Division Bêta-5

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

La division Bêta-5[1] (B5D[2] ou β5[3]) est une division secrète de la Section trois de l'ONI.[4][5] Leurs protocoles de sécurité et de confidentialité sont notablement plus élevés que ceux des autres branches de l'ONI, et leurs agents ne possèdent pas de numéro de service.[6]

Elle était chargée du programme SPARTAN-III[4] et des Headhunters, impliquée dans les opérations d'intervention derrière les lignes ennemies[5] et est également connue pour ses capacités de décryptages extrêmes.[1] Elle réalisa des recherches secrètes sur la réplication du camouflage actif covenant et d'autres systèmes qu'elle faisait tester sur le terrain par ses Headhunters.[7] Le casque utilisé par les forces de sécurité du Bêta-5 est un atout partagé entre les branches de l'armée de l'UNSC et a également été adopté comme une variante de Mjolnir. Bêta-5 possède un centre de test à Swanbourne, le B5D Ordnance Testing Facility.[8][9] ainsi qu'une aile entière dans la base CASTLE en plus de nombreux autres laboratoires et centres de test à travers l'espace contrôlé par l'UNSC.[10] Ils possèdent également une section à Sydney sur Terre, probablement dans le Centre Bravo-6 du Haut Commandement.[11]

Ils sont également à l'origine des scans du journal personnel du Dr Halsey possédés par l'ONI.[12] Le 26 septembre 2557, l'agent de B5D Sapphire Three mena un débriefing avec John-117. Ses rapports furent plus tard transmis au Spartan 92738-61842-LC, avec l'affirmation que personne ne pouvait échapper à la sentence de mort pour violation des paramètres de sécurité de B5D.[6] Damian Hogarth était peut-être un membre de cette division.[11]

Groupe d'action asymétrique[modifier]

La division possède son propre groupe d'action asymétrique (Asymmetrical Action Group) dédié à la guerre non-conventionnelle, qui accueille des Spartans équipés d'armures Mjolnir Mark V variante Operator, développée en partenariat avec Chalybs Defense Solutions.[13] Dans l'après-guerre, le groupe a adopté la visière Legendary pour ses unités spartanes, version à laquelle les équipes de l'ONI ont apporté quelques modifications.[14]

Sources[modifier]


Organisation de l'ONI
Section zéroSection unSection deuxSection trois (Division Bêta-3Division Bêta-5)
Delta-6Ferret TeamREAP-XSignal CorpsSpecial OperationsUNSC Prowler CorpsWatershed DivisionXeno-Materials Exploitation Group