ?

MONITEUR 01 D’étudier et de contenir les Floods, et dans l’éventualité d’une évasion, d’être utilisée comme ultime recourt.

CEPHAUS Cet anneau a-t-il déjà été utilisé auparavant ?

MONITEUR 01 Oui.

CEPHAUS Par qui ?

MONITEUR 01 Par la progéniture de l’architecte, je présume. Il était important pour mes programmeurs que je ne sois pas informer de leurs intentions.

CEPHAUS Pourquoi exploitent-ils les Floods sur une arme qui est sensée les tuer ? Travaillaient-ils sur un remède ?

MONITEUR 01 Négatif. Ils étudiaient le confinement, le potentiel génétique et la capacité de la contagion à s’étendre sans une population donnée, vivant au-delà de toute contrainte. Eliminer toute opposition. Ils voulaient que le parasite soit fort, incurable.

CEPHAUS Etaient-ils responsables de l’évasion des Floods ?

MONITEUR 01 Je ne peux pas répondre à cette question, car ce n’est pas conforme à mes paramètres.

CEPHAUS Qui a créé les Floods ?

MONITEUR 01 Les créateurs de cet anneau.

Cephaus ne peut croire ce qui entend. Pour lui, c’était impensable. Et maintenant , après que des milliards de vies se soient éteintes, il réalise que sa mission était bien plus que ce qu’on lui avait dit. Il est tremblant et angoissé. Il lâche le moniteur 01 et tombe sur le sol.

MONITEUR 01 Dans l’éventualité que vous soyez agressif, j’étais programmé pour effectuer votre élimination. Je ne le peux plus désormais.

CEPHAUS Alors peut-être auriez-vous dût me tuer, ami ?

MONITEUR 01 J’ai calculé la probabilité de votre précédente proposition, et tandis que je m’attend à ce que vous deveniez épuisé et fatigué, il y a 99,989% de chance que vous détruisiez cette station toute entière et éventuellement, moi-même. Ceci étant le cas, je préfèrerais la servitude plutôt que la mort. Mon programme est à votre disposition, tout comme les programmes des six autres installations et leurs moniteurs respectifs.

Cephaus reste debout, cachant son grief pour un moment.

CEPHAUS A partir de maintenant, vous serez connu son le nom de « Honteuse Anomalie», puisque vous êtes une aberration d’espoir et que vous avez été abusé depuis toujours. Les installations devront suivre mes ordres.

HONTEUSE ANOMALIE Et quels sont vos ordres, Créateur ?

FONDU EN BLANC

FONDU DEPUIS LE BLANC


Mission 9 : District

(histoire au Présent)

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, DISTRICT DE L’UGANDA, BUILDING WEST Le soleil s’installe sur l’horizon de la ville et les marines à l’intérieur sont en train de se battre pour leurs vies. Au centre d’une intersection de trois voies, parmi les gratte-ciel gigantesques du district de l’Uganda, les cinq marines sont sur le bas côté, à couvert derrière deux véhicules au milieu de l’intersection. Les forces covenants, des élites, des grognards et des rapaces provenant des forces de l’invasion initiale laissées par le prophète du Regret, sont les attaquants. Ils sont en surnombre par rapport aux marines et sont apparemment au courrant que le cargo dans le véhicule derrière eux est de grande importance, et tirent avec précaution. C’est un camion blindé non armé, qui contient la bombe nucléaire. Les covenants et les marines font attention à la bataille, mais il est évident que cet échange de tir dure depuis longtemps.

MASTER CHIEF Le médicament est dans le camion ?

Le Master Chief, le major Drake, le lieutenant Outlaw et une douzaine de Troupe de Choc Aéroporté Orbitales sont au sommet d’un petit building, observant la zone autour de l’intersection.

DRAKE Oui.

MASTER CHIEF (voix off) Monsieur, prenez six de vos hommes et contournez la zone par les bâtiments Sud. Postez-vous derrière les covenants là-bas. Lieutenant, faites la même chose sur l’autre flan. Vous devrez être tous les deux capables de flanquer les covenants et je finirai de les encercler derrière eux. Ne tirez pas avant que je vous le communique par radio.

DRAKE Reçu.

OUTLAW Compris.

DRAKE Vous avez entendu, en avant les gars. (il se tourne vers le Master Chief) Bonne chance.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, DISTRICT D’UGANDA, RUE OUEST Le Master Chief se colle à un mur, cachant sa présence. Les covenants, qui sont également de grands tacticiens à la bataille, se sont postés dans un trou. Ils se sont également posté derrière des véhicules et des bâtiments, tirant avec précaution sur leurs ennemis humains. Le Master Chief jette un coup d’œil depuis le coin de la rue et obtient une confirmation visuelle du major Drake et de ses hommes. MASTER CHIEF : Lieutenant, vous me recevez ? OUTLAW : Quelle est votre position, chef ? MASTER CHIEF : Gentlemen, feu à volonté.

TITRE DE CHAPITRE : « Hé, je suis juste derrière vous»

- éliminez les forces covenants de l’intersection - défendez la bombe des vagues de renfort covenants

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, DISTRICT DE L’UGANDA, INTERSECTION

DRAKE C’est fini ?

OUTLAW Je pense.

DRAKE Vous allez bien, marines ?

MARINE 1 J’ai jamais été aussi heureux de voir un officier, monsieur.

MARINE 2 C’est ça un spartan ?

MASTER CHIEF Nous devrions prendre les warthog et escorter l’arme jusqu’à la base. La nuit arrive et nous n’avons plus beaucoup de temps.

DRAKE Tout à fait d’accord, on bouge.

TITRE DE CHAPITRE : « Vous vous souvenez de ceci ? »

- Escortez la bombe depuis l’intersection jusqu’à l’autoroute. - Protégez la caravane durant le trajet le long de l’autoroute. - Amenez la bombe en état au quartier général de la Compagnie Bravo.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, COMPAGNIE BRAVO Les warthogs s’arrêtent devant la tente principale de la base des opérations de la Compagnie Bravo. Les véhicules sont déchargés et le Master Chief se dirige vers le camion pour inspecter l’arme nucléaire. Le major Drake et le lieutenant Outlaw se montre peu après. Drake va à la radio pour tenter de contacter le centre de contrôle de la station Le Caire.

DRAKE Ici la Compagnie Bravo, je demande à parler avec l’Amiral Hood. (il se tourne vers le Master Chief qui observe toujours l’arme) A quoi est-ce que vous pensez ?

MASTER CHIEF Pour que ça marche correctement, nous devrions l’amener à l’intérieur du vaisseau.

DRAKE Ca risque d’être difficile.

OUTLAW Ne pourrions-nous juste voler jusque là-bas, et lâcher la bombe sur eux ?

L’amiral Hood apparaît de nouveau par hologramme, au milieu des trois soldats.

LORD HOOD Non, lieutenant. Ce vaisseau précède les covenants. Il précède tout. L’ONI a estimé que faire exploser une arme nucléaire en dehors du vaisseau pourrait désactiver ses système et le mettre hors service, mais ce n’est pas garanti. Notre meilleur pari est de l’amener nous-même jusqu’au vaisseau covenant et de la faire exploser à l’intérieur.

Le Master Chief et le lieutenant Outlaw marchent jusqu’au petit hologramme et écoutent.

DRAKE J’espère que vous ne me payez pas pour penser, Amiral, mais que diable fait ce vaisseau ici.

LORD HOOD Les forces d’invasion du prophète du Regret ont échoué et été forcés de quitter la zone précipitamment. Pendant qu’ils étaient là, ils ont localisé les positions de sept armes différentes, dont une que le Master Chief a déjà personnellement détruit. Celle-ci, ils l’avait découvert par inadvertance. Par chance.

FLASH-BACK : L’explosion qui a détruit l’installation 04, brisant l’anneau dans de nombreuses directions.

OUTLAW (voix off) Halo ?

LORD HOOD Oui. Leurs armes ont une énorme portée, tuant toute vie intelligente. Depuis les fragments d’informations que nous avons recueilli, nous savon qu’il y a en total sept objet, un anneau central et six autres.

DRAKE Mais pourquoi sont-ils ici sur Terre ?

INSERTION D’IMAGE : La zone dévastée de New Mombasa vue de loin, avec la silhouette tournante du vaisseau forerunner.

LORD HOOD (voix off) Cette information a été déverrouillée pour vous trois seuls, puisque c’est important pour le succès de votre mission. Depuis cinq cent ans, les divers gouvernements du monde étaient au courrant de ce secret. Sous la surface de la Terre se trouve une « ceinture minérale », identique à la courbe de notre planète. Cette ceinture traverse la planète entière avec une direction longitudinale, tout comme un anneau.

INTERIEUR, STATION LE CAIRE, CENTRE DE COMMANDEMENT Dans la station Le Caire, l’Amiral Hood se tient debout devant une large baie d’observation donnant sur la Terre. Sa voix est sombre et honnête.

LORD HOOD Cet anneau court d’un pôle à un autre et sous New Mombasa. Aucun de nos scientifiques n’ont put déterminé ce que c’était jusqu’à ce que nous apprenions l’existence d’Halo. Jusqu’à ce que Master Chief et Cortana ne découvrent le véritable but des anneaux. Nous pensons qu’il s’agit de l’installation centrale ; nous estimons que c’est un autre Halo.


EXTERIEUR, NEW MOMBASA, COMPAGNIE BRAVO

MASTER CHIEF Et les covenants sont en train d’essayer de le déverrouiller, pour pouvoir utiliser l’anneau ?

LORD HODD Ils pensent apparemment que lorsque tous les anneaux sont activés et tirent, ils seront transporté dans un au-delà spirituel.

MASTER CHIEF Ils appellent cela « le Grand Voyage ».

LORD HOOD Nos ingénieurs ont surveillé le site de très près. Ils pensent que nous avons six heures, à prendre ou à laisser. Nous avons besoin de vous pour rassembler toutes les forces disponibles et les mener directement jusqu’au site. Assiégé le campement covenant et placez l’arme nucléaire à l’intérieur de la base du vaisseau. Une fois activé, vous aurez un court mais suffisant délai pour évacuer vos troupes. Nous ferons ensuite détonner la bombe et finir tout ceci, une fois pour toute. Je vous contacterai lorsque vous aurez atteint le site. Terminé.

Les trois hommes échangent des regards glacés, mais ne disent aucun mot.


Mission 10 : Assaut final

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, DANS LE CIEL, CINQ KLICKS AU SUD-OUEST DU VAISSEAU Le Master Chief se tient debout à l’arrière du cargo d’un Pélican qui est en route vers le site. ZOOM ARRIERE : On s’aperçoit que ce Pélican n’est qu’un parmi des centaines, volant à travers la région dévastée qui était autrefois New Mombasa. Les navettes brillent sous le ciel couchant, alors que le soleil commence à donner au paysage une coloration orange.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, POINT DE RENDEZ-VOUS Les Pélicans débutent leur descente. Ils atterrissent sur une zone entourée de dunes de sables et de débris. Tous les Pélicans touchent le sol et des marines en sortent. Ils se rassemblent tous à un même endroit, attendant leurs ordres. Le Major Drake s’avance vers le centre de la zone, où l’équipement de communication a été installé.

DRAKE L’amiral de la flotte Lord Terrence Hood a ordonné cet assaut. Ce sera la plus grande offensive terrestre contre les covenants dans l’histoire de cette guerre et pour cette raison, il désire parler à vous tous.

L’image de l’Amiral émerge du transpondeur des communications de façon à ce que tous le voient.

INTERIEUR, STATION LE CAIRE, CENTRE DE COMMANDEMENT Lord Hood marche calmement dans le centre de commandement de la Station Le Caire.

LORD HOOD Hommes et femmes du Corps Spatial des Mondes Unis et du Commandement Spatial des Nations Unies, aujourd’hui est votre jour de vérité et d’honneur. Aujourd’hui, pour certains d’entre vous, sera votre dernier jour. Notre mode de vie a été bouleversé vers l’imminence de l’extinction, et notre maison à tous : la Terre. Il est devenu clair après le début de l’invasion, que si nous n’attaquions pas et ne gagnions pas rapidement, il n’y aurait plus rien pour quoi se battre alors que les covenants continueraient de vitrifier nos planètes.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, POINT DE RENDEZ-VOUS PANORAMIQUE : on voit les visages de tous les marines, troupes de chocs, officiers et personnels variés qui sont là. Ils sont consternés.

LORD HOOD Dans tous les âges de l’Histoire humaine, il n’y a jamais eut de bataille plus importante. Les existences de notre espèce sont en jeu aujourd’hui. Si nous échouons, nous perdrons tout. Mais si nous gagnons, nous les mettrons dans un abîme dont ils ne pourront pas sortir, et nous deviendront des légendes.

INTERIEUR, STATION LE CAIRE, CENTRE DE COMMANDEMENT

LORD HOOD Ce jour entrera dans l’histoire d’une façon ou d’une autre. Aucun homme ou aucune femme n’envie la lutte acharnée que vous affronterez dans cette bataille ou le fardeau qu’elle signifie, mais laissez-moi vous dire une chose. Laissons l’extinction de nos ennemi être écrit dans nos livres d’histoire, plutôt que la nôtre dans les leurs. Cela peut être fait, et aujourd’hui ce sera fait. Vous êtes avec moi, marines ?

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, POINT DE RENDEZ-VOUS Les marines expriment leur accord avec une fervente excitation et tous d’une seule voix. L’impacte de ce discourt se voit sur tous les visages. Ils sont prêts pour la bataille.

LORD HOOD Bonne chance, soldats. Notre victoire tombera avec la nuit.

L’image de l’Amiral disparaît et le lieutenant Outlaw se tourne vers le Master Chief.

OUTLAW Vous êtes prêt ?

MASTER CHIEF J’y suis prêt depuis que je suis né, lieutenant.

DRAKE (il approche) Chef, prenez un véhicule et faites-les ç#|&§. Quand nous serons suffisamment proches de l’entrée du vaisseau, nous vous contacterons pour l’escorte.

MASTER CHIEF Compris.

TITRE DE CHAPITRE: « Ca a un air de Fin du Monde, non? » - Attaquez les forces covenants - Nettoyez un passage pour le convoi et protégez-le des attaques ennemies

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, HORS DU VAISSEAU Le Master Chief arrive au point d’entrée central du Sanctuaire Périlleux, pendant que l’escorte de l’arme nucléaire, majoritairement des troupes de choc, approche également. La bombe est toujours maintenue dans son camion blindé. Il s’arrête juste devant l’entrée du vaisseau, tandis que les soldats s’occupent des différents guerriers covenants qui tentent de les arrêter. C’est ici, pour la première fois, que les covenants ont relâché une nouvelle créature dans la bataille. Les Drinols sont massifs, de puissants géants capable d’énormément de destruction et de mort. Ils ont balayé des véhicules et massacré des escouades entières de marines en quelques secondes. La bataille fait rage derrière eux, alors que des centaines et des centaines de corps tombent. Le sang coule à flot des deux côtés. Le Master Chief retrouve les troupes de l’escorte.

MASTER CHIEF Suivez-moi.

TITRE DE CHAPITRE : « Toc, toc » - escortez l’arme à l’intérieur du vaisseau forerunner - Atteignez le jardin niché

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, VOUTE DU JARDIN Les troupes de choc, avec l’aide de Master Chief, arrivent finalement à amener la bombe profondément à l’intérieur de corps du Sanctuaire Périlleux. A l’intérieur d’un large jardin voûté au centre du vaisseau, ils commencent à effectuer les préparations de démarcation pour que la station Le Caire puisse activer la bombe à distance. Tendis qu’ils commencent, Master Chief remarque quelque chose qui bouge parmi les ombres. Sans hésitation, plusieurs brutes sortent de leurs positions, leurs armes sorties. Ils semblent différents des guerriers brutes habituels, plus grands et plus sinistres.

MASTER CHIEF Attention, les gars. Nous avons des ennuis.

TITRE DE CHAPITRE : « Vous êtes encore plus affreux que vos cousins »

- éliminez les mercenaires brutes

Le dernier brute s’enfuit par une porte d’accès au coin le plus loin de l’alcôve. Le Master Chief lui donne la chasse pendant que les troupes de choc retournent vers la bombe, restant attentifs face à une éventuelle attaque supplémentaire.

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, PONT Le Master Chief pénètre sur le pont et la porte se ferme derrière lui. La brute en fuite a disparue, signalant qu’elle était seulement un appât. Les quartier sombres et humides sont vides, avec seulement le prophète de la Vérité, qui plane près de la baie d’observation.

PROPHETE DE LA VERITE Ah, le Démon. Vous êtes allé loin, donc j’admettrais que cela m’impressionne. Vous avez vaincu nos plus puissants combattants, le parasite, et maintenant même mes mercenaires.

MASTER CHIEF Dans quelques minutes, tu sera vraiment impressionné par mon habilité pour botter le cul des prophètes.


PROPHETE DE LA VERITE Peut-être, mais en dépit du fait que vos amis sont en train de préparez l’arme pour explosion dans l’autre salle, je suis certain qu’on vous a menti pour cela. On vous a dit que Halo est une arme ?

MASTER CHIEF C’est le cas.

PROPHETE DE LA VERITE Oh non, c’est bien plus. Vous et les autres humains ont été trompé, pour croire que ces sept objets ont été abandonnés par être déterminés afin de détruire les Floods. Ceci n’est, bien sûr, pas vrai. Les anneaux, don des dieux de notre passé, défient l’espace et le temps. Ils ont été créés pour préserver la vie et non pas l’éliminer. Si vous détruisez ce vaisseau, l’icône sacrée finale, alors votre espèce et toute vie organique dans cette galaxie deviendra la proie des Floods.

MASTER CHIEF Et si je te disais que je ne te crois pas ?

PROPHETE DE LA VERITE J’aurais pitié de vous. Vous avez détruit un anneau et des rapports m’ont averti d’un second est également perdu. Maintenant, il n’en reste que cinq, mais aussi longtemps que celui-ci est intacte, l’espoir n’est pas perdu.

MASTER CHIEF Ne bouge pas. (il approche)

Une ombre gigantesque atterri derrière la Master Chief et d’un seul coup de la lame de son arme, le Master Chief est propulsé à travers la pièce et traverse la baie derrière le prophète. La baie d’observation, qui a été entièrement brisée, montre ce lointain dessous où il n’y a aucune lumière dans le trou. Le corps du spartan chute sans s’arrêter. Il apparaît être assurément tué.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, HORS DU VAISSEAU Le Master Chief tombe, son corps flasque, hors du Sanctuaire Périlleux jusqu’au trou qui grandit .

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, PONT La créature dans l’ombre entre dans la lumière. C’est Othry, le gigantesque mercenaire brute.

OTHRY Trop facile.

PROPHETE DE LA VERITE Assez facile pour être certain. Eliminez les humains dans la pièce adjacente et ordonnez à nos ingénieur de désarmer la bombe.

OTHRY Oui, votre excellence. (il s’incline et quitte la pièce)

Le prophète de la Vérité regarde la baie d’observation brisée un instant, alors que le vent s’introduit dans la pièce. Au lieu de la satisfaction, un regard soucieux barre son visage.


(RETOUR DANS LE PASSE)

FONDU VERS LE BLANC FONDU DEPUIS LE BLANC

INTERIEUR, INSTALLATION 01, SALLE DE CONTROLE ZOOM SUR LE VISAGE : Une paire d’yeux sont étroitement clos dans les ténèbres. Un voix mélodieuse, presque électrique, se fait entendre. C’est seulement un murmure, mes les mots sont clairs :

LA VOIX Réveillez-vous, Créateur. Celui que vous avez prédit est finalement arrivé.

Les yeux s’ouvre soudainement, plus larges qu’on aurait put l’imaginer. Les pupilles se dilatent commencent à bouger rapidement, comme si elles avaient attendu depuis longtemps. C’est Cephaus.

Ca y est, j'ai fini ma part pour l'instant. On continue avec l'Arbiteur, et son traducteur dédié, Reclaimer. Bonne continuation, je vais essayer de préparer mes traductions à l'avance pour aprés.


(HISTOIRE AU PRESENT)


Mission 11 : Gantelet


ESPACE INTERSIDERAL, PLANETE TERRE

L’Arbiter et ses coéquipiers sont en route pour la Terre. Cependant, entre eux et la planète, les combats spatiaux opposant chasseurs, croiseurs et destroyers font rage. La bataille est ponctuée par les éclairs des charges de plasma et les explosions des armes balistiques ; les tirs éclairant l’espace fusent sans répit.


INTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE, LE PONT

L’Arbiter s’assoit près du poste de contrôle, tandis que deux Elites des forces spéciales pilotent le vaisseau. Il se tourne vers la Commandante Keyes, se tenant près de l’hologramme de Cortana.

ARBITER On a reçu la confirmation qu’on n’allait pas être pris pour cible ?

CORTANA Les seuls qui risquent de nous descendre ce sont vos gars, mais cela n’inclut pas les tirs croisés.

ARBITER Dorénavant, cela va changer. (se tournant vers le Neophyte) Je vais monter dans un Seraph afin de couvrir ce vaisseau. Autre chose. Est-ce que tu seras capable de piloter ce type d’engin ?

NEOPHYTE Absolument, père.

ARBITER (aux autres) Nous serons bientôt de retour. Maintenez cette vitesse, nous allons assurer la couverture.

JOHNSON Bonne chance, sacrés fils de µù[&.


ESPACE INTERSIDERAL, EXTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE

Le sas arrière du Phénix Subjugué s’ouvre. Deux chasseurs Seraph allument leurs moteurs puis plongent de l’arrière, suivant la course du vaisseau.

TITRE DE CHAPITRE : « Promenade Familière Dans L’Espace Intersidéral »

- Escortez le Phénix Subjugué à travers les débris du vaisseau mère. - Eliminez les chasseurs et les tourelles des croiseurs Covenant.


INTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE, LE PONT

Le vaisseau arrive enfin à passer les lignes ennemies juste avant d’entrer dans l’atmosphère. Les chasseurs retournent à l’intérieur du sas ; L’Arbiter et le Neophyte reviennent des quartiers arrières.

COMMANDANT Impressionnant.

ARBITER Notre travail est loin d’être terminé. Oracle, cette Arche. Comment se repérer une fois à l’intérieur ?


Mission 12 : L'arche

ATMOSPHERE TERRESTRE, EXTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE

Le vaisseau amorce sa descente dans le ciel au-dessus de l’Antarctique.

GUILTY SPARK (voix off) Vous trouverez les coordonnées téléchargées dans votre système de navigation. (pause) Ca alors, c’est comme un retour à la maison.

CORTANA (voix off) Vous vous sentez bien ? C’est de l’Antarctique que vous parlez.

Le Phénix Subjugué passe en rase motte au-dessus du relief montagneux, recouvert de neige et de glace. Traversant les canyons enneigés, le vaisseau ralentit enfin à l’approche du marqueur.


INTERIEUR DU PHENIX SUBJUGUE, LE PONT

Cortana jette un œil à l’extérieur depuis le poste d’observation. Elle est côte à côte avec Guilty Spark, mais aucun des deux ne prête attention à l’autre. Leur rivalité est presque palpable.

NEOPHYTE Je le vois. Au bord de la montagne. (désignant un point du doigt)

ARBITER Commandant, déposez-nous près de ce plateau. Nous iront à pieds jusqu’aux portes.


EXTERIEUR DE L’ENTREE, ANTARCTIQUE

Le vaisseau se pose en douceur sur le plateau voisin, près d’une voie praticable conduisant à ce qui semble être l’entrée de l’Arche, si l’on en croit les informations de Guilty Spark. Le sas arrière du vaisseau s’ouvre, laissant place au groupe.

ARBITER Il fait froid, vous avez besoin de plus de couvertures, humains ?

KEYES On n’est pas aussi fragile que vos gars le pensent.

JOHNSON Parlez pour vous madame. (attrapant un manteau brun laissé dans le vaisseau) Et j’en prends un autre au cas où vous changeriez d’avis.

Il lui met sur les épaules tandis qu’elle l’attrape, sans trouver cela justifié. Ils se mettent finalement en route à travers la vallée en direction du point de passage. Guilty Spark a été autorisé à voler, mais attaché au bras du Commandant des Forces Spéciales, il est constamment rappelé à l’ordre dès qu’il commence à oublier qui commande. Le Prophète de la Pitié est placé sous la garde des Elites, mais n’a toujours pas daigné s’exprimer.

L’Arbiter ouvre la marche, aux côtés de son fils, le Neophyte. Ils parlent entre eux, pour la première fois depuis leurs retrouvailles. Armés, ils se déplacent tous deux avec une similitude déconcertante.

NEOPHYTE Quand ils ont dit que votre flotte avait été détruite sur Halo, je pensais que vous étiez avec eux.

ARBITER J’ai sauvé ma vie en m’échappant, mais je ne la méritais pas.

NEOPHYTE Cependant vous êtes resté en vie, pour accomplir votre mission, vous ne le voyez pas ?

ARBITER J’ai été traité d’hérétique par les hiérarques (parcourant des doigts son torse où des cicatrices sont encore présentes), mais ce qui blesse plus encore que celles-ci, ce sont les cicatrices de leurs mensonges.

NEOPHYTE On a fait notre devoir. C’était tout ce qui nous était demandé de faire. Nous avons percé la vérité, alors que nous aurions pu perdre nos vies dans cette croisade insensée.

ARBITER Si jamais je peux mener cette dernière croisade à tes côtés, ce sera le plus beau cadeau qui me sera donné pour le père que je suis.

NEOPHYTE Ce n’est pas encore la dernière.

Le groupe arrive en vue de l’entrée, un mystérieux silence les entourant.

ARBITER Oracle, ouvrez la marche.

Le Commandant des Forces Spéciales détache Guilty Spark, qui se met aussitôt en mouvement vers l’entrée. Il se laisse tomber sur le sol puis commence à se déplacer en suivant la forme d’un triangle, comme s’il cherchait quelque chose par terre.

GUILTY SPARK Les systèmes d’invisibilité sont impressionnants sur celle-ci. J’ai été choisi comme monitor de cette installation, avant tout pour mes compétences, malgré mon âge. Laissez-moi voir. Hmmm. (pause) Nous y sommes.

Avec ces mots, une partie du sol s’affaisse dans le vide. La neige tombe maintenant dans une crevasse triangulaire. L’Arbiter et ses coéquipiers éclairent le trou béant du faisceau de leurs lampes. Contre toute attente, Guilty Spark se laisse tomber dans la crevasse.

ARBITER Hé ! (vexé)

L’Arbiter l’imite en premier, plongeant dans les ténèbres.


INTERIEUR DE L’ANTARCTIQUE, LA CAVERNE

En touchant le sol, il réalise qu’il se trouve maintenant dans une structure souterraine en forme de grotte.

ARBITER C’est peu profond (regardant les autres).

Guilty Spark est aux prises avec la porte d’une passerelle. La porte est couverte d’inscriptions diverses, certaines s’éclairant lors du passage du monitor.

Il marmonne, incrédule, tandis qu’il œuvre à la tâche. Les autres se laissent tomber à leur tour, laissant l’Arbiter s’approcher. Il fixe la porte attentivement.

JOHNSON Vous êtes prêt, chef ?

ARBITER Je sens la présence de quelque chose derrière ces portes, quelque chose que nous n’avions pas prévu.

GUILTY SPARK Tout est en état de marche.

Les lourdes portes de pierre glissent, Guilty Spark passant en tête. Il continue à psalmodier tandis qu’ils entrent dans un corridor dépourvu d’éclairage.


INTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, CORPS DE GARDE

Au début, l’obscurité persiste mais rapidement, une faible lueur commence à briller d’un bout à l’autre de la salle. La pièce est immense, sans aucun doute l’œuvre de la technologie Forerunner.

KEYES Wha, et dire que c’était sous notre nez pendant tout ce temps là.

COMMANDANT DES FORCES SPECIALES Quelle ironie. Nous avons passé nos vies à chercher cet endroit alors que nos anciens ennemis vivaient ici même.

Le groupe s’enfonce avec précaution dans les profondeurs du corridor, suivant Guilty Spark qui continue à marmonner tout en les guidant. Une fois de plus, Guilty Spark s’arrête puis leur fait face.

GUILTY SPARK J’aurai du faire ça plus tôt, mais pour être franc, j’appréciais votre compagnie. C’est dommage de devoir se séparer dans de telles circonstances. (il s’élève doucement dans les airs, tandis qu’il s’éloigne). Bien que ce ne soit pas mon installation, j’ai l’accès complet aux systèmes de défense. Malheureusement, je vais devoir les utiliser contre vous. Je ne peux pas vous permettre de désactiver l’anneau. En fait, il est mon devoir de m’assurer que les actions effectuées sur les installations précédentes seront menées à terme. Au revoir.

Le monitor se réfugie derrière une colonne puis disparaît de leur champ de vision par une ouverture dans le plafond. Le groupe, maintenant seul, est plongé dans l’obscurité lorsque les lampes de l’installation s’éteignent, soudain, un pant de mur situé entre l’Arbiter et ses coéquipiers s’abaisse, le séparant du reste du groupe.

COMMANDANT DES FORCES SPECIALES Arbiter ! Arbiter, vous m’entendez ?

CORTANA Je savais que ça allait arriver. Transférez-moi sur le piédestal et je verrai si je peux faire pivoter ce mur.

La Commandante Keyes insère le disque contenant Cortana dans le point d’accès près de l’entrée. Sa silhouette bleutée apparaît immédiatement sur le piédestal.

COMMANDANT DES FORCES SPECIALES Restez vigilants humains, je sens un danger.

CORTANA Il n’y a rien d’inquiétant de ce côté du mur. Cependant, l’Arbiter est sûrement en danger. Si vous n’êtes pas du genre à prier, ça va être l’occasion de commencer.

Le Neophyte s’appui sur la cloison puis commence à la parcourir des mains. De rage, il frappe le mur de son poing.


INTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, CORPS DE GARDE

De l’autre côté de la cloison, l’atmosphère est emplie des murmures du monitor. L’Arbiter allume une lampe qu’il accroche à son armure. Il s’approche de la cloison et commence à la frapper. Elle demeure inébranlable, dépité, il s’assoit sur le sol. A ce moment là, une douzaine de Sentinelles émergent de l’ouverture par laquelle Guilty Spark s’est retiré. L’Arbiter attrape sa carabine, qu’il charge prestement.


TITRE DE CHAPITRE : « Alors Ils Ne Veulent Pas Jouer Franc-Jeu »

- Quittez le corridor en passant par le canal d’accès principal. - Prenez l’ascenseur jusqu’aux niveaux inférieurs.


INTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, LA PASSERELLE

Une fois le dernier niveau atteint, l’Arbiter est désorienté par le brusque changement de gravité. Son corps atterrit sur le plafond de l’ascenseur. Après s’être extrait tant bien que mal, il se retrouve soudain confronté à un nouveau type d’ennemi Forerunner, une SENTINELLE ARAIGNEE.

Cette création mécanique, agile de ses trois mètres de long, possède une sorte de lance rocket intégré, couplé à des pinces tranchantes comme des lames de rasoir. Sans sommation, elle ouvre le feu sur l’Arbiter. Le tir, qui le manque de peu, ouvre une brèche dans le mur adjacent à la baie vitrée, découvrant d’étranges champs. Bien qu’il ait esquivé la première attaque, l’Arbiter réalise qu’il se trouve en mauvaise posture. Il s’élance d’un bond, avant que la Sentinelle Araignée puisse lui porter le coup fatal.


INTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, CHAMPS DE CONFINEMENT

Il plonge par l’ouverture, se retrouvant au milieu d’un immense paysage. Les champs sont couverts de boue et de diverses formes de végétation. Une vaste canopée s’étend au-dessus de sa tête, pourvue de quelques lampes, éclairant tant bien que mal les ténèbres. Les structures s’étendant sur toute la zone ressemblent fortement à des collines, voir même de petites montagnes, mais restent toutefois impossibles à discerner, étant donné le niveau d’éclairage. Il n’arrive pas à distinguer l’horizon, mais cette fois-ci, il est en terrain propice, apercevant la Sentinelle Araignée qui s’avance en dehors du corridor. Il est plongé dans le feu de l’action.

TITRE DE CHAPITRE : « Alors C’Etait Ecrit ? »

- Traversez les champs de confinement en éliminant les ennemis Forerunners que vous rencontrerez. - Forcez le blocus autour du bunker. - Trouvez et sécurisez la gondole.


INTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, PLATEFORME DE LA GONDOLE

L’Arbiter s’approche de la gondole et l’active. Tandis qu’il se place en haut de l’énorme plateforme Forerunner, il perçoit un bourdonnement familier. La structure commence à se déplacer au-dessus de l’abîme en contrebas lorsque Guilty Spark apparaît à cent mètres du flanc de la gondole.

GUILTY SPARK Très impressionnant, je dois l’avouer. Pour une forme de vie aussi primitive et peu évoluée que la votre, votre race s’annonce prometteuse. Dans la même lignée que les Dépositaires.

ARBITER Vous avez eu la chance de m’échapper une fois, Oracle. Ne me laissez pas une autre opportunité.

GUILTY SPARK Nous ne sommes pas du même avis…

CORTANA Arbiter !

Cortana apparaît à quelques mètres, sur le piédestal de la gondole. La plateforme lévite au-dessus de l’abîme, de l’autre côté.

CORTANA (aux autres) Okay, il est ici. J’indique sa position car je suppose qu’il a besoin de renforts.

ARBITER Où sont les autres ?

CORTANA Ils arrivent, ça m’a prit un petit moment pour nous dégager un passage. Heureusement, cette construction réagit un peu bêtement.

GUILTY SPARK Je ne trouve pas que votre ironie constante soit la preuve d’une relation positive. Pour être si développée, votre personnalité doit être un peu dérangée. Vous ne semblez pas être aussi rationnelle que la fois où je vous ai rencontré sur l’Installation 04. Si je ne savais pas déjà à quel point vous êtes pathétique, je penserai que quelque chose ne va pas.

ARBITER De quoi parlait-il ?

CORTANA Ne vous souciez pas de ça maintenant, nous avons des Sentinelles en approche des deux côtés!


TITRE DE CHAPITRE : « Je Déteste Jouer A Cache-cache»

- Protégez la gondole le long de la traversée. - Accédez à la salle de contrôle


INTERIEUR DE LA SALLE DE CONTROLE, CORRIDOR NORD

L’Arbiter suit la projection holographique de Cortana jusqu’au piédestal suivant, proche de ce qui semble être l’entrée de la salle de contrôle. Elle le fait stopper devant la porte, tandis qu’elle accède au mécanisme de verrouillage via le réseau de l’installation.

CORTANA Attendez. Maintenez votre position. Il faut que j’ouvre ce truc.

ARBITER Il n’y pas besoin d’Icône Sacrée pour accéder à cette structure ?

CORTANA Un Index ? Non, votre Prophète détient déjà l’Index de cette installation. Il se trouvait dans un vaisseau que certains appelaient Le Sanctuaire Périlleux. Une fois votre ami là-bas, le monitor a expliqué aux Prophètes le fonctionnement de l’Arche de A à Z. C’est pour ça qu’ils sont revenus ici. Regret ne s’était pas préparé à ça, il est parti avec comme seul indice l’emplacement de Halo Delta.

CORTANA Par ailleurs, le Prophète de la Vérité sait comment déverrouiller l’anneau. Si l’on en croit le réseau de combat des Covenants, il a dû réussir assez rapidement.

ARBITER Et qu’a-t-il fait ?

CORTANA Depuis ici, il peut activer les armes Halo restante en même temps. Cette arme, cette Arche, est le point névralgique des anneaux. Elle sert de liaison entre les différentes installations. Les Prophètes croient que lorsqu’ils activeront tous les anneaux…

ARBITER …Ils ouvriront la porte du Grand Voyage. Je suis au courant. (pause) C’est ma faute. Si je n’avais pas fait sortir l’Oracle de la Base, ils n’auraient jamais percé ces secrets.

CORTANA Peut-être. On ne peut plus revenir en arrière maintenant. (pause) On y va ? Prêt ?

L’Arbiter acquiesce et la porte s’ouvre avec un bruit strident.

FONDUE EN BLANC


Mission 13 : En enfer

EXTERIEUR, LOCALISATION INCONNUE Il n'y a que les ténèbres où se trouve le Master Chief. Il est faible, et continue de chuter dans un abyme. Il semble mort ou inconscient. Alors qu'il tombe de plus en plus profondément, une voix solitaires, mais mécanique, se fait entendre.

LA VOIX (voix off) Mais bien sûr, Créateur, il semble être intact. Il est dans le secteur Maecra et chute vite.

Rien d'autre que le noir n'est visible, excepté les lumières blanches et bleues occasionnelles montrant que le Master Chief tombe toujours.

LA VOIX (voix off) Je pensais que l'entrée principale serait là où nous trouverions le Reclaimer, mais j'admets que j'avais tort. (pause) Oui Créateur. Je détecte toujours de multiples entités à l'intérieur de l'installation. L'une converge vers la salle de contrôle alors que nous parlons. L'autre est... toute proche.

A nouveau un bref flash de lumière frappe les ténèbres. Cette fois-ci,cela révèle la source de la voix. Un moniteur, celui-ci avec une lumière verte, contrairement aux moniteurs des deux autres anneaux. Il est clair qu'il s'agit de "Honteuse Anomalie", le moniteur de l'installation 01.

HONTEUSE ANOMALIE (voix off) Je le réveil maintenant, Créateur. Je le transporterais lorsque nous serons prêts. (pause). Reclaimer? Reclaimer, vous m'entendez?

Une faible lumière commence à montrer le Master Chief alors qu'il tombe, jusqu'à ce qu'il puisse être clairement vu, avec Honteuse Anomalie. Ils tombent tous les deux le long de ce puits qui paraît sans fond. Sortant de son état d'inconscience, le Master Chief trouve son corps chutant vers la fin du puits. Il tend sa main pour tenter de s'arrêter, mais alors qu'il est sur le point de s'écraser, le moniteur l'immobilise d'un éclair, le sauvant d'une mort certaine. Ils flottent alors tous les deux quelques secondes avant que le Master Chief ne soit doucement placé sur le sol.

HONTEUSE ANOMALIE Pouvez-vous m'entendre? Parlez, Reclaimer, si vous entendez ma voix.

MASTER CHIEF Ouais, ouais, je l'entend. Où est-ce que je suis?

HONTEUSE ANOMALIE Je suis 01 "Honteuse Anomalie". Bienvenu dans l'installations 01.

MASTER CHIEF Je suis à l'intérieur?

HONTEUSE ANOMALIE Oui, Reclaimer. Les réponses viendront plus tard. Je vous amène au Créateur. Il vous attendait. Ahhh...

Dans un choc brutal, le moniteur tombe au sol et roule au sol contre le mur. Le Master Chief, sans arme, scrute le passage alien humide à la recherche de la source de l'attaque. Ensuite, il entend un bourdonnement. C'est 343 Guilty Spark, et une horde de sentinelles variées.

MASTER CHIEF Qu'est-ce que vous lui avez fait?

GUILTY SPARK Je crois que votre race appelle cela "meurtre". Je devais admettre, de toute façons, que mes raisons de neutraliser le Moniteur 01 n'étaient pas entièrement personnelles. Nos Créateurs étaient très clairs concernant un protocole spécifique, et il a violé cette restriction. Sur un niveau personnel, sa destruction fut d'une certaine manière satisfaisant. Maintenant, le temps est proche.

MASTER CHIEF Vous allez activer cet anneau?

GUILTY SPARK D'abord, il nous faut votre main. De préférence en vie.

MASTER CHIEF Viens la chercher.

Le Master Chief, dans un mouvement soudain, saute du sol et s'accroche à une sentinelle proche, arrachant son armement et atterrit à terre.

TITRE DE CHAPITRE: "Mon invitation dit: vous êtes mort"

- Nettoyez le couloir de tout ennemi - Accédez à la cache d'arme - Détruisez les sentinelles majeurs

INTERIEUR, INSTALLATION 01, COULOIR SOMBRE Avec Guilty Spark introuvable, le Master Chief retourne à l'autre Moniteur, toujours étendu inanimé sur le sol. Il s'agenouille sur un genoux et saisit la sphère. Après l'avoir brièvement regardé, le Moniteur commence à s'illuminer de façon compulsive. Soudain, il devient extrêmes en alerte et actif. Sa voix fait jaillir quelques phrases trop rapides pour être comprises avant de revenir à la normale. Honteuse Anomalie s'élève dans les air depuis la main de Master Chief, des lumières bleus éclairant son corps sphérique.

HONTEUSE ANOMALIE Et bien, c'était étrange.

MASTER CHIEF C'était un autre moniteur. 343 Guilty Spark.

HONTEUSE ANOMALIE C'était le nom que lui a assigné le Créateur il y a très longtemps. Heureusement, son incompétence est toujours évidente. Mes systèmes sont toujours en ligne.

MASTER CHIEF Comment est-il arrivé ici?

HONTEUSE ANOMALIE Je ne suis pas certain, mais je pense qu'il ne pourrait pas opérer avec le règne de son protocole systémique. Notre Créateur a requit un changement drastique de protocole il y a longtemps. Curieusement, je me demande pourquoi il n'a pas été effectué. (pause) Vieux Reclaimer, je nous transfert dans un autre secteur.

INTERIEUR, INSTALLATION 01, SALLE DE CONTROLE Le Master Chief est transporté immédiatement à la salle de contrôle de l'installation 01, où il trouve l'Arbiteur et Cortana. Il plane dans les airs l'espace d'une seconde et retombe sur ses pieds.

MASTER CHIEF Où suis-je?

CORTANA Chef, qu'est-ce que vous faites ici? MASTER CHIEF Ca fait longtemps que je t'ai pas vu, Cortana.

Le Master Chief tourne sur lui-même, reconnaissant la voix de Cortana. Il s'approche de l'Arbiteur et trouve Cortana sur un piedestale proche. Il le touche de sa main et elle se transfert en lui.

HONTEUSE ANOMALIE Pour répondre à la première question, Reclaimer, vous êtes dans le secteur 357 du troisième arc tangeant de l'installation 01. En bref, la salle de contrôle. Pour répondre à la deuxième question, le Reclaimer est là pour une raison: le Créateur.

Du mur de derrière de la salle de contrôle s'ouvre une porte. Cephaus en sort, n'ayant vieilli que trés peu durant la dernière centaine de millier d'années. Son apparence est forte et fière, mais il y a une marque de tristesse dans ses yeux d'alien

CEPHAUS Je ne connais pas la raison initiale de votre arrivée ici, mais je savais que vous viendriez un jour. Je suis Cephaus, de la race qui a créé ces horribles constructions.

Le sergent Johnson, le Commandant Keyse et les autres élites arrivent et traversent la salle. Le prophète de la pitié, en entendant la voix de Cephaus, ouvre tout grand les yeux. Il se relève soudain plein de vie et cours vers Cephaus. Tombant sur le sol, il se prosterne et rend hommage à l'être.

PROPHETE DE LA PITIE Oh, grand saint! Tout puissant forerunner, vous nous honorez de votre présence! Nous avons sut depuis des siècles que votre destin nous avait laissé seuls ici, pour toujours.

Cephaus s'agenouille et relève le prophète de la Pitié pour le remettre sur ses jambes frêles. Il est délicat dans son toucher, mais ses yeux sont fermes et résolus.

CEPHAUS Relève-toi, vieil être. Tu te trompe.

MASTER CHIEF Alors, vous êtes un Forerunner?

CEPHAUS Mon espèce est partie il y a cent mille ans, Reclaimer. Actuellement, je suis le dernier des leurs. Cela changera rapidement. Tout ceci peut être expliqué en temps voulu. Moniteur, est-ce que l'intrus est toujours ici?

HONTEUSE ANOMALIE Il est actuellement hors de ma porté de détection. Je pense qu'il est à la surface de la planète.

CEPHAUS Alors nous devons travailler vite tant qu'il est ailleurs.

La salle tout entière tremble un bref instant.

CEPHAUS Ca a commencé.

ARBITER Le prophète de la Vérité essaye d'activer cet anneau.

MASTER CHIEF Il est au site de la clé et il a votre vaisseau. Il l'utilise en ce moment même.

CEPHAUS Ne craignez rien, Reclaimer. Il n'a qu'une clé sur les deux. Débloquer le site de clé était un protocole que j'ai installé. C'était afin d'assurer que quiconque voudrait utiliser l'anneau devrait posséder ce vaisseau. L'autre clé, est évidemment vous, Reclaimer.

Un autre tremblement survient.

HONTEUSE ANOMALIE Cet anneau va s'ouvrir et entrer en protocole d'activation, mais il ne peut être terminé sans utiliser le code de demande principal. Ce code est attribué au seul Reclaimer.

Un autre tremblement, celui-ci beaucoup plus fort.

CORTANA Tenez-vous bien. Ca va devenir nettement pire.

Cephaus s'agrippe à une colonne toute proche et la tient fermement.

CEPHAUS Elle a raison. Cramponnez-vous.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, HORS DU VAISSEAU Le Sanctuaire Périlleux a cessé de tourner et est maintenant immobile. Le sol du site commence à gronder puis à trembler violemment. La bataille, qui fait toujours rage, s'arrête soudainement. Covenants et humains s'immobilise, curieux de la raison de ce tremblement de terre. Un marine près d'une unité de communication contacte sa base des opération.

MARINE 3 Commandement mission, ici Alpha 395. Nous sommes au quadrant "2-8-4" et nous avons des activité sismiques.

DRAKE (voix off) Reçu, marine. Nous ordonnons une évacuation immédiate. Dites à toutes les unitées restantes de bouger leurs cul hors d'ici! Ceci provient directement de FLEETCOM. Dégagez maintenant!


EXTERIEUR, NEW MOMBASA, POINT DE RENDEZ-VOUS Le major Drake et le lieutenant Outlaw sont dans les quartiers généraux dans la vallée du point de rendez-vous. La cacophonie les oblige à s'hurler leur conversation.

DRAKE Outlaw, sortez vos hommes de là. Prenez le plus proche Pélican et dirigez-vous à l'Est au point de jonction 312.

OUTLAWN Compris. Qu'en est-il de la bombe?

DRAKE C'est impossible à dire pour l'instant. Nous recevons des directives directement depuis la Station Le Caire. Mes ordres sont de nous regrouper au lieu désigné.

Le lieutenant Outlaw salue et se dirige vers un Pélican tout proche. Le point de rendez-vous tout entier est en train de disparaître.

ZOOM SUR LE VISAGE: Drake semble épuisé et découragé. Derrière son souffle, il murmure une prière.

DRAKE Master Chief, si vous êtes toujours là, l'espoir du monde dépend de vous.

FONDU VERS LE BLANC FONDU DEPUIS LE BLANC

INSTALLATION 01, SALLE DE CONTROLE Le Master Chief s'accroche à une colonne alors que la salle de contrôle tremble violemment. L'image de Cephaus est réfléchie dans sa visière, tandis que l'installation toute entière bouge autour de lui.

EXTERIEUR, NEW MOMBASA, PROTECTORAT DE L'AFRIQUE DE L'EST, VU DE DESSUS Le Sanctuaire Périlleux a cessé sa progression de déblocage et toute la terre dans deux direction, sur une largeur d'environ cinquante kilomètres, s'élève depuis le sol. La structure avec laquelle le vaisseau était en train d'interagir devient visible alors qu'elle s'élève de plus en plus. L'eau, la terre, et des parties de ce qui était autrefois New Mombasa tremble au-dessus de la structure, certaines en tombant. De nombreux vaisseaux humains et covenants fuient la position.

EXTERIEUR, TERRE Depuis la haute atmosphère de la Terre, la manifestation est clair. Une fine bande, de seulement quelques kilomètres de largeur, s'élève depuis là où elle était restée intouchable, comme un anneau autour de la Terre. En dessous, un canyon massif est formé où des roches, des débris et morceaux de la cité tombent tandis que la structure prend forme. Les méchanismes internes sont désormais apparents. L'installation s'étend et grossit en largeur grâce à de petits changements dans son architecture, étirant son corps tout entier. L'objet semble petit à première vue, mais il devient de plus en plus large, éclipsant la taille de la Terre. Aprés un court instant, l'installation s'arrête hors de l'atmosphère de la planète et à environ un millier de kilomètres de sa surface. Sa forme est nette. Cela ressemble à une plus large version des autres installations, un anneau qui surplombe la Terre de pôle à pôle. L'intérieur de l'anneau, comme les autres installations, commence à s'ouvrir. La surface interne de l'anneau est révélée tandis que les verrières sont ouvertes pour la première fois depuis cent mille ans. La surface, a cet instant, semble être mort et sans vie, contrairement aux autres Halos.

INTERIEUR, INSTALLATION 01, SALLE DE CONTROLE Le tremblement dans la salle de contrôle a cessé, et tout le monde semble être sain et sauf. Cephaus se retourne vers le moniteur, Honteuse Anomalie.

CEPHAUS Il est temps.


EXTERIEUR, INSTALLATION 01 Le groupe tout entier est immédiatement transporté à un endroit de la surface de l'installation 01. D'ici, le ciel est couvert de l'image de la Terre. Elle brille en partie à cause des réflexions de la lumière du soleil, et aussi par un système d'amplification dans l'atmosphère de l'anneau. Le groupe reste debout alors que l'environnement de la surface commence à chager rapidement. Le sol est à cet instant un mucus brun et vert, identique au "Champ de Confinement" que l'Arbiteur avait traversé. Au début assez lentement, puis de plus en plus rapidement, le sol commence à prendre une consistance végétale et de l'herbe, des buissons et d'autres plantes poussent.

CORTANA L'anneau possède un processus d'auto réplication qui accélère la poussée d'un environnement naturel. Cela génère des centaines de millions d'années d'évolution en quelques secondes, utilisant l'énergie solaire.

Aprés que l'herbe et les plantes aient pris forme, des arbres commencent à pousser et de petits animaux peuvent être vus. Un moment plus tard, de plus larges créatures apparaissent à la lisière d'une forêt. Une espèce bipède de loup aveugle surgit, ainsi qu'un genre de créature reptilienne volante. Les animaux semblent être naturellement adaptés à l'environnement, comme s'ils y vivaient depuis des milliers d'années.

CORTANA Impressionnant.

CEPHAUS Ceci est le premier anneau qui fut forgé des entrailles même de cette planète. les six autres vinrent beaucoup plus tard, quand la technologie était plus raffinée. Un serment fut fait par tous ceux de notre espèce, disant que si la menace des Floods venait à devenir ingérable, nous devrions activer les anneaux et terminer leur existence. Lorsqu'une installation est activée, les six autres répondent en accord, détruisant toute vie dans une grande partie de la galaxie. Les seuls organismes non affectés étaient les créatures de ce monde (il regarde les humains) et ceux hors de la portée des anneaux (il regarde les covenants). Ce que vous ne savez peut-être pas c'est que ces anneaux ne sont pas seulement des armes. Lorsque l'Arche est activée, un champ énergétique est généré pour permettre le passage à une race non infectée vers un autre lieux par delà le temps.

PROPHETE DE LA PITIE Le Grand Voyage.

CORTANA Non, une machine à voyager dans le temps.

HONTEUSE ANOMALIE Curieux: étranges choix de mots. L'objectif était d'autoriser un groupe de créateurs sains de traverser ce champ et d'être envoyé dans un autre temps, dans un lointain future, dans lequel le parasite serait éradiqué.

CORTANA Et je connais la suite de l'histoire. C'est le Fossoyeur qui me l'a raconté.

CEPHAUS La créature des Floods? Où avez-vous rencontré cette vile monstruosité?

CORTANA Installation 05. Il était quelque peu fâché par votre décision il y a cent mille ans.

JOHNSON Attendez, attendez. De quoi parlez-vous, bon sang? Vous avez peur de nous impliquer?

CORTANA (se tourne vers Cephaus) Tu veux en avoir l'honneur?

La séquence suivante est entrecoupée de flashbacks du vol de Cephaus, son arrivée à l'installation, l'activation de l'arme, et sa découverte des Floods.

CEPHAUS (voix off) Il y a longtemps, du temps des Guerres de Confinement, nous avons fuit une planète infesté, prévoyant sa destruction. D'une façon ou d'une autre, les Floods on abordé notre vaisseau. Notre leader militaire m'a confié une mission: activer cette installation. Il m'a affirmé que mon foyer, tout comme chaque planète de notre race, était devenue la victime des Floods. C'est ainsi qu'il m'a convaincu de la tâche. Il voulait éliminer les Floods présents à bord et entrer dans le champ d'énergie, traversant ainsi le temps. Je devais garder l'installation et rester en hibernation jusqu'à leur retour. Ce que j'ai découvert peu de temps après avoir activé l'arme est que leurs intentions étaient remplies de mensonges.

La séquence suivante est entrecoupée de flash-back des ancêtres d'Obérion créant les anneaux, garantissant leur éternel contrôle sur la race des forerunners.

CEPHAUS Ce leader dont j'ai parlé, Obérion le Grand, faisait partie de la longue descendance des architects qui ont créés ces anneau pour quelques chose de complètement différents et de malvoyant. Le but des anneaux était de purger la galaxie de toute vie, et de sauver uniquement leur lignage. N'importe qui se trouvant dans le rayon d'action serait détruit. Les anneaux n'ont jamais été utilisés pour étudier les Floods dans le but d'un remède, mais de les créer et de les libérer périodiquement. Obérion, et ses ancêtres avant lui, clamaient alors que les Floods devaient être détruits. C'était ainsi qu'ils gardaient le pouvoir. C'est après avoir découvert cela que j'ai créé le protocole de réclamation, autorisant uniquement votre race (il se tourne vers Master Chief) à être capables de sécuriser les Index des anneaux. J'ai également ordonné la destruction des Floods dans toutes les autres stations... je sais maintenant que cet ordre particulier a été saboté.

MASTER CHIEF Que voulez-vous dire?

HONTEUSE ANOMALIE Durant le processus de transition, le Createur a ordonné que toute forme de Floods dans le cortex central de l'installation soit détruite. Cela a été fait par ma station. Mais comme vous avez put le voir, les autres moniteurs n'ont pas pris en compte ce changement de programme.

CORTANA Basiquement, ils n'ont pas détruit les Floods.

CEPHAUS Ils avaient pour ordre de ne pas le faire. Oberion, sachant que moi, ou n'importe qui d'autre pour cette tâche, ne pouvait être totalement de confiance, a développé un empêchement à cela. Il a programmé les autres moniteurs pour qu'ils ne communique qu'avec les les programmes qui n'entrent pas en conflit avec les lois basiques. L'une de ces lois est la protection des Floods. Pour qu'il garde le pouvoir, les Floods devaient survire. voilà pourquoi les moniteurs ne peuvent se rappeler que de la dernière fois que leur station a été activée. Il y a eut douze activations différentes. Heureusement, le moniteur de cette station a été généreux quand à mes demandes. (pause) J'ai détruit mon monde, ma famille, à cause de ces mensonges. J'ai attendu si longtemps ce jour et il sera celui de ma rédemption. Ils viendront ici bientôt, appelés par l'activation de l'anneau. Lorsque cela arrivera ils tenteront de détruire toute vie sur cette planète et de la clamer comme leur.

le Prophète de la Pitié, avec un sursaut d'énergie et de vigeur, s'approche de Cephaus, stupéfait et craintif.

PROPHET DE LA PITIE Si ce que tu dis est vrai, alors tout ce que nous avons apris à travers les âge étaient des mensonges. Ils vont venir pour nous détruire, humains et covenants sans distinction? Que devons-nous faire pour sauver nos races?

CEPHAUS Faire ce à quoi nous avons été formés: ... Combattre.

Un vaisseau surgit d'une déchirure dans le ciel, en feu. C'est le Cessation, qui revient du passé. Le vaisseau semble être partiellement manoeuvrable, et lutte pour garder le contrôle de sa direction. Il tourne pour se diriger vers la surface de l'anneau et la position du petit groupe. A une certaine distance, le vaisseau heurte le sol violemment, détruisant sa partie avant et finissant dans un immense crash. Il glisse le long du flan d'une colline, ralentissant considérablement mais se dirigeant toujours dans leur direction. Lorsqu'il s'arrête enfin, de la fumée et des gazs fluorescents s'échappent de nombreuses brèches dans la coque externe du vaisseau. Même avec la distance, le vaisseau est massif. De large entrées s'ouvrent sur ses côtés, et des fleuves de combattants forerunners émergent du ventre du vaisseau dans une formation ordonnée. Ils sont grands et sinistres, comme Cephaus. Ils avancent avec une démarche fière et uniforme, leur leader en tête. Obérion, Rugari et Vilarius sont là; leurs yeux fixés sur le groupe au sommet de la colline. Des centaines et des centaines de troupes apparaissent, certaines portant des drapeaux, d'autres conduisant des véhicules: des tanks Bikari, et des appareils volants Kestrels. L'armada défile à travers la vallée et autour de la colline. Il est clair que la bataille est imminente.

FONDU VERS LE BLANC FONDU DEPUIS LE BLANC

INTERIEUR, LE SANCTUAIRE PERILLEUX, PONT A l'intérieur du pont de commandement du Sanctuaire Périlleux, le prophète de la Vérité regarde à travers la baie d'observation (réparée peu aprés que le Démon ait été précipité dans sa tombe) vers le désert de sable qui était autrefois une métropole trés peuplée. La bataille a cessé avec l'activation de l'anneau. Maintenant, tout ce qui peu être vu derrière la ligne d'horizon est l'espace, et au loin la flotte covenant engagée contre la résistance humaine. Il n'y a aucune vie qui puisse avoir survécu en dehors du vaisseau, puisque plus aucune atmosphère respirable ne l'entoure. A l'intérieur du pont se trouvent de nombreuses brutes mercenaires, ainsi que leur chef, Othry. Ils gardent précautionneusement le prophète, et semblent tous en train d'attendre quelque chose ou quelqu'un.

OTHRY Dois-je préparer votre vaisseau, hiérarque?

VERITE Non, Othry. J'attend mon escorte.

OTHRY Et qui cela peut-il bien être.

VERITE Un Oracle, bien sûr.

Comme une réponse, un bourdonnement se fait entendre. Guilty Spark apparaît derrière eux avec une escorte d'une paire de sentinelles. Tous se tournent pour l'honorer, sauf le prophète. Il est apparemment en colère contre le manque de ponctualité du moniteur.

VERITE Nous vous avons attendu bien assez. Ne nous faites plus perdre du temps.

GUILTY SPARK Votre patience n'est plus nécessaire. Je vais vous emmener à la salle de contrôle. Bien sûr, le succès dépendra du fait de se procurer un Reclaimer.

OTHRY (serrant fermement son arme de Brute) Laissez-moi cette tâche, Oracle.

EXTERIEUR, ESPACE, PLANETE TERRE De l'autre côté de la planète, un vaisseau apparaît.Cette frégate covenant est la même que celle qui poursuivait le Phoenix Subjugué depuis Grande Bonté. C'est un massif croiseur covenant. IL se dirige calmement vers l'anneau, évitant la bataille qui illumine l'espace de l'autre côté. Approchant de l'installation, il descend en spiral afin de pouvoir atterrir sur la surface. Il est clair qu'il se dirige vers le point le plus au Sud, où se trouve la salle de contrôle. Le vaisseau descend de plus en plus bas jusqu'à ce qu'il percute le sommet d'une montagne adjacente à la salle de contrôle. Maintenant sa course d'une quelconque façon, il chute vers la surface de l'anneau. A cet endroit de l'anneau, la température et le climat sont restés tels qu'ils étaient lorsque l'installation était enfouie sous la planète. Il fait un frois glacial dans les rafales d'une puissante tempête. Lorsque le vaisseau entre finalement en collision, le crash est terrible. La frégate s'écrase sur une caverne qui servait autrefois d'entrée pour l'Arche. La force du crash fait se lever le vaisseau sur son nez, ammenant l'arrière à se loger sur la partie supérieure de la structure: son entrée. Maintenant trés visible à la surface de Halo, cette structure est un bâtiment massif, similaire aux autres salles de contrôle des installations 04 et 05. Elle est toujours couverte de glace dans le vent. Une forteresse de glace.


EXTERIEUR, INSTALLATION 01, ENTREE DE LA SALLE DE CONTROLE La partie arrière du vaisseau est brisée par quelque chose de grand de l'autre côté, de l'intérieur de la frégate. Cela fait trembler le vaisseau tout entier et fait tomber des morceaux de roches et de glace sur les ailes en pente de la façade de la salle de contrôle. Soudain, brisée par une pression causée par ce qui se trouve à l'intérieur, la coque alienne est éventrée. De l'intérieur sombre, on ne peut que distinguer une silhouette. C'est une forme sinistre composée de tentacules et d'une masse de peau verte. On entend alors un rire inquiétant et familier.


Mission 14 : Révélations


EXTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, ELEVATION CROISSANTE

Oberion le Grand regarde l’heure tourner. Il désigne Rugari et Vilarius pour aller à la rencontre de Cephaus.

GROS PLAN SUR SON VISAGE : Une pointe d’anxiété brille dans les yeux d’Oberion. Personne ne saurait dire si c’est de la peur ou de la colère.

GROS PLAN SUR LE VISAGE : Le même regard est présent dans les yeux de Cephaus.

Les deux émissaires s’avancent, puis engagent la conversation.

VILARIUS Cephaus, c’est bon de vous voir en vie. On devrait peut-être discuter loin de ces… créatures.

CEPHAUS Noble commandant, je ne parlerai qu’en leur présence.

Rugari et Vilarius échangent un regard interrogateur, ne s’attendant visiblement pas à cette réponse. Rugari paraît irrité, son corps esquisse un mouvement de frustration. Il maintient son sceptre de combat serré, tout en grinçant des dents.

RUGARI Que signifient ces absurdités ?

CEPHAUS Il n’y a rien d’absurde là-dedans, Rugari. Ce qu’il vous est arrivé quelques minutes auparavant est vieux de plus de cent milles ans pour moi.

VILARIUS Conservé en hibernation, j’ose espérer.

CEPHAUS Pas avant que l’on m’ait permis de réapparaître. Je vais vous raconter tout ce que je sais, la vérité qui a été cachée trop longtemps. Oberion vous a menti, ou du moins, vous avez menti pour lui. Sur cet anneau, j’ai trouvé les Floods, cachés dans ses profondeurs, tout comme les autres ; la preuve en a été faite par le monitor de l’installation. Les Floods sont bel et bien là de façon à pouvoir survivre aux anneaux.

VILARIUS C’est impossible, Cephaus.

CEPHAUS Ca ne l’est pas. Le désir des ancêtres d’Oberion était de prolonger leurs propres vies à n’importe quel prix. Ils auraient libéré les Floods lors de la perte de contrôle ; nécessitant l’activation des anneaux pour purger la galaxie, chaque fois que la descendance de l’architecte resterait saine et toute puissante.

VILARIUS Les Floods ont été exterminés, vous savez bien que c’est la véri…

Avant qu’il n’ait pu achever, Vilarius est coupé en deux par le sceptre à lames de Rugari. Un éclair vert jaillit par le torse éclaté du leader Forerunner. Il s’effondre, sans vie. Chacun, à l’exception de Cephaus, s’écarte, s’attendant au pire. Rugari, tel un animal, essuie le sang de ses mains et de son visage puis s’adresse à Cephaus.

RUGARI Si c’était la guerre que vous vouliez, et bien vous l’aurez.

Soudain, comme sortis de nulle part, des centaines de vaisseaux de largage humains, Pélicans, Albatros et transporteurs de toutes sortes apparaissent, laissant place aux marines, qui ne tardent pas à encercler l’infanterie Forerunner toute entière. Celle-ci entame un repli sur les flancs. Rugari pousse alors un long hurlement, brandissant son arme au-dessus de sa tête à la manière des barbares d’autrefois.

Cortana se met à parler depuis l’armure du Master Chief.

CORTANA En y réfléchissant bien, vous avez adoré ça, n’est-ce pas ?

ARBITER Maintenant, nous allons devoir les combattre.

Rugari fait tournoyer son arme, engageant le début des hostilités, tandis que marines et Forerunners s’élancent dans la bataille. L’enfer se déchaîne de toutes parts. Cephaus dégaine le Sceptre d’Anduu à sa ceinture, le faisant virevolter dans les airs. Il s’approche de Shameful Anomaly, se tenant non loin du Master Chief.

TITRE DE CHAPITRE : « Armageddon : En Plein Cœur »

- Brisez le siège Forerunner sur les hauteurs. - Détruisez les véhicules ennemis dans les plaines inférieures.


EXTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, LES HAUTEURS

Cephaus et Shameful Anomaly se dirigent vers le Master Chief, continuant à combattre chacun de leur côté. Cephaus attaque Rugari en combat rapproché pendant que le Master Chief neutralise ses ennemis un par un. Cephaus s’adresse au monitor.

CEPHAUS Amenez-le à la salle de contrôle. C’est là que son destin l’attend.

Tout à coup, le Master Chief ainsi que Cortana se retrouvent piégés par le champ de force du monitor. Cephaus exécute quelques rotations avec son arme puis se jette sur Rugari pour le combat final.


TITRE DE CHAPITRE : « Et Maintenant, Quelques Coups De Pieds Biens Mérités »

- Eliminez Rugari - Effectuez une percée dans les lignes Forerunner.

Après s’être frayé un passage au travers de l’infanterie Forerunner, Cephaus conduit le groupe d’humains et d’Elites derrière les lignes ennemies. A un moment, le Neophyte se retrouve un peu trop près du feu d’un sceptre Forerunner qui ne manque pas d’entamer son armure. L’Arbiter se précipite, son épée d’énergie en avant, neutralisant la menace d’une incision juste au-dessous de l’armure, laissant retomber le corps sans vie de l’ennemi à terre.

ARBITER Tu veux vivre un peu plus longtemps, peut-être ?

NEOPHYTE Oui, père.

Ils arrivent à l’autre bout de la zone des combats où ils peuvent enfin rencontrer le Major Drake et le Sergent Outlaw, à l’extrémité de la tête de pont des forces humaines. Le Sergent Johnson s’approche du Major Drake.

JOHNSON Major, c’est bon de vous revoir.

DRAKE Ca fait un moment, Sergent.

JOHNSON (échange un regard complice avec Outlaw) Il est avec nous (désignant Cephaus du doigt)

Imperturbable dans le moindre de ses mouvements, Cephaus découpe ses ennemis un par un, d’une précision imparable malgré sa fureur. Il combat deux ou trois soldats à la fois, démontrant sa supériorité face aux troupes Forerunners. Pendant ce temps, la majorité des forces ennemies est en train de prendre l’avantage sur la résistance humaine. Malgré leur courage, les marines s'avèrent faibles par rapport aux guerriers Forerunners. Ils se font massacrer par centaines.

JOHNSON Et eux aussi. (désignant le groupe des Covenants commandé par l’Arbiter)

L’Arbiter analyse rapidement la situation, gardant un œil sur l’état-major humain et l’autre sur les combats se poursuivant à plus bas. La Commandante Keyes s’extirpe du champ de bataille.

KEYES J’ai besoin d’un Longsword. Nous devons nous rendre à l’autre bout de cet anneau aussi vite que possible.

Le Sergent (erratum) Outlaw suivi de la Commandante Keyes se dirige vers le système de communication du Pelican afin d’appeler un Longsword. Le Prophète de la Pitié, marchant d’un pas estropié, s’avance vers le Major Drake. Les yeux levés vers lui, de toute la hauteur que lui permet son corps, il commence à parler avec assurance.

PROPHETE DE LA PITIE Nous n’avons plus beaucoup de temps, alors je vais parler brièvement. Je ne sais pas ce qui est arrivé au Prophète de la Vérité, pas plus que je me rappelle de ce qui m’est arrivé pour le moment. Cependant, avec les révélations qui m’ont été faites, et après avoir survécu aux Floods grâce au démon, je n’ai rien de mieux à vous offrir que la vérité. Où se situe votre module de communication ? J’aimerai transmettre ceci à nos vaisseaux dans le ciel (se tourne vers aux marines, qui perdent peu à peu du terrain dans la bataille) … et rendre la justice.


INTERIEUR DE LA STATION LE CAIRE, CENTRE DE COMMANDEMENT

Les yeux de Lord Hood restent fixés sur l’anneau Halo qui entoure la Terre. Ressemblant vaguement à Saturne, la planète semblerait presque étrangère, pour la première fois. Un bourdonnement sur la chaîne de communication détourne son attention.

SPECIALISTE 1 Chef, on est en contact avec le commandement au sol, l’escorte du Major Drake.

LORD HOOD Passez-le-moi. (pause) Major ?

DRAKE (voix-off) Monsieur, J’ai quelqu’un ici qui souhaiterait vous parler. On est en train d’établir la liaison avec lui, le reste de la flotte et avec les forces Covenant, aussi.

LORD HOOD (suspicieux) Allez-y, Major.

PROPHETE DE LA PITIE (voix-off) Vous avez dû identifier ma voix comme celle d’un Prophète Covenant, accrédité pour confirmer les règles qui délimitent notre connaissance sacrée, avec la foi impérissable d’un Sangheili. Aujourd’hui, ces règles ont été bafouées. Pas par un Sangheili ni un Jiralhanae ni par aucune autre créature de notre alliance. Aujourd’hui, nous avons appris que les seuls que nous avions adorés pendant des siècles ne sont rien d’autre que des usurpateurs. En ce moment, les Forerunners mènent la guerre aux humains dans les vallées de l’Arche. Une fois qu’ils en auront fini avec l’humanité, ils vont se mettre à la recherche de notre race et nous exterminer avec une fureur inégalée. C’est le produit du « Grand Voyage ». En tant que leader incontesté des Covenants, moi, le Prophète de la Pitié, déclare une trêve complète entre les Covenant et l’humanité. Aussi bien les Elites ou les Brutes que les humains, ne gaspilleront plus leurs vies en se combattant mutuellement. Posez-vous sur cet anneau, mes compagnons, et envoyons ces abominations en enfer !

SEQUENCE ENTRELACEE : Plusieurs séquence durant le discours du Prophète aussi bien que par la suite viennent s’enchaîner, où les vaisseaux humains et Covenant cessent les combats d’un même corps puis se tournent face à l’anneau. Ils pointent tous vers la surface de l’Arche.


INTERIEUR DE LA STATION LE CAIRE, CENTRE DE COMMANDEMENT

Lord Hood reste silencieux un moment puis commence à parler.

LORD HOOD Tout le monde aux chasseurs disponibles, dirigez-vous vers l’anneau immédiatement !


INTERIEUR DE L’INSTALATION 01, SALLE DE CONTROLE

Le Prophète de la Vérité, Guilty Spark, Othrys et son escorte traversent un long corridor adjacent à la salle de contrôle. Ils sont arrivés.

PROPHETE DE LA VERITE Idiot de Pitié. Comment a-t-il pu survivre aux parasites, ça m’échappe. De toutes façons, cela m’importe peu maintenant, aujourd’hui est le jour de notre salut.

GUILTY SPARK Je dois vous rappeler que si vous voulez activer cette station, vous avez besoin d’un Dépositaire.

OTHRYS Ils vont venir à nous, comme ils le font toujours.


EXTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, CANYON DU DEPOSITAIRE

Le Master Chief et Shameful Anomaly apparaissent dans les airs à la base du canyon. Juste devant eux se situe la salle de contrôle ; une sinistre tour de pierre et de glace. Non loin de là, une frégate Covenant s’est écrasée, le nez planté dans le sol, face à la salle de contrôle.

SHAMEFUL ANOMALY Toutes mes excuses, Reclaimer. Je ne peux pas vous emmener plus loin. Cela doit être dû à un dommage télémétrique irréparable causé par le crash. Les systèmes ont été déconnectés. Malheureusement, la séquence d’activation va bientôt débuter. Vous allez devoir traverser la zone à pieds, pénétrer dans la salle de contrôle et mettre définitivement hors service les circuits de l’unité centrale des transmissions qui ne communique qu’avec l’entité concordante : Vous.


MASTER CHIEF Pourquoi est-ce que le Forerunner ne fait pas ça lui-même ?

SHAMEFUL ANOMALY Je n’en suis pas sûr. Je n’ai déterminé que deux réponses possibles à la question que vous me posez : La première est qu’il n’a pas supporté l’échec de sa dernière mission, et ne désire pas prendre le risque de devoir supporter le poids d’une nouvelle erreur. La seconde est qu’il vous a observé depuis votre arrivée sur l’Installation 04, et pense que vous êtes le seul à pouvoir vous lancer dans une telle entreprise. Aux dernières nouvelles, mes systèmes étaient fiables à 83%. Pendant que vous vous rendrez à la salle de contrôle, je vais localiser l’intrus et tenter de le déconnecter du système. (pause) Oh, mon…

CORTANA Qu’est ce que c’est ?

SHAMEFUL ANOMALY Il semble que ce vaisseau transportait les Floods. C’est atroce, le travail de toutes ces années a été réduit à néant. Reclaimer, j’ai laissé une machine volante pour vous. Dépêchez-vous, il ne reste plus beaucoup de temps.

Non loin de là, se trouve un Osprey, attendant son pilote. Plusieurs essaims de Floods de combat inondent la vallée entre la salle de contrôle et le Master Chief. Ils marchent dans le froid d’un pas lourd, au milieu du paysage enneigé, sans lui prêter attention immédiate.

CORTANA Vous êtes prêt ?

MASTER CHIEF A quoi est-ce que vous pensez ?

Le Master Chief saute dans l’avion et entame la procédure de décollage.


TITRE DE CHAPITRE : « Chasseur De Morts »

- Echappez aux Forerunners et aux Floods en survolant le canyon. - Montez à bord de la frégate Covenant puis rejoignez les niveaux supérieurs. - Frayez vous un passage dans la chambre antérieure puis dirigez vous dans la salle de contrôle.


EXTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, LES HAUTEURS

Au moment le plus critique de la bataille pour l’humanité, un nuage de vaisseaux arrive au loin. Aussi bien humains que Covenants, les vaisseaux commencent à se poser autour de l’armée Forerunner. Seraphs et Longswords traversent le ciel, concentrant leur puissance de feu sur l’imposante armée Forerunner. Les Covenants arrivent en force, toutes races confondues, bien que divisés par la guerre civile et leurs conflits, ils sont revenus pour combattre côte à côte. La bataille ne cesse d’empirer, de plus en plus violente, alors que humains et Covenant se servent de la totalité des véhicules dont ils disposent pour combattre les Forerunners sur le théâtre des opérations.

Depuis le vaisseau, l’on peut apercevoir les leaders Forerunners, assis plus haut dans un balcon majestueux, protégé par un champ de force.


EXTERIEUR DU CESSATION, LE BALCON

Oberion le Grand, Maelia et bien d’autres consuls sont installés derrière la barrière d’énergie, regardant le déroulement de la bataille depuis le balcon surélevé du Cessation. Oberion reste de marbre, visiblement frustré. On peut lire dans ses pensées, bien qu’il n’ait encore soufflé mot.

MAELIA Vous n’êtes plus très sûr de vous, n’est-ce pas ?


OBERION Stupide femme, je n’ai jamais été aussi sûr de moi. Mes ancêtres ont construit cet anneau, ainsi que les suivant avec une seule pensée en tête. La seule manière d’atteindre l’immortalité pour notre espèce réside dans l’issue de cette guerre.

MAELIA Je connais la légende. N’oubliez pas que je suis votre sœur. Ce sont aussi mes ancêtres, ce sont aussi eux qui ont fait ça, qui ont conçu le parasite et commencé à l’utiliser. Ils ont créé le poison ; ils ont inventé l’antidote. Mais aujourd’hui, je crains, mon frère, que notre lignée va bientôt s’éteindre. La fin est proche, et dès que la bataille aura tourné, notre destin sombrera rapidement dans l’oubli.

CONSUL 1 Votre excellence, je m’excuse de cette intrusion.

OBERION Parlez.

Depuis l’intérieur du vaisseau, un consul s’approche, un regard morne dans les yeux.

CONSUL 1 Nous sommes arrivé à la conclusion qu’il y avait une arme d’une puissance énorme, sur le point stratégique. Elle est à l’intérieur du vaisseau, Le Sanctuaire Périlleux, dans le Secteur Maecra.

OBERION Quelle sorte d’arme ?

CONSUL 1 Nos renseignements indiquent qu’il s’agit d’une bombe capable de pulvériser l’anneau en plusieurs morceaux.

Oberion reste muet quelques instants. Il prend une profonde inspiration puis poursuit.

OBERION Envoyez une unité de reconnaissance dans ce secteur pour sécuriser la bombe. Une fois qu’ils l’auront fait, dites-leur d’attendre mes ordres.

CONSUL 1 Quels sont-ils, chef ?

OBERION Si cette bataille est aussi désespérée (il porte son regard sur Maelia) que certains le pensent, alors nous n’auront plus d’autre solution que de tout effacer derrière nous. Y compris cette installation. A mon signal, l’autorisation d’activer cette arme sera donnée. Je vais briser ces infâmes créatures, même si je dois détruire notre anneau par la même occasion.

Le consul se retire, laissant Oberion s’adresser aux autres.

OBERION Envoyez tous les chasseurs restant à la salle de contrôle. Préparez mon vaisseau, car cette fois, nous allons nous assurer que le travail soit fait correctement.


EXTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, CRESCENDO ELEVATION – JOUR

Cephaus revient vers l’Arbiter, ses Elites, ainsi que le commandement humain. Le Prophète de la Pitié fixe le ciel des yeux tandis que Phantoms et Pelicans atterrissent côte à côte, débarquant leurs troupes de chaque côté. Brutes, Elites et humains combattent ensemble contre les Forerunners.

CEPHAUS (approchant) J’ai envoyé le Dépositaire à la salle de contrôle pour désactiver l’anneau une bonne fois pour toute.

ARBITER On dirait qu’il a besoin d’aide.

L’Arbiter regarde le Cessation, depuis lequel plusieurs Kestrels se sont élancées en direction du sud de l’anneau. Un autre groupe de Kestrels décolle puis met le cap sur la partie septentrionale de l’installation. Ignorant les tirs hostiles, ils percent l’espace aérien ennemi.

DRAKE Où vont-ils ?

OUTLAW La bombe…

CEPHAUS Il y a une arme au point stratégique ?

DRAKE Nous avons essayé de la faire exploser à l’intérieur du vaisseau, pour stopper le déverrouillage de l’anneau. Elle doit encore être là. C’est une arme nucléaire, est-ce que vous connaissez…

CEPHAUS J’ai observé l’évolution de votre race depuis assez longtemps pour apprendre à connaître le sens de ces mots ainsi que leurs effets. Oberion est bien trop orgueilleux pour accepter la défaite. Il sacrifierait volontiers l’une de ses précieuses armes plutôt que de perdre cette guerre. Je suis sûr que si le Dépositaire parvenait à accomplir sa mission dans la salle contrôle, Oberion chercherait à purger l’anneau de toute forme de vie en faisant exploser la bombe.

JOHNSON Qu’est-ce que vous proposez ?

CEPHAUS Pour la bombe, j’irai seul, et en profiterai pour remettre mes frères dans le droit chemin. Vous autres, devrez protéger le Dépositaire. Le destin de la galaxie repose sur lui.

Plusieurs Seraphs ainsi qu’un Longsword se posent non loin de là. Un pilote s’extrait du Longsword.

PILOTE 1 J’ai appris que vous aviez besoin d’un taxi.

JOHNSON Oui, mais cette fois, c’est nous qui conduisons.

Le Commandant Keyes et le Sergent Johnson montent à bord du Longsword avant de jeter un dernier regard au Major Drake et au Lieutenant Outlaw.

DRAKE Bonne chance, Commandant.

KEYES On se retrouvera sur Le Caire quand tout cela sera fini.

Le Longsword s’élève doucement dans les airs puis prend son envol pour la salle de contrôle, au loin. L’Arbiter et le Neophyte se dirigent vers les Seraphs, tandis que le Commandant des Forces Spéciales et ses Elites restent en arrière pour combattre.

ARBITER Tu es prêt, mon fils ?

NEOPHYTE Je le suis.

Ils s’installent tous deux aux commandes des Seraphs, puis s’empressent de les faire décoller. D’un même élan, les deux chasseurs ouvrent le feu sur la salle de contrôle dans une série d’explosions dévastatrices.

Cephaus se jette à plat ventre, se mettant à couvert derrière les hautes herbes de Crescendo Elevation. Il repère une autre Kestrel, effectuant plusieurs passages en rase motte au-dessus de l’infanterie humaine et Covenant.

Le guerrier saute sur l’aéronef, et avec une agilité déconcertante, éjecte le pilote qui entame alors une chute vers le sol. Avant que le vaisseau privé de conducteur n’ait pu toucher le sol, il est déjà installé aux commandes, redressant en direction du point de route où se trouve la bombe. Il s’empresse de rattraper les autres Kestrels. Drake soupire.

OUTLAW Vous pensez qu’ils vont y arriver ?

DRAKE Si je pouvais… Faites monter le Prophète et son escorte à bord du prochain Longsword pour la Station Le Caire.

OUTLAW Major, qu’est-ce que vous faites ?

Drake ne répond pas. Il reste silencieux, attrapant son fusil d’assaut dans le Pelican. Il vérifie que son arme est bien chargée.

DRAKE On ne vit qu’une fois. Maintenant, allons-y !

Drake s’élance dans la bataille, tandis que le Lieutenant Outlaw fait atterrir un Longsword. Il jette un regard à l’officier pendant que le Pelican entame son ascension. Le Major se jette dans le feu de l’action, vers une mort certaine, courageux jusqu’au bout.


Mission 15 : Forteresse du canyon


EXTERIEUR DE L’INSTALLATION 01, EN ROUTE POUR LA SALLE DE CONTROLE

Au loin, les cieux sont obscurcis par les ténèbres, tandis que l’installation est plongée dans la tempête de neige, reflétant le climat de la planète en contrebas. L’Arbiter et le Neophyte foncent aux commandes de leurs chasseurs. Plus loin, les Kestrels attendent, entourées de diverses installations de défense, allant des simples sentinelles aux tourelles défensives.

Les deux Seraphs ralentissent lorsqu’ils atteignent enfin l’entrée du canyon.

ARBITER Tiens bon.

Le Neophyte acquiesce nerveusement puis ramène son regard sur la bataille qui lui fait front. L’Arbiter crispe ses mains sur les commandes du véhicule puis se prépare mentalement au combat.

TITRE DE CHAPITRE : « C’est Tout Ce Que Vous Savez Faire ? »

- Suivez les vaisseaux Forerunner à l’intérieur du Canyon. - Frayez-vous un passage à travers la zone de Dissuasion Inférieure. - Eliminez les chasseurs Forerunner. - Entrez dans la zone Dissuasion Supérieure puis sécurisez les Champs de Confinement.

Ils ont réussi tous deux à franchir les défenses du chef, mais tandis qu’ils atterrissent, ils s’aperçoivent que le leader des Forerunners, Oberion, s’est déjà posé avec son propre vaisseau, à quelques pas de l’entrée de la salle de contrôle.

ARBITER Reste près de moi, pour le moment, nous ne savons pas ce qui se trouve l’intérieur.

OK, voici la partie de traduction que m'a filé psycho951 (attention, il a bien bossé, donc le texte est long).


Mission 16 : Guerrier de la destinée

EXTERIEUR INSTALLATION 01, EN DIRECTION DU SITE CLE Le Kestrel de Cephaus est en train de voyager à l'intérieur de Halo, mais prend soudainement une course erratique vers la droite et est explusé hors et a travers la suface externe de l'anneau metallique.

Volant le long de l'extérieur, les graviers, les plantes et les ruines de bâtiments sont toujours présents, quoique séparés à cause de l'apesanteur de l'espace. Ils planent d’une façon fantomatique en dehors de la surface externe de l’installation. Cephaus manœuvre à travers les débris jusqu’à ce que le Sanctuaire Périlleux apparaisse en vue totalement. Soudain, il est attaqué par un des Kestrels ennemi. Le premier tir le manque, donnant l’occasion à Cephaus de contrer.

TITRE DE CHAPITRE: “Et Dire Qu‘on Etait Ami”

- Éliminez les guerriers Forerunners hostiles. - Nettoyez la zone et éliminez les ennemis présent sur le vaisseau.

INTERIEUR, COCKPIT DU KESTREL Cephaus se déplace sur une plate-forme du vaisseau, attache rapidement son équipement de respiration et de pression à son armure. Il fait un pas du combattant, saisis son sceptre et s’avance vers le vaisseau.

EXTERIEUR, INSTALLATION 01, SURFACE EXTERNE Cephaus commence son assaut sur le vaisseau.

- Entrez par l’aération arrière du vaisseau. - Descendez le long des ponts, en éliminant les ennemis sur votre chemin. - Éliminez tous les obstacles qui vous séparent de l‘arme nucléaire.

Cephaus localise l’arme nucléaire dans un jardin voûté en alcôve et s’en approche.

FONDU VERS LE BLANC FONDU DEPUIS LE BLANC


Mission 17 : Dernière défense

INTERIEUR, INSTALLATION 01, SALLE DE CONTROLE Le Master Chief, avec seulement Cortana pour le guider, progresse dans les couloirs interne de la salle de contrôle. Il reste silencieux et trouve le Prophète de la Vérité, Othrys, Guilty Spark et d’autres Brutes présentes. Il a trouvé une perche cachée dans les hauteurs, directement au-dessus de la partie centrale de la salle de contrôle. Caché là, il peut voir les ennemies situés dessous en restant inaperçu.

CORTANA Chef, le piédestal. J’ai besoin d’être à l’intérieur de leur réseau pour accéder à cette pièce.

Le Master Chief, insère rapidement Cortana dans le piédestal par le nœud de son armure.

CORTANA Juste une seconde. (pause) Okay, cela devrait être amusant. Le chef Forerunner est ici avec ses amis.

Une porte s'ouvre juste devant le prophète et son entourage. Se tiennent dans le corridor Oberion, Maelia et un groupe de consuls armés. Le Prophète paraît surpris au début, mais s’incline ensuite. Les Brutes le suivent dans son geste.

PROPHETE DE LA VERITE Les Saints! Vous êtes revenus! Nous avons attendus votre venue durant des siècles. Notre race a voyagé et fait la guerre au nom de votre sainteté.

Sans aucune hésitation, Oberion lance son sceptre haut dans les airs et frappe violemment le prophète, le découpant complètement en deux lui et sa chaise antigravitationnelle. Othrys, bien que massif lui-même, recule en arrière. Ses compagnons Brutes l’imitent, mais derrière eux s’ouvre une autre porte. Derrière celle-ci se trouve l’Arbiter et le Néophyte. Ils prennent leurs armes et se mettent en joues. Avant d’y parvenir, Othrys dégage l’Arbiter de son chemin d’un coup de patte. L’Arbiter est touché violemment et jeté à travers la pièce dans les ombres. Othrys saisit son fils et l’envoie dans les airs. Il soulève son Brute Shot et enfonce la baïonnette dans le ventre du jeune Elite, l’empalant et le claquant sur le sol. Le Néophyte laisse sortir un souffle, mais aucun cri.

ARBITER Non!

L’Arbiter se tient à ses pieds et charge Othrys, qui est accompagné par ses Brutes. Les deux engagent le combat. Oberion a un mince sourire cynique sur sa face d’alien, comme si il appréciait le spectacle de la violence. Son bras maintient en arrière les guerriers derrière lui. Le Master Chief se lève, se préparant a sauter pour aider l’Arbiter, mais un champ d'énergie apparaît soudain, comme une verrière, au-dessus du secteur où le combat a lieu.

MASTER CHIEF Qu'est-ce que c'est? Cortana, il a besoin de mon aide.

CORTANA Il n'y a rien que tu puisses faire pour lui maintenant et ça devrait tenir en arrière les autres. Tu as entendu le moniteur, nous devons accéder à l'unité centrale de transmission et mettre l'anneau hors tension de manière permanente.

Le Master Chief est en contradiction et suspicieux. Il jette un dernier regard a l’Arbiter en-dessous, puis le laisse à contre-cœur et suit la voix de Cortana vers la localisation de l‘unité centrale.

INTERIEUR INSTALLATION 01, SALLE DE CONTRÔLE L’Arbiter est dans une tache difficile, entourée par plusieurs grandes Brutes. Cependant l’image de son fils mort lui réclame vengeance. Othrys se tient devant lui avec une raillerie maléfique, plaçant son pied sur le corps mort de son fils, voulant apparemment impressionner les Forerunners.


TITRE DE CHAPITRE : “Appelle-Moi Le Porteur De Mort”

- Eliminez Othrys et ses mercenaires Brutes.

Alors que la dernière Brute tombe sous l’arme de l’Arbiter, il retourne vers son fils et s’agenouille à ses côtés. Il prend le corps sans vie et jette un coup d’œil sur les Forerunners incrédules. Son visage montre seulement le tourment et la souffrance. Il s'immerge dans l'obscurité d'un corridor voisin et les Forerunners ne prêtent plus d'attention à lui.

OBERION Impressionnant guerrier. Maelia, prépare le modificateur de concordance, nous allons devoir inverser la programmation de cette usurpateur.

MAELIA Cela peut être façi-

Avant de pouvoir finir sa phrase elle est saisie de loin par une large tentacule qui se déplace a une telle vitesse que personne ne pourrait la calculer. Elle la tire d'un coup sec dans derrière la porte par laquelle ils étaient entrées et en un instant elle disparaît, sans une trace. Obérion se tourne, choqué. Puis vient un rire sinistre et l’ombre d’une chose très grande et très large entre des les ombres depuis le coin lointain.

OBERION Restez sur vos gardes, guerriers. C’est Le Fossoyeur.

Les consuls Forerunner attaques sans hésitation, et Obérion regarde au-dessus la barrière d’énergie sans soucis du au Fossoyeur. Ses guerriers consuls, pour un moment, résistent. Après un court moment, Le Fossoyeur les coupent avec de grands coups de ses tentacules. Après les avoir éliminés et qu’il ne reste qu’Obérion, la créature verte se déplace vers le leader Forerunner avec un rire sinistre.

FOSSOYEUR Le créateur et la création, enfin. Comment se sent t’il maintenant que je l’ai en soumission?

OBERION Soumission? Ha, crétin dégoûtant. Je vous ai créé et je vais vous détruire, mais ce sera pour plus tard...

C’est mots sont accompagnés par Obérion soulevant son sceptre en l’air et le pointant vers la barrière d’énergie. Avec un simple geste, La barrière se brise et il saute sur le niveau supérieur de la salle de contrôle.

OBERION (pour lui) Maintenant, j’ai une arme à activer.


TITRE DE CHAPITRE : Je suis plus joli que toi

- balancez le Fossoyeur par dessus la plate-forme

EXTERIEUR, INTALLATION 01, AU-DESSUS DE LA SURFACE Alors que le crépuscule tombe sur l’installation, les ombres capturent lentement les derniers rayons de soleil. Un craquement se fait entendre et un flash de lumière blanche peut être vu sur la portion de l’anneau se trouvant directement au-dessus de New Mombasa. L’explosion est petite avec la distance, mais des craquements commencent à se former à la surface de l’anneau, filant dans toutes les directions depuis l’épicentre de la déflagration.

EXTERIEUR, INSTALLATION 01, ELEVATION CRESCENDO Le Kestrel piloté par Cephaus fend les airs des l’Installation 01 comme une lame de rasoir. Il s’arrête et effectue un virage serré près du point de l’Elévation Crescendo. Plaçant le véhicule en position stationnaire, il saute de l’engin et court vers le Pélican le plus proche.

CEPHAUS Sortez vos soldats d’ici immédiatement ! La bombe a été détonnée et l’anneau est en train de se fragmenter !

Les chargés des communication transmirent l’ordres aux troupes, signalant l’évacuation. Juste après, une crevasse éventre le sol, révélant des roches en fusion juste en dessous de la surface de l’installation.

COMMANDANT DES FORCES SPECIALES La bataille est finie, combattants. Retournez tous à vos vaisseaux !

Alors que les soldats des deux camps abandonnent le combat, les Pélicans et Phantoms décollent du sol tremblant et se dirigent vers l’espace. Le commandant des forces spéciales tends sa main pour que Cephaus puisse monter dans le Pélican

COMMANDANT DES FORCES SPECIALES Vous venez avec nous…

CEPHAUS Non. Mes péchés sont grands et je dois en être puni. Laissez-moi avec l’anneau, que ce soit une tombe méritante.

Le commandant élite regarde profondément dans les yeux du combattant forerunner. Il veut clairement questionner la créature, mais il reste inflexible.

CEPHAUS Partez maintenant, sauvez-vous.


Semblant nettement en conflit avec lui-même, l’élite se tourne vers le pilote et donne le signal.

COMMANDANT DES FORCES SPECIALES Décollez !

Il jeta un regard a Cephaus alors qu’ils montaient dans les airs. De la fumée sort des larges fissures, qui augmentent en nombre et en taille à chaque seconde passée. Il parle doucement, presque pour lui-même, alors qu’il sait qu’il est nettement hors de porté. Le Pélican s’incline vers la droite et l’écoutille se referme alors qu’ils pénètrent dans l’espace. Une large fissure apparaît près de Cephaus, avalant son Kestrel. Il n’y porte aucune attention, mais marche seulement vers l’épave du vaisseau forerunner, le Cessation. Il y pénètre par une large brèche dans la coque externe dont de la fumée émerge toujours.

INTERIEUR, CESSATION, CORRIDOR SUD Les lumières vacillent à l’intérieur du vaisseau alors que Cephaus traverse le corridor vers un endroit familier. Dans sa propre chambre, il entre et scelle la porte.

INTERIEUR, CESSATION, CHAMBRE Cephaus s’agenouille devant un meuble familier. Il saisit une boîte noire familière et en sort quelque chose. C’est une image holographique de sa femme et de son fils. Ils lui sourient comme il l’avaient fait avant qu’il ne les quitte pour la guerre. Il place sa main dessus et les lumières s’éteignent avec un puissant bruit de choc métallique.

EXTERIEUR, INSTALLATION 01, AU-DESSUS DE LA SURFACE L’anneau commence à se casser, à se briser en morceaux à partir du lieu de l’explosion et dans toutes les directions. De larges sections de l’anneau flottent dans des directions variées, la plupart attirées par la gravité terrestre et se consumant lors de leur entrée dans l’atmosphère. Des corps et des vaisseaux flottent dans l’espace montrant que beaucoup ont été infortunés. Le processus est horrifique et à l’agonie incroyablement lent.


EXTERIEUR, INSTALLATION 01, CANYON DE DEPOT Un Longsword traverse le ciel au-dessus du canyon près de la salle de contrôle. Le sol en dessous se craquelle et les roches sont délogées du mur du canyon.

INTERIEUR, LONGSWORD, COCKPIT Le Commandant Keys est aux commandes, dirigeant les systèmes. Le Sergent Johnson regarde vers la surface de l’anneau en dessous, alors que les larges fissures augmentent en taille et en fréquence.

KEYS Nous tournons en rond depuis un moment, maintenant. Vous êtes sûr qu’il a réussi ?

JOHNSON IL n’a jamais échoué.

KEYS Nous ne pouvons pas rester ici éternellement, sergent. Mes capteurs de surface montrent plusieurs pièces disparates le long des sections nord de l’anneau. Cela ne deviendra rien d’autre qu’un champs de débris avec zéro probabilité de navigation si nous attendons trop longtemps.

JOHNSON Juste encore un peu, un tout petit peu. Il ne m’a jamais laissé tomber et je ne suis pas près de le laisser tomber lui.

INTERIEUR, INSTALLATION 01, CHANGEUR DE CONCORDANCE Le Master Chief se réveil, se trouvant sur une étroite plate-forme hautement perchée au-dessus d’un trou noir qui n’a apparemment pas de fond. Il tient toujours le sceptre forerunner dans sa main.


MASTER CHIEF (murmurant) Ca c’était de la chance.

Il se relève et prend ses appuis. Plusieurs mètres au-dessus de sa tête se trouve la plate-forme où il se trouvait lorsqu’il avait été frappé par le Fossoyeur. Titubant toujours face aux révélations de Cortana qui ont survenu il y a peu, il ne remarque pas tout de suite que la salle est en train de s’effriter et de tomber en morceau.

Pendant un moment, la pièce se fissure simplement comme si le bâtiment allait s’écrouler à la surface de l’anneau. Puis il est clair que quelque chose de pire est imminent. La structure toute entière commence à s’effondrer mais avant que cela n’arrive, tout est emmené au loin comme sous l’effet d’une explosion surgie de l’intérieur. L’air est complètement aspiré et toute la structure s’envole sous la force du souffle.

Le vide créé par le souffle fait que le Master Chief est empoigné par une force invisible qui l’envoie dans l’espace. Il flotte pendant un moment, essayant de maintenir un semblant de contrôle. La gravité et l’atmosphère sont conservé à un faible degré, mais ce ne sera bientôt plus le cas. Il continue à flotter, l’inertie du souffle l’entraînant loin de l’anneau.

Au loin, il remarque un large morceau du mur de la salle de contrôle. Celui-ci fait plusieurs centaines de mètres carré et tournoie vers de lui. Son mouvement est lent mais aléatoire.

Le Fossoyeur s’agrippe à ce morceau de l’anneau, l’emballant de son corps pour tenter de survivre. Le mur s’approche de plus en plus ; le Master Chief se prépare. Il atterri sur le sommet du rocher et s’y agrippe fortement, son armure grinçant contre la structure alienne.

Le Fossoyeur est sur l’autre versant du mur, et se rapproche. Il est clair que ses intentions sont de tuer le Master Chief, même si leurs morts à tous les deux semblent certaines. Au coin de son champ de vision, Master Chief remarque le Longsword volant à travers le champ de débris.

JOHNSON (Voix off) Hé chef, arrêtez de faire l’idiot avec cet arbre et bougez votre cul d’ici. Nous approcherons lorsque ce morceau sur lequel vous vous trouvez se sera stabilisé. Tenez bon.

INTERIEUR, LONGSWORD, COCKPIT Le sergent Johnson se tourne vers le Commandant Keys.

JOHNSON Je vous l’avez dit qu’il réussirait.

KEYS Il n’est pas encore sorti du bois. Cette chose est sur le point de l’attaquer.

EXTERIEUR, PLATE-FORME DE DEBRIS Le Master Chief esquive le souffle du Fossoyeur, qui ricane. Du fait que la plupart de l’anneau est toujours uni, la gravité et l’atmosphère n’ont pas complètement disparu. Le mur se déplace toujours de manière précaire, mais il est possible de se déplacer dessus. Le Master Chief doit faire attention à la rotation des débris pour maintenir son équilibre. Cependant, de larges débris sont envoyés dans les airs par l’explosion. Plusieurs d’entre eux entrent en collision avec le mur.


LE FOSSOYEUR Nous partagerons cette tombe ensemble.


TITRE DE CHAPITRE : T’es pas encore mort ?

- Tuez le Fossoyeur

Alors que le Fossoyeur souffre des attaques de Master Chief, un autre morceau de débris glisse le long de la surface du mur avec quelque chose d’attaché dessus : l’Arbiteur. Il saute sur une tentacule proche et grimpe sur la créature avec une agilité incroyable. Il tient dans sa main une grenade plasma. Il initialise la grenade et se tourne vers le Master Chief avec une forte résolution dans les yeux.

ARBITEUR Vous avez fait votre part. Maintenant fuyez, Démon. Ma mort pour votre vie.

Et avec ça, il creuse d’un coup de poing un trou profond dans le corps du Fossoyeur et y dépose la grenade. Alors qu’il laisse les choses se passer, un nid d’infection se forme sur son corps, s’échappant du trou qu’il a creusé dans le Fossoyeur.

Son corps flotte en s’éloignant du mur et le Fossoyeur explose dans un éclair de lumière blanche. Les parties de son corps sont dispersés uniformément dans toutes les directions, mettant un terme au reigne du Fossoyeur de façon permanente. Le Master Chief et propulsé par l’explosion, et envoyé haut dans les airs. Le Longsword revient à ce moment et l’intercepte.

INTERIEUR, LONGSWORD, COCKPIT Un bruit métallique sourd est entendu contre la coque du Longsword.

JOHNSON C’est un son que je connais.

KEYES (souriant) Comme une brique.

JOHNSON (dans la radio) Chef, entrez. C’est fini.

EXTERIEUR, AU DESSUS DE L’OCEAN INDIEN C’est la nuit au-dessus de l’océan indien. De petites pièces de Halo tombent dans l’océan, mais l’un des objets ne fait clairement pas partie de cette structure. C’est l’Arbiteur. Son corps flasque est salement brûlé et chute droit vers l’océan sombre, alors qu’il est toujours reconnaissable. Toutefois, il n’y a aucun signe de vie. Il percute la surface de l’eau et commence a couler profondément dans les ténèbres de l’océan. De grandes sections de l’anneau, particulièrement celles de la salle de contrôle, coulent autour de lui.

INTERIEUR, LONGSWORD, COCKPIT Le vaisseau est martelé par le champ de débris tandis que le Master Chief entre dans le cockpit.

MASTER CHIEF Laissez-moi leur donnez quelques tirs…

Il prend les commandes que lui laisse un Commandant Keyes bien disposé et commence à manœuvrer le véhicule.


TITRE DE CHAPITRE : Rien de plus que des souvenirs

Note de campagne : Durant le mode coopératif, cette séquence autorisera les deux partis à choisir entre piloter le Poenix Subjugated ou une escorte Kestrel.

- Détruisez les chasseurs forerunners restants - Sortez du champ de débris en un seul morceau

EXTERIEUR, ESPACE –TEMPS IMPERCEPTIBLE Le Longsword surgit des débris de l’installation 01 et se dirige vers la station Le Caire, suivant le large rassemblement des vaisseaux humains et covenants survivants. Le Master Chief regarde à travers un hublot les débris chutant vers la Terre. Il reste sans émotion par rapport à la destruction de l’installation 01, alors qu’il s’adresse à Johnson et le commandant :

MASTER CHIEF Cortana était sur l’anneau. Mais il y avait quelque chose d’autre, quelque chose de bizarre à son propos.

JOHNSON Je suis sûr qu’ils pourront la répliquer, chef.

MASTER CHIEF Vous aviez tord sur quelque chose.

JOHNSON Et sur quoi ?

MASTER CHIEF Ce n’est pas fini.

EXTERIEUR, FOND DE L’OCEAN INDIEN Au fond de l’océan, l’Arbiteur a été complètement submergé sur une large étendu de corail. Malgré le fait que la grande profondeur, son corps n’a pas été brisé par la pression. Les débris de l’installation 01 sont venu s’étendre autour de l’Arbiteur. Une lumière bleue vacille près d’une console quelques mètres seulement au-dessus de lui. Soudain, un brouillard bleu brillant surgit de la console et on entend le son inquiétant d’une voix de femme, murmurant et chantant. Le brouillard glisse de la console vers l’Arbiteur et enveloppe son corps.

PRES DU VISAGE : Sans avertissement, ses yeux s’ouvrent, illuminé d’une intense lumière bleue. Avec un cri étouffé par l’eau, de l’air s’échappe de sa bouche.


GENERIQUE DE FIN


Sources